Les 10 Leçons de Drague de Hitch, Expert en Séduction

Publié dans Le Buzz Séduction par
ArtDeSeduire.Com

Hitch expert en seduction Les 10 Leçons de Drague de Hitch, Expert en Séduction

Sorti en 2005, Hitch, Expert en séduction est devenu LE film référence sur le coaching en séduction. A chaque fois qu’on présente notre activité de coaching, les journalistes ou les inconnus qu’on rencontre nous disent « Ah mais en fait t’es Hitch, l’expert en séduction à la française ? ».

Voilà. C’est ça. Inconsciemment, c’est peut-être un des films qui ont contribué à la création de Artdeseduire ! On a regardé Hitch, expert en séduction pour la millième fois pour en tirer 10 leçons de séduction toujours aussi efficaces !

Ça commence sur une belle musique, et sans vous spoiler le film, ça se terminera bien, c’est un feel good movie sur la séduction destiné à nous attendrir et nous faire rire.

Hitch, l’expert en séduction est Alex Hitchens. Résidant à New York, il aide des hommes moins doués que lui à trouver l’amour, à prendre confiance en eux mais refuse de travailler avec les sales types qui ne pensent qu’à baiser sans tenir compte des femmes.

C’est grâce à Hitch que le monde entier a découvert le coaching en séduction.

Aujourd’hui, alors que le best-seller mondial The Game s’apprête à débarquer sur nos écrans (The Game : le film ne sortira cependant pas avant 2018, soyez patients), on parle aussi d’une adaptation du film Hitch, expert en séduction en série !

Chaque épisode nous apprendra-t-il une technique pour mieux draguer ? Nous présentera-t-il une fille par épisode ? Qui vivra verra !

En attendant, si vous n’avez jamais vu Hitch, expert en séduction le film, c’est l’heure du résumé 100% SANS SPOILERS !

Ça commence par des shit tests et de la communication !

Le film s’ouvre sur toutes les fausses excuses que les femmes peuvent donner quand un homme les aborde.

Pas facile pour nous les hommes : elles ont dans leur arsenal des tas de fausses excuses imparables : « Je me consacre à ma carrière en ce moment », « Ce n’est pas le bon moment » etc

Hitch, expert en séduction, enchaîne directement par la seconde leçon, qui concerne les messages qu’on fait passer : d’abord rappeler les chiffres de Mehrabian sur la communication.

L’importance du body language, l’impact de la tonalité, et le très faible pourcentage qu’il reste aux mots choisis. La leçon de séduction est très claire : séduire, c’est une question d’attitude, pas de mots que vous choisissez !

Principe #1 de la séduction selon Hitch

« Peu importe quand, peu importe qui, peu importe où : n’importe quel homme peut envoûter n’importe quelle femme ».

Ça, c’est une vraie croyance de débutant, et elle est très positive. Elle permet de progresser, elle permet de chercher de bonnes solutions pour plaire davantage, et de ne pas se décourager après le premier râteau.

Dans les faits, avec la pratique, je pense que malgré tout, il y a un pourcentage de femmes qui ne seront jamais séduites par qui nous sommes, par notre personnalité, nos ambitions, nos projets… et ce n’est pas grave !

Est-ce vraiment un projet intéressant que de vouloir séduire une fille à qui on ne plaît pas ? Est-ce intelligent de vouloir séduire une fille bien trop différente de nous ?

Je ne le crois pas. Mais revenons à notre conte de fées modernes, reprenons les leçons de séduction de Hitch !

Principe #2 des leçons de séduction de Hitch : l’écoute !

Face à ses trois clients, une seule et même leçon : « Ecoute ce qu’elle a à dire et répond ! »

L’écoute est la base de la conversation. La leçon de Hitch est vraiment valable : il vous incite à être dans le moment présent. Pas à l’imaginer nue. Pas à fixer sa bouche, non. À être dans le moment présent pour mieux rebondir dans la conversation !

Si vous essayez d’avoir un coup d’avance et de trop diriger la conversation, vous vous planterez. Si vous essayez de prévoir le prochain sujet de conversation pour la faire rire : vous vous planterez.

Soyez flexible, afin d’avoir une conversation fluide avec la femme que vous souhaitez séduire !

Principe #3 : 8 femmes sur 10 peuvent se projeter en fonction du premier baiser

Encore un sujet rapidement évoqué dès le début du film : l’expert en séduction Hitch insiste sur le fait qu’il n’a besoin que de 3 rendez-vous pour emmener ses clients jusqu’au premier baiser.

Le moment du premier baiser est enfin arrivé. N’oubliez pas que Hitch, expert en séduction est un film américain et que le dating US est bien plus codifié que nos rencards à la française…

Chez nous, il n’est pas rare de coucher dès le premier rendez-vous, là où il est d’usage d’avancer pas à pas chez les Ricains.

En revanche, ce qui est vrai dans toutes les cultures, c’est que le premier baiser est révélateur, pour les hommes et pour les femmes. Le premier baiser contient des infos sur notre compatibilité à long terme avec la personne qu’on a en face de nous.

C’est pour cela qu’il est si important de savoir bien embrasser !

Principe #4 de Hitch, expert en séduction : l’effet de surprise !

« Euh dis-moi chérie, apporte-moi deux Corona à la table de billard s’il te plaît. Merci » déclare-t-il à la petite bombe encerclée d’hommes, tout en lui glissant quelques billets dans la main.

Cette attaque en règle, c’est l’effet de surprise : il brise les codes en ne la regardant qu’à peine, il ne tient absolument pas compte de tous les satellites qui entourent la fille. En bref, il ose, il transgresse.

Dans les faits, si vous tentez cette stratégie de transgression, que peut-il se passer ? Deux résultats possibles :

  • Soit elle vous ignore et elle garde le billet de 20€ que vous lui mettez en main… Game over
  • Soit elle vient vous embrouiller directement pour savoir si vous êtes sérieux.

Dans le deuxième cas : vous êtes gagnant car elle vous remarque, et elle accepte de quitter ses bouffons pour s’isoler avec vous. Après, c’est à vous de faire la différence !

Principe #5 : Ne pas être needy !

Cette leçon n’est pas clairement énoncée, mais c’est pourtant l’acte fondateur qui transforma le jeune puceau needy en homme charismatique.

C’est bel et bien la trahison de Cressida, son amour de jeunesse, qui métamorphosera le jeune Alex, étudiant en Hitch, expert en séduction.

Parmi ses erreurs ?

  • Il dit bien trop vite je t’aime à sa belle
  • Il lui dit que « tant pis si elle ne l’aime pas autant, ça lui va comme ça »
  • Il s’humilie encore plus en demandant « Pourquoi elle lui fait ça ? » quand elle le trompe avec un autre mec. Ce mec qui aura les bons mots : « Non non cousin, c’est ce que tu fais en ce moment… »

Supplier et demander des explications quand on vous trompe : jamais une bonne idée. Apprenez à encaisser les coups comme un bonhomme.

Ça veut simplement dire que cette fille attendait autre chose. Ça ne remet pas en cause qui vous êtes, ça ne remet pas en cause votre valeur.

Avait-il visé trop haut ? Cressida était-elle trop bien pour lui ? Ça vous arrivera aussi un jour, d’être trompé, d’être abandonné pour un autre. Ça arrive. Et ce n’est pas grave. Ce n’est qu’une des leçons de la vie dont on a besoin pour apprendre la résilience…

Si certains hommes se découragent, ce n’est pas le cas de Hitch, expert en séduction : il a décidé, plutôt que de se venger ou de déprimer, d’apprendre les dynamiques sociales, d’apprendre à séduire !

Principe #6 de la séduction selon Hitch : faites vos devoirs !

Au moment de se mettre à séduire Allegra Cole, le premier réflexe de Hitch est d’aller chercher des infos sur elle… sur Google !

Bien conscient que votre future target n’est pas forcément une célébrité, vous pouvez néanmoins faire vos devoirs et checker Facebook, twitter, instagram pour en savoir un peu plus sur elle.

Il y a à vrai dire deux écoles concernant les réseaux sociaux : la première catégorie de dragueurs, à l’aise en toute circonstance, avec suffisamment de vécu, décide souvent de ne plus fouiller en ligne, histoire d’être surpris.

La deuxième école, plus en quête d’efficacité, va fouiller en ligne pour comprendre l’univers de la fille et pourquoi pas trouver des points communs. A vous de voir où vous vous situez.

Corolaire de ce principe : si vous fouillez en ligne, dites-vous bien que les filles aussi vont enquêter sur vous.

J’ai récemment travaillé avec un jeune beau gosse, doué, intéressant… Mais ses photos sur Instagram, on aurait dit un gay amoureux de ses muscles. C’était flagrant.

Il m’expliquait qu’en ligne, ça ne marchait pas trop avec les filles… Quand j’ai vu ses profils en ligne, j’ai compris immédiatement ! Trop de narcissisme et de selfies face au miroir…

Aujourd’hui, la séduction n’est plus simplement du face à face. Et même quand ça marche en tête à tête, une fille vous passera toujours à la moulinette sur internet pour voir qui vous êtes. A vous de bosser correctement votre personal branding !

Principe #7 de Hitch, expert en séduction : jouer le rôle du chevalier blanc

Séquence assez improbable : le personnage d’Eva Mendes dégage très poliment, mais fermement, le dragueur Chip. Chip tente tout : le compliment, les remarques acerbes, la proposition de restaurant cubain, mais rien n’y fait.

Eva Mendes est imperturbable. C’est là qu’entre en scène Hitch, qui vient sauver la demoiselle. Elle n’avait absolument pas besoin d’être sauvée, mais Chip commençait à devenir lourd.

La leçon de séduction de Hitch, c’est le timing, ce timing parfait quand il se fait passer pour le compagnon d’Eva Mendes.

Vous y croyez peu ? J’ai eu la chance de me servir de cette technique une fois, avec une grande brune qui souffrait lors de la conversation avec un relou qui s’accrochait à elle.

Entrée propre, éviction de l’avorton. Point gagnant, partition parfaite. Jeu, set et match !

Principe #8 en séduction : apprendre à lire les signes qu’envoient les femmes

Lors de la conversation entre Eva Mendes et Hitch, celui-ci parle de séduction, sexualise dès le début. Oui, il parle de drague. Oui, il n’a pas peur du râteau, parce qu’il a déjà relevé tous les signaux négatifs qu’envoie le personnage féminin.

Talons pas sexy, lunettes pas sexy, vodka martini bien dosée, bien plus que son habituelle bière légère : ce n’est pas une fille qui a envie qu’on l’aborde, les signaux sont clairs.

Puis il continue dans l’affirmation, à vrai dire, c’est une très bonne leçon de cold reading !

« Et au vu de ses expériences passées blabla… » : on est exactement dans un discours qui peut s’appliquer à toutes les femmes… mais qui fait mouche !

Puis il laisse la porte ouverte, en espérant qu’elle voudra bien rentrer dans son jeu, en se présentant, en lui donnant son prénom et en lui parlant de son job.

Hitch a fait le début de la conversation sans se démonter, et enfin elle se met à faire ses 50% de la conversation.

Et alors qu’enfin elle lui donne le feu vert, c’est lui qui brise la relation, qui met un terme à la conversation. Il a réussi à susciter l’intérêt de Sarah Melas, il est grand temps d’inverser les rôles : à elle de le chasser !

Principe #8 : Prendre l’initiative de la rappeler

En effet, une fois que vous avez son numéro de téléphone, il est grand temps de passer à l’attaque.

J’ai entendu bien trop de mecs, lors des sessions de coaching en séduction, me dire qu’ils bloquaient au moment de recontacter les filles.

Généralement, ils ne savent pas quoi dire, ni quoi proposer.

Toutes les techniques de séduction à la Hitch fonctionnent : à chaque rendez-vous, il a un plan différent pour surprendre Eva Mendes.

Et ce n’est jamais « juste un café ». Ce sont de vraies activités avec de la valeur ajoutée. De vraies activités qui changent de l’ordinaire.

Et bien évidemment, toujours avoir un plan A. Et un plan B. Et un plan C. Bien que cette leçon de séduction ne soit pas clairement énoncée, les observateurs l’auront intégrée rapidement à leur arsenal !

Principe #9 : Ce soir, on ne s’occupe pas d’elle… mais de Maggie

« Une femme demande à sa meilleure amie de valider toutes ses importantes décisions amoureuses ».

Et c’est au cours de cette première rencontre que la maîtrise des dynamiques sociales sauvera Albert et vous sauvera aussi !

Ce n’est pas qu’une leçon de Hitch, expert en séduction, mais bel et bien de Mystery, l’auteur du best-seller Révélation. « You’re outnumbered », en VF « Ils sont plus nombreux que vous ».

Ils : ce sont vos adversaires, les obstacles qui se dressent entre vous et votre target. Qu’ils s’agissent des deux AMOGs qu’elle vous présente au début, ou de sa meilleure amie, vous allez devoir composer avec toute la foule qui entoure l’objet de votre désir.

Soyez agréable avec ses amis, écoutez sa meilleure amie SANS la draguer (sinon c’est carton rouge) : d’adversaires potentiels, vous en ferez vos alliés ! Et un homme qui sait se tenir en société et se faire accepter.

Principe #10 : la leçon du premier baiser de Hitch

Le plus important, probablement ce qu’on a tous retenu du film Hitch, expert en séduction ! Le fameux entraînement au baiser !

Tout d’abord, il lui apprend à repérer le signe qu’une femme veut être embrassée, quand elle joue avec ses clefs : c’est un IOI, un indicateur d’intérêt !

« Je te donne la clef du succès : on doit faire 90% du chemin… et attendre. »

Ne vous jetez pas sur les femmes : laissez-les faire la fin du chemin !

Principe #11 BONUS : NE FAITES JAMAIS CA !

La fameuse scène de la danse. Le seul conseil que je puisse vous donner si vous n’êtes pas très bon en danse, c’est de prendre des cours !

Vous pouvez bien évidemment apprendre à danser en regardant des vidéos sur Youtube, c’est un bon début. Puis vous pouvez vous rendre dans des cours de danse : ce n’est pas réservé qu’aux filles et de nombreux apprentis séducteurs ont fait de belles rencontres grâce à ces cours !

Pas la peine de regarder Hitch, expert en séduction dans votre coin : c’est aussi un très bon film pour la draguer ! Une très bonne alternative au Netflix and Chill !

Sélim,

Bann SexTalk Les 10 Leçons de Drague de Hitch, Expert en Séduction

39 COMMENTAIRES
  • Salim says:

    Comment se faire avec une femme âgée

    • Sylvain says:

      Hello Salim,

      Nous avons des articles spécifiques qui expliquent comment séduire une femme plus agée que vous. Tu les retrouveras facilement en utilisant le moteur de recherche en haut à droite :)

  • Jean says:

    Désolé d’etre relou, mais il y a 2 points #8.
    J’en profite pour vous dire que j’adore votre site, continuez comme ça. ;)

  • Le Marginal Magnifique says:

    Y a du vrai contenu, c’est riche !

    Sinon, j’ai vu le film tardivement, il y a environ deux ans, parce que je craignais le pire, je suis pas trop fan des comédies américaines que je trouve souvent lourdes, mais il faut dire que celle-ci est bien menée et plutôt réussie.

    • Sélim says:

      On peut toujours craindre le pire, mais là, j’avais lu que les scénaristes avaient vraiment bien bossé leur « game ». Ils s’étaient entouré d’un coach en particulier (qui n’était pas Neil Strauss).
      C’est pour cela que les passages « séduction » sont très très fins, très rapides, et que les leçons sont si marquantes !
      Bonnes fêtes de fin d’année, cher MM !

    • Le Marginal Magnifique says:

      Bonnes fêtes de fin d’année à l’équipe !

    • Sylvain says:

      Merci bien. A toi aussi :)

  • Cronos92 says:

    C’est un tres bon film sur la séduction, comme tu l’explique bien, on y trouve le necéssaire pour etre un bon séducteur.
    J’ai meme telechargé la chanson qu ‘on entend au bar lorsqu’il est au bar avec son pote et quand j’ai un premier rendez vous je l’ecoutais pour me mettre à l’aise.
    C’est un film culte et la scene de la danse est mortelle 😂😂.
    Très bon article comme dab Sélim.

  • Clem 2.0 says:

    Mhhh je sais pas, moi je retiens plutôt son principe de base de la fin du film :
    « principe de base … il n’y en a pas. »

    Bien sûr que tout ce que vous dites est un fond de vérité, je ne pense pas que vous ayez inventé tout ça, mais ça ne marche pas à 100%, la seule fille avec qui j’ai réussi quelque chose, c’est parce que j’ai arrêté de penser ADS, et j’y suis allé au feeling, selon ce que je voulais, selon la fille que j’avais en face.

    En fait je dirais qu’il y a des principes, mais à appliquer à soit, et pas nécessairement au monde de a séduction, le coup des 90% du trajet pour embrasser, je suis très sceptique, j’y crois pas du tout.
    Il faudrait nuancer, il y a certaines bases, mais atteint un certain point, c’est à chacun de faire comme bon lui semble selon SA personnalité, et selon la fille qu’il a en face, se comporter comme un alpha pour séduire c’est bien beau, mais cet été, j’ai été tout sauf un alpha, et étrange … c’est la seule fois où ça a marché pour moi.

    Je ne dis pas que ce que vous dîtes est faux hein, loin de là, mais, attention à ne pas trop catégoriser, non mieux, à ne pas trop mécaniser tout ça

    Un autre truc ton con, mais la danse : ok Hitch est quand même plus attirant en dansant comme ça, mais si un mec danse comme Albert, parce que c’est son style, que c’est ce qu’il aime et qu’il l’assume, j’ai envie de dire pourquoi pas, certaines filles seront attirées par cette folie etc … (bon ok dans le film, c’est vrai qu’il vaut mieux ne pas danser comme Albert en étant en costard XD) mais de là à dire, ne faites JAMAIS ça, bah … si mais une fois de plus, selon le lieux, la personne en face etc …

    Bref, film que j’ai adoré, m’a beaucoup appris, mais pas totalement convaincu par la méthode, puisqu’au final Hitch le dit lui même, il n’a rien fait, si ce n’est faire en sorte qu’Allegra remarque Albert.

    Bon, j’ai peut-être été un peu dur, mais ça reste un article sympa avec des choses à en retirer ;)
    Bref, mini coup de gueule pour un Clem en déprime totale qui passe les pires fêtes de Noël qu’il n’a jamais passé.

    Allez cœur sur vous, et joyeuses fêtes de fin d’année
    La bise

    • AL says:

      A l’inverse, Clem, ce n’est pas parce qu’un truc marche une fois que c’est une bonne idée. Qd tu dis « c’est la seule fois où ça a marché pour moi. », ça reste peut-être du hasard et un coup de chance. et ça ne signifie pas forcément que les théories soient fausses (mais peut-être que tu ne sais toujours pas les mettre en pratique). Ce que Sélim analyse dans Hitch, je l’ai vu aussi dans Mentalist, dans Highlander, dans d’autres films et d’autres séries, voire des romans, des BDs, dans les docs sur Claude François, Jean-Paul Belmondo, dans les démarches marketing de Beyoncé, Rihanna… C’est bien qu’à un moment donné, il y a une constante…

      « attention à ne pas trop catégoriser, non mieux, à ne pas trop mécaniser tout ça »

      Euh… C’est à toi de rendre ça fluide sur le terrain ^^;; Sélim n’a fait que démonter le scooter pour t’expliquer comme il marche, c’est ta façon de rouler avec qui déterminera s’il peut aller vite, loin et longtemps.

      « film que j’ai adoré, m’a beaucoup appris »

      Après, ça reste un film, soumis à un timing.

      « Clem en déprime totale qui passe les pires fêtes de Noël qu’il n’a jamais passé »

      Mais Noël, c’est chiaaaamnt ! Comme Nouvel An ! Moi je préfère largement bosser ces jours-là… Entre les cadeaux décevants et le fait de devoir supporter des gens qu’on ne voit pas le reste de l’année… (Et puis BFMTV qui te fait un magnifique reportage sur le thème « ce week-end, des millions d’enfants ont déballé les cadeaux au pied du sapin » sauvant le Journalisme de son atroce agonie…)

      Bon. Pourquoi tu déprimes ?

    • AL says:

      « Allez cœur sur vous, et joyeuses fêtes de fin d’année
      La bise »

      ça, c’est quand même une conclusion de gonzesse… ^^;

    • Clem 2.0 says:

      « A l’inverse, Clem, ce n’est pas parce qu’un truc marche une fois que c’est une bonne idée. Qd tu dis « c’est la seule fois où ça a marché pour moi. », ça reste peut-être du hasard et un coup de chance. et ça ne signifie pas forcément que les théories soient fausses »
      « C’est bien qu’à un moment donné, il y a une constante… »

      Oui bien sûr, t’as entièrement raison, mais je ne le dis pas dans le sens ou ça marche bien, je le dis plus dans le sens où il ne faut pas dire que ça ne marche pas, et qu’on peut parfois envisager des options qui à priori étaient fortement déconseillées

      « Euh… C’est à toi de rendre ça fluide sur le terrain ^^ »
      Par là je voulais surtout dire qu’il ne faut pas trop mécaniser la théorie, genre en disant « si tu es X,Y,Z et que tu fais A,B et C tu verras que ça sera beaucoup plus simple », il y a beaucoup trop d’autres variables, et le problème c’est que les nouveaux vont faire la même erreur que j’ai faite, à savoir ne lire que ABC et XYZ, et appliquer ABC et XYZ bêtement sans calibrer

      « Mais Noël, c’est chiaaaamnt ! Comme Nouvel An ! Moi je préfère largement bosser ces jours-là… Entre les cadeaux décevants et le fait de devoir supporter des gens qu’on ne voit pas le reste de l’année…  »

      Mdrrr t’as l’air de kiffer les fêtes de fin d’année toi ^^

      « Bon. Pourquoi tu déprimes ? »

      Boarf, plusieurs choses de merde qui sont arrivées en même temps…

      « ça, c’est quand même une conclusion de gonzesse… ^^; »

      Bah … ok j’ai pas de répartie sur ce coup là XD

  • Sylvain says:

    Hello,

    Bin alors que se passe t il monsieur 2.0. Et le projet inner game alors?
    De toutes façons, il y a certains principes mais comme on le répéte. Jamais aucune recette magique. La clé c’est de bosser sur soi. Tout peut marcher si tu as l’air congruent. Si tu as l’air de faker quelque chose, la fille le sent et ça foire.

    Le principal à acquérir, c’est l’état d’esprit ( croire en sa valeur) et calibrer ( cerner les attentes et besoins spécifiques de la fille). Pour le reste tout est adaptable.

    Courage, ca va repartir en 2017 ;)

    • Clem 2.0 says:

      Hey,

      Bah … c’est pas la forme du tout, pour l’instant inner game est en pause, j’ai mes partiels et je n’arrive pas à faire tous les exercices, je reprendrais tout depuis le début cet été pour le faire vraiment bien pour réellement progresser !

      Bon bah sinon t’as bien résumé les choses :p rien à redire sur le reste ^^

      Ouais je l’espère bien, 2016 a été très bonne jusqu’à fin juillet, depuis c’est de la grosse merde XD

  • Lenal'airderien says:

    Helllo,

    Je connais pas le film….N’oubliez pas les films c’est un scénario ficelé de A à Z avec les ingrédients , « action » « suspens » « amour » et une fin au top pour faire des entrées…. Un marketing bien huilé …

    Dans la vraie vie pas de scénario écrit à l’avance marrant non!!!…

    Lenaenmodevaiana

    • Sylvain says:

      Il faut effectivement le regarder pour ce qu’il est : un film…bien documenté. Mais on savait bien qu’on allait assister à une Happy end. Ce n’est pas toujours le cas dans la vraie vie :)

  • JimmyJig says:

    Je me demandais quand viendrait le moment où on aurait un article dédié à ce film :)
    Indéniablement, une excellente base de travail. On pourrait passer 3h à commenter chaque scène du film pour faire ressortir ce qui est bon à prendre, mais aussi ce qui ne marche que dans le film.

    Puisqu’on vient de détailler toutes les leçons applicables, voici à mon sens celles qui ne sont aucunement transposables à la vie réelle :

    1. L’ouverture du film suggère qu’une fois la prise de contact savamment orchestrée, puis magistralement opérée, les clients vont serrer fingers in the nose. Non. Juste Non.
    Créer une opportunité de mise en relation avec sa cible c’est bien beau, mais ce n’est qu’une INFIME partie du chemin qui mène sous sa petite culotte. Si vous n’avez rien à dire à une nana, pas confiance en vous, pas de style, pas de plans de sorties à proposer etc., l’interaction va se finir en : « eh bien merci de m’avoir ramené mon chien, sympa, bonne journée ». Alors autant moins se casser la tête pour trouver l’opener parfait, et consacrer son temps à bosser son développement personnel.

    2. Faire croire à un puceau qu’il va pouvoir séduire Rihanna = Non, non et non.
    Albert part de très bas, et malgré un certain potentiel et 2/3 trucs à mettre en avant dès le début du film (expert dans son domaine, assez bien sapé), il ne peut pas ambitionner séduire Allégra. S’inscrire au marathon sans jamais avoir fait un footing de sa vie, c’est de l’inconscience totale.
    Hitch à Albert : « écoute mec, bosse ton innergame (un peu), ton lifestyle (beaucoup) et ton social proof (vraiment beaucoup), et entraine toi à séduire d’autres nanas de moins haut standing. Quand t’auras fait ça, on en reparlera pour Allégra ».

    3. La merveilleuse campagne meetic du « si vous n’aimez pas vos défauts, qqn les aimera pour vous », avec le mec qui te dit dans le spot de pub que la fille parfaite, super canon et charismatique ne l’intéresse pas, parce qu’il « préfère Sophie, elle est moche, grosse, habillée comme un sac et n’a rien à dire, mais, c’est justement ça qui me plait ! », c’est juste du marketing.
    Allégra qui engueule Hitch en lui déclarant « t’as fait exprès de dire à Albert de barbouiller sa chemise de moutarde pour que je me sente moins cruche » (ou un truc du style), c’est de la science-fiction, ça n’existe pas. Une nana canon, classe, qui prend soin d’elle, et qui a un lifestyle de malade recherchera grosso modo la même chose en face. Elle va rarement bander pour un comptable qui regarde le catch le samedi soir (dommage d’ailleurs, enfin bref).

    4. Se focaliser sur sa cible, en étudiant ses goûts, passions, et en apprenant par cœur son emploi du temps en se disant qu’elle trouvera ça mignon que je connaisse les 128 groupes Facebook qu’elle a rejoints et toutes ses expériences professionnelles depuis que j’ai bûché son CV sur Linkedin = FBI Fausse Bonne Idée.
    C’est toujours bien de savoir à qui on a affaire et de se garder un ou deux sujets de conversation sous le coude pour plus tard, mais verser dans le compulsif tendance psychopathe version les prétendants de Mary (à tout prix) ou Kev Adams dans Fiston pour Sandra Valenti, c’est une optique de loser. Devenir architecte (ou faire croire qu’on l’est) juste pour plaire à une femme, c’est le degré ultime du needisme.

    Bon j’ai pas vu le film depuis longtemps, y’a certainement d’autres choses à redire, mais ces 4 points me semblent importants à décrier.
    Bonne fin d’année les Loulous !

    • Sylvain says:

      Je confirme, partir en marathon sans savoir courir, c’est une mission suicide ;)

    • AL says:

      « Devenir architecte (ou faire croire qu’on l’est) juste pour plaire à une femme, c’est le degré ultime du needisme. »

      Oui et non. Je ne développerai pas pour le oui, puisque tu es déjà convaincu, néanmoins, je trouve que c’est un gain de valeur non négligeable. Le mec qui se donne les moyens de devenir architecte pour une meuf, perso, je dis respect. D’abord, ça montre qu’il est capable d’atteindre des objectifs élevés, de relever des défis, ensuite, c’est aussi le signe que c’est quelque chose qu’il avait envie de faire pour lui (ça répond à quelque chose), donc c’est révélateur de sa nature.

      En résumé : si le mec devient architecte pour une meuf, qu’elle le jette et qu’il arrête, c’est effectivement du needisme. Mais si ça l’aide à trouver sa voie et structurer sa vie, c’est du 300% bénéfs, avec ou sans la meuf.

    • Lenal'airderien says:

      Al,

      Jimmy jig a raison !

      Dis que faire croire à une femme que tu es « architecte », « médecin » , « kiné » « entrepreneur » et ce n’est pas vrai , c’est une spécialité sur le net , certains hommes se font passer pour ce qu’ils ne sont pas ….

      En deux ou trois questions tu mets le mec hors service en le renvoyant à ses pénates .

      C’est d’une facilité déconcertante.

    • AL says:

      @Lena : Tu veux dire… Comme toi quand t’essaye de nous faire gober que t’es une meuf en répétant régulièrement « je suis une fille, je suis une fille, j’ai vérifié, j’ai une chatte et des nichons » comme pour te (nous ?) rassurer ?

      Mentir, c’est effectivement facile. Etre crédible, beaucoup moins. ;^D

    • Lenal'airderien says:

      AL,

      Je vais finir par balancer mon numéro ici sur ADS…Ras le bol qu’on doute que je suis une femme.

      Je vais vous le dire en quelle langue que je suis une femme ????

    • Sylvain says:

      Quelle nouvelle langue souhaites tu apprendre en 2017?

    • JimmyJig says:

      Oui, ok avec toi pour cet exemple précis. ça peut être la même chose pour apprendre à danser, ou jouer d’un instrument. On peut s’y mettre pour plaire à une fille en particulier et au final développer une compétence intéressante, et ça fait un beau challenge.
      Mais acheter la même voiture qu’elle, démonter et remonter 10x tout le moteur juste pour se donner une meilleure chance de la serrer, là c’est grave, et ça n’inspire pas le respect (Franck Dubosc dans Fiston) même si dans le film la cible est impressionnée.

  • tails le renard says:

    Belle article,c’est vrais que d’essayer de séduire une fille trop différente de nous,c est pas top,pourtant je pensé qu avec mon ame d artiste,j allais accrocher ma dernière tarject qui dessinais très bien,mais quand je l’avais au tel,un gouffre nous séparé,la difference d age peut etre,moi 29,elle 19ans,et son manque de maturité,je pense avoir bien mené la chose,j’ai vus ses signes d interet a mon égard et à réussi à négocier son facebook alors que je la connaissais depuis 3 jours.C ‘est suivie des échanges qui me faisais penser que j’étais deja en couple avec elle,puis plus tard de son coté elle devenait hermétique à tous,alors je savais que c ‘étais mort,je me suis permit de faire le needy(au point au j’en étais) en disant « j’espére qu il se passera un truc entre nous,et toi? » ,pas de reponse,smiley qui pleure, »toi non! »en meme temps je m en doutais un peu. »Comme ça j’ai fermé définitivement la page.Je n ai plus de tarjet en vue,mais j’ai décidé de redoublé d activité en m inscrivant dans de nouveau club pour la rentré.

    • Sylvain says:

      Hello Tails,

      Parfois, les choses ne se passent pas toujours comme on veut. C’est justement là qu’on peut progresser. Tu as plein de choses à retirer de cette mésaventure. 1/ Inutile de se comporter comme si tu étais en couple tant que ce n’est pas le cas ;) 2/ Inutile d’être needy. Il vaut mieux faire profil bas, lacher prise et s’armer de patience en attendant de revenir à la charge plus tard. Aller voir d’autres cibles, se détacher et éviter l’obsession.

      Mais c’est quand même positif et tu as su obtenir des choses avec elle. Il ne te reste plus qu’à bien comprendre ou tu as bloqué pour surmonter le problème la prochaine fois. A toi de jouer et bravo pour les activités :)

  • tt says:

    Aujourd’hui, c’est impossible de plaire et séduire une fille, il n’y a aucune chance de rencontrer une fille libre; elles ne veulent pas être abordées, en ont marre d’être abordées et désirées, quand à moi, je n’ai aucun succés avec elles et elles me détestent toutes; je les trouve toutes odieuses

    • JimmyJig says:

      Ouh là. NON ce n’est pas impossible, non elles ne sont pas toutes odieuses. Dis toi que POUR L’INSTANT tu n’as pas de succès auprès d’elles car tu ne les comprends pas, mais que ça peut et que ça VA venir. Mais faut bosser. Ton état d’esprit, lire beaucoup d’articles etc. Courage.

  • Ryan c says:

    Salut à toute l’équipe d’ ADS,

    Pour commencer Bonne année à vous et je vous souhaites pleins de bons articles comme vous savez les faire.
    Je viens vers vous pour que vous puisiez m’aider sur plusieurs situations.
    Cela fait plusieurs année que je suis vos conseils et ça porte ses fruits (merci), mais il y a un « blocage » pour avancer dans la séductions avec les demoiselles en question je vous raconte :
    1er situation
    Je suis parti draguer une fille dans un restaurent accompagné de sa copine, je vais l’aborder en lui disant un compliment elle me le retourne, je lui demande son numéro elle me dit quel à un copain donc, dans ma tête c’était next. Je sors du restaurent elle sort aussi elle me fait un signe et me dit : » au faite j’ai pas de petit copain et j’aimerai prendre ton num ». On se parle par texto (je lui raconte mes projets, ce que je fais dans la vie.. ce que je veux faire plus tard on discussion très mature) je lui propose un rdv elle me dit oui puis 1 h avant le rdv elle me dit qu’elle ne peut pas et plus de nouvelles derrières.

    2ieme situations
    Je rencontre une fille en soirée, on sympathise elle me lance des regards et une attention qui sentait le j’ai envie de te revoir. on échange nos numéros on parle de nos vies, je lui dis qu’elle me plait bien, et une de ses copines me dit que je lui plaisais également. Je vois quel avais du mal à tourner la page avec son ex et je décide de l’Aider là dessus car elle en a bcp souffert (peut-être de manière trop needy). Elle dit qu’elle aimerait bien qu’on se retrouve et faire des activités ensembles, mais aucuns SMS de sa part et plus de nouvelle (sa copine ma même dit qu’il voudrait mieux que je l’oublie). OK bon je retente le coup mais plus rien donc next. (c’est chiant parce qu’elle me plaisait bien).

    3ieme situations
    Après en avoir eu un peu marre de ces situations, je décide de lâcher un peu la bête en moi, et je rencontre une fille en soirée, je la séduis en faisant tout au bon timing (souffler le chaud et le froid, compliments au bon moment, danse sexy ensemble tout était parfait), je l’a prend à part et je l’embrasse sans même la laisser réfléchir (surprise mais elle en redemande…) on échange nos numéros et elle me dit qu’elle aimerait me revoir. J’étais content je me suis dis enfin une fille jolie avec qui il y aura quelques choses. Je la recontacte un jour après, mais elle prend plusieurs jours à me répondre , et elle me dit par texto que ce n’est pas une bonne chose de se revoir ( je lui demande pourquoi elle me réponds qu’elle sort d’une raltion compliquée, oui mais quand je tes plaquée sur le mur en t’embrassant tu en redemandé encore et elle ne ma pas quittée de toute la soirée elle s’inquiéte au près d’une de mes amis de ne pas avoir donné le bon numéro, car j’ai mis 1 jours à ne pas lui envoyé de sms. Mais je lache pas l’affaire et je prends ça comme un test, je pousse donc la séduction sans trop en faire, mais elle me fait comprendre que c’est vraiment mort) et du coup plus de nouvelle.
    Est ce qu’elle à du se faire travailler la tête par ses copines ? bcp de questions viennent à l’esprit.

    4ieme situations
    En boite de nuit, je danse avec tout le monde créer un cercle social, une fille me lance un regard et me suis un peu partout dans la boite, elle essaye de venir me draguer en essayant de ma déstabiliser, je prends pas compte du tout de son commentaire et j’avance. Puis au final, on danse ensemble, elle me demande de l’ajouter sur FB et de ne pas oublier . Elle m’a attendu à la sortie pour me donner son Fb. On parle ensemble on apprend à se connaître, après un certains temps je proprose un RDV, mais elle me dit qu’elle n’est pas disponible. Et puis après plus de nouvelles.
    Je plais, puis après on dirait que je lasse…

    Mais j’aimerai comprendre par des gens d’expériences pourquoi ça bloque ?
    Personnellement, je suis très mature d’esprit , je plais vraiment aux filles, bonne situations sociales, bons projets, mais j’aimerai avancer dans mon jeu et il y doit avoir une solution à cela :)
    Je ne lâche pas l’affaire

    Merci beaucoup de m’avoir lu et de pouvoir m’aider

    • Sylvain says:

      Hello Ryan C,

      Visiblement, tu n’as pas de difficulté particulière pour aller vers les filles et pour prendre leurs numéros. C’est ensuite que ça coince. Difficile à dire mais je te conseillerai de commencer par travailler ta conversation.

      Quelle est la teneur des conversations quand tu leur écris? Est ce que tu apportes du fun et des émotions? Quand tu écris à une fille, l’idée est vraiment de lui apporter le sourire pour toute la journée :) Peut etre que tu proposes un rendez vous trop vite. Travaille sur le lien et la complicité. Interesse toi vraiment à elles plutot que de penser à concrétiser. Je t’invite à relire nos articles sur les exemples de SMS à employer. Tu les retrouveras en utilisant le moteur de recherche en haut à droite. ;)

    • Ryan c says:

      Salut Sylvain
      Il est vrai que je pense peut-être trop à rapidement concrétiser au lieu de travailler la conversation dans les sms. Mais en tant que gamer tu te dis qu’il faut attaquer rapidement avant qu’elle se lasse ou elle se fasse séduire par un autre…
      Merci de la petite clairvoyance qui va beaucoup m’aider.
      Continuer comme ça les gars ça fait plaisirs :)

    • Sylvain says:

      Hello Ryan,

      On attend la suite. Ne pas confondre vitesse et précipitation. Interesse toi vraiment à elle. Prends le temps de la faire parler d’elle même. Si elle se sent bien avec toi, elle ne devrait pas poser de probleme pour accepter ta proposition de date. :) Essaye de garder ça en tête :)

    • Lenal'airderien says:

      Ryan C,

      Hello, à mon avis tu fais pas les choses dans le moment présent….Si la fille répond à tes bisous , est limite chaud bouillante pourquoi tu proposes pas d’aller chez toi ou d’aller chez elle , c’est la suite logique non.???

      .C’est ça ton souci , tu laisses retomber le soufflet….Et après quand tu la contactes c’est mort…

  • Tha Gamer says:

    Salut,

    ça doit faire au moins 5 ans que je vous suit sur le net, et je suis toujours aussi ravi de lire vos articles. Néanmoins je me pose une question tant l’étendue de la séduction est vaste : Si vous deviez résumer en 5 phrases la séduction vis-à-vis des filles (sans parler d’iner game) ?
    Pour moi ce serait :
    -Créer des liens via des points communs
    -Faire le mec pas intéressé par la nana (s’il y a un set)
    -Déstabiliser
    -Connaître l’autre ou faire mine de…
    -Susciter le mystère

    Car avec tous ces articles, on ne sait plus quoi en penser !

    • Sylvain says:

      Hello Tha Gamer,

      Toujours important de rester focus sur les bases.
      Perso, je dirais :
      -Connais toi toi même
      -Deviens chaque jour une meilleure version de toi même
      -Tu es le prix
      -Tu dois passer à l’action
      -Tu dois garder ton objectif en tête ;)

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)