Comment être un homme viril ET sensible… donc séduisant !

Publié dans Inner game par Sélim

homme viril sensible séduisant Comment être un homme viril ET sensible... donc séduisant !

Comment être un homme ? Comment devenir un homme qui attire les filles ?

C’est la question qu’on m’a posée dans le courrier des lecteurs. Mon job, en tant que coach en séduction, est de vous aider à prendre le recul nécessaire pour identifier vos forces et vos points d’amélioration et agir comme des hommes.

Souvent, vous ne voyez pas pourquoi vous ne réussissez pas à séduire les filles que vous convoitez.

Ce qui vous manque pour être un homme que les filles désirent ? Dans cet article, on vous donne les clefs pour changer votre approche avec les filles et être un homme.

L’exemple qui suit est flagrant et révélateur du manque de recul de certains lecteurs débutants, assez jeunes, souvent inexpérimentés. Si je partage ça avec vous, c’est parce qu’en deux jours, j’ai eu deux fois la même question !

Le premier a décrit son souci de la manière suivante : « Selon toi, hormis la beauté qu’est ce qui attire les filles ? »

Ça me troue le cul. On axe nos efforts depuis cinq ans sur Artdeseduire sur la conversation, la curiosité, la confiance en soi, l’Inner Game et ce jeune homme vient me parler de beauté…

Comme si on pouvait résumer le pouvoir d’attraction, le fait d’être un homme à la beauté… Je suis perplexe, et là je reçois un second message.

Voilà ce que m’envoie un second lecteur :

« En fait j’ai du mal à identifier mon problème pour séduire, j’ai fait un effort sur mon côté agressif et cité mais rien à faire, les nanas accrochent très rarement et quand ça arrive c’est pas vraiment des HB… pourtant je prends soin de moi et visuellement je vois pas ce qui cloche, je ne suis pas timide, ni Nice guy ou désespéré mais j’ai juste du mal à identifier le problème chez moi. En gros je les fascine pas, parfois j’arrive à kc voire même fc (quand ça arrive) mais rien de plus, pourtant les hommes avec qui elles sortent sont pas vraiment top, des gringalets, des ringards ou des fashion victimes du Marais, le quartier gay de Paris… (Seuls les hommes me font des compliments et non les femmes, chose que je trouve bizarre) »

Le fond du problème est double : les hommes ne comprennent pas grand-chose à la psychologie féminine et ne savent pas ce que veut dire être un homme en 2014.

Être un homme en 2014 : définition

Quand on était gamin dans les 70’s, les 80’s, on nous disait de ne pas pleurer. Les vrais hommes ne pleurent pas. Mouais… Les choses ont changé depuis.

L’image glorifiée de l’homme athlète, l’homme guerrier, qu’on met pourtant souvent à l’honneur chez Artdeseduire ne suffit pas à résumer correctement ce qu’est un homme en 2014.

300, Gladiator, James Bond, Fight Club, tous les films de Clint Eastwood, Hank Moody, Barney Stinson, Don Draper, Harvey Specter : on a tous nos modèles masculins, allant du personnage de série au super-héros de cinéma.

Etre un homme Comment être un homme viril ET sensible... donc séduisant !

L’Alpha Male, celui qui en impose, est souvent musclé, ou en forme physiquement. Rassurant, protecteur, comme le décrit Mystery dans Revelation quand il dresse le portrait de l’homme attirant.

Et pourtant, au risque de vous choquer, ce n’est pas ce que recherchent les femmes. Les filles ne veulent pas sortir avec des montagnes de muscles, et il y a une explication logique à ça.

Ce que les femmes attendent des hommes

Pour comprendre ce qu’est être un homme en 2014, il faut comprendre ce que veulent les femmes. Depuis la nuit des temps, ça ne change pas : nous avons deux instincts primaires qu’on ne peut pas supprimer.

Le premier, c’est l’instinct de survie. En danger, on essaiera toujours de sauver notre peau. Si toute notre famille est en danger, on se comportera parfois en « lâche » pour sauver notre peau, parce que le premier instinct de l’homme, c’est la survie. La fameuse valeur S dont parle Mystery.

Le second instinct, c’est l’instinct de reproduction. On a beau détester les gosses, vouloir rester célibataire à vie pour coucher avec un maximum de filles, un jour où l’autre se pose la question de la descendance, de la transmission de nos gènes. C’est la valeur R, Reproduction, qui fait qu’on ressent tous ce besoin de parler à des filles, de devenir plus séduisant.

Au fond, tout l’apprentissage de la séduction ne vise qu’à maximiser, qu’à augmenter vos valeurs S & R, que les femmes perçoivent et évaluent avant de rendre leur verdict : « Cet homme est-il assez bien pour moi ? Est-ce qu’avec lui, je vais survivre ? Est-ce qu’avec lui, ma progéniture va survivre ? Est-ce que ça va être la lutte toute la vie ? »

Être un homme : définition universelle et intemporelle

Être un homme, c’est être présent émotionnellement pour sa femme.

La sécurité physique d’antan est aujourd’hui assurée par l’Etat de droit, la sécurité matérielle (l’argent), elle l’assure toute seule avec son travail.

Concrètement, de plus en plus de femmes n’auront plus besoin des hommes, à part pour la partie reproduction.

Avoir des gros bras, faire de la muscu, c’est bien, c’est mignon. J’en fais moi-même, pour rester en forme, mais ce n’est qu’un bonus pour une fille d’être avec un homme musclé.

Portrait-robot de l’homme idéal

Si les femmes devaient dresser le portrait-robot de l’homme idéal, il serait :

  • Attentionné, il l’écouterait sans la juger, sans chercher de solution
  • Généreux, l’inverse d’un sale radin
  • Éduqué, curieux, intelligent, drôle (des qualités mentales)
  • Maître des dynamiques sociales (pas un boulet en soirée)
  • Adaptable (capable de faire une soirée hip-hop le vendredi et une à l’opéra le samedi)
  • Confiant et motivant (avec un regard positif sur l’avenir, malgré les difficultés financières ou physiques)

Nous, les hommes, avons tendance à évaluer les femmes à leur physique, pour des raisons évidentes bien décrites dans Révélation.

  • A-t-elle l’air fertile ?
  • Sera-t-elle capable de porter mon enfant sans mourir en couches ?

Les femmes ne nous jugent pas ainsi. Les gros bras ne sont pas signe d’investissement émotionnel pour les femmes. Donc non, être un homme beau, musclé, discipliné au sport ne suffit pas pour elles.

Pour les gamines de 16-20 ans qui veulent se sentir rassurées dans les bras d’un mec musclé, ça peut marcher, mais ça atteint vite ces limites. Arrive un moment où elles aussi comprennent que la virilité ne se mesure pas en nombre de centimètres autour du biceps…

Faut-il être beau pour séduire ? La réponse est non !

Reprenons le second message : « Pourtant les hommes avec qui elles sortent sont pas vraiment top, des gringalets, des ringards ou des fashion victimes du Marais »

  • Gringalets ? Je lis mecs qui s’intéressent à l’art, qui bossent dans les médias, qui connaissent beaucoup de monde en soirée, qui préfèrent remplir leur cerveau plutôt que faire gonfler leurs biceps.
  • Ringards ? Je lis férus d’opéras, de musique classique, de lecture, développeurs de talents quand on leur met un ordi dans les mains, bricoleurs qui aiment s’occuper de leurs maisons en Normandie ou en Bourgogne.
  • Fashion victimes du Marais ? Sous-entendu, des mecs efféminés, des métrosexuels ? Je lis mecs qui prennent soin d’eux, en connaissent un rayon sur la mode, comprennent très bien les attentes des filles et s’adaptent à leur environnement.

Quand je parcours la critique de tous ses rivaux, je lis surtout une frustration, celle de ne pas comprendre la psychologie féminine, celle de ne pas comprendre comment les filles peuvent trouver des mecs comme ça attirants.

Le lecteur qui m’a envoyé ça a un vrai objectif : être un homme à femme, devenir une statue grecque. Ca révèle surtout une fragilité face au regard des autres, une vraie faille dans son Inner Game.

Au fond, ce qui me fait marrer (et me rends un peu triste pour lui), c’est la conclusion gym queen : « Seuls les hommes me font des compliments et non les femmes, chose que je trouve bizarre ».

Ce qu’il trouve « bizarre » nous apparaît très logique. Le physique n’est pas le critère dominant en séduction. Les femmes s’en foutent, il y a trois autres critères qui arrivent avant, qui pèsent bien plus dans la balance !

[Pour en savoir plus sur les critères d’attraction : INNER GAME INTENSE]

Rassurez-vous, je n’ai pas fait que me moquer de lui, mais j’ai été très direct : la discipline dont il fait preuve à la muscu, j’ai envie qu’il l’utilise devant des livres, des documentaires.

J’ai envie qu’il se remplisse le cerveau s’il veut être un homme capable de fasciner ou captiver les femmes ! D’avoir une conversation passionnante !

Pour couronner le tout et l’achever, je lui ai dit que les femmes trouvaient Woody Allen sexy… j’ai cru qu’il allait faire une crise cardiaque !

« Brain over brawn », le cerveau plutôt que les biscottos…

Conclusion : être un homme, c’est quoi au fond ?

AU fond, le lecteur musclé avait un problème avec son modèle, sa définition d’être un homme. Pour lui, c’était avoir des muscles.

Mais de tout temps, on a eu des guerriers, des sages, des bouffons, des silencieux, des volubiles, des conseillers, des têtes brûlées, des patrons, des drogués, des messagers de dieu.

Être un homme, ça n’a rien à voir avec le regard des autres, ni avec une quelconque capacité de séduction : ce n’est pas parce que vous couchez avec deux nouvelles filles chaque semaine que vous êtes un homme.

Être un homme, c’est être bien dans ses pompes, et choisir la vie qu’on mène, sans se soucier du regard des autres. En assumant ses erreurs, en demandant pardon quand on se trompe.

Le problème de cet artifice qu’est la muscu, c’est qu’à la première blessure, à la première incapacité de pratiquer pendant 3 mois, votre égo se dégonflera en même temps que vos biceps.

Le serial-lover, pensant que sa virilité vient du nombre de filles qu’il séduit, a le même problème quand il vit une traversée du désert et qu’il enchaîne les râteaux…

Et Arnaud Rebotini, si on lui coupe sa moustache, c’est encore un homme ? En tout cas, belle déclaration de virilité de Black Strobe !

« Être un homme », pas évident à définir… mais je vais vous le demander quand même. Être un homme en deux ou trois phrases, pour vous, c’est quoi ?

Sélim, apprenti-homme

banner parler aux femmes Comment être un homme viril ET sensible... donc séduisant !
banner parler aux femmes Comment être un homme viril ET sensible... donc séduisant !
Banner 50phrases Comment être un homme viril ET sensible... donc séduisant !
Banner 50phrases Comment être un homme viril ET sensible... donc séduisant !
Bann SexTalk 3 Comment être un homme viril ET sensible... donc séduisant !
Bann SexTalk 3 Comment être un homme viril ET sensible... donc séduisant !
Bann 16erreurs 1 Comment être un homme viril ET sensible... donc séduisant !
Bann 16erreurs 1 Comment être un homme viril ET sensible... donc séduisant !
Bann SMS1erRDV 1 Comment être un homme viril ET sensible... donc séduisant !
Bann SMS1erRDV 1 Comment être un homme viril ET sensible... donc séduisant !
Bann TechniqueAstucieuse v2 Comment être un homme viril ET sensible... donc séduisant !
Bann TechniqueAstucieuse v2 Comment être un homme viril ET sensible... donc séduisant !
176 COMMENTAIRES
  • Kun Rames dit :

    Salut, en fait j’aimerai m’informer a comment se comporter avec une fille quand ELLE est needy et elle joue le rôle de la fille dur a conquérir et quand je commence à lâcher et m’éloigner et m’envoi tjr des signaux pour rester elle a même dit de façon directe pourquoi tu reste pas comme ça on parle normalement…mais disant le problème c’est qu’elle n’est pas toujours dispo pour moi et elle veut même pas sortir avec moi et quand je l’oublie elle revient et elle me passe des signaux qu’elle heureuse et elle passe des bons moments avec moi…

  • DjBachata dit :

    Je pense qu’être un homme c’est :
    -Avoir de l’énergie a revendre.
    Donner la sensation aux femmes que vous avez la motivation (l’energie) pour allez au bout des choses aussi dur qu elles puissent être.
    De l’énergie pour défendre, écouter, agir pour votre femme et vos futurs enfants.
    De l’énergie pour se battre en cas de coût dur dans la vie…
    Mais comme dit Sélim les biscotos ne suffise pas pour vaincre et progresser dans la société.

  • DjBachata dit :

    Cet instinct de survie, cette motivation, cette énergie est la base. Si vous l’avez; vous avez déjà fait le plus dur.
    Maintenant, il faut savoir où et comment l’investir.
    Les femmes (et pas seulement) jugeront votre quantité d’energie et votre capacité a la maitriser.
    Si vous utilisez votre énergie a harceler votre compagne de jalousie, vous allez surement la perdre.
    Définissez quels sont vos objectifs et jour après jour posez vous la question où investir votre énergie pour progresser.
    Comme le dit Sélim, aujourd’hui les femmes travail, elles ont droit a une assurance chomage une retraite et sont devenu plus indépendante financièrement. Elles sont moins demandeuse envers les hommes de leur offrir se besoin de sécurité mais ont d autre exigence comme le souhait d obtenir la reconnaissance en société. (Pyramide de Maslow).

  • Tony dit :

    Salut tout le monde !

    SUPER ARTICLE !! Là on dépasse de très loin le cadre de la séduction et on s’attaque à de vraies questions de fond que chacun devrait faire l’effort de se poser au moins une fois dans sa vie. (si c’était le cas … ça se saurait et on ne vivrais sûrement pas dans cette « magnifique » société)

    Pour moi, être un homme, c’est suivre son propre chemin et se respecter soi même (tout en respectant les autres – pour peu bien sûr qu’il soient respectables – ) et ne JAMAIS ÊTRE L’ ESCLAVE OU LE SUJET D’AUTRUI !!!

    Bref plus concrètement, ce que veut (à toujours voulu et voudra toujours) dire « être un homme » en 3 points :

    1/ Avoir des principes éthiques immuables auxquels on se tient en toutes circonstances : honnêteté / franchise / jamais de méchanceté ou de cruauté gratuité / d’hypocrisie / de « maltraitance » sur plus faible que soi ou encore fidélité à la parole donnée car « une promesse est une promesse » / reconnaissance et loyauté envers ceux qui ont prouvé qu’ils le méritaient (les amis, la famille, les gens qui vous ont beaucoup apporté ou sortis de la me** un jour …)

    2/ Rester libre et indépendant ! J’entends par là se foutre totalement du regard des autres et de la pression sociale / subvenir soi même à ses besoin / obéir seulement aux règles sociales (et légales) qu’on considère comme justifiées et acceptable
    –> Si nécessaire, enfreindre les autres lorsqu’ infondées, abusives, ou injustes

    3 / Avoir une vision claire de sa vie, de sa « valeur » et des projets pour son futur : Simplement définir ce qui pour soi même est acceptable et ce qui ne l’est pas (de la part des autres, de la société, de l’employeur, de l’état …) / avoir des projets d’avenir qui nous passionnent et s’investir : se fixer un objectif professionnel, sentimental ou sportif par exemple et mettre tout en oeuvre pour l’atteindre.

    Bien amicalement,
    TONY

  • mario64 dit :

    Merci pour cet article qui fait le point sur la place de l’homme dans notre société actuelle. En relisant j’ai l’impression qu’une femme pourrait très bien jouer le rôle de l’homme idéal. En fait dans l’article l’homme est défini selon les attentes des femmes, mais pas à ce qu’il l’oppose au femme.
    Ma question, aujourd’hui en quoi un homme se différencie d’une femme, plus précisément qu’est ce qu’un homme peut apporter à une femme qu’une femme n’apportera pas à une autre femme?

    • Sélim dit :

      Bonne question Mario64.
      Je pense que c’est un débat compliqué, au sens où plein de monde remet en cause les caractéristiques masculines / féminines : les hommes communiquent moins bien, les hommes ont plus confiance eux, sont plus conquérants etc…
      Aujourd’hui, on a à peu près les mêmes capacités cognitives. Et physiques.
      Ce qui va différer, au fond, c’est l’attitude. Et même là, certains te diront qu’une femme peut être aussi attentive, virile qu’un homme…
      Beaucoup de confusion dans les rôles, les genres, beaucoup de flexibilité : c’est donc à chacun de se réinventer ! Et de trouver ce qui lui plaira chez l’autre !

    • mario64 dit :

      Je te remercie Sélim d’avoir répondu; j’ai créer un topic (dans la catégorie débat) sur le forum pour tout ceux que ça intéresse, n’hésitez pas à donner vos avis!

    • mario64 dit :

      Merci Sélim d’avoir répondu! J’ai créer un topic (dans la catégorie débat) sur le forum, pour ceux que ça intéressent, n’hésitez pas à donner votre opinion sur le sujet!

  • mario64 dit :

    Merci Sélim d’avoir répondu! J’ai créer un topic (dans la catégorie débat) sur le forum, pour ceux que ça intéressent, n’hésitez pas à donner votre opinion sur le sujet!

  • l'artistepeintre dit :

    salut les gars ,

    ça fait genre 3 ans que je fréquente le site et j’ai vraiment changé depuis ca m’a beaucoup aider, par exemple j’ai une copine et j’ai pu atteindre les objectifs que je m’étais fixé…

    Merci à vous!

  • Kheldar dit :

    Ce qui me manque pour être un homme : sortir plus souvent et rencontrer plus de monde. Ce qui est assez « casse-pieds » quand on est de nature solitaire depuis tout petit.
    Ah je le sens venir le fameux « oui mais être de nature solitaire c’est dans ta tête ça, si tu décides que tu n’es pas de nature solitaire, alors tu ne le seras pas ».
    Serais-je en train de devenir schyzo ? J’ai trouvé la réponse par moi-même rien qu’en écrivant ce commentaire. Parce que je suis un putain de génie en fait !

    Sinon, à chaque fois que je suis sur le point de me plaindre, j’entends la voix de Rollo ou de Ragnar dans ma tête qui me dit « sois un homme » ou « tu es un homme maintenant, tu n’es plus un enfant, alors agit en homme ».
    Comme quoi, quand on n’a pas eu de père, ça a du bon d’avoir une image paternelle, même fictive. Pour cela lisez des livres et soyez curieux. Bref on en revient à la base. Soyez un homme quoi ! Devenez l’homme que vous voulez être. Si vous pensez que vous n’y arriverez jamais, alors oui vous n’y arriverez jamais avec une mentalité pareille.
    C’est plus facile à dire qu’à faire ? Bien sûr ! Si c’était si facile vous ne seriez pas en train de lire Art de Séduire, n’est-ce pas ? Et puis c’est une chose difficile à atteindre, pas impossible. Alors cessez de vous plaindre comme des petites filles et bougez vous les fesses si vous voulez devenir des hommes (cette phrase coup-de-pied-au-cul je me l’adresse également, et surtout, à moi même)

    PS : Quand une femme vous dit qu’elle cherche un homme, un vrai, répondez lui ceci :
     » Ah parce que les hommes en plastique ça existe ? Je ne savais pas. Au fait, si tu en a marre du plastique et que tu veux te trouver un homme fait de chair et de sang, lâche un peu ton sextoy et viens me voir ;)  » #CockyAndFunny

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Je vois que nous tenons un fan de vikings! ;) Tu sais, je crois que la clé, c’est surtout de s’assumer et de se sentir heureux. Si tu es d’une nature plutôt solitaire, tu n’as pas besoin de sortir non plus tous azimuts. Développe ton réseau à bon escient. Que ce soit au niveau social et au niveau pro. Mais tant que tu n’es pas totalement agoraphobe, inutile de se forcer. Sors si tu en as envie et si tu as le bon niveau d’énergie et que cela te fait plaisir. Si tu préfères regarder une série genre Vikings ou lire un bouquin, libre à toi! ;) Inutile de faker d’être une bête sociale si tu es gavé quand il y a trop de monde autour de toi.

      Je dirai plutot qu’être un homme, c’est assumer le chemin que l’on a choisi et pouvoir en être heureux, être fier de dire, voilà je suis Kheldar et je suis comme je suis. J’assume mes points forts et mes points faibles. L’essentiel est d’avoir des projets et d’aller chaque jour vers une meilleure version de soi même mais ne simule pas le succès, crée le à ta propre sauce :)

  • Kheldar dit :

    Hello Sylvain,

    J’ai déjà pour projet d’écrire un livre. J’ai d’ailleurs une idée très spéciale, une idée si spéciale que personne n’a encore jamais écrit de livre comme celui-ci. En plus c’est une bonne activité pour un solitaire. L’imagination, mon caractère rêveur et la petite touche de folie qui me caractérise font de l’écriture un projet qui me passionne. Explorer d’autres mondes, s’évader, mais surtout créer un monde et faire rêver les gens. Ca peut être pas mal pour séduire une fille ça : l’emmener dans un univers qu’on aura créé.

    Niveau professionnel je n’ai pas beaucoup d’ambition. Les métiers que je vise me passionneront à coup sûr, mais malheureusement ils ne rapportent que le SMIC.
    L’interview de Robert Green pour Art de Séduire me l’a confirmé. On ne peut pas atteindre l’excellence si l’on ne pratique pas un métier ou une activité qui nous passionne. Ne pas choisir un métier juste pour son salaire a t-il dit.

    L’excellence je sais déjà que je l’atteindrai avec le livre que je prévois d’écrire.

    Ce que je voudrais savoir c’est, peut-on être séduisant en ne gagnant que le SMIC ?
    Parce que mon best-seller je ne vais pas l’écrire en trois jours, on est bien d’accord ?
    Je ne pense pas que je vais gagner que le SMIC toute ma vie, mais c’est la crise (excuse bidon). Et puis si aucun métier « bien payé » ne me passionne ? Que dois-je faire alors ? Me tuer au travail pour de l’argent jusqu’à faire un burn-out, parce que rien de ce que je fait ne me plait ?

    À ce que j’ai cru comprendre, les membres du forum sont assez expérimentés dans la vie en général. Je pense donc que j’irais poser ma question à nouveau sur le forum quand j’en aurai le temps. Là je vais me coucher.

    Je terminerai donc sur une citation tirée d’un livre qui m’a marqué et qui a forgé ma personnalité quand j’étais adolescent.
     » Your life is yours alone. Rise up, and live it  »
    – Terry Goodkind, dans The Sword of Truth

    • Sylvain dit :

      Hello Kheldar,

      Je vais te donner mon meilleur conseil : ne fais jamais rien pour séduire une fille ! Fais les choses pour te sentir bien et être heureux et le reste suivra!

      C’est tres bien l’écriture. Veux tu nous en parler un peu plus ? Quelle est ce genre de livre que personne n’aurait déjà écrit?

      Bien sur que l’on peut être séduisant en ne gagnant que le smic. L’essentiel est d’avoir ton univers et de faire entre les femmes dedans. Deviens un dealer d’émotions. Regarde le nombre de pseudo musiciens, pseudo peintres, chanteurs de karaoké à la petite semaine qui attirent de superbes femmes avec leur passion pour l’art mais qui n’en vivront jamais. Pourtant, ils sont si passionnés qu’en en parlant et avec leur attitude autour de ça, ils arrivent à véhiculer le message qu’ils peuvent devenir de futurs Dali. Tu regarderas les filles avec ce genre de mecs. Parce qu’ils font leur truc et qu’ils y croient. Comme dirait ma coloc, ils sont vivants. Même si ca restera des ratés ;) Trouve ce qui te plait et fonce dedans. Tu verras qu’une fois que tu déclenches les démarches, les choses s’enchainent, des opportunités apparaissent, de nouveaux contacts et tout se met en branle pour que tu progresses…

  • Kheldar dit :

    Hello Sylvain,

    Tout d’abord merci pour ta réponse.

    Ensuite pour le livre, je ne dévoilerai rien à ce sujet. Même mes proches ne savent pas encore de quoi ça parlera. Donc bon je vais pas le balancer sur le net dans un commentaire public pour que tout le monde le voit et décide de me piquer l’idée.
    Non mais sérieux, j’ai bien cherché et personne n’a encore écrit d’histoire comme celle là.

    Perso, pour moi le seul intérêt d’avoir beaucoup de pognon, c’est de pouvoir se payer des prostitués de luxe à l’âge de 60-70 ans, quand je serais vieux et croulant, et que mon pouvoir de séduction en aura pris un sacré coup.
    Mais bon, comme tout un chacun, je ne suis même pas assuré de vivre jusqu’à la soixantaine. Alors autant en profiter maintenant :)

    La vie ne mérite pas d’être vécu, si elle ne peut être vécu de la façon dont on voudrait la vivre.
    Ca me fait penser à une scène dans Braveheart, quand William Wallace dit à Murron, son amour de jeunesse, que tous les hommes finissent par mourir, mais que seulement quelques uns ont vécus.

    • Sylvain dit :

      A se répéter tous les jours pour foncer vers ses objectifs et savoir ce que l’on veut dans la vie plutot que de faire l’esclave d’un petit chef dans un bureau. Pensez grand, rêvez grand ;)

  • Carmichaelle dit :

    Y’a quelque chose que je ne comprend pas si les filles essaient de vous attirerc’est donc qu’elles veulent séduire?
    Vous voulez la seduire c’est donc que vous voulez l’attirer?
    Qui seduit donc qui dans le processus?

    • Sylvain dit :

      hello Carmichaelle,

      Les dures lois du jeu de la séduction… Les femmes envoient des signes pour nous attirer, nous donner le feu vert pour les séduire. Du coup, au final, l’homme est le sélectionneur et c’est bien ce qui nous importe :)

1 2 3 4

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)