Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

7 Techniques pour Surmonter votre Timidité…

7 conseils de séduction pour les timides

Inner game

7 Techniques pour Surmonter votre Timidité…

7 Techniques pour Surmonter votre Timidité…

7 conseils de séduction pour les timides 7 Techniques pour Surmonter votre Timidité…

« Je ne sais pas comment tu fais, moi je suis trop timide pour ça ! »

Je venais d’aborder deux filles à la plage. Elles étaient jolies et souriantes, et nous étions deux touristes dans ce bled perdu : l’excuse parfaite pour les aborder !

Mais voilà, pour mon pote, ça paraissait infaisable…

Il m’a demandé comment faire pour dépasser sa timidité une bonne fois pour toute… et enfin avoir l’audace d’aborder des filles.

Sa situation m’a inspiré un article…

Si vous êtes timide et  manquez de confiance en vous, les 7 conseils de séduction pour les timides qui suivent sont faits pour vous.

Attention, j’annonce, je ne vais pas être sympa. Vous savez, c’est  un peu comme tous les anciens alcooliques, qui deviennent abstinents et très critiques à l’égard de tous ceux qui continuent de boire.

En tant qu’ancien timide, je n’ai pas de sympathie pour les mecs qui se réfugient derrière cette excuse. Pas de sympathie pour ceux qui se plaignent et ne font rien pour s’améliorer, mais des tas de conseils pour vaincre votre timidité : avouez que c’est quand même mieux non ?

#1 : Vous n’êtes pas seul à être timide

Timide ou complexé, quoi qu’il en soit, je vous le dis : vous n’êtes pas seul. Prêt pour le grand déballage ?

  • Mystery, le roi des Pick Up Artists tape des crises d’angoisse de folie (décrites dans The Game)
  • Neil Strauss, lui, ne se trouvait pas très beau ni attirant avant d’apprendre à séduire
  • Richard de la Ruina, a.k.a Gambler : ses photos horribles d’ado acnéique font qu’il a tout notre respect vu le succès qu’il a aujourd’hui avec les femmes.
  • Eros, le meilleur dragueur du monde à mon avis, est une ancienne victime, un ancien petit gros qui ne s’aimait pas énormément
  • Quant à moi, on va dire que le combo « maigrichon + tête à claques de premier de la classe + grosses lunettes des 70s » ne m’a pas aidé à avoir confiance en moi quand j’étais gosse.

Un dernier exemple : un gentleman que j’ai rencontré lors d’une session de coaching en séduction. Le type était objectivement très beau mais se disait timide : il était incapable d’aborder une fille tout seul, il fallait que les filles fassent le premier pas.

Donc commencez par vous dire que vous n’êtes pas le pire mec au monde, que vous n’êtes pas socialement handicapé : tous les hommes, à un moment de leur vie, passent par des phases où ils doivent faire face à la timidité.

Certaines grandes stars sont en réalité très timides, simplement, elles ont appris à gérer les dynamiques sociales avec le temps. Vous n’avez donc AUCUN PROBLEME, pas la peine de VOUS EN VOULOIR, vous êtes « comme les autres » !

Bann SexTalk 7 Techniques pour Surmonter votre Timidité…

#2 Les filles aussi sont timides !

Evidemment, les filles aussi sont timides. Et par principe, par habitude, les filles ne font pas le premier pas.

Même si elles ont des grandes bouches et disent que « si, elles sont capables d’aborder un homme qui leur plaît », la réalité nous montre que non, pour le moment, les hommes font encore 80% du boulot pour engager la discussion.

Partant de ce principe, elles savent à quel point il est compliqué de faire le premier pas, et trouveront votre attitude touchante et courageuse, même si votre abordage n’est pas parfait !

Personne ne vous demande de réussir l’intro parfaite : les filles détestent juste les mecs lourds et insistants ! Soyez légers, tentez une vanne, pourquoi pas un compliment loufoque, mais n’oubliez pas que vous avez le droit à l’erreur.

Exemple : « Salut… je t’avoue que je n’ai aucune idée de comment t’aborder… mais tu avais l’air sympa de loin… Ça te dit de m’aider à créer une conversation, là, ou tu me laisses galérer pendant deux heures ? »

Ou encore : « Salut, toi aussi t’es timide ? Parce que j’ai bien vu ton regard allumeur, tu me mates comme si j’étais un bout de viande, mais tu as autant de courage que moi… C’est pas comme ça qu’on va avoir nos 12 enfants… »

Mon conseil de coach en séduction : mieux vaut avouer dès le départ que vous êtes timide et pas vraiment doué pour la drague et la discussion, ça mettra les filles plus à l’aise !

# 3 Arrêtez d’essayer d’imiter les autres

Sur Artdeseduire, vous avez pu découvrir des centaines de manières d’aborder une fille. Mais voilà, « vous êtes timide », vous « n’êtes pas un dragueur » et vous trouvez que tous ces openers, ces phrases toutes faites, ce n’est pas pour vous.

Une fois, vous avez essayé d’aborder une fille avec l’opener habituel « Police des escarpins ! Vos talons sont bien trop hauts pour vous jeune femme, vous risquez de vous faire très mal en tombant », mais c’est tombé à plat. Vanne nulle. La fille vous a regardé comme si vous étiez demeuré…

Ne pensez pas que TOUS les conseils de séduction fonctionnent : il n’y a pas de règle, rien n’est fiable à 100%. Les techniques de drague sont principalement des conseils de communication, et si vous adoptez un mode de communication qui n’est pas le vôtre, forcément, vous allez vous planter !

D’où mon conseil pour combattre votre timidité : développez votre propre style, et adaptez nos stratégies de séduction à VOS BESOINS, à votre personnalité !

Exemple : vers 2005-2008, lors de l’émergence du mouvement des Pick Up Artists, beaucoup de jeunes hommes ont essayé d’aborder les filles comme Mystery, en faisant des tours de magie, en parlant de rune, en pratiquant le cold-reading… ce qui correspondait à son univers à lui, mais était totalement éloigné de la personnalité de ces apprentis séducteurs. Résultat : ils passaient pour des mecs chelous, des automates qui débitaient les mêmes répliques apprises par cœur. Un flop total !

Conseil de séduction pour les timides : apprenez à vous connaître, parce que vous êtes uniques ! N’essayez pas d’emprunter les sujets de conversations des coachs en séduction ou de votre meilleur ami dragueur : développez vos propres approches, construisez-vous une forte personnalité.

#4 Se faire rejeter en public, vraiment ?

Personne ne vous regarde, en fait ! Les gens sont bien trop occupés à gérer leur vie, sont bien trop concentrés sur leurs propres problèmes et leurs propres blocages pour s’intéresser à ce que vous faites.

Les grands timides sortent souvent comme excuse de ne pas vouloir être humiliés en public. Résultat : ils entrent dans un cercle vicieux que voici.

Peur à Inaction à Pas d’amélioration en termes de confiance en soi, voire dégradation de la confiance en soi à Inaction etc…

Quand la peur d’aborder devient paralysie, on peut parler de phobie sociale (faites le test !)

Avant toute chose, pour dédramatiser, il faut apprendre à relativiser un potentiel râteau. Si vous abordez une fille qui vous dit non :

  • Vous ne risquez pas la mort, le ridicule ne tue pas.
  • Votre vie sociale n’est pas finie.
  • Des filles, il y en a des milliers d’autres.
  • Des râteaux, tout le monde en prend et vous en prendrez encore.

Votre problème principal est de croire qu’il y a écrit dragueur sur votre visage. Aux yeux de la fille que vous abordez, vous n’êtes qu’un mec qui vient lui parler, pas forcément un dragueur.

Aux yeux des autres personnes qui vous entourent, vous vous connaissez déjà peut-être. Plus vous aborderez la fille avec naturel, moins vous ressentirez la pression des yeux autour !

#5 Commencez par maîtriser les bases pour vaincre la timidité

Vous ne pouvez pas savoir à quel point ça me frustre de croiser des jolies filles quand je rentre du foot et que je suis poisseux, tout transpirant. Tout à coup, je prends conscience de ma valeur, de l’image que je renvoie, et face à ces filles bien habillées, je me dis « Eh merde… j’aurais mieux fait de me doucher au foot, pour être prêt à faire des rencontres en toute circonstance ! »

L’idée à retenir : maîtrisez les bases de la communication, à savoir votre apparence. Si vous passez votre temps à cacher vos dents de travers, à rougir à cause de votre acné, à avoir peur de ce qu’elle va penser de votre chemise trouée ou tâchée, vous n’êtes pas 100% présent dans la rencontre, vous n’êtes pas présent dans la relation, votre esprit est concentré sur VOUS.

Or, pour faire une bonne première impression, mieux vaut se concentrer sur la relation naissante. Débarrassé du souci du persil dans les dents, de cette vilaine acné ou de la peur d’être mal habillé, vous pourrez être 100% présent dans la rencontre.

Conseil pour les timides de la part d’une ex : « Mais t’as pas idée de l’importance de l’apparence ! Même pour aller acheter une baguette un dimanche matin, je suis radieuse ! Imagine : si je croise l’homme de ma vie sapée comme une pouilleuse ? Non, ce n’est pas possible ! La règle, c’est que tu n’as pas le droit de sortir de chez toi si tu as honte de toi ! »

#6 On ne peut pas plaire à tout le monde

Une fois que vous aurez compris que vous ne pouvez pas plaire à tout le monde, votre timidité s’envolera comme par magie parce que vous aurez compris que l’enjeu est très faible !

Le souci que vous vous trimballez depuis des années : vous voulez trop bien faire. Vous pensez que tout le monde doit vous apprécier, que vous devez être parfait. Or, cela n’existe pas et les filles ne cherchent pas le mec parfait !

Vouloir plaire à tout le monde est le signe d’une faible personnalité, qui n’a pas encore intégré pleinement les fondamentaux des relations sociales : non, tout le monde ne se mélange pas, certaines personnes n’ont pas envie de faire votre connaissance parce qu’elles pensent ne rien avoir à apprendre de vous (FAUX !)

Une fois devenu adulte, vous comprendrez que vous ne pouvez pas tout bien faire, que la vie, ce n’est pas comme l’école, avec des bonnes et des mauvaises notes. Il existe plusieurs marchés de la rencontre, et que vous le vouliez ou non, vous êtes forcément positionné sur l’un d’entre eux.

Est-ce que vous voulez plaire à une rockeuse ? A une skateuse ? A une bikeuse ? A une fille de bonne famille ? A une danseuse de RNB ? A une danseuse étoile ? A une avocate d’affaires ? A une avocate spécialisée dans le droit des enfants ?

En vieillissant, les critères de sélection d’un partenaire s’affinent : on sait ce qu’on veut, mais surtout, on sait ce qu’on ne veut SURTOUT pas !

Donc si vous prenez un râteau, ce n’est pas un rejet de votre personne, ce n’est pas contre vous, c’est simplement que vous avez ciblé le mauvais marché…

Un râteau ne doit pas être la fin de vos tentatives, ne doit pas mettre un terme à votre audace : ne retombez pas dans le piège de la timidité sous prétexte que « la drague, ça ne marche pas ! » Le changement prend du temps, vous avez mis des années à développer vos blocages et il vous faudra un certain temps avant de prendre de nouvelles bonnes habitudes pour devenir plus séduisant !

#7 Le meilleur conseil de séduction pour les timides

Le mieux dans la vie, c’est de trouver votre place. Je pourrais vous conseiller de vous impliquer dans des associations sportives, caritatives. Je pourrais aussi vous conseiller d’aller faire du théâtre d’improvisation, pour apprendre à développer votre répartie et ne plus avoir peur de la conversation.

En réalité, aujourd’hui, vous êtes le seul obstacle à votre épanouissement. Vous vous trouvez des excuses pour ne pas kiffer votre vie et c’est dommage : personne d’autre que vous n’est à blâmer pour cette situation.

Pour combattre la timidité, le mieux à faire est de développer une expertise sur un ou plusieurs sujets. Cela vous permettra de prendre confiance en vous et de savoir que quel que soit le groupe que vous intégrez, quelle que soit la fille que vous abordez, vous aurez quelque chose de censé et d’intéressant à raconter.

Les grands timides se plaignent souvent de ne pas savoir QUOI DIRE ! Si vous voulez vraiment comprendre le mécanisme de la conversation et pouvoir rebondir sur n’importe quel sujet, je vous recommande vivement la formation CONVERSATIONS CAPTIVANTES.

Une fois persuadé que vous avez des trucs à dire, que vous êtes aussi intéressant que les autres, croyez-moi, votre timidité ne sera plus qu’un vieux souvenir. Alors évidemment, commencez petit si vous voulez des exercices.

Commencez par dire bonjour tous les matins au travail, forcez-vous à décrocher le téléphone en souriant, poussez les gens à se confier à vous en leur posant des questions. Vous vous rendrez vite compte qu’on appréciera de plus en plus votre présence !

Et au fond, plutôt que d’apprendre à draguer, apprenez à aimer votre vie ! Si vous êtes bien dans vos pompes, dans votre job, aucune raison d’être timide ! Vous avez le droit d’exister autant que les autres, et ce malgré des années de mauvaises habitudes inculquées par des parents et des profs bien trop stricts : « Arrête de faire ton intéressant ! », « Ne parle pas aux inconnus ! »

Parole de coach en séduction, ancien timide : devenez intéressant, et s’il vous plaît, PARLEZ aux inconnus, votre future chérie se cache parmi eux !

Un dernier conseil facile à appliquer en soirée. Vous pouvez aller parler à n’importe quelle fille en utilisant ce très bon opener : « Salut, ça te dit qu’on aborde des inconnus ce soir ? J’ai décidé de parler A TOUT LE MONDE. Tu as prévu quelque chose de plus drôle ?»

Comment faites-vous pour encourager vos potes timides en soirée ? Comment avez-vous vaincu votre timidité ?  On vous écoute dans les commentaires !  

Sélim, coach en séduction

Banner 50phrases 7 Techniques pour Surmonter votre Timidité…

Lire la suite
52 Commentaires

52 Comments

  1. Mohamed

    26 février, 2017 à 12:55

    Petite question: c est quoi etre handicapé social? Ca m intrigue. Comment savoir si on est timide ou handicapé social. Moi par exemple, je souffre d anxiete sociale depuis pas mal de temps au point d etre convaincu a l age de 33 ans de finir ma vie seul…sinon, un cercle d amis trés restreint qui dit de moi que je suis qq1 de sensible, gentille, a l ecoute, drole parfois a mon insu a cause de ma maladresse…bref, je ne pense pas etre inapte socialement car meme si je n arrive pas a creer une connexion intime avec de nouvelles personnes a cause d un sentiment d inferiorité, je ne pense pas etre un handicapé social mais je me pose qd meme la question…je serais ravi d avoir votre avis sur la question. Sinon, faites vous toujours du coaching individuel? Je pense que j en ai grandement besoin…

    • Sylvain

      27 février, 2017 à 14:58

      Hello Mohamed,

      Tout d’abord, voici le lien avec le contact si tu souhaites bénéficier d’un coaching personnalisé avec Sélim : http://www.artdeseduire.com/votre-coaching-en-seduction/

      Il saura t’aiguiller pour faire face à tes blocages.

      Je ne suis pas spécialiste du handicap social. Je ne peux que te renvoyer à la définition officiel: « Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant. »

      En clair c’est de l’autisme. DOnc pour que la timidité devienne du handicap social, je pense qu’il faut vraiment que ça t’empeche d’avoir une vie normale,bien au dela d’avoir peur d’aborder une fille, genre si tu n’arrives pas à avoir un travail, à téléphoner ou des choses comme ça. Mais apres peut etre que l’on peut avoir d’autres témoignages mieux calés sur la question !

  2. cthulhu

    26 juin, 2017 à 20:22

    Petite question a Sélim quand tu dit  » le mieux à faire est de développer une expertise sur un ou plusieurs sujets  » , quand un sujet que l’on aime en l’occurrence le  » décision making » est considéré comme chiant par la plupart des gens ? :)

    merci

    • Sylvain

      27 juin, 2017 à 12:26

      Hello Ctulhu,

      Déja, visiblement, tu as d’autres centres d’intérêt, comme l’oeuvre de Lovecraft !

      J’ai fait du decision making en ecole de co, je t’avoue que je ne me rappelle pas spécialement de grand chose. Mais l’idée, c’est de pouvoir rendre passionnant chaque sujet. Explique simplement à quoi ca correspond, comme ça s’applique dans la vie courante. Quel que soit l’idée, c’est vraiment d’etre interessant et pédagogique. Et tu vois comment elle réagit!

  3. marek

    27 juin, 2017 à 09:01

    Super article, je me montre souvent timide bien que je sois attiré par des filles.
    J’ai une question, je ne sais pas si certains ont pu aussi le remarquer dans le processus de flirt homme/femme, il m’est arrivé à plusieurs reprises de ne pouvoir parler à des filles lors d’événements comme des mariages ou anniversaires (qui étaient pourtant en couple mais mataient bien) de ne pouvoir leur décrocher un mot seulement pour discuter..
    Et bizarrement, ces mêmes filles se mettaient à me faire des réflexions quelques heures plus tard essentiellement sur mon physique (que je prenais mal)et même de m’engueuler dans la foulée avec ces filles que je ne connaissais donc pas,
    La question que je me pose est la suivante : est ce que pour une belle fille, même en couple, le fait de ne pas lui parler, peut-elle la rendre entre guillemets un peu folle (égo narcissique) au point de se permettre des réflexions par la suite..ou simplement s’agissait il tout simplement de connes de services ?..
    Merci de votre avis la team ;)

    • Sylvain

      27 juin, 2017 à 13:09

      Hello Marek,

      Honnetement je ne pense pas ! C’est normal qu il y ait des circonstances ou tu ne parles pas trop avec les gens que tu ne connais pas. Apres par la suite, c’est peut etre l’alcool aidant qu’elle se lache et font des remarques. Apres il y a toujours des vortex qui aiment être le centre de toute l’attention mais je ne pense pas que cela représente vraiment la majorité des cas :) Heureusement !

    • marek

      27 juin, 2017 à 14:27

      Merci pour ta réponse Sylvain, ces filles n’avaient pas bu et venaient me chercher et me provoquer sur des considérations personnelles (peut-être est ce que.je ne me montre pas suffisamment affirmé), a posteriori je me suis renseigné c’était des filles à fort caractère..
      Qu appelle tu par fille vortex ?
      Ma question est de savoir si je dois laisser passer ces réflexions (au risque qu’elle réitère) ou de répondre même si j’ai du mal à la repartie, tout en sachant que le mec n’est pas très loin.
      Merci d’avance ;)

    • Sylvain

      28 juin, 2017 à 12:02

      Hello Marek,

      Un vortex, c’est à dire une fille qui a en permanence besoin d’avoir ton attention. Une fois en couple, c’est le genre de fille qui va te reprocher d’avoir des activités et de ne pas s’occuper d’elle !

      A mon sens, c’est le genre de situation ou tu dois répondre avec humour et montrer que cela ne t’atteint pas. Je ne sais pas quel genre de reflexion ça peut etre mais c’est le moment de montrer que tu es confiant, que ça ne te destabilise pas et que tu es capable de faire preuve d’autodérision! :)

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire plus Inner game