Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

Arrêtez De Croire Que Cette Fille Peut Vous Sauver De Votre Vide Intérieur

vide intérieur

Inner game

Arrêtez De Croire Que Cette Fille Peut Vous Sauver De Votre Vide Intérieur

Arrêtez De Croire Que Cette Fille Peut Vous Sauver De Votre Vide Intérieur

 Arrêtez De Croire Que Cette Fille Peut Vous Sauver De Votre Vide Intérieur
« J’irai mieux quand j’aurai une copine »« Ma vie sera plus simple quand je serai en couple » : voilà un exemple de fausses croyances qui ramollit nombre de cerveaux chez les hommes, en particulier les plus jeunes.

Si en ce moment pour vous, ce n’est pas la joie, et que vous pensez qu’une femme va vous sortir de l’angoisse, du chômage ou de votre vie de merde… vous devez lire cet article.

Ce genre de discours, ça me fait penser à mes potes les filles, entre 25 et 30 ans : « OK je fume, je bois, je me mets des têtes énormes en soirée mais t’inquiète, dès que je suis enceinte j’arrête ».

Et il faudrait que je dise bravo ?

J’animais hier une conférence sur la confiance en soi et la conscience de soi, et j’ai eu des jeunes qui m’ont avoué ne pas se sentir bien dans leur peau.

Les cas et les témoignages étaient divers :

  • Je n’aime pas mon job
  • Je n’aime pas mon corps malgré le sport, j’ai toujours l’impression d’être gros
  • Mon look est pourri mais c’est toujours mes copines qui me relookent quand je suis en couple
  • Je ne suis pas très motivé en ce moment, il me faudrait une copine pour me reprendre en main
  • Je manque de confiance en moi et je n’arrive pas à m’affirmer

Et invariablement le vide ressenti par les hommes était d’après eux « seulement provisoire », le temps de retrouver une copine.

Mais devinez quoi ? Ça ne marche pas comme ça.

Les femmes ne sont pas la solution à vos problèmes de confiance en vous

Je suis revenu pour eux sur les causes de cette croyance malheureusement répandue : « en couple, c’est mieux »« en couple je vais mieux ».

Les romans d’amour et Hollywood en général nous présentent toujours un héros incomplet, un héros qui a besoin des autres pour aller bien, d’un ami ou d’une chérie pour relever les défis.

L’exemple typique, c’est Harry Potter, entouré de Ron et d’Hermione (qui n’est autre que la version modernisée de Star Wars, où Luke est appuyé par Han Solo et Leia).

Seul, il pense ne pouvoir arriver à rien… Jusqu’au moment où un mentor lui explique que sa vraie force est à l’intérieur.

Et je ne vais pas vous répéter autre chose : votre force de caractère est en vous. Votre capacité au bonheur est en vous et il ne tient qu’à vous de la révéler.

Le mythe qui rend tellement d’hommes mous et tristes, les rend repoussant et les prive de leurs testicules, c’est le mythe du Banquet.

Eh oui ! Croire que ça ira mieux avec une fille est une vieille croyance qui nous vient des Grecs, et quand on comprend l’origine du mythe d’Aristophane, on rigole…

L’histoire, vous la connaissez probablement : à l’origine, pour ce mythe raconté par Aristophane pendant le Banquet, les êtres humains étaient des boules, puissantes, à l’image de leurs créateurs.

Des boules constituées de deux êtres humains. Il pouvait ainsi y avoir 3 combinaisons possibles :

  • La boule Homme-Femme, la cause de notre malheur
  • La boule Femme-Femme
  • La boule Homme-Homme

Grand vide intérieur Arrêtez De Croire Que Cette Fille Peut Vous Sauver De Votre Vide Intérieur

Ces boules super balèzes ont pris la grosse tête et ont un jour décidé de s’attaquer aux Dieux de l’Olympe pour les défier.

Ni une ni deux, les Dieux ont réglé l’embrouille en découpant les boules en deux parties, condamnant ainsi les nouveaux Hommes à errer toute leur vie à la recherche de leur moitié.

Selon plusieurs philosophes, ce mythe n’aurait eu pour vocation que de légitimer l’homosexualité.

Mais le souci, c’est que pour les poètes, les chanteurs et Hollywood, c’est UNE SUPER IDEE pour vendre de la tristesse et de la romance depuis les troubadours du Moyen-Age jusqu’à aujourd’hui :

« Pour être complet et se sentir bien, il faut être deux. » et son corollaire : « être seul, c’est un truc de loser ».

Devinez quoi ? C’est faux !

C’est faux parce que si vous arrivez avec cet état d’esprit « j’ai besoin d’une femme pour aller bien »les femmes le sentent et vont se détourner de vous.

Si vous débarquez lors d’un premier rendez-vous avec cette mauvaise énergie qui envoie comme message « j’ai besoin de toi pour aller bien », ça va faire fuir la fille.

(Alors oui, 3 à 4% des femmes aiment bien jouer les infirmières et sortir les drogués et les alcoolos de leur trou, mais c’est une minorité de femmes qui elles aussi ont des problèmes de confiance en elles…)

Vous savez, en séduction, tout part de la confiance en soi.

C’est le début et la fin de l’interaction avec la fille.

La confiance en soi a le goût de la victoire, la couleur de l’audace et l’odeur de la conquête.

Mais outre cette histoire que vous connaissez très bien, il y a une image bien plus forte que je veux que vous gardiez en tête pour reprendre confiance en vous.

prendre confiance tout seul Arrêtez De Croire Que Cette Fille Peut Vous Sauver De Votre Vide Intérieur

L’homme seul est la perfection. Doit aspirer à l’amélioration et est déjà complet.

Attention, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit : je n’ai pas écrit qu’on n’avait jamais pas besoin des femmes.

Il y a juste une différence de taille entre AVOIR BESOIN et AVOIR ENVIE.

Elles sont douces, jolies, mystérieuses, intelligentes, drôles, motivantes, incompréhensibles : bref, des compagnes de vie parfaites, et c’est normal d’en avoir envie !

Mais elles ont aussi leurs soucis. Elles ont aussi leurs doutes. Et c’est pour cela qu’elles cherchent des hommes mûrs, des hommes complets, qui maîtrisent leur vie et qui ont confiance en eux.

Elles n’ont pas le temps de gérer vos angoisses, votre peur de l’engagement, votre manque de motivation et vos tergiversations pour trouver un travail. Elles ont déjà leurs soucis à gérer.

Si vous voulez vivre une relation satisfaisante avec une femme, il faut que vous compreniez que vous devez déjà être complet et heureux TOUT SEUL.

Les femmes veulent des hommes, des vrais, et cette « Vérité » de l’Homme se comprend en une image, celle de l’homme de Vitruve de Leonard de Vinci.

Il faut que vous compreniez qu’une femme ne va rien changer à votre vie : vous serez toujours le même homme, avec les mêmes problèmes, mais avec une petite amie en plus.

Votre personnalité ne va pas changer, vous n’allez pas devenir plus courageux ni plus créatif avec une copine : toutes les qualités, c’est à vous de les cultiver !

La seule personne aux commandes de l’avion, c’est vous !

Prenez les commandes, direction CONFIANCE EN VOUS

Je sais que c’est compliqué pour certains d’entre vous.

Les filles vous ont toujours choisi mais vous n’avez jamais vraiment dragué. Vous avez subi les choix des filles. Vous avez subi les choix de vos parents en obéissant, sans vous affirmer.

Et souvent quand les filles décident de partir et de rompre, c’est encore un choix que vous subissez.

  • En prenant confiance en vous, vous accédez à une meilleure vie, à une vie choisie, à des relations choisies.
  • Vous n’allez pas sortir avec votre collègue de bureau parce qu’elle est là, mais parce que vous en avez envie.
  • Vous n’allez plus vivre dans un taudis mais vous allez prendre soin de vous et de chez vous.
  • Vous n’allez plus accepter les avances des filles qui vous veulent mais vous allez vous mettre en position de choisir les filles qui vous plaisent.

Mon objectif, c’est de vous redonner le pouvoir. De vous redonner les commandes de votre vie.

De vous faire accepter que le travail sur soi, le développement personnel, ça commence par vous et que c’est un effort permanent qui paie.

Ne vivez pas pour moi. Ne vivez pas pour vos parents. Ne commencez pas encore une nouvelle année de travail avec la mort dans l’âme.

Je dois vous prévenir toutefois : il se peut qu’une femme soit attirée par vous, par l’énergie que vous dégagez au moment où vous allez vous mettre à investir sur vous-même.

Ne la repoussez pas ! Ne la rejetez pas sous prétexte que vous n’êtes pas encore là où vous voulez arriver et que vous n’avez pas encore atteint tous vos objectifs. Viser la perfection, ça ne sert à rien, c’est contre-productif.

Mais travailler en visant des étapes successives, ça vous pouvez le faire pour progresser et gagner en confiance en vous.

Je vous l’ai dit et je vous le répète : n’attendez pas qu’une fille vienne vous réparer, n’attendez pas qu’une fille trouve la solution à votre vide existentiel. Trouvez les solutions vous-même, travaillez sur vous-même, investissez sur vous-même et vous serez heureux de constater la progression.

Pour vous aider à progresser et vous éviter de vous éparpiller dans tous les sens,

J’ai préparé pour vous la formation Inner Game Master, pour améliorer votre confiance en vous et reprendre la direction de votre vie.

Dans cette formation organisée en 9 modules simples et efficaces, vous découvrirez :

  • Comment exprimer votre masculinité naturelle (au lieu de la brider !) et vous débarrasser de ce comportement enfantin qui parasite vos rencontres et vos relations avec les femmes.
  • Comment devenir indépendant dans une relation. Arrêtez enfin d’être needy et dépendant et vous verrez – oh surprise – que les femmes vous courront après au lieu de vous fuir.
  • Comment trouver le courage d’aborder les plus belles femmes (oui, je parle bien du genre mannequin ici) et leur renvoyer l’image de l’homme ambitieux et sûr de lui qu’elles recherchent.
  • Comment vous bâtir un caractère fort, solidement ancré, que rien ne peut faire vaciller, et qui vous rendra attirant auprès de 99% des femmes.

N’attendez plus : consultez immédiatement la formation INNER GAME MASTER !

Votre coach,

Sélim

Lire la suite
18 Commentaires

18 Comments

  1. Luc

    28 août, 2017 à 17:01

    D’accord, mais comment gérer seul la frustration sexuelle sans partenaire? Peut-on vraiment s’auto suffire sur ce plan la aussi ? Cela fait un an que je n’ai pas eu de relation sexuelle, et plus le temps passe, plus ce besoin devient obsédant, quand bien même j’essaie de le dépasser ! La plénitude masculine sans sexe, je sais pas trop comment faire ! Des suggestions ? :-)

    • Sylvain

      29 août, 2017 à 07:57

      Hello Luc,

      C’est sur que parfois, certains besoins peuvent se faire sentir de ce coté là. La meilleure façon de ne pas être obnubilé par ça, je dirais que c’est tout simplement de se dire qu’il n’y aura pas de sexe. De faire une pause. Lance toi un autre défi, celui de ne coucher avec aucune fille. Dis toi que quelle que soit la façon dont se passent tes interactions avec les femmes, il n y aura pas de sexe. C’est une bonne façon de t’enlever la pression. Et qui sait, il y aura peut etre une bonne surprise à la clé. A coté de ça, continue dans le développement personnel en te lançant dans des projets à d’autres niveaux! :) Bon courage à toi!

  2. AL

    28 août, 2017 à 19:20

    … Et ne tombez pas dans l’excès inverse, de vous prendre pour un super-héros qui va sauver la fille (des griffes d’un salaud, de l’emprise de ses parents, de l’alcool…). C’est à elle de se sortir les doigts du derrière. ça s’appelle la responsabilité individuelle. Une fille à problèmes est une fille à problèmes. Si elle n’est pas capable de s’en sortir seule, ce n’est pas vous qui changerez les choses. Temporairement, peut-être, mais sur la durée, vous ne lui rendrez pas service.

    A part ça Selim, j’ai pas tout compris à ton histoire de boules : on est censés en avoir trois ? Je dois m’en faire greffer une nouvelle ?

    • Sylvain

      29 août, 2017 à 08:03

      Hello AL,

      Je suis d’accord avec ça. Regle numéro 1, on ne peut pas « sauver » quelqu’un qui n’a pas envie d’être sauvé. Et je parle en ancien adepte du syndrome de superman. C’est un coup à y laisser des plumes. Mais une fois que le processus est lancé de son coté, il est essentiel d’apporter le maximum de soutien. Ca vaut pour tout : l’aider à arreter de fumer, à faire du sport etc. Ne pas être le moteur de la démarche mais un soutien :)

  3. Roses

    29 août, 2017 à 00:44

    Hey Sélim ! Ca fait toujours plaisir de lire tes articles, c’est à chaque fois une petite dose de motivation, qui fait la difference !
    J’avais une question pour toi : connais tu un bon livre qui parle des sex symbols d’un point de vue sociologique ? (En dehors de l’art de la séduction de Robert Greene !)

    Merci d’avance !
    Roses

    • Sylvain

      29 août, 2017 à 08:11

      Hello Roses,

      Si tu veux avoir des modéles et des exemples, je t’invite plutot à lire des biographies de personnalités qui t’inspirent. Que ce soit dans le monde du sport, de la politique, des artistes ou de n’importe ou ailleurs. Personnellement, j’en ai une collection entre Churchill, Alex Ferguson, Phil Jackson, Michael Jordan, serge Gainsbourg…

  4. look

    29 août, 2017 à 17:49

    selim tu as fait fort avec cet article tres parlant.on devrait l imprimer et le colle au mur.bravo il ya des gens qui pense que parce quil ont eu une femme,leur avenir et leur place au paradis est assure.pensez comme ca ces ce garantir de grandes desillusion.ces comme ci vous reculiez pour mieus sauter dans le vide

    • Sylvain

      30 août, 2017 à 08:43

      Absolument! Un article à accrocher au dessus de son lit!

  5. look

    29 août, 2017 à 21:19

    selim je tapplaudi encore .tres bien dit.vraiment je suis daccord avec tout.merci selim.look

  6. look

    29 août, 2017 à 21:22

    merci encore selim de nous faire prendre conciensce .celle la en particulier.merci selim

    • Ézékyel

      30 août, 2017 à 22:12

      Connais tu la blague du déjeuner? … Pas de bol!

    • Sylvain

      31 août, 2017 à 12:48

      :)

  7. AL

    13 septembre, 2017 à 11:57

    Et y a aussi le cas où vous croyez que la fille va vous sauver, alors qu’en fait, sa situation (son bagage) est pire que la vôtre !

    • Sylvain

      14 septembre, 2017 à 08:11

      On est des hommes, on doit se sauver tout seul :)

    • AL

      14 septembre, 2017 à 09:34

      Indépendamment de ça (qui est un point qui se discute : si t’avais raison, les coachs n’auraient aucune utilité !), depuis que je connais les choix de vie de mon OI avec le recul nécessaire de la durée, je persiste à penser qu’échouer est parfois la meilleure chose qu’il puisse nous arriver ! (et qu’on va vraiment vers les gens qui nous ressemblent – souvent, dans nos pires défauts)

    • Sylvain

      15 septembre, 2017 à 08:31

      Hello,

      Je dirais qu on va vers les gens qui nous ressemblent car on arrive à les comprendre. On est en face d’un mode de fonctionnement connu et donc ça évite les malentendus. Qu’est ce qui fait qu’une relation ne va pas fonctionner? Ca se joue beaucoup la dessus? Simplement se dire que l’autre n’est pas comme nous, qu’il a des raisonnements erratiques et qu’il prend des décisions incohérentes. Les personnes que l’on comprend sur le long terme ont souvent la meme façon que nous de voir les choses et donc souvent les mêmes vices.

  8. Axel

    26 octobre, 2017 à 12:36

    Bonjour à toutes et à tous,

    Je tiens tout d’abord à remercier le rédacteur pour la profondeur de cet article. Effectivement, je trouve que les articles relatifs à la séduction manquent bien souvent d’éthique. On assiste bien souvent à des méthodes permettant de parraitre confiant lors des premiers temps. Or cette façade s’efface avec le temps et nos vieux démons ressurgissent rapidement, ce qui compromet notre relation amoureuse. L’idée capitale que je relève dans cet article est la suivante : fais confiance à tes choix, soit patient et le véritable amour viendra. Le véritable amour est un partage entre deux personnes indépendantes et non un moyen de combler ses carrences.

    Aussi j’encourage la rédaction à poursuivre dans cette direction plus humaniste et spirituelle 🙂

    • Sylvain

      27 octobre, 2017 à 13:14

      Merci à toi Axel!

      Tout est là! Il faut être quelqu’un pour être heureux avec quelqu’un d’autre et non pas être heureux parce que quelqu’un d’autre fait quelqu’un de toi ;)

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire plus Inner game