Fluff Talk : Analyse

Publié dans Les Bases de la Séduction par Art de Séduire le 02/04/2008

Fluff talk analyse Fluff Talk : Analyse

Beaucoup de séducteurs pensent que le FT (Fluff Talk, renommé Fluff’) n’est pas un ami, et tentent par tous les moyens de l’éviter. Aujourd’hui, nous avons décidé de consacré notre article au Fluff, ce terme qui désigne en fait un véritable atout pour les players. Pourquoi serait-il utile à la séduction, en quoi peut-il nous aider ?

C’est ce que nous allons vous montrer ici, en s’appuyant sur l’association du FT et des patterns. Pour finir, nous verrons tout ce qu’il ne faut pas faire.

Commençons par voir les bases et une définition tout droit sortie de notre lexique.

Fluff’ (Fluff Talk) : Expression qui signifie “Blah Blah”, le fluff est le moment où vous discuterez avec votre target, histoire de récolter le plus possible d’informations sur elle. Par exemple, ses goûts, vos points communs, et tout ce qui vous servira à la séduire.

Les Bases

Le Fluff Talk est une des parties importantes de la phase d’approche d’une fille, surtout si vous envisagez une séduction à base de patterns. Le FT vous sera également nécessaire si vous envisagez d’utiliser les Eliciting Values, dans ce cas là, il ne faudra pas procéder de la même façon que pour les patterns, mais je pense que vous savez déjà tout ça.

La première règle du Fluff Talk est de directement orienter la discussion vers les SENTIMENTS, ce qui change des habituels « Tu fais quoi aujourd’hui ?« , « Tu as fait quoi hier ?« , « Oh c’est intéressant« , etc.

Avec ces phrases, vous avez un bon exemple de Fluff qui ne mène à rien, car il ne fait rien ressentir à votre cible. N’oublions pas que la séduction est avant tout une question de sentiments, saisissez donc toutes les occasions qui se présentent !

Dans l’exemple qui suit, le Player utilise une phrase banale (la première) pour construire un fil de discussion et chercher un sujet. Il la questionne, il ne se met pas trop en avant jusqu’au moment où la discussion lui permet de parler de sentiments, et d’utiliser les patterns. Voyons ça :

Player : « Alors, qu’est-ce que tu as fait hier ? »
Cible : « Je suis allée courir »
Player : « Tu aimes courir ? »
Cible : « Oui :) »
Player : « C’est vrai que ça permet de se sentir mieux »
Cible : « C’est surtout ça, oui »
Player : « Je vois ce que tu veux dire (…) »

Et continuez en décrivant ce que vous fait ressentir le fait de courir, comme la liberté, par exemple. Vous remarquerez qu’en quelques mots, nous sommes passés du stade de Fluff jusqu’aux patterns. Comme nous l’avons vu dans l’article consacrée à ces derniers, il faut fasciner votre cible.

Laissez donc faire le Fluff Talk. Vous avez maintenant compris les bases du FT, qui est tout simplement une partie importante de la séduction, celle de la recherche d’informations. Le Fluff’ n’est pas votre ennemi, même si beaucoup pensent encore que ce dernier ennuie les filles et les fait fuir, c’est tout le contraire !

« Qu’est-ce que tu as fait avant de venir ? »

Probablement la question la plus connue pour faire du Fluff’, et pour ramasser des informations/indices sur votre cible. Imaginez-vous dans un bar, dans un café ou même en boîte de nuit, cette question peux être posée juste après votre opener, et permet de lancer la discussion très facilement.

Certaines vous parleront de leurs journées en ville, d’autre de travail, bref, vous pouvez avoir droit à de nombreux sujets, mais tous permettent de trouver un fil conducteur. Vous pouvez aussi demander l’histoire d’un vêtement, en demandant « Qu’est-ce qui se cache sous cette écharpe ?« .

Cette phrase à double-sens nourrira votre relation, et vous en fera apprendre beaucoup sur votre dulcinée. Si votre cible paraît confuse, ou ne sait pas quoi répondre, ne perdez pas votre temps et passez à quelqu’un d’autre, vous pouvez toujours revenir plus tard.

Soyez toujours prêts à refléter les actes de votre cible. Par exemple, si elle vous révèle quelque chose de personnel, vous pouvez aussi en faire de même, pour montrer que ce qu’elle fait vous touche. Votre relation se développera ainsi, et c’est un bon moyen de commencer l’utilisation des patterns dans votre discussion !

Voyons maintenant ce qu’il ne faut pas faire avec le Fluff’.

A ne pas faire

  • Ne parlez pas des problèmes de votre vie privée (famille, travail, argent).
  • N’agissez pas comme un désespéré.
  • Ne parlez pas négativement de tout ce que vous voyez. Au contraire, soyez optimiste et positif.
  • Ne buvez pas trop. Vous feriez mauvaise impression en étant saoul, limitez vous à deux verres.
  • N’essayez pas d’analyser ses problèmes, vous êtes là pour séduire.
  • Ne parlez pas de vos ex-petites amies, et de tous les problèmes qui vont avec.
  • N’ayez pas la prétention d’être drôle, ça pourrait se retourner contre vous. Soyez juste sympathique et souriant (modérément, bien sur).
  • Ne vous concentrez pas sur vos problèmes de santé, soyez détendu.
  • Ne fanfaronnez pas sur vous-mêmes et vos exploits. Il y a des exceptions bien sur, mais la plupart du temps, si ce que vous avez à raconter n’est pas impressionnants, vous pouvez oublier votre cible. Mettez l’accent sur cette dernière et sur ses intérêts, c’est un chemin plus sûr.
  • Et évitez à tout prix ces trois sujets : la politique, la religion et le sport. Ce sont les trois sujets qui mènent le plus souvent à un refus.

Ainsi, nous avons vu aujourd’hui que le Fluff Talk est en fait très utile, puisqu’il permet de se renseigner sur sa cible et d’apprendre à la connaître. Nous avons vu que le FT est aussi un bon moyen de construire un fil de discussion, et qu’il existe certaines phrases permettant de lancer un Fluff plus intéressant que d’autres (voir la Partie 2 de cet article).

Le Fluff est-il fait uniquement pour les PUA ? Loin de la, il est utilisable par tous les players, puisque nous l’utilisons tous, chaque jour, sans même nous en rendre compte. N’oubliez pas de bien revoir la dernière partie sur les choses à ne pas faire, ce paragraphe peut être aussi appliquer à la séduction, plus globalement.

Pour conclure, on peux dire que le Fluff est bien souvent oublié et mériterais d’être plus souvent cité dans les phases importantes de séduction :)

How to become an alpha male small Fluff Talk : Analyse
Devenir un Mâle Dominant
La méthode de l'homme paresseux pour facilement réussir à coucher avec les femmes. Ce bestseller mondial est la référence sur l'inner game (attitude et état d'esprit du séducteur naturel).
Découvrez ce Guide >>

85 COMMENTAIRES
  • ayX dit :

    En quoi le sport est un sujet qui mène à un refus ?

    • lex dit :

      AyX : si le sport n’est pas une passion que tu pratiques, mais plutôt la ligue 1 que tu regardes à la TV : ne le met pas en avant ^^

  • Thomas dit :

    une petite question : la politique et la religion ok, mais pourquoi éviter le sport comme sujet de discussion ? il me semble que c’est une bonne piste si la fille est sportive ou encore mieux, si on est soit même sportif

1 3 4 5

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)