Remonter la pente 2.0

Publié dans Inner game par
ArtDeSeduire.Com

remonter la pente Remonter la pente 2.0

Vous me direz « On a pas déjà vu ce titre quelque part ? » Si si. Mais on n’a jamais assez de solutions pour se sentir mieux dans le monde actuel.

Et puis, moi, quand ça va pas, j’écris un « remonter la pente ». Celui-là sera probablement un peu plus humain. Plus vrai… En tout cas, c’est un article très personnel que je vous livre aujourd’hui.

Je vais probablement revenir sur ce que j’ai dit précédemment, mais disons qu’il m’a fallu prendre en compte pas mal de choses, et j’étais vraiment tombé bien bas.

Déjà, un petit plan :

  • J’ai touché le fond;
  • Je reprends pied;
  • Je chante à tue-tête sous la douche;
  • J’aime ma plante.
  • Je sors voir des amies qui tiennent vraiment à moi;
  • Je sors faire la bringue;
  • J’avance.

Derrière ce plan un peu farfelu, vous allez vite comprendre où je veux en venir.

J’ai touché le fond

J’avais dit : pas d’alcool. En théorie, c’est vrai. Sauf que…

J’ai eu besoin de toucher le fond pour trouver un appui pour remonter… Et je suppose que je ne suis pas le seul. Mon premier « remonter la pente » s’adressera à une catégorie de chagrin, et de personnes, cette version, à l’autre.

Je me suis pris une journée, sans manger (perte d’appétit), je me suis fait une sélection de films qui me mettent le moral en chaussette (Eternal sunshine of the spotless mind, entre autres), j’ai un peu picolé (chacun ses limites; je ne vous incite pas à boire), et j’ai chialé tout ce que j’ai pu.

Pour citer un de mes films favoris « C’est seulement lorsque l’on a touché le fond qu’on est libre de faire tout ce que l’on veut ».

Évidemment je ne vous incite pas à vous détruire davantage. Ce que je prône ici c’est l’acceptation de la douleur. Ne cherchez pas à combattre cette dernière, paradoxalement vous allez en souffrir davantage.

C’est un peu comme nager à contre-courant pour rejoindre la côte. Cela vous épuiserait. Vous avez tout intérêt à vous laisser aller jusqu’à ce que vous sortiez du courant. Donc commencez par vous laisser envahir par ce sentiment, observez-le dans tout ses méandres, laissez un peu faire les choses.

Acceptez le fait d’être malheureux, apaisez votre esprit, mettez vous dans cette ambiance, au bout d’un moment vous en aurez assez. Cette mélancolie qui vous envahit n’est pas mauvaise, au contraire c’est la première étape vers la guérison.

Je reprends pied

Cette étape intervient rapidement après la première. La phase « j’ai touché le fond » + « je reprends pied » ne dois pas durer plus de deux jours.

Quand j’en ai eu marre, je me suis fais un VRAI film de mec, avec un acteur que l’on aime bien (pour ma part, c’était Jason Statham), histoire que la hargne commence à venir.

La partie « film de mec » sert à se trouver un « mentor psychologique ». Dans « Le transporteur » (peu importe le film), rien ne l’atteint, dans « hyper tension », il a la haine tout le temps…

Pour ceux qui préfèrent les films français, je vous recommande « Scorpion » avec Clovis Cornillac.

Arriver à transformer cette dépression, cette haine envers vous-même, en haine envers quelqu’un d’autre est un grand pas. Je ne vous parle pas de la haïr à vie, mais, pour une semaine, ça vous aidera à vous remettre.

Retrouvez votre virilité messieurs, narguez votre tristesse. Vous allez vous libérer maintenant, ne laissez pas la haine vous envahir, elle vous détruira plus qu’autre chose. Maintenant vous en avez assez de cette souffrance inutile, « la vie mérite d’être vécue » et qui sait qu’elle vous réserve.

De toute façon, rester dans cet état d’esprit ne donnera rien bon. Vous avez tout à y gagner en reprenant du poil de la bête. Face à un obstacle on a deux choix : le fuir ou le franchir courageusement, je suis persuadé que vous ferez le bon choix.

Je chante à fond dans ma douche.

Les petits plaisirs de la vie…

La nouvelle saison de Dr House est sortie, musique, café-clope… Des choses simples mais qui vous procurent du bonheur.

On a eu un temps vraiment nul sur la côte ces derniers temps (je suis Niçois), et le soleil se repointe par chez moi. De ma fenêtre, je vois la lune la nuit. Un petit verre de Whisky (pas plus), en chantant « ma faute à toi  » de La Rue Kétanou. Voilà mes petits plaisirs.

Ici vous allez essayez de retrouver l’essentiel, toutes ces petites choses qui vous font plaisir. Ça peut être n’importe quoi comme de la musique, une journée ensoleillée, un événement important, des photos qui vous rappellent de bons souvenirs…

J’aime ma plante.

On vous l’a souvent dit mais après une grosse rupture, acheter un chien est souvent une bonne solution.

Je ne voulais pas m’encombrer d’un chien alors j’ai pris un pot de la taille d’un pouce et j’ai planté deux graines dedans – des trèfles – (avant que les petits malins aient de mauvaises pensées). J’ai réellement fait un transfert d’attention.

C’est le but de cette manœuvre. Si vous avez un chien, un chat, un lapin, un hamster, etc… pas la peine de prendre une plante.

Rien de bien folichon, mais ça occupe, ça détend, et ça ne coûte rien.

J’ai cherché à retrouver une source de bonheur. Ça peut être un objet, un animal, une passion, qu’importe le tout étant que cela vous redonne le sourire.

Et, enfin, seulement après ça :

Je sors voir des amies qui tiennent à moi.

Ce n’est pas encore le moment d’aller draguer. Vous êtes fragile, et un rejet serez terrible à ce moment. Et dans votre état psychologique, l’aura que vous projetez ne ramènera rien à la maison ce soir.

Par contre, ne vous enfermez dans votre bulle non plus. Essayez de vous entourer un maximum, les autres sont aussi là pour vous aider.

Après tout l’homme est un être social. Ceux qui s’enferment toute leur vie finissent fou la plupart du temps. Il n’y a rien de plus communicatif que la chaleur humaine : un sourire & une bonne humeur sont contagieux.

De même, le fait de parler va vous libérer. Vous extériorisez vos sentiments. On aime bien ne pas se sentir seul dans certaines situations difficiles et l’expérience des autres peut vous rassurer / vous guider!

Je sors faire la bringue.

Maintenant que vous vous êtes réhabitué au monde extérieur, vous pouvez doucement vous réhabituer aux rencontres et sortir faire la bringue avec des amis.
Toujours avoir un pote « sous le bras », la rechute est fréquente lorsque l’on sort seul à ce moment là. Il vous faut une aide niveau motivation.

Sortez pour voir un maximum de monde, faites un maximum de choses (nouvelles si possible). Il faut à tout prix vous changer les idées et faire le vide dans votre esprit. De plus, le fait de faire de nouvelles activités vous donnera l’impression de revivre réellement et petit a petit votre chagrin se dissipera.

J’avance

Faire des projets.

Et oui, après s’être projeté dans l’avenir à deux, il va falloir le faire seul. Faire des projets en solitaire (et je ne parle pas forcément de drague: boulot, loisirs, sorties, tout est bon à prendre), c’est accepter le futur sans elle…

Maintenant il est temps de penser a l’avenir. Le passé est révolu et vous n’y changerez rien. Seul le présent compte. Essayez de retrouver votre esprit ambitieux, donnez vous des objectifs à atteindre, c’est fondamental croyez-moi ! Vivre ses rêves, ou rêver sa vie ? Vous savez ce qui est réellement important.

Merci à Playboy pour d’avoir apporté son petit coup de griffe à l’article.

Lex

Pour finir cet article, je voulais remercier les personnes qui m’ont soutenu quand j’étais bien bas, ou qui m’ont aidé a remonter.

Donc : Greg, mon frangin; mon doc’, Maxx, Playboy, Marlène (ma cousine), Sandra (mon autre cousine), Tine, ma famille proche, et, plus généralement, toute l’équipe du forum. C’est une vraie petite famille qu’on a là-dedans.

Et, un clin d’oeil à Felix, qui passe par là en ce moment.

banner parler aux femmes Remonter la pente 2.0
banner parler aux femmes Remonter la pente 2.0
Banner 50phrases Remonter la pente 2.0
Banner 50phrases Remonter la pente 2.0
Bann TechniqueAstucieuse v2 Remonter la pente 2.0
Bann TechniqueAstucieuse v2 Remonter la pente 2.0
238 COMMENTAIRES
  • snowend dit :

    Personnellement cet article m’a fait du bien. Le lire m’a redonné espoir et courage donc sincèrement un grand, très grand merci à vous tous.

    • Sélim dit :

      C’est normal snowend ! On est tous passé par là ! Ne baisse pas les bras, reste positif, remets-toi en mouvement et tu verras que les choses se feront toutes seules ! (et avec un peu de volonté aussi !)

  • Mathieu dit :

    Voilà un article qui fait du bien à lire. Quand la lumière au bout du tunnel ne veut pas apparaître c’est compliqué, mais je sais que le temps fera son affaire.
    Après tout, une première énorme déception amoureuse à 26 ans ce n’est pas si grave hein? :)

    • Sélim dit :

      Hello Mathieu, en effet, ça arrive… et il vaut mieux que ça arrive jeune, à 26 ans, plutôt qu’à 40.
      Un peu comme la varicelle…

  • Hugo dit :

    Dans le même cas, sauf que moi elle m’annonce que c’est à contre coeur.. donc c’est d’autant plus dur de remonter la pente.

  • Sekigawa dit :

    Je ne peux pas ne pas laissé un message ici après la triste nouvelle qui vient de tomber. Cet article est épinglé dans mes favoris, je le relis dés que mon moral est au plus bas…

    Merci Lex, merci d’avoir écrit cet article, merci d’avoir réussi à me donner l’envie d’aller de l’avant, merci de m’avoir donner les clés pour croire en l’avenir après ma rupture… Merci de m’avoir aidé à ne pas abandonner.

    Personne ne t’oubliera, tu étais un grand homme et tu le resteras pour beaucoup ici.

    Repose en paix patron

  • The night dit :

    Franchement c’est super énervant voir déprimant d’avoir des sentiments pour une fille c’était réciproque mais j’ai pas fait de mon
    Mieux si on peut dire elle me sors c’est aller trop vite soit disant bref la laisse le temps de réfléchir.
    La je suis persuadé elle parle ou s’est peut être trouver quelqu’en dautre j’ai tellement envie de lui cracher a la guele voir pire tellement je suis enlever et triste cvraiement dure !
    Je pense que je glisse plutôt sur cette pente en essayant de la remonter ..

    • Sylvain dit :

      C’est le moment ou il faut être fort ! Un game bien conduit à la salle de sport et il n’ y paraitra plus! C’est comme ça que les homme se relèvent :)

  • Jules dit :

    Salut lex, je bloque à « Je sort voir des amis qui tienne à moi » que faire?

    • Darber dit :

      Je me dois de prevenir ceux qui lirais ce post…
      Lex est décédé dans un accident de moto le 3 avril 2015.
      Qu’il repose en paix.
      Son oeuvre reste et restera l’une des plus grandes contributions du forum…

1 6 7 8

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)