Comment ramener une fille chez soi quand on vit chez ses parents ?

Tanguy Comment ramener une fille chez soi quand on vit chez ses parents ?

Pas toujours facile de trouver un coin sympa pour vous isoler avec votre copine. Que vous ayez 16 ou 30 ans, si vous vivez chez vos parents, vous risquez de vous heurter au même problème : votre copine n’aura pas envie de vous suivre chez vous.

Dans cet article, on vous donne des solutions pour passer des moments avec votre copine même si vous vivez chez vos parents !

Pourquoi il vaut mieux avoir son chez soi

Dans Batman Begins, Ra’s al Ghul donne une leçon géniale à Bruce Wayne, celle de la maîtrise de son environnement. C’est un peu l’avantage principal quand vous ramenez une fille pour la première fois chez vous : vous êtes à l’aise sur le terrain, vous pouvez éviter les temps morts et proposer des activités intéressantes à la fille qui est à vos côtés.

Plus à l’aise chez vous que chez vos parents, vous pourrez alors imposer vos règles du jeu : « My roof, my rules », aurait déclaré Craster dans Game of Thrones.

Chez vous, votre copine pourra traverser l’appartement à poil pour aller se doucher si elle est en retard pour partir au travail le matin. Chez vous, vous pourrez faire l’amour dans toutes les pièces de l’appartement sans risquer de croiser votre père, ébahi par ce qu’il découvre. Chez vous, vous pourrez grogner autant que vous le souhaiterez au moment de l’orgasme sans craindre le regard amusé ou dépité de votre mère…

Le dernier avantage enfin, et non le moindre : avoir votre propre appartement suppose une certaine autonomie financière, c’est un signe de richesse qui lui fera comprendre que vous gagnez suffisamment bien votre vie (et ça plaira à certaines filles).

Néanmoins, on va réfléchir ensemble à des solutions pour ramener des filles si vous vivez encore chez vos parents, histoire de ne pas vous démoraliser et que vous vous disiez « Bon, ben je vais attendre la fin de la crise pour faire l’amour pour la première fois… »

Les techniques pour vous retrouver en tête-à-tête avec votre chère et tendre vont surtout dépendre du niveau de coolitude de vos parents, de leur ouverture d’esprit sur le sujet et de votre niveau de responsabilité.

Vos parents sont cools

Et vous êtes au lycée ou à la fac

Sans revenu, vous vivez toujours dans le cocon familial. Vos parents sont assez ouverts d’esprit, ils savent qu’à votre âge, vous faites des conneries et que vous avez envie de découvrir le monde et de vivre de nouvelles expériences (la drogue et l’alcool c’est mal, rappelez-le à vos parents soixante-huitards).

Ces parents protecteurs vous parlent de sexe, sponsorisent vos loisirs et veulent votre bonheur. Ils s’intéressent régulièrement à votre vie amoureuse et maman ou papa vous a même parlé de préservatif.

Si c’est clair entre vous et vos parents, que la situation est acceptée, dites-le à l’élue de votre cœur au moment fatidique : « Mes parents sont cools, j’ai ma chambre, je fais ma vie, ils ne vont pas nous emmerder. »

Le vrai problème n’est donc pas tant vos parents que la fille, qui n’aura pas forcément envie qu’on la voie ou qu’on l’entende : dans ce cas-là, rassurez-la comme vous pouvez.

« Ne t’inquiète pas, j’ai un micro-pénis, tu ne risques pas de crier » pour une approche C&F

ou encore « Ne t’inquiète pas, mes parents sont sourds… je m’en suis aperçu quand j’ai commencé à leur demander 100€ par semaine pour sortir, leur audition ne fonctionne plus très bien ! »

sinon le très basique « Tu pourras hurler autant que tu le voudras dans les coussins, en plus depuis que je suis DJ, on a refait l’insonorisation de la chambre » (oui, c’est du vécu… un pote…) fonctionne aussi, même s’il faut un Inner Game et une confiance en soi un peu plus développés.

Et vous avez un job

Là, on va toucher à des notions d’indépendance financière et de famille, et vous risquez de ne pas être d’accord avec mon point de vue.

J’ai toujours vu l’argent comme un moyen d’être libre, de me libérer des contraintes. Manger mieux, dormir sur un meilleur matelas, avoir un meilleur ordinateur, vivre dans un appartement plus grand, sortir dans des endroits plus sympas, plus sélectifs.

Par conséquent, quand j’ai été en âge de quitter le nid familial, je l’ai fait avec joie : mon propre appart, mon propre rythme de lever et de coucher, faire le lit si je veux et me coucher dedans avec qui je veux !

J’ai donc du mal à comprendre les jeunes hommes de 25-30 ans qui vivent encore chez leurs parents. Par confort, parce que maman fait le linge et prépare de bons petits plats ? Par radinerie (ou économie), pour mettre de côté suffisamment d’argent pour acheter ensuite une maison pour eux ?

Arrive un moment où vous devrez prendre une décision. Vivre chez vos parents vous rend dépendant, et vous fait passer pour un adolescent aux yeux des filles. Pas vraiment le caractère de mâle dominant et protecteur qu’elles peuvent chercher chez un homme.

Si vous avez un job qui devrait vous permettre d’être indépendant, qu’attendez-vous pour vous jeter à l’eau et vivre de grands moments chez Ikea ou Conforama ?

(Si vous êtes dans cette situation, je veux bien que vous l’expliquiez dans les commentaires, pour m’aider à comprendre votre point de vue).

Vos parents ne sont pas cools

Et vous êtes au lycée ou à la fac

Vos parents sont plutôt vieux jeu et ne veulent pas que leur fils chéri couche sous leur toit ? N’essayez pas de leur tenir tête si c’est un principe important pour eux, n’essayez pas de jouer au plus malin en rentrant plus tôt des cours… vous vous ferez piéger. Les parents sont malins…

Le timing va être essentiel : si jamais ils s’absentent pour une soirée, essayez de ruser ! S’ils partent pour un week-end complet, c’est le moment ou jamais ! Tout dépend de votre aversion au risque…

Concrètement, vos parents vous tiennent par les couilles : vous ne gagnez pas un rond, vous êtes une bouche à nourrir, alors vous avez intérêt à filer droit… quand vous êtes sous leur toit ! Ce n’est pas pour autant qu’il faut oublier comment se faire des amies ou garder sa petite amie ! Après, une fois dehors, me viennent en rafale un tas d’idée pour coucher avec une fille :

  • Dans la forêt la plus proche
  • Sur la plage la plus proche
  • Dans une voiture, dans un parking, dans un escalier tout en haut d’un immeuble, sur un toit
  • Dans un local poubelles (oh ça va… vous voulez coucher avec elle ou pas ? Bon, alors…)
  • Dans une salle de cours abandonnée
  • Dans les toilettes de votre établissement (attention à votre réputation si vous vous faites attraper)
  • Dans une fête tranquille quand tout le monde est endormi

Vous pouvez bien évidemment essayer d’avoir une conversation sur le sujet avec vos parents, mais s’ils sont vraiment traditionnels, je doute du niveau de réussite de votre approche. Tentez tout de même, sait-on jamais…

Si vous réussissez à leur prouver que vous serez responsable, que vous porterez un préservatif et que la fille ne changera pas toutes les semaines, vos parents accepteront peut-être le dialogue… Good luck !

Et vous êtes dans la vie active

Je résume ce cas de figure : vous avez un job et vos parents sont stricts avec vous, et vous empêchent de ramener une fille. Qu’est-ce que vous faites encore chez eux ? Prenez votre envol, petit oiseau ! Assumez votre virilité, soyez un adulte ! Tue ton père, Luke !

Tanguy au chômage

Vous avez peut-être vu ce vieux film, Tanguy. Il vit encore chez ses parents à trente ans, et eux attendent impatiemment qu’il se barre ! On a décidé de penser à nos amis chômeurs, ça arrive, ce n’est pas tout le temps de votre faute (c’est aussi pour ça qu’on a décidé du nouveau programme ADS).

Certains d’entre vous peuvent traverser une passe difficile, être obligé de rentrer chez vos parents le temps de retrouver un job… Si ça arrive et que vos parents étaient plutôt du genre stricts, expliquez-leur que vous avez vieilli, que vous êtes un homme maintenant et que vous n’imposerez pas votre petite-amie, que vous serez discret… Essayez de négocier un compromis, entre leurs exigences et votre bien-être, vous devriez trouver un juste milieu…

En conclusion, je vous dirais bien de tenter de discuter avec vos parents, et si ça ne donne rien, laissez parler votre créativité !

Vous avez déjà eu à faire face à ce problème ? Comment vous vous en êtes sorti ? En mode ninja ou ailleurs ?

Sélim, ninja master

Bann SMS1erRDV 1 Comment ramener une fille chez soi quand on vit chez ses parents ?

125 COMMENTAIRES
  • DexMorgan90 dit :

    Perso à 23 balais je vis encore chez maman, et elle a une approche très old-school on a des caractères différents, je suis très ouvert sur la sexualité et pas avare en coquineries, j’ai même réussi à la « décoincer » un peu.
    Le monde du sexe s’est ouvert à 11 ans lors de la sortie d’American Pie en 2001, je rejouais la fameuse scène de la tarte et maman me prenait en flag’ (Stifler restera à jamais l’icône de la saga, un modèle du C&F mais là je m’égare…)
    En grandissanr ma mère m’a tout de même laissé mon espace, même si mes coquineries l’agacent de temps à autre.

  • linmat dit :

    Merci pour cet article, ça confirme mon ambition de dégager le plus vite de chez mes parents ;-P
    Même si je suis confortable et que je les aimes bien, je veux être indépendant le plus vite possible pour pouvoir ramener des filles sans me faire juger ni déranger.

    Vous parlez d’activités à faire à la maison, personnellement, je ne sais pas trop quelle activités faire avec les filles que je ramènerais à la maison…
    Je pense à faire la cuisine, regarder un film, séduction, mais ensuite…. Vous avez des suggestion?

  • linmat dit :

    Petit détail à ajouter si l’aspect économique vous inquiète. Une fois que vous êtes en couple, vous avez aussi la possibilité de diviser les dépenses de votre logement! :)

  • Yggdra dit :

    Il ne faut pas généraliser non plus, si certains restent chez leur parents, c’est pour divers raison (bonnes ou mauvaises).
    Vous habitez Paris, vous même connaissez la dure réalité de cette ville : loyers exorbitants, coût de la vie la plus élevée de France etc.
    Je suis d’accord que quand on est indépendant financièrement, il faut savoir quitter ses parents. Mais à Paris, il faut gagner combien pour être indépendant ? 1500 minimum pour avoir une vie descente je dirais.
    Qui plus est, dur de se lancer dès son premier salaire, les aléas de la vie ça existe (licenciement, chômage, bail non renouvelé), et dans ces cas, vaut mieux être préparé financièrement. D’où le besoin pour certains de se préparer à cette indépendance.

    Personnellement, j’ai 23 ans et habite encore chez mes parents. Je suis apprenti et touche 1050€ net. Si je devais vivre « correctement », en comptant mes frais, j’aurais juste de quoi me payer une chambre d’étudiant, et de quoi me nourrir de patte au beurre. Donc oui, quitte à être dépendant de mes parents, je préfère le confort.
    Qui plus est, en apprentissage je cumule 40 heures de boulot/école, sans compter la dizaine d’heure de révision hebdo. Seul, je n’aurais jamais la possibilité de pouvoir tout gérer.
    Après mon cas est un peu particulier, car ma chambre n’est pas rattaché au domicile familial (elle est dans une cour). Concrètement je peux faire venir qui je veux le soir sans que mes parents s’en doute. Une semi-indépendance en sois.

    • selim dit :

      Hello Yggdra, situation normale pour toi, tu es encore étudiant, donc pas de raison de te casser la tête.
      Et tu l’as très bien noté : pour être bien à Paris vu le niveau du loyer, mieux vaut gagner 1500 minimum, pour survivre.
      Après, pour vivre correctement, il faut carrément franchir un cap !

  • rhodos dit :

    20 ans et nouveau chomeur qui touche encore que dalle (aaah les joies des papiers… « non mais je prends que les deux premières feuilles, le reste c’est pour vous » (3 semaines plus tard (c’est long à la détente visiblement :D)) « ah bah en faite il nous manque les deux dernières feuilles »… enfin bref) j’ai envie de dire qu’il manque une excuse pour mes parents sont cools, mon père est vraiment sourd, du coup bah ça fait rire à chaque fois :P.

    • selim dit :

      Hello Rhodos, j’ai presque envie de te dire de profiter de la chance que tu as d’avoir un père sourd !
      PS : pour les formalités, tu n’hallucines pas, c’est vraiment un enfer…

  • DexMorgan90 dit :

    lex : oui je l’ai fait! Pas très Alpha mais erreur de jeunesse assumée!

  • sangohan dit :

    en 1 phrase : « crise du logement »

  • Ycce dit :

    L’internat le Mercredi aprem pour les internes, même pour les externes mais la il faut ruser.

  • Isaac dit :

    Salut l’équipe !

    Moi à 23 ans et dans la vie active depuis janvier dernier et avec un taf payé 1550 euros net j’hésite à partir de chez mes parents bien que j’en ai l’envie…je voudrais plus tard devenir propriétaire dans le futur mais bon l’envie d’indépendance se fait de plus en plus ressentir…

    Que pourriez-vous me conseiller par ici ?
    P.S.: mes parents sont sur Paris mais vous connaissez les loyers ici…

    Merci à vous !

    • lex dit :

      Isaac : chercher une colocation, ou attendre encore un peu… Cherche, encore et encore, et quand tu verras un truc dans tes moyens, là tu aviseras !

    • Isaac dit :

      Merci Lex ;) !

      Je pensais même à chercher un studio en banlieue pour l’occasion…enfin bon…

      Je vais attendre un ptit moment avant de bouger (tout en étant conscient que mon game sera plus qualitatif dès que j’aurai quitté de chez mes parents).

    • lex dit :

      Isaac : ta logistique = tes envies dude ^^

    • Isaac dit :

      Lex: elle est parfaite ta phrase !
      Pour le moment je me débrouille pas mal, surtout dans le cas où la nana a un chez elle, mais je ne me laisse pas handicaper par les moyens que j’ai (encore chez papa maman à 23 ans mais ils commencent à s’adoucir et à assouplir leurs règles au fur et à mesure que je prends de l’âge, poir te dire que dans mes jeunes années c’était strict !) ;)

  • Alex dit :

    Bonjour la team ADS,

    Alors ma situation est un peu désespérante, je suis en ce moment en couple avec une HB8 depuis peu de temps, tout se passe bien mais le soucis c’est qu’on ne peut pas être dans l’intimité pour FC. Je vis encore chez mes parents à cause de problème financier et mes parents sont vielles école donc pas de filles à la maison. Et de son côté, c’est la même chose… Du coup on peut se voir qu’en dehors, faire des sorties ou autres, sinon il y à la voiture mais c’est assez galère.
    Avez vous une solution pour ça?

  • Alex dit :

    J’ai 23 (eh oui c’est chaud mais c’est que je n’ai pas trop le choix pour l’instant…)
    Sinon j’ai déjà lu l’article pour les lieux hors plumard mais c’est une fille assez réservé donc je pense qu’elle préfère que ça se passe dans un plumard justement

  • DefLeppard dit :

    Sans oublier la femme de ménage qui entre dans la chambre d’amis à 11h du matin pour la nettoyer, pensant que vous êtes à la fac depuis longtemps. Je n’arrive toujours pas à choisir qui de la fille ou la femme de ménage était la plus choquée !

  • Alex-Bitw dit :

    Dans le local d’un gymnase dont je connaissais la cachette des clés, pour ma toute première fois, un samedi soir.
    Je n’avais pas le droit d’y aller, mais c’était LA solution !
    On a laissé les lumières éteintes pour ne pas se faire griller.
    Plus c’est risqué, plus c’est excitant.
    Tout s’est parfaitement passé, dans un petit local avec des gros tapis de gym et de la lumière cette fois.
    Une couverture et c’était comme dans un hôtel 3 étoiles ! ;-)

  • Tarkangel dit :

    Je ne suis plus concerné par la logistique maintenant que je vis seul en appartement.

    Mais lorsque j’étais encore chez mes parents, pour ma première fois, j’avais pris une chambre d’hôtel à la journée. Beaucoup d’hôtels proposent ce type de service et on peut s’en sortir pour pas trop cher :)

    Suffit de cherchercher « day use » sur google et de faire son choix ^^

  • Paolino dit :

    Sinon , on peut toujours proposer à la fille d’aller à l’ Hôtel , et il y en a des pas chers… mais c’est vrai que beaucoup de filles sont rebutées par le fait qu’on vit chez ses parents ( et pire : qu’on vit chez ses parents et au chômage )

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Effectivement, pas facile! C’est par ça qu’il faut commencer pour devenir séduisant : prendre son indépendance!

  • Samuel dit :

    Bonjour,

    J’ai 28 ans. je fait le choix de rester chez mes parents mais je te le concède, j’ai rarement le contrôle sur les rencontres que je fait.

    Je travaille comme intérimaire et je roule dans une grosse voiture, ce qui me permet de ne jamais arriver les mains vides et avec une certaines classe.

    Bon je vais être franc, quand tu vie en appartement, il est plus facile de chasser dans une zone periphérique mais aux alentours de chez tes parents, ils n’est pas évident d’inviter une femme mature, d’une culture différente mais surtout si tes parents t’imaginent devant le pas de l’église. En gros tu dois te limiter à des cibles indépendantes qui ne mettrons peut être jamais le pied chez toi.

    Je n’ai pas le choix, je dois trouver des points de conforts pour m’isoler avec (une cabine de train, changing room, cafés, etc… ) et m’adapter rapidement. Je n’ai donc rien à voir avec ses gens bien installés depuis des décenies dans un appartement meublé avec luxe dont chaque rencontres passent par des points de contrôle bien choisi ^^

1 2 3

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)