Le Grand Débat : l’Amitié Homme-Femme Existe-t-elle ?

Publié dans Relation homme femme par Sélim le 11/10/2012

Wingman, bro’, wingwoman, target, OI et FriendZone. Voilà pour une belle introduction sur le sujet. L’article d’Hakase sur l’utilité de la Friend Zone a réveillé dans les commentaires la nécessité d’avoir une vraie discussion sur l’amitié homme-femme.

J’ai demandé à certaines personnes de nous donner leur avis sur l’amitié homme-femme. Le résultat est assez surprenant. « Comme le père Noël » ! « Comme une fille à moustache qui serait sexy, ça n’existe pas ! ».

Entre ceux qui n’y croient pas un seul instant et ceux pour qui l’amitié entre les sexes est une évidence, je vous propose de clarifier un peu la situation.

La définition de l’amitié

Je crois qu’on doit commencer par ça afin de se mettre tous d’accord. Qu’est-ce qu’un ami ? Qu’est-ce qu’un véritable ami ?

Quelqu’un qui compte pour vous. Mais dont vous ne vous servez pas. Ca peut aussi être votre pote qui vous aide à déménager. C’est votre pote qui vous sort de la merde quand vous en avez besoin.

Un vrai pote, c’est un mec que vous pouvez ne pas voir pendant 6 mois et savoir que quand vous vous retrouverez, vous serez encore sur la même longueur d’ondes. Que vous partagerez les mêmes analyses sur des concepts qui vous tiennent à cœur : les filles, les études, les jeux vidéos, le travail, la politique, etc…

Voilà la définition de l’amitié trouvée dans le Larousse :
« Sentiment d’affection entre deux personnes ; attachement, sympathie qu’une personne témoigne à une autre : Être lié d’amitié avec quelqu’un. ».

Je n’étais pas bien loin. J’aime bien la dernière partie de la définition. Etre lié. L’amitié c’est l’existence d’un lien. Avez-vous déjà observé des amitiés contextuelles ?

Des amitiés qui existaient par exemple pendant le service militaire, quand les jeunes hommes étaient appelés sous le drapeau.

Des amitiés scolaires, qui naissent à force d’heures passées côte à côte. Des amitiés sportives, forgées par la sueur, les défaites et les victoires.

Mais avec les filles ? Comment naît une amitié avec une fille ? Le sexe vient-il forcément pourrir la possibilité d’une amitié avec les filles ?

Peut-on être ami avec une fille qu’on désire ?

Au moment où vous l’avez vue, vous avez eu envie de la coller contre un mur et de soulever sa robe ? Surtout avec cette bouche charnue et son parfum, que vous avez senti quand on vous l’a présentée.

Pourquoi devenir son ami ? Vous n’en avez aucune envie. Elle a beau être sympa, vous avez beau partager des choses, vous êtes hypnotisé. Vous ne voyez vraiment pas de bonnes raisons de la côtoyer en tant qu’ami, ce serait une sorte de supplice de Tantale, et rien d’autre.

Désirer ce qu’on ne peut avoir, c’est un peu se faire violence pour rien. On a parlé de la Friend Zone, cet espace où on vous relègue quand la fille ne veut pas de vous comme petit ami. Vous aurez le droit aux confidences, aux pleurs, aux soirées avec elle et son cercle d’amis, mais vous ne pourrez jamais la toucher.

Si vous ne voulez pas vous retrouvez dans cette configuration, ne devenez pas son ami. Vous souffririez pour rien. L’amitié homme-femme avec une fille que vous désirez n’existe pas et n’a pas d’intérêt.

Croyez-vous que le jour où elle sera célibataire elle vous regardera différemment ? Croyez-vous qu’elle se consolera sous vos draps ? Pensez-vous que sous l’effet de l’alcool ou du désespoir elle puisse voir en vous un amant potentiel ? Il y a fort peu de chances pour que ça arrive…

Mais ! Il y a un mais… Si ça arrivait, que feriez-vous ? Ce n’est qu’un coup de tête. Elle ne vous veut pas pour une LTR, elle cherche des bras (et plus si affinités) rapidement, pour une utilisation immédiate. Or vous la voyez comme une petite-amie potentielle. Vos attentes ne correspondent pas.

C’est le fameux cas Ted et Robin dans How I met your mother. Il veut des enfants, elle n’en veut pas. Ils ne partagent pas les mêmes envies, ils n’arrivent pas à être un couple, et ils ne parviennent pas non plus à être amis.

Ranger sa fierté d’homme au placard pour n’être qu’un satellite de cette fille, c’est une erreur monumentale que vous devez éviter. Même si vous ne voyez qu’elle. Ouvrez mieux les yeux. Voyez par-delà votre lycée, votre fac, votre bureau, votre ville, votre pays.

Des femmes qui sont prêtes à vous aimer, il y en a partout. Ne soyez pas borné. Il y a une différence entre persévérant et désespéré. A vous d’ouvrir les yeux et de quitter la FriendZone.

Peut-on être ami avec une fille qui nous désire?

Avec l’âge j’ai appris à me méfier des filles trop gentilles. Celles qui veulent prendre des cafés en permanence. Qui sont gentilles avec toi sans aucune raison. Ca a tendance à me repousser.

J’ai vécu une drôle d’histoire avec une fille qui en moins de trois semaines déclarait à la terre entière qu’elle était ma meilleure amie. Ca faisait bien rire mes très bons potes, ceux que je connaissais depuis 7 ans déjà.

La feinte, c’est qu’à chaque fois qu’elle était bourrée, elle se mettait à réclamer du sexe. Oui, réclamer. Alors qu’elle n’était pas du tout mon genre. J’ai fini par couper les ponts parce que c’était la seule solution.

Si une fille de votre entourage veut vraiment sortir avec vous, mais que vous n’êtes pas intéressé, il faut lui dire, et ne rien lui faire espérer. Dans son article sur la Friend Zone, Hakase le dit bien : il ne faut pas faire d’elle votre caniche.

Ne vous comportez pas comme les filles : ça flatte leur égo d’avoir des mecs à leurs pieds. Ne faites pas ça. Même si ça vous redonne confiance en vous, de voir ces filles prêtes à tout pour vous, mieux vaut être dur avec elles en leur disant la vérité : il ne se passera rien entre vous.

Pouvez-vous être ami avec une fille qui souffre en silence ? Je ne vous le conseille pas. Libérez-la. Trouvez-lui un mec. Ouvrez-lui les yeux. Si vous êtes sympa avec elle, si vous prenez de ses nouvelles, elle va prendre ça pour une amélioration, elle va penser qu’elle a finalement peut-être une chance…

Coucher ensemble pour devenir potes après ?

Certains hommes interrogés m’ont répondu : « J’ai couché avec toutes mes amies ou presque. C’était nécessaire pour passer à autre chose, pour dépasser ce rapport de séduction ». Comme si c’était un prérequis de draguer une amie.

L’amitié homme-femme pour certains mecs existerait donc, une fois qu’ils se sont débarrassés de la curiosité sexuelle qu’ils ont envers les filles. Alors que les autres…

Les nonistes au pouvoir ?

Les plus vieux que j’ai interrogés, et probablement la frange la plus hardcore m’a répondu avec sérieux :
« Non mais franchement… Etre ami avec une fille ? Tu m’expliques à quoi ça sert ? ».

J’ai aussi eu affaire à la catégorie utilitariste :
« Prends les choses dans l’ordre. Si elle est physiquement attirante, tu vas vouloir te la taper ? Oui ou non ?
-Oui.

Si elle est bête à manger du foin, elle ne deviendra pas ton amie ? Oui ou non ?
-Non.

Si elle est intelligente et drôle, alors tu en fais ta petite amie. Oui ou non ?
-Oui.

Si elle ne veut pas te revoir, tu as de la dignité, elle ne devient pas ton amie. Oui ou non ?
-Oui, impossible de devenir amis.

Si elle veut te revoir mais pas toi, elle ne pourra pas être ton amie. Oui ou non ?
-Non, ça paraît logique.

Donc aucune chance qu’une fille ne devienne ton ami. Echec et mat. Remballe ton amitié homme-femme ! »

Je ne sais pas à quel moment il m’a hypnotisé, mais ça me paraissait assez réaliste. J’ai manqué une étape ?

Et le cas de l’amitié intéressée ?

Je dois vous raconter cette anecdote. Il y a quelques années, un mec que je connaissais « achetait » ses amies en soirée. Il s’était constitué un bon réseau pendant ses études, mais vu qu’il était assez occupé, il n’appelait ses « amies » filles que pour rentrer en boîte et briller en société.

Une bonne utilisation du SP ? Je ne crois pas. Elles s’en sont rendu compte assez vite. Ce n’était pas de pauvres filles qui avaient besoin qu’on leur paye leurs consos en boîte. Elle voulait de la vraie amitié, désintéressée. Alors que lui voulait s’en servir comme des pivots, comme des wingwomen.

L’amitié intéressée devrait à mon sens porter un autre nom. Relations, connaissances, manipulation, utilisation, contrat win-win, comme vous voulez, mais pas amitié. L’amitié est derrière l’amour ce qui compte le plus quand tout le reste s’effondre.

Je vois l’amitié comme quelque chose de beaucoup plus spirituel.

J’ai trouvé une citation de Montesquieu sur le sujet : « L’amitié est un contrat par lequel nous nous engageons à rendre de petits services afin qu’on nous en rende de grands. ». D’accord ou pas d’accord ? Je pense que non, une amitié doit être désintéressée.

Je n’attends rien de mes meilleurs potes. Je suis content quand je suis avec eux, et j’espère qu’ils vont bien au quotidien. Mais il n’y a pas aucune utilisation prévue, aucun cahier des charges.

En conclusion

Après réflexion, voilà ma conclusion pessimiste : l’amitié homme-femme peut exister dans le sens des femmes vers les hommes, mais moins souvent dans celui des hommes vers les femmes.

Elles ont tout à y gagner, nous, beaucoup moins…

Allez on lance le débat : l’amitié homme-femme, vous y croyez ? Vous avez une meilleure amie dans votre vie ?

Votre ami, Sélim

Téléchargez ces 3 guides
Gratuits !
Recevez immédiatement :
  • Tension sexuelle, mode d'emploi (pdf)
  • Savoir parler aux femmes (pdf)
  • Vaincre sa peur d'aborder les femmes (mp3)

OUI, je veux tout télécharger !
254 COMMENTAIRES
  • dany dit :

    En plus d’avoirs des potes garçons jai deux meilleures amies filles depuis presque plus de 5 ans, sans qui’il ny yait ni attirance ni séduction, d’ailleurs parfois elles me servent de wings sans que je n’ai rien demander. donc l’amitié homme-femme existe reelement.

    • Ânkh dit :

      Il tourne encore le débat ici? Chui trop deg d’être arrivé en retard… C’est le meilleur que j’ai trouvé sur la toile pour le moment sur ce sujet… si vous avez d’autres sources du même niveau, je suis preneur…

      Pour apporter quelque chose, étant un inconditionnel de la structure, j’aimerai essayer avec votre aide de synthétiser un rien le contenu…

      Malheureusement, je n’ai jamais connu de réelle amitié H/F, j’aimerai me laisser convaincre en lisant la plupart des commentaires qui disent que c’est possible…
      Pourtant…

      1. Vous faites une différence entre potes et amis ? j’veux dire des amis, on en a pas beaucoup, non ? Je lis pas mal de commentaires de gens qui disent qu’ils en ont blindés, c’est possible, ça ? de s’investir dans plusieurs réelles relations sincères et fortes d’amitiés avec des personnes de sexes opposés… tout en étant en couple ?
      Est-ce que vous parlez bien d’amitié ou juste de copinage de comptoir ?
      Votre définition d’amitié me laisse perplexe… un lien oui évidemment, mais c’est quand même plus que ça, non ?

      2. On parle donc bien de conditions… donc quoi ? Possible à partir du moment, ou on est épanoui dans sa vie et que donc, on a vécu assez (jveux dire par là, niquer assez de gonzesses à son gout), Et si on a des frustrations dans le domaine (si on est un vieux geek ou no-life complètement nuls avec les meufs ?).
      Donc vous partez du principe que c’est possible seulement si on est un mec séducteur qui a profité de la vie et qui est super direct…
      ça plait pas aux meufs, ça :P ?

      3. Je rêve ou y’a des gens qui affirment qu’on peut coucher avec ses amis ? Et qu’on reste dans la FZ « o_O »
      Bon, j’ai encore 1000 chose à dire mais j’veux d’abord être sûr qu’il y a encore quelqu’un dans le coin et que jm’égosille pas pour rien :P

  • Nigma dit :

    Bjr,

    Voila j’ai un petit problème,

    Une fille que je connais depuis 4 ans a du désir pour moi( elle l’a avouer) et j’ai du désir pour elle. Depuis qu’on se connait, on a une relation ambigu.( ce qu’elle reconnait également) c’est une fille prude qui n’a pas encore eu de vrai histoire. On a remis le couvert il y 2 semaine, avec calins bisous etc mais comme a chaque fois qu’il se passe quelque chose entre nous depuis 4 ans. Elle me sort qu’elle ne se sent pas d’être en couple, qu’elle veut réussir ses études etc. Elle va partir loin l’an prochain mais veut qu’on reste en contact ( et donc dans notre ambiguité, sans pour autant faire des trucs de couple). Je veux biser le cercle vicieux de affection, on se fuit, puis on se retrouve puis on se redésire une fois pour toute. Je veux une relation avec elle même si je sais que ce sera compliquer, histoire d’enfin essayer notre histoire plûtot que de la tuer dans l’oeuf a chaque fois.

    Est ce que quelqu’un peut me conseiller ? dois je la mettre de coter et me dire peut être un jour, dans de meilleur circonstance il y aura quelque chose ? dois je couper le ponts définitivement ? autre solution ?

    Merci de vos reponces

    • lex dit :

      Nigma : ce qui est sur, c’est qu’il va falloir passer par une phase de Freeze out, histoire de casser un peu cette mauvaise routine.

    • Nigma dit :

      Justement c’est ce que je prévois de faire et c’est ce que j’ai fait la dernière fois ^^ je ne lui avait pas parler pendant 1 an et demi !! ( trop long) et puis 8 mois plus tard ( y’a donc deux semaines) on a retenter !! C’est certainement pas le bon plan la distance mais c’est frustrant de se dire qu’il peut y avoir quelque chose mais uniquement et encore c’est pas sur plus tard ^^ Comment faire pour le mettre dans un coin de ma tête et continuer a avoir un lien ?

    • Nigma dit :

      Et surtout continuer a vivre !!! J’avoue que je n’envisage de relation sérieuse qu’avec elle !!

    • lex dit :

      Nigma : Multi-targetting, c’est la base pour une implication émotionnelle moins importante.

    • Nigma dit :

      Et aucune chance de son côté que ça la rebute ? Je veux dire qu’elle prenne ça comme un manque d’engagement de mon côté ?

    • lex dit :

      Nigma : si si, mais si l’attract est là, alors alors ça touchera sa fierté, et ça t’aidera..

  • Fream dit :

    Salut, j’ai un exemple de HB8 qui sera ma pote à vie, du moins, je l’espère
    C’est juste l’ex d’un de mes meilleurs potes (des années de relation) et comme je sors pas avec les ex des potes…

  • Colibri dit :

    Je pense que l’amitié naît du désir de se rapprocher d’une personne qui répond a un besoin partagé que nous vivons. Quelque soit ce besoin!
    Lorsqu’il est sincère et partagé, cet amitié peut être possible.
    Mais je pense que tôt ou tard, il va ce produit des événements qui déclencherons chez l’un ou l’autre l’envi d’aller plus loin dans cette relation d’amitié.
    Deux dénouements possibles!

    1-
    C’est souvent à ce moment là que la déchirure ce produit.
    C’est souvent à ce moment là qu’apparaît l’antipathie ressenti par les des deux pour le physique de l’autre.
    Et voilà que l’amitié est ébranlé par un désir non-partagé.
    Et voilà qu’une jalousie possible puisse apparaître et se cacher derrière cet amitié ébranlé.
    Au risque de manqué de sincérité envers l’autre, souvent sans le provoquer, la distance va s’installer au point de mettre fin à cette belle relation.

    2-
    Si par chance, le désir de goûtez au rapprochement est partager!!!!
    Wow, quelle belle aventure amoureuse va naître de cette relation.

    Les deux ingrédients indispensables pour le succès d’un couple est d’avoir à la fois l’amitié et l’amour.
    ——-
    Donc mon verdict est que oui l’amitié existe et peut vivre entre un homme et une femme. Qu’il soit momentané ou de longue durée.
    Et oui cet amitié est clairement une passerelle pour un amour partagé.

  • RoMu dit :

    Pour moi ce type d’amitié est sincère uniquement dans les 3 catégories ci-dessous :

    – Catégorie A :
    Quand il n’y a vraiment AUCUNE attirance physique des 2 côtés (dès le début de l’amitié). Bon comme dans la plupart des cas c’est l’homme qui ressent une attirance secrète envers la femme, ça signifie que soit la femme est moche, soit elle n’est pas au goût de l’homme pour X raisons…et cela dès leur première rencontre et durant tout le temps de leur amitié. Dès lors qu’il y a eu une attirance physique à un moment donné, même un court moment, l’amitié n’est plus sincère.
    –> Ce type d’amitié homme-femme est tout de même assez rare, mais elle existe.

    – Catégorie B :
    Quand la femme et l’homme se connaissent depuis l’enfance, un peu comme des frères et soeurs. Et encore même dans ce cas, il peut y avoir une attirance physique avec le temps, en général de l’homme envers la femme lorsqu’ils grandissent.
    –> Ce type d’amitié homme-femme est encore plus rare que la première, mais elle reste possible.

    – Catégorie C :
    Quand l’homme est ami avec la petite-copine/épouse d’un ami/collègue/frère/cousin, ou ami avec une copine de sa propre petite-amie/épouse, ou bien encore quand il s’agit de couples d’amis. Là a priori pas d’ambiguïté possible, sauf cas tordus…
    –> En fait c’est ce type d’amitié qui est la plus répandue parmi les amitiés sincères entre hommes et femmes, la majorité (voire presque la totalité) des amitiés homme-femme sincères entrent dans cette catégorie. En proportion, les 2 premières catégories restent assez faibles.

    Dans tous les autres cas, je n’ai qu’un seul mot pour définir ce type d’amitié : HYPOCRISIE pure et simple, en général l’hypocrisie est proportionnelle à la beauté physique de la femme. Plus la femme est attirante pour l’homme, et plus l’hypocrisie et le manque de sincérité seront accentués du côté de l’homme.

    1) Discrimination amicale sur le physique
    Par exemple à votre travail il y a 2 femmes dans votre service. La première est une jolie brune aux yeux clairs, plutôt grande, avec de belles formes, qui sent bon, avec une voix douce, etc… La seconde, une fille avec des lunettes, quelques boutons sur le visage, des cheveux mal peignés, pas très soignée, sans forme, etc…
    Au moment de prendre un café, vers laquelle des 2 femmes croyez-vous que les hommes vont-ils se tourner ? Lors du repas du midi, avec laquelle des 2 préfèrent-ils manger ? Lors des activités en dehors du travail, laquelle des 2 vont-ils inviter ? A laquelle des 2 préfèrent-ils faire la bise le matin ? etc, etc…
    Malgré que la seconde fille soit peut-être plus intéressante que la première, tous les hommes vont naturellement préférer la compagnie de la jolie jeune femme, c’est une évidence. Ils vont essayer de s’inventer des points communs avec elle alors qu’ils n’en ont presque pas en fait, et d’ailleurs ils ont peut-être plus de points communs avec la seconde fille, mais ça ne les intéresse pas…
    Bon bien sûr c’est un exemple un peu caricatural, mais ça représente bien la réalité des choses. Et pas seulement au travail, ça se passe comme ça dans la vie de tous les jours (travail, école, loisirs, sport, sorties, rencontres, etc..).
    Donc déjà à la base, les hommes vont mettre en place une discrimination naturelle en fonction de l’aspect physique des femmes qu’ils côtoient (dès lors qu’ils ont plusieurs choix). Même si leur intention n’est pas forcément de sortir avec, l’instinct attire les hommes vers les jolies femmes, tout simplement car c’est plus agréable et c’est également plus valorisant pour eux auprès de leurs autres amis hommes. Puis évidemment dans un coin de leur tête, certains hommes s’imaginent en secret pouvoir sortir avec elle un jour ou l’autre.
    Donc dans la plupart des cas, l’amitié homme-femme est biaisée dès le départ car le premier critère pour l’homme est l’aspect physique de la femme, les centres d’intérêts communs passent au second plan.

    2) L’hypocrisie des hommes
    Si vous regardez bien, les hommes sont toujours gentils avec les jolies femmes, ils vont toujours plus facilement pardonner une faute à une jolie femme plutôt qu’à une femme qu’ils estiment moins attirante physiquement.
    Ils sont toujours prêts à leur rendre service, toujours sympas, mignons, tactiles, prêts à les emmener où elles veulent, à aller les chercher, même à interrompre leurs propres activités pour aider une jolie femme.
    Combien de fois j’ai vu à mon travail des hommes interrompre volontairement ce qu’ils font pour aider une jolie femme sur un autre sujet, allant même jusqu’à rivaliser entre hommes pour montrer qui est le meilleur pour aider la belle femme en détresse, alors que si c’est une fille qu’ils trouvent moche physiquement, au contraire ils vont chercher des astuces pour ne pas l’aider sauf si le contexte les oblige, vraiment pathétique tout ça…
    Même en termes de sujets de conversation, avec une belle femme, un homme va s’intéresser à des trucs dont il s’en fout complètement. Tous les mots sortant de la bouche d’une belle femme vont lui paraître passionnant. Il va chercher à rebondir, à la faire sourire, il va s’intéresser à ce qu’elle dit, alors que si la fille n’était pas aussi jolie, il ne lui parlerait même pas.
    En fait les hommes (en couple ou non) préfèrent être accompagnés par de belles femmes pour l’image que cela dégage auprès d’autrui, peu importe leurs points d’intérêts ou leur personnalité, cela passe au second plan. C’est tellement plus agréable de marcher avec une jolie fille, de manger avec elle, de se sentir valorisé par des belles femmes, de se la raconter auprès des potes etc… L’image dégagée auprès d’autrui est super importante en fait, c’est vraiment pathétique mais c’est comme ça, et sans compter tout ceux qui sont amoureux secrètement de la femme en question.

    3) L’hypocrisie des femmes
    Evidemment les hommes sont super hypocrites dès qu’ils sont en présence de belles femmes, mais parlons un peu de ces jolies dames.
    Elles aussi ont un côté hypocrite, car au fond d’elles-mêmes elles savent très bien qu’elles plaisent, elles savent que les hommes sont attirés par elle physiquement. Mais elles essayent de s’auto-convaincre que non, qu’il n’y a aucune attirance physique de la part de ces fameux amis hommes, que simplement ils s’entendent bien par pure coïncidence, mais bien sûr…
    Beaucoup de belles femmes jouent de leurs charmes, ça leur permet d’obtenir des faveurs, d’avoir des trucs gratuits, ça leur donne un certain ascendant psychologique sur leurs amis hommes etc… Et cela a le don d’agacer les petits-amis de ces dames car eux savent parfaitement à quoi jouent ces hommes là, eux aussi sont passés par là…
    De plus ce type d’hypocrisie de la part des femmes peut faire souffrir certains hommes qui tombent amoureux petit à petit, car ces femmes laissent entrevoir une porte ouverte dans laquelle s’engouffrent des hommes fragiles en mal d’amour. Et la chute est terrible pour eux, ils ressortent parfois complètement détruits psychologiquement après ce type d’amitié, et il leur faut beaucoup de temps remonter la pente. Pensez-y mesdames lorsque vous vous servez d’hommes gentils comme toutous…

    4) « Moi j’ai plein d’amis hommes »
    J’entends déjà les femmes dire : « Mais moi j’ai plein d’amis hommes, et il ne s’est jamais rien passé avec eux et il ne se passera jamais rien, ils ne sont pas attirés par moi physiquement ! ».
    Ces femmes là, soit ce sont des menteuses car au fond elles aiment être convoitées, soit elles sont super naïves, soit leur amitié entre dans l’une des 3 catégories du début.
    Evidemment nous ne sommes pas des animaux, heureusement les hommes ne sautent pas sur chaque femme qui lui plaît, mais cela ne signifie pas qu’il n’y ait pas d’arrières-pensées sexuelles…
    Là je m’adresse aux belles femmes, croyez-moi, la plupart de vos amis hommes sont le résultat d’une séduction qui a échoué de leur part (sauf ceux qui entrent dans les 3 catégories du début).
    Au départ ils ont voulu vous séduire, vous les avez placés dans la case « amis », ce qui est le pire pour eux, cependant ils continuent à espérer, donc ils acceptent votre amitié malgré tout et font comme si de rien n’était. En réalité c’est une torture pour eux et ils feraient mieux de s’éloigner de vous, mais au contraire ils s’accrochent à un espoir imaginaire et ils vous idéalisent. Ils attendent secrètement que la porte s’ouvre, ils attendent parfois des années, toujours en vain.
    Puis il y a aussi tous ces amis hommes qui n’ont pas forcément envie de sortir avec vous, mais qui en réalité se servent de votre amitié comme une image pour les valoriser eux, ils veulent juste montrer au monde entier qu’ils sont entourés de belles femmes… Bah oui c’est tellement plus agréable de se montrer en soirée avec des belles femmes, de prendre un café avec une belle femme, de faire une activité avec une belle femme, etc…
    Faites le test suivant, essayez d’embrasser l’un de vos amis hommes sur la bouche en l’enlaçant, vous allez bien voir s’il vous repousse ou non, à mon avis vous serez surprises du résultat, et vous vous ferez vos propres conclusions sur la sincérité de son amitié envers vous. Prétextez ensuite une blague ou un pari stupide pour justifier votre geste, de toute façon il vous pardonnera vu que vous êtes une belle femme.
    Un autre test rigolo serait de vous « déguiser » en femme moins attirante : mettez-vous une perruque avec des cheveux mal peignés, mettez des lunettes affreuses, créez-vous des boutons sur le visage avec du maquillage, ne vous parfumez-pas, habillez-vous avec des vêtements qui ne vous mettent pas en valeur, etc…, puis regardez si vous avez toujours autant de succès « sociale » auprès des hommes. Malgré que sous cette apparence vous êtes toujours la même personne, vous remarquerez évidemment que les hommes ne vont plus interagir avec vous de la même manière, ils ne seront plus aussi gentils avec vous, en fait ils vous montreront simplement leur vrai visage et vous comprendrez alors l’hypocrisie qui règne en temps normal avec vos amis hommes de tous les jours…

    5) « Mes amies femmes ne m’attirent pas »
    Et maintenant j’entends les hommes dire : « Mes amies femmes ne m’attirent pas, je n’ai jamais eu envie de me taper telle ou telle amie, t’es fou comment tu peux penser ça ! ».
    Mais bien sûr on y croît tous, vive le monde des bisounours…
    Un homme qui va parler à une jolie femme pour la première fois, il n’y va pas pour être son ami. Soit il y va dans l’intention de s’en faire une petite-amie, soit il y va dans l’intention d’augmenter son harem de jolies amies femmes pour son image auprès d’autrui. Les autres femmes ne l’intéressent pas.
    Hormis les amitiés qui entrent dans les 3 catégories du début, les amies femmes d’un homme lui plaisent physiquement à la base, sinon il ne les calcule même pas.
    Quand j’entends un homme dire que les amitiés qu’il a avec ses jolies amies ne sont pas basées sur le physique mais sur leurs centres d’intérêts communs, ça me fait bien rigoler. Evidemment que c’est avant tout basé sur le physique, ce sont des gros menteurs ceux qui disent ça.

    6) Processus de l’amitié homme-femme
    Bien sûr dans la vie il y a plein d’hommes et de femmes amis entre eux me direz-vous.
    Mais hormis les amitiés homme-femme des 3 catégories du début, en réalité tout ce beau monde est embarqué dans un processus hypocrite qui peut durer plus ou moins longtemps, ça peut aller de quelques jours à plusieurs années en fonctions des personnes.
    En effet après un certain temps, l’homme va se sentir frustré d’avoir comme amie une femme qui lui plait physiquement mais qu’il ne pourra jamais toucher finalement, il va finir par s’éloigner d’elle petit à petit, surtout s’il trouve l’âme soeur entre temps, ou bien si la femme convoitée au début finit par se caser… Il y a également le cas où les sentiments cachés finissent par être avoués par l’un des deux (en général l’homme), dans ce cas c’est pareil, la fausse amitié homme-femme s’arrête car ces sentiments ne sont pas partagés par l’autre partie (en général la femme).
    Même chose du côté des femmes, elles finissent par se lasser d’avoir un ami homme qui ne s’intéresse à elle que pour leur physique, elles finissent par s’en rendre compte. Puis les avantages qu’elles en tiraient au début deviennent de moins en moins intéressants avec le temps, et la place du petit-ami/mari (voire des enfants) augmente tellement que la femme ne ressent plus le besoin d’être convoitée comme avant.
    L’intérêt qu’il y avait au début de cette amitié homme-femme sans sincérité finit par s’estomper, que ce soit du côté de l’homme ou de la femme.
    Donc en réalité si vous dites avoir des amis du sexe opposé, soit ce sont des amitiés sincères dans l’une des 3 catégories du début, dans ce cas bravo mais elles sont rares, soit vous êtes encore embarqué dans ce processus hypocrite de l’amitié homme-femme basée sur l’attirance physique, donc sans sincérité, donc vouée à l’échec…

    7) En conclusion
    Cela peut paraître triste, mais c’est la réalité de la vie, il faut vivre avec. La plupart des amitiés homme-femme sont alimentées par ce processus hypocrite basé sur l’attirance physique, en général de l’homme envers la femme. Ce processus peut durer quelques jours comme plusieurs années pour certaines amitiés, mais il finit toujours par s’estomper. D’ailleurs je pense que plus les personnes concernées sont jeunes, et plus la proportion d’amitiés hypocrites est grande. Avec l’âge et l’expérience, on se rend compte que ce genre d’amitié n’apporte pas grand chose finalement, les liens d’amitié disparaissent car on n’en ressent plus le besoin.
    En fait seules les amitiés homme-femme des 3 catégories du début perdurent dans le temps car elles sont sincères, auxquelles il faut ajouter évidemment l’amitié entre un mari et sa femme, celle-ci est la plus importante car le lien amoureux qui lie un homme et sa femme est également un lien d’amitié pour la vie.

1 7 8 9

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)