Plaire aux femmes : les 3 facteurs clés (3ème partie, l’art oratoire)

Publié dans Plaire aux filles par Boris (Maxx) le 15/09/2009
0 Flares 0 Flares ×

Plaire aux femmes les 3 facteurs clés lart oratoire Plaire aux femmes : les 3 facteurs clés (3ème partie, l’art oratoire)

Les femmes avec lesquels nous interagissons apprennent à nous connaître en fonction des 3 façons dont nous nous présentons :

a. Ce à quoi nous ressemblons
b. Ce que nous disons
c. Comment nous le disons

C. Comment nous le disons

Evidemment, aucun des sujets évoqués précédemment (particulièrement les anecdotes drôles) ne pourra avoir un rendu correct si vous ne savez pas comment les formuler. Votre élocution est très importante.

Les hommes qui savent raconter peuvent transformer des histoires banales en récits excitants. Voici quelques conseils pour y parvenir.

Mettez-y de l’émotion

Cela accentuera ce que vous dites. Si vous parlez d’un concert rock grandiose où vous êtes allés, personne ne croira que c’était si grandiose si vous dites d’une voix monotone : « Je suis allé à un concert grandiose ». Alors que si vous dites « T’aurais vu ça ! C’était un concert énorrrrme ! », vous communiquerez plus d’émotion.

Soyez concis ; ne vous perdez pas dans les détails

Si vous parlez vos vacances à Ibiza, ne la soulez pas avec les détails inutiles comme la nourriture qu’ils vous ont servi dans l’avion, l’attente interminable pour votre taxi ou la couleur des serviettes de l’hôtel.

Le silence

« Le silence parle plus qu’un milliers de mots ». Ce n’est pas de moi ! Rien de tel que de faire une pause lorsque vous parlez, surtout quand vous essayez de captiver une femme avec une anecdote de votre vie.

Lorsque vous arrivez à un point important, marquez un temps d’arrêt pour que votre cible soit pendue à vos lèvres. Reprenez ensuite l’histoire.

Usez du tragi-comique

N’ayez pas peur de saupoudrer votre discours d’un peu de comédie ou d’une pincée de tragédie. Si vous parlez d’une histoire ridicule qui est arrivé à l’un de vos ami, riez-en. C’est un signal pour votre interlocutrice qui rira également.

En revanche, si vous êtes lancé dans une histoire dramatique, dites les choses avec conviction et émotion sans négliger le suspense. Vous êtes assuré d’envoûter les femmes, qui ont toujours un faible pour les histoires qui font pleurer dans les chaumières.

Utilisez le body language

Parler avec les bras croisés devant vous et le cul soudé à votre chaise, ça manque singulièrement d’assertivité ! Parlez avec vos bras, vos mains. Le langage corporel communique l’enthousiasme.

Et, c’est un fait, l’enthousiasme est contagieux, alors mettez le votre en avant. De nombreux articles sur le sujet existent sur la rubrique Body language de ce site.

Maîtrisez l’intonation

Pour finir, sachez modifiez l’intonation de votre voix. Si tout se passe bien et que vous sentez que votre cible est réceptive, servez-lui votre plus belle imitation de Barry White.

En revanche, si vous passez plutôt un moment drôle et décontracté, une voix plus forte et plus dynamique sera de rigueur.

Sachez reconnaître dans quel état d’esprit se trouve votre proie et adapter votre intonation en fonction…

Vous avez lu ces trois articles. Parfait, vous êtes sur la bonne voie pour faire bonne impression sur les femmes. En reconnaissant le pouvoir du discours, du ton et de l’apparence, vous êtes mieux armé pour parvenir à attirer les filles.

Maxx

Seduire cette fille Plaire aux femmes : les 3 facteurs clés (3ème partie, l’art oratoire)
Séduire CETTE Fille
Comment séduire et attirer LA fille avec qui vous rêvez d´être – même si la situation semble désespérée. Un guide
Découvrez ce Guide >>

25 COMMENTAIRES
  • Elle dit :

    Je suis une femme comme mon pseudo l’indique, par conséquent je connais bien les femmes et il y a 2 truk pour séduire une femme je vous révèle le secret. 1: avoir confiance en soit, si t’as pas confiance en toi tu pourras dire s’que tu veux (avec un peu de chance tu pourra chopé quand même) tu risque d’avoir au mieux le droit à un « oh s’que t’es chou !! »
    2:Le regard, la regarder dans les yeux, elle risque d’être intimidé, de sourire bêtement c’est que t’es sur la bonne voie ne dévie surtout pas ton regard de ses yeux.

  • lex dit :

    @ Ruisis : Quand on ne sait pas, on ne dit rien. Règle de base.
    Nous, nous entrons dans la catégorie des mecs qui ont plus de facilités dans la vie. Toi non (selon tes dires.)
    Après, si tu te sens l’âme d’écrire des article, je t’invite à les envoyer ici : Lex.ADS@live.fr, que je te dise ce que j’en pense.
    Ensuite, au lieu de me pourrir le site avec tes comment useless, passe ton chemin la prochaine fois.

  • lex dit :

    Yep, c’était bien ma phrase type. Tu veux du neuf, ok :
    Si tu étais bon dragueur, tu ne serais pas ici. Les personnes qui écrivent les articles sont bons dans ce qu’ils font, c’est pour cela qu’ils se permettent de le faire.
    Toi, tu fais probablement parti de la catégorie des frustrés, de ceux qui attendent une formule magique, simplement parce qu’ils n’arrivent toujours pas à « choper ». Pour sa, il faudrait que tu reprennes ton éducation dès le début.
    Pour être plus clair : à la base. Tu considère l’article ridicule et sans intérêt ?
    Sans être chiant, tu ne dois pas intéresser grand monde. Relis l’article, fais ce qu’il y est dit, et on en reparle.

    Ensuite : J’attend tes fabuleux articles avec impatience.
    Et : j’ai des facilités dans la vie, et, oui, ça veut dire quelque chose. Des facilités pour un peu tout d’ailleurs.

  • lex dit :

    Ruisis, si tu lisais les articles (le dernier en date à ton propos : le cliché du player). Ensuite, les techniques cités ici ont été écrites par des gens qui savent. Si tu prends le temps de lire encore des articles ici, c’est que, manifestement, tu dois avoir un problème quelque part. Sinon, je te conseille « viedemerde.fr » ou encore « danstonchat.fr », là, au moins, tu pourras te marrer. Il n’y a rien de drôle dans nos articles. Tout a été vécu.
    Ensuite, que tu sois un geek un peu gros mal dans sa peau et sans nana, ce n’est pas mon problème. On fait ce que l’on peut GRATUITEMENT pour des personnes qui ont envie de se prendre en main.
    Si pour faire quelque chose pour le monde tu donnes 100 balles à la croix rouge pour le déduire de tes impôts, c’est ton problème. Moi, j’essaye de le changer, le monde.
    Alors, au lieu de faire ch*er, essaye simplement de ne plus venir, et, continue de donner tes 100 balles à « médecin sans frontière » pour payer le voyage en première à un doc’ pour te faire déculpabiliser, pendant que j’essaye d’aider vraiment.

    Cheers.

1 2

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)