Prendre du muscle : entraînement polyarticulaire ou isolation musculaire ?

Publié dans Musculation & forme par
ArtDeSeduire.Com

man makers 590x400 Prendre du muscle : entraînement polyarticulaire ou isolation musculaire ?

En musculation, vous retrouvez deux grandes catégories d’exercices, les poly-articulaires, utilisés par tous les athlètes, crossfiters, haltérophiles…, et les mono-articulaires ou exercices d’isolation musculaire utilisés principalement par les culturistes ou ceux qui passent leurs soirées dans les salles de musculation et les terminent en s’observant dans les miroirs des vestiaires.

Voyons précisément quels exercices choisir pour un entraînement plus efficace et plus athlétique. Polyarticulaire ou isolation musculaire, qu’est-ce qui est fait pour vous ?

Commençons donc par bien distinguer les exercices regroupés sous ces deux appellations pour pouvoir s’attarder ensuite sur les raisons pour lesquelles je vous préconise les premiers et ne vous conseille les seconds que dans des cas précis.

Poly-articulaire vs. Isolation musculaire

Les exercices poly-articulaires sont pour beaucoup des références en musculation et sont aussi pour beaucoup appelés exercices de base. Ils sont dits poly-articulaires parce que lors de leur exécution plusieurs articulations sont sollicitées et donc de nombreux muscles et groupes musculaires entrent en jeu.

Ces exercices doivent être maîtrisés sur le plan technique afin de pouvoir porter leurs fruits.

On retrouve par exemple le squat, le développé-couché, les tractions, les dips, les fentes…

Ces exercices sont pratiqués par toutes les personnes suivant un entraînement de musculation, des haltérophiles aux boxers en passant par les joueurs de sports collectifs ou les champions d’athlétisme…

Sont opposés à ces exercices de base les exercices d’isolation, qui eux ne font entrer en jeu qu’un muscle ou même parfois qu’un seul faisceau d’un seul muscle. Pour ce faire, ces exercices sont mono-articulaires ce qui n’entraîne la contraction que du muscle ou faisceau de muscle portant cette articulation dans cet angle précis.

Ces exercices sont pratiqués par les culturistes par exemple qui cherchent un développement très précis de chaque faisceau musculaire de leur corps ou pour certains sports nécessitant le développement d’un muscle en particulier mais toujours en complément du geste technique ou en rééducation suite à blessure.

Par conséquent, en plus des exercices poly-articulaires, vous verrez les culturistes travailler les faisceaux des triceps à la poulie haute, avec un haltère en extension de bras, les biceps de la même façon à la poulie basse ou avec haltères ou barre, les quadriceps ou les ischios à la machine leg extension ou leg curl…

Rappelez-vous toujours lorsque vous programmez vos entraînements que comme l’a dit Mark Twight (Gym Jones) vous devez envisager « votre corps en une unité fonctionnelle, pas une collection de parties distinctes ; traitez-le ainsi dans votre entraînement. »

Par conséquent, appliquez cette règle simple le plus souvent possible :

Travaillez en « full body » et privilégiez les exercices poly-articulaires.

Les exercices poly-articulaires sont complets

Comme beaucoup de ces exercices s’effectuent debout ou en suspension, ces exercices sont complets du fait que tous les muscles de posture ainsi que les muscles stabilisateurs vont être sollicités.

En effet, comment voulez-vous réaliser un squat correctement si vous n’avez pas un centre du corps solide?

Travailler sur ces mouvements, squats, fentes, soulevés de terre, épaulés-jetés, tractions, dips, développés couché, incliné, décliné…, va vous obliger à engager tous ces muscles profonds afin de pousser plus lourd, faire une répétition de plus, aller plus vite…

image001 Prendre du muscle : entraînement polyarticulaire ou isolation musculaire ?

les exercices poly-articulaires brûlent plus de calories

Du fait qu’ils sollicitent plusieurs muscles ou groupes musculaires, ces exercices vous demanderont automatiquement plus d’énergie pour les exécuter et ce d’autant plus lors d’une exécution en amplitude complète.

image07 Prendre du muscle : entraînement polyarticulaire ou isolation musculaire ?

Les exercices poly-articulaires font prendre rapidement de la masse musculaire

Comme ils sollicitent de nombreux muscles, en exécutant plusieurs de ces exercices au cours d’une même séance, vous allez épuiser l’ensemble de votre corps ce qui je vous le rappelle est la règle pour prendre de la masse sèche et perdre de la masse grasse.

Par exemple, lors d’un développé couché, vous ciblez certes vos pectoraux, mais comme coudes et épaules entrent en jeu dans le mouvement, vous travaillez nécessairement vos bras, et plus particulièrement vos triceps, ainsi que vos épaules, deltoïde antérieur principalement et tous les muscles stabilisateurs de l’épaule.

Enfin pour être plus fort et puissant et travailler sur une base solide, vous êtes bien sûr obligé d’engager vos abdominaux et vos muscles fessiers stabilisateurs.

Si lors de la même séance, vous faites des tractions, vous allez alors solliciter votre grand dorsal, muscle principalement visé lors de cet exercice, mais aussi vos bras, biceps surtout, vos épaules et ses muscles stabilisateurs ainsi que vos abdominaux, spinaux et fessiers profonds afin d’être solides pour vous sentir plus légers.

Voilà déjà deux exercices dans votre séance sollicitant les mêmes muscles secondaires, soit déjà un bon entraînement pour ces muscles considérés comme petits dans le corps.

image011 Prendre du muscle : entraînement polyarticulaire ou isolation musculaire ?

Les exercices poly-articulaires permettent de raccourcir les séances

En effet, si vous travaillez plusieurs muscles lors d’un même exercice, nul besoin de multiplier les exercices afin de solliciter l’ensemble de votre corps.

Par conséquent, en faisant moins d’exercices, mais peut-être de façon plus intense – cela sera développé lors d’un prochain article – vous travaillerez tout aussi bien, voire mieux et en un temps record.

Cela est donc encore une fois un avantage non négligeable pour vous dont le temps est précieux…

Les exercices poly-articulaires sont plus adaptés à la surcharge progressive

En d’autres termes, travailler en faisant des exercices poly-articulaires permet d’augmenter la charge de séance en séance plus rapidement une fois le mouvement bien intégré du fait de la multi-sollicitation musculaire.

Les exercices poly-articulaires vous protègent au quotidien

Travailler par des mouvements poly-articulaires et encore plus de manière fonctionnelle, vous apprend à bouger de façon sécuritaire et efficiente.

Vous apprenez à votre système nerveux et à vos muscles à effectuer des mouvements de votre quotidien en toute sécurité comme attraper un objet, une valise ou un sac par terre et le ranger dans un placard ou un rack au-dessus de votre tête.

Cela vous est permis grâce à l’épaulé-jeté ou à l’arraché par exemple…

image03 Prendre du muscle : entraînement polyarticulaire ou isolation musculaire ?

Les exercices poly-articulaires offrent une infinité de variantes

Le principe de base d’un exercice poly-articulaire est qu’il va vous permettre de vous baisser en flexion de jambes – squatter – de tirer, pousser, twister ou encore faire des flexions sur une jambe – lunger.

De là vous pouvez créer de nombreuses variantes. En faisant des exercices poly-articulaires, vous ne pouvez pas vous ennuyer ; il y a toujours possibilité de transformer un peu votre exercice en en gardant l’essence et donc le bénéfice premier pour lui ajouter quelque chose, une rotation, un saut, une sollicitation musculaire supplémentaire, un déséquilibre…

image021 Prendre du muscle : entraînement polyarticulaire ou isolation musculaire ?

Le bénéfice des exercices d’isolation

Bien entendu, les exercices d’isolation ne sont pas nécessairement à bannir mais à utiliser à bon escient.

Les exercices d’isolation permettent de rattraper un déficit bilatéral

Nous sommes tous plus forts d’un côté que de l’autre. C’est pourquoi, travailler en isolation avec haltères peut parfois vous aider à rattraper le déficit du côté faible et par là à améliorer l’exécution des mouvements de base.

Le travail avec haltères peut aussi bien sur se faire sur des exercices poly-articulaires comme le développé couché haltères.

curl assis musculation Prendre du muscle : entraînement polyarticulaire ou isolation musculaire ?

Les exercices d’isolation permettent de cibler un faisceau ou un muscle en particulier

Vous pouvez avoir envie de jouer au culturiste ou avoir besoin pour des raisons médicales par exemple, de travailler un muscle ou même un faisceau musculaire en particulier. Par exemple, dans le cas de problèmes de genou, il est souvent recommandé de travailler le vaste interne, ce qui se fait aisément sur le leg extension.

image05 Prendre du muscle : entraînement polyarticulaire ou isolation musculaire ?

Les exercices d’isolation peuvent aider à rattraper un point faible

Travailler vos triceps en isolation à la poulie ou avec haltères ou barre peut permettre de réaliser plus facilement des dips ou du développé couché serré…

Conclusion : polyarticulaire vs isolation

  • Entraînez-vous systématiquement en full body
  • Privilégiez les mouvements poly-articulaires
  • N’utilisez les exercices d’isolation qu’en cas de nécessité pure, raison médicale ou déséquilibre plutôt qu’esthétique
  • N’oubliez pas de vous échauffer ni de vous étirer – restitution en fin de séance et véritables étirements uniquement à froid
  • Travaillez aussi votre cœur (et pas qu’avec les filles !)

Coach Julie

Bann SexTalk Prendre du muscle : entraînement polyarticulaire ou isolation musculaire ?

44 COMMENTAIRES
  • hanneman dit :

    Bonjour Julie.

    Ca s’apparente à la methode laffay ce genre d’entrainement non ?

  • Calvin dit :

    Bon article, tout est dit. Mais de là à dire faire du Fullbody, c’est un peu exagéré. Des séances splités donneront des séances plus intenses et productives.

  • Julie dit :

    @ Hanneman : la methode Lafay est plutot une methode de musculation poids de corps, c’est-a-dire sans matériel. Du coup bien sur dans cette methode les exercices sont poly-articulaires, mais je parle ici bien plus généralement. Vous pouvez et meme devriez faire des exercices de musculation poly-articulaires, avec ou sans charge – tout depend de vos objectifs et de vos outils. Le souleve de terre, l’arrache, le developpe couche… sont des exercices avec charges mais restant poly-articulaires…

  • Alex dit :

    Je fais de la salle depuis plus de 6 ans et je n’ai jamais vu personne construire le physique qu’il souhaitait en pratiquant le full body.
    Tout dépend de l’objectif de chacun mais étant sur un site de séduction j’estime que la majorité des mecs ici cherchent l’esthétique, hors le full body n’est vraiment pas la solution pour ça.

    Un peu cliché les à priori sur les mecs qui font de la salle … pour info dans ma salle par exemple il n’y a même pas de miroir dans les vestiaires. Le miroir sert principalement à se corriger et vérifier qu’on exécute correctement l’exercice ;)
    De plus, il est vrai qu’il est plaisant de regarder le résultats de son travail une fois de temps en temps. On bosse l’esthétique, donc on se regarde; tout comme lorsqu’on achète de nouveaux vêtements, qu’on teste une nouvelle coiffure, … mais bon comme c’est du muscle, la ribambelle de clichés vient avec :)

  • Drago dit :

    Argument qui a son importance : ce type d’entrainement permet de développer le corps de façon harmonieuse, ainsi vous ne devriez pas vous retrouver du jour au lendemain avec des pectoraux dignes d’un pare-buffle, couplés à des bras de poulet…

    Bon article Coach!

    • Julie dit :

      Merci!!!
      Tres bon argument en effet

    • Alex dit :

      Dans un sens l’entrainement en split permet de travailler chaque muscle du corps et pas uniquement de se dire « tiens celui ci à déjà un peu travaillé avec cet exo ».
      Enfin chacun sa méthode ;)

    • Romgeo dit :

      @Drago, ça n’arrive jamais de se « retrouver du jour au lendemain » avec un muscle énorme, et ça m’énerve les gens qui véhiculent ce genre d’idées comme quoi on peut se réveiller un matin comme Schwarzy.

  • Julie dit :

    @ Calvin et Alex : avez-vous deja vu a quoi ressemblent les crossfiters? Et bien eux ne cherchent pas l’esthetique en 1er, mais ils ont juste des corps qui font rêver… Et ils ne font que du full body, muscu + cardio dans la meme séance…
    Bien sur vous pouvez continuer de spliter vos séances, cela marche pour certains et prend beaucoup de temps… Maintenant si votre temps est compte, que vous preferez sortir que passer des heures en salle, ne faire que quelques exercices poly-articulaires sollicitant tout le corps dans la meme seance et ce en haute intensite vous permettra de vous entrainer plus rapidement et d’eviter de voir la salle tous les soirs…
    Je ne voulais en rien vous offenser en parlant des miroirs, mais ne faisais que resumer ce que je vois quotidiennement en salle…

    • Alex dit :

      C’est étrange de te lire. On croirait que pour toi aller s’entrainer c’est une corvée là ou pour la plupart des gens c’est un vrai moment de plaisir.
      A mes yeux on savoure beaucoup plus ses sorties quand elles ne sont pas quotidiennes et que le reste des soirées est consacré à l’entrainement.

      De plus je pense que de vouloir des résultats très rapidement c’est la meilleure solution pour se rater, mais ça n’engage que moi.
      Au pire on peut passer aux stéros aussi. Quelques petites piqûres de temps en temps et ça va aller encore plus vite.

    • lex dit :

      Alex : si on va sur ce train là, à quoi bon apprendre à draguer, autant aller aux putes, ça va plus vite, aussi…

    • Alex dit :

      Justement, je suis contre cette solution de faire au plus vite.
      Cependant d’auteur de cet article vente le fait que ça va plus vite d’obtenir des résultats et qu’on ne passe pas son temps à sentrainer. Je cote:
      « Maintenant si votre temps est compte, que vous preferez sortir que passer des heures en salle, ne faire que quelques exercices poly-articulaires sollicitant tout le corps dans la meme seance et ce en haute intensite vous permettra de vous entrainer plus rapidement et d’eviter de voir la salle tous les soirs… »

    • lex dit :

      Alex : je ne cautionne pas tout ce qu’il y a sur le site, tu t’en doutes… Le temps est compté pour tout le monde, mais, en cherchant bien, on trouve tous 6h par semaine, et y’a pas besoin de plus…

    • Alex dit :

      Le temps est compté oui c’est vrai, d’ou l’intérêt de voir l’entrainement comme un moment de plaisir et non comme une obligation.
      On passe alors de « merde je vais encore devoir passer 1h30 à la salle ce soir » à « j’ai bien hâte d’arriver à la salle pour m’entraîner ce soir ».
      Et donc plus de perte de temps car c’est un moment de plaisir.

      Perso j’éprouve autant de plaisir à aller faire ma séance avec mes potes de salle qu’à aller boire des verres le soir, et je ne sacrifierai jamais le premier pour le second.

    • lex dit :

      Alex : Pas mieux. Puis, ça te libère vachement plus d’endorphine, et ça aide beaucoup plus à la confiance en soi que l’alcool. (Même si ça fait toujours plaisir de voir ses potes, of course.)

    • Sdd dit :

      J’avoue cet article assez étrange, si on a pas le temps a quoi bon s’entraîner ?
      Si on veut vraiment avoir un corps en bonne santé et plaisant il faut y mettre les moyens que ce soit en full body ou en salle avec des entraînements spécifiques il faudra y passer du temps. Un ami s’est mis au crossfit l’an dernier (grande mode en ce moment) et il passe autant de temps à l’entraînement qu’un gars qui va a la salle le soir ou entre midi et deux… Donc bon si on veut vraiment des résultats ya pas de secret c’est du travail et donc du temps…

    • Romgeo dit :

      @Julie : Les crossfiters ont des physiques énormes parce qu’ils ont TOUS pratiqués (ou pratiquent encore) le bodybuilding… Personne ne s’est forgé un physique avec uniquement le crossfit (qui reste un très bon sport pour le corps entier, je ne le nie certainement pas). C’est dans le marketing du crossfit de « convertir » des énormes musclés…

    • xav dit :

      n’importe quoi…

  • Julie dit :

    Bien entendu que s’entrainer est et doit rester un plaisir et non une corvée! Mais cela peut malheureusement le devenir et peut surtout devenir un obstacle a toute rencontre (puisqu’obstacle aux sorties) s’il est quotidien aux heures des diners, aperos, sorties, entrainements de sports autres…
    Comme tout entrainement en musculation (ou meme en cardio), les resultats ne vont pas apparaitre en 1 semaine, ca serait trop facile… Il faut mixer comme toujours alimentation, entrainement bien dose et reflechi et stress diminue pour que ca marche et en general compter au minimum 6 mois pour reellement atteindre des resultats probants… plus pour les stabiliser et / ou se fixer de nouveaux objectifs.

  • Kiki dit :

    Je suis globalement d’accord avec ce qui est dit, moi même je préfère les exercices polyarticulaires (en fait je préfère la muscu que j’appelle « naturel », sans poids rien, pompe incliné ou traction prise large me tue déjà assez, je me chargerais quand j’en aurais les capacités).

    La seule critique que j’aurais à faire c’est que dès la première phrase on sait quelle méthode est privilégiée. La dernière phrase de l’introduction est parfaite pour ça, vraiment niquel, mais la première est trop « subjective », elle donne une image trop méprisante de la 2eme méthode (même si ce n’était pas le but hein!).

    Sinon très bon article, au plaisir de vous lire ;)

  • Jeremy dit :

    Yep yep excellent tout ça j’en veux d’autres Julie haha ! Lex devrait être le cobaye pour voir le résultat ;)
    Moi perso je fais plus de 100 pompes ( change la longueur des bras, en triangle , une main…) et aussi tout un programme pour les Abdos ! Donc tranquille tout ça mais j’ai pas bien compris là ce que je fais les pompes , Abdos des fois poids sont de quel types ? Poly ou isolation ?

  • Julie dit :

    @ Lex, Alex et Sdd : bien sur pour atteindre ses objectifs il faut s’en donner les moyens et ce dans tous les domaines : entrainement, alimentation et gestion du stress. Mais si vous voulez etre en bonne sante et avoir un corps athlétique, a partir du moment ou votre alimentation est geree correctement vous n’avez pas besoin d’un entrainement de preparation aux JO, a moins d’en ressentir le besoin et que cela soit votre plaisir / passion.
    @ Jeremy : Je ne suis pas sure d’avoir compris ta question… Lorsque tu fais des pompes, tu fais un mouvement de poussée, donc tu es sur un travail antérieur, c’est-a-dire : pecs, avant de l’épaule et bras. Si tu as les mains larges, tu seras plus sur les pecs et les epaules, les mains serrees ou en triante, tu fais entrer plus en jeu les triceps. Bien entendu entrent en jeu les abdos, les quadris, les fessiers et les muscles profonds du dos pour le gainage. Concernant les abdos, ils sont en permanence engages en muscu mais lorsque tu fais des releves de buste par exemple on pourrait considerer que c’est de l’isolation des grands droits, les tablettes… En gainage et ttes ses variantes, tu es dans un mouvement plus global engageant plus de muscles et surtout les muscles profonds…

    • Alex dit :

      « a moins d’en ressentir le besoin et que cela soit votre plaisir / passion. »

      On en revient à ce que je disais: pour toi ce n’est ni un plaisir ni une passion de t’entraîner, alors qu’à mes yeux le plaisir de travailler son corps doit être la motivation principale, et non l’effet que les résultats vont provoquer chez notre entourage.

  • Jeremy dit :

    Ok ça y est j’ai compris ^^ Merci Julie ! Et au fait si tu as des super exercices pour bien travailler le dos a faire passer je suis preneur .
    Se serait super !

    • Julie dit :

      En vrac :
      – tractions clavicule en pronation
      – souleve de terre
      – rowing
      – epaule jete
      – tirage haut clavicule

    • Romgeo dit :

      La pronation c’est au niveau de l’avant-bras OMG pas de la clavicule (wtf). C’est selon l’orientation des paumes.
      Bref :
      Exo pour les dorsaux (largeur du dos) : tractions prise pronation assez large.
      Exo pour les trapèzes (épaisseur du dos) : tirages (rowing, sdt).
      L’épaulé jeté n’est pas un exercice pour prendre du muscle, il est traumatisant pour les articulations et dangereux pour les débutants. Le tirage haut (clavicule ?) est plutôt pour les trapèzes supérieurs et les épaules.

    • rétribution dit :

      pour travailler le dos tu peux rester en position pompe le temps d’une chanson tu te repose le temps d’une chanson tu fais une série de cinq comme cela et c’est bon

    • Romgeo dit :

      @rétribution : non, absolument pas.

    • rétribution dit :

      c’est une technique que j’applique je peux affirmer que cela fait travailler les dorsaux pas seulement certes la première moitié fait travaillé les bras et les pectoraux en fait il y a une sensation de picotement puis quand tu atteinds les trois minutes c’est les deltoides et les omoplates qui prennent le relais j’en ai encore mal rien qu’a y penser

  • Jeremy dit :

    @ Julie Merci pour les exos :D
    @romgeo ,Rétribution : thanks les gars pour votre aide aussi :)
    Je vais my mettre tout de suite ^^

  • Jeremy dit :

    Je suis certain que Julie est sur la photo de page de l’article ! Bwaahaha

  • David dit :

    Bonjour
    Tout d’abord l’article est bon et je suis entièrement d’accord pour les entraînements en full body,je m’explique :
    – un entraînement en full body permets d’équilibrer harmonieusement le corps,se qui entre nous n’est pas le cas de la plupart des pratiquants de musculation.
    la plupart des pratiquants ne savent pas exécuter correctement les exercices et juste à voir leur posture on a vite compris.
    – le full body est victimes des préjugés,mais qui la
    Vraiment testé suffisament longtemps pour pouvoir donner un avis réel.
    MOI je l’ai testé sur 6 mois pour voir les effets et je peux dire au jour d’aujourd’hui que ma méthode d’entraînement EST et RESTERA le full body.

    Cela fait 10 ans que je pratique la salle,comme tout le monde je faisais du split,lundi pec,bras,mardi dos etc….
    Sans compter que certains jours de la semaine on ne peut pas y aller donc on saute une séance se qui fait un desiquilibre sur la longue durée !!!

    Juste à regarder les Jambes de certains pratiquants pour se rendre compte qu’il y a un problème avec le reste du corps.

    Un FULL BODY se pratique uniquement avec des mouvements de bases car ça fait travailler des ensembles de muscles.
    Il faut RESPECTER les récupérations
    Il faut veiller à ses apports Alimentaires
    ET on évite le surentraînement !!

    C’est LA recette pour vos résultats.

    Croyez vous que le split donne plus de résultats que le full body ???
    A méditer

    Je fais 3 séances de muscu par semaine avec uniquement du cardio 1 x par semaine,
    Je suis à 100% chaques série de chaques exercices en me concentrant un Max sur le mouvement,il n’y a pas beaucoup d’exercices mais faut se donner à fond !

    Et je suis entièrement d’accord que c’est un gain de temps car même si je suis passionné il y a une vie après la salle et 45 min à 1h est largement suffisant.

    On ma toujours dit « avant de parler et critiquer essaye,sinon chut !! »

  • Ben dit :

    Bonjour,

    Je trouve cette article pertinant. Cela fait maintenant 6 ans que je m’entraine et parmi tous les entrainements que j’ai pu tester, le plus efficace est (pour moi) le 5×5 de Reg Park qui est du fullbody 3x par semaines. Mes objectifs sont plutot orienter performance « force/explosivité » mais je constate quand même un bon développement de la masse sêche.

    • Sylvain dit :

      Merci pour le retour!

      Attention quand même à la blessure. le 5×5 c’est du lourd en général. Donc faire en sorte que ton corps s’habitue petit à petit à cette charge de travail. Commencer par des séries longues, puis 12, Puis 10 , puis 8 et là peut être embrayer sur le 5×5. n’hésite pas à nous faire ton retour sur tes progrés. je suis assez interessé par le sujet et ce serait cool d’apprendre tous ensemble :)

  • roger72 dit :

    on peut pas pas avoir un physique complet avec des exercices poly pour avoir des épaules complètes ( postérieur en retard pour beaucoup) et des bras très développés, si aux tractions t’es plus fort niveau du dos meme avec du supination cela prendra le dessus, les triceps cela se discute grace aux dips mais c’est pas suffisant pour développer tous les portions du triceps, il reste les mollets, que cela soit le squat ou soulevé de terre tu auras toujours des baguettes si tu es pas gâté à ce niveau là génétiquement que tu les isoles pas, le squat tu peux prendre tout dans le cul si tu es trop grand comme le développé couché dans les épaules peu importe l’exécution ( c’est la morphologie), mais après c’est le problème de chacun, mais j’en vois beaucoup avec des gros corps par les développés couchés et les tractions à gogo avec des bras de fillettes, c’est vraiment moche, Et au contraire vaut mieux commencer débutant car pour rattraper le retard c’est trop tard

    • Sylvain dit :

      Hello ,

      Si je comprends bien, l’idée globale est d’essayer de ne laisser aucun muscle à la traine? Que penses tu de se concentrer sur les gros fondamentaux : Développé couché, squat, soulevé de terre, tractions, dips…et d’ajouter quelques séries d’isolations sur les groupes récalcitrants?

  • Shaman dit :

    L’isolation est la pire chose qui soit…
    Aucun muscle du corps humain ne fonctionne seul… le faire travailler seul le déséquilibre de son binôme musculaire…
    La musculation au poids de corps sera toujours le moyen le plus sûr de devenir solide en limitant les blessures.
    je vous invite à lire l’entraînement d’un détenu qui est selon moi (avec deux années de pratique) la meilleure façon de s’entraîner.

    • Sylvain dit :

      Hello,

      On m’a parlé de ce bouquin aussi. Globalement, olivier lafay dit la meme chose. Mais de toute façon, à moins d’etre vraiment culturiste ou d’avoir un gros point faible sur sa silhouette, la plupart des mecs auront plus de résultats en privilégiant des mouvements globaux : squats, dips, tractions, SDT. Tu confirmes?

    • Shaman dit :

      Je confirme.
      Tout comme ne pratiquer que le haut du corps est une aberration…
      Faire du renforcement musculaire, musculation, cross-fit, est indispensable.
      Mais intelligemment, et surtout être patient, très patient.

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)