7 bonnes raisons d’aller voir Don Jon, le séducteur 2.0 de Joseph Gordon-Levitt (Scarlett Johansson inside)

Publié dans Le Buzz Séduction par Sélim

Don Jon Scarlett Art de seduire comme Don Juan 7 bonnes raisons daller voir Don Jon, le séducteur 2.0 de Joseph Gordon Levitt (Scarlett Johansson inside)
J’ai vu Don Jon de et avec Joseph Gordon-Levitt et Scarlett Johansson. Un chef-d’œuvre qui parlera au séducteur 2.0 en vous. Surtout si vous vous intéressez au couple, à internet, à l’utilisation massive de films pour adultes…

Si Don Juan vivait en 2013, comment se comporterait-il avec les femmes ? Comment aborderait-il ses proies en boîte ? Après une nuit avec une fille, quel message enverrait ce Don Juan 2.0 ? Je vous propose un décryptage rapide, un échange d’idées sur Don Jon de Joseph Gordon-Levitt.

Ce Don Juan américain est-il le nouveau séducteur, notre nouveau modèle ? Je vous donne 10 bonnes raisons d’aller voir Don Jon !

Article avec très peu de spoilers : il ne concerne que les 20 premières minutes du film Don Jon, qui en dure 90 au total, pour ne pas vous gâcher la surprise.

Raison 1 : L’affiche du film Don Jon

Quand une affiche me parle, je vais voir le film. Je regarde rarement les bande-annonces pour ne pas me gâcher les meilleurs moments du film. Cette affiche me rappelle le principe d’une affiche alternative de Trainspotting. Du texte qu’on retrouve en intro du film.

Don Jon Affiche film artdeseduire critique 7 bonnes raisons daller voir Don Jon, le séducteur 2.0 de Joseph Gordon Levitt (Scarlett Johansson inside)

Affiche Trainspotting 1995 7 bonnes raisons daller voir Don Jon, le séducteur 2.0 de Joseph Gordon Levitt (Scarlett Johansson inside)

Un vrai délire de cinéphile… Trainspotting, regardez-le, on est très loin de l’univers de la séduction, mais c’est aussi intéressant !

Raison 2 : Don Jon, c’est le rêve américain

Fils aîné d’une famille américaine d’origine italienne, Don Jon veut vivre le rêve américain, un peu dans la veine de Magic Mike.

Tous les cultes et obsessions américains sont présents : de la voiture à l’église en passant par le culte du corps, la scène d’exposition sent le cliché à plein nez.

C’est Jersey Shore en plus propre. Ca manque de profondeur. Et on sent qu’il va lui arriver des bricoles, donc à s’attache tout de suite à lui. On sent que la mécanique si bien huilée va s’enrayer… Qui sera l’élément perturbateur ? C’est Scarlett qui s’y colle, pour notre plus grand bonheur.

Raison 3 : Don Jon est l’anti 500 jours ensemble

J’adore 500 jours ensemble, c’est probablement une des meilleures comédies romantiques que je connaisse. Ici, Scarlett Johansson est l’opposé de la brune Zooey Deschanel. Dans Don Jon, Joseph Gordon-Levitt oublie le romantisme. Tom est mort. Vive le Don !

Là où la recherche du romantisme primait, Don Jon n’a à offrir que de l’efficacité, de la productivité. On n’a pas le temps. Don Jon est pressé, il veut du sexe rapide, pas une relation de couple, pas la monogamie.

Regardez bien l’affiche : il y a écrit MES COPINES, pas ma copine.

Raison 4 : Don Jon et l’absence de technique de drague

Si le Don sort avec ses potes en boîte, s’ils se lancent des défis et notent comme nous les filles, ne pensez pas apprendre à séduire comme Don Jon. Il se contente de sourire, de sortir ses muscles et de danser avec les filles sur la piste.

Niveau look, Don Jon est un candidat de télé-réalité : cheveux rasés sur le côté, musculairement bien développé, il représente l’Alpha dans toute sa splendeur, pas vraiment raffiné.

Observez sa démarche lorsqu’il part au sport : torse bombé, épaules relevées, il pue tellement la confiance en lui qu’on la sent à travers l’écran. (Là, vous pouvez vous inspirer de son body language !)

Raison 5 : les hommes viennent de Mars, les femmes de Venus

Le synopsis de Don Jon tient en deux lignes assez bien choisies : « Un homme, séducteur et accro aux films pornographiques, tombe amoureux d’une jeune fille amatrice de films romantiques et formatée par l’image du Prince Charmant. Ces deux personnes vont pourtant devoir apprendre à se défaire des fantasmes véhiculés par les films. »

Traduction : vous allez voir des embrouilles de couple, fondées sur le malentendu homme-femme. Quoi ? On ne parlerait pas la même langue ? Mais Don Jon, n’est pas que la simple modernisation de « Les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus ».

Raison 6 : Don Jon et l’obsession sexuelle

Le générique d’intro du film donne le ton. L’Amérique, pays puritain roi des contradictions, plus grand pays producteur de films pour adultes au monde. Des filles partout. Dans toutes les émissions. Dans toutes les pubs. Du p*rno pour tous à portée de clic.

Le début du film soulève de vraies questions sur les relations hommes-femmes :

  • Est-il normal de trouver que le porno est mieux que le vrai sexe ?
  • Est-il logique de se branler 17 fois par semaine ?
  • Est-il logique de retourner se masturber devant un film après avoir couché avec une fille ?
  • Les filles et les garçons peuvent-ils encore se comprendre, alors qu’on attend des choses tellement différentes ?
  • Une fille a-t-elle le droit de faire un scandale parce que son mec se branle ?
  • Doit-on arrêter le porno quand on est en couple ?
  • Une fille peut-elle être jalouse de fantasmes dans lesquels elle n’est pas incluse ?
  • Un homme doit-il s’excuser d’avoir un jardin secret ?

On vous prépare pour très prochainement un sujet sur le NO FAP, le challenge qui consiste à ne pas se masturber pendant un certain temps pour se soigner de son addiction.

Je m’arrête là pour la drague à la Don Jon et les problèmes de couple liés à l’abus de p*rno

Raison 7 : Scarlett Johansson en amante de Don Jon

Imaginez Joseph Gordon-Levitt devant sa feuille, en train d’écrire son film : « Bon, si je dois me taper une fille à l’écran, je prends qui ? Pourquoi pas Scarlett Johansson ? » Bingo.

Scarlett Johansson Don Jon 7 bonnes raisons daller voir Don Jon, le séducteur 2.0 de Joseph Gordon Levitt (Scarlett Johansson inside)

Voir la blonde sexy, si classe dans Lost in Translation jouer une Barbara Sugarman un peu trash, ça fait du bien aux yeux. Mais imaginez ce dilemme… Entre le porno ou Scarlett Johansson, Don Jon devra choisir

Au nom de toute l’équipe Artdeseduire,
Joyeux Noël !

Bann SexTalk 7 bonnes raisons daller voir Don Jon, le séducteur 2.0 de Joseph Gordon Levitt (Scarlett Johansson inside)

27 COMMENTAIRES
  • kyler dit :

    Ce n’est pas un grand chef d’oeuvre mais il est sympa à regarder.

  • La Sauterelle dit :

    Le dilemme cornélien dans toute sa splendeur: Le porno ou Scarlett Johansson. Que c’est dur de choisir!!! :)

    Bon, on va quand même aller voir Scarl… euh non le film pour voir ce qu’il donne.

    Joyeux Noël Art de Séduire!

  • jingo dit :

    Salut :)
    Un film où on peut amener une target au cinéma ou pas? ;)

  • Fernando dit :

    *contient un petit spoile*
    j’ ai vue le film, et personnellement j’ ai étais déçue car malgré qu’ il soit un vrai alpha lors de la phase de drague, il devient un vrai AFC lors de ça relation de couple et même ses propos le prouve on disant qu’ il faut traité les femmes comme des princesses. donc si vous deviez vous inspirer ne le faite que sur le début du film!

  • Yoh' dit :

    Ouais mais que 1h30 quoi , quand je vais au ciné je veux un film Looooonng histoire d’en avoir pour mon argent …
    Mais voilà Joseph Gordon Lewitt et Scarlett … Merde quoi ,tu peux pas test !

  • Riton dit :

    Sinon, il ne devait pas y avoir 10 raisons ? :)

  • green pua dit :

    Don Jon est intéressant au début et à la fin c’est tout ce que je peux dire , sinon j’étais un peu décu par rapport à la bande d’annonce de dingue qu’ils avaient fait ,j’attendais plus de rebondissements , mais j’adore toujours autant cet acteur ! :)
    j’espère que vous avez passé un bon noel et j’ai bien hâte de vois les 50 shades of Eros ,bisous bisous

  • green pua dit :

    Ca m’apprendra à ne pas regarder les bandes d’annonce avant de voir le film ^^

  • renoboy74 dit :

    J’en reviens à l’instant. Ce film est bon, vraiment bon. Pour ça première réa il à fait du bon travail.

    Pour le côté séduction, je suis un peut déçu, tout va très vite. Les étapes importante de drague et le jeu de séduction, sont évincées d’une simple ellipse. C’est assez frustrant pour une histoire qui met en scène un gros dragueur.

    Malheureusement le choc romantique/porno n’est abordé que lors de 2 grosses scène, voilà tout.

    Pour autant, il est drôle de voir l’homme passé du séducteur au canard. Et l’évolution du personnage est pas trop mal abordé.

    Un film vraiment à voir pour: s’autoriser une histoire d’amour, qui n’est pas à la mort mou le noeud. Les tips de Jon qui feront rire les hommes (toujours une ou deux scènes ou un mec se reconnait) La robe rouge de Scarlett. Et pour saluer l’effort de Joseph qui à du se taper des heures de porno pour faire son film et qui à la fin n’en pouvait plus.

    • Sélim dit :

      Le pauvre, oui. Ca n’a pas dû être facile, tout ce porno…
      On est d’accord : décevant niveau séduction…

    • Ploppo1 dit :

      Pour le coté ellipsé des scènes de séduction par rapport à tout le reste, ça montre peut-être l’importance du Life style et de l’inner game par rapport au Game à proprement parlé

  • Jonathan dit :

    J’attend avec impatience votre challenge NO FAP ! Ce sera l’occasion de se débarrasser d’une de mes addictions ( et je doute que ce sera facile… ).

    Merci à toute la team de m’aider à devenir meilleur chaque jour un peu plus.

    • Sélim dit :

      Ecoute, on s’est penché sur le sujet, et ça nous a bien fait marrer !
      On vous en parle dès le mois de janvier !
      Courage Jonathan !

  • Bruce willis dit :

    j’ai trouvé le film pas mal, mais la fin laisse à désirer, mais bon très bonne comédie et premier film de joseph gordon levitt (Lincoln, inception, the dark knight rises) qui se cale bien entre le hobbit et le loup de wall street ^^

    ps : je sais que je suis pas sur allociné mais en voyant le film j’ai eu une pensée pour vous ;)

  • Fabien dit :

    Le NoFap challenge, très bonne initiative ! Une étude a montré que le taux de testostérone est bien plus élevé quand on s’abstient au moins semaine.
    Pareil pour le porno, un flot d’études montrant ces effets psychologiques destructeurs et la dépendance qu’il engendre.

  • Caucasien dit :

    J’avais commencé à le regarder tout seul… et puis ma coloc est arrivée. Elle trouvait le film plus porté sur le porno, moi j’ai bien aimé. Par contre, je ne suis pas d’accord quand Don Jon dit que les filles qui font des bonnes p*pes n’existent que dans les pornos, ma coloc m’a prouvé le contraire. Ce fut une très bonne soirée.

  • Emil dit :

    Et c’est à ce moment là que tu t’es réveillé ? XD

  • Ploppo1 dit :

    Et la huitième raison : Le talent de mise en scène de Gordon Levitt. Le coup de la routine bien huilée qui tourne tout le film et qui, à chaque tour, se détraque un peu plus, c’est bien trouvé. Le moment où il bat son record est énorme aussi ( avec l’image par image ), et aussi les confessions qui critiquent bien l’église comme il faut. Le bruit de la corbeille de Mac quand il jette son mouchoir… Ce film et intelligent à de nombreux égards :)

  • Shenaz dit :

    On reconnait bien là la signature JGL : de l’humour bien dosé, un regard sans concession sur les bizzareries des êtres humains, et une vision très cynique de la société … Je dirais même plus que pour la première fois de ma vie, j’ai pu mettre le doigt sur certains malentendus qui composent les relations homme/femme. Et ça m’a aidé à comprendre sincèrement le point de vue masculin. En ce sens là, certaines scènes sont de vraies pépites.

  • Loris dit :

    https://www.youtube.com/watch?v=XkdDHy9E8aU&feature=youtube_gdata_player
    Les gars, je me devais de partager ça avec vous. Pour ma part, je peux désormais mourir tranquille.

  • akumasaki dit :

    Perso je viens de mater le film, et franchement, c juste la claque. A un moment j’ai cru que ça allait se changer en comédie romantique mais non, ce n’est ni trash, ni guimauve…Ce film est incroyablement juste dans le sujet qu’il traite. A voir, vraiment! On en ressort mûrit.

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)