5 revendications féministes qu’elle voudrait que vous ignoriez

Publié dans Relation homme femme par
ArtDeSeduire.Com

Revendications feministes quelles voudraient que vous ignoriez 5 revendications féministes quelle voudrait que vous ignoriez

Je ne vous apprends rien, vous vivez au 21ème siècle. Cela signifie que vous allez rencontrer un bon paquet de femmes « indépendantes » lorsque vous irez sur le field.

Attention, je ne parle pas du stéréotype de la camionneuse féministe qui cultive avec soin (et amour) ses poils sous les bras. La féministe moderne est une working girl qui paie ses factures, gère sa vie seule et soutient à qui veut l’entendre qu’elle n’a pas besoin d’un homme pour être heureuse.

Ce que j’en pense ? Mouai… Même si ce type de femme est aujourd’hui de plus en plus répandu, la féministe moderne, si fière qu’elle soit, n’est pas contre un peu de galanterie, voire de domination masculine… Même si elle évite de le dire, question d’ego.

Parce que 1 million d’année d’évolution ne peuvent pas être annulées en 40 ans, la femme a encore besoin d’être femme, auprès d’un homme, un vrai.

Voici 5 revendications féministes que les femmes aimeraient au fond d’elles, que vous ignoriez. Pourquoi ne disent-elles pas simplement ce qu’elles veulent vraiment, me demanderez vous ? Parce que ce serait plus des femmes si leur communication était directe !

« Je peux porter ces sacs toute seule »

La femme moderne a l’habitude de subvenir seule à ses besoins (argent, logement, tâches domestiques, etc…). Votre nouvelle copine working girl gérait sa vie très bien avant que vous n’arriviez et gèrera très bien si vous la quittez.

Même si elle « gère tout toute seule », n’hésitez pas à lui proposer de l’aider de temps en temps ou à vous montrer galant et protecteur. Ouvrez quelques portes devant elle, portez les sacs lourds pour elle ou raccompagnez là en bas de chez elle.

Ca peut sembler « old school », mais quoiqu’elles disent, la galanterie reste une valeur sure.

«Je me fous de ce qu’on peut penser de mon apparence»

Il fut un temps (pas si éloigné que ça) où l’importance de la femme n’était fonction que de son apparence. Vous aurez du mal à trouver une femme qui admette la même chose aujourd’hui…

A présent, les femmes indépendantes veulent être valorisées pour leur intelligence, leur carrière, leur spiritualité et… Ah oui j’oubliais, leur apparence.

La donne a changé, mais pas tant que ça. Les femmes qui assurent ne pas être flattées par les compliments sur leur look sont des menteuses/torturées/intellos qui réfléchissent trop.

Si c’était vrai, l’industrie de la beauté et de la mode brasserait pas des milliards comme c’est le cas aujourd’hui. Faites lui remarquer ses autres qualités bien sûr, mais si son physique vous plaît (et j’imagine que c’est le cas, sinon vous ne seriez pas dans une relation avec elle), complimentez la.

Ce n’est pas plus compliqué que ça.

« On fait moit’ / moit’ »

Son salaire : 2000 euros par mois. Le prix d’un dîner dans un bon restaurant : 80 euros. Partager l’addition : 40 euros chacun. Vous qui payez le tout : ça n’a pas de prix. ; )

Elle n’attend pas de vous que vous payiez tout à sa place. Cette époque est bien révolue. Mais si occasionnellement vous reprenez votre statu d’homme galant, pouvant subvenir à ses besoins, elle le remarquera et l’appréciera.

Par contre, même si vous êtes celui qui invite plus souvent, assurez vous qu’elle vous rende parfois l’invitation. Sinon ça ne s’appelle plus une petite copine mais un parasite.

« Je n’ai pas besoin que tu penses à ma place ! »

Il y a de bonnes chances pour que votre copine ne soit pas une desperate housewife qui vient implorer votre parole divine et éclairée dès qu’un problème se présente à elle.

Encore une fois, beaucoup de femmes modernes gèrent leur vie seule. Votre copine veut donc certes que vous accordiez de l’importance à ses opinions, mais il y a aussi des moments où elle souhaiterait simplement que vous preniez les rênes.

On en revient toujours à la même chose: on ne peut pas effacer des milliers et des milliers d’années de conditionnement génétique et social.

Vous verrez rapidement que dans une grande majorité des relations, ce sera à vous de prendre les décisions surtout en ce qui concerne le quotidien « comment on règle ce petit problème, qu’est-ce qu’on fait ce soir, cet été, etc… »

95% des femmes – même les cadres dynamiques castratrices au travail – aiment pouvoir rentrer chez elles et se reposer sur un homme qui prend les choses en main. Alors soyez prêt à DECIDER. Votre indécision et votre passivité sont des tue-l’amour puissants.

« La course au mari, moi je suis pas comme ça ! »

Il y a toujours des exceptions à la règle, mais l’écrasante majorité des femmes souhaite se marier et fonder une famille. Là encore c’est avant tout génétique et profondément ancré dans le cerveau le plus primitif… donc je prends pas trop de risque avec cette affirmation.

Cela ne veut pas dire que vous devez vous précipiter dans une bijouterie pour lui acheter une bague au bout de 3 semaines de relation (dans une pulsion d’AFCisme extrême).

Cela signifie seulement que, quoique vous dise votre copine à ce sujet, si vous commencez à lui parler bague et mariage au bout d’un moment ensemble, vous verrez ses petits yeux s’écarquiller comme Bruce Willis devant le sabre japonais dans Pulp Fiction

Maxx

banner parler aux femmes 5 revendications féministes quelle voudrait que vous ignoriez
banner parler aux femmes 5 revendications féministes quelle voudrait que vous ignoriez
Banner 50phrases 5 revendications féministes quelle voudrait que vous ignoriez
Banner 50phrases 5 revendications féministes quelle voudrait que vous ignoriez
Bann TechniqueAstucieuse v2 5 revendications féministes quelle voudrait que vous ignoriez
Bann TechniqueAstucieuse v2 5 revendications féministes quelle voudrait que vous ignoriez
29 COMMENTAIRES
  • Medhy dit :

    Je n’éprouve AUCUNE attirance pour ces femmes, je n’arriverai même pas à bander au lit avec elles. Quel malheur le féminisme, il tue nos femmes jadis douces tendres comme on les aimait tant…

  • Michaelis dit :

    Et ben cet article reflète bien la réalité de ce qu’on vit mais j’aimerais insister sur un point,prenons conscience quand même la galanterie n’a pas de raison d’être si l’homme et la femme sont égaux sur tous les points. Pour vous donner ma pensée, je considère que la femme doit aspirer à devenir l’égale de l’homme d’un point de vue civique et morale.

  • Dream dit :

    @ Michaelis, je suis d’accord avec ce que tu dis.
    La femme est l’égal de l’homme … alors pourquoi un « traitement de faveur » ?
    La galanterie n’aurait elle pas un coté macho ?

    Perso, moi je répondrais en parlant de courtoisie.

    Ce qui fait qu’on cède sa chaise aux personnes âgées.
    Qu’on donne un mouchoir a quelqu’un qui renifle.
    Qu’on ouvre la porte aux filles/hommes tout autant qu’elles/ils pourraient le faire pour nous.

    Juste une forme de politesse.
    Exactement comme la galanterie, mais pas borné au « par les hommes, pour les femmes »

  • Kiss dit :

    J’AIME ! Cet article j’en avais grand besoin !
    Et la petite touche d’humoure qui rend la lecture d’autant plus agréable, c’est la cerise sur le gâteau.
    J’en ai même profité pour réfléchir à quelques outframing (ou reframing, j’me suis pas encore familiarisé avec ça ^^’)

    Et pour contre dire Michaelis et Dream, je trouve que la galanterie est importante, puisqu’elle est en grande partie impliqué dans la séduction ;) Et moi j’aime me sentir galant =P

  • Lordarecci dit :

    J’ adore le coup de Bruce Willis…. maintenant grace à toi, si je fais une offrande de valeur à ma copine et qu’ elle réagit comme cité… ca me foutras plus un fou rire qu’ autre chose (c’ est mon tout premier com sur ce site … champagne … j en profite pour clamer haut et fort la perfection de ce site !! Bravo et merci !!)

  • HMCB dit :

    vous me faites tous rire avec vos petites querelles lol!!!!! , mais le sujet est très interessant, et j’avouerai très réel, nous femmes sommes et restons tojor dans nos réves kelke soit le niveau social ou intellectuel , prenon l’exemple d’une directrice ki decide de tous , il suffit k’1 home lui tienne tête et il a son intéret parcekil a oser , alors les mecs OSER mais mais avec galanterie et courtoisie nous y gagnerons tous ….

    p.s vous etes super Maxx.

  • cherryplump dit :

    Terriblement vrai !
    En tant que femme j’ai fait des études, mené ma vie etc…bref je fais tout pour être respectée à l’égal d’un homme au travail ou à la fac. Mais le privé c’est autre chose ! Sans être soumise (je suis quand même très fière) un homme ne me fera pas vibrer si ce n’est pas lui qui mène la barque ! qu’il me laise les trucs du quotidien mais oui même en 2011 et toute working girl qu’on soit, on aime une épaule plus forte, un socle solide, une force tranquille à nos côtés. Et oui ceci passe par une certaine « protection  » (même quand il n’y a pas de danger, raccompagnez-nous !).

  • violette dit :

    J’ai détesté cet article. L’égalité de droit est acquise en France depuis de nombreuses années et pourtant, les inégalités persistent. Elles persistent car elles sont bien plus ancrées en nous. Ce sont des inégalités dites structurelles qui font partie de notre inconscient et qui n’ont rien de naturel (preuve en est elles varient beaucoup de société en société et des périodes). Cela signifie que si on veut changer les choses, il faut s’attaquer à ce qui est symbolique et qui structure nos types de pensées puisque le changement de lois n’y changent rien. Cela peut être le langage (et oui le fait que le masculin l’emporte sur le féminin façonne nos modes de pensées depuis qu’on est petit), les vêtements, la scolarisation, les jouets, les stéréotypes… le but n’est pas d’assurer une domination des femmes sur les hommes. Le but est d’obtenir l’égalité totale de iure et de facto. Biensûre que parfois les femmes aussi sont perdues. On est structurée pour reproduire les inégalités et à moins d’avoir été élevée sur une ile déserte, il y a peu de chances de ne pas être influencées. C’est normal mais cela ne veut pas dire qu’on ne peut pas essayer de les déconstruire afin d’avancer le plus possible vers l’égalité. Promis tout le monde y sera gagnant à la fin (enfin surtout les générations futures)…

  • Rodriguez dit :

    Porter le sac d’une fille ça fait pas un peu soumis ? Je sais, ça fait question de beauf-macho mais quand même, surtout quand c’est pas nécessairement une amie proche (auquel cas no problem si ça peut l’aider), quand c’est juste une copine ou une fille qu’on voit de temps en temps, ça me met mal à l’aise cette idée,

    Amicalement votre,
    Rodriguez

    PS : merci pour votre site, il est super génial, vous faites du super boulot les mecs :).

1 2

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)