Virginité Tardive : Comment Vivre avec… Et s’en Débarrasser !

Publié dans Inner game par
ArtDeSeduire.Com

Virginité puceau sexe séduction Virginité Tardive : Comment Vivre avec... Et sen Débarrasser !

On a reçu dans un courrier des lecteurs cette demande : « Merci l’équipe Artdeseduire pour le travail effectué. Je suis nouveau dans cet univers et je n’ai pas encore conquis de femme. J’ai 25 ans et ma virginité commence à me peser, comment faire ? »

Pas facile de vivre avec sa virginité masculine quand on a 25 ans. 20 ans. 16 ans. 40 ans. On a tellement vu l’image de l’homme puissant et viril, on a tellement vu d’images porno ou porno-chic dans notre vie que pour la plupart des hommes, être puceau est honteux.

Ni maladie, ni malédiction, abordons ensemble ce douloureux sujet à travers cette séance de coaching personnalisée !

Etre vierge, un état d’esprit !

Je ne sais pas si vous vous souvenez de la pub pour les frites Mc Cain : « C’est ceux qui en parlent le moins qui en mangent le plus. »

Figurez-vous que si vous ne voulez pas passer pour le puceau sauvage du groupe, il faudra être capable d’adopter une attitude « je m’en foutiste ». Oui, le sexe est normal, oui, ça fait partie de la vie, ce n’est pas un truc réservé à une élite. C’est vraiment universel !

Inutile donc de ramener le sujet sur le tapis en permanence, ça pourrait vous rendre suspect aux yeux du groupe : soit vous êtes l’obsédé de service, soit le puceau qui camoufle très très mal sa virginité. Allez, c’est comme pour boire : avec modération, les discussions sur le sexe.

Tout ça, la virginité, la virilité, c’est dans la tête que ça se passe. Vous pouvez avoir toutes les qualités d’un homme moderne, d’un gentleman sans avoir besoin de coucher avec une fille par semaine. J’ai personnellement coaché des puceaux bien sous tout rapport !

Le message que je veux que vous entendiez : vous n’êtes pas handicapé, ce n’est pas écrit sur votre tête « PUCEAU » en fluo ! On est tous passé par cette phase où on sent qu’il faut qu’on débloque un niveau… comme si les autres allaient plus vite que nous dans une course géante.

Vous savez quoi ? La vie n’est pas une course ! Prenez votre temps ! Les statistiques officielles placent l’âge moyen du premier rapport autour de 17 ans, soit. Ce n’est pas une raison pour faire comme tout le monde !

Ça viendra quand ça viendra… Quand vous maîtriserez l’art de séduire. (Ou que vous aurez trop bu et elle aussi mais Walt Disney n’aime pas cette option).

Je flippe pour ma première fois, que faire ?

Voilà, on avance un peu dans le processus et vous avez enfin réussi à :

  • Sourire, arrêter de vous prendre la tête.
  • Etre intéressant, remplir votre vie, vous faire des amis pour sortir.
  • Mettre une fille à l’aise, l’écouter parler d’elle, lui parler de vous d’une manière sympa.
  • L’intriguer, lui donner envie de vous revoir, de venir dîner chez vous.

Et là fatalement, ça devrait glisser en bisous dans le cou, en massage pour la détendre, et lui faire visiter votre chambre. Pour votre première fois, pas de panique : la vie c’est pas un porno !

Vous n’êtes pas obligé d’assurer pendant une heure en lui mettant des grands coups de… reins. Pour dédramatiser cette première fois et atténuer tout stress, apprenez au moins à enfiler une capote. Ça peut vous servir en temps voulu.

Le reste, ça vient tout seul. Mais quel reste ?

« Je lui enlève ses habits ou je la laisse le faire elle-même ? »

A vous de voir, ça n’a aucune importance. Le fait de la déshabiller vous-même ne vous rend pas plus ou moins viril. Vous pouvez tout aussi bien lui intimer un « Déshabille-toi » et passer pour un homme un vrai. Pas de règle là-dessus !

« J’ai peur de l’éjaculation précoce ! »

Et vous avez raison. Ça arrive. Le stress, les premières fois, l’enjeu, le fait que nous ne soyons pas programmés pour rester des heures en ces dames : il y a tout un tas de raisons.

Vous apprendrez à vous contrôler avec l’âge (et avec quelque lecture sur le sujet pour être un bon coup) et l’expérience.

« Je fais un peu un complexe du vestiaire, mes potes en ont une plus grosse que moi, je vais pouvoir donner du plaisir à une fille ? »

Et la taille de mon slip ? On s’en fout. Vous pourrez toujours compenser avec vos doigts, votre langue et des câlins. Toutes les femmes n’attendent pas de vous des performances athlétiques de marathoniens. Concentrez-vous sur ses besoins et le bon moment que vous passerez avec elle.

Les statistiques officielles indiquent qu’en érection, un pénis mesure entre 12,5 et 14,5 cm en moyenne. C’est bon, vous pouvez faire une pause et sortir la règle. Ou l’équerre. A votre guise.

C’est bon ? Rassuré ?

Avouer sa virginité ou pas ?

Pour ceux qui suivraient un processus tardif de perte de virginité, se pose alors la question de l’aveu… Devez-vous avouer ou non que vous êtes vierge à votre chérie ?

Encore une fois, c’est à vous de voir. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse. Je vous recommande néanmoins de lui dire la vérité, si vous voulez une relation qui dure, il vaut mieux partir sur des bases honnêtes.

Si vous voulez avoir la conscience tranquille, avouez-lui que c’est votre première fois. Il n’y a pas de honte à ça, on est tous passé par là. Si en revanche vous pensez qu’elle pourrait vous quitter à cause de ça… posez-vous la question suivante : « Mais quel genre de filles ferait ça si elle était vraiment amoureuse de vous ? »

Si vous ne tenez pas à elle, et que c’est juste pour un ONS et vous débarrasser de votre virginité, relisez les articles Mytho pour pécho ou les 4 choses à ne jamais avouer aux filles, vous vous arrangez avec votre conscience !

Soufflez un grand coup, être puceau vieux ne fait pas de vous des hommes moins bons ni moins virils. Ce n’est pas marqué sur votre front, ce n’est pas une tare !

Et vous, qu’est-ce que vous diriez à un ami qui galère un peu pour perdre sa virginité ?

Sélim

banner parler aux femmes Virginité Tardive : Comment Vivre avec... Et sen Débarrasser !
banner parler aux femmes Virginité Tardive : Comment Vivre avec... Et sen Débarrasser !
Banner 50phrases Virginité Tardive : Comment Vivre avec... Et sen Débarrasser !
Banner 50phrases Virginité Tardive : Comment Vivre avec... Et sen Débarrasser !
Bann TechniqueAstucieuse v2 Virginité Tardive : Comment Vivre avec... Et sen Débarrasser !
Bann TechniqueAstucieuse v2 Virginité Tardive : Comment Vivre avec... Et sen Débarrasser !
44 COMMENTAIRES
  • Legentleman dit :

    Bonjour Tom,

    Oui en effet tu as raison quand tu dis que les femmes ont un vaste choix de baiser son genre d’homme. Le problème est que c’est souvent les même hommes qui en profitent. Tiens par exemple un internaute m’avait dit qu’il avait eu un chum qui était le pire misogyne que l’on puisse rencontrer dans une vie. Pourtant ce type se tapait une fille différente presque à chaque jour. Le pire de cela est qu’elles savaient qu’ils les méprisaient au plus haut point mais elles faisaient la file d’attente pour baiser avec lui. Une copine de cet internaute lui avait dit qu’elle s’en fichait éperdument de la misogynie de ce con et inculte car il était beau et musclé!!!!

    Une inconnue a répondu à mon annonce sur un site d’annonces coquines. On a eu un très long échanges d’intéressants courriels (Emails). Elle m’a dit ceci dans une phrase : Les femmes ressentent instinctivement si un homme à confiance en lui ou non, Cela se voit. Comment tu penses que certains hommes moches à chier, se tapent des femmes de rêves? Parce qu’ils exhaltent l’énergie du mâle. Donc c’est à toi de voir, soit tu continus ;a te lamenter sur ton sort, soit tu prends les choses en main, ou tu attends le moment propice.

    Conclusion de cette petite partie de ses nombreuses réponses, est qu’il faut parfois agir avec une confiance qui frôle l’arrogance ou comme un parfait salaud qui n’a pas de bonnes manières envers les femmes.. Cela m’amène à penser aux criminels qui sont souvent entourés de belles femmes.

    J’ai vu une annonce dans ce site dont j’ai fait la connaissance de jeune femme. Cette annonce provenait d’une femme mariée qui se cherchait un partenaire de baise lors de ses déplacements reliés à son travail. Elle se cherchait un homme marié, très costaud, viril et très bien membré. Elle voulait se faire baiser durement comme une femelle, disait-elle.

    Pour moi, ce genre d’annonce me démoralise profondément. Beaucoup de femmes veulent avoir un homme rose pour le partage des travaux domestique de la maison, mais en contre parti elles recherchent un type bien bâti aux comportements d’un homme de Néandertal qui va leur déchirer sauvagement leurs vêtements pour les culbuter férocement (un vrai mâle selon elles). Somme toute, elles veulent avoir un bon et gentil mari à la maison mais une grosse brute dans leur lit.

    Il semble que je suis trop gentil et respectueux selon les dires de ma correspondante!!! Je lui avais dis que les bons gars finissaient toujours bons derniers et elle m’a donné raison la-dessus (soupir).

    Tu sais, les françaises qui migrent au Québec n’en reviennent pas de voir que les hommes québécois ne prennent pas beaucoup de risques pour approcher les femmes dans les bars et les lieux publics. C’est bien simple, les québécoises sont souvent méchantes avec les gars quand elles sont en accompagnées de leurs copines. Elles peuvent se moquer d’un gars juste pour faire rire les copines. En fait, on peut dire que les hommes du Québec se sont fait castrer par leurs concitoyennes. Ok, je généralise mais c’est un fait qu’il ne faut pas négliger. Un mec qui se fait ridiculiser ou qui se fait durement renvoyer à sa place parce qu’il n’a pas la grande beauté d’un mannequin ou la carrure d’une vedette du sports professionnels n’aura plus le courage de se reprendre avec d’autres filles. Ma correspondante me disait que c’était souvent la loi du plus fort qui était de mise dans cette société (comme dans la jungle).

    Tu peux être le parfait connard qui ne respect personne mais qui avoir du succès parce qu’il est viril et superbement membré. Un bon pourcentage de filles ont fait leur éducation avec la porno sur le net où on y voit la dégradation de la femme pour le plaisir de l’agente masculine. Elles ont visionné des scènes dégradantes sur le net impliquant des acteurs aux gigantesques bites qui culbutent les filles d’une façon irrespectueuse en giclant leur sperme en plein visage ou en insérant leurs phallus dans la bouche de ces pauvres filles juste après une sodomie etc… J’ai vu ce genre de scènes dans des vidéos maison fait par des gens ordinaires comme toi et moi.

    Alors faut-il changer notre personnalité pour le pire afin d’attiser l’intérêt de certains types de femmes? Je ne le sait pas? Heureusement que ce raisonnement là ne s’applique pas à la grande majorité des femmes qui sont respectueuses d’elles même et des hommes qui les entourent.

    Moi je continu de travailler sur moi même avec la précieuse aide d’une thérapeute et peut-être bien avec une psychologue au début du mois de septembre. Elle est spécialisée pour les troubles anxieux et les problèmes sexuels. On verra pour le reste…

    Je te souhaite la meilleure des chances avec les femmes qui vont croiser ton parcours de vie! :)

    Bien à toi!

  • Legentleman dit :

    Ah j’ai oublié de répondre à ta question à savoir si j’avais été affecté dès ma jeunesse par ma virginité. Oui j’ai été affecté très jeune par mon inexpérience sexuel, et j’avais fini par croire que la sexualité n’était pas pour moi, juste pour les autres. Mon problème s’est alourdi sournoisement plus les années avançaient. C’est devenu en quelque sorte un cercle vicieux qui s’était amalgamé avec d’autres problèmes personnels. Plus tu avance en âge et plus tu développes un manque de confiance en soi.

    Cela s’est aussi interposé dans ma vie sociale. J’ai évité de me faire de nouveaux amis car il m’aurait fallu que je passe au travers de cette superficialité des discussions avec des collègues de classe. Un moment donné j’aurais été obligé de me dévoiler avec les mecs qui voulaient être amis avec moi. On m’aurait posé des questions du genre de, tu as une petite amie? Ça fait combien de temps tu es célibataire? À quel âge as-tu eu ta première baise etc…?
    Mais qu’est-ce que j’aurais pu leur répondre? J’aurais perdu leur respect ou subit leurs moqueries si j’avais été dans l’obligation de dire la vérité vis-à-vis ma honteuse virginité. Presque tout est basé vers la sexualité. Tu es bien vu si tu es un playboy, tu l’es encore plus si tu es en couple. Tu seras toujours bien perçu devant une telle réussite sociale et sexuel. Les gens vont avoir des soupçons si tu n’a jamais de copines à tes côtés… Certaines personnes vont même penser que tu es un homosexuel parce que tu n’as pas de vie sexuelle active avec les femmes.

    Alors tu peux comprendre comment ce problème personnel a miné ma vie en général. J’ai parfois les larmes aux yeux quand je vois de jolis petits couples d’amoureux se promener main dans la main. Je n’ai jamais pu vivre cette complicité, cette marque d’affection et cet amour que ces couples vivent dans leur quotidien. J’ai éclaté en sanglots lors de ma dernière rencontre avec thérapeute qui est en fait une travailleuse sociale. Elle est ma seule confidente, la seule personne à qui j’ai confiance. J’ai pleuré devant elle et ça m’arrive de plus en plus souvent quand je suis seul. Je n’étais pas comme ça auparavant, je ne pleurais jamais. Je ne me reconnais plus:(

    • popaul dit :

      il n’y a que 2 solutions : aller chez les prostituées et ou se laisser draguer par une femme un peu plus âgée. Ce sont les seules qui m’ont vraiment respecté et qui m’ont vraiment révélé que toutes les autres n’étaient que des connasses qui n’en valent franchement pas la peine. Et si une connasse voulait vraiment t’emballer, laisse un peu faire et au dernier moment, dis que tu es toujours puceau -quand tu ne le seras plus bien-sûr-elle foutra le camp illico. M’étais bien amusé à ce jeu là.

  • Legentleman dit :

    Bonjour,

    J’ai encore subit un rejet cette semaine via une femme qui avait affiché une annonce. Elle m’avait demandé mon âge sur sa première réponse, puis une description de mon physique. Elle ne m’a plus répondu par la suite. Je lui ai envoyé un message le lendemain. Elle m’a répondu qu’elle avait choisi quelqu’un d’autre tout en me souhaitant une bonne journée. C’était surement un homme de 6p2, 200 lbs qui a été l’heureux élu. Ce fut une autre mauvaise expérience pour le puceau que je suis.

    Une correspondante m’avait avoué la semaine dernière que c’était tellement plus facile pour les femmes d’avoir du sexe. Elle se disait fière d’être une femme car elle pouvait se taper un homme quand elle le voulait et avec qui elle voulait. C’est plus difficile pour les hommes ordinaires d’aujourd’hui versus les hauts critères de sélections des femmes. Il faut être un spécimen presque parfait pour plaire aux filles.

    Je suis maintenant persuadé que ça sera ainsi jusqu’à la fin de mes jours. Vous savez quoi, ce moment ne pourrait pas être trop loin puisque le suicide reste bien présent à mon esprit. Je suis écoeuré de la vie. Mes visites avec ma thérapeute ne me font plus de bien. J’ai fait de nouvelles annonces et je n’ai pas reçu de réponse. J’ai invité les filles à venir me rejoindre à un magnifique parc sur le bord de l’eau où je fais mes entrainements de course à pied. Je leur offrais de me voir à mon insu en octroyant une bonne description de ma personne. Elles auraient toute la liberté de venir me parlé si je leur plaisais. On verra comment ça se présentera aujourd’hui. Seront-elles au rendez-vous?

    Merci de m’avoir lu durant les dernières semaines!

    • Sylvain dit :

      Hello Le Gentleman,

      Il faut garder espoir et surtout appliquer ce que l’on essaye de t’apprendre. Tu sais, une femme qui choisit quelqu’un d’autre que toi sur un site de rencontres, ça nous est tous arrivés un paquet de fois et ça n’a rien à voir avec le fait d’être puceau ou pas. ;)

      Dire aux femmes qu’elles peuvent venir te regarder courir sans que tu ne t’en rendes compte, ça sonne très bizarre comme démarche. Je sais que tu as la tête dans le sac mais il faut que tu te ressaisisses. Tu peux travailler sur plein d’aspects pour t’améliorer. Il n’y a pas que la séduction dans la vie. Je crois que tu dois avant tout remonter la pente et après tu t’attaqueras a ton problème de virginité mais dans l’état ou tu es, ce n’est sans doute pas le moment! Courage !

    • Legentleman dit :

      Salut Sylvain,

      Merci pour ton message mais mon creux de vague implique une série d’échecs. Aujourd’hui je me suis entrainé dans la course à pied combiné à plusieurs séries de 50 push-ups chacune. Je me suis assis à un des bancs du bout d’une jetée. Il y avait beaucoup de monde sur place. Une belle femme athlétique début trentaine est venue s’asseoir au banc à côté du mien. Au bout d’une dizaine de minutes je me suis décidé de me tourner la tête vers sa direction. Elle m’a regardé à son tour pendant quelques secondes, puis elle s’est levée pour quitter la place.

      J’ai vécu ce genre de situation à maintes reprises dans ma maudite vie. Pourtant je peux te jurer que je ne suis pas moche du visage et que j’ai un physique athlétique + un bon look vestimentaire. Mes soeurs et mon frère ont toujours dit que j’avais du goût pour m’habiller. Merde, j’ai vu cet après-midi une belle femme qui était accompagnée de son chum qui avait les yeux d’un trisomique. J’en ai vu plusieurs couples à cet endroit où les couples étaient mal assortis. C’est bizarre mais les filles dans ce genre de couples toujours belles contrairement à leurs copains.

      Je ne sais pas si c’est un manque de charisme ou ma petite taille qui en est la cause, mais chose certaine elles ne veulent rien savoir de moi. Il y a une handicapée intellectuelle qui réside dans mon quartier, à deux rues de chez moi (le nom de sa rue porte mon nom de famille). Cette jeune femme fin vingtaine à eu plusieurs petits chums dans les dernières années. Merde c’est gens là sont plus déniaisés que moi. Ils ont un instinct sexuel et un libido comme nous autres. Alors il est certain qu’elle a une vie sexuel comme les gens normaux. Moi je me situe entre les gens normaux et ces gens spéciaux, et mon manque d’estime n’est pas élevé quand j’y pense.

      Ma vie sexuelle s’est résumée à la masturbation, et mon sens tactile s’est limité à toucher les pages de magazines érotiques. Je n’ai jamais eu la chance de toucher à une femme, je n’ai jamais eu quelqu’un dans mes bras, pas reçu un seul baiser, un french kiss ou une petite marque d’affection.

      Voir un couple qui se donne la main en marchand me donne des pincements au coeur. L’autre semaine je magasinais dans le centre ville de la grande métropole. J’y avais croisé un jeune couple qui se tenait tendrement la main. Ils étaient si beau à voir. Moi je me suis retenu pour ne pas verser une larme en les voyants.

      Tu me souhaites du courage, eh bien il m’en faudra beaucoup pour retrouver le moral d’ici la fin de l’été. C’est ma période la plus difficile pour moi, alors que les femmes dévoilent leurs charmes avec leurs jolies robes d’été, leurs camisoles et leurs shorts sexy. Oufff… je vais m’arrêter là.

      Merci Sylvain!

    • Legentleman dit :

      Ah oui, pour ce que tu disais sur mon invitation à venir me voir courir. J’ai souvent invité les filles à me rencontrer dans un café ou autres milieux public de leur choix. Invité à venir me voir est une façon de contrer le fameux truc des escrocs professionnels qui demandent toujours une photo de leurs victimes. Ils vous demandent des photos et des infos personnels et ils vous font un beau vol d’identité. Un populaire chroniqueur techno d’un média montréalais s’était fait voler son identité par un fraudeur français avec sa photo et quelques informations. Alors je n’envoie jamais de photos aux femmes qui me contactent. Il y a tellement de mecs qui se cachent sous les profils de jolies filles.

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Tu vois Le Gentleman, tu vas faire du sport et tu vois une femme qui fait du sport toute seule. Qu’est ce qui t’empeche de l’aborder à ce moment là ? Ca n’a rien à voir avec ton problème de virginité ça. Déjà si tu parlais à une inconnue même sans arriere pensée, ce serait déjà une grande victoire pour toi. Tu peux lui dire n’importe quoi  » ha dur dur sous cette chaleur », « ha qu’est ce qu’il ne faut pas faire pour être en forme »…Bref peu importe mais lance toi et sors de ta zone de confort au lieu de ruminer et d’imaginer que tu n’interesses personne.

      Tu sais, une femme ne viendra jamais spontanèment faire le premier pas faire toi. C’est à toi de faire le job. Moi non plus, elle ne serait pas venu me voir et pourtant , je ne suis pas puceau. ;) Donc essaye dejà de repousser ta peur de l’approche. Tu verras, si tu te pousses un peu, le couple te semblera être une réalité nettement mois inaccessible :)

  • Legentleman dit :

    Il m’es arrivé de faire ce que tu dis et j’ai subit l’indifférence. À cet endroit même j’avais voulu entamer une conversation avec une femme de mon groupe d’âge. Elle m’avait regarder droit dans les yeux sans me dire un seul mot, et elle s’était retournée la tête comme si je n’existais pas. Je n’ai pas compté le nombre de fois que j’ai fais un sourire ou un petit signe discret de la mains à d’autres filles et que celles-ci ont fait semblant de ne pas me voir ou qu’elles avaient tourné la tête à une autre direction. J’ai tenté ma chance et ce fut de durs échecs à encaisser. Je te dis qu’un gars à l’air fou quand il est ignoré par une femme devant d’autres personnes qui ont l’air mal à l’aise de voir le rejet d’un pauvre type.

    • Sylvain dit :

      Oui c’est vrai mais bon c’est le lot commun. Nous sommes tous passés par là. Nous affrontons tous le rejet, le rateau. Et au final, on se rend compte que ce n’est pas si grave. la preuve, tu es encore en vie, tu continues à faire du sport…Apprends à te détacher de cette gêne. Je t’invite à lire ce petit extrait du Manuel du guerrier de la lumière de Paulo Coelho, je pense que tu devrais vraiment y méditer. Essaye d’en attrapper l’état d’esprit :

      « Pour le guerrier, il n’existe pas d’amour impossible. Il ne se laisse pas intimider par le silence, par l’indifférence, ou par le rejet. Il sait que derrière le masque de glace que portent les gens se trouve un cœur ardent. Aussi le guerrier prend-il plus de risques que les autres. Il cherche sans répit l’amour de quelqu’un – même si cela signifie entendre souvent le mot « non », rentrer chez soi vaincu, se sentir rejeté corps et âme. Un guerrier ne se laisse pas effrayer quand il cherche ce dont il a besoin. Sans amour, il n’est rien. »

      C’est beau non? Et adapté à ta situation ;)

  • Legentleman dit :

    Salut Sylvain,

    Moi j’ai déjà dit que j’avais une apparence beaucoup plus jeune que mon âge à cause d’une vie saine et à mes années d’entrainements physiques. J’ai discuté de ma virginité à de multiples reprises avec des inconnus sur le net et avec une thérapeute d’un CLSC. Mes rencontres et mes expériences négatives m’ont permis de comprendre que les femmes n’accepteraient jamais de sortir ou de baiser avec un homme comme moi.

    Ma thérapeute ne m’a pas contredit quand je lui ai dit que aucune femme n’accepterait d’octroyer une seule petite chance à un homme qui est au prise avec une virginité très tardive. Son mutisme m’a laisser croire que j’avais raison sur mes affirmations. Elle n’a pas essayé de me contredire face au rejet des femmes face à ma triste virginité. Bien qu’elle soit une femme intelligente et très gentille, elle serait surement la première à repousser du revers de la main un puceau peu importe ses qualités et sa belle personnalité. Je suis tout simplement stigmatisé face à ma problématique.

    Je lui ai dit à ma dernière rencontre de la semaine passée que j’avais fait le 2/3 de ma vie sans avoir une vie affective et sans avoir une vie sexuelle. Donc il me resterait un tiers de ma vie à enduré un tel supplice. Elle m’a juste demandé qu’est-ce que ça me faisait de voir le reste de ma vie de cette manière (sans sexualité)? Oufff… j’aurais dû avoir la présence d’esprit de lui demander comment elle aurait vécue ça si elle avait été rejetée par tous les hommes qu’elle aurait croisé dans sa vie? J’ai vraiment l’impression qu’elle ne voyait pas d’autres alternatives que celle que je venais lui donner.

    Je suis né sous une mauvaise étoile, mon destin était tout tracé dès ma petite enfance. Les filles m’ont toujours ignoré même si je ne suis pas moche, et je vais mourir un jour sans avoir connu l’amour et sans avoir fait l’amour. J’avais bien raison quand je me disais en moi même que le sexe était pour les autres, pas pour moi.

    J’ai abdiqué car je suis extrêmement tanné et fatigué de vivre cette maudite vie de rejet! soit que je continu à vivre en faisant semble de rien et vivre au jour le jour le reste de mon existence, ou bien je mets un terme définitif en mettant fin à mes jours. Ce n’est pas croyable quand j’y pense. J’ai affiché des annonces sur un site d’escortes en dévoilant ma problématique et je n’ai pas eu de réponse. Même les travailleuses du sexe ont un dédain, une aversion envers les puceaux!!!

    Un violeur en série sorti de prison aurait plus chance que moi avec les femmes. Il y aurait une femme à quelque part qui dirait qu’il a droit à sa chance en ayant payé sa dette à la société après un long séjour de prison. Par contre elle vomirait tout son venin sur un gentil homme inexpérimenté sexuellement (soupir).

    Merci de m’avoir lu!

    • popaul dit :

      venez en belgique voir les prostituées officieles et ou draguer des femmes plus âgées. Ce fut les 2 seules solutions pour m’en sortir. Avec ces femmes -que respecte beaucoup-je n’ai eu aucune gêne de parler de ma situation; j’avais 22 ans et décidai de prendre mon courage à 2mains ! Quel douceur et gentillesse ! Je compris alors que toutes les autres femmes n’en valaient pas la peine.

  • Legentleman dit :

    Ah oui, j’avais oublié de rajouter ceci. Grâce à ma thérapeute j’avais eu une rencontre d’évaluation au mois de juin avec une spécialiste universitaire afin de régler mes problèmes d’anxiété et de sexualité. Je devais avoir des nouvelles à la fin du mois d’août avec les gens de cette université montréalaise.

    J’ai laissé deux messages et un courriel aux responsables de cette thérapie qui devait commencer au mois de septembre. Nous sommes le 9 septembre et je n’ai pas eu de réponse de leur part. Imaginez, je suis même rejeté par de jeunes universitaires qui seront les professionnels de demain, faut le faire n’est-ce pas? Pourtant j’aurais été un bon cas d’études pour eux. Être rejeté par tout le monde devient de plus en plus invivable.

1 2

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)