Comment Eviter les Blancs dans la Conversation (ou s’en servir pour la séduire !)

Publié dans Première Rencontre par Sélim

discussion storytelling Comment Eviter les Blancs dans la Conversation (ou sen servir pour la séduire !)

La peur de l’apprenti séducteur a encore frappé : arrive un moment dans la conversation où il ne sait plus quoi dire, où la fille en face de lui n’a plus rien à raconter. Silence gêné, silence gênant.


Les secondes de silence assourdissant s’accumulent et vous voyez vos chances de la séduire s’envoler en même temps que cet ange, qui passe et repasse au-dessus de vos têtes…

Dans cet article, je vous donne toutes les techniques pour éviter les blancs dans la conversation… ainsi que les bonnes manières de vous servir des blancs pour mieux la séduire !

Avez-vous eu la chance de jouer d’un instrument de musique ? Le silence fait partie du morceau, il appartient à la gamme, et son utilisation permet souvent de reprendre encore plus fort.

Le problème de l’apprenti séducteur : penser que le silence est contre-indiqué pour atteindre son but.

Et si je vous disais que vous pouvez utiliser le blanc dans la conversation pour séduire la fille qui vous plaît ?

Cadeau : si vous avez la flemme de tout lire, la vidéo se trouve juste en-dessous !

Le silence comme preuve de confort ?

Parfois, quand je rentre chez moi le soir après le bureau, les bars, les restos bruyants, j’ai simplement envie de me mettre dans une bulle sans son, pour qu’on ne me parle plus.

Les provinciaux de passage à Paris ont toujours la même remarque : « Qu’est-ce qu’elle est bruyante, cette ville ! » Et ils ont raison. Ce n’est pas New-York, « the city that never sleeps », mais le bruit est présent en permanence.

Dans la conversation avec une fille, si vous êtes timide, vous allez vouloir l’impressionner. Vous allez vouloir lui parler, encore et encore. Vous mettre en valeur, lui donner envie de mieux vous connaître.

Vous allez vouloir lui parler de vos anecdotes qui vous mettent en valeur, des histoires géniales de vos amis, des projets de soirées où vous voulez l’inviter.

Pas de temps mort, vous êtes une mitraillette ! Maintenant, essayez de ralentir. Essayez de soutenir son regard au moment où vous vous taisez et où vous portez votre verre ou votre tasse à vos lèvres.

Essayez de savourer ce moment de silence et d’intense sexualisation. Le silence, c’est un peu ce moment juste avant la tempête, juste avant le premier baiser. Après l’avancée des troupes au son des tambours et des cors et avant la charge héroïque : le silence, annonciateur de la bataille à venir !

On peut donc comprendre que le blanc dans la conversation vous fasse peur :

  • « Je ne sais plus quoi lui dire ! »
  • « Je ne suis pas assez intéressant pour elle ! »
  • « Merde, qu’est-ce qu’elle va penser de moi si j’ai si peu de choses à dire ? »

Respirez un grand coup, on va voir ensemble comment éviter les blancs dans la conversation… avant d’apprendre à s’en servir.

Comment éviter les blancs dans la conversation ?

Vous pensez qu’il ne faut pas stopper le flow pour séduire ? Pas de problème.

Pour éviter les blancs dans la conversation, vous pouvez apprendre à relancer facilement la conversation.

Relancer la conversation sur de vieux sujets

  • « Tiens, tu me disais tout à l’heure que BLABLABLA… Pourquoi est-ce que tu penses ça ? »
  • « Tu sais, tout à l’heure on disait que BLABLABLA… en fait, je pense plutôt que… »

Pour bien relancer la conversation et éviter les blancs, je vous conseille de relire l’article sur le multithreading, l’art des conversations multiples !

Relancer la conversation sur de nouveaux sujets

Ici, vous pouvez vous servir de votre sens de l’observation pour relancer la conversation. Vous êtes dans un bar ?

  • « C’est marrant, je n’avais pas vu que le serveur portait XXX »

  • « C’est marrant, je n’avais pas vu que le couple d’à-côté parlait aussi fort… Tu penses qu’ils font quoi dans la vie ? » 
(Inventer des vies aux gens, ça marche dans tous les transports en commun, si jamais vous voulez draguer dans le bus ou draguer dans le métro. Ça marche aussi en boîte quand vous êtes assis seul avec elle !
  • « Ah, ton verre est presque vide… Le mien aussi… Je recommanderais bien un cocktail, ça te dit ? Le premier qui arrive à attirer le serveur juste avec les yeux ! » 
(Ça vous permet de mettre en place un jeu de eye contact facilement, vous pouvez transformer ça en bataille de Eye Contact par la suite)
  • « J’étais tellement captivé par ce que tu me racontais que je n’ai même pas entendu la musique ! Tu entends ? C’est un vieil hôtel Costes ! J’écoutais ça en permanence quand j’étais gamin ! » 
(Ça vous permet au choix de lui faire un compliment facile sur l’intérêt de ce qu’elle racontait, de partir sur le sujet de l’enfance ou de bifurquer sur le sujet de la musique)

Soyez observateur ! Surtout, une règle à retenir si vous avez peur des blancs dans la conversation : ne prévoyez pas la suite de la conversation. N’anticipez pas vos sujets de conversation.

Si vous commencez à vous prendre la tête pour les sujets de conversation, vous allez arrêter de l’écouter à 100%, et vous allez rater des informations essentielles qu’elle pourrait vous donner sur elle.

Votre peur de ne pas savoir enchaîner ne doit pas submerger votre sens de l’observation !

Comment se servir des blancs dans la conversation pour séduire ?

Si les blancs dans la conversation vous gênent, vous pouvez décider de jeter la lumière sur eux pour les faire disparaître !

Procédé audacieux mais qui paye, qui montrera votre volonté de faire vivre une expérience sympa à la fille en face de vous. Vous pouvez décider de la faire rire, ou de profiter de ce moment de gêne pour faire grimper la tension sexuelle.

Se servir des blancs dans la conversation pour faire rire

Un blanc arrive dans la conversation ? La première solution consiste à passer en langage des signes, en faisant des trucs invraisemblables avec vos doigts… genre des cœurs, ça peut marcher… Sinon, tentez ces quatre approches !

  • « Tu préfères le jeu « je te tiens, tu me tiens, par la barbichette » ou le roi du silence ? » Profitez-en pour approcher votre main de son menton, et voyez comment elle réagit. C’est un bon début pour la kino escalation.

Si elle tourne la tête pour éviter votre main, c’est qu’elle n’est pas encore assez à l’aise avec vous ! Reprenez alors la conversation en lui demandant à quel jeu elle était forte quand elle était gamine.

  • « Et sinon, toi, tu es plutôt long, ou très long silence ? Perso, j’ai remporté la couronne de Roi du silence 2013, en plus de mon titre de… »

Vous pouvez vous inventer un titre imaginaire, pour partir ensuite sur un jeu de rôles !

  • « Ouais, je sais, je suis assez impressionnant. Ma mère ne m’a pas parlé avant l’âge de 5 ans quand j’étais gosse, elle était trop impressionnée par ma grosse dose de charisme et de confiance en moi. Tu vas t’y habituer assez vite, n’aie crainte ! »

Là, on est à la limite entre l’arrogance et la confiance en soi : l’approche cocky & funny consiste justement à marcher sur ce fil sans tomber !

  • « Tu sais, @filleenfacedemoi, la vie, c’est pas twitter… Tu n’es pas limitée à 140 caractères ! »

À utiliser si la fille en face de vous est une twitta, qu’elle se réfugie toutes les dix secondes dans son téléphone. (PS : si elle passe plus de temps avec son téléphone qu’avec vous, profitez d’un de ses silences pour vous échapper, c’est un IOD assez fort…)

Je dois admettre que le blanc dans la conversation n’arrive pas toujours au bon moment… Si c’est directement après avoir abordé la fille, améliorez vos transitions !

Cependant, si vous sortez d’une conversation très animée avec la fille en face de vous, et qu’elle a eu l’air de vous apprécier, ce silence peut être un indicateur d’intérêt… Voyons cela dans la dernière partie…

Se servir des blancs dans la conversation pour sexualiser

Si la fille a envie de se laisser guider, si elle veut laisser faire l’expert en séduction et l’homme confiant qu’elle perçoit en vous, elle risque de se taire à un moment, pour vous inviter à l’embrasser.

(Attention ! Je ne vous dis pas qu’il faut sauter sur la fille en face de vous au moindre silence). À vous de bien « sentir » la complicité entre vous deux.

L’approche doit se faire délicatement : votre main qui prend sa main ou votre main qui vient caresser doucement sa nuque, puis votre tête qui s’approche de la sienne. N’allez pas me faire une Guillaume Pley, sinon les féministes vont encore venir nous embrouiller…

  • « Je n’avais pas vu, parce que tu parlais beaucoup trop, mais tu as une très jolie bouche… Arrête de bouger pour voir… » Combo Eye Contact + sexualisation + kino = premier baiser !
  • « Hey, mais arrête de me regarder comme si j’étais une proie ! Je ne suis pas un garçon facile, un toyboy que tu peux consommer comme ça ! »

Une pure approche inspirée du Prizing de Swinggcat, ou comment inverser les rôles rapidement en séduction.

  • « Mon Dieu, vite ! Un médecin ! Elle est morte ! Elle ne parle plus ! Elle ne respire plus ! Je vais devoir tenter le bouche-à-bouche ! »

Ça, c’était en milieu de soirée, posés en boîte, on avait parlé plus tôt dans la conversation de David Hasselhof et de sa carrière avant et après Alerte à Malibu. On avait parlé de faux seins, de fermeté de Pamela Anderson et des autres actrices… Et à la fin, j’avais tenté le bouche-à-bouche, c’était passé tout seul, avec son quota de rires à la clef ! Pas romantique pour un sou, complètement surjoué, mais efficace…

Comment éviter un blanc dans la conversation : conclusion !

« La parole est d’argent, mais le silence est d’or… » Taisez-vous plus souvent, apprenez à cultiver le mystère, mais surtout, n’ayez pas peur des blancs dans la conversation !

Un blanc dans la conversation, si vous décidez de maîtriser le rythme, ça passe tout seul, comme une respiration dans une chanson. C’est un peu comme le péage sur une autoroute, ça fait partie du jeu !

Vous savez désormais comment exploiter les blancs dans la conversation pour la relancer, faire rire la fille ou sexualiser !

Je vous laisse avec deux bonus : le premier, c’est un jeune homme qui tente le silence, tente le premier baiser, et…

Le second bonus, c’est la très chouette infographie des copains de Cookening sur la manière d’éviter les blancs dans la conversation pendant un dîner !

Infographie blancs conversation Cookening Comment Eviter les Blancs dans la Conversation (ou sen servir pour la séduire !)

Sélim, ceinture noire de blancs dans la conversation.

banner parler aux femmes Comment Eviter les Blancs dans la Conversation (ou sen servir pour la séduire !)
banner parler aux femmes Comment Eviter les Blancs dans la Conversation (ou sen servir pour la séduire !)
Banner 50phrases Comment Eviter les Blancs dans la Conversation (ou sen servir pour la séduire !)
Banner 50phrases Comment Eviter les Blancs dans la Conversation (ou sen servir pour la séduire !)
Bann SexTalk 3 Comment Eviter les Blancs dans la Conversation (ou sen servir pour la séduire !)
Bann SexTalk 3 Comment Eviter les Blancs dans la Conversation (ou sen servir pour la séduire !)
Bann 16erreurs 1 Comment Eviter les Blancs dans la Conversation (ou sen servir pour la séduire !)
Bann 16erreurs 1 Comment Eviter les Blancs dans la Conversation (ou sen servir pour la séduire !)
Bann SMS1erRDV 1 Comment Eviter les Blancs dans la Conversation (ou sen servir pour la séduire !)
Bann SMS1erRDV 1 Comment Eviter les Blancs dans la Conversation (ou sen servir pour la séduire !)
Bann TechniqueAstucieuse v2 Comment Eviter les Blancs dans la Conversation (ou sen servir pour la séduire !)
Bann TechniqueAstucieuse v2 Comment Eviter les Blancs dans la Conversation (ou sen servir pour la séduire !)
66 COMMENTAIRES
  • Wilko dit :

    Merci merci mais tu me dis après ma phase de retour de voir si elle me reparle d’elle mm pour savoir si sa passera ou être le seul a entamer a chaque fois ?

  • Mayer dit :

    Salut, j’ai testé plusieurs choses sur le field hier soir
    au bar: quelques openers, j’ai aussi beaucoup travaillé sur
    moi-même ces derniers temps avec mes états d’esprit. Je considère
    que je à l’aise a parler une femme, mais j’ai cependant des petits
    problèmes parfois. Bref, je vais y aller avec un exemple hier. Une
    fille, qui me plaisait au bar etait avec une autre amie et un autre
    mec qui parlais principalement a son amie. J’ai donc demandé une
    bière au bar à côté d’elle et je l’ai abordé en la complimentant
    sur ses leggings bleu brillant avec un air C&F (a noter que
    c’était un party spécial années 80). J’ai donc enchainé la
    conversation avec elle et tout allait bien, je la sentais
    réceptive. Un autre détail important est que je suis en voyage pour
    plusieurs mois et ne suis donc en apprentissage de l’anglais et
    j’ai encore quelques limitations a ce niveau étant donné que je
    dois draguer en anglais. Et bref, d’un coup, elle se fait distraire
    par une amie et elle se casse sans prévenir. Du coup je me rammasse
    seul au bar l’air un peu con. Je me suis aussitot reviré vers
    quelqun de lautre coté pour parler a un autre inconnu pour faire
    connaissance. Auriez vous un conseil a me donner pour ce genre de
    situation? Comment éviter ces situations et si cela se reproduit,
    qu’elle est la meilleure chose à faire?

  • wilko dit :

    Salut Lex, ma phase d’approche fût très bonne, elle relance les conversations, et y met des émotions comme moi. Tu me conseille de FO pour voir quel degré la relation est? Et aussi tu penses que ça serait trop tôt de passer en mode sexualisation pour la dater les jours suivants?

  • Wilko dit :

    Ok mais je pense que si je continu avec le cooking and funing sa peu vite tomber en FZ et quelle perde de l’intérêt pr moi. Mais surtout j’ai peur de sexualiser now parceque je connais pas encore vraiment le degré de la relation si c’est instable ou stable. Que faire ?

    • Sélim dit :

      Hello Wilko, je réponds juste rapidement.
      COCKY and FUNNY, « audacieux et marrant »ou « arrogant et marrant », pas COOKING and Funing.
      Mais tu m’as bien fait rire, le matin ça fait du bien !

    • Wilko dit :

      Hahahaha je cherchais le nom! Mais content que ça te fasse rire!

  • Franco dit :

    Trop bien le sîte

  • Sélim dit :

    Bonjour Ciahell,
    Je vous propose de regarder la chaîne Youtube Artdeseduire dans ce cas : https://www.youtube.com/ArtdeseduireTV
    pour voir et entendre les cours de séduction !

  • RICARDO dit :

    tres bon article o faites moi suis dans une situation que je dirais un peu compliquee jai connu une fille ya pa tres longtemps et la on sechange beaucoup par des textos et la je me suis dit qu il est temps davancer dans le procesus de la seduire mais le probleme a nest que je ne sais pas comment m y prendre peur de tout foutre a lair des conseils et des suggestions seront les bienvenues merci davance

  • remy dit :

    Salut Selim me voilà donc avec le même commentaire il me faut absolument une réponse:
    En fait je suis un peu confus, ça vient juste de m’arriver et ça m’est jamais arrivé avant, je ne sais pas comment, je suis toujours entouré, je peux même être parfois un moulin à parole. Mais là je me dis qu’après avoir un blanc dans une conversation, qu’est ce qu’elle va penser de moi après? sachant que ça vient de m’arriver avec une fille que je viens de sortir avec pour la première fois, ma question est la suivante: Est ce qu’il y aura peut être quelque chose entre nous malgré les blancs lors de notre première rencontre? qu’est ce qu’elle pense de moi ou alors qu’est ce qu’elle pensera de moi? je suis vraiment foutu

    • Sélim dit :

      Hello Rémy, arrête de noircir le tableau, arrête de te prendre la tête, tout va très bien se passer si tu discutes normalement avec elle !
      N’essaie pas d’anticiper la conversation, et n’oublie pas que le silence fait partie de la conversation !
      Allez, tu la rappelles pour un deuxième rendez-vous et tu nous raconteras la suite plus tard !

    • remy dit :

      Merci beaucoup sélim pour tes conseils. Tout se passe très bien avec elle, en fait elle est du genre à ne pas parler beaucoup, elle est un peu réservé, du coup je dois être le premier à entamer une conversation. Un autre souci qui me tracasse c’est que parfois ça m’arrive d’être ‘needy’, je ne l’ai jamais été avec aucune fille auparavant: il s’agit du fait que je l’appelle un peu trop, parfois je cherche même son approbation..Je sais que je dois absolument changer mon attitude !

  • Le Vince dit :

    Le blanc dans la conversation je l’aime :) Sérieux j’adore. Bon ça c’est mon côté décalé, mais vraiment il est utile…

    Dans pratiquement tous les cas (à voir quand même, selon qui on en a face) c’est le moment où jamais de placer une grimace à la con, genre je te tire la langue ! J’ai prévenu je suis décalé :) Je ne me rappelle pas d’une fois où ça ne l’a pas fait au moins sourire, et bonus : ça donne 3 ou 4 secondes pour penser à la suite !

    Parfois malheureusement, on a une fille un peu trop sérieuse, ou pas encore trop libérée, en face de soi. Il faut le sentir bien sûr, mais tirer la langue (entre autres) ne sera pas forcément le top à ce moment là. Un petit tout con « tu dis rien ? » passe pas mal alors, juste encore histoire de se donner quelques petites secondes.

    Le blanc, il faut le retourner. Il faut l’utiliser. C’est le moment de glisser le clin d’oeil, la grimace (mon tirage de langue j’adore :p), le regard qui tue, la phrase nulle mais qui n’a sa place que dans le vide (genre, exemple « mais sinon c’est vrai qu’il fait froid » alors qu’on n’a pas parlé de la météo, encore plus si il fait genre 30°), enfin ça se comble.

    Tout ce qu’on ne sait pas mettre ailleurs (ne me lisez pas mal) ira très bien dans un blanc. Le blanc est aussi gênant pour elle que pour vous, c’est donc le moment de rebondir :)

  • Jules dit :

    Pour savoir, la scène dans pulp fiction entre vincent vega et mia wallace, est elle un bonne exemple de ce genre de situation ?

  • SeVen dit :

    Salut la team!
    Je me baladais sur le site et je suis retombé sur cet article il y a quelques semaines, et j’ai voulu tester un petit truc simple, utiliser les blancs de manière excessive dans une date!
    Je viens faire mon rapport colonel!
    Bon, à vrai dire, le début à été assez hard, à ma première date, j’avais vraiment la sensation que la fille voulait se barrer, puis quand j’ai KC, j’ai compris que les blancs pouvait etre très efficaces! Mon jeu était simple: prononcer le moins de mots possible (aller, peut-etre 1 à 2 phrases par heure, histoire de relancer le monologue de ma demoiselle) sans me préocuper de ce que je devais dire ou pas, je n’avais qu’un objectif: le kino! Que ce soit en balade dans un parc, dans un musée, ou meme à l’accrobranche, toutes mes dates ont été un succès, KC à tous les coups! C’est fou, mais un sourire, un petit neg comique, une kino escalation bien dosée, et c’est reglé, t’as emballé! Le seul hic que j’ai vu, c’est qu’il faut etre en action, pas sur que ça marche souvent si on essaie ça au resto, quoique… Je m’en vais fieldtest!

1 2

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)