Le Ghosting : la Technique de Rupture à Eviter à Tout Prix ?

Publié dans Relation homme femme par Sélim

Gone Girl ghosting rupture Le Ghosting : la Technique de Rupture à Eviter à Tout Prix ?

Le ghosting est un terme apparu récemment dans les magazines tendances américains, utilisé notamment pour décrire la manière de rompre de Charlize Theron avec Sean Penn.

Elle l’ignore, ne répond plus à ses coups de fil ni à ses mails : notre bon vieux silence radio, l’arme du lâche par excellence, remis au goût du jour. Dans cet article, je vous explique pourquoi le ghosting, c’est MAAAAAAL !

Autant vous le dire tout de suite, je ne vais pas être tendre avec les ghosts, ces fantômes de la relation.

Le ghost de l’article n’a rien à voir avec les termes utilisés par Mystery, la Flame et le Ghost, qu’on soit bien d’accord ! Ici, être un ghost, c’est devenir invisible, ne plus donner de nouvelles à son ex pour éviter de rompre en face à face.

J’ai été moi-même ghosté plus d’une fois (deux fois, de mémoire) et ai disparu aussi, sans donner de nouvelles ni d’explication. Le silence radio est pire que les injures, le mépris, laissez-moi vous dire pourquoi vous n’avez pas intérêt à rompre ainsi…

Ce mot qui va inonder les magazines féminins dans les mois à venir prend son essor avec la fin de l’histoire d’amour entre la sublime Charlize Theron et la gueule Sean Penn. Quand deux monstres dans leur domaine sont ensemble, ça fait des étincelles.

Seul ombre au tableau, monsieur Penn aurait été infidèle à la belle Sud-Africaine. Résultat : plus de contact, elle refuse de communiquer avec lui, c’est le début du ghosting, le silence radio…

 

Bann SMS1erRDV 1 Le Ghosting : la Technique de Rupture à Eviter à Tout Prix ?

Le ghosting, ou l’horrible silence radio : qui fait ça ?

Visiblement, le terme remonte à octobre 2014, dans un sondage du Huffington Post où un échantillon de 1000 adultes avouent avoir déjà pratiquer le ghosting. On peut dire « ghoster quelqu’un » du coup ?

Un sondage plus informel réalisé par Elle US montre que les femmes aussi sont adeptes du ghosting pour mettre un terme à une relation qui ne leur plaît plus (lire ici).

Au final, c’est entre 10 et 20% de la population qui aurait déjà été victime de ghosting, ou qui aurait déjà fait subir une rupture par silence radio… (chiffres du HuffPost ici)

Pas besoin donc d’aller jusque dans le show-business, je vais vous raconter ce que ça fait, si un jour vous décidez de rompre en ayant recours au ghosting…

Ghosting : j’ai subi, et ça fait mal

ghosting Le Ghosting : la Technique de Rupture à Eviter à Tout Prix ?
« Elle n’est plus là, elle a déménagé samedi. » Merci la voisine. Alexandra ne répondait plus à mes textos depuis deux jours, j’étais parti en week-end vendredi soir avec des potes. Le dimanche soir, Facebook pas de réponse, texto pas de réponse, coup de fil pas de réponse.

Je ne vais pas faire le needy, je ne vais pas empiéter sur son territoire, après tout, on ne se fréquentait que depuis 5 mois, je ne considérais pas ça comme une histoire sérieuse mais quand même…

Là, tu te demandes ce que tu dois faire face à ce ghost. Est-ce que j’envoie un message pour demander des explications ? Est-ce que j’envoie juste des insultes ? Est-ce que je lui envoie un article sur les bonnes manières pour lui expliquer qu’on dit au revoir ?

Elle m’a laissé un putain de trou à la place du cœur ! J’ai toujours parlé ouvertement avec elle, et là je me mets à me demander ce que je vaux. Pourquoi elle a fait ça ? Si elle avait quelqu’un d’autre ? Pourquoi je n’étais pas digne d’une explication ? Je ne suis pas fou, ni violent, je me suis déjà fait larguer comme une merde, ça arrive, c’est l’histoire de la vie, ce cycle éternel…

Mais là, être victime de ghosting, avec tous les films que j’ai vus au cinéma, je me dis que peut-être elle a une maladie grave et ne veut pas m’en parler, qu’elle veut mourir #OKLM dans son coin (Moulin rouge).

Je me dis qu’elle doit s’occuper d’un truc urgent, qu’elle bosse pour des services secrets belges.

Je me dis qu’on l’a menacée d’un truc fou et qu’elle a dû partir à la hâte.

Mais à la fin de cette réflexion sur le ghosting, je me dis juste « Oh putain, je dois vraiment être une belle merde sans valeur pour qu’une femme me quitte comme ça sans explication. »

(La Sean Penn excuse ne s’applique pas : je ne l’avais pas trompée, je n’avais pas flirté avec qui que ce soit, j’étais irréprochable, je le savais. Il fallait donc accepter que le problème ne vienne pas de moi, mais là, c’est moi qui souffrait du ghosting…)

Pour la blague : je vous ai dit que j’avais mangé deux fois dans les dents du ghosting… La deuxième fois, c’était avec une star de la télé-réalité anglaise. (Ouais, pas classe, je sais, mais c’est comme ça…) Elle était à Paris pour fuir un peu la pression du star system londonien, mais la prod l’a rappelée pour participer à une sorte de Big Brother all stars…

Niveau social proof, elle m’a mangé, elle m’a nexté, elle m’a ghosté ! Pour terminer ce paragraphe « On a été victime de ghosting », j’ai entendu une histoire pas cool.

Un mec qui vivait avec une fille. Ils sont en couple. Ils partent en vacances et pour des « raisons de boulot », il doit rentrer plus tôt chez eux. Quand elle rentre à la date prévue, le type a vidé les lieux. Quand tu vis avec la personne, le ghosting doit être encore plus violent, à mon avis…

Quitter une fille en (ab)usant du ghosting

Ne pas avoir le temps. Ne pas répondre aux textos. Ne pas écouter les messages. Du passif-agressif en puissance. Un jour tu décides que ça y est, ça suffit, tu en as marre de cette relation.

Et malgré tout ce que vous avez pu vivre ensemble, tu te dis que tu vas arrêter de communiquer avec elle. Pourquoi ?

  • Par peur de devoir donner des explications, par peur de devoir te justifier ?
  • Par peur de devoir dire la vérité que toi-même tu ne comprends pas ?
  • Par peur de devoir lui avouer une infidélité ?
  • Par peur des coups et des pleurs qui pourraient suivre ?

J’ai ghosté une fois une fille dans ma vie, dans le début de ma vingtaine. C’est vraiment la pire des manières de rompre… et pour toi, et pour elle. Pour elle, parce qu’elle ne va pas comprendre. Elle ne peut pas faire le deuil de sa relation si tu ne lui expliques pas pourquoi tu t’en vas.

Elle va se faire des films, se dire que tu as trouvé quelqu’un, se dire que tout ce temps-là, tu lui as menti, tu lui as caché des choses. Elle va se dire qu’elle n’est plus assez bien, qu’elle a grossi ou qu’elle n’a pas été assez présente : bref, celle qui se fait ghoster culpabilise à mort…

Mais ce qu’on ignore, parole de ghosteur… C’est qu’on souffre aussi quand on utilise le ghosting. Alors oui, là, ce sont des états d’âme de criminel qui vont suivre. Un jour ou l’autre, tu paies ton crime. Tu vas la recroiser. Et c’est toi qui ne réussiras pas à réagir intelligemment, qui ne saura pas quoi dire, qui sera là comme un con, alors qu’elle aura tourné la page et sera plus heureuse avec un autre.

Un jour, c’est toi qui va rencontrer une collègue à elle, une cousine à elle, une fille avec qui elle fait du sport, et tu auras une réputation (méritée) de lâche, incapable d’affronter une femme les yeux dans les yeux pour une rupture.

Si toutefois vous deviez avoir recours au ghosting (don’t ! ne cédez pas à la facilité), sachez au moins pourquoi vous le faites. Qu’est-ce qui vous effraie tant ? Pourquoi la fille à qui vous allez imposer votre silence radio va-t-elle se prendre ça en pleine tête ? Le mérite-t-elle vraiment ? Le mérite-t-on jamais, à vrai dire…

Les ghosteuses interviewées par ELLE relatent toutes la même expérience : « on se sent comme de la merde quand on fait ça, c’est vraiment immature, et on ne le refera plus. » Généralement, on se sent tellement merdique qu’une fois suffit…

C’est aussi ce qu’explique une adepte du ghosting dans le NYTimes : elle a tellement besoin d’être aimée, que même pour la fin d’une relation, elle ne veut pas voir de la colère, de la tristesse dans les yeux de l’autre. Elle déteste être rejetée, ne supporte pas la confrontation et ne veut pas décevoir. Tous les ingrédients d’une attitude puérile réunis en un acte : le ghosting. 

Ghosting : le contraire de l’art de rompre

Toutes les bonnes choses ont une fin… sauf la banane, qui en a deux. OK, désolé, il fallait que je la fasse.

Dans la vie, certains d’entre vous ne savent pas gérer les adieux. Faire un départ correct du stage ou du job dans lequel vous êtes, réussir son adieu à un proche mourant, ou mettre un terme à une relation amoureuse ou amicale insatisfaisante fait partie de la vie.

Chez Artdeseduire, il est vrai que nous vous aidons surtout à démarrer des relations amoureuses et à vous bâtir un cercle social. Mais on parle trop peu de rupture… Si on a bien quelques idées ici ou , on est atterré quand on voit qu’une appli peut désormais s’occuper de la rupture à votre place…

Si vous avez souvent du mal à rompre et vous réfugiez derrière un texto, un whatsapp ou un coup de fil pour quitter votre copine, peut-être trouverez-vous ce bouquin intéressant. Il s’appelle « Quitting » et est dispo sur Amazon.

Pour les auteurs, apprendre à tourner la page permet de grandir, de mieux apprendre, de ne pas reproduire les mêmes erreurs. Mettre fin à une relation qui ne fonctionne pas est un acte sain. Un bouquin que je vais mettre dans ma file de livres à lire dans mon Kindle !

Lors d’une rupture, on a souvent tendance à ne penser qu’à soi-même. On veut faire payer à l’autre notre mal-être, en mode « L’Allemagne paiera »… Les conséquences furent désastreuses. Une rupture ne doit pas être humiliante, ne l’oubliez jamais, on recroise toujours les personnes avec qui on a vécu, ri, voyagé, étudié, travaillé…

Le ghosting, c’est exactement cet acte égoïste que vous devez éviter. Pour une dernière fois, pensez à l’autre, rompez avec élégance, et oubliez le silence radio, synonyme de puérilité. Un adulte n’a pas recours au ghosting pour rompre.

Déjà ghosté une fille ? Lecteurs, lectrices, ghosteurs, ghostés, venez crier votre rage dans les commentaires, qu’on voit jusqu’où peut aller le ghosting…

Sélim, coach Fantomas

Bann SMS1erRDV 1 Le Ghosting : la Technique de Rupture à Eviter à Tout Prix ?

87 COMMENTAIRES
  • annie dit :

    mon petit ami m’a ghosté après 10 ans de relations pendant lesquelles il me mentait tout le temps… je me sens abandonnée comme un chien sur la route des vacances… je suis anéantie encore après 8 mois de rupture, il me doit de l’argent, des fringues et le pass de mon immeuble… j’ai le coeur brisé je n’ai plus goût à la vie… si quelqu’un veut parler avec moi je serai ravie, j’ai tellement mal… merci !

    • Sylvain dit :

      Hello Annie,

      Merci pour ton témoignage. je crois que c’est encore pire d’abandonner son chien que de ghoster, car lui, il n’a vraiment aucune chance de survie. L’esprit humain s’habitue à tout et le coeur et l’ame se reconstruisent ;) Déjà, je pense que quelqu’un qui te ghoste au bout de 10 ans en te laissant des dettes, cela montre bien que l’importance qu’il accordait a votre relation etait sans doute moindre que ce que tu imaginais. Je te dirai simplement de laisser faire le temps, d’accepter la douleur et d’attendre que cette image ne soit plus qu’un lointain souvenir dans le paysage. 8 mois pour une relation de 10 ans, ca reste frais. prends le temps de faire ton deuil et les choses vont s’ameliorer en douceur :)

    • Laurie dit :

      Salut Annie!
      Tu sais, tu n’as pas idée de tout ce que l’être humain peut endurer, pour se relever ensuite. Tu as une force inépuisable en toi! Pour l’instant, comme te dis Sylvain, c’est vraiment récent. Prends le temps qu’il faut. L’essentiel maintenant, c’est de prendre soin de toi, de reprendre des forces. Si tu ne sais pas par où commencer, demande de l’aide, à ton entourage ou à un professionnel, comme tu le fais ici. Règles les problèmes que tu as avec lui, un par un, aidée par qqun aussi si nécessaire.
      Et un jour, tu te sentiras bien plus forte, et tu le verras pour ce qu’il est : un imbécile irrespectueux. Et tu t’en détacheras naturellement…

      J’ai une amie qui été en couple avec son copain depuis 7 ans, elle venait de quitter son boulot, sa famille et sa région, à la demande du mec. Arrivée ici, un mois après, elle apprend qu’il la quitte pour une nana qu’il a rencontré récemment… ça fait presque un an qu’elle est séparée de lui, et elle m’a confié que cette séparation était la meilleure chose de sa vie. Ca lui a fait réaliser plein de choses, et se découvrir…et s’aimer ^^

      Bon courage! Tout fini par passer, avec de la patience…
      Petite mise en route : forces toi à sourire dès que possible, et quand tu y arrives, sois-en fière. Si tu peux déjà faire ça, alors tout est gagné! ;)

    • messaoud dit :

      je serai enchanté de vous connaitre je m’appele messaoud

    • Annie dit :

      Bonjour Sylvain et Laurie pour vos encouragements !!
      à qui s’adresse ton message Messaoud ? si c’est à moi, je suis ok pour faire connaissance avec toi !à bientôt j’espère !

    • Jean Louis dit :

      Bonjour Annie, ton histoire est tristement banale.Moi aussi j’ai vécu cette épreuve. Le plus difficile c’est de faire le deuil sans avoir la moindre explication.C’est destructeur.Seul le temps parvient, sinon à oublier…À redonner envie d’avoir envie à nouveau.Ce sera sans doute long et puis un jour on réalise que tout est encore possible, blessé e mais plus avisé.N’hésite pas à me contacter si tu as besoin de soutien.

  • Julian dit :

    Pour ma part ma compagne m’a ghosté après 6 ans de relations , 3 jours de silence et le 24 Décembre 2014 je recois par texto un  » on arrête là  » pas une explications , rien ! Je n’ai plus jamais entendu parler d’elle bien qu’alors notre relation se passait bien , elle était très aimante et attentionné , elle ne pouvait passer une journée sans m’appeller ou m’écrire plusieurs fois quand alors nous n’étions pas ensemble et en bon crétin que je suis j’étais toujours présent . Ça m’a mis à terre , je suis tombé en dépression mais je ne l’ai jamais harcelé car j’ai vite compris que c’était inutile…elle à choisi la lacheté et la facilité et quand à une explication je n’en ai nullement besoin car pour moi il est évident qu’elle est partie pour un autre . On peut fuir mais pas sa conscience car elle nous rattrape un jour ou l’autre . Aujourd’hui après 1 an et demi je ne suis plus en dépression mais envahi de tristesse malgré tout mes efforts quand au deuil il m’est impossible à faire . Il y’a des jours avec , d’autres sans … c’est comme ça , on est en vie il faut continuer .

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Je comprends tout à fait! Ce sont des épreuves qui marquent pour longtemps! Tu es au bon endroit pour remonter la pente meme si rien ne sera jamais plus vraiment comme avant! Dis toi qu’elle avait bien peu d’estime pour votre relation et qu’il n y a aucune raison pour qu tu sois le seul à te passer la rate au court bouillon! Courage!

  • Diana dit :

    J’ai été ghosté par un mec au bout de quelques mois de « relation », bon ok ce n’était pas l’homme de ma vie mais ça m’a fait trop mal. Parce qu’en étant ghostée, on passe son temps à se poser des questions auxquelles on n’aura jamais de réponse, surtout qu’objectivement je n’avais rien à me reprocher. Je me suis jamais autant sentie réduite à l’état de petite merde qu’à ce moment là. C’était comme si j’étais tellement une merde que j’avais même pas le droit à un mot, ou que j’étais trop débile pour comprendre. C’était mon premier en plus et il le savait, au moins je sais que c’est l’exemple même de ce que je ne veux plus jamais connaitre. J’ai sûrement développé un détecteur de connards. J’ai mis beaucoup de temps à m’en remettre, et j’ai encore du mal à m’ouvrir aux autres, de peur qu’on me refasse le coup.
    A tous, évitez cette technique, c’est presque de la torture psychologique. On a tous le droit au respect.

  • Maxxou dit :

    C’est la galère…
    Pour moi, 3 ans ont passé, je l’ai encore en travers de la gorge.
    L’histoire :
    Avant la rupture ça a été la passivité, moins de réponse, beaucoup de temps s’écoulait entre mes messages et quelque fois une réponse, souvent très brève. On n’arrivait plus à se voir. Alors un jour j’ai que je sentais qu’elle m’échappait j’ai pété un câble.. j’ai même écrit des trucs que je ne pensais pas. Mais aucun appel, je ne l’avais déjà plus au téléphone depuis une semaine. Bref, passé la colère, j’ai voulu savoir comment ça allait, je voulais discuter normalement. Impossible. Comme si ne j’avais jamais existé. J’ai été bloqué de partout : FaceBook, twitter… spammé sur mes mails, enfin la totale…
    T’as parfois envie de faire le déplacement pour la mettre face à ses responsabilités.
    Au début, ca te donne un peu envie d’elle, tu crois que t’es encore amoureux. ça la rend importante (la 1ere annee)
    Mais après t’as un gout amer… tu te dis qu’elle n’a jamais été amoureuse.
    Tu as réécouté les messages, lu les sms, en te disant que c’est pas possible car il te semblait bien que c’était sincère.
    Comment faire ça à quelqu’un qu’on a réellement aimé ?
    Je pense que ces personnes sont à bannir, mais avant, je pense qu’elle doivent payer pour le mal qu’elles ont fait. Tout le monde préfère une discussion en réel, une vraie conversation, tout le monde accepte l’échec. Mais la disparition, ça c’est inacceptable.
    Moi vivant, je la retrouverai, et croyez moi qu’elle sera bien obligée de dire quelque chose, et c’est elle qui aura l’air complètement débile.
    Pour ceux à qui ça arrive je vous le dit : CA N’EST PAS De VOTRE FAUTE
    Vous avez eu affaire à quelqu’un qui souffre d’un problème psychiatrique grave. Cette personne a du souffrir dans son enfance. Son cerveau ne fonctionne pas normalement. Un peu comme une autiste. Donc, si ça peut consoler les victimes de ce « Ghosting », les plus malheureux dans leur vie sont souvent les « ghosteur », pour avoir vu plusieurs fois dans ma vie les deux protagonistes, celui qui s’en sort le mieux c’est le ghosté. L’autre est souvent un être seul (même en compagnie), un mal être l’habite constamment car les relations humaines normales sont impossible pour eux.
    Si tu es un « ghosteur » et que tu lis ce message : contacte tout de suite ta victime, discute longtemps avec elle. Et assume. C’est l’historie de quelques jours.
    Après tu pourras vraiment te dire « j’ai été à la hauteur, j’ai vraiment tourné la page »
    Et ça sera déjà un pas de plus vers ton bonheur.

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Merci pour ton témoignage! C’est toujours difficile C’est aussi pour ca que justement, il faut éviter de péter un cable! Pour ne surtout ne donner aucune possibilité au ghosteur de justifier son attitude! Mais c’est sur que ce n’est pas une attitude tres chevaleresque et que ca peut laisser des traces pour celui qui est ghosté s’il ne parvient pas à prendre du recul. Courage!

    • Lisa dit :

      @Maxxou : je te comprends tout à fait. Je te souhaite bon courage et espère que tu rencontreras quelqu’un de bien car il y en a nettement plus qui rompent avec respect et élégance que ces ennemis de la bienveillance et d’un profond respect pour l’autre en temps qu’être humain.

  • So dit :

    Bonjour a tous,
    Mon histoire est un peu différente car je me suis fait ghostee par ma meilleure amie aprés plusieurs années de relation, le comble veut qu’elle m ait retiré de ses amis facebook le jour de mon anniversaire (lachete quand tu nous tiens).
    Je rejoins Annie on se sent vraiment comme chien, un moins que rien, on se sent aussi très seul. Ca va faire 1 an ,je vais mieux mais c’est toujours une plaie a vif. Grace a mes amies et mon compagnon,j’ai compris que je ne suis pas une « merde »insignifiante.j’ai beaucoup de colère contre elle , mais au fond je la plains sincèrement .
    Je ne dis que j’ai une chose qu »elle n’a pas du respect et de l honneur.
    Il faut vraiment essayer de relativiser mm si c’est dur , j’essaye de me dire tt les jours que c’est un mal pour un bien .
    Je vous souhaite a tous de remonter la pente et de trouver des personnes qui vous mérite:et honte a eux :)

  • nat dit :

    bonjour
    moi aussi j’ai été victime de ghosting! Après un an et demi de relation et une semaine de « break » parce qu’il « avait de soucis au travail et n’allait pas bien » et qu’il avait besoin « de se retrouver », je suis rentrée du travail et j’ai vu qu’il avait repris ses affaires et laissé les clefs dans la boite aux lettres….
    Je n’arrive pas à m’en remettre… L’impression d’être une moins que rien, qu’il n’a jamais été sincère avec moi et que toutes ses belles paroles étaient fausses (2 semaines avant il me parlait d’achat de maison, de pacs et d’enfant….
    Un ghosteur peut il prendre conscience qu’il a mal agi et finir par donner des explications? Y a-t-il une manière de le faire réagir?

  • Na dit :

    Je me suis fait ghostée 2 fois par le même mec. Il était en école d’ingénieur du son. Il a annulé une soirée à 2 pour bosser sur des projets musicaux après avoir été repéré par un producteur la veille. Il disparaît 3 semaines. Ca m’avait profondément blessée parce que je lui avait laissé sa liberté: aucun reproche, rien car moi-même j’ai été dans le domaine de la danse. Je suis donc allée voir ailleurs en pensant que c’était fini. Ayant un pressentiment qu’il est bord du craquage, je lui envoie un message pour lui dire de ne pas baisser les bras, un message qui le touche. On s’est expliqué, voici ce qu’il m’a dit lorsque l’on s’est revu : « c’est trop, tu donnes trop. Tu t’emballes trop ».

    Quand il a su que je suis allée voir ailleurs, il était dégoûté, chaque soir il me demande si je suis encore allée voir ailleurs. On devait se voir pour une soirée à 2 et je lui envoie un sms pour lui dire que j’étais désolée d’être allée voir ailleurs, que je regrettais, mais que je croyais sincèrement que c’était fini. Que je suis quand même là malgré qu’il bosse beaucoup, malgré que mes amies essaient de me monter la tête contre lui…On se dispute au sujet du texto, je lui renvoie un autre hélas et puis plus rien. Re-ghosting depuis 1 mois. Pëndant ce temps là me ronge tellement le sang de lui avoir fait du mal, que je continue à envoyer des textos…même des brefs, « faut qu’on parle ». Nada. Dernier message « la 1er fois j’étais blessée mais là je suis en colère ».

    Ca marchait très bien, on se kiffait. Il était attentionné et à l’écoute.Je me sent comme une grosse merde, il me traite comme si j’étais raide dingue amoureuse du dernier homme sur terre qu’il est et que j’allais crever sans lui. Il me fait sentir minable. J’essaie de me remettre sur les sites mais je n’arrive pas à digérer. Petite chose que je vais vous dire mais ne me jugez pas svp: je suis bipolaire stabilisée (j’ai une vie normale), je me sens discriminée. Je lui ai demandé d’être moins dur avec moi parce que j’ai du mal à gérer mes émotions. Là il m’a déstabilisée. Je rejoins un commentaire qui a été dit plus haut comme quoi le ghosteur a des problèmes psychiatriques parce que ce gars il est changeant et il a un égo surdimensionné. Les filles ne faites pas comme moi, ne donnez pas de 2ème chance. Zappez tout de suite, passez à autre chose vite. Au moins j’ai compris que je lui conviens pas parce qu’il y a un déséquilibre, lui hyper indépendant et moi qui paraît trop dépendante à son goût.

  • Lisa dit :

    Oui, le ghosting fait mal..et je ne plains certainement pas celles et ceux qui le font…They are dark shit, akward; lâche, couard, immature, puéril, irrespectueux, selfish: le pire dédain in fine. Et j espère bien qu elles /ils se sentent très mal : encore heureux ça leur renvoie leur vraie image.

  • Lisa dit :

    @Sélim : la femme que tu as ghostée quand tu étais jeune, tu lui as fourni des explications plus tard?

  • Lisa dit :

    Moi je veux des free hugs de la part d hommes bienveillants suite à un ghosting …ça fait tellement mal ‘:(

  • Mélodie dit :

    J’ai également été ghostée après 9 mois de relation.. Je ne pensais pas que cette « méthode de rupture » était aussi répandue! Mon ex a attendu que je parte en stage à l’étranger pour disparaître du jour au lendemain, la classe ^^
    J’aimerai surtout avoir l’avis de « ghosteurs », s’il éprouvent de la culpabilité au bout d’un moment ou si la vie continue normalement, sans ce soucier de l’autre après plusieurs mois de relation..

  • Elo89 dit :

    Bonjour à tous,

    C’est en cherchant des réponses à mes questions que j’ai atterri ici. Ghostée je l’ai été plein de fois, relations amicales et amoureuses confondues. La personne du jour au lendemain ne donne plus de nouvelles et ne répond plus. Le dernier ghostage en date est récent… Supression sur facebook , comme ça..depuis silence radio à mes quelques tentatives de dialogue cela fait plus de deux mois. Et cela ne fait pas mega plaisir. On se sent piétinée, acculée au rang de la merde coulante et crasseuse, on se sent méprisée en tant qu’humain, on se demande ce qu’on a bien pu faire de mal pour meriter un tel traitement. Les mots me manquent pour exprimer ma triste colère face à tant de méchanceté et de lacheté gratuites. La personne qui nous fait subir ça, c’est comme si elle vous roulait dessus avec sa bagnole, c’est comme si elle vous versait de l’essence dessus et mettait le feu, c’est comme si vous étiez enterré vivant. Le mepris, l’ignorance et l’indifference…mais quelles attitudes pourries!!! Franchement faut avoir un problème grave au cerveau pour faire subir ça à quelqu’un… Personne n’est parfait mais de ma vie je n’ai jamais ghosté quelqu’un…jamais et j’espère que cela ne m’arrivera pas…faire ainsi du mal gratuitement à des personnes qu’on a cotoyees, aimees…sans donner d’explication de la rupture, meme simples et directes, c’est odieux, petit, lâche, immature et surtout….cruel. Et si ces gens peuvent faire ça, de quoi sont ils capables par ailleurs….
    Elo.

  • Greg dit :

    Je viens apporter mon modeste témoignage, bien moins ‘grave’ que ceux que je peux lire ici. Je fréquentais depuis 3 semaines environ quand elle m’a progressivement ghosté. Plus précisément, quand j’ai réalisé que c’était quasiment tout le temps moi qui initiait les conversations ou qui proposait les dates, j’ai lâché du lest et depuis aucune nouvelle. Alors on s’en fout après 3-4 date ou j’ai seulement KC avec la fille et on a joué à touche pipi elle n’a aucune explication à me donner, mais elle aurait au moins pu me dire qu’elle voulait arrêter. La ou je lis que les gens se sentent comme des merdes de se faire ghoster, moi c’est plutôt elle que je considère de la sorte. Elle a choisi la solution lâche, immature, et moi je suis droit dans mes bottes…

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Au moins ca t’a permis de faire un test et de mesurer son interet. résultat, interet inexistant. Il vaut sans doute mieux pour tout le monde nexter ;)

  • aurelie dit :

    bonsoir ,
    j etais avec un homme depuis 1 mois et demi ça se passait bien , vendredi dernier il passe la nuit chez moi, le lendemain grande partie de la journee avec mes enfants et moi puis nous deposes en ville dans l apres midi. on s envois des sms , le lendemain juste 2 sms de la journee, bon je me dis il doit etre occupé je me formalises pas de trop. lundi j envois un sms bonjour , bonne journee des bisous ( io lit pas de reponses i message donc je vois si il lit) , j insiste pas .. le lendemain juste une photo ( car il m a dit tu sais quand je suis au boulot parfois pas le temps de te repondre envois une photo de toi ça me met de binne humeur et me fait plaisir) .. pas de reponses .. mercredi un autre sms .. coucou tout va bien ? et toujours rien et il continue a lire .. nous sommes vendredi soir et pas de nouvelles ça fais 5 jours .. donc je penses qu il me fait le plan du ghosting … je trouves ça tellement immature et irrespectueux . surtout nous en avions deja parlé et je lui avais toujoirs dis que je trouvais que quitter quelqu un comme ça c etait horrible .. du coup 2 jours que j y envois plus rien je vais pas le harceler non plus mais ça me tourne en boucle dàns la tete .. ok on etait pas ésemble depuis longtemps mais tout se passait bien , il avait l air attaché et d un coup ça … pffffff c est pas compliqué de communiquer pour rompre je penses que je meritais au moîns ça … vous pensez que je dois laisser tomber ? pas chercher d explications ? meme si c est dure et j aurai preferer qu il m explique car la j arrive pas a me dire c est fini .. je penses encore mais non il va rappeler .. meme si je sais que ce n est peu probable et que meme si c etait le cas il meriterais pas que je lui reparles. mais j ai 31 ans et je suis une adulte donc pour moi se cachet derriere des silences je trouves ça nul … merci par avance

  • Forigoler dit :

    Le ghosteur est un gros batard : le cote obscur. Il est notoire que rompre de la sorte est pire que tout : ce nest pas que de la lacheté cest aussi de la cruauté. Le ghosteur a donc generalement tout plein dautres secrets degoutants relatifs a son sadisme. Hors lorsque vous etes sorti avec longemps vous en connaissez deux trois, il suffit de les reveler largement dans ses cercles et vous serez vengés! Vous passerez pour un fou(folle) un bon coup. Mais quelques mois plus tard vous aurez evacué votre haine et vos incertitudes et vous pourrez enfin souhaiter la mort de cette personne en toute serenité. Pendant ce temps les personnes que vous aurez avertis auront ete forcées par le destin de voir de leurs yeux la monstruosité du dit ghosteur (dans bien des domaines) et se demanderont qui des deux etait le plus fou. Et un jour vous reconstruirez quelquechose avec quelqu’un de bien, vous serez heureux et lui (le minable ghosteur qui se prend pour dark vador) il mourra tout seul noyé dans son vice.

  • chacha dit :

    slt,
    beaucoup de larmes ont coulé aprés avoir lu tous ces témoignages. car c’est tt simplement ce que je suis entrain de vivre. c en cherchant des réponses à mes questions que j’ai attéri ici.
    jai été ghostée deux fois par le meme gars. un gars avec qui tt allait bien. on s’aimait et on avait mm des projets de mariage. de ma vie je n’aurai jamais imaginé qu’il me ferait un coup pareil.
    la premiere fois, c’était quand je remarquais qu’il était de moins en moins attentionné et que à la limite il ne prenait plus mes appels et répondais plus a mes txtos. j’étais perdue et écoeurée en mm temps, n’empeche il fallait que je lui fasse comprendre son erreur, je devais lui dire ce que javais sur le coeur. lui dire que c’etait juste irrespectueux et ignoble d’agir de la sorte. et comme ça j’ai tiré moi meme un trait sur cette relation. je me sentais tres mal.
    2 à 3 mois aprés, il réapparait disant qu’il m’aime et je lui manque. et étant donné que j’étais toujours folle amoureuse de lui j’ai cédé. on a mme pas eu le temps de se voir et il disparait à nouveau. j’utilise ts les moyens pour le contacter et savoir si tt va bien. et à la énième tentative il décroche et me dit qu’il est en voyage et qu’il revient bientot. il ne m’a mm pas prévenu et malgré tt j’ai fermé les yeux sur ça.
    lui en europe et moi en afrique, on essayait tant bien que mal à maintenir cette relation. on discutait ts les jrs sur whtsap, skype, facebook etc. on se soutenait, on partageait nos reves et nos projets de se retrouver et de concrétiser enfin cette vie à deux.
    et trés récemment il répondait plus à mes txtos. et pourtant je le voyais everytime en ligne. il a juste décidé de m’ignorer. et je nai pas insisté. hélas il me refait le coup.
    là au moment ou je vous écrit j’ai cette énorme boule à travers la gorge. j’ai mal. j’arrete pas de me demander qu’est ce qui n’a pas marché? qu’ai je fait pour mériter cela?
    et en mm temps je me dis que j’ai juste eu affaire à un lache, un menteur, un « arnacoeur »..
    suis entrain de le traiter de ts les noms et de le hair de ttes mes forces. une explication ne lui aurait rien couté.
    je n’arrive tt simplement pas à le comprendre.

1 2

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)