Le Futur n’existe pas : Pourquoi les Filles préfèrent les Mecs 100% Présents !

Publié dans Inner game par Sélim

peur futur Le Futur nexiste pas : Pourquoi les Filles préfèrent les Mecs 100% Présents !

Le point commun entre Marty McFly, Booba, Kaaris et la Toyota Yaris ? Tous s’approprient le futur (pardon, le #turfu) d’une manière ou d’une autre.

On ne compte plus les marques qui nous vendent du Today Tomorrow, Tomorrow Today, etc… Le problème du futur, c’est que bien souvent il vous handicape. Il vous paralyse. Et si, et si, tout simplement si ?

Et si elle me met un râteau ? Et si je rate mes exams ? Et si je perds mon job ? Et si ma femme me quitte ? Et si je frappe ce pénalty à gauche mais que le gardien l’arrête ? Dans cet article, je vous livre ma perspective sur l’avenir et ma méthode pour ne jamais le craindre.

No future aujourd’hui, votre coach en séduction est un punk.

Vous perdez votre temps

Il paraît que quand on veut mettre un plan à exécution correctement, il faut soigneusement le planifier. Ce week-end, je l’avais soigneusement planifié. Je devais rattraper tout mon retard d’écriture.

Ecrire les articles pour Artdeseduire, pour mon blog, pour Touch by Mediamétrie où je parle de cinéma, de séries et de réseaux sociaux.

Très bon sur la to-do list du samedi, je me suis accordé une pause le samedi soir pour aller découvrir la Brasserie Barbès avec des amis et une jeune femme. Les récompenses sont importantes pour garder la motivation.

Le plan ne s’est pas passé comme prévu, je ne suis jamais rentré me coucher à minuit comme prévu, mais on m’a aidé à rester éveillé toute la nuit, et ça s’est fini devant un streaming décalé de deux minutes de Mayweather-Pacquiao.

Levé à midi, j’ai finalement annulé tout le planning d’écriture pour des raisons pas très catholiques…

Voilà. Le vendredi, j’avais passé 10 minutes à planifier un futur qui s’est écroulé comme un château de cartes.

 

No future Le Futur nexiste pas : Pourquoi les Filles préfèrent les Mecs 100% Présents !

Le futur n’existe pas

Je ne connais pas de plus flagrante illustration du manque de confiance en soi que les deux exemples de disputes qui vont suivre. Un mec à sa copine, ou une femme à son homme, peu importe.

  • « Mais imagine, dans deux ans tu n’as plus envie de moi ? Comment on fait ? »
  • « Imagine, à force de sortir, tu vas rencontrer un mec plus cool, plus beau, plus drôle que moi, quelqu’un avec qui ça va vraiment coller 100%, comment on fait ? »

Ces situations, on les a tous connues et vécues pendant les années d’études. « Imagine l’éloignement, le déménagement, Erasmus » : la vie, quoi ! Oui, on se jure fidélité et amour pour toujours, mais là, je ne vous ai livré que des scénarios « gentils ».

  • Imagine la femme de ta vie en prison.
  • Imagine la femme de ta vie atteinte d’un handicap insurmontable à la suite d’un accident.
  • Imagine la femme de ta vie avec 20 kilos de plus
  • Imagine la femme de ta vie qui perd son travail, se retrouve au chômage et n’a plus que toi pour respirer.
  • Imagine la femme de ta vie qui perd ses parents ou vos enfants et qui sombre en dépression.
  • Imagine la femme de ta vie agressée, violée…

Je m’arrête là sinon vous allez tous finir par vous trancher les veines avant la fin de l’article. Ce que je veux vous dire, c’est que nous avons tous (je l’espère) une vision positive de l’avenir, en tout cas nous y travaillons.

Qu’il s’agisse d’une relation business ou d’une relation amoureuse, les envies évoluent. Vous êtes heureux dans votre job, mais dans deux ans, vous aurez fait le tour de votre poste, c’est comme ça. Est-ce que vous devez avoir peur du futur pour autant ?

Non, vous ferez comme d’habitude, vous vous adapterez, vous apprendrez, vous improviserez. Vous en parlerez, vous irez vers un compromis !

Le problème quand vous avez peur du futur, c’est que vous ne créez pas le futur. Vous ne bossez pas pour l’améliorer, vous ne posez pas de bonnes bases pour avoir un futur intéressant. Vous vous enfermez simplement dans une prise de tête géante et gênante.

Le futur ne dépend pas que de vous

Et c’est pour ça que je vais vous demander d’arrêter de flipper. Vous aurez beau penser à tout, vous aurez beau planifier le mieux possible votre avenir, il ne dépend pas que de vous.

Vous pouvez avoir un nouveau boss qui va vous mener la vie dure et gâcher vos espoirs de promotion, vous pouvez avoir une copine qui décide tout à coup de se concentrer à 200% à ses parents malades en fin de vie, vous pouvez avoir une copine qui change énormément après la naissance de votre premier enfant : les changements des autres affecteront aussi votre personnalité et votre futur.

Bâtissez votre futur du mieux que vous le pourrez, mais ne soyez pas paralysé. Etre paralysé et trop réfléchir ne vous mènera nulle part. Comme le disait récemment Boris, pensez à la motivation en mouvement. « Baby steps » disent les Américains. Accumuler les petites victoires entretient l’appétit pour vous bâtir un meilleur futur.

La solution : arrêter de vivre dans la peur

Avoir peur, c’est normal, c’est même sain de reconnaître qu’on s’attaque à des dossiers difficiles. Mais j’ai l’impression qu’on nous fait flipper toute notre vie. (je vous invite à relire un essai de Christophe Lambert, le boss de pub, pas l’acteur. « La société de la peur ».)

  • On est très vite éduqué dans la peur de ne pas réussir à l’école, parce que les mauvaises notes conduisent au chômage ou à des métiers peu payés (oui, on n’est pas vraiment un pays d’autodidactes…)
  • On est très vite maintenu dans une peur de manquer d’argent, parce que l’argent est nécessaire pour acheter une maison, un appartement.
  • A partir de 20-25 ans, et encore plus de 30, tout votre entourage tente de vous faire flipper et culpabiliser sur votre célibat « Bon, il serait temps que tu te poses », « Quand est-ce que tu trouves quelqu’un ? », « Tu n’as pas peur de faire ta vie tout seul, de finir tout seul ? » et vous finissez par vous demander si le jour où vous rencontrerez l’amour, vous serez capable de le garder…
  • Personnellement, mes peurs en cours étaient de ne jamais savoir ce que je voulais faire « plus tard ». Je voyais tous mes potes avec de vraies certitudes, « comptable », « acheteur », « je veux faire du marketing international chez L’Oréal ». J’étais bluffé par leur détermination, alors que pour ma part j’allais de nouveaux projets en idées avortées, mais toujours avec le sourire !

Il y a une solution pour ne plus vivre dans la peur : il suffit d’arrêter d’espérer, et de vous mettre à créer. Vous mettre au boulot. « J’attends pas que ça tombe du ciel… »

Mes trois solutions pour ne plus avoir peur du futur tiennent en trois verbes : Faire, Apprendre, Oublier

Faire : et être fier ! Qu’est-ce que vous avez fait en trois ans ? Qu’est-ce vous avez fait en cinq ans ? Regardez où vous étiez il y a trois ans, il y a cinq ans. Est-ce que vous imaginiez être à cette position aujourd’hui ? Votre présent est ce qu’il est parce que vous avez fait des choix, parce que vous avez accompli des choses. Soyez fier de vous, et n’oubliez pas de regarder en arrière pour voir tout le chemin accompli !

Apprendre : et investir en vous-même, en votre formation continue. Vous n’avez peut-être pas aujourd’hui toutes les compétences requises pour le poste que vous voulez. Vous n’avez pas les diplômes ni le background nécessaire pour rassurer des investisseurs potentiels. Peu importe ! Il existe tellement de Mooc, tellement de formations en ligne et de tutos sur Youtube que vous ne pouvez que vous en prendre à vous-même si vous ne devenez pas meilleur en montage vidéo, meilleur en business plan, meilleur en Excel… Personne ne va investir en vous, vous êtes le seul responsable de votre futur et de votre formation ! Au boulot ! Commencez par réfléchir à ce que vous voulez apprendre, et mettez en place un plan d’apprentissage, à raison de une heure par jour ou tous les deux jours. Prenez votre avenir par les cornes !

Oublier : les échecs et ceux qui vous mettent des bâtons dans les roues, oublier ceux qui ne vont pas dans le même sens que vous ou ne vous comprennent pas. « A quelque chose malheur est bon » : vous apprendrez toujours de vos échecs, cela ne sert à rien de rester dessus pendant des années et de refuser d’avancer. Vous avez planté votre boîte ? Moi aussi. Vous avez été largué comme une vieille merde ? Moi aussi ! Et pourtant l’être humain est fait d’espoir et d’avancées. Ceux qui réussissent et sont heureux ont tous cette capacité à tourner la page et se réinventer.

Vivez votre vie. N’essayez pas de vivre la vie que les autres auraient souhaitée pour vous. Soyez le créateur de votre réalité, au lieu d’être paralysé par un présent qui n’augure de rien de bon.

Aucune excuse ne sera tolérée

Je voulais finir cet article par une pensée positive, un encouragement, mais je me suis dit que je préférais anticiper certains commentaires.

Récemment, j’ai lu un commentaire dans l’article sur les leçons de vie des rappeurs, un commentaire qui expliquait que nous n’étions qu’un site de séduction, que ce n’était pas notre rôle ou notre mission que de parler de réussite.

C’est con parce que je ne suis pas de cet avis. Dans la mesure où un homme avec une vision est bien plus séduisant qu’un mec qui se laisse porter, je pense que ça fait partie des critères fondamentaux de séduction.

Votre réussite a un impact sur votre vie sociale, sur votre capital économique, sur votre look souvent, sur votre santé. Vous pouvez prendre votre vie en main en commençant par un petit projet. Votre santé par exemple. Ou votre implication au travail.

Vous verrez que ça rejaillira sur les autres pans de votre vie. Préparez votre avenir, mais n’en ayez pas peur ! Avoir une ligne directrice est important pour votre futur, mais ce que vous devez garder en tête, c’est d’être 100% présent MAINTENANT !

C’est en étant bon à chaque seconde du présent que le futur sera meilleur…

Vraie question sur laquelle je veux votre avis : ça vous inquiète le futur ?

Sélim, coach perfectionniste Team #NoFuture

banner parler aux femmes Le Futur nexiste pas : Pourquoi les Filles préfèrent les Mecs 100% Présents !
banner parler aux femmes Le Futur nexiste pas : Pourquoi les Filles préfèrent les Mecs 100% Présents !
Banner 50phrases Le Futur nexiste pas : Pourquoi les Filles préfèrent les Mecs 100% Présents !
Banner 50phrases Le Futur nexiste pas : Pourquoi les Filles préfèrent les Mecs 100% Présents !
Bann SexTalk 3 Le Futur nexiste pas : Pourquoi les Filles préfèrent les Mecs 100% Présents !
Bann SexTalk 3 Le Futur nexiste pas : Pourquoi les Filles préfèrent les Mecs 100% Présents !
Bann 16erreurs 1 Le Futur nexiste pas : Pourquoi les Filles préfèrent les Mecs 100% Présents !
Bann 16erreurs 1 Le Futur nexiste pas : Pourquoi les Filles préfèrent les Mecs 100% Présents !
Bann SMS1erRDV 1 Le Futur nexiste pas : Pourquoi les Filles préfèrent les Mecs 100% Présents !
Bann SMS1erRDV 1 Le Futur nexiste pas : Pourquoi les Filles préfèrent les Mecs 100% Présents !
Bann TechniqueAstucieuse v2 Le Futur nexiste pas : Pourquoi les Filles préfèrent les Mecs 100% Présents !
Bann TechniqueAstucieuse v2 Le Futur nexiste pas : Pourquoi les Filles préfèrent les Mecs 100% Présents !
51 COMMENTAIRES
1 2

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)