Eviter d’être « beauf »

Publié dans Relation homme femme par
ArtDeSeduire.Com

 Eviter dêtre beauf

Aujourd’hui, un article court. Pas la peine d’en faire un roman, il est vite lu, et il est important. 

C’est une BASE pour tout séducteur qui se respecte : ce qu’il va devenir (et surtout, ce qu’il ne doit pas devenir).

On en a tous connu un, le bon vivant, celui qui est adulé par les copains et détesté par sa femme… Nous allons en parler et tout faire pour éviter d’en devenir un.

Le beauf’, c’est… La pire chose qu’un homme puisse être. Ceux qui ont la chance (ou pas) d’avoir un beauf’ dans leur entourage savent de quoi je parle. Tout le temps en train de pioncer, les chaussettes sur la table alors que l’on mange…

En gros, ce mec, c’est la totale. Le tue l’amour sur patte, la hantise de la ménagère, le cafard qui traine au salon. En gros, tout sauf un séducteur, il faut l’avouer.

Description basique du « beauf »

  • toujours en survet de sport
  • fana de foot, tout les samedi soir c’est pizza TV
  • Il défendra l’honneur de son équipe en caleçon avec sa bière
  • Il gardera toujours une main dans le dit caleçon
  • Il pète au lit ?!? (Même quand une femme rigole à ce moment, c’est toujours jaune.)
  • Pourquoi je me laverais ? Je sors pas aujourd’hui.
  • C’est le genre de mec qui finira par battre germaine et ses bigoudis.

Je ne vous raconterais pas comment devenir un séducteur : Tout le reste du site s’en occupe. Mais, après « le cliché du player », évitez aussi « le cliché du beauf…

L’amour, ça ne s’invente pas, mais ça s’entretient. Toute les femmes rêvent d’un prince charmant. Elles sont souvent déçues, soit. Mais ce n’est pas une raison pour ne pas nous montrer sous notre meilleur jour. Il faut les faire rêver pour être aimé.

Et, pour faire rêver il vaut mieux aimer, sinon c’est trop d’efforts. C’est pour ça que des couples finissent mal. Plus de rêves, plus d’espoir, plus d’effort, et ça entraine du côté obscur de la force, jeunes (et moins jeunes) padawan.

Si vous êtes ici, c’est que vous voulez faire ces efforts

Pour la plupart d’entre vous, vous êtes là plus souvent pour trouver une femme que pour en conquérir des centaines. Il va falloir devenir le prince charmant du 21ème siècle, avec sa répartie, son style, son cheval blanc façon renault 4L. Les apparences comptent peu, pourvus qu’il y ait l’envie de faire.

Je ne vais pas vous mentir : on vous a souvent répété que c’est l’intention qui compte. C’est plus ou moins vrai.

  • In : « j’ai l’intention d’arrêter de fumer »
  • Out : « Depuis trois ans. »
  • In : « je fais un régime »
  • Out : « les soirs de pleine lune. Sinon, je digère mal. »

Une fois en LTR, pour éviter de suinter le repoussant à femmes par tous les pores de votre peau, il va falloir garder ce qui vous a permis de séduire la fille.

Donc, invitez madame au resto de temps en temps, ça mange pas de pain. Oui, ça coute, c’est la crise, MAIS : on est pas des pinces !

Vous l’aurez compris, ce que j’appelle le « beauf' » est en réalité un patch-work de tout ce qui peut tuer l’amour, et donc, tout ce qui est à éviter en LTR. Je ne préconise (propose) pas la perfection en tous temps, mais, de temps en temps, perpétuer le game qui vous a permis de la séduire.

Il ne faut pas que ce soit un effort ! Plus cela viendra naturellement, mieux ce sera :

« Bon, c’est la merde entre nous, j’vais faire comme il a dit, on va chez Macdo. Et surtout, dans la voiture, tu la fermes. Sinon on rentre. »

Lex

banner parler aux femmes Eviter dêtre beauf
banner parler aux femmes Eviter dêtre beauf
Banner 50phrases Eviter dêtre beauf
Banner 50phrases Eviter dêtre beauf
Bann TechniqueAstucieuse v2 Eviter dêtre beauf
Bann TechniqueAstucieuse v2 Eviter dêtre beauf
34 COMMENTAIRES
  • Playboy dit :

    Remarque interessante! C’est vrai que le game repose beaucoup sur la confiance en soi (sur l’inner game pour être plus général) et parfois a force de cultiver cela l’ego nous rattrape. On pourrait escuser cette attitude par le fait qu’il n’est pas toujours évident de se lançer comme cela, se vendre devant des gens qu’on ne connait pas (qui plus est des filles qui nous attirent bcq) et j’extrapolerais en disant que c’est un état d’esprit assez français. Maintenant je suis d’accord qu’avec le temps, une certaine maturité et expérience on arrive a trouver un certain équilibre et peut être qu’effectivement c’est une parade pour cacher une mauvaise estime de soi comme la colère l’est pour cacher sa faiblesse.
    En même temps le fait de donner des conseils te place malgré toi dans un contexte de supériorité (question de logique, tu détient la connaissance lui non) par analogie je dirais que ça ressemble un peu au fait que aucun acte n’est parfaitement « généreux » autant tu veux faire une bonne action autant quelque part ça a quelque chose de gratifiant pour soi qu’on le reconnaisse ou non. Bref je dirais qu’on a tendance a faire preuve d’une certaine prétention pour se protéger, pour se convaincre qu’on est mieux que les autres ( au lieu de penser que c’est l’unicité qui fait notre force). Disons que l’instinct grégaire est un comportement humain et pour se différencier du troupeau on monte notre estime de soi ça permet de se rassurer même si ce n’est pas la bonne solution.
    Trouver l’équilibre est un travail important et de tout les jours, il faut savoir associer sagesse et confiance .
    Maintenant l’interprétation est toujours personnelle et subjective et il ne faut pas sous estimer l’esprit critique des gens, je sais si le problème est réellement la forme ou l’interpretation que RISQUE de faire les gens.

  • yanina dit :

    Je te remercie pour cette réponse. Je n’avais jamais fait le lien aussi clairement entre la moquerie et l’envie de sortir du lot… c’est donc pour cela que je ne suis pas jalouse! :p

    — Je trouve le parallèle avec la colère très très juste. Et je pense que tous les rôles de « supériorité » symbolique (prof, conseiller, mais aussi médecin — attention à toi!, magistrat) portent en elles un risque de dérive en ce sens… C’est bien pour cela que certaines sont très strictement encadrées (psy…) car il y a un risque réel de délire mégalomaniaque (j’en ai connu, et c’est pas très marrant à voir).

    — Justement, esprit critique…
    En effet, une partie des gens va réaliser que l’auteur est simplement un autre être humain qui a des informations à partager. Si on en restait là, ma remarque serait inutile.

    Mais ce qu’ont démontré de nombreuses expériences de psychologie sociale (une des plus connues étant celle de Skinner) est que l’être humain moyen réagit souvent en fonction de représentations – souvent inconscientes – de l’autorité. Et les gens en moyenne adoptent le mode de vie de ceux que l’on considère comme puissants… même si c’est dangereux (anorexie) ou épuisant (vivre au dessus de ses moyens). Pourtant pour donner l’heure, on n’est pas obligé d’avoir une rolex :)
    Et ce mimétisme est aussi bien matériel que comportemental…
    Je ne dis donc pas que cette attitude est dénuée de sens et n’a pas de raison d’être, mais que ces raisons ne sont pas forcément les meilleures et que l’imitation plus ou moins grande, plus ou moins inconsciente fait qu’effectivement se moquer du voisin est socialement très admis, voire encouragé dans la culture française… ce qui n’est pas toujours le cas dans d’autres cultures, notamment africaines.

    — La nature des hommes est peut-être la même partout, mais les cultures, elles recèlent de grandes différences… et rien de cela n’est une fatalité. Nous avons tous une part d’influence dans ce que notre culture devient.

  • Playboy dit :

    Ton analyse est juste, je pense qu’il s’agit d’un double problème a la fois humain (l’analyse de Skinner me fait un peu penser au complexe d’Oedipe, du fait que c’est une attitude assez innée) et a la fois sociale ( notre personnalité depend énormément du facteur environnemental :société, education, expériences et j’aurais plus tendance a délaisser le facteur génétique). Notre environnement nous façonne et notre condition d’humain nous poussera toujours vers une certaine forme de facilité comme la colère, l’orgueil. Il n’est pas évident de « maîtriser » des modèle encrées en nous de part notre nature humaine, mais je dirais qu’en prendre conscience est un pas vers un comportement plus sage et je suppose que tes remarques abondent dans ce sens, une certaine mise en garde.
    Je prend note de ton avertissement, de tout façon l’hopital possède un centre psychiatrique (au cas ou) =) :D.
    De toute façon changer les moeurs repose quand même sur un modèle idéologique: difficile de changer une société, une culture établie depuis des siècles. Mais chacun peut y mettre du sien autant commençer par la.
    Ta reflexion m’a ammenée a reconsidérer les « pouffes » vis a vis du fait que c’est la société (le modèle de skinner marche ici par exemple quand je vois megan fox et son impact sur certaines personnes ça me donne envie d’hurler et pas du tout pour son physique), une certaine demande masculine majoritaire (pas la mienne en tout cas), une certaine peur de l’exclusion, un manque de repère par rapport a l’image que l’on a de soi bref je pourrais trouver de multiples raisons et il est vrai que mon jugement est trop strict et hatif.
    On est tous des êtres humains faillible et j’espère que les gens en prennent conscience. Personne n’est parfait (heureusement sinon on se ferait bien chié il faut le dire :D) mais chacun a son histoire et son expérience et il est toujours bon de l’écouter (le problème vient de la valeure que l’on y prete, et il faut bien avouer aussi de ce que l’on veut bien entendre parfois ^^).
    Ce que le modèle de skinner ne mentionne pas c’est que l’on a besoin de s’établir des repères vis a vis d’autres personnes (c’est un peu à ça que servent les parents ^^) tout comme un artiste va commençer par copier les autres pour ensuite s’en inspirer et creer son propre style, on a tous nos modèles en fonction de certains comportement, façon de penser. Tu peux dire que j’exagère mais je trouve ça indispensable.
    Le site évolue de cette façon, il donne un certain modèle dans le domaine de la seduction et après c’est a chacun de creer sa propre façon de séduire grâce a ce dernier :).
    Je finirais en disant que la vérité est tout de même celle que l’on veut bien se donner.

  • Playboy dit :

    Je vais exagérer et dire que ton commentaire est assez flatteur pour Lex ou les autres redacteurs, ca voudrait dire qu’il ont une certaine « puissance »… Excitant tout ça lol.

  • lex dit :

    Vrai. Je suis un peu narcissique, mais promis, c’était déjà le cas avant !! (joke)

    Playboy : volontiers pour l’écriture d’article. Poste sur mon journal, sur le forum, et on verra comment on peut se débrouiller pour ça.

    Yanina : je connais ce principe, pour l’avoir lu dans un bouquin de cialdini, c’est pour sa que, si tu regardes des articles à moi, un peu plus ancien, je répète souvent dans l’introduction que nous ne sommes que des hommes. Je pense à « remonter la pente », par exemple.

  • Playboy dit :

    C’est surtout écrit dans ta présentation « ’j’ai développé ma confiance en moi, mon charisme et, je l’avoue, une légère tendance au narcissisme. » Mais c’est déjà ça, l’avouer c’est un pas vers.. la purification :D. Okay super, j’ai déja quelques idées on en rediscutera :).

  • Astyan dit :

    Influence et manipulation le bouqiin Lex ^^ excellent livre je confirme, très interressant, vous avez aussi du même genre le guide de la manipulation destiné aux honnétes gens je crois de Beauvois.
    Et par contre Playboy le complexe d’Oedipe n’existe pas vraiment. Oui je n’aime pas Freud et le complexe d’Oedipe ne repose sur rien, sur aucunes preuves, et pouvait s’appliqué à la limite juste à la société viennoise de l’époque, c’était un très mauvais anthropologue ^^
    Sinon évitons de chercher à paraitre parfait oui on paraitra lisse, et bien ennuyant, des hommes téflons, qui ne créent aucunes intimités. On doit s’accepter y compris avec nos défaut et côté merdique ^^
    et comme tu le dit yanina il est important de gardé un esprit critique, de comparé, de ne pas tout avalé, certains gourous du développement perso et de la psychologie en ont fait du ravage, avec leurs idées individualistes et de tout remettre sur l’individu. Et comme tu dit l’humain fonctionne pas mal par preuve social, par le fait que la majorité à raisons, il faut faire comme la majorité, et par l’argument d’autorité. La nature de l’homme n’est pas la même déjà par génétique toutes les natures sont différentes, génétiquement et par l’innée.

  • Playboy dit :

    Je te trouve un peu présomptueux de critiquer un grand psychanalyste, que tu sois pas d’accord soit mais de là a refuter ses thèses acceptées par de nombreux psycologues…
    Cela n’est pas juste de dissocier innée et génétique, les deux sont fondamentalements liés. La génétique englobe un partimoine héréditaire où sera inscrit des comportements que l’on peut appelé inné. Il faut juste distinguer inné et acquis.
    Souce: Mes anciens cours de sciences humaine ^^.

  • yanina dit :

    @playboy: on peut changer la société… petit à petit. Nous n’avons plus de roi et les femmes sont un peu plus libres qu’il y a 30 ans.
    Je ne dis pas que Skinner a détenue l’ultime vérité, je dis juste que la soumission à des images supposées dominantes influence une grande part de nos actions. Skinner voit ces modèles dans la société, Freud dans les parents … si je fais un gros résumé :)
    — « Le site évolue de cette façon, il donne un certain modèle et après c’est a chacun de creer sa propre façon de séduire grâce a ce dernier :). » Justement c’est bien les informations comportementales qui passent dans ce modèle de façon pas forcément consciente que je critique un peu.
    — Quand à la « puissance » supposée des auteurs, je parlerais plutôt d’influence. Je pense beaucoup de bien des articles d’Eve O. entre autres, il y a des articles qui non seulement expliquent, mais le font dans une ambiance … juste humoristique, mais pas cynique.
    Par contre pour d’autres, (ex: cet article), si le résultat est que les gens se moquent plus facilement des « beaufs » ou d’autres étiquettes décrivant un non PUA (pourquoi pas se moquer des handicapés?) je ne suis pas sûre qu’on puisse en être si fier! … heu oui, les menaces je m’en fiche, maintenant c’est clair?
    Car je n’attaque jamais de personnes, que je respecte, mais des comportements qui me semblent dangereux, à plus ou moins grande échelle.
    @Astyan: mmm Je ne sais pas pourquoi tu es si fâché avec Freud. Il a quand même beaucoup contribué à la reconnaissance des constructions inconscientes… et par là même à la psychologie sociale! :) Ce dont tu parles (risque d’être trop lisses si l’on veut ressembler à un idéal) est je pense assez vrai.

  • Astyan dit :

    De même que le modèle de l’inconscient Freudien n’a pas vraiment de preuve en soi ni d’existence, le ça, le moi et le surmoi n’ont jamais étaient prouvé, et restent pas mal virtuel…
    Et puis c’est sûr que se faire payer en liquide c’est bien pour les impots, oui la psychanalyse, oh combien misogyne d’ailleurs et machiste, est faites pour des gens riches, et assez sains d’esprit, c’est facile de l’être. Elle associe tout au sexe.

  • Dylan dit :

    Il n’y a que moi qui pense à Homer Simpson, là ?

  • Payou dit :

    Dylan moi aussi je percoi bien le homer simpson qui est en lui ^^
    grand cru cet article.
    Je voulai juste ajouter que malgré eux ils arrive à « pécho ».

    Aux fait le penchant feminin du « beauf » ce serai quoi ? ça existe ?

  • pink dit :

    Comment ne pas être beauf ?

    Leçon n°1 : Ne pas aller sur artdeseduire.com

    • Sylvain dit :

      Bonjour,

      Pourrais tu développer ton propos? Nous sommes ouvert à la critique du moment qu’elle est constructive et si tu as des idées pour améliorer notre communauté, nous nous ferons le plus grand de tous les plaisirs de les considérer :)

1 2

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)