Comment Savoir si on est Amoureux ?

Publié dans Relation homme femme par Sylvain

generation y tomber amoureux Comment Savoir si on est Amoureux ?

« C’est quoi ce bordel avec l’amour là ? Comment ça se fait qu’on devienne dingue à ce point ? T’imagines le temps qu’on passe à se prendre la tête là-dessus ? Quand t’es seul, tu te plains: est-ce que je vais trouver quelqu’un ? Quand t’as quelqu’un: est-ce que c’est la bonne ? Est-ce que je l’aime vraiment et est-ce qu’elle m’aime autant que moi je l’aime ? Est-ce qu’on peut aimer plusieurs personnes dans sa vie ? Pourquoi on se sépare ? Est-ce qu’on peut réparer les choses quand ça part en couille ? Toutes ces questions à la con qu’on se pose tout le temps ! »

Dans cette scène des Poupées Russes, Romain Duris souligne à merveille la difficulté de comprendre et de vivre l’amour. Alors pour essayer d’y voir plus clair, Artdeséduire a mené l’enquête. Qu’est-ce que cela veut dire aujourd’hui d’être amoureux ?

Comment savoir si on est amoureux de quelqu’un ?

Nous sommes tous intimement persuadés d’avoir été amoureux au moins une fois dans notre vie. Pourtant, il reste extrêmement difficile de mettre des mots sur ce que l’on ressent.

C’est comme si l’amour était insaisissable. Comme si nous pouvions lui donner autant de définitions qu’il y a d’êtres humains.

Pourtant, quand on est amoureux, on le sait. On le sent jusqu’au fond de son être. L’amour arrive sans que l’on s’en rende compte, sans que nous n’ayons rien demandé. D’ailleurs, ne parle-t-on pas de TOMBER amoureux ?

Une réponse simple peut tout simplement consister à dire que si l’on se pose la question, c’est que nous ne sommes pas amoureux. Fin de l’article ? Non, ce serait vraiment trop simple.

Pour essayer d’y voir un peu plus clair, je me suis tourné vers mon entourage pour savoir un petit peu quelle définition les autres donnaient à l’amour.

Alors, il y a celles qui évoquent les papillons dans le ventre. Classique.

ll y a tous ceux qui sont d’accord pour dire qu’on n’aime jamais 2 personnes de la même façon.

Rappelez-vous de l’époque où vous étiez needy. Vous avez demandé au moins une fois à une ex : « est-ce que tu m’aimes plus que tu l’as aimé lui ? ». Et elle vous a répondu « Mais c’est pas pareeeeeeiiiiiiil ! » Si, si, avouez !

Après, Il y a ceux qui pensent que l’on ne peut aimer qu’une seule fois. Begbeider, dont j’aime beaucoup le style et les romans a écrit dans mémoires d’un jeune homme dérangé, « dans la vie on a qu’un seul grand amour et tous ceux qui précèdent sont des amours de rodage et tous ceux qui suivent sont des amours de rattrapage. »

Je vous préviens, il y aura beaucoup de Begbeider dans cet article.

Il y a aussi ceux qui m’expliquent que l’amour n’a rien à voir avec la durée des relations qu’ils ont vécues. Certains estiment même avoir ressenti plus d’amour dans une histoire de quelques semaines que dans une relation de plusieurs années.

Il y a enfin tous ceux qui considèrent que l’amour, c’est une peu comme le père Noel, ça n’existe pas.

En clair, je n’ai vraiment rien obtenu de très clair.

 

Bann SMS1erRDV 1 Comment Savoir si on est Amoureux ?

L’amour vu par les plus grands esprits

Je suis donc retourné sur mon ordinateur réfléchir et interroger mon ami Google.

J’ai pu constater que tous les écrivains et philosophes du monde se sont lancés dans l’exercice de définir l’amour. Voici le résultat en un florilège de citations

  • « Aimer, ce n’est pas se regarder l’un l’autre, c’est regarder ensemble dans la même direction« . Antoine de Saint-Exupéry
  • « L’amour ne voit pas avec les yeux, mais avec l’âme. » William Shakespeare
  • « L’amour triomphe de tout. » Virgile
  • « L’amour, c’est l’espace et le temps rendus sensibles au coeur » Marcel Proust

Et maintenant c’est parti pour la session Begbeider. Je ne saurais trop vous conseiller avec insistance de foncer lire L‘amour dure 3 ans.

  • L’amour commence dans l’eau de rose et finit en eau de boudin.” Doit-on comprendre que l’amour finit toujours mal ? (…en général)
  • L’amour est une catastrophe magnifique : savoir que l’on fonce dans un mur, et accélérer quand même.”
  • L’amour est un combat perdu d’avance.”
  • L’amour le plus fort est celui qui n’est pas partagé.”    Alors là, je refuse de croire que l’amour puisse être le one-itis.
  • Aimer quelqu’un qui vous aime aussi, c’est du narcissisme. Aimer quelqu’un qui ne vous aime pas, ça, c’est de l’amour.”
  • Au XXe siècle, l’amour est un téléphone qui ne sonne pas.”

Les chanteurs aussi s’en sont donnés à coeur joie avec La maladie d’amour de Michel Sardou, L’hymne à l’amour d’Edith Piaf ou encore Quelques mots d’amour de Michel Berger.

Comme vous voyez, c’est toujours aussi confus.

Comment savoir si je suis amoureux : une question légitime

Pourtant, il me semble normal de se poser cette question. Vous risquez même de vous la poser à différents moments de votre existence.

Premier exemple. Vous avez 17 ans et vous vivez vos premières émotions de séducteur.

Vous venez de rencontrer cette fille. Vous avez récupéré son numéro. Vous l’avez invité à un rendez vous. Vous avez couché avec elle et tout se passe bien.

Vous avez l’impression d’être emporté par un tourbillon de passion. Vous pensez à elle tout le temps et les choses commencent à devenir plus sérieuses entre vous. Comment savoir si on est amoureux ado?

Exemple 2. Cela fait maintenant des années que vous êtes en couple. Et vous vous demandez si vous êtes toujours amoureux. La routine s’est installée. Vous avez moins de projets communs.

Vous avez beaucoup de travail, beaucoup de contraintes et vous faites moins d’efforts pour faire fonctionner votre relation. Par manque de temps. Par manque d’énergie. Par manque d’envie. Est-ce que l’amour est toujours là ?

L’amour peut-il survivre à la vie commune ou bien comme l’affirme Fréderic “ou bien on vit avec quelqu’un, ou bien on le désire. On ne peut pas désirer ce qu’on a, c’est contre nature.” ? Peut-il y avoir de l’amour quand il n’y a plus de désir ?

L’amour peut-il survivre au temps ou bien “la première année, on achète des meubles. La deuxième année, on déplace les meubles. La troisième année, on partage les meubles.”

Alors comment savoir si on est encore amoureux ?

C’est quoi l’amour ?

Alors, pour Wikipédia, l’amour « désigne un sentiment d’affection et d’attachement envers un être vivant qui pousse ceux qui le ressentent à rechercher une proximité physique, spirituelle ou même imaginaire avec l’objet de cet amour et à adopter un comportement particulier ».

Mais quel peut bien être ce comportement particulier ? Est-ce qu’il s’agit d’être fidèle ? Est-ce qu’il s’agit de toujours rester poli ?

Certains estiment qu’ils sont amoureux parce qu’ils restent fidèles. Je ne pense pas que le fait d’être fidèle signifie que l’on soit amoureux.

On peut être fidèle parce que l’on a pris un engagement  et que l’on est avant tout fidèle à sa parole plutôt qu’à une femme. Quitte à en souffrir. C’est donc davantage de l’honnêteté que de l’amour.

Certains parlent de leur copine toute la journée. Certains prennent soin d’eux et de leur apparence. Certains sont terriblement jaloux. Certains rougissent. Certains sentent leur rythme cardiaque augmenter à l’idée de se retrouver avec l’élue de leur cœur.

Les gens réagissent différemment. Il n’y a aucun signe fiable. C’est pour ça que vous êtes toujours en train de vous poser des questions quand vous essayez d’interpréter les faits et les gestes de votre target ou de votre copine. Comment savoir si je lui plais ? Comment savoir si elle est amoureuse ?

Dites vous qu’elle doit se poser exactement les mêmes questions. Comment savoir s’il m’aime ? Comment savoir s’il est amoureux ?

Pour une première approche, vous pouvez essayer de décrypter les IOI. Si vous êtes dans le doute, relisez d’urgence cet article pour savoir si cette fille est secrètement attirée par vous.

C’est quoi l’amour? Ma vision personnelle

C’est bien évidemment l’une des questions les plus difficiles que l’on peut se poser.

« Si vous aimez quelqu’un pour sa beauté, ce n’est pas de l’amour, c’est du désir. Si vous aimez quelqu’un pour son intelligence, ce n’est pas de l’amour, c’est de l’admiration. Si vous aimez quelqu’un parce qu’il est riche, ce n’est pas de l’amour, c’est de l’intérêt. Mais si vous aimez quelqu’un sans savoir pourquoi, ça c’est de l’amour »

A la lecture de ce dicton, je pense que l’on tient quelque chose d’intéressant.  On comprend que l’amour, c’est un petit peu comme le talent. Il se définit avant tout par ce qu’il n’est pas.

L’amour, ce n’est pas le désir. Ce n’est pas l’habitude. Ce n’est pas l’égo. Ce n’est pas la fidélité. Et ce n’est donc pas non plus ni l’admiration, ni l’intérêt.

Pour ma part, je dirai que l’amour vous fait changer. Ou plus certainement, l’amour vous fait évoluer. Sondez votre intérieur, sondez votre ressenti.

Est-ce que vous faites des choses que vous ne faisiez pas avant ? Est-ce que vous voyez les choses différemment ? Est-ce que vous êtes prêt à la suivre dans ses projets pour les faire devenir les vôtres ? Est-ce que vous l’accompagneriez faire de l’humanitaire au Rwanda alors que vous n’aviez jamais imaginé quitté votre cocon parisien ?

En ce qui me concerne, j’ai un test ultime pour savoir si je suis amoureux.

Comment savoir si on est amoureux d’une fille ?

Quand je veux savoir, je me pose une question simple.

Je vais vous révéler laquelle. J’imagine qu’elle est un peu particulière et qu’il n’y a quasiment aucun mec sur terre qui se posera la même.

Alors, je dois vous avouer quelque chose. J’ai un sérieux problème avec le sommeil. Quand je vois certains de mes potes, je suis assez dégouté.

Je les vois s’endormir assis, s’endormir avec la lumière, s’endormir dans le bruit, s’endormir entre 2 arrêts de train de banlieue. Je suis terriblement jaloux. Un soir de galère, j’ai même vu un pote s’endormir par terre sur sa valise dans une gare TGV.

Alors que moi, il me faut le noir absolu, le silence absolu et être couché dans un lit confortable. Le mien de préférence. Même la présence de mes chats a tendance à perturber mon sommeil.

Je m’achète des gadgets connectés pour tracker la qualité de mon sommeil. Alors que dire de quelqu’un qui prend la moitié du lit (quand on a de la chance), qui bouge, qui respire et qui tire sur la couverture ?

Je ne sais d’ailleurs pas comment je vais faire pour la vie commune. Vous croyez qu’il y a des femmes qui acceptent de faire chambre à part ? D’avoir 2 lits ? Ou au moins 2 couettes ? Non, mais je vous assure, c’est vraiment une question sérieuse.

Bref, vous l’aurez compris. Ma question, c’est : « est-ce que je suis prêt à faire une croix sur mon sommeil pour pouvoir passer la nuit avec cette fille ? »

Si la réponse est oui, je sais que c’est de l’amour. Et ça n’arrive pas souvent.

Et vous, réfléchissez, quelle est votre question ?


Sylvain, mon lit pour moi tout seul

Bann SMS1erRDV 1 Comment Savoir si on est Amoureux ?

84 COMMENTAIRES
  • Lenal'airderien dit :

    Bonjour , sympa l’article… Très souvent les histoires d’amour se sont deux névroses qui s’alimentent entre elles non résolues qui comblent un manque de part et d’autres liés à l’enfance qui ne sont pas lié à « l’amour » dans le sens noble du terme..Si on se pose la question d’être amoureux ou pas , c’est souvent qu’il y un souci…L’amour se vit , il est évident…Il faut être accomplis et avoir réglés ses problématiques et ses insécurités avant de se mettre avant quelqu’un. L’autre n’est pas là pour régler vos failles palier à vos manques , ce n’est pas son rôle…Il est là pour combler vos besoins affectives dans une relation homme et femme équilibré… Pour savoir si on est « amoureux » réellement , suis je mieux avec cette personne que quand j’étais seul…? Est-ce que mes besoins affectives sont comblés dans ma relation de couple? Je pense qu’on ne devrait être ensemble que parce qu’on s’aime, malheureusement ce n’est pas toujours le cas.

    • Sylvain dit :

      Hello Lena,

      Merci pour ton retour. Après tout ça, c’est beaucoup de théorie.

      « Il faut être accomplis et avoir réglés ses problématiques et ses insécurités avant de se mettre avant quelqu’un ». Est ce que c’est vraiment le cas pour quelqu’un sur cette planete? ;) Mais effectivement, essayer de construire une relation sur l’amour me parait etre la clé. Apres, comme je l’ai écrit, on peut confondre l’amour avec tellement de choses…

    • AL dit :

      Je suis globalement d’accord avec toi Lena, sauf sur cette partie : « L’autre n’est pas là pour régler vos failles palier à vos manques , ce n’est pas son rôle…Il est là pour combler vos besoins affectives dans une relation homme et femme équilibré… »

      Je nuancerais. Je crois qu’on est face à une personne compatible justement lorsqu’elle active nos failles. Par contre, tu as raison, ce n’est ensuite pas à elle de les combler. Mais dans une relation équilibrée, il n’y a alors pas besoin de combler de quelconques besoins, c’est avant tout un échange et une complémentarité relationnelle qui avance grâce aux points communs du couple et qui se nourrit de nos différences.

      Mais tout ça, c’est vrai pour la rencontre et la question de l’attraction. ça ne résout pas la question de l’amour et du sentiment amoureux.

      (Si tu as raison avec ce texte, Sylvain, alors je suis gravement atteint avec mon OI :( :( )

    • Sylvain dit :

      Mais encore une fois, la réponse est la même, en dehors de la théorie, est ce que ca existe vraiment une relation équilibrée? je dirais plutot que la relation équilibrée, c’est quand ce n’est pas toujours le même qui la réequilibre. Quelque chose comme 2 déséquilibres qui se compensent à tour de role a travers le temps…

    • AL dit :

      Assez d’accord avec ça. L’important, c’est que chacun y trouve son compte.

      Ceci dit, je ne pense pas qu’il y ait forcément un lien de cause à effet entre amour et « relation équilibrée ».

    • Laurie dit :

      Slt je suis encore là!
      Je suis d’accord avec Sylvain, personne ne réussit réellement à être équilibré dans sa vie, sauf en l’y consacrant entièrement. Mais en pratique, si tu n’es pas moine tibétain, tu auras toujours qqchose de mal vissé en toi. C’est ce qui rend les gens beaux aussi ^^ (bisounours touch)
      Et la question de Lena est bien : « suis-je mieux avec lui que seule? » mais il peut arriver qu’on soit bien avec qqun, mais qu’on ne soit pas amoureux, juste qu’on l’aime beaucoup et qu’il nous fait du bien.
      Je pense que la réflexion de Sylvain est bonne : « suis-je prêt à sacrifier une part du confort que j’ai mis en place dans ma vie pour elle? » « suis-je prêt à abandonner un peu de mon équilibre pour pouvoir être avec elle? ». Beaucoup de personnes en sont incapables.
      Attention spoiler : c’est la leçon finale du magnifique film « mange, prie, aime » que j’aime beaucoup. Garder un équilibre c’est parfois le remettre en jeu. Prendre le risque de le perdre pour en reconstruire un différent, avec quelqu’un. C’est ce qui arrive aussi pour la séparation d’ailleurs…^^

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Nous aussi, toujours fidèles au poste ;) C’était pas un bouquin à la base ce truc?

      « Garder un équilibre c’est parfois le remettre en jeu. Prendre le risque de le perdre pour en reconstruire un différent, avec quelqu’un. C’est ce qui arrive aussi pour la séparation d’ailleurs…^^ »

      D’ailleurs, ca marche pour toutes les étapes du couple. C’est une question que je me pose encore d’ailleurs. Laurie si tu peux nous éclairer. C’est la même chose pour décider de vivre ensemble, pour se marier, pour avoir un enfant…Et ce sont souvent des impulsions suggérées par les femmes. Alors pourquoi vouloir bouleverser l’équilibre en instaurant de si gros facteurs d’instabilité dans une relation qui justement commence à fonctionner. Enfin je m’y suis souvent casser les dents. j’imagine que tu nous diras que c’est dans la nature des choses mais si tu veux bien creuser, je suis preneur et je ne serai sans doute pas le seul.

    • Laurie dit :

      Oui, c’est un bouquin à la base, mais dans le bouquin, il n’y a pas Javier Bardem, donc bon…^^ hihi

      …Vous pouvez répéter la question?!
      Tu veux savoir quoi exactement? Pourquoi les femmes sont relous et vous embêtent toujours pour faire des projets en commun? Ou pourquoi les hommes ont toujours l’impression de perdre leur liberté dès qu’il est question de devenir un peu plus établis et de construire quelque chose ensemble? :D
      C’est pas clair :p

      Je te réponds un gros pavé bien écrit, explicite et pédagogique après promis.

      PS : Désolée pour les fautes dans certains com’, je fais ça au taf en speed, les yeux brûlés par l’écran, en essayant de cacher la dame en robe rouge à droite quand le boss passe par là ^^ Haha

    • Sylvain dit :

      hello,

      j’attends le gros pavé alors! Cela fera sans doute l’objet d’un article un jour! Y a t il une option possible entre la fille qui répond pas aux sms et celle qui te met un bazooka sur la tête pour la petite maison, le 4/4 audi et le labrador dans le jardin? Peut on penser amour durable en faisant fi des projets de construction de foyer? Tu vois tu es la première pierre de mon étude terrain pour un futur sujet :)

    • AL dit :

      Le mari d’une copine lui a offert une voiture pour Noël. La dernière fois que je l’ai vue, elle parlait de le quitter…

      On se rend pas compte à quel point la solitude, c’est formidable ^^;;;

    • Sylvain dit :

      Tous ces célibataires sont assis sur un tas d’or et ils ne s’en rendent même plus compte…

    • Laurie dit :

      Al, excuses moi mais elle lui a rien demandé. S’il veut claquer son fric pour elle, c’est son choix. Elle ne va pas se forcer à rester avec lui parce qu’il a dépensé de l’argent pour elle… Il avait qu’à lui acheté une machine à café s’il ne veut pas perdre son « investissement ». Ca me révolte! :p

      Sylvain, je vais te faire en explication en trois temps, mais d’abord :
      « Tu vois tu es la première pierre de mon étude terrain pour un futur sujet :) »
      Pierre? Présente! (je devais la faire, sinon ça allait me gratter jusqu’à ce soir)

      Ceci étant fait, explication en trois temps :

      1) « Y a t il une option possible entre la fille qui (ne) répond pas aux sms et celle qui te met un bazooka sur la tête pour la petite maison, le 4/4 audi et le labrador dans le jardin? »
      Alors oui, évidemment. Nombres de femmes tiennent à leur indépendance. Nombres de femmes sont détendues et ne trouvent pas l’accomplissement de leur vie dans une copie de la petite maison dans la prairie. Il y a des femmes qui ne veulent pas d’enfants, d’autres qui ne peuvent pas en avoir. Il y a des femmes qui préfèrent habiter chez elles, et n’aller que chez leurs maris que quand ils leur manquent. Il y a des femmes qui ont besoin de ne pas avoir trop de sécurité pour garder la flamme avec l’autre, et c’est souvent de très belles histoires, si monsieur comprend que ce n’est pas du manque d’amour, justement, mais tout le contraire. Il y a les femmes pour qui leur carrière est plus importante que la vie de famille, ou même que leur chéri. Il y a des femmes qui préfèrent donner le maximum d’énergie à leurs enfants, et qui ne font passer leur histoire d’amour au second plan.
      Je pense que le juste milieu, c’est de tomber sur une femme qui est mâture, qui a vécu des choses, qui sait où elle en est et ce qu’elle veut, quoi que ce soit (vie de famille, indépendance ou autre). Pour savoir ce qu’on veut, il faut se connaître un minimum. Si ce qu’elle veut correspond à vos désirs à vous, banco! Et là, on se pose la question : est-ce que j’ai envie de lui céder la moitié de mon sommeil :)

      2) « Peut on penser amour durable en faisant fi des projets de construction de foyer?  »
      Alors, moi je pense que oui. Ca dépend de ta vision des choses. Comme d’habitude, je vais partir de moi, et t’expliquer quelle relation j’ai envie d’avoir. Moi je pense que ce qui me conviendrait le mieux, c’est de garder mon appartement et de vivre séparément pendant plusieurs années. Ce qui va nous permettre tout d’abord, de garder notre jardin secret, d’avoir notre propre rythme et nos activités sans se fondre sur le rythme de l’autre et donc ne pas se perdre là dedans ; et puis aussi de garder le côté séduction et amoureux du début (se faire belle pour le voir, c’est un rendez-vous à chaque fois, il me manque, je lui manque, et on ne se voit que si on en a envie). Et puis si le projet de bébé vient sur le tapis (et c’est souvent le mec qui en a envie, il ne faut pas rester sur des clichés), alors à ce moment là, tenter de vivre à deux. Si la vie à deux se passe bien, alors on peut commencer à construire une famille, etc.
      Si la vie à deux ne fonctionne pas, c’est pas un drame d’avoir un enfant sans habiter ensemble. Je préfère habiter seule avec mon enfant tout en restant avec le papa, plutôt que de forcer la vie de famille alors que ça ne fonctionne pas parfaitement, et y sacrifier mon couple. Un enfant est heureux quand ses parents le sont, qu’ils l’aiment, et qu’ils s’aiment (ou du moins restent en bons termes et ne se font pas la guerre). C’est ma vision des choses, c’est comme ça que je veux vivre ma vie.
      Alors, j’ai fait de compromis en couple bien sûr. J’ai essayé de vivre avec quelqu’un à sa demande, deux fois, mais ça n’a pas fonctionné. C’était pas le bon moment pour moi, ou la bonne personne. Mais j’ai eu de très belles relations, pleine de respect, de confiance, d’amour, de passion, où l’on ne se voyait qu’une à deux fois par mois. Du coup, on se manquait, et quand on se voyait, c’était toujours merveilleux.

      3) Reprise et conclusion
      Tu construis ta relation, son rythme, son organisation et ses modalités à deux, selon ce que tu es sur le moment, et selon la personne que tu as en face. Les gens évoluent, tu évolues, donc le travail du couple c’est l’adaptation au changement, de soi et de l’autre, et harmoniser le tout. Accepter le changement!
      Je pense que si une nana te fout un couteau sous la gorge pour avoir une bague à l’annulaire, c’est que tu ne lui as pas déjà demandé, donc que vous n’avez pas la même vision de votre couple, les mêmes envies, etc. Faut en discuter. Si elle n’en démords pas, et que tu te sens obligé, ou privé de ta liberté, alors ça ne donnera rien de bon!
      Conseils avisé : il vaut mieux mettre un terme à une relation qui ne nous convient pas, même en ayant un sentiment d’inachevé, plutôt que de poursuivre dans les projets à deux « pour voir ce que ça donne » et devoir revenir en arrière parce que finalement, ça t’étouffe. Revenir en arrière après s’être engagé dans quelque chose de sérieux, ça blesse énormément… Si on peut éviter ça à tout le monde, c’est toujours mieux!
      Je finirais en te répondant que oui, tu peux tout à fait avoir une belle histoire d’amour, qui dure toute la vie même, sans pour autant vivre ensemble, sans avoir un labrador (en commun, parce que tu peux en avoir un tout seul, hein! Les labradors, c’est gentil), des enfants, ou même une femme qui t’attend à la maison, un plat de lasagnes tout chaud dans les mains…
      Je me répète, mais l’apprentissage c’est la répétition : chaque personne est différente, selon l’éducation, le vécu, la personnalité, etc, les désirs de chacun fluctuent beaucoup. Je pense que la fille que tu me décris correspond sûrement à un mec qui va vouloir justement faire rapidement des projets comme ça, voire même être un peu poussé à les faire. Mais je ne pense pas que ce soit la majorité des femmes. Du moins, je l’espère! ^^
      La solution, c’est simplement de trouver une femme qui a les mêmes désirs que soi. Et si elle pousse un peu aux fesses pour le jardin, le labrador et les mioches, bah faut essayer d’en parler avec elle. Savoir si on ne peut pas négocier. La rassurer peut-être. Essayer de comprendre pourquoi pour elle l’amour et la vie passe obligatoirement par ces étapes là… La communication! ;)

      Y a t-il des questions subsidiaires? Je me suis pas relue en plus… J’espère avoir été claire, et pouvoir développer tout ça avec vous. Parce que je pense que tes questions soulèvent beaucoup plus que la pression que les femmes mettent sur les hommes à ce niveau là…

    • Nuitsblanches dit :

      Alors, là…
      Magnifique !
      Je tomberais presque amoureux à te lire si ce n’était pas déjà le cas (enfin, je crois… C’est un peu compliqué justement parce que je vis en couple avec quelqu’un d’autre depuis de longues années et suis en plein déchirement… Mais soit…).
      Je ne sais pas quel âge tu as et ne veux pas le savoir, mais quelle belle maturité, clarté dans tes propos… La classe…
      (Et ça m’aide un peu aussi dans mon gros bordel, du moment).
      Respect Laurie, vraiment !

    • Laurie dit :

      Slt NB!
      Je te remercie, c’est gentil. Si ça a pu t’aider un peu, ça me fait plaisir!
      Tout s’arrange tu sais, suffit de savoir ce qui est bon pour soi, dans le respect de l’autre. Rien ne t’empêche de parler de tes doutes à ta compagne. Peut-être qu’elle pourrait t’aider à démêler tout ça :)
      Sont fortes les filles des fois! ;)
      A plus!

    • Nuitsblanches dit :

      Oui, j’avais déjà remarqué depuis un moment. Et j’aime ça, d’ailleurs ;^)

       » Revenir en arrière après s’être engagé dans quelque chose de sérieux, ça blesse énormément… Si on peut éviter ça à tout le monde, c’est toujours mieux! »
      Là on touche du doigt, mon « gros bordel du moment »… Ça va blesser énormément… Et faut gérer ça. Dans le respect de l’autre (enfin des autres en l’occurrence), évidemment. Ce paradoxe est une horreur, mais on fera face.
      Bref, je ne suis pas fan des hors-sujet, même di tout étant connecté, un sujet en amène forcément d’autres. L’amour c’est la vie… Donc, un peu le bordel aussi.
      Je ne serais pas dans le mien, je t’inviterais à boire un verre de très bon blanc pour discuter de tout ça… Mais ça sera dans une autre vie. Je vais commencer par en parler avec les concernées (moins fun mais nécessaire et inévitable).

  • aigle dit :

    Salut,

    Intéressant comme article!

    Pour tes problèmes de sommeil il existe plusieurs trucs, par exemple, boire du lait chaud, avoir une routine du sommeil, se coucher et se lever aux mêmes heures, faire de l’activité physique, être dans le lit que pour dormir ( si on est seul) si on ne dors pas, faire autre chose, par exemple lire un livre.

    Idéalement, 2h avant le coucher pas d’écran qui affaiblisse le rythme circadien vu la clarté de l’écran. Pas de sport intense non plus 2h avant de se coucher. Un bain chaud peut aider à se relaxer.

    Pour ta question, je ne sais pas, moi la dernière fois je me le suis fais faire remarquer par une amie, ensuite en y repensant je me disais que oui, elle devait avoir raison.

    Je pense que nous sommes amoureux lorsque nous trouvons mêmes ses petits défauts encore attirant. Lorsque nous sommes prêts à affronter mers et marées pour elle (lui), lui accorder des petites attentions que nous accordons pas à tout le monde.

    Par exemple, elle/il a mal à quelque part aujourd’hui, faire une de ses tâches quotidiennes pour la décharger de ses responsabilités de la journée. ( Exemple, un collègue de travail me disais que lorsqu’il a horriblement mal aux pieds, de sortes qu’il a de la difficulté à marcher, sa femme passe le gazon pour lui, même si ensuite elle aura mal aux épaules pour les deux prochaines journées)

    Je pense que nous pouvons nous sentir amoureux lorsque la présence de l’individu est un peu comme un baume sur le coeur qui viendrai apaiser les tourments de la vie quotidienne. Une sorte de diachillon venant calmer ou combler les lacunes que nous avons, sans pour autant toujours devoir s’en reposer à cette personne pour avancer.

    • Sylvain dit :

      Hello Aigle,

      Merci pour ton témoignage! Et merci pour tes conseils sur le sommeil! Ca commence mal, il est minuit et je suis encore sur mon écran en train de répondre aux commentaires ;)

      Mais effectivement, tu as soulevé une piste. Si on peut supporter les défauts d’une personne tout au long de la vie, c’est sans doute un indice que l’on est amoureux. je me suis fais un principe de vie aussi: ne jamais faire quelque chose en couple que je ne pourrai pas tenir toute ma vie. ;)

    • Laurie dit :

      C’est beau ce que tu dis sur l’amour Aigle!

      Très bons conseils pour le sommeil. Moi je rajoute un petit massage des jambes, des pieds, voire même du crâne (tempes, front, etc) aux huiles. Ca marche bien!
      Et puis en plus, ça profite à la circulation et ça hydrate l’épiderme… Ta peau t’en remerciera! (pour rester un vrai bonhomme y a des huiles qui « sentent le garçon »)

      Cf. Santé Parfaite, Deepak Chopra (je pense que ça te donnera des infos sympa, bien que tout ne soit pas réellement réalisable au quotidien)

    • Sylvain dit :

      Ha oui j’ai parcouru un peu Deepak Chopra. Il y a des trucs bien haut perché mais globalement, c’est assez intéressant :) Je vais jeter un oeil même si je commence à avoir une vie de lectures en retard! Des huiles essentielles, tu veux dire? tu te masses la tête toute seule?

    • AL dit :

      C’est pour ça qu’on dit que les femmes sont cérébrales et que les mecs ne pensent qu’avec leur queue. Les premières se massent la tête toute seules pendant que les seconds se massent la bite sans penser qu’ils pourraient se caresser autre chose ^0^

    • Laurie dit :

      Sylvain, oui c’est un peu perché comme tu dis, mais il y a beaucoup de choses à mettre au second plan. Il décortique tout ce qu’est l’ayurvéda, mais ensuite c’est à toi à reprendre tout ça et le remettre à ta sauce. En concret, dans ta salle de bain à 7h la tête dans le derrière, tu ne va sûrement pas faire tout ce qu’il conseille de faire la matin… sauf si tu n’as rien à faire de tes journées à la limite.
      Non pas des huiles essentielles (déconseillées en général, certaines sont trop fortes et peuvent choquer ta peau… et d’autres sont aussi nocives pour les chats! Toujours bon à savoir!) en plus faudrait y mettre la bouteille pour une jambe, ça te reviendrait méga cher. Non des huiles naturelles : huile de coco (sent très bon), huile d’avocat (multi fonction), huile d’argan (la plus connue, mais un peu chère), etc. Moi j’utilise de l’huile d’amande douce, parce qu’elle sent bon mais pas trop fort. Sinon en pharmacie ou dans les magasins bio, tu as des « huiles de massages bio » qui sont en fait un mix de plusieurs huiles avec en général quelques huiles essentielles (pour se relaxer, pour se dynamiser, pour soulager les courbatures, etc).
      En fait, je suis passée à l’huile même pour le visage et la toilette quotidienne, le démaquillage, etc. Je n’utilise plus aucune crème d’aucune sorte et ma peau en est bien heureuse :) Je l’utilise aussi pour les cheveux, pour la cuisine, etc.
      Oups! J’ai dérivé…^^
      Enfin, je résume en rappelant une chose : applique sur ton corps seulement ce que tu peux manger. Si c’est nocif à l’intérieur, ce sera nocif à l’extérieur.

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Ha bin voilà, quelque chose d’instructif! Ca peut toujours servir d’avoir quelques rudiments de cosmétiques ;) Mais je crois que ça ne se mange pas l’avocat! Ca a un goût bizarre et c’est tout vert!

      Bon j’ai retrouvé, le Deepak Chopra qui est dans ma biblio s’appelle « Le corps Quantique ». faut déjà y croire sinon c’est pas la peine de lire! Je vais noter l’idée du massage avant de se coucher donc!

    • Laurie dit :

      Pour se mettre à l’avocat, tu te le fais en guacamole (mixé avec du sel, un peu de tomates, et un peu de miel, des épices si tu es foufou) à tartiner ou sur des chips à l’apéro. Et petit à petit ça vient. C’est extrêmement bon, c’est bon pour ta santé, et ça fait une belle peau de l’intérieur. L’avocat, c’est la vie!

      Ce commentaire est sponsorisé par le ministère de la santé, mangez et bougez vous les miches!

    • AL dit :

      Cette recette permet-elle aussi de préparer la sodomie ?

    • Sylvain dit :

      Haha oui merci, sous forme de guacamole ça va! Puis effectivement, j’ai déjà lu pour la santé, que c’était vraiment plein de bonnes graisses :)

    • Laurie dit :

      Disons que les huiles sont bien lubrifiantes… les bonnes et les mauvaises graisses! ;) Je déconseille quand même les épices et les tomates pour la sodomie…^^

  • Paulo-Chon dit :

    N’ayant jamais été amoureux à 25 ans (pas de « là, c’est sûr, je le suis », juste quelques rares et fugaces désirs ou plus couramment admirations), impossible à dire quelle est cette question pour moi. Mais la question se posera le moment venu, c’est une certitude.

    Et sinon, j’avais lu quelque part que l’humain n’était pas très adapté au sommeil à deux dans le même lit, que cette promiscuité en perturbait la qualité. Mais même sans ça, l’idée que chacun ait son lit, pour pouvoir lire plus tard/ne pas déranger en rentrant tard quand l’autre se lève tôt/simplement avoir le choix de si on a envie de dormir avec l’autre ou non ce soir (autre qui a aussi le choix) me plait bien.

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Oui je me demande comment dans la société on en est arrivé a dormir a 2 dans un seul lit! A la base c’est quand meme pas malin comme idée. Mais même actuellement, je pense que les femmes sont attachés à cette idée de proximité pendant le sommeil.

      Puisque visiblement, je vois qu’il y a des gens qui comme moi s’interessent ou se posent à la question, si vous avez un retour sur le fait de proposer de faire lit à part, n’hésitez pas! :) Mais c’est sur que ca laisse plus de liberté et plus de confort!

    • AL dit :

      ça me rappelle les échanges que j’ai eu avec Yop dans un autre sujet, sur ces choses qui nous sont inconsciemment dictées par la société et qu’on accepte sans jamais les remettre en cause. Je trouve ça bien de poser la question (bon, moi j’ai racheté un super matelas deux places y a deux ans, j’ai pas envie d’en changer tout de suite ^^)

      Ce qui me semblerait être un bon compromis, je crois, c’est d’avoir des lits jumeaux, avec des parures individuelles et doubles, de sorte à pouvoir s’adapter aux envies et besoins du moment. Il me paraît important de ne pas négliger ses besoins propres, mais dans le même temps, dormir ensemble, c’est aussi faire du bien au couple. Quand on en vient à dormir séparément, on se rapproche davantage de la collocation que du couple.

      Quand tu dors mal à deux, et si c’était ton corps qui te faisait comprendre que ce n’est pas la bonne personne ? (je veux pas foutre la merde…)

    • Laurie dit :

      Arrêtez! C’est génial de dormir à deux! Quand t’as froid aux pieds, tu les colles derrière les genoux de Monsieur. Il râle. Alors tu lui fais un bisou. Il s’endort. Il ronfle. Tu siffles. Il ronfle. Tu râles. Il te fait un bisou. La vie quoi!
      Je pense que la solution, c’est investir dans un lit King Size, avec deux supers bonnes couettes, des coussins partout tout mous, et une fille qui n’aime pas être collée à toi pour faire dodo. Et là c’est le bonheur!
      Tu dors bien, et pour le câlin du matin, tu n’as qu’à rouler sur toi-même et passer sous sa couette. Parfait! ;)

    • Sylvain dit :

      Haha bonne solution oui! Apres la reponse est contenue dans la question, « qui n’aime pas etre collée à toi pour faire dodo. ». j’ai eu une ex qui se collait tant que quand elle dormait, je faisais le tour du lit pour dormir de son coté pour avoir de la place :p Mais on note l’idée du king size.

    • AL dit :

      J’ai un travail qui fait que, parfois, comme cette nuit, je fais des insomnies. Là, j’ai fini par me lever parce que ça fait une heure que je tourne en rond dans le plumard. Bah, je suis bien content de vivre seul, parce que ça évite d’une part que j’emmerde quelqu’un d’autre, et d’autre part que je culpabilise à la simple idée d’emmerder quelqu’un d’autre.

      Le sommeil, c’est hyper important. Quand tout va bien dans le couple, on peut tolérer une insomnie ponctuelle, quand ça s’ajoute à une situation déjà tendue, c’est une autre histoire.

    • Sylvain dit :

      Il y a le Superbowl sur BEIN ou W9 au choix ! ;)

    • Sylvain dit :

      hello,

      Hum je doute que ce soit mon inconscient qui m’envoie un message mais l’option est à considérer. Pour ton idée, mes parents y sont venus mais ils sont quasiment à la retraite maintenant et c’est parce qu’ils ont acheté des lits qui peuvent s’incliner, relever la tête, relever les jambes etc. Du coup, 2 lits jumeaux collés ;)

    • Laurie dit :

      Bah moi perso, je ne peux pas dormir contre quelqu’un, déjà parce que je bouge un moment avant de trouver LA position, en général j’ai le chat qui skoite sur moi (peu importe la position d’ailleurs), puis un mec ça tient chaud, en général il a mis du parfum pour m’envouter, du coup pour pas dormir chez Sephora, je préfère MON odeur sur MES coussins, puis la respiration ça me stresse, je fais une fixation, je veux pas respirer en même temps que lui, du coup je suis soit en hyperventilation, soit en apnée, puis en général, il en vient à me caresser les cheveux (j’ai des cheveux très doux, ouais c’est la classe), ça m’empêche de dormir, etc.

      Non c’est trop relou de dormir contre quelqu’un…
      C’est trop de stress pour moi! Mdr

  • Khnoum dit :

    Le choc, j’ai eu il y a quelques semaines une discussion avec un ami sur le côté sacré de mon sommeil. Je ne supporte pas partager mon lit car ça degrade la qualité de mon sommeil. Je m’angoisse presque à l’idée d’une mauvaise nuit. Je suis le genre de mec qui préfère ne pas boire pour pouvoir rentrer dormir chez lui plutôt que de dormir à l’arrache sur un canapé ou sur des matelas avec des potes tout autour. Le genre de mec qui s’assure de faire du sexe chez les filles pour pouvoir partir quand vient l’heure de dormir. Mon ami est exactement pareil et il m’a sorti qu’il fallait qu’il soit amoureux pour pouvoir accepter de dormir avec une fille. Lui et moi on est pareils car une fille de qui je suis tombé amoureux est la première depuis longtemps avec laquelle j’aime mal dormir. Du coup, on est comme toi également.

    • Sylvain dit :

      Salut Khnoum,

      Ca fait plaisir de te lire! Je me sentais vraiment un peu seul sur ce coup là car j’avais l’impression qu’il n y avait que moi à qui ca pouvait poser réellement un problème.

      Car quand dés le lundi, tu te réveilles défoncé parce que t’as pas bien dormi le week-end, tu sais que la semaine s’annonce difficile. Malheureusement, a part mal dormir, je n’ai pas encore trouvé de vraies bonne solutions qui ne froissent personne…Acheter un lit king size sur mesure de 3 m de long ?

  • Jacob dit :

    Pour moi la meilleur definition sur l’amour :
    « L’amour… C’est comme la brume du matin au réveil avant que le soleil ne se lève, ça tient un instant et puis ça s’évapore. L’amour est une brume qui disparaît à la première lueur de réalité. » Charles Bukowski

  • hares dit :

    je vais être un peu stalinien, mais de mon point de vu quand on aime quelqu’un, on ne se pose pas de question… quand la/les question(s) arrive(nt) c’est trop tard ou c’est pas la bonne personne…

    • Laurie dit :

      Ca dépend, si t’es frustré ou angoissé de tes relations passées, tu peux avoir besoin d’un temps de mise en route pour te détendre et voir l’évidence… C’est pas tout le temps automatique, notamment pour les relations qui commencent de façon non conventionnelle.

  • mig38 dit :

    Slt la team ADS. J ai un gros probleme, pas pour seduire mais pour le realiser. Je m’explique quand je realise que j avais ma chance avec une femme, c est trop tard elle a deja abandonne et tourner la page. Que faire ?

    • Sylvain dit :

      Hello Mig,

      Effectivement, c’est parfois un probleme! Quand on se rend compte qu’il y avait une fenetre de tir, c’est deja trop tard. Essaye de comprendre pourquoi. Est ce que tu n’arrives pas a distinguer les signes? Est ce que tu te dis que tu n’as aucune chance? Est ce que ton estime de toi n’est pas suffisamment bonne pour te dire que tu l’interesses? 2 remarques: la premiere, la solution a ce probleme est souvent l’inner game. La seconde, la meilleure solution est de passer à l’action. Quand tu passes à l’action sans attendre les signes, pas de regret ;)

  • TryMe dit :

    Bonjour, petite histoire, ça risque d’être un peu long donc je vous remercie d’avance de lire :)
    Donc je suis en seconde, et donc il y a cette fille que je connais depuis 6 mois maintenant, mais ça fait 3-4 semaines que j’ai vraiment accélèré la cadence. Et tout se passait plutôt bien, on traînait souvent ensemble. Et Lundi, je l’avais déjà raconté sur un autre article donc je résume rapidement, je lui ai fait une mauvaise blague qui l’a un peu touchée j’ai l’impression, résultat le lendemain matin elle m’a un peu ignoré (elle ne me parlait pas et partait des qu’il y n’avait plus grand monde avec nous). Ce qui m’avait un peu déçu, cependant des l’après-midi tout semblait redevenir normal. Puis mercredi on a passé 1h30 à côté et clairement ce fut quasi-parfait. J’avais cette sensation des papillons toute la journée, puis vient cet article qui me permet de me rappeler tous les IOI, ce que j’applique à mon cas. Des signes positifs en gros. Puis ce matin, je me retrouve devant elle, a côté d’elle un mec assez sympa mais attirant plus l’attention que moi, résultat un peu dur de garder son attention. Puis, elle me regarde et me fait une remarque sur ma coupe de cheveux, et meme si elle rigole c’était très critique, et résultat ça me stoppe un peu dans ma lancée. A ce moment j’ai l’impression d’avoir passé 3 semaines d’efforts pour que dalle et je suis pas loin de passer toute ma journée à faire la gueule. Sauf que, je me rappelle que c’est un comportement à bannir si on veut pas perdre ses chances et donc réfléchit à ce que je dois faire, agissant comme s’il n’était rien arrivé étant exclu vu mon état-d’âme. Je choisis donc le Freeze out, juste pour cette journée pour voir sa réaction. Le cours se fini donc, je ne me retourne plus et rentre chez moi pour midi. Cet aprem je choisis de m’asseoir à l’opposé d’elle dans la classe, alors que normalement on est à côté, et je me met à côté de plusieurs potes. On passe une heure à se fendre la poire comme rarement, et je remarque qu’elle ne parle quasiment pas par rapport aux autres fois. Ensuite viens l’inter-cours, j’arrive à ne pas lui parler sans pour autant être asociale, et viens la dernière heure. Et la, meme configuration je me retrouve devant elle, je me retourne pas, sauf que là je ne l’entend plus rire comme ce matin. Et en sortant je capte son regard qui me fixe. Voilà c’est la fin de ma longue histoire, ce Freeze Out m’a permis d’éviter d’agir négativement et m’a offert un bilan plutôt positif. Maintenant je ne sais pas s’il vaut mieux jouer l’ascenseur émotionnel et revenir vers elle oû continuer encore un peu. Merci de m’avoir lu!

    • Sylvain dit :

      hello Tryme,

      Pour commencer, je t’invite à ne pas te laisser affecter par ses petits jeux ou petites remarques. Tu dois avoir confiance en toi donc si ta coupe te plait, réponds lui sur le ton de l’humour pour désamorcer sa remarque ou en en rajoutant des couches. bref, tu montres qu tu n’es pas affecté. Mais je pense que tu peux continuer l’ascenseur émotionnel. Au quotidien. parfois tu te montres proche, parfois tu te montres occupé. parfois dispo, parfois moins. Et là tu vois comment elle réagit. par contre, quand tu es proche d’elle, apporte lui un maximum de valeur ajoutée :) Bonne chance, n’hésite pas à me tenir au courant!

    • TryMe dit :

      En fait, pour plus préciser, elle m’a dit « Tu trouves pas qu’il y a un problème dans tes cheveux? » ce à quoi je lui répond « Non non, c’est une illusion d’optique » pensant qu’elle était ironique, elle répond « Non, sérieusement, tu t’es coupé les cheveux? », je lui dit oui, elle me décrit ma coupe et c’est le mec qui me dit « En gros elle te dit que c’est moche » et ça la fait rire. Je répond « Très bien, je suis touché là » en souriant. Mais c’est surtout l’impression qu’elle se comportait avec ce mec (qui ne lui parle pas si souvent que ça) comme avec moi (qui lui parle très souvent) donc ça donne l’impression d’avoir mal joué. Après j’ai à peu près fait ce que tu as dit, certains moments on ne parlait pas ou peu et à d’autres on se parlait beaucoup. Bon je continue et bien entendu je reviendrait quand il y aura du nouveau.

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Pour ma part, j’aurai répondu au mec en neggant furtivement la target de façon indirecte : « Mais depuis quand elle s’y connait en mode masculine? Est ce que je lui donne des conseils pour choisir la couleur de son vernis moi? ;) » Et là, c’est sans doute la target qui aurait pris le relais. le tout en restant fun, mode humour non agressif :)

    • TryMe dit :

      En effet c’est une bonne réaction, malheureusement il n’est pas possible de revenir en arrière (d’où cet article sur la répartie ^^). À moi de mieux gérer la prochaine fois :)

    • Sylvain dit :

      Hello Tryme,

      Tu es au bon endroit pour développer le bon état d’esprit! Un peu de lecture et de travail et la prochaine fois, ca va fuser tout seul :)

  • Sélim dit :

    MEC A CHAT.
    (Ce sera tout pour moi)

  • retribution dit :

    l’amour pour moi c’est quand tu es troublé à la vue de ta dulcinée et que tu es triste une fois qu’elle part , tu es émue au point ou tu peu méme pas lui parler et quand elle part la deception est d’autant plus grande du fait que tes émotions t’ont empecher de te comporter normalement un yoyo emotionnel terrible si tu as du mal à dormir et un rien t’empeche de dormir tu as peut étre un tda trouble déficit de l’attention c’est ce que j’ai, le tictac d’un reveil m’empeche de dormir ou la presence de quelqu’un

    • Sylvain dit :

      Hello retribution,

      Merci pour ton témoignage. Ressentir le manque est effectivement une manifestation possible de l’amour mais c’est aussi le cas dans le one-itis, la dépendance…Je dirai que l’amour est un ensemble et que cela en fait partie ;) Merci pour le conseil sur le sommeil. Comment as tu été diagnostiqué la dessus? et comment tu l’as traité?

    • retribution dit :

      pour le diagnostic , je ‘ai découvert par hasard en lisant un synopis d’un film ma curiosité m’a amener à découvrir cette maladie et en lisant les symptomes et les consequences sur la personnalité j’ai trouvé que c’était mon portrait craché ça se traite avec de la ritaline mais les effets secondaires sont beaucoup trop mauvais , j’ai découvert la dmae en supplementation il faut que je le teste ‘après le site qui le commercialise précise que ça agit sur la concentration je suppose qu’une grosse journée super concentrée me fatiguera suffisamment pour aller dormir je jouerai les cobayes pour vérifier et je te tiendrais informé

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Ca marche! J’attends ton feedback;) Fais gaffe quand même! Les cobayes medicaux en ce moment, c’est pas le top…

    • retribution dit :

      je fais pas d’essai clinique promis

  • Tran dit :

    La question de savoir si on est amoureux peut arriver parfois quand on pense encore fortement à la personne même après plusieurs années de rupture ou/et une longue distance ou choix de vie qui vous sépare. Penser à elle alors que vous avancez chacun de votre côté et cela pendant plusieurs années, pour moi ça relève un peu plus que de l’affection. On essaye de l’oublier ou de plus y penser, mais elle revient indéfiniment dans nos pensées. Une one-itis à long terme malheureseument :/ une sorte de maladie qui n’a pas de remède, même le temps n’arrive pas.

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Merci! c’est une question que j’ai failli aborder. mais ce n’est pas évident. Se dire  » et si finalement l’amour le plus durable, c’etait celui que l’on ne vit pas? » Jamais décevant, juste idéalisé. Et parfois même pas idéalisé puisqu’on l’a vécu s’il s’agit d’une ancienne relation. j’en reviens à begbeider encore une fois : les amours de rodage et de rattrapage. Il faut alors faire abstraction de ça et poursuivre sa vie sentimentale. pas toujours facile mais indispensable.

  • Fawkes dit :

    « tu es amoureux quand les chansons d’amour qui passe en boucle ont enfin un sens  »

    C’est effectivement dur de mettre des mots précis sur ce qu’on ressent. Mais je sais que je suis amoureux quand j’ai le même ressenti que la veille de Noël durant mon enfance quand je vais la retrouver où tout simplement quand j’ai le sentiment d’être l’homme le plus heureux à ces côtés.

    C’est un peu fleur bleu tout ça !

    Ps: merci à ADS d’avoir su m’éduquer en matière de séduction, ce qui m’as permis d’aborder ma femme et aujourd’hui de maintenir la flamme ! Vous gérez ;)

    • Sylvain dit :

      hello,

      Merci pour ton témoignage Fawkes! Effectivement, belle émotion que de redécouvrir certaines paroles sous un jour nouveau ;) Même en couple, le jeu continue. Stay tuned :)

  • marek dit :

    Je suis sorti 6 mois avec une nana que j’ai laissé fin novembre 2015, et depuis mi-janvier 2016 on ressort ensemble,
    le souci est que depuis le début que je la connais c’est un jour – je me sens très attaché, débordé de sentiments pour elle (au point de lui dire ok pour un double des clés de son appart ou la présenter à mes parents)..puis le lendemain, je ne me sentirai pas bien avec elle et voudrai la lâcher car je ressentirai moins de choses..etc, bref je suis complètement perdu avec cette fille, pourtant si on n’était plus ensemble et qu’elle soit avec qq1, je crois que j’en serais malade..
    J’en appelle à la team D’ADS, pourriez vous m’éclairer sur ce qui m’arrive..j’avoue que je n’arrive plus à me repérer, ps : elle est needy.

    • Sylvain dit :

      Hello Marek,

      Et bien bravo à toi! Certains problemes devraient se dissiper. Pour l reste, je pense que ce sont des choses normales en couple. il y a des jours ou l’on est plus attaché que d’autres. Puis tout simplement des moments où l’on a envie d’etre seul. Le coupe c’est quand meme beaucoup d’energie et de temps investis. Donc n’hésite pas à préserver ton temps et ton espace personnels pour justement profiter au maximum des moments avec elle.

      Finies les histoires d’OVS :) Jusqu’à nouvel ordre…

    • marek dit :

      Merci Sylvain pour ta réponse,
      Comme j’ai dit à cette fille, j’ai besoin d’y aller doucement, elle se montre assez collante..
      Et ne pas s’oublier, garder son espace, essayer de me faire de nouveaux amis plus sains!
      Je suis toujours avec beaucoup d’attention les articles d’ADS qui sont à mon sens un formidable concours de développement personnel pour les hommes!
      Une question : est-ce que quelqu’un a lu le livre « le premier sexe » de Zemmour, et si ça vaut le coup de l’investir.

    • Sylvain dit :

      Hello Marek,

      C’est un petit livre interessant! Je l’ai effectivement dans ma bibliothéque. Rien de technique niveau séduction mais il te montre comment la société s’est féminisée et comment les valeurs féminines ont pris le dessus. En livre de poche, il ne coute que quelques euros et c’est court et facile à lire. Donc par rapport à l’investissement en temps et en argent, je dirais que oui, ca vaut plutot le coup/ cout ;)

    • marek dit :

      Salut Sylvain,
      Merci pour ta réponse, je vais aller le prendre en librairie; )

  • Bersje dit :

    Ca paraitra con, mais je fais une fixette sur le petit-déjeuner. Pour moi, c’est moment à moi de la journée. Le moment entre la sonnerie du réveil et le tour de clé dans la porte avant de partir bosser. C’est le seul moment où j’accepte de ne pas être à 100% dans ma journée. C’est donc très clairement mon moment POUR moi même…

    Mais aussi un moment de « vulnérabilité ». Parce que finalement, je trouve que l’apparence qu’on a au réveil, il n’y a que nous (et notre miroir) qui l’a connaissons. Et du coup, si je permets à une fille de me voir au réveil, c’est aussi lui permettre de franchir très très largement la barrière de mon intimité.

    C’est pour ces deux raisons là que si je réponds oui à la question « Est-ce que j’accepterais de partager le petit dej avec elle, en tête à tête? », je sais qu’il y a de l’amour de l’air.

    PS: je rejoins aussi assez fortement la question du sommeil. Le calme plat, c’est un must pour moi.

    • Sylvain dit :

      Hello bersje,

      Effectivement pas mal du tout ta question! Je pense qu’il y a beaucoup de monde pour qui le matin est sacré et qui n’aime pas etre bousculé en sortant du lit. Donc si tu acceptes de sacrifier ton calme matinal, cela peut etre un bon indicateur:)

  • Zakaria HABRI dit :

    J’aime bien ton article ! Et comme toi, j’ai des problèmes de sommeil =). Je me suis rendu compte, contrairement à ce qu’on pourrait penser, qu’il y a quelque chose d’apaisant d’être avec quelqu’un que tu apprécies (ou que tu aimes ?). Surtout si au début, vous allez vous coucher en étant complètement épuisé ;). Et après, j’imagine que c’est une histoire d’habitude…

    Merci pour l’article

    • Sylvain dit :

      Hello Zakaria,

      Merci pour le petit compliment! Je vois que je ne suis pas le seul à ne pas dormir comme je le voudrais, c’est réconfortant! ;) Parfait si cela t’apaise :)

  • don Diego de la Vega dit :

    Sylvain, tu ne peux donc pas dormir avec une fille ?
    Dude, tu es l’Elephant Man de l’amour :-p

  • Kamiel dit :

    Ouah… Ça fait au moins 7 ou 8 mois que je ne suis plus passé sur le site. Entre ma perte (passagère) de libido, et mon couple où j’ai enfin retrouvé le goût du sexe (mais avec modération parce que sinon j’ai envie de redevenir moine comme cet été), cette question me taraudait depuis quelques semaines. ADS, il faut arrêter de lire dans mes pensées, vous devenez effrayants. :)

    A vrai dire, c’est la première fois que je m’engage avec certitude dans une relation longue avec une femme. J’ai 21 ans, même si on me dit que j’ai la vie devant moi, j’ai été célibataire pendant pas mal de temps avant de me mettre avec ma dulcinée. Pour être honnête, je me suis beaucoup posé de questions vis-à-vis d’elle puisque je me suis mis avec elle dès que je suis sorti définitivement de ma one-itis avec une autre. J’ai peur de ne pas aimer assez ma copine actuelle, du moins pas comme je crois qu’elle m’aime. Dès fois je me sens coupable d’être aussi détaché d’elle alors qu’avant, je ressentais la vraie passion envers d’autres filles que j’ai connues.

    De manière générale, j’ai peur de beaucoup de choses avec elle. J’ai l’impression de lutter contre ma peur de l’engagement, et en même temps j’ai tout aussi peur de la perdre. Bref, j’ai une sale tendance à me préoccuper de manière limite maladive du futur de ma relation. Et ça m’empêche de profiter pleinement de l’instant présent avec elle.

    Bref, un grand merci à ADS (et à toi Sylvain, dont je découvre l’article pour la première fois) pour m’avoir remis les idées en face. Ça m’a permis de réaliser à quel point je suis devenu une meilleure personne grâce à elle, et surtout ça m’a permis de réaliser que je suis vraiment amoureux.

    Promis, j’arrête l’école buissonnière et dorénavant je reviens régulièrement sur le site ! =D

    • Sylvain dit :

      Hello Kamiel,

      Merci pour ton témoignage et pour ce petit retour. C’est normal de toute façon que l’on se pose beaucoup de questions quand on envisage de se mettre en couple sérieusement. Je suis content si j’ai pu t’aider à répondre à quelques unes d’entre elles. Surtout, rappelle toi que même en couple, la séduction se poursuit. Tu as donc encore tout à gagner à continuer de nous suivre :)

  • emmanuelle dit :

    j’adore le critère du sommeil / lit. Je te rassure t’es pas le seul dans ce cas là mdrrrr Si on prend un peu de recul, c’est intime de partager son lit ( accepter d’être touché, câliner pendant qu’on dort), faut carrément être bien connectée avec la personne. Quand j’aurais trouver la stratégie pour dormir d’un trait toute la nuit que je partagerais avec le dit partenaire, je vous la communiquerais hahaha !

    • Sylvain dit :

      Bonsoir Emmanuelle,

      C’est réconfortant! Finalement je vais croire que c’est assez commun le besoin d’intimité et de calme pour bien dormir ;) N’hésite pas a nous communiquer tes recettes alors! Et même pour bien dormir tout court!

  • Yop dit :

    L’amour le plus accompli est désintéressé. Et pour qu’il soit totalement désintéressé, il faut pouvoir être heureux seul. Ainsi, l’autre n’intervient pas comme renforcement narcissique, on ne cherche plus à s’aimer à travers l’amour que l’autre nous porte. On est parfaitement heureux sans elle, a pas besoin d’elle, mais on se sent tellement bien ensemble. Et on a envie de construire quelque chose à deux, malgré notre indépendance. Ca pour moi, c’est le niveau le plus évolué de la relation amoureuse.

    Cela dit, même dans les relations un peu intéressées, qui aident au renforcement narcissique, je crois qu’il peut aussi y avoir de l’amour. Malgré la part narcissique du sentiment, il peut aussi y avoir un véritable et profond attachement pour l’autre, un sentiment amoureux qui se développe peu à peu, même s’il est moins abouti que celui évoqué dans le premier paragraphe.

    Enfin, je ne suis pas tout à fait d’accord avec la citation qui différencie l’admiration et le désir, du sentiment amoureux. Je crois plutôt qu’ils ne suffisent pas à composer l’amour, certes, mais qu’ils en font quand même partie.
    L’admiration seule ne fait pas l’amour, mais l’amour comporte en elle une dose d’admiration nécessaire.
    Pareil pour le désir. Le désir seul n’est pas l’amour, mais l’amour sans désir, ça n’existe pas. Sinon on parle d’amour filial ou d’amour religieux, mais pas de couple.
    L’amour se constitue également de manque, de concessions, etc…
    En somme je crois qu’il y a des composantes identifiables du sentiment amoureux, et une composante qui demeure inexplicable, c’est ce qui fait le charme de ce sentiment.
    Donc sans être en désaccord complet avec la citation, je la nuancerais: une partie de l’amour reste inexplicable, seules certaines composantes sont connues.

  • Franco dit :

    Hello Sylvain , tout d’abord je tiens à te féliciter pour cet article ; Qui résume à mon sens très bien une question que l’on se pose depuis des millénaires , (si n’est que ça lol).

    J’ai également une question à te poser .
    A vrai dire cela touche une histoire complètement rocambolesque avec une fille . J’ai fait pas mal d’erreurs et j’ai également eu tout contre moi , ce qui fait que la situation est ce qu’elle est aujourd’hui .. ( je suis amoureux de cette fille depuis 4 ans , c’est long je sais !! )

    J’aimerai bien si tu le souhaite te soumettre mon cas et « savoir  » si j’ai encore mes chances , en somme si je dois tout donner ou abandonner ou attendre ( FO)

    Tu as mon adresse mail , si tu le souhaites nous pouvons correspondre comme ceci ou sur le forum mais je vais avoir de mal a synthétiser facilement cela !

    Je te souhaite une bonne journée , j’espère également que tu auras un peu de temps a m’accorder , tu me semble sympathique en tout cas :)

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)