Art de Séduire : Techniques et Conseils en séduction et développement personnel

Developpez votre cercle social…

Publié dans Les Bases de la Séduction par Art de Séduire le 28/03/2008

Développer son cercle social Developpez votre cercle social...

J’ai remarqué depuis un moment que chez nous, la plupart des rencontres entre hommes et femmes ne se laissent pas au hasard ! Alors développez votre social !

Cet homme il sort avec la copine de son collègue, cette femme, elle sort avec l’ami de son ex petit ami, cet homme il sort avec la copine de sa sœur… bref, c’est comme si on manquait de courage d’aborder des femmes totalement inconnues, dans la rue, en boite, ou n’importe quel autre lieu avantageux…

Comment développer votre cercle social… même si vous êtes solitaire et avec zéro amis en ce moment

Vous n’avez pas besoin d’être un génie pour faire des amis, tout ce dont vous avez besoin pour construire votre réseau social (non, c’est pas un compte sur facebook) c’est être sympathique et proactif !

La solitude vient souvent de notre façon de penser. Quand quelqu’un sent l’insécurité, la dépression, et a en général une image minable de soi, ce n’est pas étonnant si peu de personnes veulent traîner avec…

D’abord, vous devez vous concentrer sur le plaisir d’autrui, soyez optimiste, et dégagez des émotions positives, surtout, vous ne voulez pas être négatif pour vous-même et pour les autres…

Souvenez-vous qu’à la longue, les gens voudront être avec vous si seulement ils en reçoivent un avantage, c’est de la nature humaine ! Si vous faites quelqu’un sentir des émotions négatives, sa patience sera limitée!

Et puis, personne n’aime ce mec qui a baissé les bras, et tout ce qu’il veut c’est qu’on ait pitié pour lui… si vous avez des sentiments d’hostilité et d’abandon, essayez de les garder pour vous .

Quand vous êtes avec des amis, permettez eux de parler des choses dont ils veulent parler. Ne soyez pas nécessiteux (Needy), en tant qu’Alpha, vous n’avez pas besoin de dire tout, et surtout vous n’avez pas besoin de diriger la conversation envers vous !

Next, vous devez être pro actif, assumez toujours que les autres sont juste « paresseux » pour ne pas prendre leur phone et composer votre numéro, enfin, pourquoi ne voudraient-ils pas traîner avec quelqu’un d’aussi impressionnant que vous…

Parce que tout le monde est « fainéant », parfois c’est vous qui devez prendre l’initiative, considérez vous comme l’organisateur de votre vie sociale.

Autre que cela, il y a peu d’autres conseils pour vous aider à construire votre cercle social :

  • Ne rien attendre de vos amis. Vous ne contrôlez pas leurs vies, Acceptez-les juste pour ce qu’ils sont, ce qu’ils font et la façon dont ils pensent .
  • Acceptez que le fait d’avoir des amis vient à un prix. Si vous devez quitter votre travail avant l’heure pour aller prendre un café avec les gars, qu’il en soit ainsi. Si vous devez sécher un cours pour aller jouer du bowling avec des camarades de classe, n’hésitez pas !
  • Si vous êtes une personne populaire avec beaucoup de connaissances, choisissez vos amis, le mauvais genre d’amis peut vous rabaisser, mais le bon genre peut vous être bénéfique (vaut mieux être ami d’un millionnaire que de l’être avec un drogue dealer !)
  • Si par contre, vous n’avez pas d’amis, ne dites jamais « Non » quand quelqu’un vous invite à faire un truc ensemble !
  • Ayez un portable, et utilisez le ! pour faire un nouvel ami, prenez juste son numéro et appelez. Invitez votre nouvel ami à faire quelque chose.
  • Quand vous invitez des gens à faire un truc, veillez à ce que ça soit convenant pour eux, par exemple, si vous savez que quelqu’un adore le film « the Lord Of the Rings » et qu’il y a un nouvel épisode dans les salles, vous savez alors que ce Mr ira sûrement le voir, arrangez les choses de telle sorte que vous le regarderez ensemble…
  • Ne vous en faites pas si vous êtes toujours celui qui appelle vos amis, souvenez vous, la plus part des gens manquent d’initiative et s’attendent à ce que d’autres fassent le travail.

Finalement, la chose que vous ne vous permettez pas de faire dans une relation d’amitié, c’est d’être nécessiteux ! On vous appellera pas toujours, pour une raison ou une autre, aussi, on va pas vous inviter à toutes les reprises, just be cool about it…

PouvoirSocial livreDVD 2 Developpez votre cercle social...
Pouvoir Social et Séduction
« Certains hommes sortent systématiquement avec les plus jolies filles sans JAMAIS avoir à les aborder dans la rue, en boîte ou en soirée ! Voici leur secret... »
Découvrez ce Guide >>

Téléchargez ces 3 guides Gratuits !
Recevez immédiatement :
  • Tension sexuelle, mode d'emploi (pdf)
  • Savoir parler aux femmes (pdf)
  • Vaincre sa peur d'aborder les femmes (mp3)

OUI, je veux tout télécharger !
28 COMMENTAIRES
  • Fred dit :

    Bonjour,

    Encore une fois, article intéressant.

    Cependant, cette conception de l’amitié me titille un peu…. Si j’ai bien compris, selon toi, il ne faut rien attendre, et ne rien espérer de nos amis : ce sont des fainéants, c’est à nous de prendre les initiatives…

    Mais… une amitié ne doit elle pas être vécue dans les deux sens ? N’est on pas en droit d’attendre, parfois, quelques retours ? Si tu as l’habitude d’appeler un ami, n’est il pas normal, de temps en temps, que ça soit lui qui appelle, et non toujours toi ?

    Disons que je n’avais jamais encore réfléchi sous cette logique de « fainéants ». Pour moi, jusqu’à présent, si je sentais que l’amitié était à sens unique, que la personne en face ne faisait pas vraiment d’effort pour qu’on se voit, et que c’était toujours à moi de prendre les initiatives… je finissais pas en conclure qu’elle n’était tout simplement pas plus intéressée que ça.

    Si d’autres ont des avis sur la question, ça m’intéresse.

  • TRz dit :

    Ne trouvez vous pas que la plupart des gens sont négatifs et veulent faire sentir qu’ils sont malheureux? (Je dois l’être aussi de temps en temps… :P) Ce que je veux dire, c’est que ce n’est pas vraiment facile d’être quelqu’un de tout le temps positif quand ce n’est pas dans sa façon de voir les choses! Mais c’est vraiment quelque chose à travailler car il semblerait que le bonheur attire le bonheur…

    @Fred, ces conseils sont pour des personnes qui n’ont pas un cercle d’amis solide à mon avis. Quand tu as déjà ta bande de pote, les choses se font tout seul! :)

  • TheDreamer dit :

    Excellent article, surtout sur la notion de proactivité ! Je pensais qu’apeller moi-même tout le temps était mal. Je sais maintenant que c’est faux :-D

    Bonne continuation!

  • Vladimire dit :

    Re Fred :
    Une chose que j’ai appris, c’est que pour être heureux avec quelqu’un, il ne faut jamais lui demander quelque chose qu’il ne peut offrir !

    Pour tes amis, il ne faut pas non plus s’attendre à ce qu’ils ne peuvent faire, juste accepte les comme ils sont..

    Et puis, oui, tu as tout a fait raison, une amitié doit être vécue dans les deux sens, alors quand ils n’appellent pas, c’est à toi de le faire, ça fait rien le faite d’inviter un ami à faire un truc ensemble…

    Re Trz :
    être tout le temps positif ! impossible, mais quand t’es négatif, vaudrait mieux le garder pour toi… aulieu d’aller en parler à toute personne.. enfin, tu vois ce que je veux dire..

    Re TheDreamer :
    merci ^^

  • Fred dit :

    Ce que je veux dire : quand c’est toujours toi qui invite, toujours toi qui demande, qui propose… à la longue, ça devient lassant, tu peux te poser des questions…

    D’ailleurs, autre point qui m’a géné dans ton article : tu dis qu’il faut être pret à tout laisser tomber (travail, cours… copine ?) pour nos amis… Je pense qu’au contraire, des amis doivent comprendre qu’on n’est pas toujours disponible, et doivent aussi s’adapter un minimum à nos disponibilité.

    Et d’ailleurs, tu le dis bien pour les relations amoureuses : tout donner, toujours être présent, ne jamais dire non, être beaucoup trop gentil, devient lassant, et ininteressant pour la fille. Pourquoi n’en serait-il pas de même avec nos amis ?

  • Vladimire dit :

    Re fred:
    Tout simplement parce que entre tes amis et ta copine, il y a une grande différence, en commençant par la liste des objectifs !

    Je crois qu’on parle pas de même « type » d’amis ! cet article donne des conseils pour développer ton cercle social et pas faire des amis, de vrais amis… un cercle social c’est tes connaissances, pas forcement tes amis.. alors on attend pas qu’ils comprennent nos problème ou qu’ils s’adapte à nos disponibilités…

  • Momo dit :

    ah encore une fois on voit qu’il ya de la réflexion derriere cette article ouè très bien xd!

  • emy dit :

    Salut , j’aime l’article car c’est tres utile pour beaucoup de personnes qui n’ont pas un cercle d’ami , mais y a t il une difference entre fille et garçon entre eux? Par eg:une fille qui a beaucoup d’ami et de connaissances filles mais pas autant garçon , meme si elle aime bien quelque uns . Et merci d’avance .

  • Vladimire dit :

    Je vois ce que tu veux dire Emy.
    Il y en a ceux qui ne traine qu’avec le sexe opposé, j’avais depuis toujours plusieurs amies, chose qui m’a aider à apprendre des tas de choses sur les filles..
    Une fille ou un mec, ça pause pas de problème, il faut juste rester sympathique et proactif !

  • jonathan dit :

    Salut à tous, c’est un super sujet que d’élargir ou de créer son cercle d’amis, l’article est intéressant (très bonne idée que les gens sont paresseux et que c’est à nous de les appeler) mais je n’arrive pas à saisir la distinction entre être l’organisateur de notre vie social avec les autres (le ciné, les sorties…) et être needy, je veux dire je n’arrive pas à saisir la frontière entre les deux. Si tu me réponds que c’est parce que je sort pas assez et que tout est une question d’expérience (comme pour aborder…ce que je commence juste à faire avec bcp de difficulté) alors

  • jonathan dit :

    alors tu auras sans doute raison on en reviens toujours à la disctinction théorie/pratique. en tout le site et les articles même s’ils sont pas tous parfait font tous réfléchir pour son travail personnel et ça c’est le vrai intéret du site (et c’est génial bien sur)

  • micmie dit :

    Salut

    si je comprend bien ce que tu dit vladimire il y a deux type de personne les amis ou on a un retour et les relation qui sont en quelque sorte un cercle élargi.

    ça me rappelle ce que me disait mon père  » les amis tu les comptes sur le bout des doigts les autres c’est des relations. Tes amis t’appelles et te soutiennent les autre tu les appelles. »

    c’est ça que tu veux dire ?

  • Rusty dit :

    Référence :

    Dale Carnegie, How to win friends and influence people !

    Ce livre expose plusieurs principes très simples à respecter pour influencer les gens et vous en faire des amis :

    1/Trois techniques fondamentales pour influencer ls autres :
    -Ne critiquez pas, ne condamnez pas, ne vous plaignez pas.
    -Complimentez honnêtement et sincèrement.
    -Motivez souvent pour faire ce que vous proposez (patterns, désir d’importance etc..)

    2/Six moyens de gagner la sympathie des autres :
    -Intéressez-vous réellement aux autres.
    -Ayez le sourire
    -Rappelez-vous que le nom d’une personne revêt pour elle une grande importance.
    -Parlez à votre interlocuteur de ce qui l’intéresse.
    -Faites sentir aux autres leur importance et faites-le sincèrement
    – Sachez écouter. Encourager les autres à parler d’eux mêmes.

    3/ 12 moyens de rallier les autres à votre point de vue :
    -Commencez de façon amicale.
    -Pourquoi prouver à un homme qu’il a tord ? Est-ce là le moyen de vous rendre sympathique à ses yeux ? Pourquoi ne pas le laisser ‘sauver la face’
    -Remerciez sincèrement vos adversaires pour leur intérêt.
    -Commencez par écouter. … Laissez-les parler à loisir.
    -Efforcez-vous sincèrement de voir les choses du point de vue de votre interlocuteur.
    -Faites appel aux sentiments élevés. (noblesse, honneur, etc..)
    -Démontrez spectaculairement vos idée. Frappez la vue et l’imagination.
    -Lancer un défis
    -Respecter les opinions de votre interlocuteur. ne lui dites jamais qu’il a tord.
    -Si vous avez tort, admettez-le promptement et énergiquement.
    -Posez des questions qui font dire oui immédiatement.
    -Accordez à voter interlocuteur le plaisir de croire que l’idée vient de lui.

    4/Soyez un leader : neuf moyens de modifier l’attitude des autres sans irriter ni offenser :
    -Commencez par des éloges sincères.
    -Mentionnez vos erreur avant de corriger celles des autres
    -Faites remarquer erreurs ou défauts de manière indirecte.
    -Posez des questions plutôt que de donner des ordres directs.
    -Laisser votre interlocuteur sauver la face.
    -Louez le moindre progrès et louez tout progrès. Faites cela chaleureusement et généreusement.
    -Donnez une belle réputation à mériter.
    -Encouragez. Que l’erreur semble facile à corriger.
    -Rendez les autres heureux de faire ce que vous suggérer

    Ce livre est une véritable mine d’or et je vous conseille de vous le procurer dès que possible ! Gagnez quelques minutes de vie grâce à ce livre, c’est possible ! Obtenez-le au prix d’un paquet de cigarette sur internet, comme en librairie !

  • Rusty dit :

    Référence :

    Comment avoir plus d’amis, © Creative Commons traduit et adapté par
    Christian H. Godefroy en français

  • John MCHeny dit :

    Je préfère des conseils comme ceux qui sont donnés en commentaires par Rusty : ça vaut mieux que du « évitez de vous faire des copains chez les losers » « séchez les cours pour faire acte de présence au bar »…

    • Philou dit :

      Franchement je pense pas John parce qu’en ce qui me concerne, j’ai du mettre de coté ma social life pendant un temps (le temps de retablir le cap dans mes etudes) et c’est vrai qu’il y a des sequels a faire ca… notamment la petite voie qui te dit : « non, tu vas perdre ton temps » mais quand on y reflechit, les benefices qu’on tire en investissant du temps dans sa social life sont beaucoup + important que de passer sa derniere heure de boulot le vendredi de 18 a 19h devant un ecran d’ordi. D’ailleurs, dans la boite ou je bossais, c’etait justement le jour et l’heure a laquelle on allait tous boire une biere au pub. Bref, tout ca pour dire qu’il y a les faits (ce que tu disais et qu’il ne faut pas faire) et l’idee soulevee dans ce post (ce qu’il faut faire pour elargir son cercle d’amis).

  • Oum's dit :

    J’adore cet article sincerement! Il donne la pêche ;) Merci a toi Vladimire!

  • Oum's dit :

    @Rusty, J’ai le livre juste devant moi :D. C’est une vraie référence! « Comment se faire des amis » de Dale Carnegie, Ils donnent de tres bons exemples! Dommage qu’ils ne soit plus de ce monde.

  • Oum's dit :

    PS: Tu a tres bien résumé ses principes!

  • pascal dit :

    je vous parle d’une difficulté qui je pense certains hommes ont: sur internet sur des sites de rencontres j’ai remarqué que quand j’ecris ou que je veut tchatter avec une fille qui me plait meme en lui envoyant des cadeaux virtuels elles ne me repondent pas je voudrais savoir pourquoi merci de votre conseil

  • le passant dit :

    Je suis très partagé sur cet article,
    Bien sûr, il faut se bouger le c.. pour se faire des amis, c’est fondamental ne pas tjrs attendre des autres, être motivé quoi, ça c’est complètement vrai.

    Cependant, comme disent d’autres, je pense que si c’est moi qui appelle tjr la mm personne sans retour, il y a des questions à se poser.

    Certains pts m’ont choqué comme la comparaison millionnaire/dealers drogué. Bien sûr il faut choisir ses amis en étant un peu calculateur mais il faut aussi être ouvert ! C’est par des clichés pareils qu’on en arrive à faires des exclusions par des jugement de valeur superficels et conformistes.

    Enfin pour terminer ma critique, je pense qu’il faut se comprendre soi-mm avant de comprendre les autres. Je veux dire en ce sens que on ne peut pas tjrs afficher des sourires, être aimable, si on mène une vie qui nous correspond pas, dans laquelle on est pas intègre avec nos envies, notre caractère. Selon mon humble avis, je pense (je dis bien je pense) que quelqu’un qui n’a pas d’amis doit mettre ce problème en regard avec son passé, pas ds le but de radoter négativement sur des erreurs mais de comprendre comment il en est arrivé là et remédier à son présent. Il ne sert à rien de se « forcer » à se faire des amis sans être bien dans sa peau.

    Voilà voilà

1 2

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)