Comment Proposer un Plan Cul à une Fille ?

Publié dans Sexualité par
ArtDeSeduire.Com

proposer plan cul Comment Proposer un Plan Cul à une Fille ?

Comment proposer un plan cul à une fille ? Pas facile pour tous les hommes qui veulent coucher facilement, sans sentiment, sans prise de tête, mais qui ne veulent pas non plus mentir aux filles et leur laisser miroiter un couple qui n’existera jamais.

Dans cet article, je vais vous aider à plonger les filles dans l’ambiance, à aborder les bons sujets de conversation pour proposer un plan cul à une fille de manière presque naturelle.

D’où vient l’idée de cet article sur les sex-friends et les plans culs ? C’est Matthias, un jeune homme très prometteur, rencontré lors d’une séance de coaching en séduction, qui m’a envoyé sa question.

Je la partage ici, avec son autorisation.

« Coach, comment tu fais pour « proposer » un plan cul régulier / Sexfriending ou au moins ONS ? 

Je vais être franc … il n’y a pas longtemps j’ai été chez une fille (rencontrée sur Tinder). Et clairement elle voulait me proposer de sortir avec elle… alors que je ne voulais qu’un plan cul, je pars en Australie en septembre.

Et je dois avouer que j’ai été pris de remords et je n’ai pas voulu « l’arnaquer », je voulais me regarder dans un miroir.

Résultat même si ça chauffait et qu’elle avait comme moi envie de sexe … je suis parti. (oui oui je n’ai pas assuré) ».

Je lui ai répondu et j’ai restructuré un peu la réponse pour en faire un article complet, qui servira à tous.

Tout d’abord, sachez que la fin de son mail m’a fait marrer : « oui oui, je n’ai pas assuré ».

Au contraire, je trouve qu’il a assuré. Se barrer quand on ne veut pas la même chose que la fille, c’est courageux, et respectueux.

L’objectif dans la vie n’est pas de scorer et de coucher avec le plus de filles possibles… mais de passer des moments agréables entre adultes consentants.

J’aurais bien aimé avoir son courage étant plus jeune, j’aurais bien aimé pouvoir dire à toutes les filles avec qui j’ai couché « je ne veux qu’un plan cul, ça n’ira pas plus loin qu’une relation de sex-friend, je ne veux pas être en couple ».

Mais avant de maîtriser les mécanismes et la séquence presque logique pour proposer un plan cul, j’ai moi aussi menti, laissé miroiter un couple potentiel, voire vendu du rêve et des plans sur la comète alors que je ne voulais que du sexe.

C’est mal, c’est de la manipulation, je n’en suis pas fier, mais à force, ça m’a permis de comprendre ce qui psychologiquement donnait envie de sexe aux femmes, et ce qui pouvait les amener naturellement à accepter un plan cul et pas plus.

Avant de proposer un plan cul : ce qu’il faut savoir

Un rappel s’impose : toutes les femmes ne recherchent pas l’amour avec un grand A, ne veulent pas d’histoire avec le Prince Charmant, toutes les femmes ne sont pas fermement opposées à l’idée d’avoir un plan cul ou un sex friend.

Certaines jeunes femmes – ou moins jeunes – sont à la recherche d’un grand frisson, d’une aventure sexuelle et pas plus.

  • Récemment divorcée ?
  • Récemment séparée ?
  • Prise d’une soudaine envie de vengeance à cause de son mec qui l’a trompée ?
  • Nymphomane ?
  • Libertine, dans un couple ouvert ?
  • En couple qui est en train de se finir, ça se passe mal, et elle cherche à tâter le terrain pour lâcher sa vieille liane pourrie et s’attacher à une nouvelle liane plus solide ?

Vous ne savez jamais vraiment ce que recherche une femme en face de vous, vous ne savez pas ce qui se passe dans sa vie, ni dans sa tête.

Donc ne partez jamais du principe que « vous savez ce qu’elle veut entendre », ne partez jamais du principe que « les femmes veulent de l’engagement et des promesses avant de coucher avec un homme », c’est tout simplement faux.

Elles maîtrisent leurs corps, elles en font ce qu’elles veulent avec qui elles veulent, et c’est très bien pour les serial lovers qui profitent de cette (r)évolution sexuelle.

Un dernier point, que j’avais spotté dans un article américain : une fille y écrivait « dick is cheap ».

Sous-entendu : « les gars, la bite c’est gratuit, on en trouve à tous les coins de rue, si vous pensez que vous pouvez nous avoir UNIQUEMENT avec cette proposition de valeur, c’est pas assez » !

Message reçu. Il va donc falloir y aller en souplesse pour faire passer l’idée du plan cul, et surtout, vous démarquer de la concurrence un peu lourde qui envoie des photos de son zgueg au bout du troisième texto…

Proposer un plan cul à une femme : le pouvoir des mots

Je me souviens d’un rendez-vous d’une douceur absolue, avec une playeuse qui m’avait dragué.

Elle avait les mots, elle avait l’attitude, elle n’avait pas besoin de me le dire, mais j’avais compris qu’elle avait quelqu’un dans sa vie.

Elle employait le même champ lexical que les meilleurs dragueurs que je connais.

Ce n’est qu’au bout de la troisième fois que nous avons couché ensemble qu’elle m’a dit être la maîtresse d’un grand réalisateur, elle vivait avec lui presque en permanence, mais il devait rentrer voir sa femme et ses enfants de temps à autre, et elle ne supportait pas la solitude…

Je ne lui ai pas demandé quelle était sa situation maritale parce que je m’en foutais comme de mon premier slip : c’est elle qui a proposé qu’on se voit pour passer de bons moments (traduire en VF 2017 : pour devenir plan cul).

Et c’est là que vous allez pouvoir progresser : les « bons moments ».

Il y a une différence de forme entre « proposer un plan cul », et « passer des bons moments ensemble » (alors que sur le fond, c’est à peu près pareil).

C’est la différence entre le dragueur qui va pouvoir coucher avec 5 filles différentes par semaine, sans attache, sans attente de la part des filles, et celui qui bloque toujours au moment d’expliquer ce qu’il veut vraiment.

Tout réside dans le choix des mots (enfin pas tout, il y a aussi l’alchimie physique, la tension sexuelle, mais c’est déjà traité dans d’autres articles).

Acte 1 pour proposer un plan cul : le choix des sujets de conversation

Proposer un plan cul : ça vient naturellement MEME sans le dire si vous apprenez à axer votre conversation sur :

  • le plaisir
  • les plaisirs
  • l’absence de prise de tête
  • les forfaits sans engagements
  • le fait de ne pas vouloir acheter de maison tout de suite mais voyager énormément
  • vivre des expériences
  • faire des découvertes
  • la sensualité de la danse, d’un ballet, d’une cheville
  • la sensualité d’un parfum enveloppant
  • le plaisir de la bonne chaire, le fait de vous intéresser aux restaurants, aux chefs
  • le plaisir du bon vin et la connaissance des spiritueux
  • le plaisir de découvrir de nouveaux auteurs, de voir de nouveaux films

La technique, c’est de véhiculer une certaine idée d’épicurisme, et que vos journées sont tournées vers la découverte et la quête de nouveaux plaisirs, c’est expliquer que vous voulez ressentir les choses, vivre un maximum de sensations qui vous font du bien.

Pas de place pour la négativité dans votre vie, elle est trop courte pour se prendre la tête avec ça, non ?

C’est une vraie question d’attitude et de choix des mots, qui va venir préparer le terrain pour votre relation à venir.

À vrai dire, ça me fait penser à la première fois où j’ai demandé à une fille « tu veux sortir avec moi ? » avant de l’embrasser. Quand on a été bon et clair avant, nul besoin de verbaliser la demande.

Si vous abordez les bons sujets de conversation et réussissez à instaurer une ambiance légère, frivole, propice à la rêverie et à la sensualité.

proposer plan cul2 Comment Proposer un Plan Cul à une Fille ?

Acte 2 : le couple, cet ennemi de la liberté individuelle

Ensuite, acte 2, vous « détruisez » l’idée du couple. Pas violemment. Pas en disant que c’est de la merde et que le couple c’est horrible et que la moitié des mariages finissent en divorce (c’est statistique à Paris…)

On ne va pas mettre l’accent sur le négatif du couple, pas trop fort, mais plutôt montrer comment un célibat assumé peut être mis à profit pour mener une meilleure vie.

Surtout si vous avez déjà été en couple ou si vous avez vécu en couple : capitalisez sur votre expérience !

Expliquez que vous en connaissez les avantages et les points forts, que très souvent, la vie c’est mieux à deux.

Mais expliquez bien aussi que vous ne faites pas partie de ces dépendants affectifs qui ont BESOIN d’être en couple, qui n’envisagent pas le bonheur seuls, et qui au final, ne savent pas être seuls.

« Mieux vaut être seul que mal accompagné », voilà le message qu’il faut qu’elle entende, qu’elle comprenne, afin de rayer de sa tête l’idée « il n’en veut qu’à mon cul, il ne pense qu’au sexe, il serait prêt à mentir pour coucher ».

Expliquez qu’il y a certains critères de sélection d’une compagne sur lesquels vous n’êtes pas prêts à transiger, et c’est là qu’on entre dans la phase de prizing et de qualification.

Racontez vos amis qui sont en couple dans des situations inconfortables et comment vous refuseriez ça à leur place.

Racontez comment vous avez déjà refusé du sexe facile parce qu’il n’y avait pas de fun, aucune connexion émotionnelle.

Il faut vraiment qu’elle comprenne que certes vous cherchez à vous amuser, mais pas à n’importe quel prix, pas avec n’importe qui, et que même si vous allez lui proposer un plan cul et rien de plus, la relation et les discussions seront quand même sympa quand vous serez dans un lit ensemble.

Quelques bouts de phrases typiques, qui aideront la fille à comprendre que vous ne voulez rien de plus qu’une relation de sex-friend

  • « Dans une relation, je recherche… »
  • « pas de prise de tête »,
  • « la liberté avant tout » (avec l’exemple de Matthias, son départ vers l’Australie)
  • « du coup je profite de tous les bons moments »…
  • #CarpeDiem #Yolo on ne vit qu’une fois

C’est la légèreté, c’est le rire, c’est le sexe et les expériences dont il faut parler.

Pas trop de sexe évidemment, pas besoin de parler de sexe si vous réussissez à faire naître l’attirance et la tension sexuelle en lui faisant passer un bon moment.

Si vous réussissez à tourner autour des plaisirs de la vie, si vous réussissez à la faire parler de ce qui lui fait plaisir à elle, la transition sera encore plus simple pour lui proposer de goûter à ce grand cru ou à cette bonne bouteille de whisky chez vous (ou toute autre excuse sortie au cours de la conversation pour la convier chez vous après !)

Et une fois chez vous, c’est à vous de jouer…

L’attitude de ceux qui peuvent proposer des plans culs

La botte secrète des grands dragueurs ? Ils ne sont pas dans le jugement. Ils ne jugent pas les autres trop sévèrement.

En montrant que vous êtes assez open avec différents sujets, vous installez une ambiance où le sexe sans engagement peut exister.

En n’étant pas dans le jugement permanent et la critique, vous ouvrez la porte à une sexualité créative et débridée, où votre partenaire ne se sentira pas jugée.

Elle sait qu’à l’issue de votre plan cul, vous n’irez pas cracher dans son dos, vous n’irez pas vous répandre en rumeurs sur son compte, vous ne chercherez pas à vous venger : en un mot, elle se sent en sécurité avec vous, libre de faire ce qu’elle veut de son cul sans passer pour une salope.

Et ça, c’est précieux. Si vous arrivez à lui faire comprendre qu’entre elle et vous, c’est une totale bulle de liberté, qu’elle peut être qui elle veut et assumer tous ses désirs et ses fantasmes sans être jugée : OPEN BAR.

Au boulot !

PS : j’allais presque oublier… Pour ceux qui souhaitent aller encore plus vite et ne pas tourner autour du pot, il suffit de maîtriser l’art de la sexualisation

Vous trouverez dans « Sexualisation : Mode d’emploi » la méthode pour dépasser vos peurs de parler de sexe et « conclure » beaucoup plus souvent avec les femmes !

D’autres techniques pour proposer un plan cul ? Ça vous paraît possible, facile, jouable, impossible ?

Sélim, plan coach régulier

Bann SexTalk Comment Proposer un Plan Cul à une Fille ?
Bann SexTalk Comment Proposer un Plan Cul à une Fille ?
Bann TechniqueAstucieuse v2 Comment Proposer un Plan Cul à une Fille ?
Bann TechniqueAstucieuse v2 Comment Proposer un Plan Cul à une Fille ?
26 COMMENTAIRES
  • Etik says:

    Hello Sélim! En lisant tes articles, parfois il me prend l’envie de te verser un milliard de dollars. Tu n’as qu’à attendre que je sois milliardaire :) merci pour ces principes que j’avais commencé à appliquer et que tu as validé.

    Il y a deux profils que je vends aux femmes (succès garantie)
    1) Le mec déjà pris, fiancé, stable, légèrement arrogant…attitude prizing
    2) Le mec « open bar », tolérant, plaisant, bref le plan cul idéal, bien loin de s’engager.
    Pour optimiser mes chances: selon toi, une fille vierge (selon les dires de sa copine) qui m’interresse serait plus intéressée par lequel de ces deux profils?

    • Sélim says:

      Hello Etik,
      pour une fille « vierge » comme tu dis, j’aurais tenté l’attitude respectueuse, mec célibataire, intéressé, qui veut vraiment vivre un truc chouette avec elle.
      C’est mon côté fleur bleue je crois. Je ne respecte pas grand chose, mais la sexualité marque une vie. Une première expérience réussie et honnête peut la mettre en confiance, alors que les deux attitudes que tu cites seraient plutôt « valables » pour des filles plus âgées, qui ne veulent pas s’engager.
      (D’expérience, rares sont les jeunes femmes vierges qui vont te dire « yes, vas-y, dépucèle-moi et barre-toi ».
      Merci pour les milliards que tu me verseras plus tard, mais pour l’instant, revois ta copie et tes objectifs avec la jeune femme. Elle veut probablement de la fiabilité, de la sécurité, de l’amour… Donc pas vraiment ce que tu veux lui proposer, non ?

    • Cassandre says:

      Merci Sélim pour cette réponse.

      Tu viens de me faire « économiser » un Vogalène. Au prix du comprimé, il en faudra encore beaucoup pour que ça fasse un milliard, mais il faut bien commencer par quelque chose :-)

    • Sylvain says:

      Tu as des nausées? Tu as mangé trop de chocolat? :)

    • Cassandre says:

      Nan ! Et je ne suis pas enceinte non plus !

  • Lenal'airderien says:

    Hello sympa l’article….Sauf qu’avec l’expérience et le vécu  » le mec en ouvrant la bouche je sais ce qu’il va me proposer »…. A chaque fois qu’un homme me propose « un plan cul  » je lui demande s’il est à la hauteur de ses ambitions…? C’est bien de nous parler du sexe , mais encore faut t-il assurer derrière …. Je suis en droit d’attendre de toi « du plaisir et des orgasmes  » si tu me vends du sexe merdique , je vais t’en vouloir et tu vas me frustrer sur une partie de jambe en l’air qui n’est pas ce que tu m’as proposé , c’est du mensonge , ni plus , ni moins…

    On a envie qu’il y a du niveau derrière et souvent c’est bof bof sur les sites . Je sais que ce post ne va pas plaire , mais bon faut le dire.

    Lenaenmodedusexedequalite

    • Sylvain says:

      Le truc c’est que le mec peut dire ce qu’il veut, mais une fois que tu es capable de dire qu’il n’est pas à la hauteur de ses prétentions, c’est déjà trop tard!

      Ce qui ne veut surtout pas dire qu’il ne faut pas se renseigner et travailler pour offrir aux femmes du sexe de qualité et les satisfaire!!

    • Clem 2.0 says:

      Du coup, ça veut dire que moi, qui n’ai pas beaucoup d’expérience sexuelle, je devrais être privé de PC sous prétexte que je n’arrive pas encore à tenir très longtemps ou autre raison ?
      Je trouve que c’est un peu comme l’employeur qui refuse de prendre un mec de 25 ans dans sa société sous prétexte qu’il n’a pas d’expérience … 🤔 y’a un moment faut bien l’acquérir quelque part l’expérience :p

    • Lenal'airderien says:

      Clem2.0,

      Un mec qui n’a que du sexe à m’offrir …C’est normale qu’il doit assurer , c’est ce que j’en attends …Je comprends même pas qu’on se pose la question …Tu dois connaitre ton sujet autrement à quoi ça sert de proposer un truc que tu maîtrises pas …..Et encore plus s’il se « vante » tu en as un paquet…Je comprends même pas une seconde qu’on propose des plans culs pour une être une brèle c’est comme un boulanger qui propose du pain et qui n’y connait rien , ça tient pas la route.

      Un homme qui a autre chose à m’offrir , je serai plus indulgente.

      Un plan cul = assurer sexuellement …Y a comme un hic si ce n’est pas le cas.

    • Clem 2.0 says:

      Ouais je suis d’accord d’avoir un minimum d’attente, mais alors un mec qui n’a jamais couché avec une fille et qui ne veut pas de couple, bah il se fait baiser (enfin non justement) sous prétexte qu’il y a un risque qu’il ne soit pas bon ?

      Bah heureusement que toutes les filles ne pensent pas comme ça sinon je serais encore puceau …

      Si le mec se vante et qu’il est pas à la hauteur, ok …
      Mais fin je sais pas, je comprend ton point de vue mais en même temps, ça veut dire quoi ? que tous les mecs qui n’ont pas d’expérience n’ont pas le droit aux plans cul ? ça veut dire qu’un puceau doit forcément faire sa première fois en couple ?

      Fin et nous quand on a des PC on prend aussi le risque que la fille suce mal, qu’elle y mette les dents dans ce cas là …

      Juste y’a des mecs qui trouvent direct ce qu’une fille aime, d’autres non, certains sont moins bons un soir, certains ont été très bons avec une fille et le seront moins avec d’autres parce qu’aucune fille n’est pareille, d’autres seront juste mauvais
      Fin je sais pas, si maintenant les filles doivent demander un orgasme assuré pour avoir un plan cul ou demander une carte d’identité sexuelle sur les points forts du mec pour être sûre que ça sera un super coup bah on n’est pas dans la merde quoi …

      Je comprend que t’attende un minimum c’est normal, mais de là à dire que c’est obligé, à chaque fois, que chaque mec soit bons pour un PC, je trouve que ça fait beaucoup … tout le monde ne sera pas bon parce que tout le monde n’a pas les mêmes exigences, ni les mêmes attentes et puis je le redis, ça arrive et c’est normal de parfois être moins bon…
      Après, s’il en fait des tonnes et qu’il n’est pas à la hauteur, là je comprend que ça soit frustrant

    • Cassandre says:

      @ Clem 2.0

      Lena me dira si elle est d’accord mais le problème avec les ONS et les PC c’est que les mecs, quand ils ne tiennent pas plus que ça à te revoir ou à te garder, ils ne forcent pas trop leur talent. C’est plus un problème de paresse qu’un problème de débutant/ expérimenté. Se taper la sexualité masturbatoire d’un mec n’a rien de très plaisant.

      Il n’y a pas de « droit au cul », et tout est toujours plus simple et plus agréable quand tout le monde veut la même chose.

    • Clem 2.0 says:

      Ah bah écoute, si c’est effectivement ce qu’elle voulait dire par là, je suis 100% d’accord, et du coup là j’approuve qu’effectivement quelque soit la nature du rapport, tu te donne à 100% merde :p (enfin bon, c’est mon avis et ça n’engage que moi ^^ )

    • Lenal'airderien says:

      Cassandre ,

      +1 …

      Clem 2.0 un homme qui est puceau ou qui n’a pas d’expérience , bien entendu qu’il a droit de faire ses expériences…

      Je vais encore te dire et répéter ce sont les mecs qui se vantent d’être de bon amants qui n’assurent pas un pet de cacahouètes c’est ceux là qui me pose souci…

      Un exemple tout con , le mec qui me dit qu’il est « sensuel » « tactile » et qui s’avère , timide , introverti, pas sur de lui en rendez vous , tu crois qu’au lit il va faire des miracles. Sûrement pas la première fois….

      C’est juste une question de congruence … »Tu dis  » « ce que tu es « …

    • Sylvain says:

      Il me parait cela dit un peu rapide de transposer l’attitude d’un homme en rendez vous à ce qu’il peut donner au lit ou pas !

    • Lenal'airderien says:

      Sylvain,

      L’expérience ….L’expérience….L’expérience….

    • Clem 2.0 says:

      Bon bah effectivement j’avais mal compris, autant pour moi, du coup j’approuve ce que tu dis

    • Sylvain says:

      Effectivement, il y a peut etre de ça aussi.

      Si le mec n’est pas interessée et ne se sent même pas concerné par le plaisir de sa partenaire, c’est là que ça peut poser problème. Mais bon, en général, à mon sens, les mecs ont plutot le problème inverse, c’est à dire de ne pas etre dans le moment présent car ils sont trop obnubilés par le plaisir et l’orgasme que leur partenaire va avoir ou non…

    • Lenal'airderien says:

      Sylvain,

      Tu plaisantes j’espère là….Le mec dans la plupart des cas ne pensent qu’à lui…

    • Sylvain says:

      Je suis aussi sérieux qu’un controleur fiscal zélé en préretraite !

      Non plus serieusement, il suffit de se balader par ici et de lire les commentaires. On a plein d’hommes qui veulent bien faire et qui sont attentifs au plaisir du partenaire.

    • Alarak says:

      Pas besoin de tenir longtemps pour être un bon coup. Il ne faut pas se survendre et savoir ce qu’on fait. Si tu arrives déjà à fournir des orgasmes clitoridien, c’est déjà bien.

      D’autant que chaque femme aura sa propre façon de considérer le sexe bien ou non. De mon côté ce n’est jamais durer longtemps qui a fait mes meilleurs rapports, mais bien l’intensité du plaisir que j’arrivais à procurer. Et pas besoin d’être expérimenté, documentation et écoute de sa partenaire sont les meilleurs atouts.

      Puis rappelle-toi que la nana peut aussi être naze au pieu, ne pas te correspondre ou ne pas être dans un bon jour en fin de compte. Le plan cul, ça reste le loto.

    • Sylvain says:

      Et je rajouterai qu’il n y a même pas besoin de se focaliser sur l’orgasme. La clé c’est de profiter du moment avec la fille. Déjà si elle voit que toi tu prends du plaisir, ca a dejà de bonnes chances de l’exciter davantage!

    • Sylvain says:

      Une seule réponse à ça.

      La même que pour vos cv’s : fake it til you make it!

  • masterofS says:

    Salut la team ADS!
    J’ai trouvé un article intéressant avec des études scientifiques pour un fois et avec mon portable je n’ai pas trouvé un lien « nous contacter m » donc je poste ici..
    Ayant moi meme eu quelques problèmes à l’époque ADS m’avait bien aidé et avait déjà fait le lien à l’époque :).

    Je faisais parti de la team porno (étant plutôt athée donc pas de pression religieuse) mais j’ai de plus en plus l’impression que la surconso à des effets assez délétères ignoré par le plus grand nombre :/. A ++ :)

  • César says:

    Salut pour une fille vierge , il faut la respectée dans toute les dimensions

  • Etik says:

    Qui a dit le contraire ? Ne pas vouloir s’engager, ce n’est pas un crime! Sélim a expliqué qu’avec une fille vierge ce n’est pas certain qu’elle voudra mon départ très rapidement. Mais puisque je suis honnête, c’est justement ça que je vais lui proposer clairement après avoir l’embrasser. Si elle refuse je retiendrai la leçon.

  • Etik says:

    Embrassé

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)