L’avis des filles : j’ai couché avec mon meilleur ami et je ne le regrette pas !

Publié dans Relation homme femme par Invité

sortir avec mon meilleur ami Lavis des filles : jai couché avec mon meilleur ami et je ne le regrette pas !

Maintenant qu’on est en couple, on peut en rire. Mais la Friend Zone, pendant longtemps, ça ne l’a pas fait rire, mon mec. Vous me connaissez déjà, vous m’avez déjà rencontrée sur Artdeseduire il y a bien longtemps, j’avais alors « croisé la route » d’Eros… Enchantée, Princesse, la fille aux SMS…

C’est lui qui m’a demandé de venir raconter ici l’histoire d’amour que je vis actuellement avec mon mec, et qui au départ était pourtant bien mal embarquée : mon mec actuel était mon meilleur ami, et Dieu sait comment, il a réussi à sortir de la FriendZone

La rencontre et la naissance d’une amitié

Il était beau mais manquait de charme. Le genre de mec qui a l’habitude que tout lui tombe tout cuit dans le bec. Mais il me faisait rire, et quand il est arrivé au bureau, on l’a tout de suite intégré à notre groupe de potes-collègues, des jeunes (par rapport aux vieux de la boîte).

Assez rapidement, ce mec explose toutes les frontières entre vie professionnelle et vie privée et nous raconte sa life de grand n’importe quoi le midi, avant de nous inviter tous en soirée. Et là au bout de deux semaines, il couche avec la connasse du service, pardon, avec la jeune et jolie stagiaire.

(Cette pointe de jalousie, je n’en ai évidemment pas parlé à l’intéressé et l’ai même complètement ravalée quand deux mois après, il a décidé d’enchaîner avec la stagiaire suivante.)

Un mec drôle, mais pas vraiment stable, pas ce que je cherche, mais néanmoins très agréable à côtoyer. Pour moi, l’affaire est entendue : ce sera un collègue, un ami à la limite, mais rien de plus.

Au fil du temps, il est devenu mon meilleur ami, un mec présent comme un forfait SFR soir et week-end. Sa place est en friendzone et nulle part ailleurs.

Une fois que ça c’est décidé, pas moyen de me faire changer d’avis. Ça, c’est ce que je croyais. Je pensais que la Friend Zone, c’était comme les diamants : forever. Il m’a expliqué plus tard comment il avait fait pour sortir de la friendzone et me conquérir…

J’ai vraiment eu l’impression que ça a été un truc fluide, alors que lui préparais sa stratégie de conquête… Intelligent. Je suis fière de lui maintenant !

La stratégie de la disparition

On déjeunait presque tous les jours ensemble. On se voyait au moins une fois par semaine avec les autres pour boire un verre après le travail. Et du jour au lendemain, plus rien. Le type a disparu de nos vies. (Lui appelle ça un FO, moi j’appelle ça une disparition sans explication)

Il était toujours au bureau et saluait toujours tout le monde en arrivant le matin, mais je l’ai senti plus froid, plus distant, comme s’il nous punissait de quelque chose. Il est devenu mystérieux et ne nous confiait plus les secrets de ses nuits torrides.

Quand on l’invitait à prendre un verre après le travail, il n’était plus jamais disponible, il avait « des trucs à faire ». Je pensais honnêtement qu’il avait trouvé une copine et ne voulait pas en parler.

Histoire de le coincer, j’ai organisé la traditionnelle fête de Noël, avec un after secret chez moi avec toute la bande de collègues jeunes. Il n’a pas pu se défiler cette fois, et on s’est mis à tous l’interroger… surtout moi…

Le type ne lâchait rien, pas une info, c’était hyper frustrant ! Progressivement, tout le monde est rentré chez soi et on s’est retrouvé à faire un mini-bowling avec toutes les bouteilles vides, lui et moi.

Profitant de ma maladresse, il décide de jouer les professeurs et se met derrière moi pour m’aider à corriger mon mouvement… Besoin que je vous fasse un dessin sur ce qui s’est passé ensuite ?

Jack Dan’s et dérapage incontrôlé

Ce rapprochement physique, je ne l’avais pas envisagé. Alors que lui attendait LE bon moment. Il a été très patient…

Malaise au réveil. Il est dans mon lit, l’appart est jonché de cadavres de bouteilles vides et j’ai mal au crâne. Mais surtout, je ne comprends pas ce que fait ce mec dans mon lit.

C’était bien, mais on était quand même sacrément bourré, je ne me sens pas super à l’aise dans cette situation. Plan cul ? Coup d’un soir ? Je n’ai aucune idée de ce qu’il veut, et en plus il dort…

Je n’ai prévu de sortir avec personne, je suis bien avec mes quelques amants, j’aimais bien quand ce mec me racontait ses histoires avec les stagiaires, je n’ai pas envie que ça change entre nous…

Mais voilà que ce chacal, je ne vois pas d’autre mot, profite de ma douche pour se barrer ! Honnêtement, je suis sous le choc et j’ai vraiment envie de l’insulter. C’est tout ce qu’il voulait ? Il est content, il a eu ce qu’il voulait et maintenant il se barre ? (Le coup des montagnes russes, me déclarera-t-il plus tard…)

Ou alors c’était trop nul au lit avec moi ? Aucune idée surs ses intentions et je me prends la tête…

Ce silence gênant dure de 11 heures à 17 heures, heure à laquelle il décide de refaire surface par texto. Un texto on ne peut plus direct, vraiment très couillu de sa part.

« Demain soir, 19 heures, tenue de gala. Je te veux en femme fatale. »

Là, pas de doute sur ses intentions : il veut me revoir. L’espace d’un instant, je suis contente et me dis que je l’ai marqué. Une demi-seconde après, je me dis qu’il veut juste profiter de moi et de ma naïveté. J’en ai marre de me prendre la tête… Chaud-froid, chaud-froid, bravo le push-pull

Mais je décide de lui dire oui, pour voir ce qu’il a dans le ventre. Peut-être qu’il est sympa au fond, peut-être qu’il a des trucs à partager ? Qui ne tente rien n’a rien et au pire, il retournera dans la Friend Zone dont il n’aurait jamais dû sortir.

Manque de bol pour la cynique que je pensais être, je passe une super soirée avec un mec intéressant, charmant, prévenant, généreux, qui une fois devant ma porte me fait le coup du « Non, je ne monte pas avec toi ce soir, pas envie que tu penses que je n’ai envie que de ton cul… »

Évidemment il est monté, évidemment on a replongé, et évidemment il est resté jusqu’au petit déjeuner.

Quand j’ai raconté l’histoire à Eros, il a explosé de rire, me demandant si mon mec était un fan d’Artdeseduire. Pas à ma connaissance, mais là, je dois avouer que je me pose des questions…

Il a joué sa partition à la perfection pour m’attirer dans ses filets et sortir de la Friend Zone dans laquelle il était. Je n’ai absolument rien vu venir et parfois, je me dis que je sors depuis quatre mois avec un stratège manipulateur, mais si adorable…

Qui était en Friend Zone au fond ? Je ne sais pas…

Princesse, la fille aux SMS

 

PS: Pour aller beaucoup plus loin, voic la formation vidéo Fini la Friend Zone :

Fini la Friend Zone : 30 Jours pour en Sortir… et L’éviter à L’avenir

Dans Fini la Friend Zone, vous découvrirez notamment des techniques simples et efficaces pour ne plus jamais être considéré comme « le petit frère », « le mec idéal », « le meilleur ami »… tous ces surnoms infantilisants qui veulent simplement dire que vous ne les toucherez jamais !

Mais bien plus que ces techniques très efficaces, cette formation vous livre une méthode inédite pour sortir de la Friend Zone en 30 jours : un programme détaillé, étape par étape, pour passer du statut de « pote sympa » à celui de « petit ami génial » aux yeux d’une fille…

Ça se passe ici :
Fini la Friend Zone : 30 Jours pour en Sortir… et L’éviter à L’avenir

27 COMMENTAIRES
  • LeBron dit :

    Très bon article surtout que j’ai pas souvenir d’avoir vu un point de vue féminin sur la friendzone ici.
    Par contre l’article qui sort juste après celui d’Eros sur ce sujet… coïncidence ou pas ? ;)

    • Sélim dit :

      Oh tu sais Lebron, on essaie d’avoir un planning cohérent !
      C’était notre semaine Friendzone, et heureusement que l’autre rigolo a gardé de bons contacts avec Princesse…

    • WhyNot dit :

      Finalement Eros a quand même des « amies » filles !

  • KBC dit :

    un bon article que je viens de voir l’avis d’une dame mais je vais te dire que tu étais la target de ton mec…

  • ForestGump38 dit :

    Ouai bon, tout ce que vous avez à retenir sur ce « miracle » : il était beau.

    • Sélim dit :

      Pour avoir vu le type : bof.
      C’est vraiment « beau » selon la fille, mais c’est vraiment pas Brad Pitt le mec.
      Genre un 6 ou un 7 sur l’échelle du physique !

  • Bagad dit :

    Salut,

    C’est une histoire sympa et intéressante, mais je ne pense pas qu’il aie été à un moment dans ta « friendzone »… Tu le dis toi-même, tu étais jalouse quand il a couché avec les deux stagiaires, et puis tu avais des vues sur lui au tout début. Tu as simplement décidé de le définir comme ton meilleur ami pour ne pas souffrir de ses conquêtes, chose dont il n’a absolument pas eu connaissance.

    Sauf que la friendzone, à mon sens, ce n’est pas ça. Un mec ou une fille qui entre dans la friendzone a des sentiments pour son ami(e), qui elle/lui n’en éprouve aucun si ce n’est celui de l’amitié.

    Est-ce qu’à un moment, il t’a dit que tu l’intéressais et tu lui as répondu que tu ne le voyais que comme un ami? Si c’est le cas, tu aurais du le préciser dans ton article!
    Sinon, il connaissait juste toutes les ficelles de la séduction et s’en est servi pour te conquérir.

    Désolé de le dire comme ça, mais tu es tombée dans le panneau! ‘Fin bon, c’est pas très grave si à présent vous vivez une belle histoire de cul, pardon, d’amour! :P
    Mais je ne pense pas que cet article vienne en aide aux mecs qui, comme moi, ont connu la VRAIE friendzone, celle dont on ne sort pas si facilement ;) Généralement, la meilleure façon d’en sortir, c’est d’interrompre cette amitié, malheureusement.

    Merci tout de même pour ce témoignage qui fait plaisir à lire :)

    • ForestGump38 dit :

      Très bonne analyse. En fait il avait gagné d’avance du fait de son physique et de ca personnalité ultra sociale, comme le montre le fait d’avoir sauté les deux jolies stagiaires d’affilé, il aurait pu avoir celle qu’il voulait, il l’a eu elle.

    • Bagad dit :

      C’est exactement ça.
      « Il était beau et drôle, mais n’avait pas de charme »… La phrase la moins crédible du monde :P

    • Sélim dit :

      Ahah.
      La prochaine fois, on censurera les passages bizarres et incohérents.
      On les soumettra au jury d’abord : « Bon les gars, elle avait fumé quoi avant de livrer son témoignage ? »

    • ForestGump38 dit :

      Non moi je vois parfaitement ce qu’elle veut dire, le charme c’est une attitude, il est grandement amplifié (ou étouffé) par l’apparence physique, mais il ne se confond pas pour autant avec la beauté physique (on peut être attirant sans avoir de charme), et il est encore moins en rapport avec l’humour (un guignol peut très bien n’avoir rien d’un charmeur).

  • Tha Gamer dit :

    Superbe article, bonne description. La séduction est remis dans son contexte, le mystère. Tant que les dés ne sont pas jetés, que le voile mystérieux plane entre les deux individus, tout est encore possible.
    Gros like for this article !

    • Sélim dit :

      Hâte que Princesse, la fille aux SMS viennent relire son article et qu’elle puisse répondre aux commentaires, celui-ci devrait lui faire plaisir !

  • oupsim dit :

    Bonjour
    Alors je traîne avc un ami/collègue depuis 5 mois en gros.
    Au début il était en couple (6ans) du coup je me suis mis en zone friend.
    Mais monsieur est devenu célibataire depuis peu, il est en mode je profite de ma vie lalalala

    Perso il me plaît est j’aimerai bien être plus que son ami …
    comment faire pr que son regard change sur nous?

    • Sélim dit :

      Ca va être très dur, oupsim.
      Quand quelqu’un vous dit ça, c’est pour vous dire « je peux te baiser si tu veux, mais il n’y aura pas plus… »
      Pour faire changer son regard, il va falloir être plus qu’un physique, ou plus qu’un cerveau. La combinaison des deux…

    • oupsim dit :

      Merci pr ce retour
      mais je ne pense pas me lancer. On est hyper différent. Je suis d’origine marocaine avc quelques principes religieux et lui c’est un pur français. On a vraiment rien à voir l’un avc l’autre lol deux opposés à l’état pur :)
      on peut ce complète mais ça risque d’être compliqué…

  • Frey dit :

    Chouette article, déjà chose qui m’a plu il est très bien écrit, prenant avec tout ce qu’il faut pour nous donner sans arrêt envie de connaitre le dénouement final.

    Après il est vrai que je suis d’accord avec quelques commentaires, dès le début la jalousie que ressent l’auteure montre bien qu’elle espère quand même plus qu’une simple friend zone. J’ai même plus l’impression que parler de « friend zone » était surtout un moyen de se protéger d’une éventuelle souffrance si jamais il ne devait rien se passer avec ce garçon.

    Par contre ce que je note c’est ce côté mystérieux d’un coup du fameux gars, le côté pas totalement acquis non plus, il laisse la demoiselle dans le doute jusqu’au bout pour l’attirer totalement dans ses filets. Cette approche et cette histoire sont intéressantes pour ça justement, ça illustre bien ce que l’on doit faire au niveau de notre attitude pour ne pas sombrer dans une friend zone profonde. Car bien souvent nous les mecs on fait l’inverse, on parle beaucoup, on colle beaucoup, on ne surprend guère or là pas de verbalisation de la part du mec, pas de compliment non plus apparemment, juste du kino et hop montagne russe.

    Bref excellent cas d’école pour la séduction d’une demoiselle inconnue mais peut être pas tellement pour séduire une amie. Car là à l’évidence tu n’étais déjà pas indifférente à son charme quand tu l’as rencontré ^^

  • Bat dit :

    Je lis ArtdeSéduire.com pour la socio, et parfois l’ethno, et je ne suis pas un grand séducteur, peut-être plus charmeur, mais je reconnais que le prisme féminin est souvent très pertinent.

    Merci Princesse, la fille aux SMS.

  • Lorenzo dit :

    Petite expérience (à lire sous un angle moins mature vu le jeune age).
    Ma meilleure amie au lycée. Tout le temps fourrés ensemble. On dormait ensemble l’un contre l’autre collés. Massages. Etc… Jamais rien de sexuel, jamais un baiser.
    On se perd de vue elle revient vers moi au bout de 2 ans (1000 km nous sépare).
    On se revoit. Explosion sexuelle directe. 1 an et 4 mois de relation de couple, c’est finit depuis 3 semaines. Meilleure complicité sexuelle que j’ai jamais eu avec une fille.
    J’ai perdu ma meilleure amie a jamais, et surtout bah… Ma meilleure amie.
    Évitez les gars. Des filles a fourer y’en a plein.
    Je sais que quand on a l’habitude, les filles qu’on envisageait pas dans son lit bah avec l’habitude « je la fourrerai bien ».
    Évitez merci!

    • Sélim dit :

      Hello Lorenzo, beau témoignage, tout en poésie…
      Courage pour la suite ! Et comme tu le dis si bien, « des filles à aimer, il y en a plein ». ;)

  • Sôwal dit :

    Mmmh, c’est vrai que raconté comme ça, ça me rappelle une histoire perso ou je pourrais me venter d’être sorti d’une FZ de plusieurs année, mais dans la mesure où il y avait finalement une certaine attirance physique mutuelle de longue date, même si elle ne s’est pas exprimée, est-ce que c’est franchement de la FZ du coup ? Pour rester sur du perso, je pense notamment à 2 amies filles qui ont pourtant tout à fait leur charme, mais quand elles me racontent leurs affaires où que je les constatent, ça ne me provoque rien de particulier, ou du moins rien de cet ordre. Ca pour moi c’est de la FZ. J’aime ou je n’aime pas leur façon de faire avec les gars, mais je ne me sans pas concerné. Mais bon, c’est un point de vue d’homme, je ne sais pas si c’est toujours applicable chez ces dames !

    Après, je suis toujours assez contrarié de constater qu’il faille autant être à la limite de la manipulation pour évoquer des choses, à la limite de l’attitude conard. Sans prôner l’attitude chamalo dégoulinant, j’avoue que cette si forte propension des femmes à aimer se faire traiter n’importe comment me déprime un peu et que c’est quelque chose que j’ai du mal à faire quand la fille commence à m’intéresser véritablement. Pourtant c’est un fait si facile à constater sur le terrain.

    Merci pour l’article !

  • reflex dit :

    Vous auriez pu faire un effort sur ce « témoignage » qui n’est pas absolument pas une sortie de FZ.

    Le mec lui plaisait dès le début mais le fait qu’il se tape les deux stagiaires l’a refroidi (pas envie de passez des stagiaire). Elle l’a donc mis en FZ mais c’est une FZ temporaire par défaut, plus pour mettre un nom sur la relation qu’autre chose. Quand elle veut absolument savoir s’il a une copine et qu’elle intérroge, c’est pas sa meilleur amie qui le fait, mais une nana qui en pince pour lui. Lui il fait quoi ? Ben il agit mais YA PAS EU SORTIE DE FZ et encore moins SEDUCTION. Ils ont bu et il s’est rapproché sachant que l’attirance de la fille pour le mec était toujours présente quoique un peu atténué volontairement par la concernée vu le coté un peu frivole du mec.

    LOL :  » Il était beau et drôle, mais n’avait pas de charme  »

    En gros elle rationalise : il lui plait mais faut bien qu’elle trouve un truc pour rationaliser le fait que son coté logique refuse de se rapprocher d’un mec qui n’est pas très sérieux, le charme ça marche avec tout et rien besoin d’expliquer. C’est ce qu’on appelle l’égo de pas assumer son attirance pour lui tout en laissant une ouverture.

  • dabt dit :

    on dirait des histoires d ado . 13 an …

  • WhyNot dit :

    Jorah Mormont s’en va de se pas visionner ton guide vidéo !

  • Lotus dit :

    Bonsoir Ads,

    Désolé je ne suis sûrement pas au bon endroit, mais je ne savais pas sur quel article poster donc j’ai pris le premier article plus ou moins en rapport.

    J’ai besoin de votre aide !
    Je reviens d’un date, tout s’est bien passé ou presque… Je m’explique: on a été au cinéma. Ca se passait bien, il y avait une complicité, sexualisation ,etc etc… Le film se termine, je lui propose d’aller dans un endroit tranquille, isolé des regards, elle accepte. On y va avec sa voiture. Arrivé dans un endroit à l’abris de tout regard, on commence notre affaire. Je descends pour m’occuper du plaisir de madame, tout se passe bien, elle est excitée. Sauf que, voilà, je n’ai pas réussi à bander… On s’est arrêté là, elle m’a ramené. Il y avait un certain malaise sur le chemin du retour… Mais je n’ai pas envie de rester là-dessus. C’était seulement la deuxième fois qu’on se voyait (dû à certains soucis techniques). Mais, honnêtement, je ne sais comment rebondir. Que dois-je faire ? Que dois-je lui dire ?

    Merci de m’avoir lu et merci pour votre travail qui, à chaque fois, me permet de grandir un peu plus.

  • Steevy dit :

    De mon point de vue, cette histoire n’a aucun rapport avec « comment sortir de la FriendZone ». Selon moi la FriendZone, c’est là où une femme met un mec quand elle n’est pas du tout intéressée…Pas quand elle n’a pas envie d’être un coup du soir…

    Donc je confirme, c’est une belle histoire est belle mais c’est pas une FriendZone

  • christelle dit :

    bonsoir a tous.j’aimerais que vous aidiez,j’ai rencontré un homme sur net,nous nous sommes presenté et on etait de bon amis avec le temp.il ma dit qu’ila une copine.avant on parlé delle sans probleme.quelque temp apres il commence a se plait suite au comportement de sa copine.actuellement parler de sa copine ce un sujet facheux et a eviter.notre relation est devenue si profonde tres intimes.il me dit tout ce que un homme peut dire a sa copine du genre tu me plait,gtm bcp…..mais jamais il ma demander detre sa copine.et maintenant quil veux venir dans mon pays il me demande de coucher avec lui.avec le temp passer avec lui malgres la distance je suis amoureuse de lui.ma de sa part je ne sais pas si il maimes ou il veux juste se consoler suite au comportement de sa copine.est ce que je peux coucher avc lui.merçi

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)