Où sortir à Paris pour draguer : les boîtes de nuit déchiffrées

Publié dans Le Buzz Séduction par
ArtDeSeduire.Com

Où draguer à Paris boîtes de nuit Où sortir à Paris pour draguer : les boîtes de nuit déchiffrées
Comment choisir sa boîte de nuit pour sortir à Paris ? Quel sera le meilleur club, celui au plus grand ratio homme/femme ? Tous les classements des journalistes sur les meilleures boîtes de nuit manquent cruellement de chiffres, souvent écrits au pifomètre…

Dans cet article, on commente une infographie des meilleures boîtes de nuit où sortir à Paris pour draguer.

Cette « étude » est réalisée d’après l’analyse de la base de données de Chauffeur Privé, un VTC (Voiture de tourisme avec chauffeur) comme Über ou Snapcar.

Vous commandez votre taxi sur votre smartphone, lui donnez un point de départ, puis un point d’arrivée comme dans un taxi normal.

Où les taxis de Chauffeur privé ont-ils déposés leurs clients et leurs clientes nocturnes qui souhaitaient s’ambiancer ? Quels sont les clubs parisiens qui ont la côte ? Résultats en image !

OU SORTIR DRAGUER BOITES DE NUIT PARIS Où sortir à Paris pour draguer : les boîtes de nuit déchiffrées

Pour voir l’infographie en grand : Où sortir draguer à Paris ?

Dans quelles boîtes de nuit vont les filles ?

Les chiffres sont clairs : les filles qui utilisent des VTC sortent sur les Champs Elysées. Dans les 6 premières boîtes de nuit, une seule n’est pas située dans le VIIIème arrondissement. Raspoutine, Titty Twister, Madam, BC, Papillon, seul le Wanderlust se la joue solo, à l’Est de Paris.

Il s’agit de commandes de filles, mais est-ce pour y aller, ou pour en repartir ? Ces chiffres veulent-ils dire qu’elles arrivent seules, ou qu’elles repartent seules ? Si elles repartent seules, est-ce vraiment un bon plan drague ?

Verdict : manque de clarté !

Les boîtes de top models

Mesurer l’augmentation de l’affluence pendant la Fashion week, idée intéressante. Certaines boîtes de nuit sont en effet spécialisées dans l’organisation d’after-shows, et des promoteurs bien en place savent attirer les filles dans leurs clubs.

Verdict : chiffre clair et validé par la team ADS !

Les boîtes pour pécho

Le critère retenu pour cette analyse n’est pas pertinent, on zappe. Les clients en commande révisable peuvent aussi très bien bouncer vers un autre club.

Verdict : point faible de l’étude. Et puis les vrais savent : séduire, c’est partout, tout le temps…

Les boîtes de riches

La carte bleue ne ment pas. Très bon critère choisi par Chauffeur Privé. Au moment de votre inscription sur l’appli, on vous demandera de rentrer votre carte de paiement, une bonne fois pour toutes.

Verdict : un trio de tête solide, Silencio, Montana, Titty Twister.

Tous les autres critères sont à peu près aussi discutables : les chauffeurs ne savent pas ce qu’il se passe à l’intérieur, ne savent pas combien les clients dépensent !

Le mieux à faire, pour se rendre compte de l’ambiance d’une boîte de nuit, c’est encore d’y aller.

Vous pouvez préparer vos sorties intelligemment : trouvez d’abord les groupes Facebook ou les sites internet des boîtes où vous comptez vous rendre !

Ainsi, vous pourrez analyser le dress-code, et comprendre quelles populations se rendent dans le dernier club parisien à la mode !

Et on se quitte avec le morceau que vous risquez d’entendre de plus en plus en soirée : Detian, de Weval.

Si ça vous rappelle quelque chose, c’est normal : c’est ce morceau du duo Néerlandais qui a été choisi pour rythmer le déhanché de Penelope Cruz dans la dernière pub Schweppes

Bon clubbing à tous les Parisiens !

Sélim

Bann SexTalk Où sortir à Paris pour draguer : les boîtes de nuit déchiffrées

9 COMMENTAIRES
  • Spiegel dit :

    En terme de rapport qualité (ratio femme/homme), prix, fréquentation, le bus palladium me parait pas mal du tout. Le truc louche quand même c’est q’on dirait que le coin est déserté durant la fashion week (WTF?!)

  • Clem dit :

    POURQUOI J’HABITE PAS A PARIS ??????????????????
    Ah oui parce qu’être Breton = être supérieur
    Non sérieux c’est nul on n’a pas autant de boîtes ici … donc moins de filles et comme la mentalité n’est pas vraiment la même c’est encore plus dur … snif

    • lex dit :

      Clem : Mais il est plus facile de parler à un breton qu’à un parisien ! Le parisien est plus aggressif , donc, c’est cool aussi !

    • Clem dit :

      lex: Ouais c’est vrai mais je pense aussi (j’ai peut être tord) que les filles sont plus réceptives aux avances et plus ouvertes pour des aventures sur Paris non ?

    • lex dit :

      Clem : réceptive aux avances, je pense pas. Mais, je ne connais pas la bretagne, et pas très bien les parisienne, je suis niçois, alors…. ^^

  • Jeff dit :

    Je ne suis pas parisien mais au moins, lors d’un séjour à la capitale, j’aurai quelques idées où sortir.

  • Maboulox dit :

    Encore une séléction très orienté vers l’ouest de Paris, n’oubliez pas les dragueurs de gauche !!

    • Sélim dit :

      Mais c’est pas NOUS Maboulox ! Même si effectivement, à part le Wanderlust, pas grand chose dans cette sélection et pour cause : qui utilise Chauffeur Privé, über etc… ? On est à ta dispo pour accueillir un article sur le top 10 des bars à bières cheap, intermittents et tout et tout ! (oui, je force le trait, c’est le jeu !)

  • Maboulox dit :

    Vous me tentez…

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)