15 Conseils pour Devenir plus Intéressant aux yeux des Filles

Publié dans Plaire aux filles par
ArtDeSeduire.Com

etre interessant avec femmes 15 Conseils pour Devenir plus Intéressant aux yeux des Filles

L’autre jour lors d’une séance de coaching en séduction, Vincent me dit qu’il en a marre, je cite, des «filles moyennes » et qu’il avait envie de séduire des filles vraiment bien. Comme d’habitude, ma réponse fuse : « Deviens plus intéressant ! »

On passe la soirée ensemble, on rencontre des filles, il bloque un peu sur la conversation avec le premier groupe et me demande de lui montrer « ce qu’on doit raconter » pour que les filles s’intéressent à nous. Son verdict : « mais tu racontes trop de trucs, coach ! Comment je peux accumuler les histoires comme ça ? »

Globalement, les recettes pour avoir des trucs à raconter sont toujours les mêmes : la curiosité, l’observation et l’expérience sont les clefs.

On va rentrer dans les détails pour que vous puissiez mieux appréhender ces 15 conseils pour devenir plus intéressant.

A chaque fois que vous voulez améliorer votre lifestyle, revenez à cet article. Utilisez les pistes suggérées pour développer de nouveaux talents, accumuler de l’expérience et devenir plus intéressant.

Conseil 1 : Apprenez une langue étrangère !

Ne parler qu’une langue, c’est insuffisant. Si vous ne parlez que le français, vous voilà bien embêté pour discuter avec une étrangère. Comment renseigner cette charmante touriste suédoise qui vous demande la direction du Njutbar ?

Si vous ne parlez qu’une langue, vous vous privez de rencontres incroyables, des films en version originale, des livres et des magazines, des vidéos Youtube des pranksters du monde entier.

Allez, au moins l’anglais, please, or else I’ll fuck your wife. You fuck my wife ?

CU36uZ 15 Conseils pour Devenir plus Intéressant aux yeux des Filles

Conseil 2 : Apprenez à cuisiner !

Celui-ci, c’est presque un conseil à moi-même. J’ai deux recettes merveilleuses, et ça s’arrête là, et j’ai honte. De nos jours, un homme doit savoir cuisiner et faire frémir les papilles de sa promise.

Entre les Top Chef, les Masterchef, les Cauchemar en cuisine et tous les sites dédiés à la bonne bouffe, vous devriez rapidement maîtriser une dizaine de recettes faciles, succulentes, et pas forcément chères à réaliser.

banner parler aux femmes 15 Conseils pour Devenir plus Intéressant aux yeux des Filles
banner parler aux femmes 15 Conseils pour Devenir plus Intéressant aux yeux des Filles
Banner 50phrases 15 Conseils pour Devenir plus Intéressant aux yeux des Filles
Banner 50phrases 15 Conseils pour Devenir plus Intéressant aux yeux des Filles
Bann TechniqueAstucieuse v2 15 Conseils pour Devenir plus Intéressant aux yeux des Filles
Bann TechniqueAstucieuse v2 15 Conseils pour Devenir plus Intéressant aux yeux des Filles

Conseil 3 : Devenez marrant et faites rire les autres !

Qu’il s’agisse d’un vrai don, d’auto-dérision, d’imitations ou de blagues, rien de tel que le sens de l’humour et de la répartie pour briller en société.  On apprécie la compagnie de ceux qui nous font rire et nous soulagent du poids des horribles journées de travail !

Après quelques temps passé à mater du stand-up, je peux vous le confirmer : ça s’apprend, même si ça prend du temps. Chez les comédiens, le texte est certes important, mais il y a aussi toute l’attitude, les mimiques, la voix, les gestes ! Au boulot !

Conseil 4 : Soyez bien informé !

Sur ce point-là, pas vraiment de consensus avec les mecs qui m’entourent. Certains ont vraiment arrêté de s’informer sur le monde et ce qui les entoure pour devenir des experts dans leur domaine.

Ce sont deux approches différentes en matière de conversation, que j’aime appeler : le scratch et le clou.

Le clou, c’est le fait d’enfoncer le clou. Un seul sujet, et en devenir l’expert absolu. Garder 100% de son énergie pour maîtriser son business, sa niche. Le risque ? Qu’on vous invite à un certain type de dîner le mercredi soir…

Le scratch, c’est le fait de réussir à accrocher un peu partout avec tout le monde, en ayant un minimum de connaissances sur chaque sujet. C’est le vernis culturel nécessaire et suffisant pour ne pas avoir l’air ridicule en soirée.

J’ai été très scratch pendant très longtemps grâce / à cause de la télévision, mais cela fait maintenant plus de 7 ans que j’ai arrêté le petit écran, et que je deviens de plus en plus « clou ». Et ça marche toujours avec les filles, pendant les conversations, on ne devient pas stupide : on perd juste moins de temps à regarder des conneries à la télé.

Conseil 5 : Voyagez le plus souvent possible !

« Les voyages forment la jeunesse ! » nous rappelait R. dans cet article. S’ouvrir à de nouveaux plats, de nouveaux paysages, de nouvelles cultures (et de nouvelles langues, cf conseil 1) : les voyages sont toujours l’occasion d’élargir ses horizons et d’accumuler des histoires et des anecdotes qui vous serviront.

D’ailleurs, n’oubliez pas que les voyages et les vacances font partie des sujets de conversations préférés des Français lors des premiers rendez-vous. (Source : une étude pour Expedia).

Conseil 6 : Apprenez à vous servir de vos mains !

S’il y a bien un truc qui « fait viril » et peut attirer les femmes, c’est de savoir faire des choses avec ses mains. Monter des meubles, s’occuper de la tapisserie, bricoler, s’occuper du jardin, savoir changer un pneu, s’y connaître un peu en mécanique, en électricité, en plomberie.

Confidences : mes mains me servent pour trois trucs.

  • Mettre des droites et me protéger, à la boxe.
  • Caresser les cheveux des filles.
  • Ecrire ces merveilleux conseils sur le clavier de mon vieil ordinateur portable HP.

Autrement, j’ai vraiment honte d’avouer que je ne suis absolument pas manuel, malgré les tentatives de mon père de faire de moi « un homme ».

J’admire les ébénistes, les maçons, les paysagistes, les mecanos, les bouchers : les mecs qui savent vraiment faire quelque chose de leurs mains… D’ailleurs si vous voulez écrire des tutos décoration pour une chambre d’homme, vous créez, j’écris !

Conseil 7 : Soyez passionné !

Peu importe le sujet, qu’il s’agisse de fléchettes ou de maquettes ou de MMA ou de rois de France : soyez passionné !

L’autre jour pendant un rendez-vous, une fille m’a dit : « Il n’y a que les gens ennuyeux qui s’ennuient ». Et elle avait raison. Et inversement, j’ai envie de vous dire : « Soyez passionné pour passionner les filles ! »

Ce qu’elles vont admirer en vous, ce n’est pas tellement le sujet de la passion (le fond), que l’énergie et le plaisir que ce sujet vous procure et votre manière d’en parler (la forme).

Conseil 8 : Ayez un style unique dont vous pourrez être fier !

L’autre jour, je me suis amusé à tourner une vidéo courte où je disais : « Le matin avant de sortir, il faut être prêt à mourir dans ces habits. »

Vous êtes une star et il est hors de question qu’un paparazzi vous surprenne sapé comme un… (insérez votre insulte préférée).

Dans votre tête au quotidien, jamais vous ne devez avoir pour excuse « Je ne peux pas aborder cette fille, je suis sapé comme un pouilleux ».

La confiance et le style, VOTRE style, en toute circonstance.

Conseil 9 : Explorez votre côté artistique !

Il n’existe bien évidemment pas qu’un seul type de séducteur. Tout le monde peut séduire une femme, tout le monde est séduisant à sa propre manière. Mais ceux qui séduisent depuis la nuit des temps, vous les connaissez : les artistes.

Explorez votre créativité. C’est quoi votre truc ? Le dessin, la peinture, le street art ? La sculpture, la poterie ? La guitare, le chant ? Les colliers de nouilles ? Les cendriers en canettes de Coca ?

Là encore, si je peux vous faire une confession, je ne suis pas au top de ce côté-là et je jalouse toujours secrètement le guitariste sur la plage, tous les étés, trop facile pour lui !

Chaque année depuis… trop longtemps, je vous dis que je veux apprendre à jouer du piano, et je m’y tiens pendant deux leçons, puis je n’ai plus le temps. « Je l’aurai un jour, je l’aurai ! »

Les seuls moments vraiment créatifs sont les moments où on écrit des parodies avec Eros, où on se penche sur des scénarios de films et de séries, avant d’en faire des sketchs de 3 secondes…

Et vous, elle s’exprime comment votre créativité ?

Conseil 10 : Bougez-vous, soyez actif !

On ne vous demande absolument pas de devenir Schwarzenegger et d’avoir des abdos en béton mais vous savez qu’il est important de rester actif, de bouger. Vous vous sentirez mieux dans votre corps avec un peu de sport, ça se voit, et ça se ressent !

Qu’il s’agisse de surf, de yoga, de boxe, de varape ou de frisbee (pardon, de l’ultimate frisbee, et c’est un sport olympique, on ne se moque plus), donnez-vous à 100% pour cette activité qui vous fait vibrer ! ça rejoint l’idée de passion du conseil 7 !

Conseil 11 : Apprenez vos alcools et vos cocktails !

Ce conseil, je le dédicace à tous les noctambules, et aux amateurs de spiritueux (un mot classe pour dire les alcooliques en herbe).

Rien de plus chiant que de commander un cocktail qui au final ne nous convient pas, parce qu’on ne savait pas que l’amaretto avait le goût amer de la cerise…

Apprenez, dégustez, rendez-vous à des cours de découverte sur le vin, le whisky, le rhum en fonction de vos goûts personnels !

Conseil 12 : Ne cachez pas votre sensibilité !

Je l’ai regardée dans les yeux longtemps. Très longtemps. Trop longtemps pour un premier rendez-vous. Mais elle venait de partager des choses très personnelles, des épreuves qu’elle avait traversées et elle m’a touché.

De la même manière, j’ai été amené à partager des points de vue très personnels sur des sujets politiques, des choses qui m’agacent un peu ou me chagrinent franchement.

Vous allez me dire « Mais coach, tu nous as dit que la politique, c’était un sujet de conversation à éviter ! que ce n’était pas sexy pour un premier rendez-vous ». Je vais vous répondre que oui, vous avez raison, sauf si vous savez bien en parler, avec raison et émotion à la fois, sans être trop extrêmes dans vos propos.

Si c’est un sujet qui vous tient à cœur et que vous en parlez avec passion (cf conseil 7), ça ne peut que vous rendre plus attachant. C’est séduisant, un homme qui a des convictions, ne l’oubliez pas !

Conseil 13 : Posez des questions uniques !

L’autre jour, j’ai lu une interview d’artiste qui s’énervait un peu : « Mais c’est toujours les mêmes questions, vous les journalistes, vous vous en foutez, vous avez 10 pauvres questions que vous ressortez à tout le monde… »

Et croyez-moi, parfois lors d’un premier rendez-vous, on a envie de changer aussi. Les filles sont comme nous : elles en ont marre de répondre aux mêmes questions, encore et toujours.

C’est là que vous pouvez faire preuve de créativité ! Au lieu de lui demander ce qu’elle fait comme travail, demandez-lui son travail dans un monde parfait, ou dans dix ans quand on sera remplacé par des robots ! A vous de créer !

Conseil 14 : Lisez des livres !

Chacun se fixe des routines, des habitudes et il y en a une qui est vraiment intéressante en termes de culture : fixez-vous un objectif de 30 pages à lire par jour.

Un roman fait en moyenne 200 à 300 pages, ce qui signifie que vous pourriez lire 3 livres par mois, soit 36 livres par an ! Pour de nombreuses personnes, c’est plus qu’elles n’en liront jamais dans leur vie.

Vous imaginez cet accès à une culture illimitée ? De belles histoires à raconter lors des premiers rendez-vous pour être plus intéressant !

Conseil 15 : Apprenez à danser !

J’ai réfléchi 10 secondes de trop avant d’aborder cette fille, pendant que Nightwing s’avançait d’un pas assuré sur le dancefloor pour la ravir, sous mes yeux. Cette leçon, apprise en 2007 ou 2008, ils me vannent encore TOUS dessus. « Fallait apprendre à danser le rock, bouffon ! »

Les filles ont toutes rêvé d’être Bébé dans Dirty Dancing, et d’être menées par un homme grand et fort comme Patrick Swayze. Sans devenir un expert en danse pour autant, je vous recommande d’apprendre rapidement les bases de la salsa ou du rock.

En deux ou trois mois à raison d’un ou deux cours par semaine, ça passe ! N’oubliez pas que certaines femmes sont persuadées que les bons danseurs sont forcément de bons amants !

Et l’avantage, c’est que pendant que vous les faites danser, vous n’avez pas besoin de parler !

Qu’est-ce qui manque le plus dans votre arsenal du parfait gentleman ? Si vous ne deviez développer qu’un de ces 15 points, lequel choisiriez-vous ?

Sélim, votre coach en galère avec ses mains.

banner parler aux femmes 15 Conseils pour Devenir plus Intéressant aux yeux des Filles
banner parler aux femmes 15 Conseils pour Devenir plus Intéressant aux yeux des Filles
Banner 50phrases 15 Conseils pour Devenir plus Intéressant aux yeux des Filles
Banner 50phrases 15 Conseils pour Devenir plus Intéressant aux yeux des Filles
Bann TechniqueAstucieuse v2 15 Conseils pour Devenir plus Intéressant aux yeux des Filles
Bann TechniqueAstucieuse v2 15 Conseils pour Devenir plus Intéressant aux yeux des Filles
107 COMMENTAIRES
  • AL dit :

    Très très bien tout ça. Mais, euh… Objectivement. Quand tu es une personne normale, qui bosse 8h/j 5j/semaine et qui dort 8h/nuit, comment tu trouves le temps de faire ces 15 trucs-là ? Trois ou 4, OK. 6-8, c’est gérable. Mais les 15… chaud quand même !

    Ou alors si, c’est jouable. Mais comptez trois ou quatre ans pour vous construire un bagage exploitable.

    Et je rajouterai un 16e point : Apprenez à raconter des / vos histoires. Parce que ça aussi, c’est « un métier » qui nécessite des compétences.

    • Jon dit :

      Je pense qu’il ne faut pas prendre ca comme liste exhaustive, mais comme façon d’avancer.

      Remplace tes dimanches devant la télé par de la lecture, remplace, une seule de tes soirées de la semaine (de 19h à 21h) et va faire de la boxe, de la danse (c’est aussi un sport) enfin un truc où tu bouges.

      Apprendre à cuisiner et à faire des boissons, tu peux le faire chez toi en préparant ton repas du lendemain midi en tupperware.

      Pour le reste, être sois-même prendre soin de soi comme si l’on était une star, exprimer sa sensibilité, parler avec de la passion, c’est les conseils de base pour une vie heureuse et épanouie.

      Ne te restreint pas, vis à fond!

    • Sylvain dit :

      Voilà une façon de mettre le pied à l’étriller !

      Genre pour moi qui suis fils unique, la cuisine, on part de ground zero…

    • Sélim dit :

      L’étriller ? C’est moi qui vais t’étriller orthographiquement, ouais…
      J’aurais dû mettre l’orthographe en 1, tiens… ;)

    • Sylvain dit :

      Oups! Je plaide coupable!

      Je passe des nuits de navigateur entre la Stanley Cup et les NBA Finals ! Résultat : l’illétrisme me guette!

    • Grine dit :

      Mais c’est en plus que monsieur est fan de basket NBA ?!
      Décidément, il est quasi parfait ce Sylvain…sauf peut être en orthographe ^^

      Go GSW !

    • Sylvain dit :

      Et oui! Preuve en direct! Il est 2:26 du matin et je suis debout! 8 minutes de jeu et Bogut a déjà fait 4 contres ;)

    • Rwangombwa dit :

      Je suis d’accord!

    • AL dit :

      Jon,

      Je trouve l’article de Selim très bon, dans le sens directions à suivre en terme de développement personnel harmonieux (avec ou sans idée de séduire derrière). Mais c’est un équilibre difficile à atteindre car soumis à deux contraintes difficilement compressibles : le temps et l’argent. Rien que le fait d’apprendre une langue est hyper chronophage.

      Tu cites la cuisine. Mais se faire à manger, en optimisant, préparer mes repas d’un coup pour 4j me prends 1h. Plus une heure de nettoyage, vaisselle et rangement. Maintenant, si je veux vraiment tester une nouvelle recette, il faut faire des recherches, des courses. Pour améliorer la recette, faut faire plusieurs tentatives.Pareil : pour peu que tu fasses du un peu élaboré, t’en as pour 30 à 60 minutes. Donc tu te retrouves vite à investir 3 ou 4h d’un coup. Voir plusieurs fois sur une courte période.

      Acquérir des compétences, ça prend du temps. A quoi s’ajoutent des questions de logistique. Quand je vais à ma salle de sport pour mes cours collectifs, je « perds » plus d’une heure de transports A/R.

      Concernant la TV, je ne la regarde plus depuis des années : et ça ne va pas changer, vu qu’avec le passage à la HD ma vieille télé à tube cathodique ne reçoit plus rien. (ceci étant dit, Selim suggérait de regarder des infos) Les seules fois où je regarde un programme, c’est quand je fais mon repassage. Bref, même en optimisant mon temps, c’est chaud.

      Du coup, je pense qu’il est important, voire essentiel, que les gens qui partent de zéro (les étudiants, par exemple) aient conscience que ce que notre coach bien aimé suggère ici nécessite un « investissement » temps d’environ 3 ans pour se constituer une base réellement solide afin d’alimenter son discours et de devenir cohérent et crédible. C’est du bon sens, du pragmatisme et de la lucidité. Parce que tout ça, c’est hors vie sociale / familiale / de couple.

      Mais c’est clairement la voie à suivre pour s’épanouir.

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Pas facile effectivement! Mais je pense que c’est un travail à long terme! L’essentiel est de faire le premier pas et de toujours progresser. APres, effectivement avec les contraintes incessantes de la vie moderne, ca prend souvent beaucoup plus de temps qu’on ne le voudrait!

    • Sélim dit :

      Hello AL !
      Effectivement, savoir raconter son histoire c’est très important.
      Dormir 8 heures par jour, c’est cool. J’aime l’idée.
      J’ai toujours été un peu hyperactif, entre 6 et 7 heures par nuit… Du coup, chaque jour je choisis un sujet pour me former, un sujet sur lequel j’avance… pendant 30 jours ou 3 mois.
      C’est de la volonté, de la discipline.

      Je n’ai aucunement l’intention de devenir BON dans les 15 domaines :) C’est la question récurrente, faire ou faire faire !
      Take care !

  • Lenal'airderien dit :

    Hello, tout le monde …Un super article c’est top qualité!!!

    En vérité , j’applique tout ce qui est écrit pendant mes rendez vous… Je comprends mieux pourquoi j’ai aucun mal à « closer » les hommes…

  • Yop dit :

    Au delà de ton exemple, je crois qu’une fille « close » rarement, même avec l’évolution des moeurs. Vous devenez plus entreprenantes, c’est vrai. Clairement. Tant mieux, pour certains. Ou peu importe, pour d’autre. Je fais partie des « peut importe ».
    En tout cas, l’essentiel du travail effectif doit être fait par le mec. Après, je m’en plains pas, cette inégalité ne me pose pas de problème spécifique.
    Cependant, j’aime bien entendre une fille dire qu »elle a closé un gars, alors qu’il lui a suffit en réalité d’ouvrir une porte pour voir le gars radiner aussi sec jusqu’à sa bouche. Et si on se représente l’image deux secondes, c’est drôle: ouvrir une porte, les gars…ouah, ça c’est du game ! ^^
    Bon j’exagère peut-être un peu, mais je m’amuse ^^

    On a nos côtés couillons nous aussi les mecs: les minauderies de la femme-enfant nous font toujours chavirer invariablement. Voilà une technique que beaucoup de femmes ont intégré depuis longtemps. Basique et redoutablement efficace ! Et on s’excite toujours aut

    • AL dit :

      Yop,

      Tu pars du principe que l’homme remarque les signaux que la fille lui envoie. Ce qui est loin d’être une évidence. Surtout lorsque la fille n’est pas naturellement aux goûts du mec.

    • AL dit :

      … ou qu’il est convaincu d’être en Friendzone.

    • Yop dit :

      Convaincu d’être en friend zone = manque de confiance en soi le plus souvent.
      Et d’ailleurs, si le mec croit fermement être en friend zone, il finira immanquablement par l’être. De la même façon qu’un mec qui se dénigre ou ne se respecte pas, se fera dénigrer et manquer de respect par les autres. Celui qui ne s’aime pas ne sera pas aimé, ou pour nuancer, vaguement accepté.
      Et inversement proportionnel ou égal.

    • Sylvain dit :

      La réalité est simple: pas de friendzone tant que la phrase fatidique n’a pas été prononcée : « je préfère que l’on reste amis! » :)

    • Yop dit :

      Je pense moi aussi qu’on passe souvent à côté des signes sur le moment. On ne les comprend pas. Mais on en ressent les effets. Une fille qui se tourne légèrement vers nous, qui nous lance un regard, sa démarche…Dans de nombreux contextes, beaucoup d’attitudes féminines sont mises en place pour séduire. Je ne sais pas si elles en sont conscientes à chaque fois, mais nous sommes séduits par ces attitudes, sans forcément intellectualiser le fait que ce sont peut-être des signes d’intérêt.

      Sinon, si la fille ne plaît pas au mec, la question du « close » ne se pose pas du tout. A ce moment, on ne voit pas les signes mais on ne les ressent pas non plus, par manque d’intérêt tout simplement.

    • AL dit :

      Yop,

      « A ce moment, on ne voit pas les signes mais on ne les ressent pas non plus, par manque d’intérêt tout simplement. »

      Oui. Et ce que je te dis, c’est que si ces signes-là tu les voyais, et que tu montrais, en retour un minimum d’intérêt, il est probable que la fille se hasarderait à faire le premier pas. Mais comme tu ne montres AUCUN intérêt, pourquoi prendrait-elle le risque d’une part d’obtenir un râteau, et d’autre part de gagner une réputation d’allumeuse ?

      Pour la FZ, la question n’est pas d’analyser pourquoi on y est. Mais de dire que quand on se croit en FZ, n’importe quel signe d’intérêt EVIDENT dans n’importe quel autre contexte nous semble être le fruit de notre imagination et on fait tout pour nier son existence. Donc là aussi, on sabote dans l’oeuf toute tentative d’approche de la fille.

    • Sylvain dit :

      D’un autre coté, si c’est une fille qui ne nous interesse et qu’au final, on préfère la mettre dans sa friendzone, c’est plutot mieux qu’elle ne montre aucun signe d’intérêt non? :)

    • Yop dit :

      Carrément. Ca évite l’embarras de mettre un « stop » qui fera relativement mal à leur ego de toute façon.

    • Lenal'airderien dit :

      Yop,

      Quand je mets un homme en « Friendzone ». Dans ma tête il devient « asexué » en un quart de seconde.

      – 1) il est tout mou
      – 2) il est arrivé tout négligé limite sale à un rendez vous.
      – 3) il te parles en évitant ton regard.
      – 4) il se plaint tout le temps

      Une piste de réflexion.

    • Yop dit :

      Lenal’airderien:
      Un homme qui manque franchement de part masculine et de maturité, en somme.

    • Lenal'airderien dit :

      Yop,

      Si on va du principe que les gens aiment parler d’eux …Tu mets en place l’écoute active = Tu poses les questions et tu rebondis sur le sujet.

      Ce n’est pas une connerie que je fais pratiquement tout le boulot de « close » dans le sens.

      – 1) Je pose les questions
      – 2) Je mets le mec à l’aise, rassure.

      J’ai en face de moi des mecs qui sont tout timide, pas à l’aise avec les femmes pour la majorité …Imagine la scène…

      Ils ont peur des « femme » pour un grand nombre…

      J’ai jamais attendu que tout me tombe dans le bec pourquoi je le ferai en mode séduction avec un homme ça n’a pas de sens.

      Lénaenmodefemalealpha!

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Je pose que Yop parle du close en lui-même! En langage clair, tu inities la kino escalation? Tu te leves pour l’embrasser? :)

    • Lenal'airderien dit :

      Hello,
      Sylvain,

      Oui…Si j’ai un mec qui me fait un effet de dingue en face , c’est arrivé une ou deux fois…J’avoue que le reste du temps non!!!

    • Yop dit :

      Sylvain:
      Merci.

    • Jul dit :

      Un homme a le droit être timide, il faut juste que tu trouves quelqu’un qui correspond à ta personnalité.

    • Yop dit :

      Lenal’airderien:

      Si tu inities véritablement le contact, que tu te lèves, traverse la pièce et va dire au mec dans son coin ou avec ses potes « Bonjour je m’appelle Lena, je peux t’offrir un verre ? », tu es clairement plus entreprenante que la plupart des filles ( d’ailleurs, c’est fou, à chaque fois que tu demandes à une fille si elle a déjà pratiqué une drague vraiment entreprenante et active, elle te répond toujours « oui », mais quand tu demande aux mecs, aucun n’a jamais rencontré de fille comme ça. Etrange ^^)

      Pour le reste, poser des questions, te montrer agréable, c’est bien ce que je dis: tu ouvres une porte. Tu l’invites à « entrer », sans mauvais jeu de mot.
      Ca reste relativement passif – je dis bien relativement, car il y a plus passif – et l’essentiel de la part active reviendra au gars, surtout si on pense au close lui-même. Et même si le mec est timide, faudra bien qu’il se bouge à un moment.

    • AL dit :

      Yop,

      « mais quand tu demande aux mecs, aucun n’a jamais rencontré de fille comme ça. Etrange ^^ »

      Parce que tu n’écoutes pas quand les mecs te donnes une réponse qui ne t’arrange pas (ou tu considères qu’il s’agit d’une exception). Je suis certain d’avoir dit ici, qu’à au moins 2 reprises me concernant, c’étaient les filles qui avaient fait tout le boulot. Y en a une, je me souviens, au premier regard, je me suis dit « Oh ? je crois que je vais y passer ». Quelques jours plus tard, on discutait au bord d’une rivière (je crois d’ailleurs que c’est elle qui m’y avait trainé, je ne sais plus). Et quand elle en a eu marre de parler, elle m’a plaqué contre un gros rocher et m’a fourré sa langue dans la bouche. Et je parle d’une histoire qui a plus de 15 ans !

      Après, si tu poses la question à des mecs qui ne dégagent rien qui pourrait donner envie aux filles d’aller vers eux…

    • Yop dit :

      Dans ton exemple la fille doit avoir une très grande part masculine.

    • Yop dit :

      AL:

      « Parce que tu n’écoutes pas quand les mecs te donnes une réponse qui ne t’arrange pas »
      = pure supposition sortie d’un chapeau, au passage, qui arrange sans doute chez toi un besoin de contradiction / d’affirmation mais ne reflète pas la réalité.
      En l’occurrence, je parle à des gens, certains de ma génération, d’autres plus âgés que moi, et tous me disent la même chose. Les rares ayant été dragués de manière plus active que la moyenne, c’était par des filles dotés d’un côté masculin très prononcé ( je repense à un pote à moi, embrassé un soir par une fille au premier rencard ).
      Mais la moyenne des filles reste dans une attitude assez passive en séduction. D’une part ce n’est pas un jugement, et d’autre part je parle d’une moyenne ( donc le contre-exemple repêché dans les tréfonds de la mémoire d’untel ou untel ne change pas cela ).

    • AL dit :

      Yop,

      « pure supposition sortie d’un chapeau, au passage, qui arrange sans doute chez toi un besoin de contradiction / d’affirmation mais ne reflète pas la réalité. »

      En attendant, dans ton message d’hier, tu disais, je cite « quand tu demande aux mecs, AUCUN n’a jamais rencontré de fille comme ça ». Je te sors un contrexemple (que tu contestes en évoquant la notion de « moyenne »), et toi-même tu reconnais ensuite l’exemple d’un de tes potes. Donc, peut-être que je suis dans la contradiction, en attendant, mathématiquement, deux exemples, ça ne fait pas AUCUN. (aucun étant égal à zéro)

      « je parle à des gens, certains de ma génération, d’autres plus âgés que moi, et tous me disent la même chose. Les rares ayant été dragués de manière plus active que la moyenne, c’était par des filles dotés d’un côté masculin très prononcé »

      La théorie que je défends étant que tu poses inconsciemment la question à des hommes qui n’ont pas le profil de se faire draguer par des filles de sorte à ce que ça cautionne ta vision du monde et de la drague.
      (Je ne réagirais même pas à la question de la masculinité qui renie totalement la notion d’autonomie de la fille et sa capacité à prendre des décisions.)

    • Yop dit :

      Excuse-moi, mais ce qui est égal à zéro, c’est le niveau de ton argumentation pour le coup.  » un plus un ça ne fait pas aucun »….Franchement AL, il n’y a rien à répondre après une phrase pareille. Sinon, tu veux qu’on se corrige nos fautes, ou qu’on épingle nos choix lexicaux pour voir qui c’est le plus fort ? ^^

      Pour revenir au sujet, disons qu’un exemple ne change pas une moyenne. On a tous « un pote qui… », etc…
      D’autre part, je te prends l’exemple d’un pote pour te montrer que je suis objectif dans mon écoute, et qu’au final son témoignage n’est qu’un témoignage parmi des centaines d’autres soutenant le contraire. Et en l’occurrence, une dimension masculine très marquée chez la fille en question, explique son initiative. Une fille « très fille » ou très féminine, ne ferait jamais ça. La moyenne des filles ne le fait pas, si tu veux.

      « La théorie que je défends étant que tu poses inconsciemment la question à des hommes qui n’ont pas le profil de se faire draguer par des filles de sorte à ce que ça cautionne ta vision du monde et de la drague. »
      Encore une affirmation / suppostion sortie d’un chapeau. D’où tu tiens ça ? Tu ne me connais, pas, tu ne connais pas les témoignages ni leurs auteurs, et tu me fais une théorie sur mon inconscient ( rien que ça ! ).

    • Yop dit :

      AL:
      La capacité à prendre des décisions, à faire des choix engageants, est une caractéristique masculine, désolé de te le dire.
      Et étant donné – enfin, c’est mon point de vue – qu’on a tous une part masculine et une part féminine, dans des proportions diverses selon les personnes, les filles les plus décisionnaires sont celles qui ont une grande part masculine.

    • AL dit :

      Yop,

      « Une fille « très fille » ou très féminine, ne ferait jamais ça. La moyenne des filles ne le fait pas, si tu veux. »

      Un jour, tu essayeras de penser l’inverse. Et qu’en tu auras réussi à t’en convaincre, avec la force de conviction qui est la tienne, tu n’arrêteras plus de te faire draguer ouvertement par les femmes. Et là tu réaliseras ce qu’est réellement une croyance limitante.

      « La capacité à prendre des décisions, à faire des choix engageants, est une caractéristique masculine, désolé de te le dire. »

      Lire ça en 2016 fait terriblement mal à mon féminisme. Bon. Pour faire preuve de bonne volonté, je vais admettre que tu dis vrai. Mais du coup, si la sexualité est une « qualité » masculine, quand une fille a envie de faire l’amour avec toi, c’est l’homme en elle qui parle ? Dans ce cas-là, pourquoi tu baises pas directement un mec, si t’as envie de tâter sa part de masculinité ?

    • AL dit :

      « Et qu’en tu auras »

      Et quand tu auras. Evidemment.

      (sur ce, je retourne faire le ménage et le repassage. ‘scuzez-moi, injonction de ma part de féminité !)

    • Yop dit :

      AL:

      Lourd…Méga lourd.

      Quand est-ce que tu vas intégrer le fait qu’une personne, autre que toi, peut avoir de réelles convictions sur certains sujets, et des réflexions différentes des tiennes ? T’es encore là à rabâcher, au bout de je ne sais pas combien de mois, que j' »essaye de me convaincre tout seul » et que j’ai des « croyances limitantes », sous prétexte que je ne suis pas d’accord avec toi. Ca devient hyper lourd.

      2016, 1740 ou 1510, peu importe.
      On parle de natures, d’hommes et de femmes, qui peuplaient la Terre bien avant 2016.

      Je n’ai pas du tout dit que la sexualité était une qualité masculine… A vrai dire, la sexualité n’est même pas une qualité en soi, mais un ensemble de comportements sexuels liés au plaisir et à la reproduction. Bref.

      Quant à la réflexion « tape toi un mec pour tâter sa part de masculinité », elle est tellement basse que préfère ne pas y répondre.

    • YOP dit :

      AL:

      Sur le féminisme: j’affectionne celui de Simone de Beauvoir. Je le trouve noble, censé, intelligent.
      En revanche, le féminisme actuel, ce n’est pas moi qui lui fait mal, il se fait mal tout seul, par son absence de cohérence et de consistance, par la rage délirante qui l’anime, et par le caractère dévoyé que lui prêtent des mouvements comme les Femen.

    • Sylvain dit :

      Moi ce que j’ai toujours trouvé magique, c’est d’appeler féminisme, un courant de pensée dont le but ultime est de faire de la femme une homme comme les autres. Un peu comme quand Pepsi a appelé « Max » la version sans sucre. Non mais sans rire, d’un point de vue marketing, c’est vraiment énorme :)

    • AL dit :

      « Lourd…Méga lourd. »

      Ouhlàlà ! NON ! Ne te moques pas de mon poids ! Je sais que j’ai pris 300 grammes hier ! Ma part de féminité culpabilise déjà assez pour pas que tu en rajoute une couche, vilain garnement ! (Pour la peine, ce soir, ce sera salade de fraises et de melon !!)

    • Yop dit :

      AL:
      Tu sais, je ne vois pas de problème à admettre qu’on a tous un pôle féminin et un pôle masculin, dans des proportions diverses selon les personnes. Aucun soucis.
      Pour toi, c’est peut-être encore un problème de « case étouffante » ou je ne sais quoi. Dommage.

    • AL dit :

      Je n’ai aucun problème à admettre la part de masculin et de féminin dans chaque individu. Je n’ai d’ailleurs pas attendu cette discussion pour le faire. Ce qui m’a fait bondir sur mon siège c’est ce que tu y accoles et ce que ça sous-entend, parce que je trouve ça totalement rétrograde. Mais je me suis juré de ne plus débattre avec toi ici. Donc, j’arrête-là.

    • Yop dit :

      AL:

      Encore une fois, tu es d’accord mais…tu n’es pas d’accord.
      Et si tu développais un peu tes opinions en positif au lieu de perdre du temps à chercher les failles dans le discours d’autrui ?

      Ou alors ne débats plus, comme tu dis. C’est toi qui vois. En même temps c’est toi qui vient systématiquement me voir pour initier le truc. Bref.

      Bonne continuation en tout cas.

    • Sylvain dit :

      Un coté masculin très prononcé? Tu veux dire physiquement ou dans le caractère?

    • Yop dit :

      Sylvain:
      Le caractère.

    • Sylvain dit :

      J’ajoute même que c’est un test! La drague au féminin, c’est de laisser la porte ouverte. Si le mec ne met pas le pied dans la porte, il se discrédite…Ce n’est pas toi d’ailleurs Léna qui expliquait sur un autre sujet que quand tu faisais des invitations claires à l’approche et que le mec ne bougeait pas, tu considérais qu’il serait passif pour le reste de la relation et que c’etait un mauvais point? Tu confirmes le raisonnement?

    • Lenal'airderien dit :

      Sylvain,

      Je confirme que s’il ne répond pas à mes invitations qui sont claires, je lui tends des perches s’il n’est pas réactif en ayant une dynamique dans l’échange , il en devient inintéressant..

      .Le jeu de séduction se joue à deux…. s’il se laisse porter dans toute la phase de séduction, c’est déjà un caractère et une personnalité qui se dessine. …Il devient passif dans la relation.

    • Sylvain dit :

      C’est bien ce qu’il semblait me souvenir! Moralité, on y revient encore une fois, le manque d’action nous tue!

    • Lenal'airderien dit :

      Yop,

      Je l’ai fait une fois aller voir le mec pour faire connaissance…Il m’a dit , « tu t’es regardé , t’es trop moche pour moi »…

      Et depuis j’ai une très forte compassion pour les hommes qui draguent.

    • Yop dit :

      J’en suis navré. T’as dû tomber sur gamin ou un gros rustre. Il y en a malheureusement.

    • Sylvain dit :

      Et oui, ce sont parfois des choses qui arrivent. Tout le travail d’inner game pour se dire que le monde continue de tourner malgré tout!

  • sqams dit :

    Hmm. Je correspond à dix et demi de ces bonnes practices. Je parle bien anglais, j’aime bien et je sais bien cuisiner, je manque totalement de confiance en moi, ce que je masque avec une bonne dose d’autodérision, je m’intéresse à énormément de choses, mais hélas surtout de divers sciences dures qui n’intéresse généralement pas au milieu dans lequel je souhaiterai m’intégrer, j’ai vécu dans 12 villes différentes à 24 ans et donc pour les voyages c’est OK, même si je sais certes qu’à moitié me servir de mes mains. Je suis super passioné, mais voilà de divers sciences, d’informatique, et de jeux vidéo… peu glamour il semblerait.
    Bon j’ai aucun style, je dessine et joue de la musique comme une patate asmatique malgré mon amour pour la musique classique, je fais peu de sport par manque de motivation et de soutien; je ne connais pas les alcools parce que personne m’a jamais invité en boire (ostrassiiiiiisme ;)) et j’ai un talent pour galérer à converser. Mais je suis très sensible et empathique, désespérément nice guy et je sais danser ! Le rock. Un style de musique assez difficile à trouver de nos jours hélas.

    Dix caractéristique sur quinze… c’est pas mal, mais c’est manifestement insuffisant :) Apparemment, si je devrais pouvoir m’en sortir sur le long terme, il me faut vachement améliorer mon court terme ^^
    Merci pour l’article :)

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Cela te permet d’avoir des pistes pour savoir sur quoi travailler maintenant. Plus qu’à développer ton cercle social et à t’interesser à de nouvelles choses. C’est une peur à dépasser, plus tu iras vers les autres et plus tu te sentiras à l’aise :)

    • Erax dit :

      Salut, pour les sciences dures tu devrais essayer de t’inspirer de travaux de grand vulgarisateur pour en parler, tu pourrais être étonnée à quel point les gens peuvent être passionné par quelqu’un te décrivant la beauté de l’infini de notre univers. Ou bien intéresse toi au petit fun fact de science, comme le fait que notre voie lactée à le goût de framboise :)
      Un conseil fonce voir e-penser et les autres vulgarisateur sur YouTube que l’on peut trouver et tu auras plein de clé pour te servir de la science dans la vie de tous les jours (testé et approuvé)

    • Sylvain dit :

      Tres bonne idée oui! Toujours avoir une anecdote amusante qui permet de créer une porte d’entrée vers un domaine complexe pour le commun des mortels :)

  • Thenv dit :

    Sélim, j’espère que tu as touché une jolie somme pour le placement de produit HP … et tu aurai pu choisir mieux ^^

    Sinon bon article. J’aurai peut-être rajouté quelque chose du genre « montrer votre ouverture d’esprit » ou « de la bienveillance », « absence de jugement », … :)
    Il faut savoir le montrer dans notre comportement … Et nos questions!

    • Kreuzbag dit :

      « j’espère que tu as touché une jolie somme pour le placement de produit HP » / « absence de jugement » -> Sélim devrait rajouter « être cohérent ».

    • Thenv dit :

      Kreuzbag, je ne juge pas, je tacle. Mais à ça place, j’aurai surement fait pareil au vu de certains chiffres pour le faire. Je suis juste déçu de voir cette pratique ici. L’un des crédo d’Art de Séduire et de nous faire devenir une meilleur version de soi même. Mais s’ils commencent à nous orienter vers des produits de tel marque, on ne devient pas une meilleur version de soi même mais une pub. Ca peut commencer par HP, et finir par s’habiller chez tel marque.

      Après c’est peut être pas du tout un placement de produit et il l’a juste écris machinalement.

      Le seul moment où je juge c’est quand je dis « tu aurai pu choisir mieux », car HP n’a pas une bonne réputation du tout, notamment en terme de fiabilité. Bref, c’est pas le sujet, et j’aurai préféré avoir l’avis de Sélim sur ce passage, là n’étant pas la question de l’article ;)

    • Lenal'airderien dit :

      Vous êtes d’une naiveté sidérante…

      « Bisness is bisness » » dans tous les domaines d’activités.

    • Sylvain dit :

      Certes ! Mais bon…Je ne suis au courant de rien, mais là je ne pense pas!!

    • Sélim dit :

      Hello Thenv… Tu veux savoir le pire ? Même pas.
      Si je faisais du product placement chez ARtdeseduire, ce serait signalé avec ma montre Swatch, mon Tshirt American Apparel, mes baskets Adidas… :) (un peu comme Bateman dans American Psycho).
      C’était plus pour dire : je ne suis pas Apple, en fait, j’ai un vieil ordi que j’aime :)

      L’absence de jugement : VERY GOOD POINT ! Je pense que c’est un des points les plus durs à cultiver… Merci pour ce complément TRES intéressant !

    • Thenv dit :

      Pas de soucis! Juste que vu le placement de produit est une thématique récurrente dernièrement, ça m’a sauté aux yeux … et, pour toutes les raisons que j’ai déjà cité, déçu de votre pars.
      Mais si c’est juste une vérité, un conseil (on propose le produit non pas car on nous paye pour, mais basé sur une vrai expérience personnel) ou un effet de style, je trouve que c’est pas problématique.
      Donc un gros MEA CULPA de ma pars, et toutes mes excuses!

      De rien :) mais, d’expérience, il faut faire attention de ne pas entrer dans la friendzone. A ne pas utiliser sans surveillance ou comme angle de séduction!

    • Thenv dit :

      *ou comme UNIQUE angle de séduction

      Pardon pour le double post :)

  • Algerino dit :

    Au moins 2/3 des 15 conseils appliqués depuis la nuit des temps, bien avant d’avoir connaissance de ce site. Est ce que cela m’a rendu plus intéressant aux yeux des femmes ??? Bien évidemment que non !

    Ceci n’est pas de la mauvaise foi (je sors le bouclier car je vois déjà se profiler à l’horizon des commentaires… salés).

    • AL dit :

      Algerino,

      Je continue de penser que dans ton cas, un coaching serait nécessaire, dans le sens d’avoir quelqu’un pour t’observer et décrypter ton attitude au quotidien et capable de te faire un feedback objectif afin de te permettre de progresser dans la direction que tu souhaites. T’as essayé d’aller sur le forum d’ADS pour voir si tu ne pouvais pas trouver un wingman dans ta ville ?

    • Sylvain dit :

      Hello Algérino!

      On a déjà évoqué les solutions pour toi! Mais globalement, il faut continuer. Ce sont des conseils à appliquer au quotidien. Regarde ce que Sélim a écrit plus haut. Pendant 30 jours, pendant 3 mois, travailler spécifiquement quelque chose…C’est ça la discipline…Donc persévérer. Tu graviras les marches petit à petit. Creuse les conseils. Apprends a aller plus loin ;)

    • Algerino dit :

      Ce petit message parce que vous le valez bien.

      On ne peut pas demander à quelqu’un d’en faire toujours plus sur une aussi longue période (une décennie, série en cours) sans qu’à un moment donné il n’y ait d’horizon, de contrepartie, de récolte de ce que l’on a semé.

      Prenons un exemple court (les gens aiment les messages courts). La lecture. J’ai déjà lu (et je continuerai à lire) + de livres que certains n’en liront en 7 ou 8 vies. D’autres ne lisent pas et ils ont trouvé leur bonheur. Et quand ça casse ils retrouvent quelqu’un.

      On revient toujours au même point finalement. Il y en a qui ne font rien et qui attirent tandis que moi je suis très actif sans résultats. J’ai aussi tenté des périodes de lacher prise, je ne pense plus à ça etc… pensez-vous que cela a changé quelque chose ? Vraiment rien.

      Dans ce cas de figure, l’ennemi de + loin, c’est TROP loin.

    • AL dit :

      Algerino,

      Il y a forcément une réponse à ta condition. Ce n’est pas parce que tu ne la vois pas qu’elle n’existe pas.

      « de récolte de ce que l’on a semé »

      Est-ce que tu en es vraiment certain ? Personnellement, j’aime bien les messages que tu écris : ils sont clairs, posés, argumentés, bien écrits, tes propos inspirent et transpirent le calme, la sagesse, la bienveillance. On sent que tu es quelqu’un de cultivé et de globalement bien dans ses pompes. Evidemment, on sent aussi ta tristesse par rapport aux femmes. Mais moi qui fréquente peu d’hommes, je pense que je n’aurais pas de mal à t’accorder ma sympathie et ma confiance.

      Parmi les croyances qui sont les miennes, il y en a une qui veut que la vie nous aime. Qu’elle veille sur nous. Et qu’elle nous apporte ce dont on a besoin lorsqu’on en a besoin. Une autre dit « Quand l’élève est prêt, le maître apparaît ». Et une troisième : « quand un situation est difficile et/ou compliquée, c’est qu’on a une ou plusieurs leçon(s) à apprendre de la vie. le jour où ça devient facile, c’est qu’on est prêt ».

      Tout ce que tu as acquis, toutes tes compétences représentent ta force. Hum… Je me demande… Est-ce que tu exploites, d’une manière ou d’une autre, tout ce que tu assimiles ? Professionnellement, par exemple ? Peut-être que ta frustration vient en partie de là ? Cette impression d’accumuler des connaissances, sans avoir la possibilité de les transmettre ?

      « D’autres ne lisent pas et ils ont trouvé leur bonheur. Et quand ça casse ils retrouvent quelqu’un. »

      Est-ce que c’est vraiment ce que tu veux (des relations qui cassent et qui recommencent) ?

      Et si tu essayais de voir ta situation comme une chance ? De reprendre tous les points qui te chagrinent et voir comment tu pourrais en faire des forces ?

    • Algerino dit :

      Bien le merci,

      Après plusieurs années de palabres, il a été posé que c’est le couple infernal Misère sexuelle/dépendance affective qui est en cause, sans réellement savoir lequel a entrainé l’autre.

      Si j’avais eu jusqu à présent une vie affective sexuelle et amoureuse bien remplie, j’en serai probalement au même point mais sans m’en rendre compte.

      Un peu comme ce verre percé que tu remplis. Tant que tu le remplis, ça va. Mais il fuit…

    • Sylvain dit :

      Hello Algérino,

      Encore une fois, je comprends. C’est sur que parfois on se décourage quand les résultats ne sont pas là. Et le cercle vicieux fait que l’on est trop focus sur les résultats et que l’on n’arrive pas à s’en détacher.

      Après essaye de regarder ce que font les gens qui réussissent. Essaye de penser a ce que tu pourrais encore améliorer chez toi. C’est peut etre autre chose. Tu lis beaucoup, tu travailles sur toi, mais est ce que tu vas faire les autres? Est ce que tu as une vie sociale qui te permet de faire des rencontres? Est ce que tu as des amis? etc. Parfois, ce n’est qu’une question d’opportunités…Bref on explore. On réfléchit pour toi. Et avec le temps, on va t’aider, je l’espère à réussir! :)

    • Algerino dit :

      Je réponds oui à toutes tes questions. Comme évoqué très souvent, les loisirs et les sorties ce n’est pas ce qui manque chez moi.

      M’inspirer de ceux qui réussissent ? Et bien ceux que je connais et qui réussissent avec les femmes ne font rien pour. Exemple simple : Le mec qui va se poser dans un bar et qui se fait accoster par des filles, il m’a dit que « ça vient tout seul » (et je pense que lui même ne sais pas pourquoi ça vient et comment ça vient).

      J’ai donc tenté le way of life « ça vient tout seul ». Sortie seul, sans aucune velleité de rencontre, pas de regard perdu partout dans la pièce du style je cherche desespérément quelqu’un. Ça n’est point venu pour autant :)

      Et cela fait plusieurs années que cela dure hélas (on arrive tout doucement à la décennie).

    • AL dit :

      T(habites dans quel coin, Algerino ?

    • Algerino dit :

      En Normandie

    • AL dit :

      Ah ouais, mais tu cherches, aussi… ^^;;;

      (Mon ex est Normande, et elle a commencer à avoir une vie sentimentale correcte dans les autres régions…)

    • Sylvain dit :

      Non mais le truc tout bête, tu cours beaucoup. Pourquoi tu ne vas pas dans des groupes pour courir avec des gens? Que ce soit dans un club, par OVS ou par je ne sais quoi. Il y a de plus en plus de groupes Facebook pour courir ensemble et souvent des filles. En faisant une activité commune, tu auras de facto la possibilité de gamer :)

    • AL dit :

      Ou alors il court déjà TROP vite et c’est pour ça que les filles qui lui courent après n’arrivent jamais à l’attraper ? ;)

    • Algerino dit :

      Lol. La course a pied c’est mon petit plaisir solitaire. Je pratique aussi mon lot d’activités en groupe (sports de combat, a l’affiche d’une pièce de théâtre, la musique et d’autres…).

      OVS j’ai essayé quelques fois. Un desastre.

      Pour ce qui est de quitter la Normandie ce n’est pas prévu à court terme ;)

    • AL dit :

      « Pour ce qui est de quitter la Normandie ce n’est pas prévu à court terme ;) »

      T’es pas un aventurier ! :))

      Ou alors, t’attends que l’eau monte pour attraper plus facilement les moules ?

  • The Last Symphony dit :

    Salut Sélim ! J’ai un problème : Sans mentir je dois être à 10/15 sur la liste, mais je galère à m’en servir, j’arrive jamais à me dhv avec ça de façon subtile.

    J’arrive pas à me valoriser et j’ai un peu de mal à avoir des vrais « trips » de référence à 17 piges. Et comme je vais pas vers les gens, ils voient jamais que je suis intéressant

    Bref est-ce que tu aurais des tips pour arriver à m’en servir vraiment comme un atout ? :)

    • Sylvain dit :

      Hello The Last Symphony,

      Tu es encore jeune. le DHV est un outil complexe à utiliser. Pour commencer, je t’invite à relire l’un de mes articles : http://www.artdeseduire.com/inner-game/dhv-intelligent-valeur . Tu devrais pouvoir y trouver quelques clés pour t’aider.

      Apres, le meilleur conseil c’est de continuer a travailler ces différents aspects et de ne pas chercher à te DHV à tout prix. Travaille au quotidien et ta valeur augmentera naturellement sans tips ou autres recettes magiques. :)

  • Kenako dit :

    Bonjour,

    [attention, cas peut-être complexe à gérer^^]

    … (situation initiale)…

    – Cadre, nouvelle ville, nouvelle entreprise rejoint il y a 4 mois
    – Volonté de construire quelque chose avec quelqu’un ici
    – Dans le même bâtiment, un service différent : la cause de ce message^^
    – Même âge que moi, plusieurs discussions de couloirs sympathiques et ouvertes avec elle (autre que travail) mais toujours en speed
    – Physique, mentalité, manière d’être : en phase avec mes attentes
    – Je ne travaille pas avec elle (pas de contact direct au bureau)
    – Pas encore eu la possibilité d’aller plus loin : a-t-elle un copain ? en veut-elle un actuellement ? …..

    … (évènement perturbateur) …

    – Je suis inscrit sur Adopteunmec
    – Qui vois-je ? Elle !
    – Ses souhaits : une relation sérieuse !

    … (prise d’initiative)…

    – la porte est grande ouverte pour moi
    – je l’ai « charmé » (pas de risque avec le travail : il me semble qu’elle a beaucoup d’humour elle aussi, donc dans le pire des cas, on en parlera en rigolant en se croisant)
    – « autorisation de discuter » acceptée par elle
    – elle écrit le premier message : des smileys « =D =D =D =D =D »…

    … (résolution de la situation)…

    – mon sens de la répartie est fortement mis à contribution
    – je ne sais pas comment enchaîner la discussion et en restant sur le même ton que lors de nos discussions réelles (sympa / léger), tout en mettant en avant le fait que l’on souhaite construire quelque chose de sérieux tous les deux

    … bref dimanche commence bien =)

    Comment feriez-vous ?
    Merci d’avance pour le soutien,
    Une excellente journée à toute la communauté !

    • Sylvain dit :

      Salut Kenako,

      Pour ma part, je tenterai une approche fun et assez directe : « Maintenant que je vois que tu es sur un site de rencontres, je vais pouvoir commencer à te draguer pour de vrai la prochaine fois qu’on se croise dans le couloir. Tu savais qu’il y a XX% des couples en france qui se sont rencontrés au travail? :p »

      A adapter à ton style :) Qu’en penses tu?

    • AL dit :

      Kenako,

      J’aime bien la réponse de Sylvain. J’ajouterai juste une chose : j’ai l’impression, en te lisant, que tu te met déjà un peu la pression. Relax. De ce que tu dit, le plus gros du boulot est déjà fait et tu l’intéresse un minimum.

    • Sylvain dit :

      En tous cas, on attend la suite :)

    • Lenal'airderien dit :

      Kenako,

      C’est un avis , laisse tomber adopte , c’est un site à « plan éphémère »..La moyenne des relations tiennent six mois!!!

      ça serait dommage de gâcher un beau début d’histoire puisque tu sais quelle cherche une relation sérieuse et toi aussi.

      .Parle lui directement de ton boulot puisque tu sais quelle bosse dans ta boite, la démarche est plus sérieuse.

    • Sylvain dit :

      Pas d’accord! Adopte, c’est un peu comme partout, on y trouve ce que l’on vient chercher. Je ne pense pas que le support utilisé puisse influer sur la qualité ou la longueur de la relation. :)

  • Nikos dit :

    Salut a toute la team d’ADS. Avez vous l’intention de faire une un article sur cette récente série de vidéos qui mettent a égalité la drague de rue et le harcèlement de rue(avec des raccourcis et des préjugés au mieux stupides au pire dangereux)? https://www.youtube.com/watch?v=q_ZUHQFHMBI https://www.youtube.com/watch?v=B-XKVeCdR0A (écouter bien a 0:53 WTF) https://www.youtube.com/user/MonsieurDream (1MN18).

    • Sylvain dit :

      Hello Nikos,

      Toujours un sujet délicat! On l’a déjà traité. On le retraitera surement. C’est pour ca qu’on met de moins en moins souvent le game dans la rue sur le devant de la scène. Notre position est claire : dés que la fille dit quelque chose qui ressemble de prés ou de loin à un non, on s’éjecte. Aborder et tenter sa chance, c’est oui, trop insister c’est non.

      Je vais regarder les vidéos plus attentivement. Après la première vient de madmoizelle.com. L’épanouissement masculin ne fait pas vraiment partie de leurs objectifs et je parle par euphémisme :)

      Je pense que c’est comme de tout et qu’il faut faire preuve de mesure. Le harcélement de rue existe, c’est un problème qu’il ne faut pas nier et d’ailleurs ici on fait tout pour lutter contre. APrès, il ne faut pas tomber dans l’intégrisme non plus.

  • Rising dit :

    Hello la team !
    Ce qui me manque le plus c’est de savoir danser. Des fois j’allais en soirée après un bon repas et l’idée de danser me saoule grave ! Quel ennui de devoir enchainer des pas et essayer de montrer que l’on s’amuse alors que l’on se demande quand ca va s’arreter. Et la le comble la file adore danser. Et moi au secours ! La machine est lancée pour elle ! Et j’ajouterai à mon niveau une tendance à etre tres impatient parfois. Aie aie !

    • Sylvain dit :

      Hello Rising,

      Je me sens moins seul. Je suis le pire danseur de tout le site! Ma solution : arrêter de le faire :) Il y a bien assez d’occasions de gamer partout pour draguer dans un environnement qui me saoule avec un outil que je ne maitrise pas! Apres si tu souhaites apprendre, belle initiative!

  • Nikos dit :

    J’ai rien dit désoler.

  • Reflex dit :

    Et que font les femmes pendant les rendez-vous à part cocher des cases ?

  • John-Egg dit :

    Mes points forts : 3, 6, 10, 11, 15

    Mes blagues de c*l font très bien rire mes potes mecs, mais je suis aussi parfaitement capable de m’adapter et faire rire des files de manière plus « soft ».
    Je suis également un magicien, qui aime la mécanique, et qui pratique plusieurs sports dont la Boxe, qui boit beaucoup d’alcools variés (Je connais les cocktails secrets, ceux qui n’apparaissent pas sur la carte, dans ma boîte habituelle. Je confirme que ça marche bien avec les filles), et je connais la plupart des chorés de MJ (là aussi, je peux les pratiquer dans ma boîte habituelle, mais c’est par plaisir personnel, pas trop pour draguer ;-) )

    Mes points faibles : 9, 12, 14
    J’utilise encore des bâtons pour dessiner des humains, j’ai pas manipulé un seul pinceau depuis les cours d’art plastique au collège. Sinon plus pudique que moi tu meurs (je parles de pudeur émotionnelle. Si c’est pour faire l’hélicoptère dans une soirée arrosée de mon école y’a pas de souci), et je lis très peu de bouquins ces dernières années (faute de temps)

    Sinon le reste je suis plutôt bon mais c’est pas non plus des points forts. Je parle très bien Anglais, mais aucune autre langue étrangère (ma rencontre récente avec une superbe Mexicaine me donne curieusement envie de parler mieux Espagnol…) Je peux cuisiner la plupart des plats de base (pas seulement les incontournables pâtes au gruyère), j’ai souvent des compliments sur mon style, et on me dit souvent « c’est la première fois qu’on me pose cette question »… (J’avoue, principalement sur Tinder :-p )

    J’ajouterai : 16 : Soyez courageux/audacieux. Que ce soit pour aborder une fille, pour pimenter la vie de couple, ou pour tous les aspects de votre vie !

  • Baptiste dit :

    Salut ADS
    Je vous avez déjà envoyé un message pour dire que j’avais pzur d’aborder. Depuis quelques temps je suis super confiant mais cependant la fille que j’aimerai aborder je ne la voit plus .Je suis en première et elle en terminal donc ce doit être logique.

    Donc vu que cette année ue ne la verrai plus y compris je voudrai lui envoyer un message sur facebook mais j’aimerai sortir du lot et lui faire compris que c’est moi le prix donc donnez moi votre avis svp merci

    Salut, je t’ai vu il y’a quelques temps et j’ai trouvé que t’avais du charme. Je voulais t’aborder mais je te vois plus donc je le fais par message.
    C’est pas très classe mais bon😉

    Qu’est ce que je devrai modifier ?

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Ca reste toujours une option même si ce serait quand même toujours mieux de pouvoir l’aborder en direct! Si tu le fais par Facebook, reste simple ;)
      Après tu peux toujours jeter un oeil à mon article « draguer sur facebook » , j’avais mis quelques exemples qui peuvent t’interesser. Jette un oeil et dis moi ce que tu en penses.

    • Baptiste dit :

      Salut
      Je viens de lire ton article. il est très bien fait mais je sais pas du tout si elle est ouverte… Y’a rien sur Facebook et twitter 😉

      Donc je modifie mon message et je lui envoie un salut ?

    • Baptiste dit :

      * Un
      « Salut (+prenom) » ?

    • Sylvain dit :

      Hello!

      Non juste Salut, c’est vraiment mauvais. Deja il faut se présenter.

      Du genre : « Salut, moi c’est XX. Tu ne me connais pas mais on s’est déjà croisé dans les couloirs. Quelque chose m’avait donné l’envie d’aller vers toi mais je n’en ai pas eu l’occasion. Comme je suis tombé sur toi par hasard sur Facebook, j’en profite pour te le dire maintenant. Si l’expérience de la discussion te tente, tu peux me faire un petit signe :)  »

      Simple, sobre et tu fais ta part du boulot :)

    • Baptiste dit :

      Hehe
      On voit l’experience
      Merci beaucoup
      Si j’arrive à sortir avec elle je te le dit 😂😂

    • Sylvain dit :

      J’espere bien que tu me le dis! Je frétille d’impatience!

  • Homère dit :

    Si je devais améliorer des points, ca serait :
    – Apprendre la cuisine
    – Apprendre à danser
    – Apprendre à masser
    – Me bouger un peu plus

  • ERIC dit :

    Depuis que j’applique ces conseils ,j’ai remarqué des changement dans le comportement des filles

    mais mes prochains objectifs sont de développer mon sens de l’humour (grâce à South park ,30 rock…)
    Faire un voyage en Belgique et au pays bas et d’apprendre l’allemand et de reprendre le sport .

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)