Avoir un Lifestyle plus Attirant grâce la Théorie des 120%

Publié dans Inner game par Sélim le 27/03/2012

Sortir de la routine Avoir un Lifestyle plus Attirant grâce la Théorie des 120%

Bad Gentleman, lecteur régulier d’ADS, a voulu partager avec vous sa vision de l’inner game et du lifestyle qui attire les filles.

Que veut-il vous proposer aujourd’hui ?

Une nouvelle mentalité à adopter, qui fournira un nouveau souffle à votre vie morose et répétitive ; un nouveau point de vue qui va changer votre vie de tous les jours !

Cette mentalité (très bénéfique) peut se résumer en une phrase qui serait la suivante : L’action est toujours plus bénéfique que la passivité.

Rentabilisez votre temps libre

Pardon ?

Laissez-moi vous expliquer : au quotidien s’offrent à nous de nombreux choix, concernant ce que nous souhaitons faire pour occuper notre temps. Ces choix interviennent lorsque nous avons du temps libre (hors activité obligatoire) et se résument souvent à ça : allumer la télé / l’ordi / la Play, ou alors tout simplement faire autre chose.

Dans cette situation, qui parmi nous peut prétendre qu’il n’a jamais été tenté de s’avachir en jogging dans son canapé ? Bref, tout ça pour dire qu’il est trop fréquent de voir notre côté casanier et routinier l’emporter haut la main sur notre envie « d’aventures »… A nous deux Indiana Jones!

Que faire pour sortir de la routine ?

La mentalité que je vous propose d’adopter consiste tout simplement à inverser cette tendance ! Privilégiez l’action au repos (quitte à raccourcir un peu vos nuits pour compenser, ce qui ne peut que vous être bénéfique), l’aventure à la routine, la nouveauté à l’habitude, le sport aux écrans, la culture aux longs bains, etc.

Faites tout simplement disparaître les mots « régulier » et « habituel » de votre vocabulaire ! Sortez, faites du sport, allez au musée, au théâtre, au cinéma !

Organisez des sorties avec des potes, des amis que vous n’avez pas vus depuis longtemps, des membres de votre famille que vous ne voyez qu’à Noël… Variez vos activités, ne vous effondrez plus devant vos écrans !

Ayez la bougeotte et inoculez-vous le virus de la curiosité !

Pourquoi agir ainsi ? C’est simple : lorsque vous arrivez chez vous après le boulot ou l’école vous pouvez soit regarder la télé, soit faire du sport.

Vous n’avez sûrement pas envie d’aller courir, vous n’êtes pas motivé et vous êtes fatigué.

Il fait froid, c’est l’hiver, il pleut des cordes et vous n’avez pas envie d’aller vous tremper dehors…

Vous ne perdrez a priori rien en restant chez vous, mais si vous allez courir malgré tout, vous vous sentirez tellement heureux / bien / fier de l’avoir fait que vous ne pourrez qu’être satisfait de votre choix, qui se sera avéré être le meilleur !

Avec le recul, l’option « casanière » n’a aucune saveur… L’option « vivre la vie à fond » est, quant à elle, pleine de couleurs, animée et superbement rafraîchissante. A votre avis, les filles vont préférer quel genre de mecs ?

Bénéfices cachés de la théorie du yes !

Tout ce qui vient avec est bénéfique ! Allez au musée, au théâtre, au cinéma, à l’opéra, lisez, et vous serez plus cultivé. Faites du sport et vous serez plus en forme et plus musclé. Sortez et vous aurez un super social proof, vous rencontrerez plein de gens intéressants, y compris de charmantes demoiselles.

Dites oui à tout ce qu’on vous propose : voilà ce qu’est la théorie du Yes! Vous n’avez encore rien vu. Vous vous êtes toujours restreint. Vous ne savez pas encore ce qui va vous plaire ou pas. Partez à la découverte de vous-même !

Et cerise sur le gâteau, avec ce nouveau rythme de vie, vous serez fier de vous, augmenterez votre confiance en vous, et commencerez donc ainsi à vous bâtir un Inner Game d’enfer !

Pour résumer…

Choisissez toujours l’action ou la culture face à la routine. Variez vos activités. Faites des choses dont vous serez fier, quelle que soit l’énergie que cela va vous prendre. Redécouvrez la notion de « fatigue saine » que vous n’avez plus connue depuis vos 15 ans et votre dernière journée sportive à l’école.

Soyez vivant. Et pas qu’un peu. Sur une échelle de 1 à 100%, la variété de vos activités doit être de 120%, votre satisfaction personnelle après les avoir accomplies doit être de 130%, et l’intérêt de votre « nouvelle vie » doit être de 200% !

Vivez la vie à fond ! Les filles sont attirées par les types qui n’ont aucun regret, qui vont au charbon, qui vont aller chercher la nouveauté. Un peu de rock’n’roll ! Un peu d’aventure ! La jeunesse n’est pas un âge, c’est un état d’esprit ! A vous de surprendre les filles, en les conviant à des activités fun !

Au boulot !

Bad gentleman, pour vous servir !

PS : le mot de Sélim

Ce chouette article de Bad Gentleman me rappelle un vieux réflexe que j’avais pris après avoir vu un épisode de Friends dans lequel Ross décidait de faire un truc nouveau par jour.

(En l’occurrence, il décidait de porter un pantalon en cuir dans l’épisode The One With All The Resolutions…)

Fixez-vous un défi par jour. Une lecture de page Wikipédia par jour, dix vidéos d’un humoriste si vous trouvez que vous manquez de répartie, l’écoute d’un album par jour pour vous forger une culture rap ou électro. Vivez à fond !

inner game intense s2 Avoir un Lifestyle plus Attirant grâce la Théorie des 120%
Inner Game Intense
Eliminez l'anxiété, la nervosité, les doutes et la PEUR qui ruinent vos chances avec les femmes depuis des années... Apprenez ENFIN comment devenir l'homme confiant, solide, détendu, qui attire naturellement les femmes...
Découvrez ce Guide >>

74 COMMENTAIRES
  • oliver dit :

    ben avec mon amie c un peu compliquer,c chaud,je l’aprécit beaucoup,elle aussi,mais je veut plus que de l’amitié,elle le sait,avec elle je suis très possésif,bien plus qu’avec d’autre fille,oui sa fausse tous et c bien dommage!je ne l’aprécit que quand je la vois seul,d’ailleur elle m’a déja proposé de faire partit de ses nvx amis,donc moi je pensé plutot me creer un autre réseau a coté,de plus elle traine surtout qu »avec des mec,et flirt avec eux,non le mieux c de creer un autre réseau,ou je ne serai pas en one itis,mais je sais pas par ou commencer…Après je vais me remettre en question,c’est vrais qu’on ma souvent reprocher ce coté timide seul dans son coin qui parle pas…

  • oliver dit :

    décidement,un jeune de mon taf organise un barbeq,et je n’ai meme pas était convié…

  • LeRock dit :

    Slt ADS. C’est cet article dont il me fallait car on me dit que j’ai des allures d’Alpha malheureusement niveau SP c’est pas top top.
    C’est pas dans mon caractere de m’imposer et ca me soule.
    Me faudrait une liste de chose a faire chaque jour. Je vous fais un debrief chaque semaine ^^
    Le nouveau Rock arrive

  • Bastien dit :

    Personellement, pour me motiver je me répète toujours cette maxime : « L’effort de faire est plus facile à supporter que le regret de ne pas avoir fait »… A méditer !

  • oliver dit :

    J ai un gros probleme,je n arrive pas a avoir un lifstyle,ce qui explique que je ne rencontre pas beaucoup de fille,je m étais fait un super pote,social attirant les filles,séduisant partout ou il va,manque de pot,il connais une OI a moi,qui la vraiment a la bonne,du coup sa me frustre de le cotoyer,a part lui,pas grand monde intérressant,alors je me suis inscrit dans une salle de sport,mais meme la sa bloque,comme je suis débutant,les prof ne me laisse pas en paix meme quand je suis pas en cours,limite il me dise quand je doit partir…Les fille font de la zumba;rarement dans le salle de sport,donc limite pas mixte,et pour en aproché une sans passé pour un gros dragueur…

  • William dit :

    Allez pour une fois je vais demander conseil.
    Je suis quelqu’un intéressé par énormément de chose (Je suis musicien, je fais pas mal de sport) mais j’ai tendance à les faire tout seul. La raison à cela est que je peux aménager mes horaires au moins.
    Il y a aussi une deuxième raison, c’est les études, qui plus est en alternance.
    Il y a aussi les heures de conduite que je dois gérer (de 18h30 à 20h en semaine).

    Donc je dois gérer les cours, le boulot, et mes passions. D’où le fait que je fais tout ce qui m’intéresse en autoditact (oui parce que mes études ne m’intéressent pas mais ça c’est dû à un contexte particulier).

    Si je faisais toutes mes activités sportives en club (self defense ou sport de combat), que j’avais un groupe ou des activités musicales collectives ^^, j’ai peur de ne plus avoir suffisament de temps pour voir mes amis, mes target, etc …

    Est ce une peur justifiée ? Est ce qu’un trop d’activités freine le Social Proof ? Ou est ce que plus on en fait, plus on peut en faire ?

    • selim dit :

      trop d’activités t’isolera, évidemment.
      On ne peut pas être humainement présent partout.
      Lors de certains moments, tu seras submergé, à d’autres époques tu auras plus de temps.
      le but est d’atteindre une sorte d’équilibre qui te convient.
      A toi de choisir tes priorités prudemment !

    • lex dit :

      William : le temps que tu prends sur tes activités est du temps prit sur ton social proof, mais, ces mêmes activités peuvent t’AMENER du social proof, c’est de la rentabilisation de lifestyle.

      Essaye de te garder du temps pour toi et tes amis, du temps pour dater des nanas, ….

  • William dit :

    Merci Selim ! Je suis en train de me construire un planning, parce qu’à force de vouloir tout faire au final je ne fais rien.

    Je crois que je vais demander à des scientifiques de se pencher sur l’épisode d’Americain Dad où le médecin de la CIA file à Stan des pilulles qui équivale à 8h de sommeil. Stan en profite pour lire, passer des diplômes, jouer à des jeux vidéos. Il a vraiment 24h pour lui !!
    Ca me laisse rêveur ^^ !!

    William, qui a cause du sommeil perd en moyenne 7h d’activités quotidienne ;).

  • William dit :

    @Lex : Oui je vois ce que tu veux dire, mais en général je me concentre trop sur l’activité en question pour me faire un social proof pendant. C’est pour cela que je préfère dissocier les deux.

    En tout cas c’est vrai que si je m’écoutais, j’aurais le temps de voir personne et à long terme ça peut être néfaste ;).

    Merci pour les conseils !

  • ChatPerché dit :

    Salut aux lecteurs, et salut à vous les coaches ! Je tiens à saluer votre investissement pour la communauté d’ADS, et à vous remercier pour les précieux conseils que j’ai pu découvrir au fil de mes lectures.

    Cela fait environ deux mois que j’ai découvert le site, et j’ai lu de nombreux articles (la plupart intéressants et très bien faits) pour chercher à analyser ma propre situation et essayer de m’améliorer. Aujourd’hui j’ai l’impression de me trouver face à un mur, c’est pourquoi je sollicite votre aide. Je vais tenter de faire court ! =)

    Ma situation est la suivante : je suis étudiant pour un an et demi encore, je vais à pas mal de soirées mais presque uniquement dans le cadre de mon école (ayant redoublé 2 fois, mes connaissances en tant qu’étudiants ont tous fini leurs études et je ne reçois donc plus beaucoup d’invitations). Je fais quelques soirées chez des connaissances ou dans des bars, parfois c’est moi qui organise et je passe souvent de bons moments. Le rythme est assez irrégulier (de 0 à 3-4 fois par semaine). Côté charisme je ne me fais pas trop de souci, je suis capable d’une certaine aisance et j’arrive à captiver les gens, ce dont je suis plutôt fier étant de nature timide.

    Côté personnalité, je suis du genre attentionné et généreux, de bon conseil, je sais être entreprenant. Parfois Nice Guy (j’apprends à me contrôler pour ne pas subir). Je sais que je progresse pour ce qui est de construire ma personne car depuis quelque temps, j’ai souvent droit en fin de soirée à des remarques très flatteuses de la part de personnes que je n’avais jamais vues auparavant. Pour ce qui est de la séduction, même si je sais que beaucoup de progrès restent à faire, j’ai une certaine intuition et les choses ne se passent pas trop mal quand je suis dans l’instant présent.

    Voilà pour les côtés plutôt « positifs », passons aux points qui me posent problème. Le premier est un problème de fond. Je pense avoir une qualité que beaucoup m’envient, et qui socialement est aujourd’hui devenue un vrai handicap pour moi : j’ai un talent quasi naturel pour pas mal de choses, une certaine rapidité pour apprendre et assimiler, je m’adapte vite et je peux être plein de ressources. Le hic, c’est que lorsque d’autres le remarquent, j’ai l’impression d’être exclu, d’être considéré comme trop différent – hors normes. Ce qui a pour seul effet de me faire perdre l’envie de développer ces talents. Aujourd’hui j’ai du mal à retrouver le goût de me consacrer à fond dans des activités qui au final ne me vaudront qu’un regard dédaigneux (ou plutôt jaloux) de la part des autres.

    Du coup, j’en viens au second point sombre qui est mon alternance entre périodes de « glande » et périodes d’activité, voire parfois de suractivité. Je suis parfois capable de prendre les rênes et d’entraîner les autres avec moi, et à d’autres moments je serai plus bougon, plus discret. A plusieurs reprises j’ai ressenti de vrais changements, des périodes de durées plus longues dans lesquelles j’étais bien dans ma personne, où j’allais de l’avant. Mais jusqu’à maintenant, rien n’a été définitif et cela s’est toujours fatalement soldé par une rechute. Un peu comme une chenille qui sortirait de son cocon pour retourner dedans ensuite.

    Bref, moi qui suis du genre à toujours prodiguer des conseils aux autres et à ne pas me plaindre ni demander de l’aide, je crois sincèrement qu’une petite dose de conseils avisés ne serait pas de trop dans ce domaine que je maîtrise vraisemblablement moins bien que vous. Une chose est sure, c’est que les « bouge-toi » n’ont jamais marché avec moi, ils ont même l’effet inverse. La motivation ne peut pas venir des autres, elle doit venir de moi-même. Donc, que faire dans ma situation ? Comment trouver un épanouissement durable tout en restant simple ?

    Voilà, j’étais parti pour être synthétique et j’ai encore écrit un pavé. J’en suis désolé. Mes remerciements si vous m’avez suivi jusqu’ici, et j’espère avoir de vos nouvelles prochainement.

    A bientôt.

    • lex dit :

      ChatPerché : tu m’intrigues sur ce qui pourrait rendre les autres jaloux.. (Y’a une question implicite)

      Pour ta motivation : on ne peut pas toujours être au top, et, l’hyperactivité n’est pas, non plus, une bonne chose. FAIRE, oui, c’est bien. Mais, trop faire tout le temps, c’est « risquer le claquage ». Si tu tempérais un peu ton hyper-activité, elle pourrait durer plus longtemps ?

  • heaven dit :

    salut ! suite à une récente prise de conscience au vu de ce que je suis devenu, j’ai décidé de bousculer un peu mes habitudes (progressivement). je lis les différents articles/forum/ livres à propos de la communication/séduction cependant une question subsiste:

    comment amener dans une discussion (que ce soit avec un homme ou une femme) le fait que l’on s’intéresse à cet univers,(dans lequel je découvre/apprends/m’épanouis sans passer pour un « boulet », ou d’un mec qui pue le pathos à des lieues? Ce sujet peut etre un formidable sujet de discussion si c’est introduit avec la manière

    on peut considérer 2 cas de figures: soit la personne en face le voit d’un bon oeil, un type qui apprends de ses erreurs et qui a la volonté d’avancer (ce que je pense profondément, ce que je souhaite renvoyer comme image de moi même)

    ou bien cette image peu ragoutante d’un mec dont on sent un pathos bien lourd et qui peut faire fuir

    comment orienter, quels mots choisir lors d’une discussion pour convaincre cette personne (homme ou femme, je parle de communication et non pas de séduction) de se tourner vers la première hypothèse?

    • lex dit :

      Heaven : Parler de développement personnel et de d’apprentissage de la communication toute échelle, plutôt que de dire « séduction », et vendre le truc avec tout ce que tu as apprit, en commençant par du story-telling !

1 2 3

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)