Comment Séduire une Fille Différente de Vous ? (Hobbies, Origines, etc…)

Publié dans Relation homme femme par
ArtDeSeduire.Com

séduire fille différente de vous Comment Séduire une Fille Différente de Vous ? (Hobbies, Origines, etc…)
Vous le sentez : cette fille et vous, vous n’êtes pas totalement compatibles. Elle n’a pas les mêmes hobbies que vous, vous n’avez pas le même rythme de travail qu’elle, vous n’avez pas les mêmes cercles d’amis ni la même éducation mais il y a un truc très fort entre vous et vous avez vraiment envie d’elle.

Comment faire pour séduire une femme qui n’a pas les mêmes centres d’intérêt que vous ? Je vous livre 3 techniques !

Un rappel s’impose : essayer de séduire, c’est aller à la rencontre de l’autre, de son altérité. On cherche la différence dans la séduction, même si dans les faits, on est souvent plus attiré par des filles qui nous ressemblent.

Nous n’allons pas ici essayer de remettre en cause le principe de l’homogamie : « qui se ressemble s’assemble » c’est vrai, c’est vérifié statistiquement (on épouse généralement quelqu’un de son milieu social, avec plus ou moins la même éducation et les mêmes valeurs).

On va faire l’inverse dans cet article : essayer de séduire quelqu’un de différent, séduire quelqu’un qui n’a pas les mêmes hobbies que vous.

Les points communs sont en effet très importants dans le processus de séduction : si on n’en a pas, on se dit quoi ?

Rien de pire après l’amour que de n’avoir rien à se dire. Tout à coup, sans complicité intellectuelle, vous vous retrouvez à côté d’un corps froid, avec lequel vous êtes mal à l’aise.

D’où l’importance de la qualité de la connexion émotionnelle, et de pouvoir continuer la conversation grâce à quelques points communs.

Mais si vous décidez malgré tout d’aller vers le proverbe « les contraires s’attirent », retenez ces trois conseils !

Restez vous-même sans essayer de trop changer pour l’autre

C’est l’histoire d’un mec needy, un peu gentil. Il croise une fille qui lui plaît beaucoup, et à qui il plaît beaucoup.

Malgré leurs différences, ils se kiffent grave et c’est le love absolu quand il n’y a pas d’embrouilles et de mésentente.

Quand il y a des disputes de couple, le gentil garçon accepte toujours de changer un peu, de plus en plus, et progressivement, au bout de deux ou trois ans, il ne ressemble plus du tout au mec qu’il était au départ et qui avait séduit la fille.

C’est du vécu, à la fois pour les filles et les mecs : combien de vos potes vous disent après une rupture : « Merde, je me suis perdu en cours de route, je suis devenu quelqu’un d’autre pour lui plaire… » ?

Ça arrive à tout le monde, surtout lors des premières histoires d’amour, quand on n’a pas trop d’éducation sentimentale, quand personne ne nous a prévenus qu’il fallait rester nous-même et ne pas céder aux moindres caprices de Gwendoline.

Dire oui à tout, ça vous envoie droit dans le mur ! Céder à toutes ses revendications, c’est signer la fin de votre pouvoir d’attraction !

Je vous le promets : mieux vaut se clasher un peu avec Gwendo pour rester vous-même, mieux vaut tenir vos positions quitte à se clasher bien fort plutôt que de céder progressivement à ses revendications. (Pour les fans d’histoire : on ne gagne jamais rien en essayant d’être gentil avec un dictateur #Munich #1938 #Daladier).

Si vraiment vous n’êtes pas compatible sur les bases, vous ne construirez jamais une histoire ensemble. Les bases de votre relation, les principes de vie, les valeurs, c’est ce qui compte.

Si vous n’arrivez pas à vous accorder là-dessus : next ! vous vous rendez service, vous lui rendez service.

Apprendre de l’autre et vous enrichir de vos différences !

Ça, c’est ce que j’ai toujours préféré dans les différentes relations que j’ai pu avoir avec les femmes. Je vois mes amis aussi, je les vois grandir et apprendre au contact de ces femmes qui ne voient pas le monde de la même manière que nous.

Sortir avec quelqu’un de différent, c’est une manière de grandir plus vite, une manière de voyager sans bouger, en s’enrichissant des expériences de l’autre et en essayant de voir le monde avec ses yeux.

  • Pourquoi est-ce qu’elle pense comme ça ?
  • Pourquoi est-ce qu’elle privilégie ça plutôt que ça ?
  • Pourquoi elle croit que vous pensez de travers et vice-versa ?

Essayer de séduire quelqu’un qui ne voit pas le monde comme vous, c’est certes un vrai challenge, mais ça vous permet de sortir de votre monde, filtré progressivement sur Facebook ou twitter où les algorithmes vous montrent des choses positives, que des choses douces pour vos yeux.

La vraie vie, c’est la confrontation des idées et des points de vue.

Les mots à utiliser pour séduire : « Explique-moi », « raconte-moi en détails pourquoi tu penses ça ». Vos différences vont vous permettre de créer de vraies discussions, des conversations intéressantes.

Soyez curieux ! Elle sera flattée que vous vous intéressiez à elle et à autre chose que son physique !

(Attention, cela n’est possible que si la fille et vous-même savez parler, débattre, avez des idées à défendre avec des arguments. Si vous vous contentez de rester à la surface des choses, vous n’irez pas bien loin…)

Séduire quelqu’un de différent en faisant des compromis

« Mettre de l’eau dans son vin ». Céder un peu, mais pas sur tout. Voilà le dernier conseil pour séduire une fille qui ne penserait pas comme vous afin de ne pas finir dans la case « amours impossibles » et séduction inutile.

Concrètement ?

  • Un Alpha Male qui détesterait faire du shopping le samedi après-midi (idée de merde, qu’on soit bien d’accord) pourrait accompagner sa chérie un ou deux samedis par an chez Zara.
  • Un mec qui n’aimerait pas du tout la montagne pourrait tout de même partir en vacances avec sa chérie, pour une fois, au lieu de partir à la mer ou à la campagne.
  • Un mec qui n’aime pas les tutus ferait un bon compromis en accompagnant sa chérie à l’opéra.
  • Un homme qui n’aime pas le bruit pourrait ouvrir la fenêtre de la chambre pour sa compagne qui aime dormir dans la fraîcheur.
  • Un homme qui aime sa femme pourrait se retenir de faire des remarques désobligeantes à ses amies débiles (juger les personnes qu’elle aime : jamais une bonne idée).

Faire des compromis ne signifie pas la fin de votre virilité, bien au contraire. Vous ne pouvez pas gagner sans le soutien des autres…

Souvenez-vous de la fable du chêne et du roseau pour vous en convaincre : soyez flexible !

D’autres conseils, ou des anecdotes vécues pour séduire une fille vraiment différente de vous ?

Sélim, coach pour tous, même les différents !

Bann SexTalk Comment Séduire une Fille Différente de Vous ? (Hobbies, Origines, etc…)
Bann SexTalk Comment Séduire une Fille Différente de Vous ? (Hobbies, Origines, etc…)
Bann TechniqueAstucieuse v2 Comment Séduire une Fille Différente de Vous ? (Hobbies, Origines, etc…)
Bann TechniqueAstucieuse v2 Comment Séduire une Fille Différente de Vous ? (Hobbies, Origines, etc…)
42 COMMENTAIRES
  • LEWK says:

    Salut les gars,
    Super article, j’ai appris quelque chose d’intéressant aujourd’hui !

    J’aurais besoin d’avis, je vous raconte, vendredi, j’ai rencontré un groupe et plus spécialement une fille qui le trouvait mignon mais j’osais pas l’aborder direct parce que bon elle est vraiment jolie donc j’ai cherché un prétexte comme quoi elle restait avec ses amies et que ça se faisait pas alors qu’elle me regardait et me souriait donc au final à un moment elle s’est rapproché de moi donc comme j’étais face à elle, j’étais obligé de lui parler donc on a vite fait connaissance 10 minutes puis elle devait rentrer chez elle. Avant hier j’ai commencé par lui parler par message mais elle est difficilement joignable, genre je dois attendre 4h par exemple avant d’avoir une réponse. En plus , j’essaie d’être original sur ce que je dis mais elle répond vraiment pas beaucoup comme si elle était pas trop réceptive, genre je lui pose des questions sur elle mais elle ne m’en demande pas en retour à part une fois et ses réponses ont été courtes. Quand je fais des blagues, elles répond juste  » ahahah » , ça m’a tellement irrité que je voulais lui demander si c’était son expression favorite pour la neg ahaha mais je me suis retenu. Bref elle m’a laissé galère pour gérer la conversation mais elle répondait toujours Okok ou un truc pour être la dernière à envoyer un truc, elle s’est pas cassé le cul, je trouve ça bizarre. Ou alors elle aime vraiment pas les messages où je ne sais pas. J’en ai eu marre donc je lui ai demandé si ça lui plairait qu’on se revoit et elle m’a dit « oui bien sûr  » . Je comprends pas, j’aurais besoin de vos opinions, merci d’avance

    • Flo says:

      Je sais pas si c’est le cas pour tout le monde mais si tu veux mon avis message (fb/sms etc) = caca, c’est néfaste, ça casse toute attraction…
      Donc si elle t’as dit oui bien sur, tu lui propose un jour et un truc cool à faire pour la voir et tu continues à faire connaissance DANS LA VRAIE VIE !
      Renvoie pas 50 message, direct si elle te dit « oui » tu proposes. ;)

    • LEWK says:

      Tu as raison , ça doit sûrement être ça , merci de ta réponse ! Je vais appliquer ça toute de suite !;)

  • Lisa says:

    Gageons donc que tu aimeras à l’avenir débattre et confronter tes idées et apprécier les féministes qui ne sont finalement que des humanistes qui ne veulent plus être définies (oui, je change la règle, le féminin gagne à l’emporter!) par l’homme mais tout simplement vivre « hors de la définition et sphère du genre masculin en y étant dorénavant plus constamment et éternellement accolées » (bon qu’on soit toutes et tous reliés et liés) ;)

    • AL says:

      « les féministes qui ne sont finalement que des humanistes qui ne veulent plus être définies »

      Euh… Et c’est pour ça que vous vous collez vous-même l’étiquéquette de féministe sur le front ? Logique implacable !

    • Dr House says:

      @AL
      Je te prie de ne pas répondre à ce genre de provocation :) Il faut accepter de ne pas pouvoir débattre avec les pseudo féministes . Cela ne sert à rien , tu es vu comme une personne dangereuse ( par exemple tu es vu comme dangereux quand tu peux choisir la femme que tu souhaites parce qu’en étant normalement constitué , tu vas pas choisir une casse couille) . Moi aussi j’ai été rangé dans la case macho dangereux ;) on m’a même dit que je souffrais du syndrome de Peter Pan parce que je ne considérais pas la femme égale à moi… :) Bref elle est sa pote idiote du site pense connaitre les hommes en ayant lu un livre et coucher avec 2 hommes dans leur vie alors que dans leur commentaire elles sont là toujours à vouloir prouver que la femme vaut mieux que l’homme alors qu’on s’en fout , l’homme est différent et complémentaire à la femme et vis-versa. Elles critiquent tout le temps, en y réfléchissant tu sens qu’elles ont un complexe d’infériorité qu’elles veulent transmettre aux hommes.

      Aujourd’hui malheureusement on entend peu celles qui ont été vraiment victime d’agression , de harcèlement… On préfère écouter les extrémistes , en général c’est celle qui ne dialogue jamais , qui mentent , qui vont montrer leurs seins dans la rue alors que la loi l’interdit ! C’est bien dommage

      Pour finir , j’espère qu’on aura un jour que des femmes au pouvoir comme ça on aura plus d’hommes qui essaieront de plaire au femme, on pourra par exemple se faire opérer du coeur par une chirurgienne qui n’a même pas les compétences pour ça ( c’est sur concours ) mais on l’a pris car il y a trop d’hommes chirurgien…
      Tiens au passage je viens de découvrir un ancien article de Selim magique :)
      http://www.artdeseduire.com/la-seduction-dans-les-medias/4-histoires-feministes/comment-page-7/#comments

      Vive les femmes bonnes , instruites , qui sont pas casse couille

    • Sylvain says:

      J ai déjà bien trop de travail pour être blogueur sur d autres médias. Mais je le lirai avec attention

    • Dr House says:

      Ah d’accord , je pensais que tu avais mis ce lien dans un commentaire sur un article qui date un peu :)

  • Rookie_60 says:

    Bonjour Sélim.
    Un article passionnant en perspective, notamment avec les hastags #Munich1939, c’est un vrai plaisir pour un passionné de relations internationales et d’histoire !

    A ce propos, j’ai une petite question concernant le futur d’une relation avec une femme différente. Je suis en avec une femme qui s’intéresse beaucoup à ce que je fait, et je souhaiterais à mon tour m’intéresser plus à elle, mais sans paraître needy. Qu’est-ce que tu pourrais me conseiller ?

    • Sélim says:

      La jouer sincère.
      Poser des questions sur elle, ses activités, ses hobbies, ses rêves et ses projets.
      Quand c’est fait de manière sincère, les questions sont toujours bien accueillies !

  • AL says:

    Article pas mal… Je vais juste rebondir sur le dernier point et les exemples de compromis :

    – Le shopping : un Alpha DOIT faire du shopping avec les femmes.
    1/ ça permet de connaître les goûts vestimentaires de sa moitié et de trouver des tenues qui vous plaisent à tous les deux
    2/ ça permet d’apprendre plein de choses, pour peu qu’on soit curieux et observateur
    3/ ça permet de faire des rencontres et de flirter à bas prix (tout en titillant gentiment la fibre de jalousie de sa compagne)
    – Les vacances : la mer, la montagne, la ville et la campagne apportent tous des sensations différentes. De fait, il convient, ne serait-ce que pour expérimenter de nouvelles choses de TOUT essayer. Copine ou pas copine. Envie ou pas envie.
    – L’opéra : c’est comme tout, c’est à essayer une fois. Mais pas en mode « je vais me faire chier alors j’y vais habillé en pouilleux ». Non ! Il faut choisir le bon spectacle, se mettre sur son 45, puis enchainer avec un excellent resto et finir par une partie de jambes en l’air mémorable. De l’ambition. Encore, toujours. :)
    – Le bruit : on a aussi inventé les boules quies ^^;
    – Les copines antipathiques : Perso, quand j’étais ado, le 1er truc que je regardais chez une fille, c’était son corps. Dans la vingtaine, c’était son annulaire gauche. Aujourd’hui, c’est son cercle social. Comme Sélim le dit en début d’article, qui se ressemble, s’assemble. Si ses copines sont idiotes, il y a des chances qu’elle le soit aussi. Les fruits ne tombent jamais très loin de l’arbre. De fait, si ses copines (ça marche aussi avec les parents) me font une mauvaise impression, je passe mon tour sans hésiter. (ça évite d’avoir à critiquer plus tard)

    My two cents

  • Le Marginal Magnifique says:

    Original, efficiace et pertinent !

  • Rick says:

    Salut Kamal, j’ai été pris au dépourvu, séduit par une femme (avec qui je couche), celle-ci m’a dévisagé lors d’un tête à tête, je me suis senti décomposé, j’ai fini par détourner le regard! Après coup je me suis senti faible, inapte, j’ai le sentiment d’avoir perdu quelque-chose, je voyage aujourd’hui et suis à distance pour 3 mois, tout ce que je souhaite est de gagner cette femme! Plus moyen de l’ »affronter » directement! Des conseils?

  • Lisa says:

    Voilà un bon article!!!!!!

    Sinon, y’a des mecs qui font vraiment plus les magasins que les femmes hein^^

    Cet article était très bien (de Maxx, un ancien) http://www.artdeseduire.com/relation/5-revendications-feministes-quelle-veut-que-vous-ignoriez/comment-page-1/#comments

  • Roses says:

    Les articles de Sélim se raccourcissent :/

    • AL says:

      C’est l’hiver : ils se rétractent avec le froid ! ^^

    • Sélim says:

      Bien vu.
      J’avais donné comme consigne à Sylvain, à Aurélien, à Eros et à Jeremy d’être un peu plus web-friendly, de faire plus court.
      Mais long, ça marche aussi.
      On teste, on essaie, on propose des idées :)

    • Juan (cristobal) says:

      Oui mais je trouve que tes articles sont plus longs c’est vrai ya plus de formes, mais parfois au niveau du contenu ç acasse pas trois patte à un canard, tu pourrais résumer ton article là en 3 phrases, on perdrait moins de temps à te lire, pour un système qui va vite, un système qui va vers le progrès…

  • Lenal'airderien says:

    Hello article sympa,

    Je suis une femme et j’ai horreur du shopping , et des trucs de filles à la con….

  • Rick says:

    Salut Sélim, j’ai été pris au dépourvu, séduit par une femme (avec qui je couche), celle-ci m’a dévisagé lors d’un tête à tête, je me suis senti décomposé, j’ai fini par détourner le regard! Après coup je me suis senti faible, inapte, j’ai le sentiment d’avoir perdu quelque-chose, je voyage aujourd’hui et suis à distance pour 3 mois, tout ce que je souhaite est de gagner cette femme! Plus moyen de l’ »affronter » directement! Des conseils?

  • Flo says:

    Tiens un article qui tombe à pic puisque je viens tout juste d’avoir une histoire (pas sérieuse) avec une fille qui est l’exact opposé de moi, je m’explique :
    Je suis plutôt vu comme le gentil garçon (pas needy pour autant), que des relations stables, rythme de vie sain, travailleur, je sors mais jamais dans l’excès.
    Elle, teffeuse allemande (vous imaginez l’univers de l’underground berlinois…), sors souvent et un rythme de vie (que j’estime) mauvais, soirées avant le jeudi soir, ne pas travailler régulièrement et « se laisser porter par la vie ».

    Et pourtant, malgré le fait que nous soyons d’exacts opposés (je n’ai fait que survoler les points qui nous opposent) on a eu une attirance assez forte l’un pour l’autre, et cette expérience me fait réaliser que parfois, deux personnes très opposées peuvent en réalité s’avérer assez proche sur certains points. Avec elle, ce qui nous rapprochait c’était sans doute l’humour et l’écoute/l’ouverture aux gens…

    Pour ceux que ça intéressent de savoir comme la séduire (cette fille qui vous oppose) et bien, tout d’abord ça dépends de vos différences, mais un conseil ne vous changez pas car c’est justement de nos différences que peuvent venir cette attirance puisque ça suscite notre curiosité naturelle, après, ne vous prenez pas la tête, une fille avec qui le courant passe, peu importe ce qui vous différencie finalement, vous n’aurez pas plus de mal à l’avoir, après si vous êtes dans l’optique d’une relation longue, le défi sera de la garder. :)

  • Wild says:

    Je confirme la différence permet d’apprendre beaucoup de choses!
    Etant sur Londres, j’ai rencontré des gens venant d’un peu partout, et au niveau des anecdotes qu’on peut entendre, ça permet d’enrichir énormément la conversation.
    Parcontre, je vous invite, si vous êtes mate de peau ou plus foncé, à séduire une chinoise… Un vrai challenge que je trouve quasi impossible à relever…

  • myside says:

    Rick.
    avec mon travail je voyage souvent donc petit cours pour entretenir relation pendant voyage. tu communique surtout par phone.
    au début reste cordial.
    sert toi de tout ce que tu sais sur elle. au début ne parles pas du fait qu’elle te manque. raconte des choses légère avec une dose de prizzing.
    feint la distance, parle lui comme a une simple amie. fais la parler de ce qu’elle aime. raconte que toi tu es très occupé.
    tu lui fais croire surtout que ton voyage est passionnant. que tout le monde est fou de toi la bas. que tu t’éclate. dis qu’il y’a des jolies filles et qu’une fille n’arrête pas de te regarder. que tu va rester plus longtemps.
    écris lui de moins en moins. et quand tu en as l’occasion déconsidére la mais gentiment.
    reste toujours léger évite les sujets de dispute. et tu verra votre relation restera en l’état. et après deux semaine appelle brièvement pour avoir un talk mais hyper sex tard dans la nuit mais bref.
    promet lui des trucs sympa que vous ferais a ton retour genre aller à l’Opéra et que tu la baisera dans les coulisses.
    souffle le chaud et le froid. une semaine distant et occupe et l’autre chaleureux et passionné jusqu’à ton retour.
    je suis sur que ça marchera.

    • Rick says:

      C’est vrai, je m’occupe pas mal, et malgré le fait qu’elle ne me réponde pas toujours, je souffle toujours du chaud, par intermittence!… Je crois que j’occupe du terrain jusqu’à mon retour, ça va! :)

  • Lisa says:

    @Lena : J’ai aussi en horreur le shopping (on va faire un bingo du cliché, bientôt, zzzzzzzzzzzzzzzzzz)

    • Cassandre says:

      @ Lisa @ Lena

      Moi non plus je ne suis pas fan du shopping. Et surtout pas avec mon chéri. Il fait ses achats, je fais les miens et ceux des enfants.

      @ Lisa

      OK pour le bingo du cliché :-)

      Il faut qu’on arrête d’embêter Dr House, je crois qu’il est en train de décompenser, c’est pas beau à voir :-)

      Sur ce, bonnes fêtes à tous.

    • Lady_Melodia says:

      Moi non plus je n’étais pas fan plus jeune mais depuis que je ne me sens plus coupable de « faire régresser la cause féminine » en en faisant, j’adooore ça (ainsi que beaucoup d’autres trucs de filles débiles).
      Dernier gros craquage : je me suis retrouvée à essayer pleins de diadèmes dans la boutique de Disneyland située sous le château de la Belle au bois dormant parce qu’ils étaient vraiment trop beaux *_*
      Bon, à 80€ le diadème, ma rationalité a vite repris le dessus mais n’empêche que c’était un très bon moment.
      C’est pas tant de se faire coller des étiquettes le problème

    • Lady_Melodia says:

      que de se faire coller des étiquettes qui ne nous correspondent pas et dont on n’arrive pas à se défaire, même si on fait tout ce qu’il faut pour.

    • Lisa says:

      @Lena, Cassandre et Lady_Melodia,

      Pendant quelques heures, si j’adore faire du shopping car j’aime m’habiller classe et me faire jolie, après c’est juste le cliché d’y passer des heures qui ne passe pas :)

  • Tony says:

    Salut !

    Encore un article de qualité au contenu intéressant mais plutôt réservé à ceux qui aiment se prendre la tête. Vous savez ces potes adeptes des plans foireux qui étrangement adorent quand c’est la merde dans leurs couples ? Ceux même qui viennent vous raconter leurs « malheurs auto infligés » et viennent pleurnicher sur votre canap’ ou vider le bac à bière de votre frigo.

    Sérieusement qu’importe l’attirance physique dans ces cas là : quand une fille ne me ressemble VRAIMENT PAS (en particulier en terme d’orientations POLITIQUES, de valeurs ou dans une moindre mesure d’orientations musicales/ifestyle), je lâche tout de suite l’affaire.

    Elle ne changera pas pour moi, moi pas pour elle ; conclusion on va droit dans le mur et on perd tous les deux notre temps … NEXT (pas next to her on the bed XD) Just NEXT !!! Je préfère m’investir en énergie, en temps et en sentiments avec une fille ou il y a de grandes chances que ça marche sur le long terme et avec qui on est sur la même longueur d’onde dès le départ (même si elle est beaucoup moins « belle »).

    Le test infaillible : quand la fille disons différente (une alien peut être ?) est une HB 9/10 et que la seule et unique chose que vous envisagez de défoncer dans la soirée sont ces dents et sa tête de ***** tant elle vous insupporte, évitez vous la cour d’assise et laissez tomber … Tony le gros frère dit ça pour votre bien ;)

    Amicalement,
    TONY

  • Alana says:

    Hello !!

    Je déteste aussi le shopping et surtout la foule, ces gens qui vous marchent dessus aux caisses etc. M’enfin, c’est normal, je suis un peu misanthrope.

    Je pense que les différences attirent, mais pas sur la durée. Tous les couples que j’ai connu et qui étaient trop différents ont fini par se séparer. Parce qu’au fond, y a toujours un moment où ça va clocher, où il y aura des frustrations, et tôt ou tard, on se lasse des compromis trop difficiles selon le domaine…

    Et ça vaux aussi bien en amitié. Puis si on a pas les même valeurs, la même éducation, comment est-ce censé se passer quand on a des enfants ? Pour moi il est là le vrai problème, on peut tenir un couple plus ou moins bancal sur des années mais quand il faut passer aux choses sérieuses, c’est là qu’on s’aperçoit si la personne à côté est bonne pour nous ou pas.

    Je précise que je n’ai pas ce problème, mon conjoint et moi avons les même valeurs, les même idées politiques, on est athées tous les deux et nos enfants reçoivent la même éducation qu’on a reçu.

    Dur la vie de couple…pour certains.

    Belle journée à tous et bonnes fêtes !

    • AL says:

      Tiens, Alana, ça faisait longtemps :))

      Pour le shopping, on n’est pas non plus obligé de choisir les moment de forte affluence type samedi ou les soldes… ^^;

      Pour le reste, tu mets le doigts sur quelque chose, mais pas au bon endroit. Déjà, tout ce qui a un début a forcément une fin. Les gens qui croient au grand Amour perdent de vue cette notion et c’est l’un des points qui engendre de la souffrance au moment de la rupture. Mais surtout, les relations se construisent en fonction des besoins de chacun. Sauf que ces besoins évoluent tout au long de notre vie. Nos besoins ne sont pas les mêmes à 10, 20, 30, 40, 50, 60 ans. Et croire qu’une personne peut répondre à ceux-ci à n’importe quelle étape de notre vie est une illusion. Par exemple, si on vit dans un couple casanier, heureux, épanoui, et que, d’un coup, l’un des deux est piqué par le virus des voyages et que partir ailleurs devient une nécessité mais pas pour l’autre, la séparation est inévitable. Peu importe les sentiments, peu importe le lien, peu importe le passif commun.

    • Alana says:

      Hello Al !!!

      Oui je me fais rare ces temps-ci, mais j’en reste pas moins une fervente lectrice des articles (et du forum) et je me régale toujours de lire tes interventions pleines de bon sens et d’humour. :)

      J’avoue que ça m’a échappé, tiens, ce que tu soulèves concernant nos besoins qui varient avec l’âge. Effectivement, vu ainsi, le problème n’en n’est plus vraiment un… je note toutefois que tu as mis 10 ans dans ton commentaire. Dude ! à cet âge là en effet, j’étais encore à croire qu’Eric et son gros Max de la petite sirène viendraient me voir à la plage au milieu des pâtés de sable…comme quoi !

      « Tout ce qui a un début a forcément une fin » – eh mince, moi qui justement essayais de ne plus y penser !!!

  • Lisa says:

    Quand on se réfère aux personnes de même milieux sociaux, on parle d’homogamie. Quant à l’endogamie, il s’agit aussi du milieu professionnel, géographique… : Comme quoi, lire http://www.sexactu.com augmente la lectrice /le lecteur dans le sens où il fait grandir la lectrice/lecteur et toujours dans la bienveillance : Devenez-vous même en mieux :) et Vive Maïa!

  • John says:

    Salut les gars ! Très intéressant l’article comme d’habitude, j’ai besoin de votre avis pour quelque chose de tout à fait différent : vous avez des conseils pour un bon « netflix and chill »?

  • Lisa says:

    Orf, non je connais juste les termes depuis belle lurette et je ne sais même plus si c’est grâce à mon amie Maïa ;)

  • Fred says:

    Bonjour Sélim et Sylvain

    Au secours j’ai besoin SVP de vos conseils, je viens de faire connaissance avec une jolie fille il y a une semaine, on discute jour et nuit, elle semble au début très intéressée et elle m’a même proposé à sa famille avec qui j’ai partagé de très bons moments qu’on a apprécié ensemble. On a passé des nuits à tchatcher, il m’a fait comprendre qu’il vis trop mal la mort tragique d’un proche de sa famille, je l’ai réconforté et il a apprécié, un jours plus tard, elle me fait comprendre qu’il a un ex avec qui elle n’était pas heureuse à cause de ce décès du proche de sa famille qui a impacté le couple, je lui ai demandé de prendre du recul et respirer, il m’a montré des sentiments mais à la fin il m’a dit que mon ex m’a contacté et lui confirme qu’il changera et qu’il évitera les erreurs du passé.
    On discute toujours sur whatsup et elle me demande de la serrer dans mes bras, mais elle hésite quand, on a franchi le cape mais c’est ce décès d’un proche et son ex qui réapparait qui bloque pour le moment, mais elle m’a montré des sentiments envers moi.
    Que dois-je adopter comme attitude pour faire battre le cœur de cette fille j’avoue je l’aime beaucoup.

    M. Salutations

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)