Réussir une première rencontre : Comment éviter le trac ?

Publié dans Inner game par
ArtDeSeduire.Com

iStock 000022503596 Full 2 Réussir une première rencontre : Comment éviter le trac ?

« Et si je ne lui plaisais pas ? », « Et si ça se passait mal ? », « Et si je ne l’intéressais pas ? », « Et si on n’avait rien à se dire, en fait ? » : voilà à peu près ce qu’on se demande avant un premier rendez-vous.

Les apprentis séducteurs sont tous angoissés au sujet de l’impression qu’ils vont faire, et sur le déroulement de cette première rencontre qui les stresse tant.

Dans cet article, je vous dévoile 5 techniques pour éviter le trac lors d’un premier rendez-vous !

Cette idée d’article m’a été soufflée par un lecteur : « On a plein de techniques de drague pour les premiers rendez-vous, pour la confiance en soi, mais moi c’est pire : le stress arrive avant ! J’ai le trac à l’idée de rencontrer de nouvelles personnes ! Comment éviter le trac et devenir un dragueur naturel ? »

Ça m’a forcé à me plonger dans la définition du trac, ce sentiment qu’on ressent tous au moment de présenter un exposé au tableau, au moment de prendre la parole en public, au moment d’avancer notre tête pour le premier baiser !

Les plus grands artistes, même avec 20 ou 30 ans d’expérience sur scène, ont toujours cette peur de l’échec ! La différence avec un apprenti séducteur, c’est qu’ils ont appris à la dompter et ont mis en place un système pour éviter le trac !

Comment se manifeste le trac ?

Vous avez le cœur qui bat vite ? Vous avez les mains moites comme lors d’un contrôle des douanes en rentrant des Pays-Bas ? Vous avez la bouche sèche et vous vous sentez paralysé ? C’est le trac qui a pris provisoirement le contrôle de votre corps, et on ne va pas le laisser faire !

Ne soyez pas angoissé : tout va bien se passer, si vous suivez ces 5 conseils pour éviter le trac ! A vrai dire, je devrais plutôt écrire 5 conseils pour gérer votre trac, car vous n’allez pas l’éviter, mais vous allez l’affronter ! Chez Artdeseduire, on ne fuit pas !

Arrivez préparé pour cette épreuve qui vous attend

On est tous victime de trac quand on ne sait pas dans quoi on met les pieds, quand on ne maîtrise pas l’environnement qui nous entoure, quand tout peut être un facteur de surprise et nous déstabiliser.

Dès lors, l’objectif est de réduire le plus possible le nombre de variables inconnues ! S’il s’agit d’une présentation en public (cours ou bureau), connaissez votre sujet sur le bout des doigts : ainsi, vous éviterez la peur du ridicule et le rougissement idiot du mec qui se fait prendre en flagrant délit de maîtrise insuffisante du sujet.

A défaut de pouvoir maîtriser les pensées des participants autour de vous, vous pouvez déjà contrôler ce que vous dites, ce qui sort de votre bouche ! Et ça croyez-moi, c’est déjà un premier pas vers la sérénité.

Et pour un premier rencard, comment on évite le trac ? Comment on se prépare ? Pareil que pour un oral ou une prise de parole en public : tout passe par la maîtrise de la conversation ! (Je ne peux que vous inviter à jeter un œil à Conversations Captivantes pour ne plus jamais avoir peur de manquer de conversation)

Entraînez-vous pour gérer votre trac !

Le deuxième conseil est très lié au premier, sauf que vous allez faire intervenir un proche ! Comme au théâtre, comme pour les concerts, il y a une répétition avant la vraie représentation. Aucun bon orateur ne peut se permettre d’improviser : tout est toujours répété pour atteindre la maîtrise.

Pour une première rencontre par exemple, vous pouvez vous filmer avec votre webcam pour compter le nombre de sujets de conversation que vous pouvez enchaîner. Imaginez un dialogue fictif avec la fille en face de vous et enchaînez en 5 minutes le plus de sujets de conversation possibles. Vous verrez que vous pouvez aller bien plus loin que ce que vous imaginez !

(Si c’est pour le business ou les cours, répétez devant un ami ou un collègue qui sera plus critique envers vous et vous aidera à améliorer ce qui peut l’être !)

Ajout d’Eros à la relecture de l’article : « Au bout d’un moment, on s’en bat les couilles. On arrive sans stress pour un premier rendez-vous. On en a déjà fait tellement que même si ça se passe mal, il y en aura un autre dans la semaine ou dans le mois. Moins de répétition, moins de pression, mais plus d’expérience, c’est vrai… »

Pensez positif pour gérer le trac

C’est peut-être même le premier point qu’on aurait dû aborder : pourquoi ça devrait mal se passer ? Pourquoi imaginez-vous toujours des scénarios catastrophe quand il s’agit de première rencontre ? Arrêtez de vous mettre la pression, arrêtez de mettre la barre aussi haut !

Pensez au même scénario, mais de manière positive ! Tout va bien se passer ! Tout PEUT bien se passer ! La fille en face de vous n’est pas là pour vous juger, elle a probablement des attentes elle aussi, elle cherche quelqu’un mais elle a aussi ses craintes, ses doutes, ses angoisses et son propre trac.

Imaginez ce premier rendez-vous au bout de 5 minutes : elle est en face de vous, détendue, elle sourit et participe à la conversation qu’elle trouve passionnante. Ce n’est pas mieux comme ça ? Le merveilleux Gaspard Proust (que je ne peux que vous inciter à regarder, en replay sur Canal+) termine toujours ses chroniques de manière positive « Alors, elle est pas belle la vie ? »

A chacun son rituel pour éviter le trac ?

Quand j’étais gosse avant mes gros rendez-vous sportifs ou scolaires, j’enfilais un maillot dix fois trop grand des Charlotte Hornets. J’ai eu mon brevet des collèges avec, j’ai passé mon bac et mon permis avec. (J’ai douté à un moment du pouvoir magique du maillot quand on m’a recalé la première fois du permis, pour « conduite sportive »…)

Après cette période maillot, je me suis pointé à tous mes gros exams avec l’œil du tigre dans les oreilles : The Next Episode de Dr Dre dans les oreilles, de 2001 à mes derniers partiels en 2007. Mon son pour aller de l’avant et prévoir la prochaine victoire.

Après le rituel du toucher et celui de l’ouïe, je suis désormais dans une phase de confiance par l’odorat : un pschiit pschiit de mon parfum, et c’est parti, je suis indestructible. A chaque fois, le résultat est le même : je suis dans une bulle de confiance et personne ne peut m’abattre.

Le rituel est un truc de superstitieux, mais tous les grands champions en ont un ! A vous de trouver le vôtre, il permet d’amorcer une séquence dans laquelle vous avez l’impression de maîtriser les éléments. Le simple fait de retrouver un élément connu permet de vous calmer et de vous aider à vous concentrer sur les bons objectifs !

(Je vous laisse lire cet article sur les rituels d’avant-match des sportifs, de Laurent Blanc à Nadal…)

Faire le vide dans votre tête et respirer calmement

Comment on calme un Hulk prêt à tout casser ? En le faisant respirer. De profondes inspirations, par le nez. Calmes. Tous les profs de théâtre, les maîtres chanteurs, tous les coachs vocaux ou coachs en éloquence font faire cet exercice de respiration pour gérer le trac et aider à sortir la plus belle voix possible !

Pour vous entraîner, voici l’exercice pour éviter le trac (ou le minimiser, c’est déjà un bon début) : fermez les yeux, posez une main sur votre poitrine et l’autre sur votre diaphragme (les abdos), inspirez profondément par le nez, puis expirez tout doucement, en contrôlant. Répétez plusieurs fois ce geste anti-stress juste avant l’instant crucial.

Si vous êtes en public, vous ne pourrez probablement pas fermer les yeux ni placer vos mains : ce n’est pas grave ! L’essentiel, c’est de prendre le temps de respirer profondément !

Un dernier conseil bonus pour la route : ayez confiance en vous, vous êtes unique ! Si vous vivez la vie que vous voulez mener, vous saurez la raconter et donner envie à cette fille d’en savoir plus !

J’attends vos rituels anti-trac dans les commentaires ! Pour le moment, je reste sur mon parfum, mais si vous en avez des bons, je suis prêt à essayer !

Sélim, coach en séduction

banner parler aux femmes Réussir une première rencontre : Comment éviter le trac ?
banner parler aux femmes Réussir une première rencontre : Comment éviter le trac ?
Banner 50phrases Réussir une première rencontre : Comment éviter le trac ?
Banner 50phrases Réussir une première rencontre : Comment éviter le trac ?
Bann TechniqueAstucieuse v2 Réussir une première rencontre : Comment éviter le trac ?
Bann TechniqueAstucieuse v2 Réussir une première rencontre : Comment éviter le trac ?
28 COMMENTAIRES
  • MinYonda dit :

    Un article de plus basé sur la confiance en soi. Si vous m’avez bien appris quelque chose, c’est de bosser toujours plus pour développer cette confiance.
    Tout se résume ici dans ta conclusion Sélim, même si selon moi, le plus important c’est encore la participation d’Eros (mec, je te kiffe tellement, t’es un vrai mentor avec ta cash attitude!)
    Lancez vous les mecs, l’apprentissage se fait avec les expériences. Plus de Date = Bye Bye cette anxiété qui nous fait si chi** ^^

    • Sélim dit :

      Hello MinYonda ! nous te remercions pour cette preuve d’affection et vous souhaitons une bonne continuation :)
      En vrai : ci-merrrrr !

    • QWQ dit :

      Quand je vais à un exam oral ou un entretient quelconque j’y vais toujours à pied (ou en tous cas les 600 derniers mètres). Question de principes (confiance, estime de soi …).

  • Alana dit :

    Bonjour,

    Le stress arrive aussi aux femmes, rassurez-vous.

    J’ai pas de rituel spécial, en ce qui me concerne, j’essaie simplement de partir positive et de me dire que si je ne le charme pas LUI, ce sera un autre.

    Quand on fait son possible pour être quelqu’un de bien, avec des valeurs, que l’on sait que l’on est attirant, agréable, etc je pense qu’il n’y a pas vraiment de quoi être inquiet : si en face, l’autre n’est pas réceptif, c’est qu’il n’a pas pris le temps d’ouvrir correctement les yeux et c’est dommage pour lui.

    La confiance et le travail de soi, c’est la clé.

    Bonne journée à tous !

    • Sélim dit :

      Pas mieux !
      « elle ne sait pas ce qu’elle perd » essaie-t-on de se dire pour se rassurer.
      Dans ce cas-là, deux choses : soit on s’est mal « vendu », soit l’autre n’était tout simplement pas réceptive…

      Bonne journée Alana !

  • Stratocasseur dit :

    Excellent article, que je relirai religieusement lorsque je donnerai pour la première fois des conférences sur le rapport de l’homme à la nature et l’animal !

    Juste, le ribérysme en gras sur la partie « pensez positif pour gérer le trac » « arrêtez de vous mettez la pression » … C’est magique. :D

  • Chuck_du77 dit :

    J’étais un grand stressé avant et j’ai réussi à contrôler ce stress en appliquant les conseils que tu donnes. J’ai appris avec le temps que le stress qui se transforme en peur pour certains peut aussi se transformer en énergie positive qui motive. C’est fait de ca une de mes règles de vie. Quand tu stresses c’est bon c’est du positif ca te motives et ca veut dire que tu fais une chose nouvelle et que tu sors de ta zone de confort. Maintenant je pars avec un état d’esprit qui est tu es le meilleur, tu vas tout déchirer, tu es presque invincible (niveau modestie je repasserai). Mais je me dis il faut parfois mieux partir dans cet état-là que dans l’état contraire

    • Sélim dit :

      C’est aussi mon avis, Chuck_du77 ! Mieux vaut parfois passer pour un type arrogant que de se laisser submerger par ses doutes !
      Bonne semaine à toi !

  • Mickael dit :

    https://www.youtube.com/watch?v=dUKymeT7eqk

    ça marche assez bien normalement !

    Merci pour le sujet Sélim

  • bat dit :

    pour gérer le trac je me frotte les yeux pendant une dizaine de secondes , ça baisse automatiquement le rythme cardiaque et ça détend par contre en public t’a juste l’air allergique .
    mais pour mon cas je ne comprends pas j’ai presque pas de trac avant le rdv mais bien pendant le rdv du coup je suis pas naturel et à chaque fois je dois attendre le deuxième rdv pour pouvoir être vraiment à l’aise
    mais bon je progresse de date en date et c’est grâce à vous merci :)

    • Sélim dit :

      Hello Bat, sympa la technique du frottage d’yeux !
      C’est lié à quoi ? Ton corps croit qu’il va dormir du coup ?
      Courage pour la suite des dates, ça ira de mieux en mieux !

    • bat dit :

      non c’est lié au système nerveux , normalement ça fonctionne pour tout le monde , j’ai appris ça au sport quand j’étais plus jeune

  • Rasal dit :

    Bonjour :)
    Je le permets de vous ecrire car j’ai un petit soucis sentimental.
    Alors voila, il y a un jeune homme que j’aime bien, il etait en couple depuis 5 ans environs avec une fille, avec qui il a rompu. Mais il est tjrs en contacte avec elle, present et a l’ecoute, il continu de vieller sur elle…

    En temps, monsieur c’est rapproché de moi, attentionné et plutot à l’ecoute ( on discute pas vraiment du fait que ça me dérange, car j’ai peur de m’engueler avec lui)

    Je le comprends pas….

    • Sélim dit :

      Chère Rasal,
      Si tu ne lui en parles pas de peur de l’engueulade, je ne peux rien pour toi.
      1/ Pourquoi se fâcherait-il ?
      2/ Pourquoi éviter le conflit ?
      3/ Ce qui importe, c’est ce que tu veux toi, et jusqu’où tu es prête à aller.
      Bonne chance !

  • Nigmasur dit :

    Perso, quand je parle autour de moi, la plupart des mes amis stresse au niveau de la kino escalation. Ils ont peut d’être rejeté pendant leurs approches. j’avais ce problèmes aussi mais maintenant j’ai ma petite routine pour amorcer le contact physique, c’est de parler des bracelets de la fille !! Une fois la fille touché, ç la démistifie et c’est bcp plus facile d’être naturel !!

    • Sélim dit :

      Hello Nigmassur !
      Les bracelets, les bagues, le grains de beauté, le vernis à ongle : autant de points qui permettent de se rapprocher de la fille assez facilement !

  • Ted dit :

    Hello :)
    Moi un truc tout con, mais avant chaque grand moment, chaque grand rendez-vous, bah je prends un bain, ça me détend totalement !

    • Sélim dit :

      Le bain, c’est une bonne idée, mais encore faut-il avoir une baignoire (pas tout le temps facile d’en avoir une à Paris)

  • Damien dit :

    Hello Sélim,
    Je tente une digression concernant le parfum.
    On voit vite qu’il s’agit d’un aspect important pour toi et que tu y es très sensible.
    Donc j’aimerais juste savoir quels sont tes deux ou trois références en la matière?
    Merci d’avance ;)

    • Sélim dit :

      hello Damien,

      Je risque de sortir un papier prochainement sur le sujet…
      BOSS (Bottled) la base, forever et forever
      Tom Ford : Tuscan Leather (mon quotidien, perso, préféré, amour toujours)
      , Plum Japonais, Oud Wood et Tobacco Oud sont des tueries pour moi.
      Chez YSL : M7 et Noble Leather
      Serge Lutens aussi : Ambre Sultan est une boucherie aussi.

  • Boy dit :

    Salut, ADS, et Sélim, vu que c’est ton article. L’article est pertinent pour moi, et il fait beau dehors, alors merci !

    Pour une fille qui envoie une invitation FB, ce message me semble approprié : « Hé, il y a un prix à vouloir m’ajouter sur Facebook ! C’est de se voir dans la réalité. » Pour autant, je suis pas contre une petite appréciation.

    P.S. : je suis pas lycéen, mais étudiant, donc vers la vingtaine, et cette fille date de primaire. Pas une target (pas avant de la revoir), mais j’évite quand même le grenier-Facebook où on entasse pour rien.

    • Sélim dit :

      Hello Boy !
      Ca me semble pas mal comme feinte.
      Pourquoi ne pas tenter un « Tu sais, je suis comme les flics dans les vieux films, je tape à un doigt, ça prend forever de taper ce message… viens on prend un café, ça ira plus vite et ce sera plus drôle ! »
      Et le tour est joué !

    • Boy dit :

      Merci, Sélim.
      J’ai pas tout de suite compris la référence ciné, alors vu que je m’adresse à quelqu’un que j’ai pas vu depuis dix ans, j’ai fait au plus simple. Je vais me citer moi-même : « Pas une target (pas avant de la revoir) », donc je me prends pas trop la tête, je ne sais pas vraiment qui je vais rencontrer.
      D’ailleurs, j’aurais probablement envoyer le même message à un pote, vieux copain de primaire.

      Et bonne fête de la musique !

  • Musa Muss dit :

    Bjr j’aimerai que vous m’aider svp
    Récemment j’ai connu une fille on est sortie 3 fois je lui parle tous les jours sur whatsapp même parfois je l’appelle . Moi je la veux cette fille elle me plaît bcp.
    Lorsque on échange des textos elle me dit mon ange mon bb moi de même .Le problème que je suis timide elle aussi lorsqu’on sort ensemble j’arrive pas à exprimé mes sentiments mais j’essaie de la complimentai de la touché au cheveux et au mains .je sais que je lui plaît elle joue avc ses cheveux et elle rit souvent .et on plus que ça ils y’a bcp de mec qu’ils lui cours après sur face ou whatsapp ou même des collègues .Moi je veux qu’elle soit ma petite amie. On a un rdv et je veux l’avouer que j’ai des sentiments pour elle mais je ne sais pas comment j’ai peur de la perdre .alors si vous avez des conseils pour moi n’hésitez pas merci beaucoup

    • Sylvain dit :

      Salut Musa Muss,

      Je te conseille de ne pas lui faire de déclaration mais plutot de faire en sorte d’amener un baiser. Pour ce faire, tu peux procéder en 3 temps. D’abord l’isoler, c’est à dire, être seul avec elle. Puis sexualisez la conversation. C’est à dire l’amener à être à l’aise en parlant de chose intime. Enfin, avec une kino escalation, c’est à dire en faisant progresser le contact physique. Tu trouveras des articles sur toutes ces notions en utilisant notre moteur de recherche en haut à droite. Il ne reste plus qu’à te lancer ! Bonne chance et tiens nous au courant!

  • imvicoooow dit :

    Mon rituel anti-trac par excellence ? Musique rock à fond dans les oreilles, à base de Memphis May Fire pour ceux qui connaissant :D
    Ça pète tellement que tu ne peux que être inébranlable après !

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)