Comment ne pas TOUT remettre en cause après une rupture ?

Publié dans Relation homme femme par
ArtDeSeduire.Com

Fotolia 1760332 XS 2 Comment ne pas TOUT remettre en cause après une rupture ?

On va être honnête l’un envers l’autre : une rupture, surtout si vous la subissez, ne laisse pas indemne. On en ressort tous secoués.

Plus personne ne nous aime alors que la veille encore, on savait qu’une fille géniale nous portait dans son cœur. Que s’est-il passé ? Comment ça a pu se passer sans qu’on ne s’en rende compte ? La rupture est souvent un grand moment de remise en cause pour tous.

Devez-vous vraiment changer de personnalité après une rupture ? Une seule chose est sûre : vous guérirez plus vite si vous apprenez à vous remettre en cause.

Peu importe votre niveau de confiance en vous. Peu importe la qualité de votre Inner Game. La plus grand des Alpha Males sort secoué d’une rupture, son égo, sa fierté restent touchés.

Personne n’a envie d’entendre que « Bon, tu étais sympa mais c’est fini entre nous… » Même un « C’est pas toi c’est moi » ne suffit pas forcément à éviter cette remise en question.

J’ai compilé pour vous les cinq questions les plus importantes que nous nous posons tous après une rupture.

#1 Comprendre la cause de la rupture

C’est la question immédiate, qui devrait vous venir à l’esprit. Pourquoi ?

Le jour de la rupture, ça sent généralement l’alcool, et parfois le vomi. Ce n’est pas forcément la meilleure des idées, mais je ne vais pas vous empêcher de jouer les héros abandonnés et incompris.

Le seul truc à savoir, c’est qu’il faut très vite que vous vous imposiez une date de fin pour ne pas vous auto-détruire pendant des mois et des mois.

Quand vous aurez fini de boire, de sortir trop, ou de combler le vide par une quelconque activité, vous réfléchirez à nouveau à l’inévitable question : « Mais au fait, pourquoi m’a-t-elle quitté ? »

Et là, un peu comme le héros de 500 jours ensemble, vous vous rendrez compte qu’il y avait des choses qui déconnaient dans votre couple depuis le début… Un bon coup d’œil dans le rétroviseur qui vous évitera de vous torturer pendant des mois et des mois…

#2 Votre propre valeur

« Je n’étais pas assez bien pour elle ? », « Mais en fait, je vaux quoi sur le marché du célibat ? De l’amour ? Je suis nul ou quoi ? »

Après une rupture, il y a de fortes chances que toutes vos insécurités remontent à la surface. Trop maigre, trop gros, trop pauvre, trop noir, trop Chinois, trop roux, trop chauve, avec un sexe trop petit : vous allez vous trouver tous les défauts du monde, et vous allez vous concentrer dessus.

Tous ces défauts qui sont dans votre tête et qui vous avaient peu à peu abandonné quand vous étiez en couple vont venir vous pourrir l’esprit et c’est dommage ! Ils ne sont ni plus, ni moins présents que lorsque vous étiez en couple !

Pour éviter de vous dénigrer et de vous interroger sur votre propre valeur, j’ai une méthode que je vous recommande. 100% de réussite sur le moment, et plus vous y repenserez, plus vos doutes s’estomperont.

Il vous suffit de penser à toutes vos réussites quand vous étiez en couple. De penser à tout ce que votre ex aimait chez vous. De vous souvenir de tout ce qui l’a fait craquer chez vous : toutes ces caractéristiques séduisantes n’ont pas disparu ! Vous êtes toujours vous !

Ce que vous devez vous dire après une rupture : vous n’avez pas perdu en valeur, au contraire, vous avez vécu et appris des choses qui vous serviront pour votre prochaine relation !

Et surtout, n’oubliez pas une chose : votre valeur n’a jamais été définie que par vous, et pas par votre ex ! Qu’elle soit là ou pas, vous restez le même !

#3 Est-ce qu’il y a un après ou est-ce que vous avez épuisé le quota de filles auquel vous aviez droit

« Je ne retrouverais plus jamais personne comme elle », « Elle était trop bien pour moi, elle était ma vie » Doucement les poètes, doucement… Vous n’allez pas mourir d’une rupture, ça arrive à tout le monde…

On se pose tous cette question à la suite d’une rupture : « Et si elle c’était la bonne ? Et si je n’en retrouvais plus JAMAIS après elle ? » Devez-vous forcément récupérer votre ex ?

La réponse, heureusement, c’est qu’il y aura toujours quelqu’un d’autre. La nature a horreur du vide, et vous avez probablement besoin de quelqu’un dans votre vie. Vous vous adapterez, vous ressortirez, vous ferez des rencontres et au bout de quelques semaines ou mois, une fille saura remplir ce vide laissé par votre ex.

Elle ne sera pas pareille, elle parlera différemment, aura peut-être un autre cursus et des groupes d’amis bizarres à vos yeux, mais vous vous rendrez vite compte que non, votre ex n’est pas inoubliable.

Il n’y a pas « THE ONE », la fille de votre vie, et quand c’est fini, tout est fini. Rassurez-vous en vous disant que la vie est un cycle, un éternel recommencement…

Quand on vient de rompre, on n’est malheureusement pas souvent capable de penser à la suite, et de se dire que « ça ira mieux dans quelques semaines ». Difficile d’être rationnel dans ces moments de souffrance, où la douleur nous aveugle et obscurcit notre jugement…

#4 Qui êtes-vous vraiment et quelle direction vous voulez prendre sans elle ?

Qui êtes-vous ? Que voulez-vous ? « Connais-toi toi-même » reste d’actualité, plus que jamais après une rupture. Vous allez devoir vous redéfinir. Seul. Sans elle, sans l’entité « couple ».

Certains couples fusionnels nient les deux individus pour devenir un couple qui prend des décisions ensemble, voit du monde ensemble, et à la fin on ne fait plus référence à eux qu’en faisant référence au couple.

Après une rupture, vous allez vous poser la question de vos priorités, de vos projets. Vous allez avoir l’opportunité de prendre du recul, et d’analyser tout ce que vous avez fait en couple, et si la direction que vous prenez vous plaît toujours.

Si pour les filles, une rupture est souvent un très bon prétexte pour changer de coupe de cheveux (clichéééééé !), je ne peux que vous encourager à tout éteindre, ordinateur et téléphone, et à réfléchir à votre vie.

  • Où vous voulez aller ?
  • Qui vous voulez fréquenter ?
  • Dans quel art vous voulez vous perfectionner ?
  • Dans quel pays vous souhaitez vivre ?

Après une rupture, vous avez le droit de vous poser toute sorte de questions ! N’oubliez pas de vous poser les questions utiles, celles sur vous-même !

#5 Bonus : la question con

« Que vont penser les autres de cette rupture ? »

Vos parents, vos amis, et je le pense aussi, vos enfants n’ont pas leur mot à dire dans un processus de rupture. Ils en pensent ce qu’ils veulent, mais vous, vous avez déjà fort à faire avec vous-même et l’organisation de votre nouvelle vie sans elle.

Les reproches des autres, les conseils avisés de personnes qui aimeraient vous voir vous remettre de votre rupture, les vannes des potes pour vous remonter le moral : laissez tout glisser sur vous. Rompre fait partie de la vie, ça arrive, et il faudrait vraiment être idiot pour vous le reprocher.

Vous devez vous concentrer sur votre bien-être avant tout. Et comme le disait si bien Passi : « Laisse parler les gens. »

Vous avez déjà mal vécu l’intervention de vos proches lors d’une rupture ? Comment avez-vous géré cette intrusion ?

Sélim, dealer de zouk.

banner parler aux femmes Comment ne pas TOUT remettre en cause après une rupture ?
banner parler aux femmes Comment ne pas TOUT remettre en cause après une rupture ?
Banner 50phrases Comment ne pas TOUT remettre en cause après une rupture ?
Banner 50phrases Comment ne pas TOUT remettre en cause après une rupture ?
Bann TechniqueAstucieuse v2 Comment ne pas TOUT remettre en cause après une rupture ?
Bann TechniqueAstucieuse v2 Comment ne pas TOUT remettre en cause après une rupture ?
34 COMMENTAIRES
  • JimmyJig dit :

    J’ai mis 10 minutes pour avoir mon premier date après ma rupture (elle était total open quand j’étais en couple mais plus depuis nom di Diou), mais c’est vrai qu’il est dur de passer complètement à autre chose, y’a quand même une sensation de vide et la question de savoir si on en retrouvera une qui nous plaise autant (ou plus) est dure à chasser de son esprit.

    Pour le quota par contre, j’ai déjà trouvé la réponse. Je chiffre le quota de nanas auxquelles j’ai droit à 3 milliards. Il en reste encore quelques unes qui n’ont pas eu la chance de me connaître, donc tout va bien :)
    Je viens enfin de me mettre sérieusement à la cuisine en plus, l’occasion de tester un contexte de game jusqu’ici inexploré. La meilleure des excuses pour ramener une fille chez soi sous couvert de gentlemanerie. Bien machiavélique comme j’aime. Ca va etre bon…

    • Sélim dit :

      JimmyJig,
      tu es désormais nommé cuistot en chef Artdeseduire, tu pourras animer le compte Instagram en postant chaque soir de date une photo de ton plat.
      Il faut que je crée ce truc, il faut que je crée ce truc…

    • JimmyJig dit :

      Je sais même pas ce que c’est qu’Instagram, j’ai eu mon premier smartphone en 2014 et je suis sur Windows phone, « le progrès oui, mais à mon rythme »
      Mais j’avoue prendre en ce moment des photos de chacun de mes plats (même les omelettes, on démarre par la base).

      Par contre, je veux bien animer la rubrique « avec quel plat j’ai chopé qui », un spin-off des field reports d’Eros. Genre : « avec les avocats au guacamole, Carole passe à la casserole »

      Direct 8 avait bien osé allier cuisine et séduction avec l’Amour au Menu, y’a ptet un marché…

  • anthony dit :

    salut selim et les lecteurs je viens encore participer sur tes articles.

    pour avoir connu une rupture assez douloureuse il y a 6 mois plus ou moins, je comprends parfaitement ton article.
    j’ai envie d’encourager les lecteurs en leur disans que c’est là qu’on voit les mec qui en veulent !
    ça fait mal, on le sait ! c’est la que je suis tombé dans le game. pour reprendre le dessus sur cette rupture. mon conseil a ce moment là, le voici :

    on sait que c est dur de sortir le lendemain de al rupture. prenez quelques jours pour vous, histoire de retomber sur vos pieds, c’est fait ? ok maintenant on fonce !

    voyez vos potes, faites des sortie, lachez vous, une fille vous plait ? allez lui parler toute façon si elle vous dit non, ça ne pourra pas être pire que votre rupture et avec de la chance vous obtiendrez un date. vous allez dire que vous avez encore votre ex en tête, c’est normal. le but ici n’est pas de la remplacer dans l’immédiat mais bien de l’oublier ! de passer a autre chose et si vous avez un minimum de réussite, vous lui prouverez que vous n’avez pas besoin d’elle pour vous sentire bien, ce qui est important !!!

    donc sortez, draguez, flirtez, embrassez des filles, faites des photos avec elles, enfin profitez simplement

    • Sélim dit :

      On ne remplace pas, on n’oublie pas… ça prend du temps, mais il faut reprendre sa vie en main progressivement.
      Passés les premiers jours où on fait semblant d’aller presque bien, il y a forcément une rechute…
      Plus envie de sortir… « A quoi bon »… mais il faut jouer le jeu, se forcer. « Fake it til you make it »

      « Et un jour une femme » aurait déclaré Florent Pagny.
      Sélim, au fond du gouffre musical.

  • Fawkes dit :

    Salut !

    J’ai déja eu une situation ou des amis essayent de t’aider mais au final empire la situation…

    Essayer d’aider un ami qui as des problèmes de couples ou autres c’est normal mais je suis contre l’intervention directement avec la fille. même si ils font leurs possible pour votre bonheur , ils auront en général uniquement votre version de l’histoire donc pas vraiment la plus objective de toutes !

    Une histoire d’amour se construit et se termine à deux. Inutile d’inclure les amis la-dedans

    A éviter aussi : Envoyer des sms à la copine ou l’ex de son ami pour lui faire la moral sans l’avertir ^^ »

    Fawkes

  • Senorihl dit :

    Salut Selim,

    J’ai été largué il y a un mois, et je m’en suis remis bien vite, en pensant tout simplement à « ce qui devait arriver arriva » et « au moins elle m’a appris pas mal de choses » (j’étais encore puceau il y a 6 mois et j’ai 22 ans).

    Mais la question ne porte pas sur moi, mon frangin vient de se faire larguer, je l’avais eu au téléphone quelques jours avant, ou il me disait que ça n’allait pas fort, que si ça cassait il allait partir de france pour vivre à l’étranger, ma question c’est donc « comment est-ce que je peux l’aider ? », sachant qu’il est en région lyonnaise et mois en région parisienne, qu’il a 5 ans de plus et enfin que je suis sense venir le voir pour le week-end du 30.

    • Sélim dit :

      Hello Senorihl,
      écoute, s’il croit avoir besoin de découvrir le monde, s’il a besoin de voir du pays, laisse-le filer.
      Tu peux toujours lui faire découvrir Artdeseduire, toujours une bonne idée.
      Mais l’aider… A part sortir, et l’aider à faire de nouvelles rencontres, tu ne pourras pas faire grand chose…
      Courage à vous deux !

  • romain dit :

    Certains cas d’intervention restent intéressant.
    Quand tu connais les deux personnes, ça te permet d’avoir les deux versions, et aussi d’expliquer à ton pote le(s) problème(s), ça lui évite de rester dans le mal de l’incompréhension.

    • Clem dit :

      Malheureusement il y a peu de personnes qui arrivent à concilier les avis des deux personnes fraichement séparées. Dur de rester totalement impartial.

      De toute façon quand tu construis un couple tu construis un cercle autour de ce couple, le jour où le couple casse le cercle est forcément remis en question. Le plus dur c’est quand tu perds tout le cercle d’un coup et pas l’autre (ça m’est arrivé mais bon depuis j’ai quand même rencontré beaucoup de monde :) ), là ça fait mal.

      Je pense que les ami(e)s communs s’il y en a ne devraient pas prendre parti, mais ça n’arrive pas souvent non plus. Par contre pour celui qui est quitté, car c’est lui qui subit l’incompréhension dès la rupture, c’est vrai qu’avoir les vraies raisons ça peut aider même si ça fait mal sur le coup au moins on est fixé définitivement.

  • Loic dit :

    Sortant il y a à peine un mois d’une rupture (de ma première copine en plus) je me retrouve dans tout les points de votre article.
    C’est difficile sur le coup mais c’est vrai qu’il faut passer à autre chose, se remettre en question pour savoir qui on veut vraiment devenir et ressortir rencontrer de nouvelles personnes.
    Se rappeler de tout les bons souvenirs avec son ex sans pour autant se morfondre dès que quelque chose nous fait penser à elle.
    On peut se remettre à la séduction tout de suite, en parallèle du développement personnel pour retrouver son propre soi ou alors il faut passer par cette étape de développement personnel et se remettre ensuite à la séduction ? Tu fais partie de quel camp Sélim ? :D

    • Sélim dit :

      Laissez-moi mourir en paix…
      On gère tous le chagrin différemment.
      Ma rupture en 2007, je me suis enfermé deux jours à lire Harry Potter, je ne servais plus à rien.
      Ensuite je crois que j’ai fait une overdose de séries sur le côté gauche de l’écran de l’ordi, et à droite il y avait deux tables de poker en même temps.

      Chacun doit trouver le moyen de se faire le moins mal possible, tout en continuant d’être à peu près fonctionnel socialement.

      En ce moment, je m’énerve pour un rien, en soirée j’évite de m’attarder, tout me gonfle. Je préfère être seul avec mes livres ou dans le noir au ciné.
      Votre coach, Gollum.

    • Mickael dit :

      Allez coach, on rallume la lumière ! Seul avec tes livres, c’est de la stratégie ça, pour revenir en force ensuite et tout exploser.

    • Sélim dit :

      Oui. C’est simplement une phase.
      Travail intensif, lecture, et cinéma ! (et sport aussi !)
      Au boulot !

    • croustibat1325 dit :

      Aha je te conseille d’aller voir Insterstellar alors si ce n’est pas déjà fait !
      Ma meilleure expérience cinématographique , rien que ça les amis ! Non plus sérieusement ce film est vraiment un chef d’oeuvre , tu ressors de la salle avec 1000 questions sur la vie qui tournent à fond dans ta tête !

      Le sport est génial aussi pour oublier je suis d’accord avec toi! Perso j’enfile mes baskets et mes écouteurs et je m’arrache comme un dingue à courrir en bord de Saône ^^ (je me fais un semie marathon, ça vide toute l’énergie)

    • Sélim dit :

      Vu ! génial en effet.
      Je te conseille PUZZLE dans ce cas-là, si tu connais l’oeuvre de monsieur Paul Haggis !

  • Lucas dit :

    Salut Selim !
    Ton article est pas mal, ça fait presque un an que j’ai vécu une séparation digne de ce nom, qui m’a marqué à vif .. Je me retrouve évidemment dans ton article, puisque ceux qui ont vécu une séparation, ont aussi vécu ces situations .. Je t’assure qu’à l’époque, j’ai épluché tous les articles du genre, puis du game, puis etc ..
    Je ne suis pas partisan de faire des rencontres pour l’oublier, perso ça n’a pas fonctionné du tout .. Pourtant j’en ai rencontré, mais quand tu cherches quelques choses de précis, tu es forcément déçu ..
    Le temps aide (supprimer facebook aussi) .. Alors courage, force et honneur ! Tu te releveras tellement plus fort .. (Toi et les autres)

    L.
    PS : inverse tes questions, ce sera plus français ..  » voulez-vous « .

  • DeuxYeuxVerts dit :

    j’ai vécu l’expérience « commentaires des potes » et c’est vrai que c’est parfois un peu dur :) Dans la semaine suivant la rupture où je n’arrêtais pas de parler de mon ex (faut lacher ce qu’on a sur le coeur ^^) et de nos dernières vacances en montagne où on faisait des randonnées, un pote m’a sorti ça texto « mec, t’as pas de question à te poser, c’est pour ça qu’elle t’a quitté ». La vanne était particulièrement sale ^^ » mais bon, il faut se dire qu’on s’en sort vraiment grandi et j’ajouterai même que plus la descente est difficile, plus on se sent revivre après. C’est un truc de fou et ADS aide vraiment dans cette épreuve ! (j’en profite pour vous remercier les gars :) ).

  • Gourhand dit :

    Bonjour. Me voilà seul depuis presque trois mois. Ma femme a fait le choix après 10 mois d’hésitation à prendre son autonomie. Nous étions un couple qui s’entendait très bien mais elle a rencontré un collègue de travail avec qui elle a trouvé beaucoup de partage. Nous étions marié depuis 20 ans et elle a voulu partir pour voir autre chose. Beaucoup d’amour et de tendresse étaient encore présent mais le mot amoureux n’était plus présent dans sa tête.
    C’est difficile dans ce cas la quand on est la victime.
    Je sens que j’avance mais parfois de deux pas, et je recule aussi d’un pas. Cette situation à au départ été très douloureuse et comme pour beaucoup, je suis resté dans l’espoir de la voir revenir. Malheureusement ça n’arrive que dans 10% des couples et je sais aussi que ce n’est pas la bonne solution (bien que intérieurement est ce que je n’y crois pas encore parfois ?) . Quand c’est cassé, c’est cassé et je crois que l’on met moins de temps à faire un deuil que d’essayer de retrouver la confiance en son conjoint. Il y aura encore bien des moments difficiles pour moi et je m’interroge pour savoir où j’en suis exactement ?
    Dans une phase de deuil on trouve le choc ça c’est fait, la déprime je suis descendu tellement bas quand elle était encore présente que je crois l’avoir passé même si ça fait toujours mal. Ça fait tellement de bien de se retrouver apaisé à la maison sans entendre ou vouloir fouiller le téléphone de son ex.
    Bien que nous ayons trois enfants, j’ai souhaité rapidement couper les contacts, ça aide aussi à avancer. Malheureusement par cette démarche mon fils de 14 ans refuse de voir sa maman. Et c’est là où je ne sais pas trop où j’en suis car lui exprime sa colère mais moi je n’arrive pas à en vouloir à ma femme. Cette colère je l’ai en moi mais ne veux pas me déchirer avec elle, est ce normal ou va telle venir ? Nos 24 ans de vie commune ne le mérite pas j’en garde beaucoup de bons souvenirs.
    Je suis sur un long chemin plein d’embûches, je me force à sortir et à faire de nouvelles rencontres mais je sais que je ne suis pas près à une nouvelle aventure. Un jour peut être ?
    C’est vrai qu’une rupture fait très mal et je me raccroche à ce que je peux lire ici en me disant que demain est un autre jour et que ça ira mieux.

    • Sélim dit :

      Explique à ton fiston de 14 ans que ce n’est pas lui qui est abandonné.
      Que sa mère l’aime toujours, pour toujours. que ce sont simplement des histoires de grands, des histoires d’amour, et que les films hollywoodiens mentent…
      Que l’amour éternel, ça se travaille, c’est du travail au quotidien, et que l’un des deux avait perdu la force…
      Ca ira mieux demain. Courage l’ami Gourhand !

  • Flo' dit :

    Bonsoir à tous,

    Je me présente, Flo, 22 ans.

    Petit message à tous ceux qui sont en phase de rupture :

    Pour ma part, mon ex m’a quitté il y à 2 semaines de ça, cela faisait 1 an et demi qu’on était ensemble, et c’était également la 3e rupture. Comme on dit, jamais 2 sans 3.

    On venait d’aménager ensemble depuis 1 mois. C’était une relation fusionnelle à chaque reprise, mais plus les jours passaient, et plus je me lassais de cette fille. Puis venaient les problèmes, les engueulades, la violence … Il y a diverses causes à tout ça mais je ne rentrerai pas dans les détails, c’est sans importance.

    C’était une fille qui avait ce besoin de vraiment se poser, et qui nécessitait de l’engagement. Terme qui me fout des frissons rien que de le dire. Elle voulait une bague ou autre à 22 ans, au bout d’un peu plus d’un an de relation, tout ça pour lui prouver que c’est avec elle que je veux faire ma vie. Mais ce n’est pas une bague qui fera durer un couple plus longtemps et qui l’empêchera de foirer.

    Elle m’a donc quitté à 2 reprises, cet été et il y a 2 semaines.
    Bizarrement, à chaque fois qu’une fille nous quitte, ou inversement, on a tendance à être en panique totale, à perdre la tête, à être capable du pire pour récupérer cette personne qu’on aime tant.

    Mais posez vous bien cette question : étiez-vous vraiment heureux lors de cette relation ?

    Pour ma part, arrivait toujours un moment ou j’étais complètement lassé de cette fille, limite elle me dégoutait. Je n’avais plus envie de lui faire des câlins le soir, je préférais mater mes séries, jouer à la play. Et ça partait en guerre en l’espace de 10 secondes pour des conneries.

    Cette rupture, je l’attendais quelque part, mais je n’ai jamais vraiment eu les c******** de larguer une fille, j’ai toujours été largué. Et parait-il, la rupture est féminine. Elles n’ont pas d’état d’âme quand il s’agit de mettre fin à une relation, quelque soit la durée ni ce qu’elle engendre (enfants, appartement en commun …)

    Enfin bref, juste pour vous faire comprendre qu’il faut savoir se poser les bonnes questions lorsqu’on n’est plus avec une personne et qu’il ne faut SURTOUT PAS L’IDEALISER tout ça parce que votre petit égo en prend un coup en pleine face. Sauf si bien sur, vous êtes responsable de la rupture (adultère ou autre).

    J’aurais pu la quitter maintes et maintes fois pour diverses raisons mais par amour, je n’en étais pas capable. S’en suit le coup de grâce ou elle m’a annoncé que c’était fini et pour de bon cette fois-ci. Pendant 2 jours, j’ai enchainé les interdits (« reviens je vais changer je t’aime, je ne peux pas vivre sans toi », ou encore « je vais me suicider »). J’étais au fond du trou. Mais ça n’a duré que 2 jours. Puis vient le moment ou la raison a pris le dessus sur les sentiments. J’ai discuté avec quelques personnes de ma famille, les amis, ils sont là pour ça après tout. Je savais pertinemment que je n’étais pas heureux avec cette fille, et qu’on n’avait pas du tout la même vision du couple ni de la vie et que ça allait foirer tôt ou tard. Il y a toujours des petites rechutes, ou des questions que je me pose (qu’est ce qu’elle fait, avec qui ?). Mais lorsque vous programmez votre cerveau à quelque chose, il s’exécute. Ce n’est vraiment pas facile à faire, il faut vraiment se poser les bonnes questions.
    Suite aux interdits, elle m’a demandé de la laisser, qu’elle ne voulait plus avoir de nouvelles de moi.

    Les 3 jours qui ont suivi, j’ai eu droit à quelques sms du genre « c’est pas toi qui m’appelle en privé ? » ou « tu pourrais m’envoyer l’adresse mail de mon grand père » ?

    Tout simplement pathétique et peu raisonnable pour une fille qui ne veut plus entendre parler de moi. J’ai répondu vaguement, et depuis, plus de nouvelles.

    Une fois ma remise en question faite et après avoir repensé aux comportements que je ne supportais pas chez elle, j’ai pris une feuille et j’ai écrit tout ce que je pensais sur notre relation. Vous pensez que je suis allé lui déposer à son travail ? FUC*
    J’ai pris cette feuille et je l’ai brulée.
    J’ai pris une autre feuille sur laquelle j’ai marqué les + et les – de cette relation. La balance a penché en LARGE faveur des contres.
    Brulée aussi.

    Et je me suis dit finalement : pourquoi me foutre en l’air et me battre pour récupérer une fille qui a autant sa part de responsabilité que moi dans cette rupture, avec qui je n’étais pas heureux, qui a commis des erreurs aussi, et qui m’a largué en me demandant de la laisser ?

    Donc désormais, après m’être « délaissé » au fil de ces mois, j’ai décidé de me reprendre en main : reprise de la salle de musculation, coiffure à la Mariano di Vaio en perspective, blanchiments des dents, nouvelle garde-robe.

    Tous ces petits détails qui en feront craquer plus d’une.

    Quand vous sortez d’une relation, ne vous lamentez pas sur votre sort, car la meilleure revanche que vous pourriez avoir sur votre ex serait de la croiser quelques mois plus tard au top de votre forme. Et dans sa tête elle se dira « c’est ma faute s’il est comme ça aujourd’hui ». Vengeance, quand tu nous tiens :)

    SOYEZ FORTS, il y a bien pire dans la vie que perdre une fille avec qui on a vécu quelques mois. Des gens meurent tous les jours, il y a aussi des couples qui divorcent au bout de 30 ans de mariage et des gosses à la clé. Donc à notre âge, je pense qu’il n’est vraiment pas nécessaire de se foutre en l’air pour une gonzesse.

    J’espère que ça en aidera plus d’un.

    BIG UP à ADS, vous êtes une sacrée team, continuez comme ça !

  • loic dit :

    Pour ma part cela fais 10 jours que je ne suis plus avec mon ex on est reste que 6 mois ensemble mais c’était hyper fusionnel et hyper complice mais je pense qu’as un moment elle a pris peur parce qu’au fond on est jeune (21) et on s’est séparé !
    Pour moi c’est hyper dur par moment et d’autre je la traite de tout les nom dans ma tête! Le problème c’est que je me voyais aller loin avec elle et tout mes potes me disent ou presque je pense que dans 1 mois elle se rendra compte qu’elle a fait une connerie et autre truc dans ce genre ! Jsuis sorti j’ai bougé de ville je me suis fais dragué, hier soir une fille m’as payé un verre a peine arrivé dans la boite mais pour l’instant je trouve ces filles fades…
    PS toute ma rupture est expliqué dans les commentaire de l’article faire durer son couple

    • Sylvain dit :

      Hello Loic,

      10 jours, c’est encore frais. Laisse le temps faire un petit peu les choses. Par contre, ne reste pas dans l’attente. Si elle revient tant mieux, sinon next! Continue de développer ta vie sociale et de rencontrer des filles. 10 jours c’est bien peu pour rencontrer des femmes avec qui partager une histoire. Mais je suis sur que cela viendra :)

    • loic dit :

      Merci du soutient l’amis ;) j’essaye tant bien que mal de ne pas être dans l’attente mais c’est dure quand tes amis te disent ce genre de truc ! Je suis pas mal sortie depuis j’ai essayé de faire des rencontre de revoir des ex plan cul l’attirance n’y est pas c’est sûrement juste trop frais !
      Mais la je vais rentrer en période de révision intensive pendant 1 mois, ça risque d’être très arride coté coeur et vie social je t’avou que j’appréhende un peut

  • Jérôme dit :

    Comme ça fait du bien de voir en vos commentaires toutes ces choses qui font mal et qu’on arrive pas à trier seul!
    Je ne peux m’empêcher de penser à elle tout le temps (ça fait un mois aujourd’hui, ô triste jour).
    Nous avions une belle complicité, infiniment de tendresse mais nous ne pensions pas la même chose à plein de niveaux.
    Je veux recommencer une nouvelle vie, mais il est si difficile d’oublier tous ces bons moments (nos beaux-parents respectifs nous aimaient l’un et l’autre).
    Je sais parfaitement bien que nous sommes différents sur bien des points, mais que c’est compliqué. Malgré quelques relations avant elle (dont une plus longue que cette année et demi), je pense que je n’avais jamais ressenti cette sensation. Sans doute parce que je n’étais pas amoureux de mes ex… ou très peu. J’ai l’impression d’avoir perdu de moi dans cette rupture…

    • Sylvain dit :

      Hello Jérôme,

      C’est souvent le cas. Quand on aime vraiment quelqu’un, au moment de la rupture, on a l’impression de se faire arracher un morceau de nous meme. Puis en remontant la pente, on le reconstruit diffèremment. On se rend compte que ca nous pa permis d’évoluer, peut etre de clarifier nos attentes et de devenir plus séduisant et plus à même de choisir un partenaire qui nous convient :)

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)