Amour et dépendance : comment sortir d’une relation toxique ?

Publié dans Relation homme femme par Sélim le 18/01/2013

Vous avez déjà vu un drogué qui tentait de lutter contre son addiction ? Croyez-moi, ce n’est pas beau à voir. Crise de panique, de stress, de sueurs, vertiges, compensation par la bouffe, agressivité non contrôlée, les manifestations du manque sont effrayantes et dures à canaliser.

Certaines relations de couple sont similaires à la prise de drogue : quand la fille est là, ça va, vous vous sentez bien, et dès qu’elle s’éloigne, vous vous sentez mal, vous ne pensez plus qu’à elle, vous souffrez et vous lui en voulez. Parfois, vous vous en voulez.

Vous aimeriez aider un pote à sortir d’une mauvaise relation amoureuse ? Vous souhaitez vous-même sortir d’une relation toxique qui mine votre santé ou votre vie sociale ? Lisez la suite et agissez !

Je tiens à remercier avant toute chose le lecteur qui se reconnaîtra pour l’inspiration. Il m’a parlé du cas d’un pote à lui qui sortait avec une fille droguée qui le rendait malheureux. Ça m’a renvoyé à une de mes histoires personnelles, vers la fin de mon adolescence.

Le genre d’histoire romantique pour adolescente en mal de sensations fortes : « Ni avec toi, ni sans toi. Oh mon Dieu, l’amour c’est trop compliqué ! » Je l’aimais autant que je la détestais. Drama Queen…

Vous allez peut-être perdre comme moi de précieuses années à vous prendre la tête pour une fille qui n’en vaut pas la peine, alors laissez-moi vous aider à gagner un temps précieux !

Qu’est-ce qu’une relation toxique ?

Votre copine vous bat ? Votre copine vous méprise et vous rabaisse en public ? Elle vous tient responsable de tous les malheurs qui lui arrivent ? Elle vous manipule ? Elle a tout le temps besoin de vous de manière urgente quand vous avez un rendez-vous important avec quelqu’un qu’elle n’aime pas ?

Ou alors elle fait des caprices insensés ? Passe du rire aux larmes en une fraction de seconde sans que vous y puissiez grand-chose ? Elle montre peu d’enthousiasme pour vos belles victoires mais s’effondre à la moindre bosse qui vient contrarier sa trajectoire à elle ?

La conclusion à tirer de tous ces exemples : la relation n’est pas équilibrée. Si c’est à vous de vous plier à ses désirs, si vous devez toujours faire les choses comme mademoiselle l’exige, vous n’évoluez pas dans une relation très saine.

Comment identifier une relation toxique ?

C’est assez simple : vous n’êtes plus vous-même. Vous vous sentez mal la plupart du temps, vous ne savez plus quoi faire pour réagir à ses provocations, à ses ruptures à répétitions, et le pire, c’est que vous vous enfermez.

Vous pensez que cette phase d’amour malade ne durera qu’un temps, que votre passion renaîtra de ses cendres et que personne ne peut comprendre la force de votre amour (p**ain, j’ai l’impression d’écrire du Twilight là, c’est dur…).

Le pire est là : l’isolation. L’amour toxique, la petite amie envahissante a l’art de vous couper de vos amis, de vos amies car elle est très souvent jalouse et ne comprend pas votre besoin de vous entourer d’autres qu’elle.

Elle pense qu’elle doit être tout pour vous, et que si vous l’aimez, vous devez pouvoir vous contenter d’elle. Ça me fait penser aux reportages pour débiles mentaux sur NRJ12 : « Ma copine est malade de jalousie… » où on voit des folles péter un câble quand leurs mecs font un simple sourire à une serveuse…

Une fille toxique changera votre mode de pensée et réussira à vous faire croire que vous êtes égoïste si vous ne faites pas passer ses besoins à elle en premier (belle manipulatrice si elle y arrive…).

Une fille comme ça vous rendra la vie impossible, vous pourrira, vous traitera de tous les noms si vous ne remarquez pas qu’elle est contrariée. Elle pourra alors bouder et ne rien dire jusqu’à ce que vous trouviez ce qui ne va pas chez elle. (Réponse : un truc que VOUS avez fait, évidemment).

Comment éviter une relation toxique ? (ou la théorie du cliquet…)

Convoquons un instant Amy Winehouse. « They try to make me go to rehab, I said no, no, no. » Pour réussir à sortir de cet enfer relationnel, il va véritablement falloir vous concocter une cure de désintox amoureuse.

Mettre à plat les embrouilles, repartir sur de nouvelles bases, je dois vous le dire : je n’y crois pas. On ne change pas, on ne change pas les autres, et surtout, il est très dur de renverser les rapports de force au sein d’un couple.

N’envisagez pas un rééquilibrage des forces au sein de votre couple : si elle domine depuis longtemps, si elle vous maltraite depuis trop longtemps parce que VOUS l’avez laissée faire, elle ne changera pas facilement. Le moins compliqué sera de la quitter et de recommencer ailleurs, en repartant sur de bonnes bases.

Si les fondations de votre couple sont pourries depuis longtemps, ce n’est pas un coup de peinture sur les murs qui va tout changer. Il faut déménager (changer de copine). Je ne crois pas au « break » qui permet de réfléchir, de prendre son temps pour prendre la bonne décision et repartir du bon pied.

Une relation saine se construit dès le premier jour grâce à un inner game solide. C’est à vous d’être assez solide dès le début d’une relation pour imposer vos limites.

Si vous acceptez de trop grandes concessions dans les premiers moments de votre amourette, vous vous ferez bouffer. Sans aucune possibilité de retour en arrière. C’est un effet cliquet destructeur.

L’effet cliquet : imaginez un mec qui gagne 1000€/mois. Il est content, il claque tout. Promotion, hausse de salaire, il gagne 2000 et dépense 1900€. 3 ans après, il est à 3000€ par mois et dépense 2900€. Si tout à coup il perd son job et se retrouve avec 1500 par mois, il va mal le vivre. Il s’est habitué à un certain niveau de confort. Il a trop étendu sa zone de confort et ne peut plus revenir au point de départ sans souffrir.

Dans une relation, l’effet cliquet joue de la même manière : plus vous ferez de concessions, plus vous accepterez de vous écraser pour elle, plus elle en prendra l’habitude. Le jour où vous souhaiterez rééquilibrer les forces, il sera impossible pour elle de faire marche arrière.

Conclusion : posez vos limites et vos conditions au fur et à mesure. Ne fuyez pas le conflit. Je connais trop de mecs qui se décomposent dès que les filles utilisent leur arme non-conventionnelle : les larmes. Soyez forts, bros.

Comment sortir d’une relation toxique ?

Cette relation, c’est un peu les montagnes russes. Up and down, le grand frisson. Aucune stabilité émotionnelle. Pour sortir de ce petit manège infernal, voici trois solutions efficaces.

Ecoutez vos potes

Ils vous voient changer, ils voient votre tronche de cadavre, ils voient que vous n’êtes pas heureux avec elle. Enfin… Quand ils vous voient… Parce que vous vous éloignez d’eux… Bros before hoes !

Détachez-vous du passé

Si c’est toujours les mêmes reproches qui refont surface, il est grand temps de tourner la page. Vraiment. De tirer un trait définitif sur cette fille qui visiblement n’arrive pas à vous pardonner vos conneries d’avant. (Valable dans l’autre sens si c’est elle qui vous a trompé).

Recentrage forcé

Rentrez en vous-même, retrouvez-vous (OK, on dirait un truc de gourou d’une secte chelou…). C’est vraiment la démarche la plus efficace, vous couper du monde une journée ou deux, couper le téléphone et l’ordinateur et vous poser des questions.

  • « Est-ce que j’ai vraiment envie de vivre comme ça ? »
  • « Est-ce que je mérite ce traitement de merde ? »
  • « Pourquoi est-ce que je m’impose cette fille ? »
  • « Ma vie serait-elle pire sans elle ? »

Sans oublier la question finale : « Comment reprendre ma vie en main ? »

Là. Tout de suite. Avec une feuille et un stylo, quelles actions pouvez-vous définir pour améliorer concrètement et efficacement votre situation ?

Pour être passé par des phases vraiment moches dans des relations toxiques, je peux vous dire que je ne suis on ne peut plus d’accord avec cette définition de la folie selon Einstein :

« Faire la même chose encore et encore et attendre des résultats différents. »

Il va falloir faire les choses différemment pour mieux vivre vos histoires d’amour. Ça va faire mal au début, vous allez vous planter, mais c’est comme ça qu’on apprend et qu’on grandit tous. Gentlemen, bon courage !

Des astuces à partager pour aider les autres à se sortir de sales relations ? Des témoignages d’histoires bien toxiques qui finissent dans les larmes ou par une libération ?

Sélim

Téléchargez ces 3 guides
Gratuits !
Recevez immédiatement :
  • Tension sexuelle, mode d'emploi (pdf)
  • Savoir parler aux femmes (pdf)
  • Vaincre sa peur d'aborder les femmes (mp3)

OUI, je veux tout télécharger !
192 COMMENTAIRES
  • yo dit :

    Je vis une relation toxique depuis 2 ans. Elle m’a privé de mes amis, de ma famille, si elle arrive à vivre sans la sienne, moi je devrais aussi le faire car notre amour (mdr) suffit. J’ai tout donné pour elle. Je me suis même persuadé être un malade mental alors qu’à la base, je suis un mec malin, bien dans sa peau, drôle. Elle m’insulte de tout les noms si j’ai le malheur de ne pas avoir prévenu aller au chiottes 5 minutes. Elle me menace de me tromper avec ses ex. Et a même envoyé un mail au propriétaire de notre logement pour signaler qu’elle souhaiterait rendre le bail. (alors qu’elle était revenue sur ce qu’elle avait dit, en gros j’ai dû tout arranger auprès du propriétaire). Bref. Je vais la quitter. Merci de m’avoir ouvert les yeux.

    • Sylvain dit :

      Salut yo,

      Excellente décision ! N’oublie jamais que se mettre en couple, c’est donner la chance à une femme d’entrer dans ton univers et de lui faire une petite place. La meilleure partenaire sera donc celle qui te donne l’opportunité d’être le plus toi-même! Pour la suite, tu es au meilleur endroit pour remonter la pente et prendre le contrôle de ta vie affective.Je te suggère de parcourir le site et d’utiliser le moteur de recherche. 1300 articles sur le monde de la séduction sont à ton service! Bon courage et bravo pour cette prise de conscience. Nous sommes là pour t’aider dans ce nouveau départ :)

  • Jo dit :

    Salut,
    Je suis dans une relation depuis 6 mois. Ma partenaire essaie de me donner la responsabilité de ce qu’elle ne contrôle pas. Genre une frustration qu’elle a, elle va la ruminer sur plusieurs dizaines de minutes (plusieurs heures parfois), et me reprocher de ne pas la soutenir, alors que je lui dis que je suis de son coté, et que j’optimise sur le futur et relativise sur la situation. Mais rien y fait.
    Je me souviens que ce n’étais pas comme ça le 1er mois, c’est venu petit à petit. Au final, il semble qu’elle se rende compte qu’elle me demande quelque chose d’impossible, elle m’a envoyé un texto assez évocateur ; Que je n’avais pas à répondre à une frustration qu’elle se faisait elle-même. Qu’il fallait qu’elle arrête de vouloir être tout le temps à égalité avec moi. Et moi je me suis rendu compte que j’avais peut-être perdu trop de temps à discuter quand ça n’allait pas de son coté, par peur de la perdre. Or, une ex m’a dit qu’elle imposait les limites avec son mec, c’est une manière de forcer à faire confiance aussi… S’affirmer, montrer ses limites, ne pas se mentir (ni à l’autre)…
    Je ne sais pas comment ça va terminer tout ça, mais espérons que ce soit un nouveau tournant, si chacun reconnait ses torts.
    Vous en dites quoi vous ?

1 4 5 6

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)