Etre un Beta Male et séduire quand même !

Publié dans Plaire aux filles par Sélim

Le Beta Male Etre un Beta Male et séduire quand même !

Récemment, je suis tombé sur un article super intéressant qui parlait des Beta Males. Les mâles Beta, ceux qui sont juste « sous » les Alpha.

Dans la communauté de la séduction, on met souvent en avant le leader, l’Alpha Male, le dominant, celui qui dirige le groupe et séduit les filles plus vite que son ombre. Il serait un peu le modèle à atteindre.

Révélation : le mâle Beta ne s’en sortirait pas si mal, en fin de compte!

Dans cet article on vous explique en 3 points pourquoi le mâle Beta peut quand même avoir du succès auprès des femmes !

Tous les goûts sont dans la nature

Il paraît. C’est un truc que ma mère me sortait quand je disais que quelqu’un était moche, ou qu’un plat était dégueu. « Les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas ». Mais quand même, non ? Le goût, ça se cultive ?

Visiblement non. Les filles ont donc légalement le droit d’avoir mauvais goût, et de trouver génial un mec qui se passionne pour le tuning ou les superhéros (auto-vanne, j’adore les superhéros).

L’avantage pour vous, c’est que vous n’êtes pas obligé de tout donner pour être parfait. On vous l’a déjà dit en plus, ne devenez pas l’homme parfait. Ca ne sert à rien, les coûts sont trop élevés.

Le deuxième point à aborder, c’est le fait que l’Alpha d’une fille peut être le Beta d’une autre.

Exemple : une jeune étudiante en droit peut adorer un mec en mode businessman, costard cravate et détester le style artiste/rocker cheveux sales, alors qu’une étudiante en art se moquera du businessman et de ses chaussures pointues, de son air satisfait et préfèrera la créativité du rocker.

Qui se ressemble s’assemble

C’est la foire aux proverbes dans cet article. Mais le vrai concept à retenir ici pour expliquer la réussite en séduction des mâles beta, c’est l’homogamie.

Ca veut dire qu’on s’accouple le plus souvent avec des personnes du même milieu socio-culturel que nous. Du coup, en hyper simplifiant, ça donne : les Alpha avec les Alpha, les Beta avec les Beta.

Il en faut pour tout le monde, non ? Et il n’y a pas que des filles Alpha, il y a aussi des filles Beta. Il va falloir définir le terme Beta à un moment : on va dire que c’est un peu le second, pas le leader, celui qu’on ne remarque pas immédiatement.

De la même manière que vous allez en général être attiré par la plus jolie fille d’un groupe, l’Alpha girl du groupe, les filles vont chercher l’Alpha Male de votre groupe.

Mais il faut se rendre à l’évidence : il n’y en aura pas pour tout le monde !

Résultat, les filles apprennent à faire des choix au fil du temps, jusqu’à arriver à la conclusion suivante :

« OK, cet homme n’est peut-être pas celui des magazines, des contes de fées, mais il est parfait pour moi ! ».

Et n’est-ce pas au final ce qui compte, trouver la fille à laquelle vous convenez ?
Ce qui nous mène à la rationalisation suivante…

Le Beta est plus stable que l’Alpha

Est-ce vrai ou faux ? Si on reprend certaines théories évolutionnistes, on sait que le mâle dominant pouvait avoir les femmes qu’il voulait. Ce qui signifie aussi qu’il pouvait les jeter comme il voulait.

Et ça, dans le monde dans lequel on vit aujourd’hui, ce n’est plus possible. Les hommes ont perdu le pouvoir du choix. Le choix du partenaire est maintenant dans les mains des femmes. Pourquoi ?

Parce qu’elles travaillent, parce qu’elles sont libres, parce qu’elles sont indépendantes. Du coup, pourquoi iraient-elles se jeter dans les bras de mâles dominants si c’est pour se faire plaquer au petit matin ou tromper à tout bout de champ?

Elles n’ont plus besoin de la protection physique et financière qu’offraient les Alpha avant.

L’Alpha n’offre aucune garantie à long terme, il ne penserait qu’à son plaisir. En cette époque de Girl Power et de féminisme tous azimuts, le mâle dominant serait-il has-been ?

Alors que le Beta, moins armé par la nature, aurait tendance à donner aux femmes ce qu’elles veulent vraiment : écoute, affection, câlins, réconfort. Pourquoi ? Parce qu’il sait qu’il n’a pas le choix s’il veut garder la fille.

Suite à cette réflexion, on a envie de creuser la question avec vous et de lancer le débat sur ADS : le Beta serait-il le nouvel Alpha ? Qu’en pensez-vous ?

Sélim, Alpha Beta prof de grec (la langue morte, pas le dwiche. Quoi que…)

banner parler aux femmes Etre un Beta Male et séduire quand même !
banner parler aux femmes Etre un Beta Male et séduire quand même !
Banner 50phrases Etre un Beta Male et séduire quand même !
Banner 50phrases Etre un Beta Male et séduire quand même !
Bann SexTalk 3 Etre un Beta Male et séduire quand même !
Bann SexTalk 3 Etre un Beta Male et séduire quand même !
Bann 16erreurs 1 Etre un Beta Male et séduire quand même !
Bann 16erreurs 1 Etre un Beta Male et séduire quand même !
Bann SMS1erRDV 1 Etre un Beta Male et séduire quand même !
Bann SMS1erRDV 1 Etre un Beta Male et séduire quand même !
Bann TechniqueAstucieuse v2 Etre un Beta Male et séduire quand même !
Bann TechniqueAstucieuse v2 Etre un Beta Male et séduire quand même !
149 COMMENTAIRES
  • Doudou dit :

    Bonjour cher Séducteur !
    j’ai une petite question , dans le livre de mystery – Revelation , il est souvent de question de  » désintérêt  » . Mais je comprends pas du tout ce point , pour qu’on est confiance en vous faut du désintérêt , pour rendre quelqu’un à l’aise faut du désintérêt … Je comprends vraiment pas , c’est un peux bizarre non ?
    Si vous pourriez faire un sujet complet la-dessus ça serait génial ! :)

    • selim dit :

      Hello Doudou,
      (attention, je crois que ce pseudo est déjà pris par un des membres du forum !)
      On va y réfléchir.
      Le désintérêt, c’est pour attiser la curiosité de la fille, pour la pousser à se qualifier un peu…
      (Alors qu’en réalité, si on veut vraiment séduire une fille, il vaut mieux s’y intéresser)

  • sam dit :

    Je ne pense pas que le beta va devenir le nouvel Alpha , mais qu’on va assiter a l’emergence des gammas : des alpha , qui pourront donner aux femmes ce qu’elles veulent vraiment

  • nistarok dit :

    Au final, ça sert à rien de se catégoriser Alpha, Beta ou Gamma. Il faut vivre comme on est, parfaire ses qualités, aller de l’avant et rester relax. Je cherche pas à draguer /séduire n’importe qui, je vois les gens (et filles) intéressés et je tente, je papote, et ceux qui esquivent et tirent la tronche, au revoir!
    Après je suis hyper exigeant (mais j’essaie de me lâcher un peu) donc bon. Mais j’ai mon concept du guerrier qui avance et enjambe les obstacles. On verra bien si ça croche avec une fille ou non à un moment ou à un autre…

    • selim dit :

      J’aime beaucoup le concept de guerrier…
      je suis en train de lire un article fascinant là-dessus : il n’y a plus de guerres, les hommes ne servent plus à rien.

  • Kosack dit :

    Pour le coup moi je suis plus un Omega, je ne m’approche jamais des alpha, et pourtant j’ai tendance à aider les bêta qui me demande des conseils, qui me confient leur secret amoureux et parfois ils veulent que je les aides a aborder les filles qu’ils aiment. Pour vous dire, sur la veintaine de vrai amis que j’ai (tous des betas), je connai les secrets d’une quinzaine sans jamais en révéler un seul, en utilisant toujours un vocabulaire adapter pour avoir une double conversation quand nous sommes plusieurs.
    Je suis un peu leur confident et je les aides aussi grâce à ce site qui m’aide assez. Le problème c’est que moi, étant plus un Omega, j’aime un fille, mai je ne peux en parler qu’a mon meilleur ami, la facilitée de me rendre ouvert a mes amis, je n’arrive pas à la développer avec les filles, je me sens un peu a part, comme quelqu’un qui peu aider les autre en amour et que l’on ne peut pas aider. Je pense que c’est en parti a cause de ma timidité, et la peur de ne pas plaire, de plus j’ai énormément de mal à parler à une fille, et la touche ne seraisse que pour faire un tchèque ou la pousser un peu parceque je ne passe pas, se trouve impossible pour moi avec la fille que j’aime, de plus je n’arrive pas a engager une conversation, peut-être a cause du monde qui m’entoure, je ne sais pas. C’est la première fois que j’ose en parler aussi ouvertement, et aujourd’hui, c’est moi qui vous demande de l’aide.
    Merci d’avance.

    • lex dit :

      Kosack : c’est très bien d’aider ses amis, mais, tu ne suis aucun conseils du site pour toi.

      Il faut que tu te forces un peu à aborder des filles, à leur parler.

      Tu as déjà les solutions, vu que tu aides tes potes.

  • CALLOUD dit :

    Tous ces articles sont très bien argumentés. J’ai une autre théorie celle du béta/alpha ou alpha/béta. C’est l’évolution à mon sens de ces modèles de domination primitifs. Il en existe peu, car il faut avoir fait un vrai travail sur soi et avoir vécus des éléments marquants pour le devenir. Plus qu’un simple passage de béta à alpha ou d’alpha à béta, cette évolution est méta. C’est à dire que l’ensemble des qualités des alpha et des béta vont etre maitrisés et adaptés en fonction de la situation. Pour ma part, je pense etre un béta/alpha et j’ai beaucoup de succès auprès des filles, mais j’ai remarqué que mon coté béta ressortait trop des fois. Du coup, je me suis un peu formaté à me comporter en alpha mais penser en béta. C’est peu évident, j’en suis à mes débuts, mais mon succès auprès des filles a vraiment grandi! Cela s’apparente un peu au modèle du vrai Homme que vous décrivez sur votre site. Je pense que tout etre humain doit tendre à se rapprocher de cela pour obtenir ce qu’il veut et etre heureux. En effet cette évolution permet également de diminuer l’aspect dominant/dominé et de renforcer l’attraction du sexe opposé.

    • Sylvain dit :

      Hello Calloud,

      Théorie intéressante. APrès, j’en fais une lecture différente. Peut etre que tu es en train de faire ta mutation de béta à Alpha. L’alpha, ce n’est pas que l’homme fort, c’est aussi exposer sa sensibilité, ses failles, faire preuve de douceur, de compréhension, d’empathie MAIS le tout se sentir en position de faiblesse. Toi quand tu dis que parfois ton coté béta ressort un peu trop, j’ai la sensation que tu te sens en faiblesse…Mais c’est un processus d’evolution normal. Quand tu seras alpha, tu auras enlevé ta peau de beta. Tu auras les qualités du béta mais sans en avoir le ressenti, c’est a dire que tu seras toujours en pleine confiance!;) Au plaisir d’en discuter

  • Anonyme américaine dit :

    Moi je préfère les beta sans doute. Ce sont moins orgueilleux que les alphas, et plus stables aussi. Mon mari de 22 ans est un beta et je l’adore absolument et complètement.

1 4 5 6

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)