Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

Les Bases de la Séduction

Tuez votre ego !

Tuez votre ego !

Tuer son égo Tuez votre ego !

Métaphore : plante, vous croissez depuis le sol. Vos racines sont ancrées dans le sol vous permettent de pousser, vous donnent le soutien dont vous avez besoin pour aller de l’avant.

Quel est ce sol ? Votre motivation.

Vous êtes-vous déjà senti extrêmement satisfait de vous-même dans votre vie, au maximum de votre forme, dans un moment de Flow? Quelle était la situation, l’acte qui a déclenché chez vous cette poussée d’énergie ?

  • La découverte ?
  • L’engagement ?
  • La liberté ?
  • L’attention, la validation ?
  • L’écrasement de l’autre ?
  • Votre propre sacrifice ?
  • Être le meilleur ?
  • Commencer quelque chose ?
  • Achever quelque chose ?

Découvrir ces éléments vous permet de comprendre comment vous fonctionnez, et ce qui constitue votre force d’action principale : ce qui vous tire en avant, ce qui vous soutient, ce qui vous fonde. Michael Jackson se sent pleinement vivant devant 500 000 personnes à Wembley en 1988.

Mystery se sent pleinement vivant lorsqu’il voit la LMR de sa première supermodel tomber.

Il faut réaliser aussi que certaines choses vous limitent : l’ego, ce sont les bases « fragiles », « extérieures » de votre personnalité.

Si vous basez votre action sur la validation de l’autre (si la fille doit vous aimer), vous vous allez fuir comme la peste toutes les situations où le RISQUE même de ne pas se faire aimer pourrait survenir. Comment pourriez-vous aborder quelqu’un dans ces conditions ?

Si vous ne basez votre action que sur votre propre validation, vous ne pourrez jamais vous mettre dans une situation dans laquelle une autre personne vous enseigne quelque chose, vous communique quelque chose… Vous régnez en maître sur votre île déserte, vous êtes aimé, détesté, vous ne le savez même plus.

Tuez votre ego !

Abordez jusqu’à ce que le râteau, le game ne soit plus dans votre réalité.
Abordez jusqu’à ce que ce soit chiant d’aborder et de se prendre des râteaux.
Puis

Abordez jusqu’à ce que de cet amoncellement d’échecs, de toute cette matière remuée inlassablement naisse une étincelle, une idée : vous abordez pour vous, pour votre propre plaisir, pour votre élévation personnelle, pour transmettre votre énergie aux gens autour de vous.

Abordez jusqu’à ce que vous n’en soyez même plus conscient.

Tuez votre ego !

Cessez de penser en dichotomies, en noir/blanc, en binaire :

  • Je suis nul/ultime
  • Je suis afc/pua
  • Je suis alpha/beta
  • Je suis supérieur/inférieur

Les états de déprime ou d’extase sont les deux issus d’une déformation égotique de l’image de soi.
Quand vous dites « je ne suis qu’une merde » ou « Je suis un pur Dieu », en gros vous dites la même chose, vous êtes tout autant déconnecté de la réalité de vos limites, de qui vous êtes vraiment dans l’instant.

  • Détectez les moments de déformation
  • Cessez dans la mesure du possible (se flageller de ne pas y arriver est précisément un état distordu d’encourager ces états.)

Encourager signifie faire croître, ajouter de votre énergie dans l’expansion de cet état émotionnel.

Bien souvent en effet, lorsqu’on cherche désespérément un état « ultime », « maitre » etc, on encourage, nourrit un état qui est INDISSOCIABLE de l’état de déprime qu’on cherche à fuir.

C’est comme si on croit pouvoir résoudre les creux d’une mer en tempête en s’arrangeant pour faire de plus grosse vagues…

La solution de cet état est un état neutre, une mer calme, un moment où vous n’êtes plus deux, un à observer et l’autre à tenter de faire ce que l’observateur dit, mais juste un. À vivre.

Tuez votre ego !

Il n’existe pas de formule magique.

Dites le vous encore une fois : Il n’existe pas de formule magique.

La réponse idéale, facile, en quelques pages, n’existe pas.

Toutes ces années d’échecs sentimentaux sont du passé, vous ne pourrez pas les changer, ni les faire disparaître : allez de l’avant, repartez sur de nouvelles bases.

Vous avez le choix : les considérer comme le poids qui vous empêche d’atteindre ce que vous voulez, ou les événements que la vie a posé sur votre chemin pour vous rendre plus fort, les armes qui feront de vous le guerrier puissant et destructeur du futur.

Le Game n’assouvira pas vos désirs de toute puissance, de revanche : il sert à se connaitre et à comprendre les autres.
Il sert à améliorer sa capacité à séduire.

Vous vous dites : « j’ai toujours eu des problèmes avec les filles, et le Game va me corriger tous mes problèmes, va me rendre parfait, va me rendre infaillible. »
Le game n’a rien d’une aspirine : et vous êtes votre propre mal de tête !!!

Vous avez du boulot. Nous en avons tous. Donnez le meilleur de vous même.

Bann SexTalk Tuez votre ego !

Banner 50phrases Tuez votre ego !

Lire la suite
51 Commentaires

51 Comments

  1. Love's my Aim

    28 mai, 2011 à 16:26

    OMG, cet article m’a fait un gros déclic là o_o
    Je viens de me rendre compte de beaucoup de choses … Excellent article, vraiment.

  2. Warrior

    8 juin, 2011 à 19:47

    quand on se remet en question, sa fait toujours du bien de (re)lire cet article, je pense qu’il fait partie des plus de tous ceux que j’ai lu, mon problème et à moi étant souvent le innergame. merci art de séduire :D

  3. Mehdi

    23 septembre, 2012 à 16:58

    En quatre mot , vivre le moment présent ! J’ai lu un livre qui parle a peu près de la même chose , et que je vous recommande vivement : Eckhart Tolle- vivre le moment présent .
    A part ça très bon article , comme d’hab :p beau travail Djyrosco !

  4. thierry

    7 décembre, 2012 à 19:03

    C’est en forgeant que l’on devient forgeront

    • selim

      8 décembre, 2012 à 11:38

      Soirée proverbe !

  5. YassB

    1 juin, 2013 à 00:51

    Super article, vraiment ! :)

  6. Alonso

    14 mars, 2014 à 02:54

    J’ai comme l’impression que l’auteur de cet article pratique/s’intéresse au bouddhisme, non? ;)

  7. Donnato

    27 avril, 2014 à 22:52

    Très bonne article ! C’est mon réel problème (la peur d’aborder pour mon égo). Merci ! Je pense avoir compris aussi que le « perfectionisme » peut nuîre dans notre évolution.

    La réussite s’est comme dans Mario. Il faut connaître le parcours et mourrirs une 10ènne de fois pour arrivé à la fin du parcours et une 30ènne de fois pour enfin faire le parcours sans fautes. Dieu ou sous merde, on doit tous passé par là pour accomplir quelque chose.

  8. jul

    27 août, 2015 à 04:17

    Étant exactement dans cet état, je me sens compris et délesté d’un poids lourd de plusieurs années.

    Merci beaucoup.

  9. Richelieu

    19 août, 2017 à 01:16

    Salut Sylvain

    Je suis pas bien faut m’aider. Je suis devenu complètement égocentrique depuis 1 jour, j’ai l’impression de ne plus être moi même, je ne suis pas le vrai moi de d’habitude, de ne plus être être dans la réalité d’être dans le déni. j’ai voulu relire Real World Seduction cette histoire de prizing Je suis le prix tout ça, ça m’a monté à la tête, j’ai impression d’être sur une autre planète, faut m’aider à virer cette croyance ou me l’expliquer j’en sais rien j’veux redevenir le vrai moi. j’étais bien avant en plus

    Du coup je n’aborde plus je suis complètement bloqué, je n’ai plus de fun, de créativité plus de modjo plus rien

    • Sylvain

      22 août, 2017 à 11:47

      Hello Richelieu,

      Si tu ressens ça, ca veut dire que tu es un homme needy. En gros, tu réfléchis pour être le prix pour etre bien vu par les femmes. Et comme dans certaines situations, tu ne vois pas forcement comment etre le prix, du coup tu te retrouves bloqué. Etre le prix, c’est aussi vivre pour ses propres aspirations et laisser les femmes de coté. IL faut qu’elles se disent ouah le mec, ça a l’air d’etre trop bien sa vie, j’aimerais en faire partie. Si c’est toi qui réfléchit encore à comment vraiment devenir le prix, c’est que tu ne l’es pas encore ;) Voici je pense un bon axe de réflexion :)

  10. Richelieu

    20 août, 2017 à 17:08

    c’est bon Tout est revenu dans l’ordre mdr

    • Richelieu

      22 août, 2017 à 23:20

      Je suis complètement needy c’est clair,trop sûrement je suis à fond dans la séduction depuis quelques semaines faut que je déconnecte, ou que je prenne du recul, je fais que ça quasiment, ou tout tourne autour…

      Pour moi le prix c’est, avoir une vie hors des femmes, ne pas mettre les femmes sur un pieds d’estale, être conscient de ses points fort et points faibles de ses capacités tout ça, ne pas être attaché au résultat avec les femmes, ne pas essayer de ce faire bien voir par elle comme tu l’as dis, on est dans la positon de l’arbitre un peu , qu’on n’a pas besoin d’être BG, riche ou célèbre pour être le prix, c’est l’idée que j’avais du prix avant de poster le premier message et quand j’étais bien lol, en te lisant Sylvain, j’ai l’impression que ça confirme ce que tu dis…si j’ai faux n’hésite pas à me le dire.

      Je me rends compte que je fait deux erreurs: Rechercher l’approbation des femmes, et être trop focus sur la séduction du coup ça à remit en question ma croyance, c’est frustrant j’ai l’impression d’être déréglé :/

      J’attends ta réponse avec impatience, ça me permettrai de bien repartir ;)

    • Sylvain

      26 août, 2017 à 14:55

      Hello Richelieu,

      C’est bien tu as conscience de ce que tu fais et de ce qu’il ne faudrait pas faire. C’est la première étape. Maintenant, comme tu l’as dit, fais peut etre une petite pause. Sors un peu de la séduction et fais ce qu’il faut pour te plaire à toi. Idéalement il faut que tu te dises que ta vie te rendrait heureux meme sans femme. Et c’est à partir de là que tu seras plus séduisant et qu’elles commenceront à te regarder différemment. Vas à fond dans tes loisirs dans tes centres d’interet. bref, construis toi la vie que tu as envie de mener et les rencontres viendront naturellement :)

  11. Richelieu

    23 août, 2017 à 02:50

    Comment on fait pour ne plus avoir cette pensée dichotomique comme vous en avez parlé dans l’article ? J’ai ce problème la aussi par moment

  12. Richelieu

    30 août, 2017 à 21:18

    Salut Sylvain,
    J’ai un problème d’état du MOI j’ai l’impression d’être mon MOI enfant je le sais car j’ai l’impression que c’est qql d’autre qui ta écris

    En fait j’ai eu un phobie sociale et je me considère guéri depuis 1 ans mais, je le suis vraiment depuis 1 mois et depuis je suis en plein conflit de l’acceptation de la maladie, c’est rapport avec l’égo et l’estime de soi, je pense que l’égo a du bloquer Durand tout ce temps je sais pas c’est bizzare.
    Et la à l’heure actuelle c’est comme ci j’étais pas conscient de l’avoir eu, je suis revenu qql années en arrière à mes 18 ans presque j’en ai 26.

    Je pense que comme j’arrive pas à l’accepter à cause de l’égo je suis revenu à l’époque de mes 18 ans. Vu que mon idéal adulte c’est le séducteur ça bloque a ce niveau car mon idéal est fort est accepter d’avoir eu une maladie mental ça correspond pas à mon idéal tu vois qui est vous un peu le gars fort qui gère, alpha tout ça. Avant j’étais ce gars du moins le moi adulte. La j’ai plus de désir c’est flippant. Je suis revenu à mes 18 ans, doonc le looser que j’étais, j’suis pas bien je veux retrouver mon moi adulte

    • Sylvain

      31 août, 2017 à 12:48

      Hello Richelieu,

      La clé effectivement c’est de s’accepter. Plutot que de devenir un homme idéal selon certaines idées que tu peux t’en faire, essaye plutot de devenir la meilleure version de toi même avec tes forces et tes faiblesses. Accepte ta maladie, accepte aussi d’avoir réussi à la surpasser. Il ne faut pas ignorer ton enfant intérieur mais bel et bien le guérir. Si tu te sens renvoyé à l’adolescence, c’est qu’il y a quelque chose qui n’a pas ete réglé de ce coté là ou que tu te sens encore impuissant et en phobie sociale. le jour ou cela sera définitivement réglé, tu l’accepteras totalement ;)

  13. Richelieu

    30 août, 2017 à 22:14

    En faite c’est revenu, dieu bénisse ! En fait faut que j’accepte que j’en ai conscience, comme toujours. J’ai retrouvé le désir ouf . Désolé de t’avoir dis ça comme mais je traverse une période bizarre, ce retrouvé sans désir c’est flippant
    Du coup j’aimerais bien que tu supprime les messages stp, Tu peux quand même répondre si tu veux lol Merci pour le soutiens en tout cas

    • Sylvain

      31 août, 2017 à 12:49

      Pas de problème, je reste à votre écoute quand vous en avez besoin :)

  14. Richelieu

    31 août, 2017 à 22:39

    Ton message m »a fait un bien fou ! En faite c’est bien ça Sylvain j’ai un conflit entre mon moi réel et mon moi idéal, et quand mon moi idéal prends le dessus donc c’est l’égo bah je suis dans le déni, c’est le vrai moi qui compte et celui que je suis actuellement conscient de moi, de la maladie de ma vie tout simplement

    Du coup aussi je me dis que si je continue de vous lire ou même de draguer, j’aurais l’impression d’être en quête de cette idéal qui n’existe pas, c’est juste une question de penser, de vision de la vie, la j’ai besoin de toi pour m’ajuster

    Tu veux dire quoi par guérir mon enfant intérieur ?

    • Sylvain

      1 septembre, 2017 à 12:56

      Hello Richelieu,

      En fait, je pense que c’est ta vision de l’ideal qui est biaisé. idéal par rapport à quoi? Ton toi idéal, c’est simplement celui qui va etre heureux. peu importe que tu ne puisses pas apporter 12 femmes par jour. Meme si tu n’en abordes qu’une par semaine mais que tu es heureux dans ta vie à coté, c’est le principal. J’ai presque envie de dire que tant que tu recherches quelque chose et que tu te poses des questions sur ce qu’il est bien de faire ou pas, c’est que tu n’es pas encore heureux.

      Quand tu es bien dans ta vie, tout s’équilibre et tu ne le réfléchis plus. Il ne faut pas se flageller car tu es trop timide ou quoi. Il faut simplement se dire, bon parfois je suis timide ou maladroit mais c’est ma personnalité et je peux en jouer :) Le jour ou tu sauras voir les forces dans ce que tu vois comme des faiblesses, alors tu auras soigné ton enfant ;)

  15. Richelieu

    3 septembre, 2017 à 00:34

    En fait, je sais plus. Voilà c’est sa mon idéal, c’est juste moi qui m’améliore, heureux. De toute façon la je vais déco, le game tout ça je vais faire un break.

    Ah ouui D’accord je vois.

    Cette après-midi j’étais pas bien, et je me suis rendu compte que je me comparé à mon moi idéal, qui est au final mon moi réel, mais sans maladie je pense que mon égo a du bloquer aussi et comme je ne suis pas encore bien réglé et bah j’ai peur que les autres me juge sur cela, en écrivant ce message j’ai de l’anxiété un peu donc je pense que je tape ou ça fait mal…, j’ai peur que les gens me voient comme fragile et du coup que cela m’empêche d’être le mon moi idéal peut-être or non je sais que l’un n’empêche pas l’autre

    • Sylvain

      3 septembre, 2017 à 13:31

      Hello,

      Tu vois, c’est là le truc. C’est pas grave que les gens te voient comme fragile. Il faut l’assumer. Et en faire une force. Tu peux développer des qualités artistiques, une certaine sensibilité. Mais aussi travailler la dessus pour apprendre à t’affirmer. C’est aussi ça s’accepter. Quand tu n’as pas envie, tu dis non si ca ne te coute rien. Ton comportement est en phase avec les ressentis, c’est là qu on s’accepte et c’est comme ça que l’on construit sa vie! :)

  16. Richelieu

    3 septembre, 2017 à 18:27

    De tout façon je ne peux pas mentir encore moins à une meufs, j’ai besoin d’être authentique autant avant je pouvais éviter d’en parler c’était mon droit, mais plus maintenant et j’en ai pas l’envie en plus

    Par contre j’ai un problème avec la notion de prix, alors c’est soit je suis vraiment le prix est dans ce cas je suis bien, dans un mood de rencontres, soit je ne suis pas le prix et dans ce cas je me dis que je suis nul car j’ai eu une maladie et mon estime de soi et très basse et je sombre dans le négatif limite dépressif, et en gros c’est soit je suis nul soit je suis le meilleur, je l’ai bien comprise cette notion de prix je ne sais pas pourquoi ça me fait ça :/
    C’est moi qui déforme la croyance, je le sais mais je sais pas encore d’ou ca viens

    • Sylvain

      4 septembre, 2017 à 19:01

      Hello Richelieu,

      Alors, ça ca arrive souvent. De passer d’un extreme à l’autre. C’est que tu as encore quelques déformations égotiques et que tu ne te vois pas tel que tu es. Il faut encore travailler pour apprendre à s’accepter. Que tu te vois trop confiant ou tout en bas, c’est toujours la même déformation égotique. Apprends à te situer et à cultiver la zenitude sans qu il n y ait de grands écarts dans ton ressenti. Apprends a reconnaitre ces moments. De toute façon, que tu te sentes tout puissant ou tout en bas, l’un comme l’autre ne sont pas la vérité ;)

  17. Richelieu

    4 septembre, 2017 à 21:22

    Salut!

    Déjà c’est rassurant si je ne suis pas le seul, ah oui je vois ce que tu veux dire ;)

    Je vais essayer de régler le problème …

    • Sylvain

      5 septembre, 2017 à 18:04

      J’attends la suite!

  18. Richelieu

    9 septembre, 2017 à 21:38

    Coucou Sylvain

    Ça va mieux par contre c’est vraiment un problème d’acceptation de soi comme tu dis et aussi de regard des gens, du jugement sur la maladie et aussi par rapport à ma virginité je pense la c’est plus vis à vis des filles. En faite je me compare à mon moi idéal que je ne suis pas et ce moi idéal en gros c’est le séducteur qui couche avec tous le monde mais le gars fait que ça lol c’est à dire j’oublie que le gars à un travail tout ça.

    J’ai un autre problème c’est que j’ai l’impression d’être trop obnubilé par le fait de sortir avec une HB, du coup je n’arrive pas à profiter de a vie limite, comme un étudiant en médecine qui ce dis que si il arrête de bosser 2 jours qql d’autre prendra sa place. Le pire c’es que je passe à côté de filles »moyennes qui me plaisent » je me dis c’est pas une jolie elle ne m’intéresse pas en plus j’ai pas le niveau HB je dois être à 7 t’être que pour des filles je suis à 8 et d’autres à 4 — :/

    • Sylvain

      11 septembre, 2017 à 08:33

      Hello Richelieu,

      Franchement, n’essaye pas de te conformer à un modele. Essaye plutot de définir ce qui peut te rendre vraiment heureux ! Est ce que tu te sentirais mieux dans ta peau si tu couchais avec plein de filles? Au final, le regard des gens importent peu. Ce qui compte vraiment c’est de ne pas avoir de regret et de se dire que l’on a été heureux le jour ou on va mourir. Ton ideal est ce que c’est vraiment le séducteur ou bien c’est une image dont tu penses qu’elle serait valorisée par les gens. Pareil pour les filles, si elle te plait, fonce. Qu’est ce que ca peut bien faire que ce soit un HB ou pas? Tu crées une relation pour partager ta vie avec la personne pas pour que les gens se disent, waouh, que sa femme est belle.

      C’est ça le truc je pense, il faut vraiment apprendre à s’écouter et à trouver ce qui est bon pour soi. Si tu n’es pas heureux c’est qu il y a un décalage entre tes inspirations profondes et ce que tu fais. Donc suis tes inspirations profondes :)

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire plus Les Bases de la Séduction