Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

Le Top 5 Des Excuses Foireuses Pour Ne Pas Sortir : Shame on You !

Excuses pour ne pas sortir

Lifestyle et réussite

Le Top 5 Des Excuses Foireuses Pour Ne Pas Sortir : Shame on You !

Le Top 5 Des Excuses Foireuses Pour Ne Pas Sortir : Shame on You !

Qui n’a pas inventé une excuse de merde un soir pour ne pas sortir avec ses amis ? Lequel d’entre vous ne s’est pas inventé une maladie hyper rare pour ne pas voir ses potes un vendredi soir ?

Non seulement c’est inutile… mais c’est potentiellement dangereux pour votre vie sociale ! Vous allez vous couper de vos potes, et vous passez à côté de vraies opportunités de rencontres, de belles histoires et de souvenirs qui durent pour toujours !

Que vous soyez celui qu’on plante en soirée, ou celui qui trouve des excuses foireuses pour ne pas sortir, cet article devrait vous remotiver pour ce week-end !

 

L’intérêt de cet article ? Tout d’abord vous faire rire. Mais aussi vous aider à prendre conscience que vous traversez peut-être une phase difficile où vous êtes en train de vous couper de vos potes.

Cet article, ne nous mentons pas, servira surtout aux 18-30 ans célibataires. Passé 30 ans, il paraît qu’on commence à s’encroûter, qu’on sort moins, et qu’on serait trop vieux pour sortir en boîte à partir de 37 ans selon une étude récente !

Mais quel que soit votre âge, ça ne vous donne pas le droit de planter vos potes pour une soirée tout seul devant Netflix ! Et même si vous êtes sans ami, vous pouvez sortir seul !

Je vous avoue que je suis à un âge où bof… sortir m’intéresse de moins en moins. Je sors depuis l’âge de 18-19 ans à raison de 3 à 4 soirs par semaine.

Il y a des années où j’étais dehors tous les soirs, où mon appart ne me servait qu’à … et à dormir après. Mais là, j’ai l’impression d’avoir fait le tour de Paris : à quoi bon sortir encore ?

Récemment je lisais une interview, je ne sais plus si c’était Oxmo ou un autre rappeur, qui déclarait : « Je suis sorti pour toute une vie ».

Arrive un moment où tu comprends que tu as fait le tour. (Et c’est d’ailleurs une idée qu’on retrouve dans « L’art subtil de s’en foutre » de Mark Manson : trop de voyages qui se ressemblent et ne servent plus à rien, trop de soirées, trop de filles allongées dont on ne souvient pas…)

C’est la même chose, le même ras-le-bol que chantait déjà Doc Gynéco il y a 20 ans : « J’en ai marre des meufs, j’en ai marre des keufs, c’est toujours la même mouille, toujours les mêmes fouilles ».

Toujours la même chose. Néanmoins si vous êtes encore jeune, vous êtes en âge de sortir et de faire des rencontres donc ce n’est pas une raison pour utiliser ces excuses pour ne pas sortir !

Excuse foireuse #5 : Je dois réviser

Là j’ai honte et Eros pourra vous le dire : en deuxième année d’école, mon grand délire pour éviter d’aller draguer dans la rue ou dans les bars c’était « non, je ne sors pas ce soir, je travaille à mon employabilité ».

C’était ma marotte de l’époque : « devenir employable », parce que je me disais que le marché du travail était impitoyable et qu’il fallait que je muscle mon CV, et tant pis pour les coups d’un soir.

Pour que vous compreniez : en plus des cours, je bossais souvent les jeudi, vendredi et samedi soir au bar pour payer mes études.

Donc sortir en début de semaine, en province, c’est quand même assez… spécial. Les rues ne sont pas toujours très vivantes !

Mais le meilleur dragueur du monde avait de l’énergie pour deux, et j’étais obligé de le bloquer avec mon excuse pour ne pas sortir : « je dois réviser ma compta ».

Autant vous dire que ça n’a pas marché, que j’ai passé mes rattrapages en compta trois fois… et que j’ai préféré travailler mon employabilité en tant que coach en séduction !

Comment contrer vos potes qui utilisent cette excuse ? « Ne t’inquiète pas, on sera quand même chômeur. Autant se marrer tant qu’on a encore une bourse du CROUS… »

Excuse foireuse #4 : Il fait trop froid / il pleut / Irma

Sortir l’été, c’est trop facile : tout le monde peut le faire. Mais l’hiver, il y a un vrai plaisir à sortir : il faut passer par le vestiaire, laisser ses affaires, payer quelques euros en plus…

Sous la pluie : on est trempé, on est mal dans nos chaussures…

Mais il y a un vrai avantage à sortir quand la météo est merdique : les rencontres permettent de se réchauffer !

Et si vous aussi, vous préférez sortir en hiver, vous savez comme moi que le plaisir est encore plus intense quand on déshabille une fille quand elle porte quatre ou cinq épaisseurs. En été, c’est presque trop facile…

Comment contrer vos potes qui utilisent cette excuse ? « Tout ce qui se mérite est dur à obtenir. En été, c’est trop facile. Si on sort ce soir, on est des gagnants, on sort de notre zone de confort, on va gagner en confiance en nous ! »

Si ça ne fonctionne pas, prêtez un pull à votre pote…

Excuse pour ne pas sortir #3 : Ma copine ne veut pas que je sorte

Ah ça… La vie à deux VS la vie de célibataire. La vie bien rangée, les week-ends planifiés trois mois à l’avance VS le bordel génial, l’imprévu et les sorties impromptues.

Parfois, j’ai l’impression que certains amis se transforment complètement lorsqu’ils se mettent en couple.

Leurs potes n’existent plus. Eux qui criaient avant « Bros before hoes » sortent désormais des excuses pitoyables : « Ma copine ne veut pas que je sorte, elle dit que c’est un truc de célibataire en chasse ».

Que répondre à cet esclave qui va perdre ses amis dans les mois à venir ? Peut-on vraiment lui dire que les bros, c’est pour la vie, mais qu’une femme…

Comment contrer vos potes qui utilisent cette excuse ? Il est prouvé que sortir boire une bière entre pote est bon pour le moral et la santé. Eh ouais. Pas d’excuse ! Si la fille tient à votre pote, elle doit le laisser sortir !

Excuse foireuse #2 : je prépare un marathon

L’excuse des sportifs pour ne pas sortir, l’excuse aussi de certains anciens gros en phase d’amincissement qui fuient les calories contenues dans l’alcool.

« Je ne peux pas sortir parce que je prépare une course ». Là, ce n’est pas possible. Sauf si on est la veille de la course, là oui ! Mais les mois et semaines avant, vous devez sortir avec vos amis !

Personne ne vous force à sortir très tard. Personne ne vous force à boire plus que de raison. Jus de fruits, eau plate ou pétillante, ça passe aussi.

Même s’il faut bien admettre que sans alcool, il faut trouver de bons partenaires de conversation pour que la fête soit plus folle…

Comment contrer vos potes qui utilisent cette excuse « Allez Cendrillon, à deux heures du mat’ t’es dans ton lit… ». Tous les bons avocats de la night, ces vicieux, fixent des deadlines qu’ils dépassent ensuite allègrement, l’alcool aidant.

S’ils ne vous croient pas, mettez en avant le fait qu’ils vont peut-être ramener une fille chez eux, une fille comme eux, qui aimera se coucher tôt !

Excuse championne du monde : je suis fatigué

L’excuse inattaquable, la reine de sa catégorie. Qu’est-ce que vous voulez répondre à un pote qui vous dit : « Mec, je suis fatigué, au boulot c’est un enfer… » ? Impossible à fact-checker !

Et quand bien même : on a tous notre niveau d’endurance à la fatigue, et certains de nos amis sont plus faibles que d’autres, voilà tout.

L’autre jour, j’étais censé piéger un pote pour sa soirée surprise d’anniversaire. Un samedi soir 20H30.

Autant vous dire que quand je lui ai dit le jeudi : « Bro, j’ai besoin de te voir… Samedi soir 20H30 ? », il m’a sorti la carte du « J’ai trop de taff en ce moment, je suis fatigué, ce week-end je veux juste me reposer, voyons-nous plutôt la semaine prochaine ».

Impossible de surenchérir. Je ne pouvais pas lui dire « Allez steupl, sors-toi les doigts, espèce de vieux, la fatigue c’est la pire excuse pour ne pas sortir ! », et je n’avais pas envie de jouer la carte du « Bro, ça va mal entre ma copine et moi, tu es le seul à qui je puisse en parler… ».

Comment contrer vos potes qui utilisent cette excuse « Moi aussi je suis fatigué ! C’est toi qui me fatigue ! Imagine, ta Cendrillon est de sortie juste ce soir ! Tu vas la rater ? Non ! Alors que demain, comme tous les jours, tu seras encore fatigué ! Allez c’est ce soir ou jamais ! »

Conclusion

Mais bien évidemment, face à ces excuses foireuses, il reste encore de bonnes raisons de sortir !

Sortir c’est la vie, c’est l’inspiration. Et c’est surtout un des seuls remèdes efficaces contre le célibat et l’exclusion.

C’est à vous d’être moteur de votre vie nocturne, c’est à vous de proposer à vos amis de sortir boire un verre. Pas forcément tard, ça peut être juste un verre après le boulot.

Soyez force de proposition, tenez-vous informé de la vie nocturne de votre village ou ville (même s’il est évidemment plus facile d’avoir des trucs à faire la nuit à Paris qu’à Arcachon ou Oyonnax…).

Ce que vous vivez la nuit vous servira toujours ! Vous pourrez toujours vous servir de ces anecdotes, de ces souvenirs, de ces histoires pour faire rire le prochain groupe que vous aborderez ou la prochaine fille à laquelle vous aurez envie de faire l’amour

En tant qu’ancien papillon de nuit légèrement calmé, je ne peux que vous inciter à vivre comme un Yes Man la nuit ! Une fois le soleil couché, c’est une autre vie qui commence…

Et vous, quelle est la pire excuse pour ne pas sortir que vous avez utilisée ou que vos potes utilisent ?

Sélim, night vision

Bann SMS1erRDV 1 Le Top 5 Des Excuses Foireuses Pour Ne Pas Sortir : Shame on You !

Lire la suite
15 Commentaires

15 Comments

  1. Sélim

    22 septembre, 2017 à 17:55

    J’ai oublié « Je suis malade ». J’ai honte…

    • Sylvain

      23 septembre, 2017 à 11:51

      Je n’ai plus de sous!

  2. Nicolas

    22 septembre, 2017 à 19:21

    « Ma bagnole est en panne… » C’était faux évidemment, mais le destin m’a puni car ma voiture est effectivement tombée en panne 1 semaine plus tard. True story.

  3. Lenal'airderien

    22 septembre, 2017 à 20:04

    Hello, sympa cet article.

    Je sors pas après 20 heures. Je bosse tous les soirs , je la fais souvent, même à mes rencards…

    Dans « l’usine à prétextes » , tu en as pleins , il suffit d’un peu d’imagination.

    • Sylvain

      23 septembre, 2017 à 11:52

      Un vivier pour ainsi dire infini!

  4. will

    23 septembre, 2017 à 19:50

    Et si on n’a pas envie de voir du monde, si on veut juste rester tranquille ?
    J’ai déjà reçu 1 ou 2 fois des sms de proposition alors que j’étais couché, et là je n’avais vraiment pas envie de me relever et me rhabiller !

    Mais ma vraie excuse actuelle : plus d’amis qui sortent ! Mariés, parents, partis, ou perdus de vue…
    Mon excuse foireuse pour ne pas sortir est donc de n’avoir personne avec qui sortir :-)
    Surtout à mon âge un peu avancé…
    Et non, je ne vais pas sortir seul pour rester accoudé au bar en regardant des groupes d’inconnus pendant des heures.

    3-4 soirs par semaines, je t’envie, moi ça va être 3-4 soirs par semestres !

    • Sélim

      24 septembre, 2017 à 19:44

      Qui a dit « regarder des groupes d’inconnus » ? A l’abordage :)
      Plus sérieusement, un proverbe irlandais m’avait marqué lors d’un nouvel an agité à Dublin avec Eros…
      « Un inconnu / étranger, c’est un ami qu’on n’a pas encore rencontré ! »

    • will

      25 septembre, 2017 à 14:55

      « A l’abordage » ?
      Oui mais comme avec une légère anxiété sociale ce n’est pas assumé, je passerais pour un gros lourd à aborder des groupes d’inconnus, surtout un groupe d’une « demi génération » plus jeune que moi, à l’age où l’on sort encore en groupe donc.

      Et puis soyons francs, quoi qu’il arrive, de nos jours et dans notre culture, c’est toujours un peu louche un homme seul dans un bar ou un club qui parle à des gens qui ne lui ont rien demandé !

    • Sylvain

      26 septembre, 2017 à 14:59

      Hello Will,

      c’est sur que c’est un sacré entrainement. Dans ces cas là, ce n’est peut etre pas l’exercice le plus approprié. mieux vaut commencer par apprendre à socialiser dans des situations simples: demander un renseignement dans la rue, parler à une vendeuse, faire la conversation à une vieille dame…Jusqu’au moment où déjà tu vas te sentir un peu plus à l’aise avec ça :)

  5. Ted69

    27 septembre, 2017 à 09:32

    « J’peux pas, je viens d’acheter le dernier Fifa (ou le dernier jeu-vidéo en voque) »
    Entendu maintes et maintes fois !

    • Sylvain

      27 septembre, 2017 à 15:23

      Ca tombe bien, ca va bientot etre la saison!

  6. tails le renard

    30 septembre, 2017 à 19:06

    C ‘est dingue comme cette article tombe à pic!Au moment ou j avais décidé de plus sortir le soir avec mon « bro » seul pote de sortie (les autres,en couples,avec enfants,je les vois moins),la raison,il me saoul à chaque fois,et pas plus tard que hier soir,me fait comprendre subtilement en me jugeant que je suis un parasite de la société,j avoue être souvent au chômage oui,mais à me faire la leçon il m avait saoulé!Puis j ai que 30ans,mais sortir,du moins avec lui me blase,aller aux bar,n’être qu un binôme et voir les autres en groupes de potes mixtes.Mais bon,on commence tous juste à vraiment ressortir tous les deux,après deux ans,(je l avais plus revus pendant plus d’un an,deux ans même,lui et mes autres potes,ils s’étaient éloigné de moi,non l inverse).Donc bon,on verra si je vivrais des aventures intense avec ce compagnon.

    • Sylvain

      2 octobre, 2017 à 08:25

      Hello Tails,

      Effectivement, c’est bien de renouer les contacts avec les anciens amis. Et meme de garder le fil avec les autres, ceux qui ne sortent plus trop. Apres tout ce n’est pas si important. Tu peux les voir dans d’autres ambiances, s’ils t’invitent chez eux ou autres ;) Pour le reste, qu’est ce que ca donne niveau cercle social avec les activités dont nous avions parlées?

  7. tails le renard

    2 octobre, 2017 à 11:32

    Et bien les choses ont un peu changer dans le sens ou dans deux ou trois semaine j ai rdv avec une fille,qui habite très loin de chez moi,je m organise pour aller la voir,en trois semaine ça me laisserai le temps de partir,mais si je doit partir ça sera pour deux semaine,donc si je reviens pour une semaine et repartir la voir,j ai peur d être pris au dépourvue niveau organisation,j ai pas encore l’habitude de voyager lol.Une fois la rencontre faite,je partirai dans mon auberge de jeunesse pendant deux semaine sans attendre ^^.

    • Sylvain

      3 octobre, 2017 à 11:53

      Parfait! J’attends donc le débrief pour savoir comment cela s’est passé avec cette fille. Bonne chance à toi! :)

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire plus Lifestyle et réussite