Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

Comment avoir la tchatche : 5 techniques pour savoir quoi dire aux filles

savoir parler aux filles

Plaire aux filles

Comment avoir la tchatche : 5 techniques pour savoir quoi dire aux filles

Comment avoir la tchatche : 5 techniques pour savoir quoi dire aux filles

 Comment avoir la tchatche : 5 techniques pour savoir quoi dire aux filles

En voyant comment certaines personnes parlent avec facilité, vous êtes-vous déjà demandé comment avoir la tchatche, vous aussi ? Pouvoir parler de tout et de rien, réussir à mener une conversation banale avec n’importe qui, n’importe où ?

Au collège et au lycée, j’étais très timide. J’étais bavard avec mes proches mais incapable de parler aux autres, j’avais peur de paraître inintéressant et qu’il y ait des blancs dans la conversation.

Si vous avez des difficultés pour parler aux autres, ce n’est pas irrémédiable. Après avoir analysé les gens qui ont la tchatche, j’ai compris quelles étaient leurs techniques. Aujourd’hui, quand je dis que j’étais timide, les gens éclatent de rire et ne me croient pas !

Maintenant je vais vous donner mes 5 astuces pour avoir la tchatche et parler de tout et de rien !

Pourquoi développer sa tchatche ?

Avoir la tchatche améliorera plusieurs aspects de vos vies. Sur le plan professionnel, parler à plus de monde, c’est faire des rencontres et c’est augmenter votre réseau.

Dans la série Mad Men, Joan, la plus importante des secrétaires de l’agence de com, se sert de sa tchatche pour garder sa position dominante. Elle ose parler et répondre à tous les hommes de l’agence et elle connaît personnellement toutes les autres secrétaires, ce qui la rend incontournable !

Cela vous aidera aussi à séduire. Vous ne regretterez plus jamais de ne pas avoir parlé à cette fille en soirée car vous n’aviez rien à lui dire ou car vous ne saviez pas comment enchaîner.

Savoir parler vous permettra même d’être au centre de l’attention, et vous savez que la preuve sociale est efficace !

De plus, si on sait que vous êtes quelqu’un qui parle naturellement à tout le monde, elle ne se méfiera pas de vous quand vous l’aborderez !

Enfin, vous améliorerez vos conversations, et vos amis et connaissances vous apprécieront encore plus. Vous serez considéré comme intéressant et agréable !

La seule chose que vous devez avoir pour parler de tout et de rien…

Vous devez comprendre une donnée essentielle de la communication.

Après avoir écouté et analysé les gens qui parlent avec tout le monde, j’ai identifié une caractéristique qu’ils partagent tous : ils ont un état d’esprit ouvert.

Ils veulent découvrir l’autre en lui parlant, ils sont curieux, et ce avec tout le monde.

Non seulement cela les pousse vers les autres, mais cela les rend aussi plus agréables. Vous l’avez sûrement remarqué : Nous nous livrons plus facilement à des gens qui sont heureux de nous parler.

Un mec de ma promo était apprécié par tout le monde sans exception pour cette raison. Il parlait à tout le monde de la même manière : attentive, concernée, joyeuse.

Il dégageait une énergie positive remarquable qui le rendait populaire sans qu’il ne fasse aucun effort.
Comment était-ce possible ?

D’après Albert Mehrabian, professeur de psychologie à l’Université de Californie, ce que vous dites ne compte que pour 7% de l’impact de votre message. Votre intonation compte pour 38% et votre langage corporel pour 55%.

Ainsi, dégager une énergie positive modifie votre attitude, vous rend plus agréable et augmente vos capacités de conversation.

En plus de cela, vous devez être content d’en apprendre sur l’autre. La curiosité est une habitude à acquérir : lorsque vous discutez, vous ne devez pas vider votre sac et monologuer mais vous enrichir grâce à l’autre.

C’est ce que l’on tend à faire naturellement. Tout le monde aime parler de soi. Mais que gagnez-vous à raconter vos états d’âme ?

Laissez les autres s’exprimer. Ils seront contents de pouvoir être écoutés et parleront naturellement, la conversation se fera toute seule.

Le maître mot de la conversation est l’empathie. Si vous écoutez vraiment ce que votre interlocuteur vous dit, vous serez touché par ce qu’il vous raconte.

Votre curiosité doit vous permettre de vous accorder à ce qu’il vous dit. S’il vous raconte quelque chose de surprenant ou de choquant, montrez votre réaction !

Voilà mes 5 astuces directement applicables pour avoir la tchatche !

1. Sachez de quoi parler (et de quoi ne pas parler !)

comment parler aux femmes Comment avoir la tchatche : 5 techniques pour savoir quoi dire aux filles

Il n’y a rien de pire, dans une conversation, que les gens qui se lancent dans une explication longue et technique. Parler avec les gens, ce n’est pas leur donner un cours.

Si vous expliquez à quelqu’un ce qu’il se passe dans un roman ou que vous expliquez ce qui se passe en Catalogne, ce n’est pas technique car il y a en jeu une histoire, de l’émotion, et que l’ensemble est directement compréhensible.

Le sujet devient technique quand vous commencez à vous lancer dans des explications trop précises et avec des termes inconnus par la majorité des gens.

L’autre n’aura jamais la même compréhension des faits et des choses que vous.

Evitez le jargon trop technique, évitez les détails dans vos conversations.

Si vous devez en parler quand même, par exemple pour parler de votre travail, ne vous étendez pas dessus.

Le « En gros » vaut mieux que l’exhaustivité.

Au contraire, privilégiez les bons sujets de conversation comme les vacances, les souvenirs d’enfance, la nourriture, les hobbies…

Gardez en tête cette citation d’Oscar Wilde, mondain parmi les mondains : « Une conversation doit tout aborder mais ne rien approfondir ».

2. Donnez de la couleur à votre propos !

Vos conversations doivent être animées. Vous devez maintenir vos conversations dans un niveau de fun et d’émotion élevé.

Les conversations banales (d’où viens-tu, que fais-tu dans la vie) n’ont aucun intérêt. Elles invitent à répondre, pas à discuter. Le secret est de toujours donner de la matière à vos réponses.

Quand on vous pose la question, ne répondez jamais platement.

Dans Madame Bovary, le célèbre roman de Flaubert, Emma Bovary s’ennuie avec son mari Charles.

L’un de ses traits de caractère est qu’il n’a aucune conversation, comme l’écrit Flaubert : « La conversation de Charles était plate comme un trottoir de rue, et les idées de tout le monde y défilaient dans leur costume ordinaire, sans exciter d’émotion, de rire ou de rêverie. »

Donnez toujours une information en plus, ou faites un commentaire sur ce que vous dites.

Vous pouvez dire ce que vous faites à côté… mais l’une des meilleures solutions est de faire une remarque drôle sur ce que vous faites.

Par exemple :

« Je suis étudiant. Je fais du sport toute la semaine et de temps en temps je vais en cours ! »
« Je suis pâtissier. Je suis responsable de nombreux kilos sur les hanches. Mais on m’aime quand même. »

Apprenez à raconter des anecdotes. Pour cela, vous pouvez vous inspirer des romanciers. Vous véhiculerez des émotions et vous montrerez votre valeur en présentant votre histoire de manière habile.

Ne donnez que les détails nécessaires. Un ami à moi voulait raconter comment il s’était fait contrôler dans sa voiture avec un pote à lui, mais il a tenu à expliquer pourquoi il se trouvait en voiture ce jour-là… A quoi bon ?

Cela n’apportait rien au comique de la situation. Lorsqu’il est arrivé au cœur de son anecdote, nous n’écoutions déjà plus.

Pensez JAMES BOND ! Chaque film commence au cœur de l’action pour qu’on rentre illico dans le film ! Ce n’est qu’après que le générique arrive…

Maintenez le suspens. Lorsque je raconte comment je me suis fait attaquer par un chat, je commence toujours par dire « Tu ne devineras jamais la raison pour laquelle je déteste les chats… ». Cela éveille la curiosité !

Insistez sur les contrastes et faites durer les moments importants. Par exemple, le chat qui m’avait sauté au visage pour me griffer.

Le moment de son attaque n’a duré que quelques secondes. Mais quand je raconte cette anecdote, je la décris abondamment : les cris de fureur du chat, les nombreux coups de griffe, les gens qui s’agitaient autour…

Racontez vos anecdotes en utilisant les sens. Les gens sont plutôt visuels, auditifs ou kinesthésiques.

Donnez des informations sur ce que vous avez vu, ce que vous avez entendu et ce que vous sentiez. Par exemple, dans mon histoire de chat, j’entendais ma famille parler plus loin et je sentais les coups de griffe me brûler le visage !

3. Soyez au courant de tout ! Cultivez-vous ! Soyez curieux !

Les informations de toute nature sont un excellent sujet pour discuter ou pour briser la glace avec quelqu’un.

En soirée ou dans la rue, la majorité des discussions tournent autour de l’actualité, des vidéos qui font le buzz, de tout ce qui arrive au moment où on parle.

Selon un sondage IFOP réalisé en 2012, les sujets de conversation préférés des Français sont les événements avec une forte charge émotionnelle comme les catastrophes naturelles, les faits exceptionnels comme une victoire à un tournoi international ou le décès d’une personnalité.

Lorsqu’il ne se passe rien d’important, ce sont les questions de la vie quotidienne qui dominent. Des sujets de nature différente se côtoient.

N’importe quelle information fait l’affaire, et c’est à vous d’adapter ce que vous dites à la personne en face. Si vous voulez parler à n’importe qui, vous devrez suivre à peu près toutes les actualités.

Les conversations les plus agréables ne sont pas les plus compliquées. Au contraire, elles alternent entre des sujets sérieux et des sujets légers.

Rebondissez entre les sujets. Dans une conversation animée, on passe régulièrement d’un sujet à un autre sujet sans s’en rendre compte !

Voilà pourquoi vous devez lire la presse, regarder les informations, savoir ce qui fait le buzz séduction sur internet.

Vous pourrez parler de sujets sérieux « et toi, tu ferais quoi si Trump déclenchait une guerre ? » et d’autres beaucoup plus légers « au moins on entendrait plus les ex-membres des One direction ! ».

4. Montrez votre capacité d’empathie !

Tous ces conseils viennent des sciences sociales. Ils visent à développer votre empathie envers autrui pour la fille qui vous plaît à s’exprimer davantage.

N’hésitez pas à répéter ce que dit la fille en face de vous pour la relancer. Dans l’idéal, tentez de reformuler ce qu’elle dit. Sans réfléchir, cela la poussera s à préciser ce qu’elle vient de dire.

  • « Finalement, je n’ai pas aimé ce film ».
  • « Ce film t’a déplu ? »
  • « Oui, j’ai trouvé que… »

Ces reformulations sont efficaces si vous avez posé des questions banales au début de la conversation. En effet, la personne à qui vous parlez ne pourra pas répondre par un simple « oui » ou « non !

D’après Milee Brambleby, médiatrice de conflits sur les lieux de travail, pour engager quelqu’un à parler, la bonne méthode n’est pas de lui proposer des solutions mais de l’encourager à parler en montrant qu’on l’écoute. En un mot : mieux écouter !

Essayez d’exprimer par vos propres mots le sentiment que la personne ressent. Invitez votre interlocuteur à identifier clairement ses émotions. Vous devez dépasser l’envie de parler de vos propres sentiments.

Si par exemple la personne à qui vous parlez vous dit qu’elle a trouvé ce film « super cool », demandez-lui ce qu’elle a aimé dans le film plutôt que donner directement votre propre avis.

Si elle vous dit que le scénario était riche ou que les plans étaient très travaillés, demandez-lui si les plans l’ont émue ou si elle les a simplement trouvés jolis. Vous pouvez toujours approfondir la réponse de l’autre !

Et jetez aux oubliettes le « Moi je », « moi moi moi » et vous verrez rapidement des progrès dans vos conversations !

5. Faites travailler l’imagination de vos interlocuteurs !

parler aux femmes Comment avoir la tchatche : 5 techniques pour savoir quoi dire aux filles

Le principe psychologique d’association fait que l’on associe les gens au moment que l’on a passé avec eux.

Dans l’antiquité, les messagers porteurs de mauvaise nouvelle souvent exécutés.

Aujourd’hui, c’est l’inverse : si vous faites passer un bon moment, on vous appréciera. Comme on vous le répète en permanence : « Séduire, c’est divertir ! ».

Faites deviner des choses sur vous. Demandez par exemple à la fille à qui vous parlez de juger, à partir de votre apparence, quelle est votre prochaine destination de vacances.

La majorité des gens jouent le jeu. La devinette fonctionne avec n’importe quel sujet : votre origine, votre prochaine destination de vacances, le journal que vous pourriez lire, vos hobbies… Votre conversation ne devient plus un banal échange mais elle devient fun !

Par exemple, je viens de banlieue. Je m’habille souvent en blazer et en chemise.

Quand j’en viens au sujet de la provenance dans une conversation, je dis toujours « A ton avis, d’où je viens ? ». A chaque fois, en jugeant mon style vestimentaire, les gens croient que je viens des beaux quartiers de Paris.

Ça me permet de rendre la conversation plus drôle, car je réponds « eh bien non ! On ne dirait pas comme ça, mais je suis un mec dangereux, je viens du 9-3 ! ».

Utilisez l’imagination de votre interlocuteur. Parlez de château, de vacances… peu importe ! Par exemple, j’ai tendance à (trop) jouer à l’Euromillion. Je demande souvent :

« Et toi, si tu gagnais à l’Euromillion, qu’est-ce que tu ferais ? » C’est un sujet classique mais il fonctionne à chaque fois !

Je le fais aussi avec les voyages : « Je t’offre un Pass pour faire TOUT ce que tu veux dans le monde entier. Tu vas où et tu fais quoi ? »

Succès garanti. Vous pouvez enchaîner en disant que vous appréciez tel type de vacances, ou vous pouvez jouer la surprise car aime la randonnée au lieu d’aimer glander au soleil… tout est possible !

Pour avoir la tchatche, le plus important est de parler !

Vous devez considérer votre capacité à avoir la tchatche comme le résultat de vos conversations, et pas vos conversations comme le résultat de votre capacité à discuter.

Ce qui existe à l’origine ce n’est pas la discussion, c’est la volonté d’aller vers les autres.

Imaginez que vous avez un muscle social dans votre corps. L’un des faisceaux de ce muscle, c’est la tchatche.

Plus vous parlerez aux gens, plus vous le musclerez ! Alors allez parler dès maintenant à n’importe qui, et ça viendra !

Et vous, de quoi préférez-vous parler avec les gens ?

Tom

Bann SMS1erRDV 1 Comment avoir la tchatche : 5 techniques pour savoir quoi dire aux filles

Banner 50phrases Comment avoir la tchatche : 5 techniques pour savoir quoi dire aux filles

Bann SexTalk 3 Comment avoir la tchatche : 5 techniques pour savoir quoi dire aux filles

sextalk Comment avoir la tchatche : 5 techniques pour savoir quoi dire aux filles

sms Comment avoir la tchatche : 5 techniques pour savoir quoi dire aux filles

Lire la suite
Cliquer pour commenter

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire plus Plaire aux filles