Connectez vous

Art de Séduire : Séduction

Comment faire « le ménage dans sa vie » pour repartir de l’avant ?

Inner game

Comment faire « le ménage dans sa vie » pour repartir de l’avant ?

Comment faire « le ménage dans sa vie » pour repartir de l’avant ?

benard tapie menage vie Comment faire le ménage dans sa vie pour repartir de lavant ?

Tout part d’une conversation avec une amie qui débouche sur cette conclusion : pas d’amour sans indépendance. Pour vous expliquer comment on en est arrivé là, il faut repartir au début…

Au départ était un garçon, qui aimait une fille. Et une fille, qui aimait ce garçon. Un peu rock’n’roll, le garçon savait séduire et avait certains atouts pour lui. Riche, très riche, il pouvait se vanter d‘un lifestyle de qualité.

Mais très vite sont apparues des failles dans son comportement, détruisant progressivement tout le respect qu’elle avait pour lui au début.

Cet article devrait vous servir, si vous aussi vous devez mettre de l’ordre dans votre vie.

Au moment de l’impact du club dans la balle de golf, un centimètre de décalage peut entraîner des dizaines de mètres d’erreur à l’arrivée. Tout comme vous lancez votre boule de bowling : même si vos yeux sont rivés sur l’objectif, vous pouvez parfois prendre un départ presque parfait et finir dans la gouttière…

Mais revenons à notre couple du début.

Elle est jeune, ambitieuse, intelligente et drôle, et il a tout. Il a tout et ne veut rien. N’a aucune énergie pour créer, pour travailler. Deux maisons à la campagne, il n’a qu’à demander à papa une voiture pour en avoir une.

Au début, elle est attirée par son style, par les gens qu’ils fréquentent, riches et noctambules. Mais la situation se gâte. Il ne veut rien faire, simplement s’enfermer avec elle pour que ce soit le bonheur pour toujours.

Ambiance la petite maison dans la prairie, « vivons ensemble loin de tout ».

Quand elle l’a quitté, la rupture a été difficile pour lui : il s’est senti rejeté, il a essayé de la faire culpabiliser, « mais je t’aime ! », « reste avec moi ou je me suicide ». Au final, il a repris la drogue.

Un bonhomme pas vraiment équilibré, donc. Si l’histoire vous paraît éloignée de ce que vous vivez, nous voici enfin arrivés à la raison d’être de cet article : un mec comme ça ne devrait pas laisser quelqu’un entrer dans sa vie.

Ca veut dire quoi gérer sa vie ?

On a déjà parlé des signes qui montrent que vous allez droit dans le mur.

Il y a des moments dans la vie où certains hommes ne sont pas prêts à entretenir une relation, ne sont pas prêts à construire quelque chose.

Quand le cerveau est trop tourné vers soi, on ne peut pas penser à l’autre.

J’entends par là les cas suivant :

  • Mec qui cherche un travail, ne peut pas subvenir à ses propres besoins, vis chez ses parents ou chez sa copine
  • Mec dépendant (drogue, alcool, travail)
  • Mec qui pense encore à son ex et qui n’arrive pas à tourner la page

Dans tous ces cas de figure, ces hommes ressentent un grand vide en eux, et ils essaient de le combler par la présence d’une femme qui va cristalliser toutes leurs attentes.

Ils attendent une infirmière, quelqu’un qui va leur redonner goût à la vie, qui va pour la première fois donner un sens à leur vie.

Ça me fait penser au Nice Guy campé par Seth Mc Farlane dans Albert à l’Ouest, qui pense que le bonheur ne peut être vécu que si l’autre est heureuse. (Ça vaut le coup d’aller le voir : c’est très con, plein de références ciné et séries, Charlize Theron est sublime et Neil Patrick Harris est là aussi ! )

Apprendre à être heureux tout seul

Votre mission, si vous l’acceptez : être heureux seul. Apprendre à conquérir votre solitude. Apprendre à passer du temps avec vous, tout seul, pour régler vos soucis.

Pas de séries, pas de télé, pas d’alcool ni de joint : une soirée seul pour réfléchir à vos problèmes, avec un stylo et un papier pour poser tout ça à plat. Réfléchissez à ce qui vous inspire, à ce que vous aimeriez faire.

Si vous n’êtes pas capable d’affronter votre solitude, vous pouvez tenter de demander l’avis d’un ami. « Qu’est-ce qui merde dans ma vie ? »

Demandez-lui d’être honnête. Ça risque d’être brutal si c’est un bon pote, mais ça sert à ça les amis, parfois. S’il vous dit ce qui cloche chez vous, et que vous prenez ça pour des reproches, il est temps de changer et de voir la réalité en face : vous pouvez faire bien mieux, si vous décidez de vous reprendre en main.

Comment voulez-vous attirer une fille bien dans un monde en bordel ? Quelle fille intéressante et saine mentalement voudrait d’un mec souffrant de dépendance ou qui n’aurait pas confiance en lui ? Aucune.

Les mecs dépendants attirent généralement leur pendant féminins, des filles dépendantes qui elles aussi se construiront dans le regard de leur homme. Généralement des LSE.

L’action et les projets : la clef du bonheur ?

Le bonheur n’est pas dans l’argent, ni dans la possession matérielle, comme le prouve l’histoire du pauvre gosse de riche mentionné au début de l’article.

Sans but, sans projet, sans objectif, vous ne trouverez jamais l’énergie de vous lever le matin. Vous ne trouverez pas la force de déplacer des montagnes et vous n’aurez rien à raconter de motivant à la fille assise en face de vous.

Écrivez toutes les choses qui vous font vibrer. Demandez-vous ce que vous feriez si demain l’argent n’avait plus d’importance. Ne vous laissez pas porter par le courant et par les autres. Arrêtez de survivre.

Il est temps de prendre le taureau par les cornes et de vivre votre vie. Pas celle des autres. Plus celle qui vous fait souffrir. La séduction n’est pas qu’une affaire de techniques : tant que vous ne vous aimerez pas, vous ne pourrez attirer aucune fille de manière durable.

Vous devez apprendre à vous aimer, et à aimer ce que vous faites. Vous verrez que non seulement vous gagnerez plus, mais vous attirerez plus de femmes dans votre vie. Win-win !

Mais c’est à vous d’enclencher ce cercle vertueux en décidant de la direction que vous voulez donner à votre vie ! Vous allez où dans 5 ans ? Dans 20 ans ? Permission de rêver dans les commentaires, on vous lit et on vous soutient tous !

Sélim, One Direction.

ban Messages Irr Comment faire le ménage dans sa vie pour repartir de lavant ?

ban Messages Irr2 Comment faire le ménage dans sa vie pour repartir de lavant ?

Lire la suite
64 Commentaires

64 Comments

  1. Ultra

    16 septembre, 2014 à 22:35

    Sujet qui tombe à pic… (A mettre dans le best-of !)

    « L’avenir appartient à ceux qui le préparent dès aujourd’hui » disait un certain Malcolm X.

  2. guismo33

    16 septembre, 2014 à 22:59

    Bien l’article,je suis passé par là il y a deux ans.
    Maintenant je suis bien et heureux. Je voudrais rebondir sur une de tes phrases, tu dis que les mecs dépendants attirent leur équivalent féminin.

    Alors par exemple, j’ai un ami très timide, pas confiant en lui et qui a trouvé son équivalent féminin … Et il est heureux !

    Ceux qui sont plus assurant et qui savent où ils vont,attirent pas mal de type de nanas (y compris les LSE), donc comment savoir qui est notre équivalent féminin ?
    Question difficile, mais pas inutile.

  3. Miliardo

    16 septembre, 2014 à 23:05

    Excellente Article !

    Il y a un point qui me fruste : on n’est pas prêt pour une relation quand on cherche du travail, vit chez ses parents ? quand on est dépendant aux drogues, au travail, …

    En gros une grosse majorité pour les – de 20 ans, et une bonne partie des 20-25. Et si on compte les gens accros aux séries, jeux vidéos et livres, on peut encore retirer une bonne partie.

    Ca m’a fait un drôle d’effet à vous entendre on dirait que peu de gens sont réellement prêts pour une relation (peut-être pour ça que beaucoup se vautre :p).

    Pas une critique négative, rassure toi Sélim. Une bonne prise de conscience qui te fout un coup de pied au cul et que te dis : mais allez mec bouge toi !! Le chemin est dure et long … et seul ceux qui s’en donnent les moyens y arriveront ;)

    Merci pour cet article il tombe à pic!

  4. Lupin

    17 septembre, 2014 à 00:04

    Cette année je sors d’une « relation » assez similaire, voulant sans cesse fuir ce que j’étais, mon cercle de fréquentation (toutes les relations humaines de mon école ont pourries à vitesse grand V suite à un incident au sein de la direction dont j’ai été témoin, climat lourd) et finalement n’apprécier que la distance à « mon » monde, et même à ma copine…

    Finalement, elle m’a quitté pour mon opposé.
    Bref, après des vacances DISTANTES de tout, des excursions solos durant plusieurs semaines et multiples rencontres. Oui, j’ai arrêté de fuir en gardant contact avec mon milieu, et j’ai décidé de trancher mon choix, couper mes attaches (matériel, sentimentale, etc) durant un temps.

    Je me suis rendu compte que je n’étais pas en accord avec le moi actuel même et l’image que je donnais, ni ce que je voulais vraiment : aider tout le monde à tirer le maximum de soi, pour le bien commun et de la personne (je déteste toute forme de cynisme, et de mépris).
    Le mythe du « bon Roi » à mon échelle, quoi.
    Ca marche, je n’ai même plus besoin de draguer (je ne draguais déjà pas trop), les filles m’abordent d’elles-même… ceci est un peu nouveau. Seul problème j’attire des filles bien plus âgées (24-30 ans), qui ont dû mal à accepter mon âge (21 ans).

  5. Vayne

    17 septembre, 2014 à 01:37

    Suite à cet article j’avoue trouver ads parfois un peu schizophrénique.

    D’un côté on insiste sur le fait que la situation financière ne doit pas avoir de l’importance en séduction et être une excuse pour ne pas séduire et d’un autre côté il faudrait être indépendant et bien gagner sa vie avant de penser à la séduction (ne pas être au chômage entre autres).
    Cela signifie donc qu’une grande partie des jeunes de moins de 25 ans, plus de 10% de la population active au moins en chômage total ou partiel et ceux qui restent vivant des minima sociaux ne peuvent rien faire. Je crois que je viens de balayer une bonne partie de la population française.

    Je voudrais bien avoir une mise au point là-dessus.

    • Sélim

      17 septembre, 2014 à 09:05

      Hello Vayne !
      Pas schizo, non : réalistes !
      On regarde les statistiques, on lit les études, on voit le mode de vie des jeunes, je me souviens de la période où j’étais sans argent: quand on est au fond, en situation de précarité financière, on n’est pas mort, on peut toujours rencontrer une fille (je te laisse trouver la vidéo du homeless in NY qui dort chez des filles quelques nuits par semaine).
      On peut toujours vivre une histoire d’amour, évidemment.
      Mais entre nous, Eros et moi avons toujours attendu la fin de nos études pour voir le monde, voyager, mieux nous habiller, dîner dans des restaurants de qualité. Jusqu’à nos 25 ans, c’était la guerre, les combines…
      Tu te souviens du slogan de la France en crise dans les années 70 ? « On n’a pas de pétrole, mais on a des idées. »
      Pareil pour la philosophie qu’on essaie de partager sur ADS : « on n’est pas bien riche, mais on a des idées créatives pour séduire et s’amuser ! »

  6. Mike

    17 septembre, 2014 à 09:40

    Bonjour! Ma question n’est peut etre pas directement liee au sujet, mais j’aimerai quand meme la poser car ca fait partie d’une des resolutions les plus importantes que j’aimerai prendre: en finir avec mon addiction au porno. Je suis en couple mais comme le mec dans don juan je pense qu c’est une habitude qui s est profondement inveteree en moi(Des fois je le fais sans savoir pourquoi. Impossible de passer un mois clean ). Je voulais savoir si vous connaissiez un moyen pour bloquer definitivement les sites porno sur mon smartphone ou mon pc. Des appli ou des astuces. Merci d’avence

    • lex

      17 septembre, 2014 à 09:53

      Faut se forcer Mike, juste mettre un contrôle parental, ça suffira pas.

      Niveau sexe, dans ton couple, ça se passe comment ?

    • Mike

      17 septembre, 2014 à 10:05

      Ca se passe plutot bien.Au moins une fois par semaine. Et elle est plutot a mon ecoute. Mais puisqu on ne vit pas ensemble elle ne sait pas encore que je suis accro au porno. En fait mon probleme ce n est pas le sexe. C’est mental. C’est pour cela que je tenais a m’en priver en bannissant cela de mon ordi et mon smart phone. Mais shai pas comment. Internet est eternel…

    • lex

      19 septembre, 2014 à 13:38

      Mike : pour gérer la logistique, regarde sur google, moi je gère l’humain ^^

  7. francis

    17 septembre, 2014 à 22:28

    Pour moi , definitivement le meilleur article du blog

    (Y)

    • Sélim

      18 septembre, 2014 à 09:57

      Merci beaucoup francis ! On va faire un vote un de ces quatre pour voir lequel est le meilleur !

  8. R.

    20 septembre, 2014 à 19:36

    Du tres bon, comme toujours, mais cette petite piqure de rappel tombe a point nomme.
    Merci Selim.

    R. en pleine recherche de job a l’autre bout du monde, et qui suit toujours A D S en silent mode.

  9. Arturo

    21 septembre, 2014 à 13:33

    Cet article est vraiment la base réelle de toute démarche de séduction…. bravo les gars, et monsieur selim, faudra penser à trouver une levée de fonds là…. ce site devient une alternative crédible aux journaux et médias bouseux le point bfm france 24 et compagnie…. à quand une appli ADS? genre un flux d’infos UTILES sur la connaissance de soi seduction lyfestyle… pas de communication de lavage de cerveau comme les médias classiques….

  10. Roland

    21 septembre, 2014 à 14:26

    je suis nouveau et a peine arriver je tombe sur un article qui me fout une grosse claque salvatrice.merci à vous ADS.jesper en voir dautres de cette qualité.

  11. muchacho

    2 octobre, 2014 à 18:22

    Tout a fait d’accord avec cet article , ca fait quelque années que je frequente le site je suis un player rodé mais moi aussi je suis passé par une phase difficile , licenciement chomage, maladie dans la famille ect …
    Pour  » rayonner  » à l’exterieur il faut etre bien avec soit meme , bien dans ses baskets, avoir des projets. Tout ceci amene une ceraine estime de soit et cela rejailli sur nos relations avec les autres et donc avec les femmes et notre facon de seduire.
    Bravo pour l’artcile les gars continuez

    • Sélim

      3 octobre, 2014 à 01:13

      Merci beaucoup muchacho pour les encouragements, ça fait toujours plaisir…
      Dur passage à vide pour toi visiblement, mais comme tu le sais, c’est la vie, et tout dépend de ta capacité à encaisser… et rebondir !
      Take care !

  12. Morgan

    25 octobre, 2014 à 15:23

    Personnellement pour moi les objectifs cet année de Terminale c’est d’avoir mon Bac mention TB, réussir le concours de Sciences-Po Bordeaux du premier coup, dans 20 ans je me vois bien en politique élu local, créer une asso pour un Internet régi par des lois plus appropriées que les bullshit que votent les élus actuels.
    En tout cas je vous direz jamais assez merci pour tous vos articles, vraiment très utiles à chaque fois.

  13. Topaze

    1 octobre, 2017 à 16:37

    Salut Sélim,
    Ton article m’intéresse beaucoup. A 21 ans je n’ai jamais eu d’expérience amoureuse, même pas un petit kiss de rien du tout. Très complexé par mon physique, j’ai pourtant envie de croire que ce n’est pas ça la raison, et que cela vient plutôt de mon état d’esprit. J’ai pu relever les « défauts » suivants : manque criant de confiance en moi (rejeté plutôt violemment par la majeur partie des gens depuis que je suis tout petit et sans raison apparente); manque de virilité; obsession de calculer tout ce que je fais et tout ce que je dis (on me dit qu’au contraire l’amour est une question de sensations mais dans mes interactions il n’y en a jamais…); difficulté à m’affirmer en présence d’autrui/complexe d’infériorité; et surtout la sensation que jamais les choses ne s’arrangeront, que mes amis n’ont pas ces galères là pour trouver quelqu’un et grosso modo la très forte sensation que jamais personne ne sera attiré par moi et que le train est parti sans moi… Toute cette frustration les gens me disent la ressentir. Pourtant, je suis très à l’aise avec les gens que j’aime et les filles que j’aime en particulier… mais je finis toujours en FriendZone. J’ai aussi un projet professionnel qui me passionne et je sais me montrer captivant quand je parle de sujet qui m’intéresse beaucoup et de fait de société en général. J’ai en revanche de moins en moins de monde autour de moi.
    Bref, je sais que tu n’es pas Mère Thérésa mais si tu peux me donner ton avis ça m’aiderait beaucoup je ne sais plus quoi faire…

    • Sylvain

      2 octobre, 2017 à 08:49

      Hello Topaze,

      Je sais que ce n’est pas toujours évident et que l’on ne sait pas toujours forcement par quel bout prendre le probleme quand on est dans ta situation. Ce que je ferai si j’étais toi, ce serait de commencer par liste ce que je n’aime pas et que j’aimerais changer. Quel que soit la situation, on peut toujours s’améliorer. Si tu n’aimes pas ton physique, tu peux le changer : mincir, faire du sport, te couper les cheveux, t’habiller diffèremment, prendre soin de ta peau..Etc, je ne sais pas ce qui te déplait mais tu peux toujours faire mieux meme si tu ne vas pas te changer en guillaume Canet du jour au lendemain…

      A 21 ans tu as encore le temps de tout apprendre. Commence par socialiser et aller vers les gens. La séduction viendra ensuite. Apres comme tu le dis, c’est une question d’état d’esprit. Et si les gens et les femmes en particulier ressentent ta frustration, ça ne facilite pas la tache. DOnc a toi de faire ce qui te rend heureux :)

    • Topaze

      2 octobre, 2017 à 13:15

      Merci Sylvain,
      J’ai bien sûr déjà intégré ces choses là. A vrai dire, mes 2 plus gros points de galère, ceux sur lesquels j’aimerais vraiment me concentrer en premier lieux ce sont: le fait d’arriver à être intéressant. Je peux démarrer une conversation mais je n’arrive jamais à intéresser suffisamment une fille pour l’amener à s’intéresser à moi. Ça peut aussi être le cas quand je veux me faire des potes. On me dit que c’est parce que je calcule trop tout et je ne suis pas assez dans l’émotion partagée…
      Le deuxième point, c’est que je ne sais pas comment faire des rencontre. J’ai assez peu d’amis et ceux que j’ai ne sorte pas trop et reste entre eux. Et c’est difficile de sortir seul pour faire des rencontres car c’est mal perçu : les gens (et surtout les filles) te regardent comme un mec bizarre ou chelou car tu es tout seul et c’est loin d’être évident pour créer une connexion avec les gens dans ce contexte là…

    • Sylvain

      3 octobre, 2017 à 11:58

      Hello Topaze,

      Oui, je comprends parfaitement les problèmatiques que tu rencontres. Ca se travaille également.

      Pour faire des rencontres, commence par socialiser avec tout le monde, ne serait ce que pour dire bonjour ou demander un renseignement, dans la rue, au supermarché, avec les hommes, les mamies ou n’importe qui. Petit à petit tu vas te sentir de plus en plus à l’aise et ce sera plus facile d’aller vers les femmes qui te plaisent.

      Je te conseille la lecture de ces articles sur le site :
      http://www.artdeseduire.com/aborder-une-fille/15-exercices-aborder-femme
      http://www.artdeseduire.com/dynamiques-sociales/rencontrer-du-monde-nouvelle-ville

      Pour la conversation, le mieux au début c’est d’arriver avec des sujets à placer. Ou bien te lancer le défi d’utiliser certains mots. Si tu as préparé tes sujets, ce sera plus facile. Bien sur ce n’est pas une finalité mais en procédant ainsi, tu seras là aussi petit à petit plus à l’aise et tu pourras ensuite improviser naturellement :)

    • Topaze

      4 octobre, 2017 à 10:27

      Merci bien. Ça me paraît pttr un peu décalé par rapport à ce que je m’imaginait mais je vais essayer ça.
      Une autre chose qui me dérange c’est surtout le fait de ne pas pouvoir maîtriser mon avenir dans ce domaine. Je ne suis pas superstitieux, au contraire je pense que la réussite ça se mérite et que « quand on veut on peut ». Pourtant je ne peux m’empêcher de penser que le facteur chance (ou le hasard, appelle ça comme tu veux) joue un rôle capital voire même déterminant dans ce domaine là. Et si rien ne s’est passé jusque là je me dis que je dois pttr juste accepter l’idée que je n’ai pas de chance et que ce n’est pas possible. Et quand bien même ça le serait ça m’ennuierait beaucoup que ça ne m’arrive qu’à 30 ans ou plus tu vois…
      Je n’ai pas trouvé d’article sur la place que prend la chance là-dedans sur votre site..

    • Sylvain

      4 octobre, 2017 à 11:41

      Hello Topaze,

      C’est sur que c’est comme dans tous les domaines, il faut une part de réussite. On ne peut jamais controler 100% des facteurs. Il y aura toujours un petit grain de sable susceptible de venir gripper la machine. Quand tu rencontres une femme, il peut y avoir plein de facteurs chaos : elle a deja un mec, elle est toujours amoureuse de son ex, elle part à l’étranger…n’importe quoi en fait.

      Par contre, ce que je suis sur, c’est que la chance sourit à ceux qui agissent et qui sont le mieux préparé. Alors certes, ca ne marchera pas toujours. Mais si tu optimises les facteurs qui ne dépendent que de toi : passer à l’action, devenir la meilleure version de toi meme, travailler tous les aspects du développement personnel…, tu maximises tes possibilités :)

    • Topaze

      5 octobre, 2017 à 18:31

      Ok mais concrètement pour devenir la meilleure version de soi-même comment fait-on ? Je veux dire quels sont les étapes clefs qui te permettent de devenir la meilleure version de toi-même ?

    • Sylvain

      7 octobre, 2017 à 09:31

      Hello Topaze,

      Déjà, la clé c’est avant tout de bien se connaitre, de définir ses points forts et ses points faibles. De définir les bons objectifs et de prioriser.

      Prends le temps de réfléchir à l’homme que tu veux être et à ce que tu veux changer. Quels objectifs veux tu avoir atteint à la fin de l’année? Dans un an? dans 3 ans? Dans 10 ans? Et à partir de là, tu définis le plan pour les atteindre.

      Si ta priorité est de prendre soin de ton physique, mets en place un plan alimentaire et vas t’entrainer 3 fois par semaine. Si c’est d’être plus à l’aise pour aborder, fixe toi le défi de parler à un inconnu par jour…etc tu vois l’idée :)

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire plus Inner game