L’art de la conversation : comment bien parler aux femmes ?

Publié dans Première Rencontre par Sélim

premier rdv passe bien erreurs Lart de la conversation : comment bien parler aux femmes ?
C’est lors d’une séance de coaching en séduction que l’apprenti séducteur en face de moi m’a poussé à réfléchir : « Mais en fait, le problème c’est que toi tu enchaînes, tu as toujours des trucs à raconter. Comment ça te vient à l’esprit toutes ces histoires, ces vannes ? »

C’est probablement là que j’ai été obligé de représenter physiquement la structure de la conversation.

Pourquoi les grands dragueurs ont toujours quelque chose à dire ? Comment font-ils pour éviter les silences gênants : réponse en images !

La conversation, la séduction, vous voyez souvent ça comme un processus linéaire, ce n’est pas de votre faute, on a besoin de représentation simple.

Par conséquent, vous avez pour habitude de visualiser une séquence comme celle-ci :

figure 1 Lart de la conversation : comment bien parler aux femmes ?

Abordage, discussion, conclusion, c’est un peu l’ordre qu’on retrouve dans la M3 et dans Revelation de Mystery. Cette représentation est très « logique », très cartésienne : elle est faite pour rassurer les esprits logiques.

Ces mêmes esprits logiques d’apprentis séducteurs qui imaginent la conversation comme étant une suite de sujets de conversation qu’il faut enchaîner : Sujet 1, puis sujet de conversation 2, puis S3, etc…

figure 2 Lart de la conversation : comment bien parler aux femmes ?

Les séducteurs déjà un peu plus avancés ont un plan de bataille encore plus structuré, qui peut ressembler à ça :

figure 3 Lart de la conversation : comment bien parler aux femmes ?

On est encore dans la linéarité, c’est très scolaire, c’est du par cœur. En suivant un processus de séduction comme celui-ci, vous courrez le risque de vous transformer en robot, en clone de la drague, en pick-up autiste…

Si votre objectif est la pure accumulation de conquêtes féminines, une séquence de séduction comme celle-ci peut se révéler très efficace, mais vous passez à côté de la vraie rencontre, celle qui peut se faire quand on écoute vraiment la fille en face de nous.

Pour maîtriser tout ça à la perfection, je dois l’avouer, je suis moi-même passé à côté de filles géniales à l’époque où je ne pensais qu’à améliorer mon game. Je ne sais rien de la plupart des filles avec qui j’ai couché par le passé : je ne faisais que réciter MA partition.

Les trois qualités du séducteur : curiosité, écoute, improvisation

Reprenons notre problème principal : la conversation. Votre objectif lors de la conversation est de mettre la fille à l’aise, de lui montrer que vous avez un cerveau et que vous êtes drôle, qu’elle ne va pas s’emmerder avec vous.

Vous devez vous poser la question suivante : quelles sont mes sources d’information ? Est-ce que je m’informe assez pour pouvoir prendre part à une discussion de groupe ? Est-ce que je m’informe assez pour pouvoir régaler un groupe avec des anecdotes sur un sujet en particulier ?

Voici le schéma simplifié de vos sources d’informations. Quand vous allez raconter des histoires en soirée ou lors d’un premier rendez-vous, puisez dans ces sources d’informations :

figure 4 Lart de la conversation : comment bien parler aux femmes ?

Voilà pour la curiosité. Vous vous évaluez à combien sur toutes ces sources ? Vous vous trouvez assez curieux ? Vous pourriez résumer en 1 minute tous les gros titres de Google Actualités ? Avez-vous un avis à faire entendre ? Posez-vous ces questions, elles vous permettront d’exister et de vous démarquer au sein d’un groupe.

Le séducteur sait écouter

Le piège à éviter absolument : prévoir ce que vous allez dire. Votre séquence de rêve, oubliez-la. Elle n’existe que dans un monologue. Or, avec une fille en face de vous, il va falloir faire preuve de plus de souplesse intellectuelle.

J’écoute, je rebondis sur un autre sujet. Elle parle de mode féminine, je rebondis sur le sujet, ou j’élargis.

La figure suivante représente le mix entre curiosité et écoute : si la fille en face de vous décide de vous parler de mode féminine, vous pouvez enchaîner sur les sujets de conversation suivants :

figure 5 Lart de la conversation : comment bien parler aux femmes ?

  • Soit vous continuez sur la mode féminine en donnant votre avis
  • Soit vous déviez sur la mode masculine si vous en savez un peu plus
  • Soit vous élargissez le sujet à la presse féminine globale
  • Soit vous restreignez le sujet à la Fashion Week, aux défilés, aux dernières collections aperçues
  • Soit vous restreignez encore plus en lui faisant un compliment, en lui disant qu’elle vous fait penser à « NOM DE VOTRE MANNEQUIN PREFEREE ».

Tenez, voici l’exercice que je donne à tous les futurs Don Juan lors des séances de coaching en séduction. Prenez un mot, écrivez-le au centre d’une feuille. Au choix : « cheval », « danse », « étoile ».

figure 6 Lart de la conversation : comment bien parler aux femmes ?

Cet exercice a un but : vous obliger à débrider votre créativité, vous apprendre à rebondir, à être intarissable quand on vous lance un nouveau sujet.

Sur la figure 6, j’ai pris le mot « cheval ». La fille en face de moi vient de me dire que lorsqu’elle était petite, elle faisait du cheval. Je vais aller puiser dans mon histoire personnelle et mes connaissances pour préparer la suite de la conversation.

Attention, je ne dis pas préparer au sens « il faut que je lui dise A, puis B, puis C ». Non. C’est plus libre, plus improvisé. Quand elle me parle de cheval, je pense :

  • Au scandale Findus, qu’on pourra aborder ensemble si elle aime parler de bouffe ou de scandales alimentaires
  • Au jeu des petits chevaux (pour la ramener en enfance et à ses jeux à elle)
  • A mon voyage à Cuba, à l’après-midi magnifique sur des chevaux affamés, dans des paysages sublimes où des Cubains ont roulé des cigares devant nous. (prétexte pour parler de voyages)
  • A mon week-end au Mont Saint-Michel (pour lui faire parler de ses week-ends, de ses voyages en France)
  • Aux assiettes de mes parents (un service alsacien, avec des maisons et des costumes traditionnels, on a chacun notre assiette de prédilection… « Et toi ? », prétexte pour la faire parler de ses origines)
  • Au manège situé à côté de la plage à Andernos-les-Bains (la ville où j’ai fait mon lycée, splendide en été… « Et toi ? » prétexte pour parler de lycée, de vacances, d’amours de vacances etc…)

Chaque mot doit vous donner un prétexte de prolonger la conversation. A vous de bien le choisir, à vous de convoquer vos souvenirs et vos connaissances pour booster cette conversation !
Au fond, la meilleure structure pour la conversation, si je devais la décrire à un apprenti séducteur…

OBSERVATION + IMPRESSION + ET TOI = CONVERSATION EN BETON !

1. L’observation : « Tiens, je viens de voir que SUJET 1 »
2. L’impression : « Je trouve que SUJET 1 c’est cool / anormal / trop drôle »
3. Et toi : « Et toi, tu en penses quoi ? »

Normalement, avec l’expérience, vous n’aurez même plus besoin de verbaliser le « et toi ? » Si le ping-pong verbal s’est installé, si elle est suffisamment intéressée par votre auguste personne à ce stade de la conversation, elle rebondira elle-même sur vos sujets de conversation.

Et si elle est vraiment intéressée, parfois, elle en proposera, vous facilitant ainsi encore plus la tâche !

L’exercice pour progresser en conversation : vous devez me raconter au moins une histoire sur un mot. Gentlemen, si je vous dis « Couteau », vous me dites…

Sélim

banner parler aux femmes Lart de la conversation : comment bien parler aux femmes ?
banner parler aux femmes Lart de la conversation : comment bien parler aux femmes ?
Banner 50phrases Lart de la conversation : comment bien parler aux femmes ?
Banner 50phrases Lart de la conversation : comment bien parler aux femmes ?
Bann SexTalk 3 Lart de la conversation : comment bien parler aux femmes ?
Bann SexTalk 3 Lart de la conversation : comment bien parler aux femmes ?
Bann 16erreurs 1 Lart de la conversation : comment bien parler aux femmes ?
Bann 16erreurs 1 Lart de la conversation : comment bien parler aux femmes ?
Bann SMS1erRDV 1 Lart de la conversation : comment bien parler aux femmes ?
Bann SMS1erRDV 1 Lart de la conversation : comment bien parler aux femmes ?
Bann TechniqueAstucieuse v2 Lart de la conversation : comment bien parler aux femmes ?
Bann TechniqueAstucieuse v2 Lart de la conversation : comment bien parler aux femmes ?
155 COMMENTAIRES
  • rams997 dit :

    Merci pour cet article, j’en avais vraiment besoin.
    Couteau, ca me fait penser aux series et films policiers,criminels comme Quantum of solace ou encore les experts miami; avec ca je rebondis sur ses gouts en matiere de films et series.

  • mucus dit :

    Honnêtement pour bien parler au femme c’est simple rester naturelle confiant et ecouter ce qu’elle vous dise car si elle reste parler avec vous c’est que vous lui plaiser normalement. Après meter votre personnalité en avant affirmer vous et si vous penssez differament essiter pas a le dire en argumentent pourquoi elle adore ca après il faut y aller molo avec les compliments pas plus de trois et soyez originale et observateur de ce qu’elle porte et qui vous plait. Si elle vous plait baver pas sur son corp mais regarder la dans les yeux. Si vous tomber sur une manipulatrice d’alfa female faite pas comme moi j’ai fais de tomber dans le panneau de faire semblant d’etre amoureux pour la seduire mais recadrer la. Ensuite preparer votre argumentation comme par exemple moi j’adore la politique du coup c’est un sujet qui plait pas au fille elle vous le signal vous embrayez sur j’aime créer des lois le pouvoir et la manipulation des foules. Après sur la manipulation vous avez le droit de le faire seulement pour avoir la fille que vous voulez vraiment avoir mais qu’il faut pas faire n’importe quoi car en face vous avez une personne qui a des sentiments et qui peut souffrir donc couche pas avec n’importe qui pour soulage votre ego des filles qui vous ont fais souffrir j’ai faillis le faire je les pas fais je le regrette pas et sacher que la seule regle valable en amour c’est qu’il y en a aucune a part ecouter son coeur

    • BTP38 dit :

      Ba le prends pas mal mais j’espère qu’à l’oral tu t’exprime mieux qu’à l’écrit par ce qu’on a quand même un peu de mal à te suivre compte tenu de la ponctuation (entre autre), mais si non c’était très intéressant ;-)

    • yop dit :

      Oui je suis du même avis que BTP, fais attention à ton orthographe et aère ton texte.

      Le site donne des conseils comme toi tu fais. La séduction est en quelques sortes une manipulation dans le bon sens. On veut s’amuser et on veut rendre heureux la fille.

    • med dit :

      slt,les mots m’echape devent elle, j’ai l’impréssion d’être drole.

  • mucus dit :

    Ouia j’ai mis beaucoup de temps pour comprendre certainne chose mais qui sait l’avenir me donnera raison.

  • yaya dit :

    ce dont tu parle est sensé et logique mais maintenir le rythme de la conversation jusqu’a atteindre l’objectif qui me depasse

  • eagle4 dit :

    Quand j’étais gamin, ayant grandi à côté de la mer, j’allais parfois à la pêche au couteau (le mollusque). Il suffisait de repérer des trou en forme de 8 à marrée basse et y disposer un peu de gros sel. Le couteau croyait alors que la marée était remontée et sortait de son trou. Il n’y avait ainsi plus qu’à le cueillir.

  • pablo2 dit :

    Une fille qui refuse un rdv, « date » comme un café par exemple sous prétexte qu’elle a un emploi du temps chargé tout en distant que c’est dommage qu’elle aurait voulu avec plaisir. Mais qui biensur ne propose pas une autre date. Elle est désintéressé ? Faut il attendre que ca soit elle qui demande un autre rdv ? Ou tout simplement la next? Persévérer sans être relou malgré ce refus est une solution ? Merci de vos reponses :s

    • lex dit :

      Pablo2 : propose deux dates et fais lui choisir, tu gagneras du temps !

    • sunsets dit :

      j ai une bonne 50e d années et je trouve ces techniques d un autre âge… Elle ‘adressent àmon époque. Lrsque j avais 20 ans, les filles ne réagissaient pas comme maintenant (veinards vous alors… :-) ) Elle ne montraient pas si on l interessait… alors il fallait trouver des combines comme celles-ci… les mecs fonctionnaient un peu en roue libre… tout le but de la conversation etait de savoir si on l interessait ou pas, et cela pouvait durée 2 h… Maintenant tout à changé. Si on plait à une fille (physique,, approche…) et cela dans les premieres secondes, elle sait déjà elle si elle a envie ou non du mec… et on constate de suite que c’est le cas car maintenant les filles envoient de suite des « signaux » qui le montre, regard, position du corps, sourire, etc etc). Pas besoin donc d’etablir toute une stratégie à long ou même moyen termes… Reste l ‘idée qu on peut faire changer d envie une fille, qui n aurait pas envie de vous parler et qui changerait d’avis… et cela ça arrive une fois sur 100. Si le garçon l a embrassé en 10mn c’est qu en fait, au jour d aujourd hui , dès le debut elle est d’accord en fait… Groooos avantage pour les mecs de l epoque actuelle…

    • lex dit :

      Mouais, c’est un peu limite ton truc. A ton époque, y’avait la libération sexuelle, et les nanas n’étaient pas taxé de salopes quand elles en profitaient, non ? ^^

  • Clemson dit :

    Excellent article, même si je pense que beaucoup d’entre nous appliquent tous ces préceptes au quotidien, d’une façon moins codée bien sûr :)

  • flo dit :

    Article intéressant comme d’hab. :)

    Je post juste un commentaire pour remercier les rédacteurs du site qui m’ont permis de séduire ma nouvelle copine, c’est grâce à beaucoup de choses que j’ai lu ici et mis en application que ça a marché du feu de dieu, sans pour autant apprendre TOUT et l’appliquer comme une vulgaire machine, je suis resté moi même et j’ai trouvé quelqu’un qui me correspond.

    Merci à ADS vous êtes cool !

  • cles dit :

    oui je comprends mais tout sa est valable pour une fille blanche ou mm pour une fille noire et vivant en afrique? parcequ’il ya un probleme de culture et d’education. mais je comprends votre elan. merci

    • lex dit :

      Cles : Nop, il faut adapter, c’est sur !

    • prophet dit :

      je sais pas vraiment comment; mais avec les filles ça passent à tous les coups, j’ai juste besoin d’une minute d’attention. Et c’est parti!
      Je trouves pas que je sois tellement beau, encore moins riche lol! charmant oui…

      Je suis simple, naturel… très beau parleur je sais même pas d’où je tiens ça!
      Mais j’arrive pas à faire plus de deux mois avec une fille; aussi belle qu’elle soit ;(

  • artemix dit :

    « couteau »… Quand j’étais petit je me souvient vers mes 14anspour mon anniversaire on etait dans l’aveyron et mon père m’a offert un laguiole. A l’époque j’avais trouver ca un peu bizard je comprenais pas trop mais tu vois auourdui je m’en sert encore et je repense a mon père, c’est impressionant le pouvoir des souvenirs :) t’a pas un objet a titre affectif comme ça ?

    alors vous en pensez quoi ?

    • Sélim dit :

      Très bon, je rajouterais des trucs flippants du genre : « Et du coup, à chaque personne que je découpe dans le jardin, je repense à mon père ! »

  • aljo dit :

    Couteau,  » ça me fait penser à mon frère qui n’aime pas le beurre et le fromage, à chaque fois qu’on se sert d’un couteau pour se tartiner du beurre il est obligé d’en prendre un autre ou de le laver, je trouve ça un peu bizarre, incomprehensible… Mais je pense que c’est héréditaire, parce que mon père, mon oncle et mon arrière grand père sont pareils  »
    Et là, 2 suites possibles :
    1 :  » et toi, tu penses que ça peut être héréditaire ? Tu connais aussi des gens comme ça ?  »
    2 :  » d’ailleurs, ça vient de qui dans ta famille ? ( elle me répond  » de quoi ?  » ) Tes gouts de vêtements un peu étranges ? « 

    • Sélim dit :

      Allez ça passe !
      Mais tant qu’à parler d’hérédité, je t’avoue que j’ai un faible pour les compliments…
      « Ces jolis yeux, c’est qui ? C’est maman ou… le facteur ? »

  • Regis dit :

    hahaha!!! Je suis desole. Mais pour moi je ne suis pas un seducteur car la vie n’a pas de formile alors pour quoi savoir tous ces formules = curiosite + ecoute= (improvisationn) olalala!!! il ya des problemes de math qui n’ont pas des solution alors pour vous seduire = ecoute Bravo vous etes un genie

  • everlast dit :

    Génial cet article, j’ai un ensemble de livres anciens (16 volumes datant de la 2 ème moitié du XIX èm ème siècle) qui s’appelle tenez vous bien…  » dictionnaire de la conversation » chaque mot présent (cela représente plus de 16000 pages de mots possèdent en plus de leur définition, un petit topo autour de ce mot……
    Je garde précieusement cette « encyclopédie »

    Comme quoi au l’at de la conversation est encore d’actualité…..

    • Sélim dit :

      Le jeu des dynamiques sociales ne changera jamais…
      Les Anges de la Télé Réalité et la vie des hommes politiques à la place des errements du curé et de la vie à la Cour, en somme !
      Mais pour ceux qui veulent progresser, peu importe l’époque, ça reste d’actualité ! Merci everlast !

  • misteryman dit :

    alors pour les couteaux, je parlerais de ceux que j’ai pu voir en corse, que se sont les plus beau blablabla, que mon oncle corse à pu me montrer comment il les fabriqué blablabla et je finirai par lui demandai si elle y a déjà été ou si elle a de la famille dans le sud aussi..

  • Purcell Habib KOUYAYA dit :

    Bonsoir c’est simplement pour dire que c’est plutôt des essais de conversations entre un homme et une femme dont les amoureux ont besoin. Oui je suis d’accord pour les conseilles c’est bons c’est pratiques c’est rentables mais à mon avis des essais de conversations sont primordial pour ces hommes qui ont jus envie d’avouer leurs sentiments. MERCI POUR VOTRE Attention… C’était Purcell Habib KOUYAYA étudiant en Lettres Modernes au Bénin.

1 2 3 4

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)