Peur de l’engagement : les filles sont-elles les nouveaux queutards ?

Publié dans Le Buzz Séduction par Sélim le 06/12/2012

les nouvelles Bridgets Jones Peur de lengagement : les filles sont elles les nouveaux queutards ?

Cette semaine on s’insurge à la suite de l’article du Elle, « Les hommes sont-ils les nouveaux Bridget Jones? ». Un article qui explique qu’en 2012, les mecs veulent s’engager dans le couple mais que les girls, they wanna have fun. Que Sex And The City a donné envie aux filles de coucher à gauche à droite et que les mecs rêvent d’un nid douillet.

Et c’est marrant que ça arrive maintenant cette discussion sur le couple ou le célibat. Dans les commentaires de l’article sur la boxe et la séduction, un lecteur nous reproche une approche un peu trop normative, comme si on voulait vous cloner et que le couple était le but ultime.

La conclusion de cet article sera simple : vous y apprendrez ce que recherche VRAIMENT une femme aujourd’hui.

Ca veut dire quoi être une Bridget Jones ?

Reliquat de la fin du XXème siècle, la Bridget est une fille avoisinant la trentaine, célibataire boulotte et marrante. Pas la fille canon, juste la fille avec qui on couche en fin de soirée quand y’a plus que ça à se mettre sous la dent. Qui déprime un peu et rêve d’être avec des mecs trop bien pour elle.

Adaptés au ciné, les bouquins de l’anglaise Helen Fielding l’ont rendue millionnaire en racontant les aventures de Bridget Jones, amoureuse de coureurs de jupons, de mecs qui ne veulent pas s’engager, bref, de mecs qui ne veulent pas d’elle.

Et adapté aux mecs, ça veut dire quoi être un Bridget ?

Pour ne pas sombrer dans la confusion, la rédactrice du Elle décide d’appeler LE Bridget un Bob Jones. Vu que c’est pourri, on va l’appeler Tom. Tom Jones, « Sex Bomb », tout de suite ça sonne mieux.

Le Tom Jones est donc un mec qui veut s’engager, qui veut vivre en couple avec une fille. Diantre, mais pourquoi donc ? Pourquoi vouloir être en couple ? Comme le rappelait un de nos lecteurs, ici c’est Artdeseduire.

Notre but, c’est de vous donner les clefs de la séduction moderne, pas d’influencer votre choix. Notre but ultime : vous aider à trouver le bonheur. Alors que ce soit en couple ou célibataire, nous, ça nous touche assez peu. On veut faire de vous des mecs séduisants, mais vous faites ce que vous voulez de la boîte à outils qu’on met à votre disposition!

Le Tom Jones veut donc le couple. Nous ne le jugeons pas, une partie de l’équipe étant elle-même en couple à l’heure où est écrit cet article (eh, ça peut changer…). Biologiquement, on peut comprendre l’envie de procréer, il paraît qu’on est là pour perpétuer l’espèce.

Le Tom Jones veut le couple, le mariage, les enfants. La vie de la famille Kinder en somme.

Pourquoi ça coince avec les filles ?

Parce que les mecs seraient fébriles. Perdus en cette période redoutable de crise économique. On rechercherait chez les femmes l’image de notre mère protectrice. On imaginerait le foyer comme refuge face à la violence du monde extérieur.

Ok, pourquoi pas… Argument psychologique à deux balles, mais on peut l’accepter par politesse.

Le problème ne viendrait donc pas tant des mecs que des filles, ces nouvelles amazones qui nous utiliseraient ! Qui coucheraient avec nous pour des ONS, sans s’impliquer, sans lendemain, nous prenant pour des jouets ! (PS perso : mais allez-y les filles, on est là pour ça, dispo sur @Artdeseduire !)

Elles ont tout pour elles, ces nouvelles femmes ! Plus libres que leurs aînées, que leurs mères, elles réussissent mieux que nous à l’école. Elles gagnent bien leur vie, elles sont indépendantes et n’ont absolument plus besoin de nous pour leur survie.

(Rappel : les deux valeurs principales recherchées par une femme chez un homme, d’après Révélation, sont la Survie et la Reproduction.)

Survie, elles n’ont plus besoin de nous. Reproduction ? Les progrès de la médecine font qu’aujourd’hui, une femme peut avoir un bébé toute seule (dédicace Jean-Jacques). Orgasme ? Toutes seules ou assistées par canard ou rabbit à piles, elles ont la situation bien en main.

La conclusion qui s’impose, qui est assez indiscutable : pourquoi une femme irait-elle s’emmerder avec un mec ? (Là je suis sérieux, je me mets à la place de certaines filles et je me dis : « Mais pourquoi elles devraient supporter un tocard ? »).

Mais on a plusieurs pistes pour vous redonner le sourire ! Non, nous ne sommes pas condamnés à devenir des Bridget Jones !

Pourquoi « Elle » ne dit pas la vérité ?

Magazine de Parisiennes les copains…

Elle a beau avoir une diffusion française en région et un rayonnement mondial, regardez les rédactrices : toutes à Paris. De facto ça biaise l’article… La vie sociale à Paris et dans les métropoles est si agitée qu’on peut passer d’une fille à une autre chaque nuit, et c’est pareil pour les filles.

Si je prends mon humble expérience, mes potes en province (Bordeaux, Grenoble, Strasbourg…) se sont maqués beaucoup plus tôt, font des gosses beaucoup plus tôt. Moins de mondanités, moins de m’as-tu-vu, on se pose moins ces questions quand le choix est restreint.

Les témoignages des mecs ? Inventés ou réels, on s’en fout, on ne va pas faire de quatre témoignages de mecs une réalité. Alors oui, c’est vrai, certaines filles ont peur du couple, n’ont pas envie de s’engager, mais regardez vraiment autour de vous.

Sont-ce les filles qui se plaignent le plus du manque d’engagement des mecs ou l’inverse ?

Comment ne pas devenir un Bridget ?

En regardant ce qu’on leur reproche ! On a pris les témoignages des mecs qui sont allés geindre dans « Elle ». Découvrez ces hommes désorientés, et tirez-en les leçons pour ne pas devenir un mec que les filles utilisent…

Elle me disait que je n’étais « pas assez actif et stimulant. »

Arthur, 34 ans, veut présenter sa famille au bout de quelques semaines. La fille prend peur, se sent piégée, le quitte.

Richard, 38 ans, admet qu’il veut une relation. Erreur de débutant. Allo ! On n’abat pas son jeu sur la table comme ça, sans y être contraint et forcé ! Il déclare aussi avoir une horloge biologique qui tourne. Mon dieu… On est dans une pièce de théâtre comique, là… Un homme qui parle de son horloge biologique…

Stéphane, 29 ans, se plaint lui de l’image négative que les femmes ont des hommes à cause des séries télé comme Sex & The City. Accuse les séries de déformer la normalité : le mec normal de la télé (beau, riche, grand, amoureux mais pas envahissant) lui filerait des complexes…

Vous voulez que je vous dise ? En un mot que je résume ma pensée ? NEEDY.
Ces mecs-là sont ce qu’on peut trouver de plus éloignés de l’Alpha Male, le mâle dominant. Vivre pour une femme ? Vivre pour un couple ?

Raté. Vous devez vivre pour vous. Vous devez vivre pour vos rêves. Tant mieux si une fille arrive à trouver sa place là-dedans. Tant pis si ce n’est pas le cas. Le message qu’on décrypte au travers cet article ?

Les femmes cherchent toujours le prince charmant. Mais version 2012. Le mec qui gagne sa vie. Qui a ses potes. Qui vit sa vie sans être un boulet. Elles ne veulent pas du petit être fragile qui est en vous, elles ne veulent pas d’une bouche supplémentaire à nourrir, elles préfèrent investir dans des Loubout’ !

Ce n’est rien d’autre que ce que Swinggcat a toujours mis en avant avec la théorie du prizing : vous devez être le prix. Vous devez être chassé, et non courir derrière les femmes. Renverser la perspective !

Ma conclusion : l’article de Elle ne concerne qu’une partie des hommes. Ceux qui en ont marre de se taper des coups d’un soir, ceux qui voient le couple comme un idéal. Si vous voulez absolument être en couple, visez des filles qui ont l’habitude d’être en couple et pour qui c’est aussi un idéal de vie !

Sinon, vous pouvez toujours vous taper des vieilles qui ont envie de procréer. Qui a dit COUGAR ?!

Et vous, ça vous est déjà arrivé de tomber face à des filles qui ont eu peur de l’engagement ? Vous avez fait comment ?

(Perso, je me souviens d’une fille qui avait fui, je suis bien resté traumatisé du mardi au jeudi soir… Neeeeeext !)

Sélim, pour @artdeseduire

PouvoirSocial livreDVD 2 Peur de lengagement : les filles sont elles les nouveaux queutards ?
Pouvoir Social et Séduction
« Certains hommes sortent systématiquement avec les plus jolies filles sans JAMAIS avoir à les aborder dans la rue, en boîte ou en soirée ! Voici leur secret... »
Découvrez ce Guide >>

126 COMMENTAIRES
  • La Sauterelle dit :

    @L’autre Antoine: « Se dire qu’on se met en couple avec une personne parce qu’on a révisé ses exigences à la baisse, c’est ignoble! »

    A force de vanter la beauté, de s’émerveiller devant les HB 9-10 et/ou les (ultra) beaux gosses, une chose fondamentale.

    « La qualité d’une relation de couple est indépendante (à la base) de la beauté de deux individus qui le composent. »

    La beauté n’est qu’un critère esthétique basé sur l’ego par rapport à soi et aux autres ainsi que par rapport au désir, c’est vrai. Malgré tout, la qualité d’une relation sera basée sur la connexion émotionnelle entre les deux et ça n’a rien à voir avec la beauté de l’un ou de l’autre.

    Du coup, le “Je me contente de toi, faute de mieux.” n’a de sens uniquement si l’un a une meilleure connexion émotionnelle avec une autre personne.

    C’est en cela que les exigences physiques et superficielles que nous avons tous sont ridicules puisqu’elles sont presque hors sujet.

  • Zidd dit :

    je pense que « je me contenterai de toi faut de mieux » est assez frustrant pour les oreilles qui l’entendent.

    Sans parler d’exigences à la baisse, si tu te mets avec une personne il faut qu’elle te plaise ! c’est comme si on disait a une femme : tiens toi t’es vraiment moche, je pense que je peux me poser avec toi personne ne te draguera personne n’essayera de te baiser ! et tellement tu galères a trouver un mec, je pourrai te tromper allègrement tu resteras avec moi » bien sûr j’exagère un tant soit peu avec cet exemple.

    Je considère que la beauté est aussi un critère subjectif et donc superficiel, avec le temps on vieillit, on change morphologiquement, notre poids évolue, nous ne sommes a l’abri de rien, un accident peut survenir, des cicatrices …….

    La beauté du coeur est peut être en second plan ( je pense qu’il faut se l’avouer le physique compte un minimum ), le charme et l’intellecte ( ça existe ce mot ? ) aussi !

    Zidd

    • selim dit :

      Mais ça, jamais tu ne le dis à la personne en face de toi.
      Dans une relation, il y a toujours un gagnant et un perdant. Toujours un qui accepte de perdre un peu pour que les exigences des deux se rencontrent. Même quand les deux protagonistes sont potentiellement de même valeur…
      Quant à la vieillesse, elle est normale.
      Les cicatrices, c’est la vie… Tu ne pourras pas y échapper, les femmes de ta vie non plus Zidd !

  • Zidd dit :

    arff, donc cela rejoindrait mon autre interrogation, me dire que le passé c’est le passé, qu’elle a eu des plans cul, eh bien c’est ainsi. En même temps en « contre raisonnement » je me dis, certaines filles peuvent avoir eu un passé très trouble et ne le révéler qu’après plusieurs années.

    Je regrette d’avoir été « difficile » de par le passé, j’ai raté des tas d’expériences, et c’est nul de penser que  » jsuis un mec et j’ai pas un tableau de chasse approchant la centaine, quelle honte ».

    Enfin, j’ai comme « consolation » d’avoir des liens solides famille amis, et d’avoir soi disant du succès, a limite passer pour naïf, que c’est amusant !

  • Superbrunette dit :

    @ L’autre Antoine : tu sais depuis la lecture de l’article et des commentaires de cet article (merci à la Sauterelle au passage) j’ai un peu l’impression d’avoir touché le fond du problème. Je veux dire de MON problème. A trop mettre d’intellect dans mes relations avec les hommes (de l’approche jusqu’à la relation elle-même), j’ai fait BEAUCOUP de conneries. Enfin disons plutôt que je me rends compte à quel point je suis à côté de la plaque avec mes exigences parfaitement irréalistes, voir odieuses pour certaines. Je n’ai pas de problèmes pour me remettre en question quand je me rends compte que je prends le mauvais chemin. Bref, le problème quand tu multiplies les exigences, c’est qu’il arrive un stade où tu dénatures le côté « humain » de la relation. Cette volonté de contrôle absolu est juste néfaste. Je pense que « baisser ses exigences », même si l’emploi de ce verbe peut sembler dépréciatif, n’a rien de dégradant en soi. En ce qui me concerne, j’ai pris conscience que je devais faire un énorme travail sur moi-même en terme d’émotions. Je suis complètement déconnectée à ce niveau et je pense sincèrement que c’est ce qui me pourrit la vie dans ma relation aux hommes…voir à autrui de façon générale. Et me fait passer à côté de certaines personnes qui ont de réelles qualités humaines, une sincérité de sentiments…une authenticité que je ne suis pas apte à percevoir en l’état actuel des choses.
    Voilà, il s’agit de mon cheminement personnel, je conçois tout à fait que nous n’ayons pas le même.

  • William dit :

    Perso c’est vrai que je rencontre beaucoup de filles qui ne veulent pas s’engager, mais parce que quelque part c’est ce que je recherche. Je fais très vite comprendre que le couple, NON MERCI (principe d’honnêteté).

    Après à 20 ans je pense aussi que c’est normal de tomber sur beaucoup de filles qui ne veulent pas s’engager (heureusement d’ailleurs). A 30 ans j’aurais peut être été un peu plus affolé (encore que ?).

    Le seul bémol, c’est que cette indépendance que les filles ont prises, maintenant qu’elles ont la liberté de coucher à droite à gauche, est vécue de façon bien pire que les mecs.
    Comme par vengeance elles n’hésitent pas à briser des coeurs pour tirer leur coup, j’en ai même vu utiliser le timebridge pour ça (pour ceux qui ne me croient pas j’ai du témoignages en stock !).

    Qu’elles se libèrent sexuellement oui, qu’elles nous la fassent à l’envers NON !

  • William dit :

    @Lex : Je ne suis pas spécialement d’accord avec ça. Cela voudrait dire que pour être mince, un obèse doit devenir anoréxique ^^.

    De plus un tel raisonnement justifierais et rendrait légal la justice personelle (la vengeance quoi).

    Mais concernant ce sujet, force est de constater que c’est bel et bien ta théorie qui s’applique et ce, quoiqu’on fasse.
    Bientôt ce sont les hommes qui feront des grèves du sexe xD !

    • lex dit :

      William : effectivement, ça ne s’applique pas à tout.. ^^ Même pas foncièrement certain que ça s’applique. Je pense plutôt à une sinusoïde de corde (donc, soumit à la friction), en terme de courbe.

  • William dit :

    @Lex : Pour la sinusoïde de corde je vais te croire sur parole, ce n’est pas du tout mon domaine xD !

    • lex dit :

      William : bah, ça monte haut, ça descend bas, puis ça monte un peu moins haut et descend un peu moins bas, puis ça monte un peu moins haut, … Tout ça pour tendre vers un équilibre plat. ^^

  • Man dit :

    J en ai marre moi de faire des efforts pour être apprecié par les femmes, desormais je vais me concentrer sur moi meme , et je me facilite la vie , je prefere le prizing dans la mesure ou je Fais faire ce que je veux sans être obligé de passer pour marrant , parceque je me force a être marrant et faire rire cette femme , bein j eprefere me developper me concentrer plutot sur mes projet mon bien être et tout ce qui rapporte la force et le bien etre

  • -Morgan- dit :

    Et si la fille (23 ans), que l’on connait depuis 4 ans, qui est donc dans notre cercle d’amis proche nous dis :
    -Qu’elle à peur du couple
    -Que pour elle aimer=souffrir
    -Qu’elle à déjà donné dans sa vie pour rien
    -Qu’1 homme sur 2 à déjà trompé sa copine
    -Qu’elle ne fait pas confiance aux mecs
    -Qu’elle ne veut pas qu’on s’attache à elle car elle se juge instable émotionnellement
    -Que dans sa tête c’est les montagnes russes et il y a plein de noeuds!
    -Qu’elle se dit « ça sert à quoi d’être en couple ? Quand je vois toute la merde autour de moi franchement… c’est prise de tête! »
    -Paradoxalement elle précise que ce n’est pas une fille qui couche à droite à gauche (Roulage de pelles BEAUCOUP, allumeuse souvent mais elle ne va que très rarement jusqu’au bout, elle me l’a d’ailleurs dis très souvent ! « Je me tape pas des mecs comme ça moi ! C’est pas mon genre »
    -Qu’elle sors « Je sais très bien que c’est moi qui vais foutre la merde… »
    -Qu’elle dit « Je suis pas fermé en plus mais … Si je voulais pas je te stopperai mais je sais pas! Pourquoi se mettre en couple ? »
    -Qu’elle à une grosse fierté
    -Qu’elle est très fragile et faible fans le fond

    MAIS que à côté de ça cette fille on à déjà couché avec
    -Que pour une fois elle avait envie de tenter
    -Qu’elle joue le jeu de la séduction
    -Qu’elle répondra toujours aux messages
    -Qu’elle craque à chaque soirée parce que : « Je sais pas, trop dur de résister ! Dans le regard… »
    -Que quand on s’embrasse en soirée, c’est intense, il se passe quelquechose
    -Qu’elle s’intéresse à moi
    -Qu’elle rêve de moi et qu’elle n’hésite pas à me le dire
    -Qu’on à parlé de moi dans sa famille et qu’elle n’hésite pas à me le drire
    -Qu’on à un putain de feeling et vécus de superbes choses ensembles
    -Qu’on à toujours joué au jeu du chat et à la souris
    -Et qu’elle sait ce que je veux… autrement dit: TENTER l’aventure car j’estime que ça peut être fun !

    JE FAIS COMMENT ??? (Hormis me tirer une balle !!! ^^)
    J’ai l’impression que le coeur dis oui, et la tête dis non!

    HELP !!! ^^

    PS: On tiens beaucoup l’un à l’autre, aucun doute là-dessus.

    • lex dit :

      -Morgan- tu lui dis que t’es pas comme les autres, qu’elle le sait déjà, et que vous serez bien ensemble. Qu’il faut qu’elle se laisse tenter.

  • -Morgan- dit :

    C’est déjà fait mon cher Lex… :/
    Mais elle se dit « Mais ça va apporter quoi de plus franchement ? »

    Elle à pleins de noeuds dans la tête… Elle me dis que dans sa tête c’est les montagnes russes!
    J’ai pas le sentiment qu’avoir un mec fait parti de ses priorités à l’heure actuelle. Elle m’a avoué être vachement bien dans son petit confort et qu’elle à peur d’en sortir!

    Le problème c’est que plus je dévoile mon game et mes intentions, plus je lui laisse le choix! Et j’en perd pas mal de mon côté Alpha. C’est limite moi qui lui court après… (Tout en sachant me faire désirer quand même mais j’arrive pas à l’avoir! Du coup à force je commet 2-3 boulettes à droite à gauche!)
    c’est vraiment une partie difficile avec une marge sérrée!

    J’arrive pas à trouver les bons arguments et les bons mots pour la rassurer ! J’ai l’impression que ça sera jamais suffisant ^^

    Du coup à chaque fois qu’on se voit, on à un relation assez ambiguë et j’ai l’impression de pas trop savoir où me placer…
    Et les autres filles sont clairement fades à côté.. c’est pour ça que je veux pas la lâcher! :)

    Est ce qu’elle n’est pas assez attirée ?

    • lex dit :

      -Morgan- : possible. Attaque une phase de push’n'pull, avec des phases de FO courte, genre trois jours/une semaine, selon vos habitudes.

  • Zeugma dit :

    Déjà je pense qu’on peut être un mâle Alpha est voulant une relation sérieuse. Être l’alpha est toujours possible même en couple oui, C’est juste un état d esprit, une philosophie totalement différente des coups d’un soir ou autre. C’est un article vraiment intéressant merci! Je vois la morale de cet article comme: « Tombe sur une fille avec le même état d esprit, sinon, tant piiis…! » Et ça repose un peu sur de la chance tout au début de la rencontre si on ne dévoile pas toutes ses cartes dès le début.
    J’ai eu plusieurs fois de « mauvaises pioches » (pour mes buts! Mais sinon, superbes. ‘Manquait juste leur même envie de relation.) mais malheureusement, on s en rend souvent compte que bien tard.
    Merci encore pour cet article! Bon travail.

  • La Sauterelle dit :

    Il y a une émission sur France 2 qui traite du sujet de l’article sur les femmes libérées qui seraient les nouvelles queutardes et qui feraient peur aux hommes.

  • Ccyle dit :

    Je vous rassure, en 2013, il y a encore des filles qui cherchent à se poser avec un mec. J’entends beaucoup d’hommes se plaindre de l’attitude des filles mais ça concerne (je pense) que la tranche des 20/30 ans.
    En ce qui me concerne, je ne traite que les queutards comme des queutards.
    Les autres mecs, je les respecte.
    Oui de temps en temps, on a envie d’un plan cul, ça ne fait pas de nous des salopes, on est comme vous, et d’autres fois, on a aussi envie de vivre un truc sympa et sérieux avec quelqu’un.
    Oui on pourrait se passer de vous sur tout mais honnêtement faire un gamin sans père, c’est nul, ne serait-ce que pour l’enfant. Un enfant a besoin de ses deux parents pour bien grandir et bien démarrer dans la vie. Et la vie est tellement compliquée ces temps-ci.
    Malheureusement on est plus méfiante qu’avant. Certaines sont trop exigeantes (on choisit pas son mec par rapport à son salaire..)
    Je me souviens de l’article de Glamour sur le mec « normal »
    Pour moi, un mec normal serait juste un mec qui voudrait une relation normale, et pas un plan cul, quelqu’un qui n’ait pas peur de s’engager.
    Je trouve que les relations hommes/femmes sont déjà assez compliquées alors si on commence à croire ce que ces journalistes racontent, on n’a pas fini…
    Puisque la femme est aussi libre que l’homme, on devrait mieux s’entendre je pense, être sur un pied d’égalité.

1 2 3 4

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)