Tuez votre ego !

Tuer son égo Tuez votre ego !

Métaphore : plante, vous croissez depuis le sol. Vos racines sont ancrées dans le sol vous permettent de pousser, vous donnent le soutien dont vous avez besoin pour aller de l’avant.

Quel est ce sol ? Votre motivation.

Vous êtes-vous déjà senti extrêmement satisfait de vous-même dans votre vie, au maximum de votre forme, dans un moment de Flow? Quelle était la situation, l’acte qui a déclenché chez vous cette poussée d’énergie ?

  • La découverte ?
  • L’engagement ?
  • La liberté ?
  • L’attention, la validation ?
  • L’écrasement de l’autre ?
  • Votre propre sacrifice ?
  • Être le meilleur ?
  • Commencer quelque chose ?
  • Achever quelque chose ?

Découvrir ces éléments vous permet de comprendre comment vous fonctionnez, et ce qui constitue votre force d’action principale : ce qui vous tire en avant, ce qui vous soutient, ce qui vous fonde. Michael Jackson se sent pleinement vivant devant 500 000 personnes à Wembley en 1988.

Mystery se sent pleinement vivant lorsqu’il voit la LMR de sa première supermodel tomber.

Il faut réaliser aussi que certaines choses vous limitent : l’ego, ce sont les bases « fragiles », « extérieures » de votre personnalité.

Si vous basez votre action sur la validation de l’autre (si la fille doit vous aimer), vous vous allez fuir comme la peste toutes les situations où le RISQUE même de ne pas se faire aimer pourrait survenir. Comment pourriez-vous aborder quelqu’un dans ces conditions ?

Si vous ne basez votre action que sur votre propre validation, vous ne pourrez jamais vous mettre dans une situation dans laquelle une autre personne vous enseigne quelque chose, vous communique quelque chose… Vous régnez en maître sur votre île déserte, vous êtes aimé, détesté, vous ne le savez même plus.

Tuez votre ego !

Abordez jusqu’à ce que le râteau, le game ne soit plus dans votre réalité.
Abordez jusqu’à ce que ce soit chiant d’aborder et de se prendre des râteaux.
Puis

Abordez jusqu’à ce que de cet amoncellement d’échecs, de toute cette matière remuée inlassablement naisse une étincelle, une idée : vous abordez pour vous, pour votre propre plaisir, pour votre élévation personnelle, pour transmettre votre énergie aux gens autour de vous.

Abordez jusqu’à ce que vous n’en soyez même plus conscient.

Tuez votre ego !

Cessez de penser en dichotomies, en noir/blanc, en binaire :

  • Je suis nul/ultime
  • Je suis afc/pua
  • Je suis alpha/beta
  • Je suis supérieur/inférieur

Les états de déprime ou d’extase sont les deux issus d’une déformation égotique de l’image de soi.
Quand vous dites « je ne suis qu’une merde » ou « Je suis un pur Dieu », en gros vous dites la même chose, vous êtes tout autant déconnecté de la réalité de vos limites, de qui vous êtes vraiment dans l’instant.

  • Détectez les moments de déformation
  • Cessez dans la mesure du possible (se flageller de ne pas y arriver est précisément un état distordu d’encourager ces états.)

Encourager signifie faire croître, ajouter de votre énergie dans l’expansion de cet état émotionnel.

Bien souvent en effet, lorsqu’on cherche désespérément un état « ultime », « maitre » etc, on encourage, nourrit un état qui est INDISSOCIABLE de l’état de déprime qu’on cherche à fuir.

C’est comme si on croit pouvoir résoudre les creux d’une mer en tempête en s’arrangeant pour faire de plus grosse vagues…

La solution de cet état est un état neutre, une mer calme, un moment où vous n’êtes plus deux, un à observer et l’autre à tenter de faire ce que l’observateur dit, mais juste un. À vivre.

Tuez votre ego !

Il n’existe pas de formule magique.

Dites le vous encore une fois : Il n’existe pas de formule magique.

La réponse idéale, facile, en quelques pages, n’existe pas.

Toutes ces années d’échecs sentimentaux sont du passé, vous ne pourrez pas les changer, ni les faire disparaître : allez de l’avant, repartez sur de nouvelles bases.

Vous avez le choix : les considérer comme le poids qui vous empêche d’atteindre ce que vous voulez, ou les événements que la vie a posé sur votre chemin pour vous rendre plus fort, les armes qui feront de vous le guerrier puissant et destructeur du futur.

Le Game n’assouvira pas vos désirs de toute puissance, de revanche : il sert à se connaitre et à comprendre les autres.
Il sert à améliorer sa capacité à séduire.

Vous vous dites : « j’ai toujours eu des problèmes avec les filles, et le Game va me corriger tous mes problèmes, va me rendre parfait, va me rendre infaillible. »
Le game n’a rien d’une aspirine : et vous êtes votre propre mal de tête !!!

Vous avez du boulot. Nous en avons tous. Donnez le meilleur de vous même.

banner parler aux femmes Tuez votre ego !
banner parler aux femmes Tuez votre ego !
Banner 50phrases Tuez votre ego !
Banner 50phrases Tuez votre ego !
Bann SexTalk 3 Tuez votre ego !
Bann SexTalk 3 Tuez votre ego !
Bann 16erreurs 1 Tuez votre ego !
Bann 16erreurs 1 Tuez votre ego !
Bann SMS1erRDV 1 Tuez votre ego !
Bann SMS1erRDV 1 Tuez votre ego !
Bann TechniqueAstucieuse v2 Tuez votre ego !
Bann TechniqueAstucieuse v2 Tuez votre ego !
31 COMMENTAIRES
  • Love's my Aim dit :

    OMG, cet article m’a fait un gros déclic là o_o
    Je viens de me rendre compte de beaucoup de choses … Excellent article, vraiment.

  • Warrior dit :

    quand on se remet en question, sa fait toujours du bien de (re)lire cet article, je pense qu’il fait partie des plus de tous ceux que j’ai lu, mon problème et à moi étant souvent le innergame. merci art de séduire :D

  • Mehdi dit :

    En quatre mot , vivre le moment présent ! J’ai lu un livre qui parle a peu près de la même chose , et que je vous recommande vivement : Eckhart Tolle- vivre le moment présent .
    A part ça très bon article , comme d’hab :p beau travail Djyrosco !

  • thierry dit :

    C’est en forgeant que l’on devient forgeront

  • YassB dit :

    Super article, vraiment ! :)

  • Alonso dit :

    J’ai comme l’impression que l’auteur de cet article pratique/s’intéresse au bouddhisme, non? ;)

  • Donnato dit :

    Très bonne article ! C’est mon réel problème (la peur d’aborder pour mon égo). Merci ! Je pense avoir compris aussi que le « perfectionisme » peut nuîre dans notre évolution.

    La réussite s’est comme dans Mario. Il faut connaître le parcours et mourrirs une 10ènne de fois pour arrivé à la fin du parcours et une 30ènne de fois pour enfin faire le parcours sans fautes. Dieu ou sous merde, on doit tous passé par là pour accomplir quelque chose.

  • jul dit :

    Étant exactement dans cet état, je me sens compris et délesté d’un poids lourd de plusieurs années.

    Merci beaucoup.

1 2

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)