Le Syndrome Benzema : Comment sortir d’une Mauvaise passe avec les Filles ?

Publié dans Inner game par
ArtDeSeduire.Com

Syndrome Benzema surmonter une mauvaise passe en séduction Le Syndrome Benzema : Comment sortir dune Mauvaise passe avec les Filles ?

Comment faire quand rien ne va, quand tout part en couilles ? Comment faire quand avec les filles, ça ne marche plus ? Une rupture, des échecs en cours, des revers professionnels. Des blessures sentimentales. Une chaudière qui explose, une voiture qui tombe en panne…

Arrivent parfois des moments où on ne plaît plus. On n’arrive plus à aborder, on n’arrive plus à séduire, et la sanction est immédiate : on se retrouve durablement seul !

Les amis, ce n’est pas parce que l’heure est grave que vous ne pouvez rien faire. On traverse tous des phases de crise, des moments de doute avec les filles.

Passage en revue des techniques pour bien traverser les crises de doute quand on ne séduit plus.

Cet article a trois sources d’inspiration principales.

La première, c’est Henry Skrimshander, le héros de L’art du jeu, un bouquin best-seller sur le baseball, en cours d’adaptation chez HBO. Sans vous dévoiler l’intrigue, le héros perd confiance en lui. Il débute, devient le meilleur, puis c’est l’accident et le doute s’installe. Je ne vous gâche pas la fin, superbe roman.

La seconde c’est Jappeloup. Un film français sur l’équitation avec Guillaume Canet. C’est scénarisé, et comme dans toutes les histoires, notre héros doute. Il subit un revers, puis ne sait pas s’il doit persévérer ou tout abandonner.

La troisième, c’est Karim Benzema, l’énigme. Au moment où j’écris cet article, il est muet devant les buts depuis plus de 1009 minutes en Equipe de France. Alors qu’il continue de planter au Réal, c’est rageant… Plus aucune efficacité devant les cages adverses, mais il conserve la confiance de Deschamps…

Côté filles, ça ne va pas fort pour vous en ce moment ? Avant, vous enchaîniez les conquêtes comme une enfant enfile les coquillettes pour son collier de fête des mères. Et là, plus rien à vous mettre sous la dent ?

Les filles ne s’intéressent plus à vous ? Vous n’arrivez plus à closer ? Vous êtes face à un but vide mais réussissez à mettre le ballon en tribune… Séance de coaching séduction express !

Comprendre les causes du désert que vous traversez

Pourquoi ça va mal ? Pourquoi est-ce que les filles vous repoussent en ce moment ? Est-ce que vous traversez une crise d’acné aiguë ? Etes-vous soudainement devenu repoussant physiquement ?

C’est rarement le cas. La cause est souvent psychologique.

Une rupture mal digérée ? Un rejet brutal, une humiliation publique ? D’autres priorités à gérer avant les filles ? Pas vraiment envie de faire d’effort, au final votre zone de confort pizza, canapé et Fifa13 vous convient ?

Quelle que soit la raison, la machine à gagner est enrayée. Votre pouvoir de séduction n’est plus au top. Si vous voulez VRAIMENT vous remettre en selle, voici les astuces pour séduire à nouveau.

8 astuces pour séduire à nouveau

1/ La pensée positive. Je ne vous demande pas de voir la vie en rose. Mais la voir en noir ne vous aide clairement pas. Et si vous changiez d’attitude ? Et si vous vous ouvriez aux autres ? Et si vous arrêtiez de les accuser de vos malheurs ? Vous pouvez changer, on le sait.

2/ Trouvez un partenaire. On s’amuse mieux à deux. On remonte plus facilement la pente quand on est deux. Trouvez un wingman pour aller faire des rencontres en soirée, ça vous facilitera la vie.

3/ Peut-être êtes-vous bloqué sur un palier en séduction ? Dans ce cas-là, il vous faudra relativiser. Si vous estimez que vous galérez parce que vous ne sortez qu’avec des HB7, ouvrez les yeux ! Vous n’êtes pas des plus à plaindre. Ce n’est pas un vrai désert sentimental, c’est de l’insatisfaction de votre part.

4/ Changez de style. Votre approche habituelle ne fonctionne plus ? L’opener direct n’obtient plus aucun résultat ? Changez d’approche. Votre premier message sur les sites de rencontre ne passe plus ? Composez-en un nouveau. Vous n’arrivez plus à prendre un numéro de téléphone comme avant ? Essayez cette nouvelle méthode de numclose.

J’aime beaucoup cette analogie avec le sport, le poker en particulier et vous conseille de lire cet article sur la progression de Sir Cuts.

5/ Remember the time, mais avec le sourire. A un moment, vous l’avez fait. Vous avez séduit une fille, vous pouvez le refaire. Vous n’êtes pas devenu plus con, non ? Bon alors ! Si vous y arriviez avec moins d’expérience, il est illogique que vous n’y arriviez plus aujourd’hui !

Ne sombrez pas dans le pessimisme total façon Le Cid « Ô cruel souvenir de ma gloire passée ! Oeuvre de tant de jours en un jour effacée ! »

6/ Aimez-vous ! Séduisez-vous ! Surkiffez-vous ! Si vous ne vous aimez pas, si vous ne vous plaisez pas, vous puerez la lose. C’est moche, mais c’est comme ça. Les filles sont attirées par les mecs radieux, souriants, qui leur donnent envie d’aller vers eux, pas par ceux qui portent le poids du monde sur leurs épaules.

Si vous ne vous trouvez pas attirant, pourquoi une fille tomberait-elle amoureuse de vous ? Donnez aux filles de bonnes raisons de vous aimer !

7/ Plus de sorties. Adoptez l’attitude Yes man. Dites oui à tout ce qu’on vous propose. Même si vous n’y rencontrez pas la femme de votre vie, ces nouvelles sorties vous permettront d’accumuler du temps de jeu. De reprendre vos marques avec les filles.

C’est probablement ce dont vous avez besoin, de passer plus de temps avec des filles. Elles sont dehors, pas chez vous pour le moment. Sortez de chez vous pour rencontrer des filles !

8/ Plus de motivation. Je vous laisse le soin de relire l’article comment trouver la motivation si elle vous fait défaut en ce moment. Sans motivation, vous resterez seul, aucune fille ne viendra frapper à votre porte par magie.

Conclusion

Ce n’est pas parce que vous enchaînez un combo opener d’opinion + neg + fluff talk + routines + qualification + push pull + compliment + test du bunker + kino + humour que vous pourrez faire votre fatality à la fin du combat !

Vous aurez beau avoir disputé la plus belle partie, avoir donné le meilleur de votre game, il se peut que la fille en face de vous ne soit pas réceptive. 100% des gagnants ont tenté leur chance, mais 100% de ceux qui ont tenté leur chance n’ont pas forcément gagné.

A l’inverse, il nous est tous arrivé d’être dans un jour très moyen et de séduire quand même la jolie HB8 au bar…

Gardez bien à l’esprit que le game n’est pas rationalisable à 100%. Acceptez l’inexplicable. On n’est pas des machines. Les questions d’alchimie entre vous et les filles, ça arrive. Un jour, ça rentrera à nouveau… Comme Benzema.

Le vent tourne, rien n’est jamais définitif. Traverser une mauvaise passe avec les filles, ça arrive, mais en restant positif et en suivant les conseils de cet article, je peux vous assurer qu’en moins de 90 jours vous verrez des changements dans votre vie sentimentale !

Des astuces à partager pour reprendre confiance et séduire à nouveau quand on est au milieu du désert ? Le premier qui répond
« rappeler un plan cul »

Sélim

banner parler aux femmes Le Syndrome Benzema : Comment sortir dune Mauvaise passe avec les Filles ?
banner parler aux femmes Le Syndrome Benzema : Comment sortir dune Mauvaise passe avec les Filles ?
Banner 50phrases Le Syndrome Benzema : Comment sortir dune Mauvaise passe avec les Filles ?
Banner 50phrases Le Syndrome Benzema : Comment sortir dune Mauvaise passe avec les Filles ?
Bann TechniqueAstucieuse v2 Le Syndrome Benzema : Comment sortir dune Mauvaise passe avec les Filles ?
Bann TechniqueAstucieuse v2 Le Syndrome Benzema : Comment sortir dune Mauvaise passe avec les Filles ?
81 COMMENTAIRES
  • malonga mmd dit :

    Cet article n’ai pas tros simpatique mais il me plais!

    • selim dit :

      Pas trop sympathique parce qu’il annonce que la route sera longue ?
      Je sais malonga mmd, je sais… Mais ce qui s’obtient trop facilement n’a que peu de valeur.
      Bonne soirée !

  • JimmyJig dit :

    C’est très pertinent d’avoir évoqué le poker dans l’article. Le poker c’est la vie. Ou plutôt, la vie est un tournoi de poker. Avec ses bonnes et ses mauvaises passes. La mauvaise passe, on tombe parfois dedans sans raison particulière. Tout va bien, on est au sommet de la vague, et puis la machine se grippe. On continue à faire comme d’hab, mais on se prend des rateaux, on n’arrive plus à rien, on enchaîne les déceptions dans les autres domaines de la vie. On rentre en bad run. Une période de lose où on perd tous ses coin flips, où un bad beat ou une mauvaise rencontre inévitable ruine 3h de patience et fait finir à la bulle.
    Tous les joueurs, même les meilleurs, connaissent à un moment donné des périodes de bad run plus ou moins longs. Certains ne s’en relèvent jamais. Car le bad run entraîne le doute, nous rend timoré. On n’ose plus, on se sait plus quoi faire, on se demande tout à coup comment jouer des coups qu’on a gagné des centaines de fois. C’est exactement le même topo avec le game.

    Les 8 solutions proposées ci-dessus pour sortir de l’impasse sont intéressantes, mais quand on est en plein bad run, la pensée positive, la motivation de fer et l’esprit conquérant indéfectible sont extrêmement difficiles à trouver. Et peuvent même s’avérer improductives car se prendre une veste en période de doute peut ruiner le peu de confiance qu’on venait de regagner. Et plus on essaie, plus on se frustre, on devient obnubilé par le résultat qu’on n’atteint plus, on ne prend plus aucun plaisir à jouer / gamer.

    Donc, je préconise plutôt, dans un cas de figure comme celui-là, de :
    – faire un break : arrêter de jouer au poker, arrêter de draguer pour se recentrer sur le taf / sport / sorties entre potes. Se changer les idées pour reprendre du plaisir à vivre et retrouver la confiance et le modjo.

    – descendre de limites. Vous étiez gagnants en 10 dollars mais ça ne marche plus. OK, on repasse en 5 dollars (oui j’ai du mal à passer à l’€), voire en 1, voire en playmoney pour s’affranchir de toute pression financière. Vous aviez l’habitude de closer régulièrement des HB 7/8 mais là ça ne réussit plus, autant se refaire une santé sur le (bas du) dos des 6 voire 5. Voire…(pense à son rencard de samedi dernier et ne finit pas sa phrase…mais je me suis respecté quand même rassurez-vous).
    Quand on n’a pas mangé depuis 2 jours, une soupe avec un morceau de pain c’est meilleur que du foie gras au 4e repas de la journée. Et même sans consommer, ça peut renflouer l’égo (bon faut pas que les potes soient dans le coin).

    L’important à retenir c’est que la chance tourne, parfois la meilleure parade à la lose c’est encore de temporiser en attendant le retour du cycle de chance suivant (dédicace à p14b).

    Justement j’ai fait un retour gagnant au pok hier après un an et demi sans jouer, je suis chaud pour un ptit private ADS (l’ACF est en face du lieu de séminaire habituel en plus, par contre y’a une cotis’ annuel à raker pour y entrer, donc c’est pas le meilleur plan).

    PS : c’est bien parce qu’on parle d’échec que j’accepte la tête de con en photo, heureusement que les nanas du palier ont vite soulagé notre rétine

    • selim dit :

      Cher toi, ô que ton commentaire m’a fait plaisir.
      Là, ça fait un peu plus d’un an que je n’ai pas mis les pieds dans un casino. Pour la concentration, c’est mieux…
      Je fais plus de choses depuis…

      Pour le petit tournoi privé ADS, je travaille dessus en ce moment !
      Je te tiens, je vous tiens tous très vite au courant !

  • SMACKS IS BACK dit :

    Je sors deux à trois fois par semaine ce qui est assez énorme, surtout que je sors dans Caen, dans les rues étudiantes, mais le souci c’est pas seulement que ça tourne au ralenti avec les filles, c’est surtout que je traîne rarement avec ! Avec mes potes on squatte un bar calme dans lequel on s’entend parler et tout mais ils sont déjà sur des plans, et moi je suis le seul Robinson de la bande ! Donc pour des wingmen c’est mort. Une alternative ?

    • selim dit :

      La seule vraie alternative, c’est de sortir seul dans d’autres endroits.
      Ou d’aller sur le forum voir si tu ne peux pas trouver un wing cool à Caen !
      Sinon, il reste aussi les sites de rencontres, Smack is back !

  • Natha dit :

    Article sympa, étant moi même en période creuse (des kiss close mais blocage derrière) ça me remotive dirons nous :)

    Et c’est vrais que dernièrement je m’étais juste dis qu’il fallait que je sorte et m’amuse sans prise de tête, soirée en club, très bon dj set, bref je dansais et m’amusai juste la ou beaucoup d’autre hommes avaient l’air de loups affamés et une belle blonde est venu me voir sur la fin, m’a embrassé et dit à bientôt…

    Malheureusement je n’en connais pas la raison et n’ai pas plus d’info que ça sur elle mais pour une soirée avec 0 attentes c’était assez sympa :)

    • selim dit :

      C’est sûr que lors d’une soirée sans attente, arriver à ce genre de résultats, c’est plutôt intéressant Natha !

  • guioume dit :

    Excellent l’analogie avec Benzema, c’est ce qui m’arrive depuis deux trois semaines et je m’étais dit exactement ça « je suis le Benzema de la drague… » ^^ après une période estivale plus que fructueuse! :p
    Moi ma solution, ça a été de tout reprendre un zéro. Sortir sans me dire que je vais NC, KC ou FC. Sortir sans penser aux nanas qui m’entourent, les laisser venir éventuellement, d’elles-mêmes. Résultat, certaines se sont avérées entreprenantes et du coup le déclic est arrivé! Je m’emballe pas pour autant. Plus grande est l’attente plus lourde est la chute!!

    • Sélim dit :

      Hello Guiloume !
      Comme quoi, on a tous les mêmes références ! Allez, désormais ça va bien se passer, on va l’espérer pour toi !

1 2 3

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)