La confiance en soi dans tous ses états

Publié dans Inner game par Invité

 

Dans cette vie, les hauts et les bas s’enchainent et peuvent frapper à n’importe quel moment, c’est ce qui m’est arrivé dernièrement, et dans un moment où tout ne va pas comme on le souhaite, certains même hurleront et lui attribueront le nom de « mélancolie », les sentiments nous envahissent, on se sent vulnérable, une remarque anodine, un humour un peu déplacé et on commence à tergiverser quant à nos ambitions, on doute de notre force et on donne de la force à notre doute …à ce moment là, notre confiance en nous même tend vers le zéro ! Et c’est très mauvais pour la suite …

On pensait qu’une fois ces articles de séduction lus, ces conseils appliqués, ces approches réussies… on pouvait se réjouir de cette vigueur de personnalité. Mais en réalité, seule la mise en épreuve de ce progrès nous permet de nous situer un peu, et donc de voir ce qui est accomplie et ce qui ne l’est pas encore.

La confiance en soi après un « Echec»

Parfois un malheur n’arrive pas seul, et vous enchainez les expériences amères : rater l’entretien d’embauche, Peter les plombs avec sa copine … et là vous vous dites que la vie est trop dure voire injuste et cela est un très mauvais choix, parce que tout ce que vous avez bâti serait voué à l’échec si telle resterait votre réaction quant aux événements que vous viviez !

Pire il y en a ceux qui penseront à faire des choses tout à fait insensées pour attirer l’attention sur lui…des choses pathétiques afin de créer, en son entourage, ce sentiment de culpabilité pour satisfaire leurs propres égos !

La confiance en soi après un exploit

Vous remarquez cette jolie brune aux yeux étincelants, vous surmontez vos peurs, et vous allez l’aborder, vous obtenez FACILEMENT son numéro et deux numcloses juste après, votre égo est flatté et vous vous sentez très confiant … mais après un certain moment votre égo deviendra surdimensionné et vous tomberez dans le piège de l’arrogance & l’injure et c’est très mauvais parce que vous ne vous apercevez pas que vous perdez de votre confiance en vous-même, et vous compensez ça avec la méchanceté gratuite qui nuira à votre social proof, et là je n’ai plus besoin de vous faire un dessin, la suite vous la connaissez tous ;)

Ce que vous devez savoir …

On ne simule pas la confiance en soi, on l’apprend et ça demande beaucoup d’expériences, du coup du temps de l’énergie et aussi de l’envie, parfois aux gouts amers mais qui vous aideront ENORMEMENT dans votre développement personnel, au moment où cette confiance sera encrée dans votre âme c’est là où vous connaitrez vos meilleurs réussites.

Imaginez vous après avoir repérer une fille qui vous plaisez énormément, vous avez sorti le grand jeu , vous l’avez charmé avec votre charisme, elle s’est laissée allé
jusqu’au moment où elle décide, pour n’importe quelle raison que ce soit, de tout arrêter sans vous donner d’explications convaincantes alors que vous songiez déjà une relation avec elle, imaginez que vous avez beaucoup réviser mais vous échouez ou pire qu’on vous disent que vous avez réussi votre examen, vous fêtez cela, puis on vous appelle en vous disant le contraire , imaginez qu’on vous insulte, qu’on vous traite mal sans que vous ayez fait quoi que ce soit de mal … tout ces situations sont des tests par les quels vous devez passer pour savoir ou vous en êtes…

Sentez-vous comme des stars sans trop en faire parce que le cercle parfait de la lune ne dure qu’une nuit , comme des princes, comme des hommes d’affaires JUSTE à la limite de l’arrogance et l’humour vous différenciera facilement de ces losers, désormais vous le savez OSER et ASSUMEZ et surtout AYEZ UNE VIE !

N’oubliez pas, qui mieux que vous pourrez vous aimer ?

Cet article est rédigé par Kamal, créateur et fondateur de SeductionByKamal.com, le blog de Séduction et du Lifestyle

15 COMMENTAIRES
  • Steelcrate dit :

    C’est moi ou, sur la photo, il s’agit du même homme ? C’est dingue comment on peut être différent selon notre confiance en soi…

    L’auteur a tout à fait raison, il faut savoir équilibrer, si on ne fait qu’échouer, ce n’est qu’une mauvaise passe, et si on réussi tout, il faut garder les pieds sur terre !

  • Thruas dit :

    Le même homme sur la photo ? Pitt à gauche Norton à droite, ils ne se ressemblent pas tellement :|

    Bon je lance ma théorie: n’est ce pas seulement une question de maturité (d’esprit of course ;))? Je m’explique.
    On prend le cas « la confiance en soi après un exploit »: un « exploit », c’est bien comme ça qu’on voit ce qu’on vient de faire (en prenant l’exemple de celui qui va partir en sucette et se prendre pour le roi du monde) alors qu’il n’en est rien. Il faudrait peut être déjà commencer par relativiser, ce qui induit une remise en question de soi, donc une certaine maturité (la personne immature, certains d’entre vous doivent le savoir pour y reconnaitre leur entourage ou eux même, rejette constamment la faute sur les autres et ne se remet jamais en question: elle ne progresse donc jamais).

    On prend ensuite le cas « la confiance en soi après un « Echec» »: bon déjà « échec » a été mis entre guillemets, et ce n’est pas anodin (après, ce que l’auteur a en tête, je ne me risquerai pas à l’interpréter). Mais si on prend le temps de réfléchir à ce qui nous tombe sur le coin de la gueule, on ne tombera jamais dans les conclusions qu’on réservera aux ados mal dans leur peau du genre « huuuuh la vie est trop dure, personne ne me comprend etc etc… »; »Pourquoi est ce ça arrive à MOI ?! ». Tout action a une origine (une cause), et on est rarement innocent quand quelque chose de mauvais nous arrive (rarement car les décès et ce genre de choses, pour ce qu’on peut y faire :(…). Pareil pour l’exemple de celui qui, au lieu de chercher le réconfort, chercher à transposer son sentiment de mal être chez les autres.
    On retrouve toujours une notion d’immaturité, de quelqu’un qui ne s’est pas construit. Je ne pense pas qu’il soit question de se sentir comme une star, avoir une vie (enfin, avoir une vie viendra forcément mais sera une conséquence avant de devenir une cause) mais plutôt un cheminement à faire pour SE construire et SE trouver (ça fait limite religieux mais bon, je fais de mon mieux ;)) et acquérir cette maturité qui permettra par la suite d’avoir un comportement stable et équilibré, peu importe l’environnement.

    Sinon il y a des fautes d’orthographe par ci par là, il faudrait ajouter un bouton « reporter » à vos articles.

  • Steelcrate dit :

    Enfin, je ce que je veut dire, c’est qu’il y a une légère ressemblance, mais que leurs attitudes l’amplifie.

  • nikki dit :

    un article interressant! tout le monde passe par ce genre de situations à un moment ou un autre.
    J’aurais néanmoins aprécié des conseils, pour des cas concret dans cet article.
    Dommage :-(
    mais le problème souligné ici est tres pertinant! On peu etre au top, et du jour au lendemain subir un échec, sans raisons, sans comprendre…
    Trouver une réponse dans ce genre de situation, ou meme une motivation à se relever peut etre tres dure.

  • Astyan dit :

    Je dirais aussi que l’important est de faire du mieux qu’on peut, la réussite n’est pas une obligation mais faire du mieux qu’on peut oui, mieux qui change selon les moments. Et de faire le plus possible d’action, d’agir le plus possible. Et oui comme tu le dit Thruas le manque de responsabilité est uns de sprincipaux signes de manques de confiance en soi. La réussite ne dépend pas que de nous mais d’autres facteurs.
    C’est facile de prendre la grosse tête, d’avoir une tête comme une mongolfiére, mais la descente est toujours très dur et douloureuse.
    Sinon curieux que tu disent qu’ils se ressemblent Steelcrate, enfin j’en dirais pas plus pour pas gaché le plaisir.

  • Maxx dit :

    Oui Astyan, je ne veux pas non plus faire de révélations sur cette ressemblance… mais bon, le commentaire de steelcrate est plein d’à propos…

  • Den's dit :

    Eh oui, Maxx, la première règle du Fight Club, c’est, on ne parle pas du Fight Club !

  • Neo dit :

    Encore un article bien véridique! Je me suis fait plaquer ! j’ai perdu mon job , et le moteur de ma voiture à sérré sur l’autoroute, tout cela , la meme semaine , je vous l’assure… imagine l’état d’esprit aprés ça .. Bin non :p actuellement , y’a rien qui peut m’abattre , mais il ne faut pas se leurrer , les bonnes expériences augmente considérablement notre confiance dans une telle amertume … Oui oui je sais … faut il encore les provoquer ! :p

    Cordialement
    Neo l’invincible.. :p

  • Maxx dit :

    Très juste den’s… ET la deuxième règle du fight club c’est …

  • Astyan dit :

    On ne parle pas du fight club :)
    Et oui Neo. Soit on se pourrit la vie et la tête, soit on accepte et lache prise. Notre rage ou colère ne changera rien. Et évidemment que les réussites engendre de la confiance en soi. Et plsu on à confiance en soi plus on réussira et agira. Mais l’échec existe l’accepter fait aussi parti de la confiance en soi.

  • dep dit :

    ou on reste chez soi devant l’ ordi :)!
    moi quand je prend une tej je me choisi une place bien fréquenté et j reste un moment a aborder jusqu ‘ a avoir au moins 1 ou 2 NC ou mieux, assez dur tou seul mais si tu fait sa avec ton wing sa ora moin d’ effet. ceux qui pense que sa va aller mieux tout seul il sont foutu .tro d’ amis afc mrd faite peine voir les mec

  • Nemo dit :

    Assez intéressant comme article.

    Je pense qu’on pourrait ajouter qu’il est important de distinguer la confiance en soi (qu’on acquiert à mon avis principalement d’une connaissance toujours plus approfondie de soi-même : peu importe ce qu’on vaut, on ne l’a pas choisi à la naissance, donc si on se connaît et connaît ses limites, une confiance justement proportionnée en découle naturellement) de l’ego (qui est lui au contraire la résultante de l’image que nous renvoient les autres.

    La confiance en soi est stable dans le temps, tandis que l’ego varie au gré de nos échecs et succès (et met donc en péril tout ce qu’on tente de construire, comme le fait pertinemment remarquer cet article). Il convient donc d’essayer le plus possible de renforcer l’une et de tuer l’autre (tuer l’ego, c’est d’ailleurs l’un des thèmes du bouddhisme les plus intéressants et peut être aussi l’un des plus mal compris).

  • limiri1 dit :

    Petit point de psychologie au service de la séduction.

    « Comment rehausser l’estime de soi ?
    On pourrait penser que, comme l’estime de soi se construit durant l’enfance, il soit necessaire de faire un long et patient travail sur son passé pour la rehausser. Mais il y a un autre chemin, plus direct et plus rapide : l’affirmation de soi.
    Il s’agit de se comporter comme si l’on avait confiance en soi, même si ce n’est pas le cas : oser demander, exprimer ses idées, refuser sans se justifier, etc. A chaque nouvel acte d’affirmation de soi réussi, la confiance en soi augmente, entrainant l’estime de soi. C’est la voix de l’action (plutot que celle de l’introspection). »
    Le Décodeur Psy, Yves-Alexandre Thalmann

  • Maître Capelo dit :

    Fait rare sur ADS : cet article est TRUFFÉ de fautes d’orthographes, de conjugaison, etc… Ce cher Kamal a du mal avec les terminaisons en -É -ER -AIT -AIS -EZ …

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)