Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

Comment Trouver une Petite Amie… avec une Agrafeuse Grâce à Dan Perino

Dan Perino recherche une petite amie

Le Buzz Séduction

Comment Trouver une Petite Amie… avec une Agrafeuse Grâce à Dan Perino

Comment Trouver une Petite Amie… avec une Agrafeuse Grâce à Dan Perino

 Comment Trouver une Petite Amie... avec une Agrafeuse Grâce à Dan Perino
De quoi avez-vous VRAIMENT besoin pour séduire une femme ? Une agrafeuse, une imprimante, et une photo de portrait. Il n’en faut pas plus à Dan Perino pour coucher avec des femmes de manière régulière…

J’ai rencontré Dan Perino dans le lobby de l’hôtel où je résidais à Brooklyn.

Son nom ne vous dit rien et pourtant, c’est une star de l’internet, une star du dating mondial, un type capable d’avoir plus de rendez-vous que vous et moi en une seule semaine.

Laissez-moi vous présenter Daniel Perino, l’homme qui cherche une copine… de manière plus originale que vous et moi !

Ça commence par une promenade : sur Bedford, une avenue très connue de Brooklyn.

Je vois cette affiche. Une banale affiche sur une poubelle, et la même affiche sur un poteau électrique un peu plus loin.

Dan Perino Looking for a girlfriend Comment Trouver une Petite Amie... avec une Agrafeuse Grâce à Dan Perino

L’affiche de Dan Perino dit ceci : « Je recherche une petite amie ».

« Je cherche vraiment une copine. Ce n’est pas une blague. J’en ai marre de tous ces rendez-vous, j’espère juste rencontrer la bonne personne. Je suis artiste professionnel, je suis une personne créative. Vous savez qui vous êtes. À mon sens, chaque personne est unique. Je suis ouvert à la possibilité d’une relation qui évoluera vers quelque chose de plus profond. »

Pas commun comme approche, non ?

Une telle affiche pour trouver une petite amie, c’est différent. Ça change. Ça interpelle.

Surtout dans une ville où l’application de rencontres Bumble se diversifie actuellement en proposant du « job dating » (l’appli propose désormais aussi de trouver du travail, attaquant Linkedin frontalement).

Surtout dans une ville où l’application de rencontres Hinge (toujours pas débarquée en France) s’affiche en grand, vantant ses différences, notamment ses questions qui permettent de briser la glace (qui font d’ailleurs penser à l’ancienne appli Icebreaker).

Dan Perino Brooklyn Comment Trouver une Petite Amie... avec une Agrafeuse Grâce à Dan Perino

En voyant l’annonce « Looking for a girlfriend » de Dan Perino, je me suis dit que ça valait le coup de prendre un café avec lui.

Que cet artiste aurait probablement des choses à nous raconter.

Je vous avoue que mon premier texto, ça a été : « Hey salut Dan ! Je viens de voir ton affiche dans la rue, je suis à Brooklyn et je suis coach en séduction. J’aide les hommes à trouver les meilleures stratégies pour faire des rencontres et trouver l’amour. J’aimerais bien te rencontrer si ça te tente. Sélim »

Réponse assez rapide de l’intéressé, et nous prenons rendez-vous pour un café un samedi matin.

Bann SexTalk Comment Trouver une Petite Amie... avec une Agrafeuse Grâce à Dan Perino

Rencontre avec Dan Perino, l’artiste qui cherchait une copine

La dégaine est quelconque, le look, pas sa préoccupation (cf photo en haut de l’article). Il arrive à table avec un seau rempli de billets et ne commande rien.

« Hey man ! Je fais le métro en ce moment pour lever des fonds pour mon projet. Tu sais, Pollock a des toiles énormes au Moma, qui prennent un mur entier. Là mon prochain projet artistique, c’est de faire le plus grand tableau au monde, et l’exposer dans Central Park. Je veux que les gens connaissent mon nom mais surtout mon travail, et pas seulement le projet Looking for a girlfriend ».

Dan parle de son projet aux gens dans le métro et m’a confié avoir fait 450$ en 3 heures.

Les New Yorkais l’encouragent financièrement, sont généreux avec lui.

Artiste maudit ? Manipulateur ? Je n’ai pas cette impression quand il me parle.

Son débit est lent. Son projet Looking for a girlfriend existe depuis 2014, il a fait plus de 1000 dates, des rendez-vous qui aboutissent parfois sur du sexe, parfois sur de courtes relations, parfois sur des amitiés.

Il raconte les anecdotes les plus intéressantes dans cet article chez Vice.

Il m’explique qu’il ne boit pas. Forcément, je lui demande comment se passent ses RDV sans alcool. Je lui demande le rapport avec ses parents (alcoolo et violents).

Dan a toujours eu du mal à faire preuve d’affection, car il n’en a jamais reçu lui-même. Il ne se souvient pas de contact physique chaleureux avec ses parents. Autant vous dire que la kino escalation, c’est compliqué pour lui.

Néanmoins, malgré cette atmosphère pesante (je vous avoue que je ne me suis pas marré des masses, le personnage et son histoire m’ont rendu assez triste), j’ai identifié pour vous 3 leçons de séduction qu’on peut tirer de l’histoire de Dan.

Les 3 leçons de drague de Dan Perino

1/ On est toujours moins bien que quelqu’un d’autre

Mais si on continue de se comparer, on n’ose jamais, on ne tente jamais rien.

Il faut avoir le courage de vivre sa vie et de suivre sa voie.

2/ Ne vous ruinez pas pour les filles

Dan m’a avoué être fauché à cause des excès du dating.

Il a fait des premiers RDV où il payait des restaurants de fou, il réservait des limousines. Du kitsch, il l’admet. Des dépenses inutiles pour des relations éphémères, il le reconnaît aussi.

Aujourd’hui, il essaie de ne pas courir après les gold diggers, ces femmes vénales qui ne s’intéresseraient pas vraiment à sa personnalité.

Les mannequins ne l’intéressent pas : « elles sont obsédées par leur physique, je veux une relation plus profonde que ça ». On ne peut pas vraiment lui donner tort sur cette remarque…

3/ Des idées pour un premier rendez-vous original ?

J’ai bien aimé la philosophie de Dan sur ce point-là. C’est un mec d’extérieur. Il aime marcher, il aime la randonnée, il aime le ski.

Il m’a quand même dit « pour un premier rendez-vous, oui, tu peux l’emmener skier, ça ne coûte pas si cher… ».

Pas évident, on n’habite pas tous à Chambéry ou Grenoble au pied des pistes.

Il passe 3 à 4 heures par jour à placader et agrafer ses affiches « Looking for a girlfriend » dans Brooklyn et Manhattan.

Ce qui lui permet parfois d’être reconnu dans la rue, et de discuter avec des personnes qui l’encouragent dans sa démarche.

Le rendez-vous le plus insolite à mon avis, c’est celui où il a proposé à la fille d’aller faire une manucure – pédicure. Ici à New York, les hommes prennent soin de leurs mains aussi, ça fait partie des attributs des hommes puissants, de belles mains entretenues, pas cabossées.

Découvrir une fille pendant 20-30 minutes, pendant que quelqu’un s’occupe de vos mains et de vos pieds, une idée qui m’a plu et que je vous recommande.

Je prends les paris : JAMAIS une fille n’aura été invitée par un mec en premier RDV à faire une « mani pedi » si vous lui proposez !

Et c’est surtout un moyen génial de vous rapprocher d’elle après : « Fais voir tes mains… ». Presque trop facile pour la kino escalation.

Ce que vous pouvez retenir des leçons de séduction de Dan Parino

Vulnérabilité, sincérité, mais surtout audace.

Dans une époque où tout le monde tente les sites de rencontres (New York est une ville qui va vite, les gens n’ont pas le temps de prendre le temps), Dan maîtrise parfaitement la stratégie de l’océan bleu en séduction.

Il sait se démarquer.

Il sait créer un nouveau marché, sur lequel il est seul.

Combien de gars postent leur photo comme ça, dans la rue ? C’est risqué, c’est un peu fou. Et la prise de risque paie.

Dan me parle des imitateurs, des mecs qui ont copié son message. Pour eux, ça marche moins bien. (Ça me fait penser à un jeune homme qui dans le métro de Paris cherchait une « nana pour partager un Mc Do »).

Copie Dan Perino france mcdo 1 Comment Trouver une Petite Amie... avec une Agrafeuse Grâce à Dan Perino

Ici, c’est l’Amérique. Le cœur du changement, entre NYC, Brooklyn et LA. Tous les médias sont donc venus couvrir l’histoire de Dan.

Fut un temps où Dan recevait 400 coups de fil par jour ? par semaine ? Que ce soit jour ou semaine, c’est plus qu’un être humain est capable de gérer.

Une bonne nouvelle pour la fin ? Dan a « probablement » trouvé une girlfriend. Elle ne vit pas dans le coin mais elle a lu son histoire sur internet.

Elle s’appelle Britney, ça ne s’invente pas… et ils vont bientôt se rencontrer. Au moment de notre entretien, Dan discutait avec elle depuis 3 semaines.

Ils se sont déjà mis d’accord : si ça marche entre eux, Dan changera le message sur les affiches, mais continuera d’en coller dans les rues de Brooklyn.

Affaire à suivre…

Votre avis sur cette histoire ? Bluff artistique ? Dragueur malin qui s’est extrait habilement des sites de rencontres ?

Sélim, coach tout terrain, enquêteur de terrain

Bann SexTalk Comment Trouver une Petite Amie... avec une Agrafeuse Grâce à Dan Perino

Lire la suite
10 Commentaires

10 Comments

  1. Lenal'airderien

    9 novembre, 2017 à 07:38

    Bonjour,

    Le mec nous dit en gros qu’il s’est ruiné financièrement en invitant des filles…. C’est pas un bon exemple à suivre.

    • Sylvain

      9 novembre, 2017 à 12:39

      Gardez vos sous pour acheter du bitcoin !

    • SAlink

      12 novembre, 2017 à 23:01

      Oui on a beau faire des louanges de ce mec mais pour moi il m’a juste l’air d’être le mendiant de la drague, vraiment les gens osent aller aussi loin? outre le fait de se moquer de lui (ce que je trouve un peu censé mais tout aussi pas gentil) le plus incroyable c’est les nanas qui répondent présentes pour lui, c ça que je n’arrive pas à m’expliquer! je veux dire le mec tu ne sais rien de lui et les filles se lancent comme ça dans l’aventure sans savoir ni ou elles mettent leurs pieds ni sur quoi elles vont tomber et si c un psycho ? dsl quand j’ai vu son affiche j’ai pensé à un porté disparu.
      Vraiment les états unies c carrément un autre monde.
      Néanmoins je suis d’accord avec les 3 leçons tirer par sélim et surtout la première, celle ou il faut oser sans se comparer aux autres encore moins se sentir inférieur, s’il y a une règle à bien faire comprendre aux débutants c celle la.

    • Sélim

      12 novembre, 2017 à 23:23

      Hello SAlink.
      Je ne me moque pas. Je ne me moque pas d’une personne, un artiste, qui m’a donné une heure de son temps.
      Je pense vraiment qu’il combine sa recherche de petite amie à ce projet artistique.
      Et effectivement, le « mugshot », sa photo, ressemble à une photo de porté disparu ou de prisonnier, c’est un peu le but de son expérience.
      Quant à la notion de psychopathe : tu dois penser à la notion de danger, à la notion de mystère, à la notion d’aventure folle.
      C’est excitant parfois aussi pour une femme. Elles ne sont pas toutes / tout le temps en recherche de stabilité, sécurité.

  2. Le Marginal Magnifique

    9 novembre, 2017 à 18:28

    Si j’ai bien compris, son truc s’inscrit aussi dans une démarche artistique, c’est une performance et pas seulement le moyen de faire des rencontres. Il est malin ce Dan, il baise en jouant les artistes.

    Mais je suis surpris qu’on le laisse placarder ses annonces dans la rue : c’est interdit, non ? Si vous jouez à ça, au lieu de recevoir l’appel de belles nanas à la voix de velours, vous risquez d’avoir au bout du fil un gendarme bedonnant et moustachu qui voudra vous la mettre pour affichage sauvage.

    • Sylvain

      11 novembre, 2017 à 14:35

      Un moyen original de se faire connaitre en tant qu’artiste! Il doit y avoir un peu de business derriere tout ça! car il n’y a peut etre pas que des femmes qui appellent mais des mecenes, des sponsors, des acheteurs… :) Amercia is great for business!

    • SAlink

      14 novembre, 2017 à 00:15

      Pourtant des gens se moquent de lui dans son dos en se disant « lol, il veut une copine » c dit dans l’article de vice ce qui est un peu vrai car la plupart des mecs veulent une ou des copines mais ils ne le placardent pas sur tout les murs.
      Toute fois cela reste une manière plutôt originale pour avoir des rendez vous mm si c presque pareil que les sites de rencontres sauf que lui il a choisi un terrain beaucoup trop vaste ou les gens ne sont pas là que pour faire des rencontres (je me demande le nombre de personne qui l’appelle pour se payer sa tète et oublier leurs soucis et leurs problèmes ne serait ce que pour quelques minutes).
      Aussi je suis assez réticent sur le fait que l’on obtienne les mm résultats en France, je pense plutôt que les gens vont penser à une blague du genre « le mec qui essai de pechos des filles sous prétexte de faire un documentaire sur sa love story » je les voient mal gober son histoire… peut être les plus jeunes et les plus curieux et comme dit dans d’autres commentaires il faudrait s’attendre à voir débarquer chez soi des flics plutot qu’une belle blonde aux yeux bleus ou une brune pulpeuse et sexy.
      Aussi si je me refaire à tes derniers mots sélim, cette technique est plus faite pour des plans c** et les coups d’un soir que pour des relations durables (donc à rajouter dans la bible de Barney Stinson), il faudra aussi avoir l’avis des filles sur tout ça.
      En gros à mon avis si quelqu’un veut se lancer ans cette démarche il doit connaitre les risques encourus.

    • Sylvain

      15 novembre, 2017 à 11:24

      Hello,

      C’est sur que c’est un risque à prendre. Mais c’est valable pour tout. Quoique tu fasses, tu as toujours des gens qui vont se moquer de toi, trouver à redire ou vouloir te décourager. Avec le climat actuel, tu as des femmes qui vont te dire que c’est malsain. Tu peux devenir la risée du net. mais il y en a d’autres qui trouveront ça fun, te soutiendront, des gens qui parleront de toi. C’est ainsi on ne peut pas plaire a tout le monde. Apres dans son cas, il y a sans doute une démarche business derrière comme on l’a dit!

  3. lexa

    10 novembre, 2017 à 10:54

    Comme Selim, j’ai donc vu annonce d’un gars cherchant une copine mais placardée sur la porte du métro sur la ligne 1 ou 6.
    Je suis loin d’être sur que cela marche en France. Au US, les filles se donnent la permission d’aller vers le mec, mais nous pays latin, je pense que c’est beaucoup plus compliqué.
    Vous allez me dire qu’il faudrait tester en France avec sa photo pour en avoir le coeur si cela peut fonctionner aussi en France.

    • Sélim

      10 novembre, 2017 à 14:17

      Lexa, on te laisse y aller, tu seras le testeur officiel !

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire plus Le Buzz Séduction