Avez-vous le courage d’assumer une « chaudasse » ?

Publié dans Relation homme femme par Sélim

Assumer une salope Avez vous le courage d’assumer une chaudasse ?

La fille qui fait peur, la tigresse, a le droit à l’amour aussi. Même si vous préféreriez tomber amoureux d’une princesse bien sage, parfois vous allez être attiré par l’odeur du souffre. C’est là que les ennuis commencent…

Vous savez que cette fille a une mauvaise réputation. Vous savez qu’elle a couché avec des tas de mecs avant vous. Vous savez que c’est la fille qui a besoin d’attention en soirée, mais pas que de votre attention malheureusement.

Elle est du genre à allumer tout ce qui bouge. A se fringuer comme une pétasse pour qu’on la mate. Mais en lui parlant, en la draguant, en passant du temps avec elle, vous voilà « mec officiel ».

Aurez-vous les épaules pour assumer d’être en couple avec une chaudasse ?

Vous aviez des rêves étant gamin. Délivrer la princesse. Vous vous êtes demandé pourquoi on l’avait emprisonnée, la princesse ? Peut-être parce qu’elle menait une vie dissolue, qui sait…

La fille facile, c’est un choix de vie difficile à assumer pour un mec.

Face à vos potes

Vos potes, vous les connaissez bien. Le genre à faire n’importe quoi en soirée, à boire plus que de raisons, à coucher avec n’importe qui sans capote (sortez couverts ! Rappel de vieux con nécessaire).

Le genre à tromper leur copine. (Bouh, pas bien…)

Et pourtant, le genre aussi à vous faire la morale parce que votre copine a une mauvaise réputation et s’habille avec des jupes ras-la-salle-de-jeu…

Vos potes se moquent de vous parce que votre copine vous fera d’après eux inévitablement cocu, et parfois parce que certains d’entre eux ont déjà couché avec elle.

Phrase type : « Mais elle, tu la baises, mais tu ne te mets pas en couple avec ! »

Face à vos ex

Vous aimeriez que les choses se passent toujours bien avec votre ex ? Vous aimeriez lui présenter une fille vertueuse, pour lui montrer que vous avez réussi à trouver mieux après son départ ?

Raté, vous voilà casé avec une salope… Pas facile en termes d’égo, d’admettre que vos standards en termes de qualité ont « baissé ». Surtout si elle s’est trouvé le mec parfait, en apparence.

Phrase type : « Ah, elle ? Tu me déçois ? Depuis quand tu fais les fonds de poubelle ? »

Face à vos parents

Les parents ont parfois cette horrible tendance à vouloir tout contrôler chez leurs enfants. Leurs sports, leurs notes à l’école, leurs hobbies, leurs études, leurs carrières à venir, et leurs fréquentations.

Chez certains, élever un enfant fait l’objet de véritable business plan préalable. L’enfant est alors un investissement dont le retour est attendu. Le retour, c’est la continuité de l’entreprise familiale ou le mariage intéressant qui assoira la fortune familiale, le nom de la famille, sa réputation.

Et là, c’est le drame. Au lieu de Marie-Chantal la banquière, vous vous ramenez chez vous avec Jenny la strip-teaseuse ou la vendeuse de jouets érotiques. Si l’amour est aveugle, vos parents ne le sont pas. Cette fille de petite vertu n’a pas sa place dans leurs beaux meubles.

Phrase type : « Pas de ça chez moi ».

Comment faire pour assumer une salope ?

Répéter en cœur : « On s’en bat les c**** de ce que les gens pensent ». « C’est ma vie, je n’en ai qu’une, et tant qu’à faire, autant la vivre avec une fille avec qui je me sens bien ».

Voilà. Je pourrais m’arrêter là. Ou je pourrais vous chanter du Rihanna « Live your life ! »

Si vous essayez de la faire changer, vous courez à votre perte. Une fille ne change pas. Même par amour. Elle apprend à se retenir un peu, à faire un peu attention pour vous.

Mais si le besoin de plaire est présent en permanence, elle ne pourra le supprimer.

Acceptez ses côtés aguicheurs, surtout si elle vous dit qu’elle n’aime que vous, qu’elle n’a besoin que de votre amour, que le reste n’est qu’un jeu pour se rassurer sur ses capacités de séduction.

Son look vous fait flipper ? Son amour des mini-jupes vous angoisse ? Elle aime jouer avec son image de femme-objet ? Soit, c’est peut-être un jeu pour elle. Parlez-en avec elle ; elle pourra modérer ses ardeurs pour vous plaire (sans changer du tout au tout).

Vous avez du mal avec sa réputation ? Vous en avez marre que tous vos potes vous rappellent en permanence qu’elle s’est tapée toute la fac et qu’elle a probablement des IST non répertoriées ?

Arrêtez momentanément de voir les potes qui sont trop négatifs avec vous (à vos risques et périls…).

Vous en avez marre qu’elle joue l’allumeuse et que tous les mecs viennent lui parler en permanence ? Qu’elle se fasse offrir des verres par tout le monde ? Communiquez ! Dites-le lui !

Si elle vous dit que ce n’est pas important, que ce n’est qu’un jeu, soufflez, détendez-vous !

L’essentiel n’est-il pas qu’elle finisse avec vous tous les soirs ?

Attention : phrase de bisounours en approche… Parfois, il faut savoir écouter votre cœur. Si cette fille vous va bien malgré sa réputation, malgré son côté aguicheur, soit ! Acceptez-le et ne tenez pas compte de l’avis de vos proches qui la critiquent sans la connaître vraiment.

Et si elle vous trompe ?

Ca arrive… Parfois, quand on joue avec le feu, on se brûle. Ca fait partie des règles du jeu. Il y a certaines choses qu’on ne peut pas contrôler.

Si elle vous trompe quand même alors que vous avez tout donné, vous ne perdez rien, soyez-en sûr…

Conclusion

En conclusion, n’oubliez pas une chose : vous n’aurez probablement qu’une vie. Votre vie professionnelle peut être réfléchie, pensée, pleine de stratégie.

Votre vie privée peut être plus simple et spontanée.

Vous avez le droit d’aimer la femme que vous voulez, sans vous souciez du qu’en-dira-t-on. Vous êtes né libre, débrouillez-vous pour continuer de prendre des décisions librement.

Enfin, gardez à l’esprit que les autres ne sont pas vous. Que cette fille d’apparence facile cache peut-être de grandes qualités ; qualités qui ne peuvent être appréciés que par vous, et pas par votre famille, vos amis etc… qui s’arrêtent aux apparences.

Sa réputation sulfureuse, son apparence ne sont peut-être que des masques derrière lesquelles elle cache une véritable sensibilité. Ne dit-on pas que « l’habit ne fait pas le moine ? ».

Et vous, vous avez déjà eu une copine trop chaude et que vous n’assumiez pas ? Pourquoi ?

Sélim, coach ne connaissant pas le mot salope…

banner parler aux femmes Avez vous le courage d’assumer une chaudasse ?
banner parler aux femmes Avez vous le courage d’assumer une chaudasse ?
Banner 50phrases Avez vous le courage d’assumer une chaudasse ?
Banner 50phrases Avez vous le courage d’assumer une chaudasse ?
Bann SexTalk 3 Avez vous le courage d’assumer une chaudasse ?
Bann SexTalk 3 Avez vous le courage d’assumer une chaudasse ?
Bann 16erreurs 1 Avez vous le courage d’assumer une chaudasse ?
Bann 16erreurs 1 Avez vous le courage d’assumer une chaudasse ?
Bann SMS1erRDV 1 Avez vous le courage d’assumer une chaudasse ?
Bann SMS1erRDV 1 Avez vous le courage d’assumer une chaudasse ?
Bann TechniqueAstucieuse v2 Avez vous le courage d’assumer une chaudasse ?
Bann TechniqueAstucieuse v2 Avez vous le courage d’assumer une chaudasse ?
101 COMMENTAIRES
  • Superbrunette dit :

    @ritamitsuko : t’es un irresponsable doublé d’un connard. Vu les questions que tu te poses, je pense que tu le sais déjà. Franchement si tu veux jouer avec ta vie c’est ton problème mais ne joues pas avec la vie des autres. Je te parle des IST évidemment mais pas que de ça.
    Tu hais les femmes au point de vouloir te venger ? Fais une psychothérapie. Personne ne mérite de se faire traiter comme de la merde, peu importe le motif. C’est valable pour les femmes, c’est valable pour toi. Si tu as eu des traumatismes avec les femmes depuis ton enfance, consultes un psychologue/psychothérapeute, tu ne t’en sortiras pas tout seul et la haine que tu as accumulée au fil des ans te bouffera de l’intérieur en plus de rejaillir à l’extérieur.
    Ne deviens pas cet homme-là, l’anti-alpha.
    Bon courage pour la suite, reprends-toi vite en main, il le faut.

    • selim dit :

      Bon résumé. Pas mieux.
      Mais je vois surtout un garçon perdu qui a besoin d’aide plus que d’injures…
      Au boulot bonhomme. Ne reste pas bloqué comme ça dans cet état-là…

  • R. dit :

    @ Superbrunette et Selim : +1 !

    Reprends toi en main l ami !

    Je ne veux pas « troller » mais certaines personnes avec le meme background que toi ont fini par faire des choses aux femmes qui sortaient allegrement du cadre moral… et legal !

    On s’est compris ?

    Amicalement,

    R.

  • R. dit :

    Quant a Kim Kardashian, je fais vraiment une fixation sur elle EN NEGATIF !

    Pour moi il y a 2 grades chez la « femme de petite vertue ».

    Grade 1 : La prostitutee et l’actrice porno qui copulent uniquement pour l’argent.
    Pas top mais il faut bien gagner sa vie…

    Grade 2, dit le grade « Kardashian » : La fille se filme en train de copuler uniquement pour faire le « buzz » et exister mediatiquement.
    Avec Paris Hilton, il y avait au moins un semblant de panache avec sa video, c’etait une pionniere.
    Celle de Kardashian etait vraiment pathetique.
    On sentait vraiment « l’amateurisme force », et surtout la fille qui accepte de se souiller a des fins de buzz, unique facon d’exister pour elle.

    Kim, pas bien !

  • Yass' dit :

    C’est difficile de sortir avec une allumeuse parce qu’on sent qu’on a très peu de contrôle.

    On ne peut décemment pas avoir confiance en elle quand elle nous dit qu’elle va en soirée avec des amies ..

  • R. dit :

    Je viens de me souvenir d’une anecdote concernant une chaudasse.
    Je vous previens c’est GORE.

    Manille, Philippines, il y a un peu plus d’un an.
    Dans le dortoir de mon hostel, une Filipina vient d arriver, la petite trentaine, bien foutue, avec les yeux qui « braguette », bref chaudasse.

    Je commence a lui parler, elle est super receptive et la tension est palpable. Je me vois deja la sanctionner dans les toilettes.
    Et la, j’apprends :
    1) Elle vient d’accoucher… gros deal breaker pour moi.
    2) Elle est en couple avec le pere (plus si evident de nos jours)… A la rigueur, ca je m’en fous.
    3) Son compagnon, dans l US Army, est actuellement en train de combattre en Afghanistan… La ca m’a acheve !

    Emprunter la copine d’un gars ne me derange pas plus que ca, mais le fait qu’elle s’etait visiblement mariee pour le pognon du gars et que ca ne la derangeait pas de le tromper alors qu’il risquait sa vie pour ramener le fameux pognon, ca m’a ecoeure !

    C’est pas fini !

    La nuit meme :

    Alors que j’essayais de me persuader que je m’etais trompe, qu’elle ne m’avait pas allume et que c’etait finalement une femme fidele, cette derniere arrive dans le dortoir accompagnee d’un des guests.
    Ils s’allongent rapidement sur le lit du haut d’un des lits superposes, juste en face du mien.
    Le dortoir est plein.
    Ni une ni deux, le mec se met a poil et vire la culotte de la fille et hop hop hop !
    Tout ca sans capote, bien entendu !

    Alors entre la moutarde qui recommencait a me monter au nez du fait de l’abjection de la fille, le grincement du lit, les grognements du mec, les petits couinements de la fille et le « pfiut pfiut pfiut » de vous-savez-quoi, je n’ai pas resiste a un magistral « Oh eh putain c’est bon maintenant ! » en me levant d’un coup du lit.

    Ils ont arrete aussi sec.

    C’est pas fini !!!

    Le lendemain, je croise le mec qui l’a FC.
    Mon Dieu, le charisme d’un pouple anemique ! Bah dis donc…

    Je croise la fille.
    Je la regarde.
    Elle me regarde.
    Je sais ce qu’elle a fait.
    Elle sait ce qu’elle a fait.
    Je sais qu’elle sait que je sais… et… rien, pas un rougissement, pas d’yeux baisses, rien, aucune vergogne.

    Bref, j’ai rencontre une chaudasse ! (Permission de dire saloooooooope ?)

  • R. dit :

    1) Les yeux qui CRIENT « braguette ».

    2) J’ai oublie de dire qu elle etait un peu en dessous de la HB6, donc pas vraiment HB donc.
    Son seul atout : le corps voluptueux des Filipinas.
    Pour la tete, on repassera.

  • Hanneman dit :

    @ R. : Permission accordé

  • Mini dit :

    C’est très dur à assumer du côté féminin aussi. Sachez le. Je suis moi-même, malgré moi, ce genre de fille qui a besoin de plaire, et ce en passant par ce genre de séduction. Ça n’implique pas de coucher avec n’importe qui hein! Mais il y a un tel besoin de s’entendre dire qu’on est sexy, séduisante… Être une chaudasse, c’est être celle que tout le monde veut se faire mais avec qui personne n’a envie de se poser. Alors que malheureusement, on reste humaines, avec des qualités comme des défauts. Et n’oubliez pas messieurs que si nous vous aimons, que vous nous comblez et que vous savez nous surprendre au lit, on ne vous trompera pas. Chaudasse ou non.

    • selim dit :

      Voilà ce qu’on aime entendre Mini !
      On sait que vous avez un coeur, on le sait ! Mais comme le disait Michael : « Don’t go around breaking young girls’ hearts, Hiiiii ! », c’est aussi valable avec young boys’ hearts !

    • Bruchibre dit :

      « Ça n’implique pas de coucher avec n’importe qui hein! »

      Non ca implique de coucher avec qui tu veux quand tu veux. Mais qui tu veux c’est souvent un alpha different et quand tu veux c’est chaque semaine ou chaque mois. A la fin y’a pas beaucoup de difference. On connait les filles comme ca :)

  • bbros dit :

    Une question : Comment différencier une chaudasse d’une pétasse ? je veux dire quels sont les signes qui nous permettent de distinguer l’une de l’autre?

    • selim dit :

      Hello Bbros !
      aucune idée, je ne connais pas ces mots !
      Comment tu les différencies ? Quelle nuance tu mets dans chacun des concepts ?
      Que fait une chaudasse que ne fait pas une pétasse, et vice-versa ?

  • Hanneman dit :

    @ Mini : Merci de ton intervention.

    Ce soir j’étais avec des amis (pour le feu d’artifice, tu imagines bien). Les filles disaient qu’elles avaient vu des filles en boite habillé ras la touffe… et que ça faisait pute (oui j’ose écrire le mot en entier, je sais que je ne serai pas censuré).

    Me voilà parti avec mon pote (2 mecs contre 4 filles), pour leur dire que NON, il ne fallait pas salir la réputation de ce genre de filles. Qu’elles avaient le droit de s’habiller comme elles le souhaitent, qu’elles ont le droit de vouloir plaire et d’attirer le regard, qu’il serait hypocrite de la part d’un homme de les insulter bêtement.

    Tout ça pour dire… OUI Mini, je partage ton avis, mais aussi d’autres hommes que moi, qui ont compris ce désir de se faire remarquer mais aussi que vous rester des filles, donc sensibles et qu’une femme comblé n’ira pas voir ailleurs.

    Tu devrais participer davantage. Merci pour ton commentaire.

  • Mini dit :

    Merci messieurs. C’est pas dans la nature profonde d’une femme de faire ça je pense.

    Et ton acte était grandement justifié. Les autres filles sont souvent très critiques, surtout les plus traditionnelles (« je tombe amoureuse d’un homme, puis je couche avec lui plusieurs mois apres seulement si ça se passe bien »).

  • bbros dit :

    @Selim

    Salut selim,

    L’article explique largement le terme « chaudasse ». Quant à « pétasse », je voulais dire par ça une fille qui peut entrer en LTR avec vous, que vous pouvez considérer comme une fille normale ou une chaudasse mais qui vous trompe quoique vous fassiez. Donc, on pourrait se tromper au début et se dire « bon c’est une chaudasse, je vais faire comme l’article a dit » et hop au bout d’une semaine on se fait ba*ser. Ma question est comment reconnaître ce genre de filles pour éviter ce genre de situations. Merci :)

1 2 3 4

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)