Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

Les Filles : Source de Motivation #1 Depuis…

publicité-amour

Le Buzz Séduction

Les Filles : Source de Motivation #1 Depuis…

Les Filles : Source de Motivation #1 Depuis…

Toujours ! Depuis toujours, les hommes ont trouvé la motivation pour les femmes.

Pour se venger d’une ex qui est partie et lui montrer qu’on valait mieux que ce qu’elle croyait.

Pour impressionner cette nouvelle camarade, collègue ou voisine.

Pour faire mieux que leur rival et obtenir les faveurs de cette fille, et pas une autre…

Heureux qui comme Ulysse… a voyagé pendant 10 ans pour retrouver Pénélope !

Deux publicités qui sont actuellement diffusées rappellent à quel point les femmes ont sur nous cette emprise, ce pouvoir de motivation !

Une de mes idoles de jeunesse, Doc Gynéco, déclarait « Si y’a plus de meuf, je sors plus… Tout ce que je fais, c’est pour les meufs… »

La notoriété, le pouvoir, l’argent, le corps de rêve : réfléchissez-y une seconde… Est-ce qu’on ferait tous ces efforts si on n’avait pas envie de séduire ?

Les fans de développement personnel, les plus hardcore, vous diront « Mais l’Inner Game, la motivation, ça doit venir de l’intérieur de soi ! On ne doit pas faire les choses POUR LES AUTRES mais POUR SOI ! »

Et je suis d’accord à 80%.

Si vous voulez vous améliorer, faites-le pour vous. Voulez-le pour vous. Un vrai séducteur, un homme, ne fait pas les choses pour les autres, pour briller, parce qu’il ne recherche pas l’approbation des autres.

Il ne recherche pas la validation des autres.

pub amour 1 Les Filles : Source de Motivation #1 Depuis…

Mais… Mais voilà… Il reste 20% de mecs qui vont se motiver pour une fille.

  • Qui vont arrêter de fumer ou de se droguer pour une fille.
  • Qui vont apprendre une langue pour communiquer avec cette étrangère qui leur plaît.
  • Qui vont se remettre à faire du sport pour pouvoir draguer pendant un footing.
  • Qui vont apprendre à faire des photos, à tenir une caméra, à écrire des scénarios pour côtoyer et draguer des mannequins et des actrices.
  • Qui vont se passionner pour une nouvelle discipline pour se rapprocher de la fille qu’ils aimeraient bien aborder.
  • Qui vont se motiver pour assainir leur situation financière, se créer un avenir pour qu’une fille les trouve un jour rassurant et séduisant.

Bien sûr, en tant que coach, j’aimerais vous dire que le regard des autres, on s’en fout. Que ce qui compte, c’est vous.

Mais je ne vous jetterai pas la pierre si vous vous motivez pour une fille. Si vous trouvez l’énergie, la créativité, la discipline pour une fille.

Pour allumer le feu, il vous faut l’étincelle. Et si l’étincelle vient d’une fille, c’est très bien, ça me va.

À une condition… Que le feu continue de brûler en vous une fois que vous serez avec elle, et même une fois que vous ne serez plus ensemble.

Même si l’étincelle initiale a disparu depuis longtemps, vous êtes responsable de l’entretien cette flamme à tout jamais.

Allez, trêve de speech olympique : voici les deux publicités sur l’amour qui m’ont parlé cette semaine.

Intermarché : quand l’ogre devient vegan

 

J’aime bien l’idée qu’un mec apprenne à cuisiner pour inviter une fille chez lui. Il est chouette, ce gars qui n’ose pas aborder la fille mais qui veut changer pour elle.

Avec ses copains 50% lourds, 50% encourageants, 100% réalistes, on s’identifie facilement à l’histoire.

Savoir cuisiner est une des meilleures compétences que vous puissiez développer : elle vous servira toute la vie !

Et si vous êtes comme moi, à savoir une quiche en cuisine, vous pouvez toujours assister à des ateliers pour apprendre à cuisiner !

Bonus : il y a souvent des femmes célibataires qui prennent part à ces ateliers !

Monoprix : l’enseigne jeux de mots

 

Au cœur des villes depuis 85 ans, Prisunic (pardon Alain J…) Monoprix met en scène un gamin amoureux qui déclare sa flamme à une fille par messages interposés, découpés dans des emballages Monop.

  • « T’es l’ananas de ma vie »
  • « Je te nem »

C’est très mignon tout ça… Et à 1’40, rassemblant son courage, il veut enfin l’aborder, mais la vie en a décidé autrement.

Heureusement, c’est de la pub, et ça se finit bien pour ce jeune couillon mignon, qui retrouve la princesse (bienvenue dans l’univers de l’obsession amoureuse).

La leçon de ces deux publicités ? Les filles disparaissent toujours quand on retrouve enfin nos couilles, qu’on va enfin leur dire qu’elles nous plaisent et on arrive trop tard !

Je ne peux que vous inciter à réduire la phase d’observation, et à passer du rêve à la réalité rapidement en abordant la fille qui vous plaît.

La vie c’est pas une pub sur l’amour, à la fin, le héros ne retrouve pas toujours la princesse…

Et même si la réalité c’est un râteau, mieux vaut le râteau que le fait de ne pas savoir et de se faire des films pour le restant de ses jours.

Récemment j’ai bien aimé celles pour Lacoste aussi, celle de 2016 mais aussi la 2017, Timeless.

 

Ne passez pas des décennies à lui courir après : agissez, apprenez à aborder les filles !

Pour finir, une pub un peu plus vieille, puisqu’elle date de 2013. Dans cette pub pour Vittel, un homme décide qu’il est temps de mettre fin à sa relation avec son fauteuil pour se reprendre en main.

Alors qu’il fait son jogging, il croise une très jolie jeune femme… et va poursuivre ses efforts pour elle. Course, changement d’alimentation, aquagym, le gars est à fond !

C’est finalement la fille qui va l’aborder sur la ligne d’arrivée, après une course, et lui offre… une bouteille de Vittel.

Oui, mais si la fille n’avait pas participé à la course ? (Outre le fait que le gars serait mort de soif). N’attendez pas d’être dans cette situation ! Allez aborder la fille et proposez-lui d’aller courir avec elle. ;)

Allez, je vous laisse sur cette pub très sympa tout de même.

Et vous, c’est quoi le truc le plus fou que vous ayez fait pour une fille ?

Sélim, fils de pub

Bann SexTalk Les Filles : Source de Motivation #1 Depuis…

Lire la suite
13 Commentaires

13 Comments

  1. Kheldar

    8 juin, 2017 à 22:38

    Sélim, fils de pub ? Haha excellent !

    « Les filles disparaissent toujours quand on retrouve enfin nos couilles, qu’on va enfin leur dire qu’elles nous plaisent et on arrive trop tard ! »
    Je connais ça, et j’ai pas envie de le revivre… Sérieusement !
    Merci Sélim pour cette phrase qui renforce ma détermination et me permet de me rappeler que le seul véritable échec, c’est de ne rien faire. Si tu ne fais rien, il ne se passe rien.

    “What happens if you do nothing, nothing, there’s a price and a terrible freedom to that”
    – Brent Weeks

  2. Lupix

    10 juin, 2017 à 01:43

    Quand j’étais au lycée, je prenais le bus le matin, je m’asseyais toujours à la même place, et en face de moi il y avait une belle fille qui s’asseyait toujours à la même place, en face de moi.

    On avait pris l’habitude de se regarder et se sourire tous les jours, sans jamais oser s’aborder. Parfois on se regardait et on rigolait.

    L’histoire à au moins duré 3 mois ! Un jour sur sa place j’y ai déposé un mot « Un sourire ça rapproche, se retrouver autour d’un verre aussi », avec mon numéro de téléphone.

    Evidemment ce jour là, c’est une mamie qui s’est assise à sa place et elle n’était pas là, elle s’est assise dessus sans même y prêter attention.
    Message reçu, moi et mes intentions pour le coup, je pouvais m’assoir dessus !
    Heureusement j’ai répété le processus le lendemain et elle a bien lu le message, elle m’a longuement regardé, ma souri, et je l’ai vue sortir son téléphone !

    Et c’est comme ça que j’ai rencontré une petite aventure tout a fait charmante mais brève ! :)

    • Sylvain

      12 juin, 2017 à 14:00

      Hello Lupix,

      Bien joué, tu as bien fait de persévérer ! C’est toujours comme ça ! C’est le jour où l’on passe à l’action qu’il y a un grain de sable qui rentre dans la machine.

      Mais le plan est bon. D’abord faire en sorte qu’elle s’habitue à ta présence, puis passer à l’action. Redoutable avec les filles que tu as la certitude de revoir!

  3. Bersje

    10 juin, 2017 à 21:32

    Ce que j’ai fait de plus fou pour une fille? : pratiquement 2000km aller-retour en bagnole pour assister à sa défense de mémoire universitaire.

    • Sylvain

      12 juin, 2017 à 14:22

      Hello,

      Effectivement, c’est pas mal. Et est ce qu’il y a eu une suite? 2000 kms? Lille – Nice?

    • Bersje

      13 juin, 2017 à 20:00

      Avignon-Gembloux (Belgique)!

      Le dénouement n’a pas été celui attendu. Mais la défense (et le sujet) du mémoire était hyper intéressante. ;-)

    • Sylvain

      15 juin, 2017 à 07:48

      Cela t’aura au moins permis de voir du pays!! Et de manger de bonnes frites !

    • Bersje

      15 juin, 2017 à 21:09

      Je mange des bonnes frites couramment. Je suis Belge. J’étais en vacances sur Avignon, et j’ai fait l’aller-retour (et sacrifier un jour de vacances) pour écouter son exposé! ;-)

    • Sylvain

      18 juin, 2017 à 15:32

      Haha beau geste! Je connais bien la belgique aussi! J’ai passé une grande partie de mes vacances étant petit sur la côte française coté belge :)

  4. L'inconnu

    11 juin, 2017 à 04:15

    Cet article m’a rappeler qu’un beau soir bourrer j’ai envoyer un message à mon ex, puis j’ai suivi de ce mail dans la foulée :

    Oublie, je dit vraiment de la merde
    Tu te rappel ce jour où tu m’as demander pourquoi toi ?
    Je t’ai dit que t’étais ma motivation, on va faire une chose simple

    Si un jour t’entends parler de moi pour x raison public, j’espère alors vraiment que dans ce cas que j’aurai de tes nouvelles, j’y tiens.

    Ça voudra dire que t’aura réussi à me motiver pour de grande chose ( J’y compte bien y travail )

    Si t’entend plus jamais parler de moi hormis les messages de merde, c’est alors en effet que j’étais pas si motive que ca.

    A un de ces quatres

    Depuis j’aborde, c’est pas les femmes qui manque dans ma vie, mais au fond de moi je cherche à me dépasser chaque jour plus ou moins grâce à elle, je pense qui faut savoir faire la part des choses tout en ignorant si je suis en OI Total ou juste complètement amoureux. Rah la vie sentimentale.

    • Sylvain

      12 juin, 2017 à 14:36

      Hello l’inconnu,

      Et quel est donc ce grand projet qui serait susceptible de faire du bruit jusqu’à ses oreilles?

      Ca me rappelle une page de mon livre préféré : le Manuel du Guerrier de la lumière

      « Ses amis demandent au guerrier de la lumière d’où lui vient son énergie.  » De l’ennemi caché « , dit-il.
      Les amis demandent qui est cet ennemi.
      Le guerrier répond :  » Quelqu’un que nous ne pouvons pas frapper.  »
      Ce peut être un gamin qui l’a battu au cours d’une bagarre d’enfants, la petite amie qui l’a quitté quand il avait onze ans, le professeur qui le traitait d’idiot.
      L’ennemi caché devient un stimulant. Quand il est abattu, le guerrier se rappelle qu’il ne sait pas jusqu’où peut aller son courage.
      Il ne pense pas à la vengeance, parce que l’ennemi caché ne fait plus partie de son histoire. Il pense seulement à accroître son adresse, pour que ses exploits fassent le tour du monde et parviennent aux oreilles de celui qui l’a meurtri autrefois.
      La douleur d’hier fait sa force d’aujourd’hui. « 

  5. Ray

    27 juin, 2017 à 03:43

    Alors les follies.il y en a beaucoup mais je me souviens que j’ai demande a une fille de sortir avec moi 3 minutes avant une épreuve c’etait comme dans les films romantique sauf que moi je me prendun rateau et aller à l’ecole pour la voir alors que j’avais pas cours de toute la journée et plus stupidement gacher 2 ans de ma vie a tenter de seduire une fille deja en couple c’etait la periode de l’obcession amoureuse

    • Sylvain

      27 juin, 2017 à 12:55

      Hello Ray,

      Ha ca…je crois que tous ici, nous avons dilapidé du temps, de l’argent et de l’énergie pour séduire des femmes qui nous ont repoussé !

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire plus Le Buzz Séduction