La masturbation nuit-elle à votre pouvoir de séduction ?

Publié dans Le Buzz Séduction par Sélim

seduction et masturbation La masturbation nuit elle à votre pouvoir de séduction ?

On ne va pas se mentir, que vous soyez en train de lire cet article sur un ordinateur fixe, portable, une tablette ou un smartphone, vous l’utilisez aussi à des fins plus directes pour regarder des films sans séduction où on vous montre le résultat !

Oui, je veux parler des films pour adultes : il paraît qu’une partie croissante des jeunes devient accro au porno. Récemment, une étude a fait grand bruit, renommant les 15-24 ans la génération Youporn…

Tous accros, vraiment ? Une communauté en ligne a décidé de lutter contre l’addiction aux films pour adultes en poussant ses membres à abandonner la masturbation.

Découvrez le projet No Fap !

Je suis vieux, alors le projet No Fap, vous vous doutez bien que je l’ai déjà expérimenté. La première fois, je m’en souviens, c’était à cause de mes potes…

Le projet No Fap 2003

Décembre 2003, j’avais une « copine » à Grenoble où j’étudiais, et mes potes du bassin d’Arcachon et moi avions loué « 40 jours et 40 nuits », une comédie avec Josh Hartnett pendant les vacances de Noël.

Le héros, un tombeur, décide de s’abstenir de tout rapport sexuel pendant 40 jours et 40 nuits. Mes potes m’ont mis au défi de faire pareil…

Autant vous dire que je n’ai pas tenu plus d’une semaine, avec pour argument : « Où est le mal à se faire du bien ? »

Le projet No Fap 2014

Dix ans plus tard. Youporn et les sites de streaming sont partout, les films pour adultes sont disponibles gratuitement en deux clics.

Selon l’étude de Cam4.fr et de l’Ifop, 42% des femmes de 15 à 24 ans auraient déjà “surfé sur un site porno”, soit 35 points supplémentaires qu’en 2006, où elles n’étaient donc que 7% d’entre elles.

Face à cette généralisation de la consommation de films sur les tubes, le mouvement NoFap propose 4 (bonnes) raisons d’arrêter de se masturber.

Raison #1 du NoFap : la santé mentale

En effet, plus de 1500 adeptes du No Fap ont récemment rempli un sondage, et il semblerait que trop de masturbation soit source d’angoisse et de dépression.

On dit souvent que certaines personnes ont l’alcool triste, là il semblerait que nos NoFap aient la branlette triste…

Raison #2 du NoFap : trouver une copine

La plupart des répondants au sondage pense que cet abus de masturbation nuit à leur capacité à trouver une petite amie.

Pourquoi ? Est-ce qu’ils en attendent trop sexuellement quand ils rencontrent une fille ? Est-ce que leur addiction leur joue des tours en voulant s’adonner à des pratiques refusées par les filles ?

Est-ce l’image qu’ils ont de la femme qui se retrouve faussée à cause de cet abus de porno ?

Autre raison possible : est-ce qu’après la masturbation, les mecs manquent d’envie, de testostérone, n’ont plus envie de « partir en chasse » ? On parle souvent de petite mort, ce n’est probablement pas pour rien !

Les chiffres intéressants : 75% des répondants au sondage NoFap sont célibataires, et la moitié d’entre eux déclare n’avoir jamais couché avec une fille.

On aime bien cette raison : délaisser les films pour faire la rencontre de vraies filles de votre quartier, les aborder, leur parler, les séduire. Elles ne se déshabilleront pas aussi vite que celles en ligne, mais elles ont d’autres avantages cachés…

Raison #3 du No Fap : la qualité de la vie sexuelle

Trop de porno nuirait-il à la vie sexuelle des fappeurs ? C’est en tout cas ce qu’ils ont répondu au sondage.

Selon eux, l’abus de films pour adultes aurait un impact négatif sur leur vie sexuelle, qu’ils soient en couple ou célibataire.

L’étude ne dit pas pourquoi mais on a bien deux idées en tête :

  • Soit ça nuit à la performance des mecs qui se comparent aux acteurs
  • Soit ils sont frustrés parce que leur copine n’est pas comme les filles des films

Serait-il possible que certains hommes confondent le porno et la vraie vie ?

Raison #4 du No Fap : le libre arbitre

Reprendre le contrôle de leur vie face à cette addiction, telle est la quatrième réponse du sondage.

Certains mecs décident d’arrêter de regarder les tubes pour reprendre le contrôle de leur vie, pour maîtriser leur volonté et ne plus se laisser posséder par des pulsions.

On admire la volonté de maîtrise !

Les vrais dégâts liés à l’abus de masturbation

Parmi ceux qui ont admis avoir des dysfonctionnements sexuels, on trouvait principalement les soucis suivants :

  • Une sensibilité en baisse (29%)
  • Des dysfonctionnements érectiles (23%)
  • Des difficultés à atteindre l’orgasme (22%)
  • Un désintérêt vis-à-vis du sexe ou de leur partenaire (19%)
  • Tendance à l’éjaculation précoce (11%)

Les dégâts ressentis sont donc réels avant que les addicts n’entrent dans la communauté NoFap. Et après ? Après la cure de désintox, que se passe-t-il ?

Les résultats grâce au NoFap

L’arrêt de la masturbation permettrait (toujours d’après les répondants, nous prenons des pincettes face à ce sondage) :

  • Une amélioration des dysfonctionnements sexuels chez 60% d’entre eux
  • 56% d’entre eux reconnaissent être plus motivé pour parler aux femmes
  • 60% des répondants estiment désormais connaître davantage leurs forces et leurs faiblesses (ils ont eu le temps de bosser leur Inner Game !)
  • 67% d’entre eux ont ressenti une amélioration de leur niveau d’énergie et de leur productivité

Sur le dernier point, ça sonne pour nous comme une évidence : quand on arrête de se branler, on a plus de temps à consacrer au travail et aux projets motivants !

Fin de la masturbation = fin de la procrastination !

Conclusion, masturbation et séduction

La bonne nouvelle, si vous aimez bien le porno, c’est que 27% des répondants au sondage ont déclaré n’avoir aucun symptôme lié à leur passion. Vous pouvez continuer de vous toucher en paix…

Plus sérieusement, on est conscient de la perte de temps et d’énergie liée à l’abus de films sur les tubes.

Nous devons l’admettre : nous avons aussi perdu un temps fou à comparer des tailles de seins et chercher la plus belle actrice avec Eros pendant nos années d’études…

Comprenez-nous : le streaming venait de naître… Le vrai problème de la disponibilité immédiate de filles nues, c’est que très souvent, ça enlève l’envie de sortir, et de rencontrer des vraies filles.

Combien de mecs se sont dit : « Allez, ce soir je sors ! Juste un petit film #BBW #mature #girlnextdoor et j’y vais ! » pour ne plus avoir aucune motivation juste après ?

N’oubliez pas : en séduction, le niveau d’énergie est important ! C’est d’ailleurs une des bases du modèle développé par Mystery dans Révélation, « la Flamme et le Fantôme » !

Pour en savoir plus, le sujet a été traité aussi sur le forum, en longueur, visiblement encore plus motivant ! Je vous laisse vous rendre sur le topic Vous et le pOrn0 !

Allez, je vous laisse avec l’infographie d’origine, en anglais.

 La masturbation nuit elle à votre pouvoir de séduction ?

En bonus, vous pouvez aussi jeter un œil à celle-ci, celle sur la génération Youporn.

4046 La masturbation nuit elle à votre pouvoir de séduction ?

Et vous, vous vous êtes déjà lancé dans un défi NoFap ? On n’a jamais tenu plus de quatre jours… Vous avez déjà senti des soucis liés à votre consommation de films adultes ?

Sélim

Bann SexTalk La masturbation nuit elle à votre pouvoir de séduction ?

194 COMMENTAIRES
  • Joystick dit :

    Perso, j’ai du faire mon service mlitaire, et jai tout sauf envie d’une pougnette,par contre le weekend, ca y va, dans le fond, je ne regarde qu’une scene de 30min donc je ne perds pas tant de temps que ca.
    L’experience no fap peut etre interressante, mais elle ne fera que remplir mes testis…

    • Sélim dit :

      Une scène de 30 minutes, monsieur prend son temps !

    • lex dit :

      Joystick : ça t’aidera peut-être à les vider ^^

    • Laurent dit :

      L’expèrience NoFap (si on arrête le porn) fait bien plus que de remplir les testicules, elle fait renaitre la sexualité des hommes avec des vraies femmes. C’est énorme pour beaucoup d’hommes, surtout ceux de la génération youporn.
      Un site avec des traduction des découvertes US récentes sur l’addiction au porno et ses effets sur le cerveaux humains. Un début de réponse à cette célèbre phrase : Où sont passé les hommes !
      http://www.votrecerveaudansleporno.com

  • Gillou dit :

    A plus de 62 ans j’ai pratique la masturbation depuis l’age de 15 ans environ de avoir 2 à 5 plaisirs par semaine en fonction de mes relations avec mes compagnes. A ce jour, mon amie de près de 30 ans plus jeune, se félicite de m’avoir rencontré car nous pratiquons jusqu’à 6 fois par jour la relation intime. Donc je dis oui à la masturbation, sans abus, cela permet d’éviter que l’engin se nécrose. Gillou

  • Alfie dit :

    article intéressant, pour les anglophones, qui vient apporter d’autres pistes mais en faveur du fap ^^

    http://www.menshealth.com/sex-women/masturbate-every-day?cm_mmc=Facebook-_-MensHealth-_-Content-SexWomen-_-MasturbationBenefits

  • Isham dit :

    Moi au contraire je pense que la masturbation est une bonne chose. Quand j’avais genre 13/14 ans j’étais du genre trèèès précoce c’était limite pathologique. Mais j’ai lu pleins d’articles et l’un d’eux conseillaient de se masturber régulièrement non pas pour le plaisir mais pour s’exercer. Depuis, à chaque fois que je me masturbais je me mettais en tête un temps à atteindre, j’apprenais à mieux gérer mes réactions, quand me contracter, quand me relaxer, comment respirer et celà s’est remarqué sur les relations sexuelles que j’ai eu quand j’ai pris un peu d’âge. Aujourd’hui encore malgré le problème dont j’ai parlé sur un autre article et qui fait que j’ai de moins en moins de rapports je « m’entraine » toujours à tel point que j’en suis arrivé au stade où je peux carrément choisir quand je jouis.
    Après c’est une arme à double tranchant, d’après ce que j’ai lu également, plusieurs personnes deviennent éjaculateur précoce justement parce que leur manière de se masturber rend leur rapport sexuels très mécaniques. D’autres sombrent dans délires un peu bizzares (il n’y a qu’à voire le nombre impressionant de vues sur certaines vidéos très hardcores dans des sites pornographiques).
    Malgré ça je persiste à croire que la masturbation, chez les garçons comme chez les filles, suivant comment on la pratique et comment on la gère, une bonne chose.

    • lex dit :

      Isham : d’accord avec toi dude, il y a une façon de faire, avec et sans porno, et en prennant son temps, ce genre de choses. Mais, de la plupart des façons dont chacun le fait, c’est pas génial, donc mieux vaut éviter de trop le faire.

    • Jacques dit :

      C’est quasiment ce que j’allais dire, ça rejoint ma question. Cet article porte plus sur le porno que sur la masturbation en elle même!

  • Blue dit :

    Donc si je comprends bien faut éviter la masturbation car elle nuit à notre pouvoir de séduction dans l’ensemble ?
    Mais sachant qu’il faut se limiter, vous conseillez de faire quoi quant on a une grosse envie…Faire une activité et si oui laquelle ?

    • lex dit :

      Blue : si tu peux t’en tenir à une fois par semaine, c’est cool. Quand t’as une grosse envie, fais des abdos jusqu’à être fatigué, ou des pompes, ou les deux, c’est toujours utile ça ! :D

  • Cruiser dit :

    Je me rappelle avoir fait pareil, tenté le challenge 40 et 40 nuits après avoir vu le film.

    J’y suis parvenu 3 fois ^^ ( Une fois 50 jours, une autre 70 jours, record dont j’étais fier, et l’autre, j’avais coupé avant, mais c’était pour une vraie femme, pas pour du porno, donc, ça compte pas, lol)

    D’ailleurs, dans 2/3 des cas, c’était pour une femme. La frustration m’obligeait à me bouger, à chercher en personne, par le net, à sortir, mais à chercher!

    Bref, là, je me suis relancé le challenge. 9è jour sans porno ni branlette. Les 3 derniers jours ont été horribles ^^

    Chaque fois que je suis en érection, je fais des abdos. Autant vous dire que je ressemble à The Rock, mdr

  • Alexandre dit :

    Toutes ces théories ont le mérite d’exister, chacun se les appropriera selon sa volonté, cependant quand on a que la masturbation pour exister sexuellement, eh bien on l’utilise exclusivement.

    Vous parlez du fait d’aborder une fille ? Encore faudrait-il avoir les atouts physiques pour le faire. Séduire n’est pas seulement un art comme l’affirme (peut-être à bon escient, je ne puis en juger) ce site, mais aussi une pratique réservée à ceux qui peuvent se le permettre.

    • Sélim dit :

      HEllo Alexandre,
      je pense qu’on a tous nos qualités.
      Je ne connais pas UNE personne avec uniquement des défauts… Ce serait triste.
      Ce site a pour vocation d’aider chacun à identifier ses forces, et à faire avec pour séduire la fille qui conviendra.
      Courage l’ami !

    • Cruiser dit :

      La première chose Alexandre pour avoir du succès, c’est d’être « coachable ». Le mec de 50 kilos ou le mec en surpoids de 190 kilos qui va à la salle de sport, le mec qui change d’alimentation, il commence par le faire AVANT d’avoir des résultats.

      Il se dit pas « je suis trop maigre/gros » j’ai rien à faire à la salle de sport; non, il se dit « je suis trop maigre/gros » je vais à la salle de sport pour changer ma vie. Le mec, avant de changer physiquement, il change mentalement; il prend la décision de changer, il se fixe un objectif de poids, et se demande « je dois faire quoi pour changer de forme physique? »

      Et là, il regarde son emploi du temps, se fixe des horaires hebdos, et un objectif de poids par semaine/mois sur un an, deux ans… et il maintient son habitude.

      Si tu te masturbes UNIQUEMENT, c’est à cause de tes habitudes. C’est ta façon de décharger ta frustration (et tes coquilles;-) ifyouknowhatImean)

      Maintenant, tu peux t’accepter tel que tu es, c à d frustré, et comprendre qu’il y a qqch ou deux à changer dans tes habitudes.

      Tu es sur un site de séduction; la première chose, c’est de lire les témoignages des mecs qui sont passés de vierges à « mecs qui choppent », mecs plus à l’aise, mecs en couple, et comment ils ont fait.

      Crois-moi, j’étais de ceux-là (même si j’ai pas écrit mon témoignage), et il m’a fallu changer d’habitude.
      Tu peux pas rester 40jours sans te masturber? Okay. Tu te trompes de but.

      Le but n’est pas d’arrêter de te masturber, le but c’est de remplir ta vie de vraie rapports… arrêter/réduire/limiter la masturbation n’est qu’un effet. CHAQUE fois que j’ai arrêté de me masturber, j’ai passé plus de temps à réviser mes routines de drague, mes phrases d’accroche, j’ai proposé des sorties à des potes, fait des activités en groupe pour faire des rencontres…

      Change de style de vie, fréquente le site, FAIS-TOI un carnet de routines avec tes phrases favorites… ou un classeur avec des copies imprimées des meilleures histoires de players ici.

      Apprends la confiance, l’inner game, la sexualisation, la socialisation… et en moins de temps qu’il ne te fat pour l’imaginer, tu pourrais finir dans le lit d’une fille.

      Le secret est dans tes habitudes. Sors, fais des rencontres, apprends la drague, vas sur les sites gratuits (OVS, Tinder, Lovoo) si tu ne peux payer… apprends ici ce qui rend un homme séduisant (look, hygiène excellente, ATTITUDE confiante… avant le reste, genre statut, argent, physique)… Lis « casé en une semaine »…

      Tu te mangeras des râteaux, tu te feras larguer, et? Tu grandiras, deviendra confiant… Mais tu n’auras rien sans te bouger et si tu continues à te lamenter.

  • Kalil dit :

    Je suis a 51 jours de no fap. Sans exagérer, ma vie a changé. Je me réveille plus tôt pour l’école, je me suis mis au piano, toujours pleins d’énergie, plus sociable, j’ai rencontré une fille vraiment intéressante. Je le conseil à tous. L’objectif étant 90 jours pour se passer de cette habitude.

    NoFapMan

  • Théo dit :

    Bonjour Sélim,
    Je viens d’avoir 16 ans et je n’ai jamais fais l’amour. Pourtant j’en ai eu l’envie très jeune et je plait aux filles. Mais dès que j’en ai eu l’occasion je n’en trouvais plus l’utilité.J’ai rompu avec ma copine parce que je ne ressentais aucun désir pourtant elle est belle et elle plait a la plupart des garçons que je connais.Je n’avais plus aucune volonté en rien, une baisse d’énergie et une perte d’émotions. J’ai fais une sorte de déprime quoi. Et avec du recul c’est peut être le porno qui m’a piégé. Après la masturbation je me sens salle et épuisés et je croie que c’est a cause de ça que je suis devenue « moue » .
    Théo, un fan du site
    Ca me ferrai grave plaisirs des réponses et des témoignages :)

    • Sélim dit :

      Si d’autres personnes sont dans ta situation, elles te répondront.
      Ce qui m’inquiète le plus, c’est le « sale ». Sale de quoi ? C’est cool de se masturber, ce n’est pas sale.
      IL va falloir que tu prennes confiance en toi, et que tu aies une autre perception de ton corps.
      On est des êtres humains, des animaux, présents pour se reproduire. Rien de sale à ça, juste de la nature…

  • Morgan dit :

    Je vais essayer de passer le mois prochain sans me masturber, on verra bien !
    J’avais déjà essayé ce mois-ci mais j’ai lâché au bout d’une semaine et demi, c’est vrai que les effets sont positifs.

  • justDo dit :

    Vous ne parlez pas des fuites nocturnes. J’imagine qu’au bout d’un moment il faut que cela sorte. Si on a trouvé une copine depuis, c’est cool sinon :(

1 3 4 5

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)