Comment bien dormir à deux ?

Publié dans Le Buzz Séduction par
ArtDeSeduire.Com

Dormir a deux couple Comment bien dormir à deux ?

Article débat ! Qui ne s’est jamais retrouvé avec une fille qui pique toute la couette ? Qui n’a jamais passé une mauvaise nuit de sommeil à cause de sa copine ? Subi une baisse de productivité au travail, et une fatigue immense à cause de cette nuit ?

Dormir à deux, pépère ou galère ?

Couette Wars

Ah le bal des coups de pieds, des tirages de couettes et autres joyeusetés du lit à deux. Si pour la plupart des couples, dormir à deux est un plaisir, un réconfort, pour d’autres c’est carrément l’enfer.

Entre le compagnon qui ronfle plus qu’une vieille Lada et la fille qui s’agite comme le rejeton de la voisine en plein rayon confiseries, certains ont fait des choix forts.

Les boules Quiès

Solution cheap quand la personne qui partage votre lit est une vraie locomotive. Les boules Quiès comportent un avantage certain.

Déjà, adios le bruit, goodbye les ronflements et autres délires de personne qui parle dans son sommeil. Ensuite, c’est une solution que vous pouvez emporter partout avec vous.

En gros, dormir avec votre girlfriend du moment ne sera un supplice ni chez vous, ni à l’hôtel ni n’iimporte où. Gros point positif !

Mais les boules Quiès ont un inconvénient : à moins d’être votre propre patron et de pouvoir vous lever à n’importe quelle heure, vous avez besoin d’un réveil et avec vos chères boules (aucun jeu de mot tenté, promis) vous risquez de ne pas l’entendre.

Faire chambre à part

Pendant des siècles, l’homme et la femme ont fait chambre à part. Les rois et leurs reines ne se voyaient que quelques instants la nuit, le temps que l’épouse accomplisse son devoir conjugal.

La nécessité du “dormir ensemble” est une tradition instaurée par l’Eglise catholique qui « a sacralisé la conjugalité et le lit pour lutter contre le paganisme et maîtriser la société et sa reproduction », précise l’ethnologue parisien Pascal Dibie, auteur d’ouvrages sur la question.

Le spécialiste ajoute par ailleurs que nous bougeons 40 fois par nuit en moyenne, pouvant aller jusqu’à 60 fois et que comme de nombreux mammifères nous ronflons. (1 homme sur 3 et une femme sur 6 ronflent)

Ajoutez à ça le fait qu’en 30 ans nous avons grandi et grossi (2kg et 2cm pour les femmes, 5kg et 5cm pour les hommes) et le traditionnel 140x200cm de nos parents nous paraît logiquement plus exigu et moins confortable aujourd’hui.

Même s’il peut nous paraître déroutant aujourd’hui, c’est un choix facile à comprendre et somme toute logique vu qu’il ramène à des pratiques ancestrales… les anciens n’avaient pas toujours tort !

Les lits jumeaux

Ça, c’est la solution mignonne. Des lits séparés mais collés. Je ne sais pas pourquoi mais imaginer la scène avec deux jolis petits lits avec des draps à pois rouge dans une chaumière m’arrache un “Ohhh <3” des moins virils.

Solution à la fois confortable et pas trop compliquée à mettre en place. Il faut savoir qu’en France, nous avons la deuxième moyenne de largeur de lit, la plus basse d’Europe avec 140cm. Seul l’Espagne fait moins avec 135cm. Les Italiens, parmi les champions du confort, atteignent les 170cm.

On rentre dans la logique qui veut que nous soyons génétiquement incompatibles avec le sommeil à deux et en même temps suffisamment proches pour rentrer dans les codes de l’époque.

Le confort du lit personnel, la proximité du lit à deux et pas plus dérangeant que ça pour des galipettes bien senties. On valide.

Les solutions douces

Le très grand lit

Prendre un lit plus grand, c’est carrément le pied. Davantage de place pour les deux dormeurs, possibilité de se rapprocher pour un moment intime, des câlins, un baiser et de s’exiler au bout de votre “territoire” et profiter du repos du guerrier.

Dormir a deux Comment bien dormir à deux ?

Statistique intéressante. Sur les 5 dernières années, les fabricants de matelas observent un changement de tendance.

Alors qu’on reste toujours à plus de 4 millions de matelas vendus en France par an et que le fameux 140cm reste plébiscité avec 65% des ventes à lui tout seul, le 160cm s’est vendu à plus de “610 000 matelas en 2012, 3 fois plus qu’en 2009” rapporte Gérard Delautre, directeur général de l’association pour la literie.

Et la tendance est loin de s’inverser si l’on se réfère aux propos de Muriel Rolland, porte-parole d’IKEA. En effet, la firme suédoise a enregistré une baisse des ventes de 140cm au profit des 160cm.

Désormais, on dit adieu la lampe de chevet, bonjour (bonne nuit ?) la tranquillité.

En discuter, tout simplement ?

Si vous avez le sommeil troublé par votre chère et tendre, parlez-en. Vous trouverez une solution à deux. Acheter deux couettes une place, un plus grand lit, faire chambre à part, quelle que soit la solution, vous la trouverez.

Chez ArtDeSéduire.com, on vous a toujours dit que le dialogue était la clé du couple qui tenait longtemps, alors parlez-en, ça vous fera du bien.

Et vous, vous êtes de ceux qui aiment dormir blotti contre leur copine ou vous préférez le confort de la solitude?

Bann SexTalk Comment bien dormir à deux ?

10 COMMENTAIRES
  • D.Stinson dit :

    Purée pourquoi je suis tombé sur « la femme sur 3 » qui ronfle ??!!!!!

    Anyway, on se reconnait grave dans l’article, une autre solution extrême néanmoins pour les gens qui ronflent, l’opération!! à mon avis il faut pas la faire quand ça fait que 2 mois que vous êtes ensemble lol

    Merci pour l’article toujours aussi intéressant , pour le coup c’est plus artdeséduire mais artdevivrea2 ^^

    • selim dit :

      « Le mec qui a décidé de faire opérer toutes ses ex », ce serait un bon psychopathe pour thrillers hollywoodiens.
      J’ai le sommeil ultra léger, je suis obligé de virer tout le monde autour de moi la nuit sinon je pète un câble !

  • Cyrano dit :

    Génial cet article!! ^^ Cela dit un problème n’a pas été abordé : celui de la nana qui veut passer toute la nuit dans tes bras ! Dans ce cas je ne vois pour l’instant qu’une seule solution radicale : l’amputation du bras gauche ou du bras droit (selon que tu es à sa droite ou à sa gauche…)

    • selim dit :

      Une problématique traitée dans un épisode de Friends si je ne m’abuse…
      Impossible de s’endormir avec une fille sur le bras ! Mais il existe aussi des lits en lamelles désormais, pour passer les bras par dessous !

    • lex dit :

      Cyrano : fais lui poser la tête sur ton torse, ou passe le bras sous son oreiller !
      La tête sur le torse, pas désagréable, et le bras sous l’oreiller, au niveau de la nuque : ça lui offre un meilleur maintien de la nuque, et t’évite la gangrène en préservant ta circulation sanguine :D

  • chino dit :

    Une solution un poil différente des lits jumeaux : le même lit mais deux matelas différents, c’est ce que mes parents ont depuis des années. Ça ne résout pas tous leurs problèmes (mon père à toujours froid et ma mère toujours chaud ^^)

    Dormir l’un à côté, pas toujours évident. J’ai essayé en mode calin, mais oui, Lex, c’est un coup à se chopper la gangrène ^^ Par contre on est dans les starting blocks pour remettre le couvert et c’est tellement doux…

  • Lister dit :

    Vous mesurez de 1,85 à 1,95 m, dormez dans un lit de 210.

    Je mesure 1,88m. Jusqu’alors, je dormais dans des lits de 190 ou 200. Conséquences: mal de dos, insomnies, fatigue, etc. Depuis que je dors -seul- dans un lit de 210, tout va beaucoup mieux.

  • Lelong dit :

    J’ai maintenant un lit de 210 acheté dans un salon pour grands. Y’a pas photo…

    Je dors hyper bien, à deux ou seul.

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)