Ces 5 Traits de Caractère que les Femmes Détestent

Publié dans Plaire aux filles par
ArtDeSeduire.Com

ce que detestent les femmes 1 Ces 5 Traits de Caractère que les Femmes Détestent

Parmi les grandes questions existentielles qui taraudent l’humanité depuis la nuit des temps (être ou ne pas être ? pourquoi les biscuits durs deviennent-ils mous et les biscuits mous deviennent-ils durs ? mais où est donc Ornicar ?…), l’une d’entre d’elles turlupine particulièrement tout mâle dès sa jeune adolescence : qu’est-ce peuvent bien vouloir les femmes ?

Malgré des siècles d’efforts communs, la réponse demeure pourtant toujours aussi floue. Seul remède pour que les choses deviennent  (un peu) plus claires : prendre le problème à l’envers en commençant par s’intéresser à ce qu’elles ne veulent pas.

Voici un top 5 des comportements et attitudes auxquels, si ce n’est pas encore le cas, il vous faut mettre un terme, là maintenant tout de suite.

 

S’il est un domaine où les inégalités hommes-femmes sont particulièrement criantes et particulièrement injustes, c’est bien en matière de séduction lorsque se pose l’épineuse question de la pré-sélection du partenaire.

Alors qu’une femme dispose sans particulièrement forcer d’une nuée de prétendants (certes pas tous de qualité loin s’en faut), nous en sommes, « pauvres diables que nous sommes », contraints à nous coltiner les affres de l’attente et de l’indécision, voire du rejet.

Et oui, terminés ces temps glorieux où massacrer par grappe de douze troyens et wisigoths (ou tout du moins de porter des trucs lourds) assurait au mâle vigoureux louanges et adoration de la gent féminine.

Désormais relégué au statut de vulgaire accessoire pour cocooning, l’homme moderne s’il ne veut pas regarder le match depuis le banc de touche se doit de redoubler d’efforts dans un monde où la concurrence de tous contre tous est reine.

De l’autre côté du terrain, pas une semaine ne passe sans qu’une nouvelle application ou site de rencontres ne viennent élargir encore un peu plus l’éventail du choix de ces dames, leur offrant sur un plateau la capacité de voguer d’une relation à l’autre en toute décontraction.

Conséquence, certains comportements vous sont plus que jamais vigoureusement proscrits si vous souhaitez arriver à vos fins (i.e. courir autour du stade avec votre maillot sur la tête) ; non seulement parce que les femmes les ont en horreur, mais aussi parce qu’elles préféreront illico aller voir si l’herbe n’est pas plus verte ailleurs.

banner parler aux femmes Ces 5 Traits de Caractère que les Femmes Détestent
banner parler aux femmes Ces 5 Traits de Caractère que les Femmes Détestent
Banner 50phrases Ces 5 Traits de Caractère que les Femmes Détestent
Banner 50phrases Ces 5 Traits de Caractère que les Femmes Détestent
Bann TechniqueAstucieuse v2 Ces 5 Traits de Caractère que les Femmes Détestent
Bann TechniqueAstucieuse v2 Ces 5 Traits de Caractère que les Femmes Détestent

1. Avoir la dalle (ou avoir l’air d’avoir la dalle)

giphy 2 Ces 5 Traits de Caractère que les Femmes Détestent

Autant manier l’art du sous-entendu malicieux et garder en tête que les femmes adorent le sexe est primordial, autant afficher ses intentions sans la moindre nuance se révèle rédhibitoire.

Quand bien même tout le monde sait pourquoi on est là, en séduction le timing joue à bloc.

Les rapports sociaux obéissent toujours à certaine forme de théâtralisation, notamment avec les femmes pour qui la dichotomie privé/public demeure incontournable – quoi qu’elles puissent en dire… en public.

Si les players chevronnés arrivent à brusquer les étapes et accélérer le temps, dans le doute abstenez-vous d’exprimer tout soupçon de vulgarité et de bizarrerie au stade de la première impression.

N’oubliez pas que du point de vue d’une femme qui ne vous connaît guère, vous restez avant tout un inconnu doté d’une plus grande force physique qu’elle et dont l’intention première est de la pénétrer avec un objet qui potentiellement peut lui faire mal.

Dit comme ça, c’est flippant, et malheureusement oui, ça peut l’être pour de vrai.

Pas besoin d’en rajouter donc. Blagues vaseuses, projet de plan à trois et autres délires fétichistes sont ainsi bannir de vos conversations jusqu’à que vous obteniez un pass pour sa zone de confort.

Bon par contre une fois le graal en poche, si tout le monde est consentant c’est i-grec-eau-hello.

2. Manquer de maîtrise de soi

kylo ren has a temper tantrum over losing bb 8 Ces 5 Traits de Caractère que les Femmes Détestent

Comme aimait à le répéter Albert Camus citant son père : « Un homme, ça s’empêche. »

Point pas si éloigné du précédent, l’idée est ici de ne pas se laisser submerger par les évènements, de montrer (avec ou sans mauvais jeu de mots) qui tient la barre.

Les femmes aiment à placer les hommes en position de test(s). En premier lieu pour se prouver leur valeur, en second lieu pour jauger de la vôtre.

Si face à leurs hésitations vous vous montrez needy, cédez au moindre de leur caprice ou sombrez dans le mélodrame à la moindre déconvenue, vous aurez vite fait de passer pour ce que vous êtes : un petit garçon – accolé du degré d’attirance qui va avec.

Et inutile de prendre pour prétexte leurs agissements pour justifier les vôtres, ça ne marche pas comme ça.

Les femmes méprisent secrètement ces hommes prêts à larguer des pans de leur souveraineté en échange de leur attention ou de leur reconnaissance.

Un peu comme avec la friend zone, une fois le Rubicon franchi, rares sont les braves à en revenir.

Plus facile à écrire qu’à faire quand le cœur bat un peu trop fort, efforcez-vous au moins de garder au vestiaire vos tourments et hésitations. #FakeItUntilYouMakeIt

3. Être ennuyeux

giphy 1 Ces 5 Traits de Caractère que les Femmes Détestent

S’il est un sentiment que les filles redoutent plus que tout, c’est bien l’ennui.

Une crainte paradoxalement proportionnelle à leur champ des possibles : celles dont le smartphone affiche plus de notifications qu’un site porno de pop-ups sont d’autant moins enclines à se laisser aller à regarder pousser l’herbe.

Moins elles s’ennuient, moins elles s’aiment s’ennuyer – et tant pis pour l’adage « sois beau et tais-toi ».

Se pose alors très vite la question de votre valeur ajoutée : pour y répondre, réveillez le superhéros qui sommeille en vous !

À l’exception de ceux qui traquent les chercheuses d’or, cela n’a absolument pas à se traduire par des dépenses à tout va, mais par un état d’esprit, une énergie.

Devenez force de proposition en considérant qu’il est de votre devoir de prendre les choses en main (lieu de rendez-vous, sujets de conversations, surprises), refusez toute forme de mollesse (mauvais compromis, timidité, manque d’audace, de répartie…) et regrettez profondément toutes ces fois où vous n’êtes pas vous-même.

Attention cependant à ne pas confondre le contraire « d’ennuyeux » avec « intéressant », un épithète qui justement vient souvent signifier « ennuyeux » en plus poli.

Divertir c’est avant tout savoir mettre l’autre à l’aise, c’est d’une certaine façon s’astreindre à un devoir de légèreté. Passer pour un monsieur « moi-je » ou « je-sais-tout », c’est prendre le risque d’étouffer sans préavis toute forme de connivence.

4. Afficher un trop grand décalage entre vos paroles et vos actes

giphy Ces 5 Traits de Caractère que les Femmes Détestent

Tel le chant du psylo qui supplie, la beauté vient souvent jouer avec les âmes et embuer les volets de la perception chez les hommes, qui au bénéfice du doute attribuent à leurs targets toute sorte de qualités dont ils espèrent les voir pourvues.

Une fille sera ainsi d’autant plus vite considérée comme marrante (surtout si elle rit à vos blagues) ou cultivée (surtout si elle s’auréole d’avoir lu quelques quatrièmes de couverture) pour peu que sa plastique soit attrayante.

Beaucoup moins perméables à ces sirènes du wishful thinking, les femmes savent détecter plus rapidement les disparités entre l’être et le paraître, ce qui relève de la pure posture.

Appelez-cela comme vous voulez (intuition féminine, intelligence sociale, super-pouvoir…), mais pris dans la course au paon, évitez de jouer à ce vous n‘êtes pas, surtout si cela concerne de manière générale le rapport au corps (grand séducteur des plages, coup de l’année, Expendable du samedi soir…).

Si comme le clamait Muhammad Ali « ain’t bragging if you can back it up », à trop vous taper sur le torse façon Donkey Kong vous allez vous griller plus vite qu’une sardine.

Et une fois le dentifrice sorti du tube, plus moyen de revenir en arrière.

5. Trop contractualiser

Plus encore que de décider une bonne fois pour toute qui du lait ou des céréales doivent être versés en premier dans le bol, l’une des grandes causes d’incompréhension dans les relations hommes-femmes réside dans notre rapport au concept.

Tandis que les femmes agissent sans nécessairement être en mesure d’expliciter leurs choix, les hommes éprouvent eux un désespérant besoin de rationaliser à base de « pourquoi » et autres questions à ne jamais poser.

[Voilà d’ailleurs 10 Questions à ne JAMAIS poser aux Filles ! histoire d’illustrer tout ça avec des exemples concrets]

Du coup lorsque vient le moment de s’expliquer cartes sur table les yeux dans les bleus, plus d’un se retrouvent égarés dans la stratosphère.

En réalité, les femmes désirent que leurs amants les précèdent, qu’ils apprennent à deviner leurs intentions. Tenir absolument à tout mettre noir sur blanc vient enrayer cette dynamique.

Si à l’impossible nul n’est tenu, l’idée est ici de privilégier une certaine forme d’écoute pour que se dégage cette fameuse impression qui leur est si chère : le « naturel » – mot qui selon que l’on soit né XX ou XY prend une toute autre signification…

… mais ça on en reparlera dans un prochain article !

 

Et si cet article devait être un top 6 ou un top 7, quels travers rajouteriez-vous à la liste ? Et quels sont vos trucs et astuces pour y remédier ou éviter de commettre ces faux-pas ? Et soit dit en passant ne trouvez-vous pas que les femmes sont de plus en plus exigeantes ?

Aurélien, roi du teaser. Tous mes articles ici.

banner parler aux femmes Ces 5 Traits de Caractère que les Femmes Détestent
banner parler aux femmes Ces 5 Traits de Caractère que les Femmes Détestent
Banner 50phrases Ces 5 Traits de Caractère que les Femmes Détestent
Banner 50phrases Ces 5 Traits de Caractère que les Femmes Détestent
Bann TechniqueAstucieuse v2 Ces 5 Traits de Caractère que les Femmes Détestent
Bann TechniqueAstucieuse v2 Ces 5 Traits de Caractère que les Femmes Détestent
36 COMMENTAIRES
  • Algerino dit :

    Un article assez intéressant. J’ai bien aimé l’introduction. Nous hommes (et plus particulièrement nous hommes dont personne ne veut) nous vivons dans l’attente éternelle et toutes nos tentatives se soldent par des echecs.

    Socialement parlant, il est intéressant de constater à quel point l’indépendance financière et sociale de la femme (je suis totalement favorable) et bientôt indépendance sexuelle (on fait maintenant des bébés tout seul…) a causé un desastre pour nous les hommes.

    Il reste quelques pays ou la misère sociale fait encore de nous, hommes de 3ème choix, des « Dieux du stade ».

    Petit paralèlle avec ma vie. Je suis celui dont personne ne veut. Moche, ennuyeux, arabe… blabla, tout ce que vous voulez. Il me suffit de passer la Mediterrannée pour me transformer soudainement en un mix entre Johnny Depp, David Trezeguet ou Michalak (ou mettez n’importe quel symbole selon vos envies).

    Pourtant je n’ai rien changé à ma personnalité durant mon trajet. Ici, je suis célibataire éternel. Là-bas, je suis marié dans l’heure !!!

    • Aurélien dit :

      Algérino, c’est moi ou tu t’apitoies un peut trop sur ton sort ?

      Célibataire éternel ça n’existe que dans ta tête.

      « Moche » : relooking, sport, body langage…
      « Ennuyeux » : apprendre à se monter positif, développer son aisance conversationnelle, ses centres d’intérêts..
      « Arabe » : si tu trouves que c’est une tare, pourquoi mets-tu cela en avant avec ton pseudo ?

      À un moment faut bomber un peu le torse l’ami. Plus facile à dire qu’à faire certes, mais il n’y a pas d’autre choix possible (excepté se marier au bled si je te suis bien).

      Bien à toi.

    • Algerino dit :

      Les qualificatifs que j’ai employé ne sont pas ce que je pense de moi. C’est les étiquettes que l’on me colle.

      Celibataire eternel n’existe pas que dans ma tête j’ai même l’histoire d’un homme de 81 ans puceau qui sur son lit d’hopital a demandé à ma voisine infirmière si elle ne pouvait pas lui offrir cet ultime moment !

      Si tu as suivi les derniers épisodes (mes précédents com’s) tu sais alors que j’ai énormément de hobbies, passe temps, activités etc… là n’est absolument pas le problème.

      Pourquoi avoir mis ça en avant si c’est une tare ? Justement parce que ça l’est. Effectivement des rejets pour ce motif, j’en ai eu un paquet (comme mentionné dans un précédent com).

      Oui sur ce dernier point tu me suis bien. Le mariage au bled est la seule solution qui se présente à moi après avoir tout essayé.

      Ravi d’avoir fait ta connaissance (on n’avait pas encore eu l’occasion d’échanger).

    • Aurélien dit :

      Si j’étais une fille à la lecture de ton com, je pars. Et en tant que mec, je pars aussi (0 énergie, plaintif…)

      Mec t’as l’air d’avoir un potentiel ma exploité, ça se règle pas en deux com, mais commence par donner une autre image de toi.

      Je comprends que tout peut vite rendre ouf, mais existe-il un autre choix que celui d’aller de l’avant ?

      De la Force pour la suite.
      A.

    • Sylvain dit :

      Hello Algerino,

      Je ne sais pas si on peut se contenter d’une femme qui était dépendante par nécessité. Maintenant, elles sont dépendantes par choix :) Pour le reste, pas de nouvelles pistes. Un nouvel article à venir bientôt (début juillet) qui pourra peut-être t’apporter de nouvelles réflexions.

      Toujours à l’écoute en tout cas si tu as des questions en particulier. ;)

    • Algerino dit :

      Cher et empathique Sylvain

      Ne jamais sous estimer le pouvoir que la misère sociale peut avoir comme effet sur nous. Cette histoire du bled je l’ai déjà vécue plein de fois.

      Sinon, la version occidentale de ce que je raconte est accessible sur youtube. Il y a juste à voir le nombre de vidéos de cameras cachées où les mecs vont choper de la gonzesse en vieille bagnole ça ne fonctionne pas. Et les mêmes gaillards repassent 5 minutes plus tard en Ferrari et boum … !!! Plus personne ne leur résiste. Ont-ils amélioré leur lifestyle en une poignée de secondes ?

      Ce n’est pas moi qui l’invente du plus profond de ma tête comme se complaisent à le dire tes confrères sur le site à mon égard. Ce sont des élèments factuels.

      Bon dimanche sur la cannebière et attention aux anglais et aux russes ;)

    • Sylvain dit :

      Effectivement, ca devrait etre mieux! Hier c’était vraiment la jungle!

    • Yop dit :

      Algerino:
      Là c’est notre cerveau archaïque qui parle: l’idée n’est pas de dire que seul le fric intéresse les meufs. Mais quand une fille choisit le mec en Ferrari au lieu du mec en 4L, c’est que son cerveau archaïque lui a dit: aisance financière = aisance sociale = statut social = sécurité = construction de couple plus facile et intéressante. Je pense que la réalité est là.
      Et nous, mecs, notre cerveau archaïque nous dit toujours = reproduction !

      Après toutes les nuances du monde peuvent être apportées à ce propos. Mais la grille de lecture, c’est celle-là.

    • AL dit :

      Algerino,

      Est-ce vraiment ce type de filles superficielles que tu veux chopper ?

      Si la réponse est oui : économise, passe tes prochaines vacances à St-Tropez et loue une ferrari sur place.

      PS : Rien ne prouve que les vidéos dont tu parles soient à 100% spontanées.

  • yago dit :

    Bonjour à tous,

    c’est un super article qui m’aide beaucoup à relativiser et à voir de graves erreurs que j’ai pu commettre, en m’imaginant que je faisais bien.
    Perso, je sais que j’ai de très gros problèmes avec les points 2 et 5, surtout le 5 qui m’a vallu récemment de perdre un lien relationnel avec une belle à qui j’avais attribué beaucoup trop de valeur et en reniant des points de ma personnalité sans avoir su gérer correctement ceux qui s’avéraient nécéssaires.

    Résultat je suis en one-itis depuis 6 mois et j’ai bien du mal à en sortir et j’ai pas progréssé dans mes démarches pour aborder les femmes.

    Pour autant, effectivement je trouve que les femmes modernes jouent beaucoup trop sur les exigences qu’elles mettent en place niveau relationnel et perception des choses et exagèrent vraiment beaucoup trop sur le pouvoir qu’elles s’attribuent sur les hommes.
    Elles s’attendent à ce que les hommes devinent leurs intentions ou les actes à faire ou paroles à avoir au bon timing mais de mon point vue si on ne considère pas les méthodes type observation ou tchache facile pour y arriver, deviner leurs intentions relève souvent plus de la chance que la maitrise de la séduction.

    Au 21 siècle, les hommes sont à la merci des femmes pour qui tout est plus facile et ça rajoute un défi supplémentaire de ne pas montrer que ça nous oblige à tout un tas d’effort sur-excessif qui nous met à l’épreuve et en décourage plus d’un (comme si la séduction n’était pas assez compliqué comme ça, elles en rajoutent).

    En tout cas, cet article fait partie de mon top 3 pour moi et m’a mis une claque dans la mesure où je me rend bien compte qu’il me reste un travail titanesque pour arriver à interrésser les femmes et sortir de mon célibat.

    je sens mon cerveau bouillir et le plus dur va être de s’y tenir et de trouver comment corriger mes travers sans en rajouter d’autres.

    Mais je tiens à vous remercier la team ADS car sans vos analyses et conseils depuis ces quelques années que je vous suis, j’aurai déjà péter les plombs à cause des femmes à plus d’une reprise (même si il y’a des points sur lesquels je ne suis pas du tout d’accord).

    j’attend avec impatience le prochain article sur le « naturel ».

    Merci encore pour cet article.
    Courage à tout les mecs qui en chie, sacré combat de fou qu’est la séduction.

    Yago

    • Aurélien dit :

      Te mets pas trop la pression Yago

      Deviner leurs intentions c’est aussi des trucs simples : choisir le lieu du rendez-vus, leur passer ta veste quand il fait froid, comprendre que quand une fille de dit un truc du genre « okay c’est comme tu veux » et bien ça signifie tout sauf « okay c’est comme tu veux »

      Et puis d’une certaine façon tous ces efforts qu’elles exigent nous offrent l’occasion de nous améliorer au quotidien.

      Merci pour ton com.
      A.

    • Sylvain dit :

      Hello,

      J’ajouterai que le pouvoir n’existe que parce qu’on le leur donne ! Tu peux aussi court-circuiter la matrice et reprendre ce pouvoir, inverser les rôles.

      Lui faire passer le message qu’elle abuse clairement et que tu ne comptes pas ceder au terrorisme. Alors oui, c’est a double tranchant. On a une génération de fille qui ira voir ailleurs si elle n’a pas ce qu’elle veut au bout de 10s. Mais c’est aussi un test. Crois tu qu’elle aurait été un partenaire fiable?

      Apres, il y en a d’autres qui vont s’attacher car elles n’ont pas l’habitude qu’on leur mette le nez dans leur petit caca. Bref si tu t’estimes lesé, le pouvoir ça se prend :)

  • Makaz dit :

    Vivement l’article sur la contractualisation parce que je suis en plein dedans !

  • Juan (cristobal) dit :

    Ouais top 4 .

    Tu pourrais cibler ton article : Les 5 comportements que tu décris on les retrouve souvent chez les jeunes lecteurs de art de séduire, ou même les vieux qui commencent à comprendre qui a peut être une logique en séduction et qui se lancent sur le terrain après avoir lu 5 ou 6 articles de Sélim (clin d’oeil).

    On retrouve pas ce comportement chez l’ « afc » de base, il a pas asser confiance en lui pour communiquer une trop grosse dalle ou un « moi je » étouffant ou encore un baratinage de première classe . Et c’est pour ça qu’il est pertinent ton article.

    Le point 5 il est pas évident à capter, mais on a tous eu tendance à vouloir le faire :

    Fort ouie de notre nouvelle compréhension des dynamiques sociales, l’envie se fait forte de matérialiser et relativiser verbalement la situation qui se déroule sur le moment, parcequ’on pense que cela pourrait rajouter de la complicité :

    « à je suis content qu’on se retrouve seul, j’avais compris que tu me regardais et que tu voulais que je te pécho, alors on y va ? »
    (pour avoir fait ce genre de trucs 1 ou 2 fois)

    Maintenant on le sait, c’est Game over.

    Ton paragraphe 5 t’aurais pu faire un article entier dessus ; « Un naturel conditionné, pour mieux pécho »

    Parce que un mec qui montre qu’il à compris ce qu’il se tramait sous la roche et qui va le verbaliser, communique qu’il est conscient de ce qui se passe.
    Or, la femme, elle, préfèrera montrer une totale inconscience fasse à ce genre de situation .

    D’une part, pour mieux profiter de l’instant, et d’autre part, pour se déculpabiliser en cas de pression sociale (« oui mais non il m’a mis la main sur la foufoune j’ai plus réfléchie, c’est pas ma faute si j’ai couché avec lui » etc…) .

    Parce que nous, on veut niquer, bon. Elles aussi, très bon. Mais nous on s’amuse déja avec nos jeux vidéo, on aurait plus tendance à voir le désir sexuel comme un besoin élémentaire à toute forme de bien être plutôt qu’un jeu.
    Mais elles, ils faut bien qu’elles s’amusent un moment . Alors elles jouent le jeu .
    (théorie en cours de validation)

    ATTENTION à ne peut pas dégager un trop gros je m’en foutiste : parce comme le disait le petit Maxence (qui fêtera son anniversaire le 11 juin au baby club de Marseille):

    « parler de séduction avec une femme, c’est comme de parler philosophie avec une mouette »

    • Aurélien dit :

      Pour ne rien te cacher Juan, cet article se veux d’une certaine façon la suite des « 7 erreurs de drague que VOUS devez arrêter de commettre (dès aujourd’hui !) » – http://www.artdeseduire.com/drague/7-erreurs-de-drague-eviter

      C’est un peu plus advanced c’est vrai, et notamment le dernier point qui en pratique se révèle plus dur à mettre en oeuvre qu’il en a l’air – être bulle de champagne ».

      En tout cas, merci pour ton com’.
      Aurélien

    • Sylvain dit :

      C’est une évolution qui vient avec le temps. Quand tu découvres la communauté, tu as tendance à sur-gamer et à mal appliquer, puis avec la pratique, on apprend à calibrer.

      Pour la verbalisation, pas forcément d’accord. La meta communication ( communication sur la façon de communiquer) ca peut être un outil puissant. A utiliser a bon escient :)

    • Jules dit :

      Salut. J’attends alors avec impatience un article sur la méta-communication ;)

    • Sylvain dit :

      On peut proposer le sujet oui :)

  • James dit :

    Un truc qui marche quand on aborde une nana (surtout sur un site de rencontre), c’est de la séduire avec l’intention de passer un bon moment puis coucher avec elle rapidement (1er ou 2e soir, 3e max). Et la mettre dans une case « plan cul » et pas « copine », et ce pendant au moins le 1er mois de la relation. Je dis ça surtout pour des filles de 30 ans (mon expérience).

    Quand je fais ça, ça me permet :
    – de prendre des initiatives, d’avoir de l’audace, de sexualiser plus naturellement. Hier 4e fois que je vois une fille (après avoir couché avec elle dès le 2e soir comme c’est souvent le cas), je lui envoi ce texto « Oublie le bar à vin pour ce soir, finalement je viens avec une bouteille de champagne, on la boira dans ta chambre en passant un long et bon moment. ».
    – de ne pas faire le lover ou être romantique, ce que j’aurais tendance à faire sinon car je peux m’emballer vite et me faire jeter très vite car j’en fais trop. C’est du vécu…
    – de ne pas lui mettre la pression, quand tu vois une nana, si tu vas plus vite qu’elle question sentiment, en général ça lui met la pression et elle n’aime pas ça du tout. En faisant ça, elle se dit « bah c’est une histoire qui commence en mode plan cul, il est pas là pour chercher à se marier avec moi et me faire 3 gamins »
    – de lui laisser une part de doute, si elle se pose la question « il veut du sérieux ou pas ? » c’est tant mieux.
    – et de me dire que je ne suis pas exclusif au début avec elle (moins de pression de mon côté, pas de One-Itis), que si c’est pas elle, ce sera une autre.

    Cela fait 2-3 ans que je collectionne un peu les aventures et franchement ça marche plutôt bien. Une femme (du XXIe siècle) considère comme normal voir même viril un homme qui aime et veut du sexe. Il ne faut pas les aborder de manière trop romantique.

    Après il faut le faire sans faire le mort de faim bien sûr. Faut le faire en mode « Je suis un gentleman, je suis un homme qui aime le sexe car c’est bon, j’aime respecter les femmes et leur donner du plaisir, j’aime passer plein de bons moments différents avec une femme ».

  • Lenal'airderien dit :

    Hello tout le monde,

    Les femmes ont le choix pour coucher sur les sites parce qu’il y a beaucoup de « mort de faim » qui sont prêt à tout pour une partie de jambe en l’air…Même la plus moyenne trouvera preneur…

    Ce sont les hommes tout seul qui se tirent une balle dans le pied ..

    .A ne pas être exigeant en matière même de coucheries. Tant pis pour eux.

    J’ai déjà entendu cette phrase , si j’avais rencontré cette fille dans la rue , je me serai jamais retourné sur elle , pas mon type de femmes et pourtant sur les sites j’ai couché avec des femmes qui étaient très loin du compte.

    • Aurélien dit :

      Lena t’as mis le doigt sur le problème : le fameux « déséquilibre démographique » cher à l’évopsy qui nous cause tant de tort….

    • Sylvain dit :

      Entièrement d’accord! C’est nous les mecs qui avons tiré le marché par le bas…

    • LeBron dit :

      Bah l’exigence dépend aussi de ce que l’on cherche et ça vaut pour un peu tout le monde. Lena je pense que si tu cherche quelque chose de sérieux tes exigences augmenteront alors qu’elles après je te rejoins sur le fait de vouloir coucher avec quelqu’un qui habituellement te plairait pas du tout et accepter tout le monde, la c’est bien triste. Pourtant plus de femmes que d’hommes sur terre mais a cause de ce comportement on a l’impression que c’est l’inverse.

  • Geoff dit :

    Aurelien, j’adore ta plume. Réellement c’était un plaisir à lire !

    6.manque de confiance en soi

    Geoff

  • Yop dit :

    J’aime bien cet article. Il recadre bien certaines choses essentielles.
    Et je pense à quelque chose à propos de l' »ennui »:
    Je comprends qu’un mec mou qui ne prend jamais de décisions, ne surprend jamais, soit ennuyeux. Mais je pense aussi que les filles s’ennuient beaucoup plus facilement que nous ( l’ennui de la « routine », par exemple, c’est quand même une excuse très répandue chez les femmes: quand elles se plaignent de « ne plus vibrer » et donc qu’elles n’ont pas compris que l’amour-passion, quand il est là, n’était que la première étape d’une histoire sérieuse, et qu’ensuite arrive l’amour-construction, plus posé et plus profond.C’est pour ça qu’évaluer une relation longue que l’on vit, avec les critères de jugement inspirés de la phase-passion ( ou « lune de miel » ), autrement dit une erreur qu’on fait beaucoup aujourd’hui, ne peut conduire qu’à un échec de la relation. Bref. Fin de l’aparté ).
    D’autre part, et pour revenir à l’ennui, je crois que de manière générale nous n’apprenons plus à nos enfants à s’ennuyer ( filles et garçons ) en les gavant de mini-activités en mode zapping, et en sur-évaluant l’importance de « l’activité ». L’oisiveté, le calme, c’est bien aussi, quitte à s’ennuyer un peu parfois mais sans avoir peur de l’ennui. Il s’agirait de prendre l’ennui comme l’un des constituants de la vie, qui en plus booste l’imagination. On se libère de beaucoup d’angoisses quand on a plus peur du « vide » et de la fameuse « routine ».

    Alors je comprends que mec ennuyeux soit énervant ( ceci dit la fille ennuyeuse peut l’être aussi ), car il est toujours grisant d’être surpris, de rire, de ressentir des émotions nouvelles, etc…Bien entendu.
    Mais d’un autre côté nous ne sommes pas des amuseurs de service; S’il faut toujours distraire mademoiselle, être dynamique, proposer sans cesse, stimuler des émotions, et que sans ça c’est l’ennui direct, ça signifie peut-être aussi que de son côté elle n’a pas trouvé LE truc qui la passionne et la définit, indépendamment des sollicitations de son mec. Ce que l’on fait, nous mecs, à ce niveau là, ne devrait-être qu’un plus pour elles, un joli bonus dans leur vie.
    Qui plus est, une femme qui ne sait toujours pas s’ennuyer à 25, 28, 30 et plus, voire ne supportant pas de construire des habitudes de vie ni de vivre des temps morts, pour moi c’est une gamine capricieuse.
    Donc « next » !

    • Aurélien dit :

      Assez d’accord avec tout ça Yop.

      Ne s’ennuient que les gens ennuyeux…

      @+

    • Algerino dit :

      Je m’incline devant la sagesse de ton commentaire. Ne sommes nous devenus que des pantins destinés à les amuser, les divertir et les faire vibrer ? Des machines parfaites qui parlent 6 langues, pratiquent 4 sports différents et qui possèdent des amis dans les 150 plus grandes villes du pays ?

      Et si on faillit à notre devoir c’est Next ? Quelle cruel destin !

    • Sylvain dit :

      Et si tu choisissais d’imposer tes standards aussi un peu? :)

    • Sylvain dit :

      L’amour dure 3 ans…Effectivement, beaucoup de femmes n’aiment que les débuts…

    • Yop dit :

      La PASSION dure 3 ans. Et en effet, souvent, ça n’est que le début. Encore faut-il avoir la curiosité et l’envie d’aller plus loin. ;)

    • Sylvain dit :

      C’est là que ça se gate, qu’il faut y mettre beaucoup du sien et qu’il ne faut pas avoir raté son casting en amont dans le choix de la fille ;)

  • Passerouge dit :

    Bel article, très plaisant à lire et instructif !

    Je sais que j’ai beaucoup de mal à ne pas m’emballer. Pour être exact, je dirais que dès que je sens de l’attachement, des sentiments chez ma partenaire, j’ai tendance à vivre l’aboutissement de manière très forte et à surenchérir d’intensité. Du coup je me sens souvent con, nunuche voire vulnérable. Mon truc pour l’instant, c’est de manier les signaux contradictoires : c’est gagné mais pas acquis. Dans un sens comme dans l’autre et surtout aujourd’hui !

    Sinon un trait que je crois particulièrement rédhibitoire pour ces dames : l’égoïsme. Je dirais qu’un bon lifestyle se traduit avant tout par une grande considération envers les autres. A nous qui cherchons à nous enrichir, ce doit être notre premier matériau ! Et ça aide à relativiser nos efforts. On voit trop de mecs équilibrés, bien sous tous rapports, positifs et vaillants, à qui cela demande tellement de taf qu’ils sont incapables de se donner à leur interlocuteur. Or c’est pas en jouant au foot qu’on apprend à marcher…

  • Sam dit :

    Salut,

    Je confirme pour l’ennui/le manque d’initiative.Et meme la maitrise de mes émotions.Ca m’a été fatal…

    Tout allait bien avec une fille qui m’avait fait quelques approches plus ou moins subtiles,confirmés par mes potes.Malheureusement,on a fait un travail de groupe ensemble (je suis en 1ere année d’école de commerce) et elle s’y est prise au dernier moment,le dernier week end avant de le rendre…Or j’ai appris un peu plus tard que ma messagerie fb ne fonctionnait pas suite a une prise de tete avec quelqu’un (je ne maitrise pas mes émotions,encore un défaut fatal…) je me suis expliqué avec elle elle n’a rien voulu entendre.Etant donné qu’on a une messagerie universitaire que tout le monde consulte fréquemment,et vu mes résultats moyens je pensais qu’elle n’avait pas besoin de moi..
    Bref cette histoire date de mi mars et jusque mi juin elle ne m’a jamais reparlé.Que des petites piques via des paroles ou des attitudes…
    J’ai recréé un compte fb avec mess fonctionnelle mais je ne l’ai pas rajouté.J’ai foiré mon année,j’ai un peu fait exprès surtout les 2 derniers mois a cause de cette histoire qui me culpabilisait trop.
    Du coup on ne se reverra jamais :(

    • Sylvain dit :

      Hello Sam,

      TU es en train de nous dire que tu as sciemment foiré ton année à cause de cette histoire? c’est fou! Surtout que vous n’avez jamais vraiment ete ensemble. Il faut maintenant remonter la pente. Les écoles de commerce je suis passé par là. Ces travaux de groupe, c’est toujours une horreur pour s’organiser. Mais bon, de la à ne plus t’adresser la parole, elle est un peu lunatique elle aussi et ne devait pas etre aussi intéressée que ça. QUoi qu’il en soit, tu es au bon endroit pour te refaire et aller de l’avant maintenant! :)

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)