8 Conseils pour vous Débarraser de vos Comportements de Male Bêta

Publié dans Inner game par
ArtDeSeduire.Com

devenir male alpha 2 8 Conseils pour vous Débarraser de vos Comportements de Male Bêta

Parlez un petit peu avec vos copines. Demandez-leur de raconter certains de leurs premiers rendez-vous.  Il y a quelques jours, la réponse d’une amie m’a donné envie de rédiger cet article.

« Alors, j’ai vu 2 mecs du net cette semaine. Le premier, il était grand, beau, sympa, intéressant et j’ai passé une bonne soirée. Mais il a manqué le feeling. Je ne pense pas que je le reverrai. Par contre, le 2e, je ne le trouvais vraiment pas spécialement beau, mais il avait du charme. Il a quelque chose. Vraiment. Alors, j’ai décidé de lui donner sa chance.  On verra bien.»

Voilà messieurs, c’est ce qui fait la différence entre  le bêta,  c’est-à-dire le nice guy qui ne donne pas envie d’aller plus loin, et l’homme alpha, celui qui séduit par son charisme.

Aujourd’hui, je vais essayer de vous aider à tendre vers une attitude plus alpha en vous débarrassant de votre peau de bêta. Petit panorama des comportements à éviter.

Il y a une différence entre ce que vous êtes et ce que vous faites

De mon côté, je n’aime pas trop faire cette distinction permanente entre les hommes alpha et les hommes bêta. Pour une raison très simple. Cela donne l’impression qu’il existe une barrière complètement infranchissable entre les deux.

Pourtant, les comportements varient. Dans une situation donnée, vous pouvez tout à fait vous sentir très à l’aise. Alors que dans une autre, vous allez vous sentir totalement paniqué.

Quoi qu’il arrive, vous ne pouvez pas adopter un comportement alpha en permanence. Personne ne dispose de la potion magique pour une confiance en soi sans faille.

Prenez l’homme le plus alpha de votre entourage. Celui qui est le plus à l’aise avec les femmes. Parachutez-le au milieu de l’octogone de l’UFC face à Anderson Silva et vous verrez s’il vous fait toujours si bonne impression.

Cela devrait vous aider à relativiser. Donc le premier exercice que je vous propose, c’est déjà de prendre conscience des moments où vous êtes à l’aise, mais surtout des moments où vous ne l’êtes plus du tout.

Surtout, n’essayez pas de changer votre comportement. Prenez juste conscience que vous n’êtes pas à l’aise, que vous n’êtes pas naturel et que votre comportement s’en ressent.

Analysez votre body language

Vous n’en avez sans doute même pas conscience, mais il est probable que votre body language montre que vous êtes gêné et mal à l’aise.

C’est le cas lorsque :

  • Vous avez les bras croisés
  • Vous êtes raide comme un piquet
  • Vous regardez vos pieds
  • Vous gesticulez dans tous les sens
  • Vous vous balancez d’une jambe sur l’autre.
  • Vous vous tenez tout vouté avec les épaules tombantes
  • Vous vous touchez le visage en même temps que vous parlez. C’est aussi valable si vous vous grattez l’oreille, si vous passez la main dans vos cheveux ou que vous jouez avec votre barbe.
  • Vous faites des grimaces ou vous souriez trop nerveusement
  • Vous vous asseyez sur le bord d’une chaise comme si vous étiez pressé de partir
  • Vous n’arrivez pas à regarder les gens dans les yeux

Tous ces gestes indiquent que vous êtes sur la défensive. Et que vous mettez une barrière entre vous et les autres. Cela montre que vous êtes anxieux et que vous avez une mauvaise image de vous même.

Je ne suis pas un fanatique du décryptage des gestes. Il y a beaucoup de lecteurs qui me posent des questions dans les commentaires. Du genre « elle s’est grattée les cheveux en me regardant puis elle a tourné la tête, qu’est ce que tu en penses ? »

Je pense qu’il ne faut pas faire une fixette là-dessus. C’est le meilleur moyen de faire un one-itis. Si vous voulez savoir ce qu’une femme pense de vous, lancez-vous et allez l’aborder.

Par contre, quand vous êtes face à elle, ses gestes, son comportement et sa façon de parler peuvent vous donner de précieuses indications. Et bien, c’est pareil pour elle. Votre corps vous trahit.

Il y a quelques années de ça, j’avais déjà une bonne connaissance du Game, j’avais des passions et une vie plutôt intéressante. Pourtant, j’avais encore beaucoup de mal à obtenir de bons résultats.

C’est parce qu’au fond de moi, je n’avais pas encore pris confiance et je me sentais encore comme un enfant. Il y avait un décalage entre ce que je vivais, ce que je disais et ce que mon corps exprimait.

Et ça malheureusement, les femmes le voient presque toujours.

Mais, n’essayez pas à tout prix de corriger votre body language. Prenez juste conscience des moments ou votre corps suggère à vos interlocuteurs que vous êtes mal à l’aise.

N’essayez pas de singer une gestuelle confiante. Ce serait encore pire que tout. J’ai essayé de le faire. De me tenir droit et de bomber le torse.

Tout ce que j’ai gagné, c’est qu’on m’a demandé si je n’avais pas un problème au thorax. J’avais juste l’air d’un chat qui se hérisse pour avoir l’air plus impressionnant. Ridicule !

Donc, ne le faites pas ! Dites-vous simplement que si vous changez d’état d’esprit, votre gestuelle va se corriger naturellement.

banner parler aux femmes 8 Conseils pour vous Débarraser de vos Comportements de Male Bêta
banner parler aux femmes 8 Conseils pour vous Débarraser de vos Comportements de Male Bêta
Banner 50phrases 8 Conseils pour vous Débarraser de vos Comportements de Male Bêta
Banner 50phrases 8 Conseils pour vous Débarraser de vos Comportements de Male Bêta
Bann TechniqueAstucieuse v2 8 Conseils pour vous Débarraser de vos Comportements de Male Bêta
Bann TechniqueAstucieuse v2 8 Conseils pour vous Débarraser de vos Comportements de Male Bêta

Analysez votre façon de parler

Comme vos gestes, votre façon de parler peut être le signe d’un cruel manque de confiance en vous.

Par exemple :

  • Vous parlez trop vite
  • Vous parlez d’une voix complètement monotone
  • Vous avez des tics verbaux : vous bafouillez, vous multipliez les onomatopées, heuuu….hummmm…
  • Vous prenez beaucoup de temps pour répondre aux questions que l’on vous pose

Vous voyez de quoi je parle? Rappelez-vous donc de votre entretien d’embauche ou de votre oral de bac d’Espagnol.

Passons maintenant à ce que vous ressentez.

Analysez votre comportement en général.

Quand il s’agit d’analyser vos gestes ou votre façon de parler, cela reste assez facile. Mais il y a aussi d’autres indices plus subtils dans votre comportement ou votre ressenti qui peuvent suggérer que vous êtes mal à l’aise.

Remarquez les moments où vous en êtes victime :

  • Vous êtes anxieux à l’idée de rencontrer de nouvelles personnes. Quand vous sortez, vous n’êtes pas à l’aise avec les gens que vous ne connaissez pas. Vous préférez rester en sécurité au sein de votre cercle.
  • Vous vous inquiétez toujours pour le futur.
  • Vous essayez toujours de faire plaisir aux gens même si vous n’en avez pas spécialement envie.
  • Vous évitez toute forme de confrontation. Quand vous n’êtes pas d’accord, vous préférez ne rien dire pour avoir la paix.
  • Vous n’osez pas dire non lorsque quelqu’un vous demande quelque chose.
  • Vous avez du mal à accepter les critiques et vous êtes toujours sur la défensive.
  • Vous vous montrez trop perfectionniste.
  • Vous êtes très facilement jaloux.
  • Vous vous mettez souvent en colère.
  • Vous êtes toujours en train de vous justifier.
  • Vous êtes désespéré parce que vous êtes toujours célibataire.
  • Vous êtes terriblement complexé par votre physique.
  • Quand vous êtes en date avec une femme, vous avez peur de la toucher et de placer vos kinos.
  • Sexuellement, vous êtes gêné à l’idée de prendre le contrôle.

Un ou plusieurs de ces comportements vous sont familiers ? Essayons de comprendre pourquoi vous agissez ainsi.

Analysez votre état d’esprit

Le problème des hommes qui ont un comportement bêta, c’est souvent qu’ils ont une vision très pessimiste de la vie. Ils ont du mal à voir la bouteille à moitié pleine et ils passent leur temps à se plaindre.

Pourtant, ils ne font rien pour changer. Ni pour trouver des solutions.

Avec les femmes, cela se traduit souvent par une grande timidité. Souvent, vous matez les femmes, mais vous n’allez jamais les aborder. Vous ne faites pas la démarche d’aller vers elles.

Il va falloir changer tout ça !

Maintenant, vous savez définir à quel moment vous avez un comportement qui exprime un gros manque de confiance en vous.  Et vous savez que cela est lié à votre état d’esprit.

Vous devez apprendre à voir le bon côté des choses. Si vous voulez attirer davantage les femmes et tout simplement être plus heureux et mieux réussir votre vie, vous devez changer votre état d’esprit.

Voyons comment faire.

L’homme alpha : définition

Si vous connaissez bien la communauté de la séduction, vous avez sans doute déjà lu énormément d’articles sur l’homme alpha. Ce séducteur modèle qui séduit les femmes grâce à son charisme magnétique.

Vous devez avoir de multiples exemples en tête comme James Bond, Tyler Durden ou Al Pacino dans Scarface ou Le Parrain

D’ailleurs, dans l’équipe d’Artdeséduire, nous avons défini les 4 valeurs qui définissent pour nous l’homme alpha. Vous pouvez les retrouver dans cet article.

Alphas VS Betas

À la base, le loup alpha, c’est celui qui conduit la meute. Celui qui prend toutes les décisions relatives à la survie de la tribu. À l’inverse, les loups bêta sont ceux qui les suivent.

Dans le monde de la séduction, l’homme alpha, c’est donc le leader. Et le bêta le suiveur.

Au-delà de ce constat, j’estime qu’il est impossible de donner une description exacte de l’alpha. Je pense vraiment qu’il n’y a pas de règles qui vont vous permettre de devenir alpha.

C’est pourquoi je me permets d’attirer votre attention sur un point: ne cherchez pas à être alpha à tout prix. Chercher à avoir une attitude alpha, c’est déjà la perdre un peu.

Si vous écoutez ceux qui vous disent que pour devenir alpha, il faut s’habiller de telle façon, pratiquer tel ou tel sport ou aborder les filles en faisant ça ou ça, vous êtes déjà à côté de la plaque.

Si vous devenez alpha pour séduire les filles, c’est que vous êtes juste needy. Et apprenez surtout à calibrer.

Certes, il y a certains traits de caractère qui sont toujours attirants. Les hommes sûrs d’eux arriveront toujours plus à séduire que ceux qui n’arrivent pas à prendre une décision.

Mais apprenez à doser. Certaines femmes s’éloignent de l’alpha qu’elles trouvent trop imbu de sa personne ou trop arrogant. Rappelez vous aussi que le timide fait partie des profils de séducteur définis par Robert Greene dans l’Art de la Séduction.

Et souvenez-vous aussi que le loup bêta a souvent plus de chances de survie que le loup alpha. Tout simplement car il est plus discret et ne se retrouve pas prisonnier des conflits.

Ayez conscience de ce que vous êtes. De vos points faibles et de vos points forts et assumez les en restant vous-même. Pas besoin d’en faire trop pour tirer son épingle du jeu.

Devenir alpha, c’est travailler pour créer son expérience et son parcours personnel.  Quand vous serez le standard de votre propre vie, que vous saurez que vous prenez les bonnes décisions pour vous sans tenir compte du regard extérieur, alors vous serez sur la bonne voie.

Lisez cet article et réfléchissez-y. Remettez-le en question et n’hésitez pas à me faire vos remarques dans les commentaires.

Maintenant, voici quelques pistes de réflexion qui peuvent vous aider à entamer votre parcours de développement personnel.

Mettez un terme au laisser-aller

Souvent, l’homme bêta ne se préoccupe pas de son apparence. Il ne fait pas de sport et se complait dans une hygiène de vie déplorable.

Donc prenez tout de même la peine de penser votre style, de faire une heure de sport par jour et de prendre soin de votre santé.

Vous allez me dire que le paraître ne fait pas tout et vous aurez raison. D’ailleurs, nous pouvons même trouver des modèles alpha qui ne ressemblent à rien.

Je pense par exemple au chanteur Damien Saez que j’ai pu voir plusieurs fois en concert. Le jour où je l’ai vu sur scène, il avait les cheveux gras et il portait une espèce de pull de ski difforme.

C’était ce soir-là d’ailleurs :

Il a également un petit embonpoint qui me laisse penser que l’on devait encore payer la baguette en francs la dernière fois qu’il a fait du sport.

Pourtant, il y a beaucoup de filles que je connais qui étaient à ce concert et qui sont complètement dingues de lui. Je compte sur les lectrices qui nous suivent pour me le confirmer, mais je n’ai pas vraiment de doutes.

Ce type transpire le sexe. Pourtant, la plupart de ses chansons sont complètement needy. Mais il assume son côté poète triste que l’amour a détruit.

banner parler aux femmes 8 Conseils pour vous Débarraser de vos Comportements de Male Bêta
banner parler aux femmes 8 Conseils pour vous Débarraser de vos Comportements de Male Bêta
Banner 50phrases 8 Conseils pour vous Débarraser de vos Comportements de Male Bêta
Banner 50phrases 8 Conseils pour vous Débarraser de vos Comportements de Male Bêta
Bann TechniqueAstucieuse v2 8 Conseils pour vous Débarraser de vos Comportements de Male Bêta
Bann TechniqueAstucieuse v2 8 Conseils pour vous Débarraser de vos Comportements de Male Bêta

Arrêtez de céder à la peur

Les hommes bêta ont peur de prendre des risques. Ils ne sortent jamais de leur zone de confort.

Au moment de prendre une décision, ils imaginent immédiatement toutes les conséquences négatives qui pourraient se produire. Du coup, ils ne font rien.

C’est un véritable cercle vicieux. Plus vous allez vous focaliser sur les conséquences négatives qui pourraient se produire, plus ce que vous redoutez a des chances d’arriver.

Imaginez que vous êtes un pilote de formule 1. Pour réussir un virage, vous devez vous concentrer sur la route. Pas sur le mur. Apprenez à vous focaliser sur ce que vous souhaitez. Pas sur ce que vous redoutez.

Voici quelques exemples de situations où vous êtes peut-être paralysé par la peur :

  • Vous stagnez au niveau professionnel. Vous travaillez dans la même entreprise depuis plusieurs années. Vous n’aimez pas forcément votre job. Pourtant, vous allez vous y accrocher coûte que coûte. Vous vous dites peut-être que vous avez absolument besoin de votre salaire ou que vous ne trouverez pas d’autre travail.
  • Vous avez peur d’essayer de nouvelles choses.
  • Vous avez peur de faire des erreurs

Alors, encore une fois, je vais faire dans la nuance. Je ne vous dis pas de courir dans le bureau de votre patron en slip avec un bec de canard sur le nez comme dans la pub du loto.

Mais, pour commencer, apprenez à prendre des décisions.

L’homme bêta est incapable de prendre une décision. Et cela énerve vraiment les femmes au plus haut point.

Combien de fois j’ai pu entendre mes amies se plaindre : «  ce mec était complètement mou. Incapable de choisir un resto. Incapable de choisir un film. Tout ce qu’il m’a répondu, c’est « comme tu veux ».

Plus que toute autre chose, plus que les circonstances, ce sont les décisions que vous prenez au quotidien qui vont dessiner les contours de votre vie.

Alors, ne prenez pas de risques inconsidérés, mais ne soyez pas totalement enfermé dans votre petit train-train. Octroyez-vous la liberté de choisir !

Examinez la façon dont vous jouez au poker. Une excellente école pour apprendre à jouer avec le risque sans trop d’enjeux.

Et essayez d’adopter de nouveaux comportements :

  • Arrêtez de chercher des excuses
  • Arrêtez de toujours vouloir savoir ce que les autres pensent de vous. Réfléchissez plutôt à ce que vous pensez de vous même.
  • Acceptez de faire des erreurs
  • Persévérez
  • Acceptez la critique si elle est constructive

Cessez d’être un suiveur

Ce qui fait la différence entre un homme alpha et un homme bêta, c’est sa personnalité. L’homme alpha sera perçu comme ayant une forte personnalité. Il invite les femmes à visiter son monde. À l’inverse, l’homme bêta sera perçu comme n’ayant aucune personnalité.

Si vous avez besoin d’un leader, choisissez une grande personnalité qui vous ressemble : Napoléon, Che Guevara, Mohamed Ali, Zlatan ou bien qui vous voulez. Et demandez-vous ce qu’il ferait dans votre situation.

Comme souvent, le meilleur conseil que je puisse vous donner, c’est d’apprendre à vous connaître. Comme le dit souvent Sélim, posez-vous derrière votre bureau avec une feuille et un stylo.

Et réfléchissez à qui vous êtes :

  • Quels sont vos points forts ?
  • Vos points faibles ?
  • Comment vous comportez-vous chez vous quand plus personne ne vous voit ?
  • Quel est votre plus grand rêve ?
  • Quelle est votre mission dans cette vie ?
  • Qu’est-ce qui vous empêche aujourd’hui de le réaliser ?
  • Comment imaginez-vous votre existence dans 10 ans ?
  • Que devez-vous faire pour que cette vie se matérialise ?
  • Qu’est ce que je dois changer?
  • Est-ce que vos actions actuelles vous conduisent à la vie dont vous rêvez ?

Répondez à ces questions le plus honnêtement possible. Ce sont vos réponses qui vont vous guider. Pas votre désir de séduire ou de vous tenir droit.

Mais juste le fait de savoir exactement où vous voulez aller dans votre vie.

Conclusion

Comme souvent, se débarrasser de ses comportements bêta, c’est avant tout une question d’état d’esprit.

Soyons clairs une bonne fois pour toutes. Être alpha, ce n’est pas être beau, ce n’est pas être grand, ce n’est pas être riche. Vous pouvez très bien dégager de la confiance sans avoir rien de tout ça.

Après, je lis déjà vos commentaires. C’est sur que ça peut aider. Mais ce n’est pas essentiel.

Et quoiqu’il arrive, si vous vous débarrassez petit à petit de vos attitudes bêta, faites-le pour vous. Offrez au monde la meilleure version de vous-même.

Pour y arriver, il ne vous suffira pas de singer une gestuelle confiante. Si vous voulez vraiment évoluer, il va vous falloir entamer une vraie démarche de développement personnel.

Commencez à travailler sur vous et avant même de vous en rendre compte, vous vous serez débarrassé de vos comportements bêta et vous aurez fait un grand pas dans votre développement personnel.

Encore une fois, ne travaillez pas votre posture ou votre façon de parler. Mais travaillez plutôt votre état d’esprit.

 

Et vous, avez-vous remarqué d’autres comportements qui traduisent que vous êtes mal à l’aise ? Dans quelles circonstances avez-vous senti toute votre confiance s’évaporer ? On en parle dans les commentaires.

Sylvain, moitié alpha, moitié Roméo

banner parler aux femmes 8 Conseils pour vous Débarraser de vos Comportements de Male Bêta
banner parler aux femmes 8 Conseils pour vous Débarraser de vos Comportements de Male Bêta
Banner 50phrases 8 Conseils pour vous Débarraser de vos Comportements de Male Bêta
Banner 50phrases 8 Conseils pour vous Débarraser de vos Comportements de Male Bêta
Bann TechniqueAstucieuse v2 8 Conseils pour vous Débarraser de vos Comportements de Male Bêta
Bann TechniqueAstucieuse v2 8 Conseils pour vous Débarraser de vos Comportements de Male Bêta
139 COMMENTAIRES
  • Algerino dit :

    Bonjour,

    Il y a quelque chose que je trouve assez « ignoble » en lisant les articles qui traitent des alpha males :

    J’ai l’impression qu’il faut dépolyer des efforts surhumains pour rencontrer et séduire une femme. Genre parler 5 langues, jouer de 2 instruments de musique et courir 2x1h30 par semaine (social life quoi…).

    Alors que lorsque je regarde autour de moi, je vois des types banals, Monsieur tout le monde, aucun effort vestimentaire, Clio boulot Dodo, mais en couple ou alors aucune difficulté particulière à rencontrer…

    On ne nous dit pas tout (lol).

    • Lenal'airderien dit :

      Algérino,

      « J’ai l’impression qu’il faut déployer des efforts surhumains pour rencontrer et séduire une femme ….

      Si tu veux rencontrer des femmes intéressantes avec qui parler « littérature », « peinture » « art » « économie » etc… Il te faut avoir un certain niveau intellectuel et avoir une vie passionnante….C’est une valeur ajoutée pour intéresser un certain type de femmes.

      Pour  » Monsieur tout le monde  » il a rencontré « Mme tout le monde  » qui l’a accepté lui et sa clio … Ils sont entre eux quoi…rire

    • Algerino dit :

      Les soucis commencent quand « Madame tout le monde » ne veut même pas de toi… :/

    • Sylvain dit :

      Salut Algérino,

      La clé, c’est de faire ce qui te fait plaisir. Quand tu évoques le fait de « parler 5 langues » etc, tu parles de ça comme une contrainte, comme une étape à passer pour séduire.

      Moi je te dirais plutot, fais ce qui te fait plaisir. Fais ces choses que tu ferais de toute façon même s’il n’y avait pas d’enjeu de séduction et qu’il n’y avait plus une seule femme sur terre. Et propose ton univers aux femmes. Il y en a bien qui doivent te correspondre.

      Le tout est de chercher ses passions et de les suivre. Apres comme dit Lena, si tu es un no life , tu es moins interessant. Mais si tu es ici, je n’imagine pas une seule seconde que cela puisse etre le cas :)

    • Algerino dit :

      Et bien je fais de la musique du sport j’écris (et je publie…), et plein plein d’autres choses encore, mais faut croire que cela n’intéresse personne d’autre que moi ;)

      Merci pour ton retour Sylvain !

    • Kamiel dit :

      Algerino, l’écriture, c’est du pain béni ! Moi aussi j’écris (sans publier par contre, salaud va !), et même si je n’aime pas m’en servir parce que c’est très personnel et que je n’en parle qu’aux personnes avec qui je me sens assez proche, c’est une porte royale vers le storytelling et une source quasi-intarissable de conversation INTÉRESSANTE et séductrice.

      Par contre, en dehors du sport (et de ma pratique intensive du basket), je suis capable de parler à une fille de ma passion pour les maths et le jeu vidéo (il m’arrive d’ailleurs de faire des tournois) sans la faire fuir. En général, quand j’en parle, j’aime associer les maths à un jeu pour rendre l’histoire passionnante et lui faire ressentir (à défaut de comprendre) la magie de travailler avec des hiéroglyphes. :) Les JV, c’est en faisant comprendre que le niveau de rigueur pour être bon et l’intérêt sont les mêmes que pour le sport traditionnel.

      Bref, peu importe ce que tu fais, si tu aimes, n’aie pas peur d’en parler. Elles ne pourront pas toutes être emballées par ça, mais tu leur communiqueras une énergie qui te rend unique et captivant. Et dans le pire des cas, elles auront appris des choses. ;)

    • Sylvain dit :

      C’est tout à fait exact! Nous avons un article sur le sujet. Tu pourras le retrouver en utilisant le moteur de recherche en haut à droite. Nous avons aborder le sujet de comment parler de sa passion geek ou star wars tout en restant captivant :)

      En clair, si tu te montres passionné, la fille va le sentir. Peu importe le sujet. :)

  • Quentin dit :

    C’est marrant,tout les traits de mâle bêta illustré sont en fait des symptômes de phobie sociale.Et peu importe ce qu’on dit,ne croyez pas qu’un phobique sociale peut s’en sortir lorsqu’il est seul au monde: il faut qu’il consulte pour avancer,c’est la seule solution.

    • Sylvain dit :

      Hello Quentin,

      Ici, on essaye de donner quelques pistes de réflexion. Après si tu as besoin de l’aide d’un professionnel, et bien soit qu’il en soit ainsi. Le message est avant tout d’etre actif et de ne pas abandonner face à sa phobie. rester actif :)

  • Clem 2.0 dit :

    Je risque de encore jouer mon casse couille, mais « il avait du charme »
    Ça veut dire quoi ça ? Comment on fait pour avoir plus de charme, ou alors comment on fait pour trouver ce qui peut nous donner du charme ?

    Bon sinon j’ai trouvé l’article cool et plutôt bien fait, encore un certain nombre de choses à améliorer chez moi, mais bon.

    • AL dit :

      Clem,

      « Je risque de encore jouer mon casse couille » : ça ne se dit pas, quand on veut avoir du charme / être alpha ou que sais-je encore. Considère que la personne en face de toi ne te connait pas. Ne commence pas à lui donner les mauvais éléments pour se faire une opinion de toi. En plus tu te dévalorises tout seul.

      A travailler. :P

    • Clem 2.0 dit :

      Rassures toi, je ne le dis jamais dans la vraie vie ;)

      C’est juste qu’ici je pose assez souvent la question parce que j’ai l’impression qu’avec la sexualisation c’est vraiment les seules choses qu’il me manque pour franchir un pallier. Le problème, c’est que là je n’arrive plus à avancer, ni à trouver mes réponses. Que ça soit pour le charme ou la sexu, je ne sais pas comment ça marche.

    • Sylvain dit :

      Hello Clem,

      Haha je dirai que ce qui fait le charme, c’est justement ce petit plus d’alphatitude. Donc c’est la même chose. Chercher à etre charmant, c’est la garantie de ne pas y arriver. la sexualisation, c’est autre chose, c’est plus technique. Il suffit d’orienter la conversation vers le sexe.

      Donc pour le charme, je dirai, suis les conseils de l’article. Je pense que tu es encore trop dans l’attente du résultat. Construis ta vie comme si les femmes n’existaient pas. C’est là que tu auras les résultats en terme de charme :)

    • Clem 2.0 dit :

      Déjà merci pour ta réponse, mais il y quelque chose que je n’arrive toujours pas à comprendre :

      tu dis « Construis ta vie comme si les femmes n’existaient pas », ok, ça c’est bon je l’ai bien compris, je l’aurais plutôt dis « comme si elle ne t’intéressait pas » pour ma part, mais je pense que le résultat est le même.

      Sauf que quand arrive le moment ou une me plait, je fais quoi ? parce que pour l’instant, bah je fais … tout foirer à chaque fois.

      D’ailleurs en parlant de sexu, « Il suffit d’orienter la conversation vers le sexe. » j’ai pas l’impression que ça soit aussi simple, j’arrive pas à trouver le juste milieu, soit je suis trop chaud et je démontre mon intérêt trop vite ==> gagné pour la fille donc plus rien à faire de moi, soit je suis trop froid ==> FZ
      Je n’arrive pas à trouver le tiède, à dévoiler juste ce qu’il faut pour qu’elle comprenne que je suis intéressé, mais qu’elle est loin de m’avoir gagné.

    • Sylvain dit :

      Hello Clem,

      Pour poursuivre sur la sexu, je ne pense pas que ce soit une question de juste milieu mais plutot de l’interet que la fille te porte. Si son interet est encore faible et que tu sexualises trop, tu passes pour un lourd. Si elle est interessée et que tu es trop timide, ça foire…Donc l’interet, c’est la dessus qu’il faut se baser.

      Mais tu dois d’abord commencer par faire de l’attraction. Lui montrer que tu es interessant, que tu as une super vie etc. Maintenant tu connais tout ça :) Une fois qu’elle est curieuse, tu passes sur plus de sexualisation. Bon les choses ne sont pas si figées et même en période d’attraction, tu peux lacher une line ou 2 pour sexualiser… Mais je pense que l’idée est là :)

    • Clem 2.0 dit :

      Ah ouais, finalement c’est peut être de là que viens le problème sous-jacent, il faudrait déjà que je commence par réussie à intéresser les filles ça serait déjà un bon début ^^

    • Sylvain dit :

      Rappelle toi que c’est la clé! Tu verras que tous les outils que tu trouveras sur le site fonctionneront beaucoup mieux, une fois que la fille s’interesse à toi.

      Dans un premier temps, ne cherche pas à séduire, cherche à l’interesser :)

    • Rami dit :

      Bonjour, j’ai quelques incomprehension lorsque vous parlez « d’intéressé la fille »
      À vrai dire cela fait maintenant environ un an que je suis beaucoup plus à l’aise en société ( j’étais très timide il y a encore deux ans ), et j’en profite pour m’essayer à la seduction. En debut d’année j’ai remarqué une fille de ma classe mignonne qui m’tout de suite intéressé. Sans réfléchir je suis aller l’aborder et on a assez rapidement sympathisé, on a eu d’assez longues discution notamment parce qu’on prenait le même bus.
      J’ai assez rapidement réussi à m’en rapprocher, le problème c’est que j’étais en fait jamais arriver jusque là avec une fille, donc ca a commencé à stagner, avec des periodes de chaud puis de froid. C’est à dire des mois ou on se parlait plus puis d’autre ou d’un coup on se rapprochait de nouveau. Mais rapidement j’ai eu l’impression que la majorité du temps c’était à moi de faire le premier pas donc j’en ai deduit qu’elle n’était pas interessé.
      Mais au final là on arrive en fin d’année on est de nouveau assez proche mais je n’arrive toujours pas à me faire une idée sur son intérêt ou non.
      Alors ma question est la suivante : à quel moment on peut considerer que la fille est intéressé, et donc on peut se mettre à sexualiser la conversation?

      Si par exemple la fille relance toujours quand je lance une conversation est toujours souriante quand je suis avec elle, rigole, mais en même temps viens rarement d’elle même me voir, je dois le prendre comment?
      Elle ne m’a jamais non plus montré de signes comme quoi je serais trop collant, ou de signes qui viserait à me faire comprendre qu’elle m’apprecie pas, mais en même temps elle ne viens pas souvent vers moi donc je ne comprend pas…
      Merci d’avance de votre aide :)

    • Sylvain dit :

      Hello Rami,

      Si cela fait maintenant plusieurs mois et qu’il ne s’est rien passé. Il y a de fortes chances que tu sois en friendzone. Donc il va falloir changer en douceur la perception qu’elle a de toi. Reste mysterieux et commence a sexualiser. Fais passer subtilement le message que tu es entouré de femmes. Et avec elle, commence en douceur à apporter des émotions. A toi de voir comment elle réagit.

      Mais n’attends pas trop de signes d’interet pour passer à l’action. Déroule ton game et les signes viendront apres :)

    • Rami dit :

      Ok merci, je tiendrai compte des conseils :)

    • Sylvain dit :

      Hello,

      J’attends la suite!

    • AL dit :

      Clem,

      J’ai deux questions, pour toi :
      – qu’est-ce qui te fais croire que tu as tout fait foirer (à chaque fois) ? (d’ailleurs, y a eu combien de fois ?)
      – pourquoi est-ce que tu tiens absolument à être en couple et pas en FZ ?

    • Clem 2.0 dit :

      Ok, et selon toi Sylvain, être intéressant ne passe que par le Lifestyle, ou il y a d’autres moyens d’y parvenir ?
      Parce qu’en ce moment étant donné que je consacre 100% de mon temps dans mes études, j’ai pas beaucoup de vie à côté, voir même pas du tout.

      AL : pour la première question, je dirais le fait que je sois toujours célibataire après avoir essayé avec presque 10 filles

      pour la 2è, je ne sais pas, pour tout te dire, je me suis mis de mon propre chef en FZ avec près de la moitié de mes ex target et ça me va très bien, je me dit qu’être au contact de ces filles me permettra de progresser, et en plus elles sont géniales, je me marre bien avec
      pourquoi vouloir être en couple ? sans doute parce que j’en ai un peu marre du célibat, parce que je veux découvrir ça, parce que j’aime les filles (merde ça fait un peu pervers dit comme ça non ?), ou simplement même parce que pour la plupart je développe des sentiments qui me font avoir envie d’une relation simplement.

    • Sylvain dit :

      Hello Clem,

      Non ca ne fait pas pervers! C’est exactement ce genre de croyances dont il faut se debarrasser. Pour devenir interessant, tu as le lifestyle oui mais aussi beaucoup de conversation, les émotions. Parle lui de tes reves. Explique lui pourquoi tu t’investis autant dans les études etc… En gros, propose lui ton univers quel qu’il soit :)

    • Clem 2.0 dit :

      D’acc, bon c’est rassurant j’ai quand même une possibilité de réussir malgré la vie étudiante inexistante ^^
      Bon bah y a plus qu’à !

  • TellMeMore dit :

    Salut,

    « Alors j’ai décidé de lui donner sa chance, on verra bien » cette phrase de conclusion dans l’intro de l’article, c’est typiquement encore est toujours ce putain de cliché « l’homme propose, la femme dispose », mais sa ne s’arretera donc jamais ?

    Je vous rappel tout de même que la femme comme l’homme cherche un partenaire, donc il y a réciprocité dans la recherche.

    Oui pour séduire, il faut se comorter en alpha et être intéressant, mais un alpha fait en sorte que c’est la fille qui craque et non elle qui décide si elle lui laisse une chance ou non.

    Mieux, si l’interaxion se passe bien, la femme ‘na même pas a se poser la question si elle lui laisse une chance ou non, le simple fait qu’elle se pose cette question veut présuppose qu’elle est le prix et non lui, si elle consent a sorir avec lui, c’est déjà parti sur de maivaises bases.

    Bref, rien de nouveau au pays des clichés, en revanche les conseils pour ne plus être un bétas sont pertinets.

    TellMeMore, jetteur de pavé dans la marre aux canards.

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Haha bonne remarque! je pourrai me défendre en disant que je feintais une conversation rapportée mais tu as raison, toujours garder en tête le prizing.

      Cela dit, « l’homme propose et la femme dispose », moi ça me convient! Je préfére avoir l’absolu du choix que de simplement trier les propositions :) Etre le réel sélectionneur! :)

    • Madhuri dit :

      « Je préfère avoir l’absolu du choix que de simplement trier les propositions »

      Moi de même, et du coup je comprends pas les filles qui se satisfont d’attendre que des mecs viennent leur faire des propositions. Plutôt que « l’homme propose, la femme dispose », je trouve plus logique que ça soit le/la plus intéressé(e) ou courageux(se) qui propose ! Principe qu’un certain nombre de gens appliquent déjà, du reste !
      Vraiment, j’arrive pas à me mettre dans la tête d’une fille qui penserait « Il me plaît, mais je tente rien ». Ca me rappelle quand j’étais en seconde, j’avais un ami et une amie qui étaient intéressés l’un par l’autre, mais elle était plutôt passive et lui plutôt timide, du coup ça avançait quasiment pas, alors qu’il aurait suffi que l’un ou l’autre prenne les devants, et l’autre ne l’aurait certainement pas repoussé(e). Même après s’être déjà embrassés une fois, ils étaient toujours aussi peu entreprenants…

      Donc bon, « celui ou celle qui veut propose », et on ratera moins d’occasions ! =D

    • AL dit :

      « Donc bon, « celui ou celle qui veut propose », et on ratera moins d’occasions ! =D »

      C’est un voeu pieu, mais dans les faits, c’est 100x plus complexe que ça. ça dépend de tellement de choses (entre autres du modèle parental, du vécu…). On ne sera jamais tous égaux face à une situation donnée.

      La prochaine fois que tu assisteras à ce genre de situation, j’espère que tu leur donnera un coup de pouce ;)

    • Madhuri dit :

      Je sais bien que c’est pas toujours simple de se lancer, mais ça serait un meilleur modèle que « l’homme propose, la femme dispose », je trouve. Et ça n’empêcherait pas les hommes qui aiment être actifs de le rester.

      Ah bah j’avais essayé, à l’époque, de les encourager à se bouger les fesses, en les rassurant sur le fait que l’autre était intéressé, mais je pouvais pas non plus faire les choses à leur place hein !

  • Kheldar dit :

    Hello,

    J’aime toujours autant les articles qui parlent d’Inner Game. Plus ils sont longs, et meilleurs ils sont :)

    Je suis d’accord avec Sylvain quand il nous dit qu’il faut d’abord prendre conscience de nos erreurs et de nos faiblesses afin de les corriger ; comme dans le bodylanguage par exemple, à un moment j’étais un peu vouté hier soir, je m’en suis rendu compte et c’est parti tout seul, je n’ai pas eu besoin de me forcer à bomber le torse.

    J’ai remarqué que je suis très souvent anxieux quand j’arrive dans un endroit où je ne connais personne. C’est pourquoi je sors tous les samedis soir jusqu’à ce que cette anxiété soit vaincue ; et même quand je m’en serai débarrassé je continuerai à sortir pour ne pas rester sur mes acquis.

    Cependant, je suis déçu par moi-même. Hier soir j’ai repéré une jolie fille assise seule sur les marches à l’entrée de la boîte et (honte à moi !) je ne suis même pas allé lui parler. En plus elle avait une frange (j’adore les franges !). Pourtant je savais quel opener utiliser et comment rebondir après. Ça c’est le genre d’erreur que je ne me pardonne pas, et je ne me chercherai aucune excuse pour cet acte de faiblesse !

    • Sylvain dit :

      Hello Kheldar!

      Un peu d’indulgence envers soi même ! l’abondance est partout et les filles à frange à chaque coin de rue!

      Meme si je t’invite à relire mon précédent article pour progresser pour aller voir des inconnues :)

  • Lenal'airderien dit :

    « Elle a décidé de lui donner sa chance » qui vous dis qu’il va vouloir d’elle après mure réflexion il peut très bien se dire bof bof et ça s’arrête là.

    .Les rencontres sur les sites pas de quoi fouetter un chat , même pour moi ça fonctionne et pourtant je suis loin d’être un mannequin…Rire

    .Si c’était si facile que cela et que Melle « Princesse » fait la pluie et le beau temps selon son bon vouloir ça se saurait…

    En plus si tu demandes à une fille même la plus quelconque elle te diras oui je croule sous les rendez vous , elle a une réputation à tenir…Tu imagines te dire je ne rencontre personne et qu’aucun homme ne veut de moi../Tu as la réponse à ta question…

    Quand est-ce vous allez arrêter d’avoir cette « putain  » de croyance que les femmes n’ont qu’à battre des cils pour avoir les mecs quelles veulent…ON GALERE COMME VOUS « MERDUM » pour avoir des hommes pour une relation sur du long terme .

    .Pour un » coup de bite » c’est plus facile et encore plus sur les sites de rencontres il y a une telle misère sexuelle , les hommes sont moins difficiles .

    • Algerino dit :

      Les femmes qui se plaignent de ne rien pouvoir construire sur le long terme avec les hommes sont responsables du piège dans lequel elles se sont elles-même enfermées.

      Alors si les femmes galèrent autant que les hommes pour trouver une relation sérieuse, elles n’ont qu’à arrêter de courir après les « connards », tandis que la plupart des « mecs bien », qui veulent d’une relation sérieuse, qui ont beaucoup de qualités, errent sur ADS (ou d’autres sites de ce genre) tels des âmes damnées, promises au supplice du célibat-rejet éternel…

      Il y a également du non dit et des incohérences flagrantes dans le choix que font les femmes (pour se plaindre par la suite à leurs amies du comportement des hommes).

    • Sylvain dit :

      Tu devrais jeter un oeil au tout premier article que j’avais écrit sur ADS : pourquoi les femmes n’aiment pas les gentils garçons :) Tu y trouveras probablement des éléments précieux de compréhension! ;)

    • Yop dit :

      Ces « mecs biens » qui ne trouvent personne, ceux dont tu parles, seraient plutôt des mecs faibles je pense. Ils sont gentils, mais ne s’assument et ne s’affirment pas.
      Le mec faible possède un bon fond de mec bien, mais très étouffé sous des couches de bons sentiments, de timidité et de frustrations.
      Ce que les filles aiment chez les « connards » c’est leur confiance en eux. C’est ça le coeur du problème. Le mec faible, un vrai gentil au fond de lui, devrait juste emprunter au connard la confiance en soi ( pas les autres caractérisitiques, hein ! ). Ainsi il s’affirmera, s’assumera et baisera ( veni vidi vici ). Merci, bonsoir !

    • Sylvain dit :

      On cherche tous la perle rare pour une relation à long terme. Et dans perle rare, il y a rare…

    • AL dit :

      Peut-être que l’erreur c’est de rechercher « forcément » une relation à long terme ?

      Je repenses à la discussion de l’autre jour avec Lena, et, en fait, la seule alternative qu’aurait l’être humain serait LTR ou plan cul (ou la solitude). C’est un peu maigrichon.

      L’an dernier, j’ai revu la série télé d’Highlander. Et je l’ai regardé, non pas pour l’action, mais pour la partie séduction (langage corporel des acteurs, rapport entre les personnages, interactions…), Ce qui a été très enrichissant. Et l’un des trucs qui m’a marqué, c’est la relation en pointillé des McLeod et d’Amanda. Tous les deux vivent leur vie séparément, mais ils sont liés par un attachement profond, sexuel, certes, mais également particulièrement loyal (quand l’un des deux à des problèmes, l’autre en fait sa priorité. Même – surtout ? – quand ça l’emmerde ^^), sans pour autant être dépendants l’un de l’autre.

    • Lenal'airderien dit :

      AL,

      J’arrive pas à comprendre que tu cites en exemple une histoire d’un film…

      A la télé ou dans les films les « héros » ont des histoires et vivent des amours
      extraordinaires.

      Dans la vraie vie on ne vit pas des scénarios écrits à l’avance avec des rebondissements.

      Le fait de « catégoriser » les relations est propre aux hommes comme aux femmes c’est un moyen de se rassurer sur ce qu’ils vivent.

    • AL dit :

      Lena,

      Il ne tient qu’à toi de vivre la vie que tu as envie de mener, avec son lots d’expériences extraordinaires et de rebondissements. Le fait que je donne en exemple une fiction (totalement irréaliste puisque la relation des personnages évolue sur… 300 ans ! HAHAHA !), n’enlève rien à la possibilité de s’inspirer de leurs choix de vies, de leurs mécaniques relationnelles ou… de leur déco d’intérieur, de leur philosophie, de leur look vestimentaire, de leur langage corporel, de leur destinations de vacances… Chacun puise ses modèles et son inspiration où il veut / peut. Et moi, qui ne me retrouve ni dans le concept du mariage, ni dans celui du plan cul, ce modèle relationnel me parle et m’a fait beaucoup réfléchir.

    • Lenal'airderien dit :

      AL,

      La vie réelle est largement inspirante avec son lot d’action , de peine, de bonheur en ce qui me concerne..

  • JOHNNY LAWRENCE dit :

    Ce genre d’article-conseil (Inner GAME) est complètement vague, mais consensuel. À la base on prend un concept plébiscité -ALPHA- sorte de Holy Grail (Saint Graal) de la séduction, qui une fois maitrisé, nous donnera la Clé des femmes.
    Le problème qui se pose, comme souvent avec les « St Graal” comprendre l’état de perfection, c’est que personne ne sait comment l’atteindre. Conséquence, on spécule dans un langage à la fois clair et confus de « DO’s and DON’Ts ». Exemples: « Vous voulez devenir Alpha, benh! Ne cherchez PAS à le devenir ». L’Alpha s’en fout de ce que les gens pensent de lui, mais il doit impérativement soigner son apparence. Il ne stresse pas sur son physique mais se doit de faire du sport.
    Il semblerait que la seule caractéristique concrète de l’Alpha soit sa PROACTIVITE. Il FAIT que les choses se passent au lieu d’attendre ou/et d’espérer qu’elles se passent. Et sa capacité à se focaliser sur son objectif et converger ses efforts dans la direction de son accomplissement.
    Enfin de compte Devenir Alpha, c’est rester soi-même tout en changeant (le langage clair obscur). C’est justement le slogan très bien trouvé du site ‘‘Devenez Vous-même… En mieux’’. Et par-dessus tout travailler sur toi-même pour t’impressionner QUE toi-même (faire semblant de je-m’en-foutisme envers les autres). Etre Alpha c’est AGIR

    • Sylvain dit :

      Hello Johnny Lawrence,

      Je ne sais pas trop si c’est un compliment mais dans le fond, ce que tu dis est juste. Nous n’avons pas la recette magique pour devenir alpha. Tout simplement car elle est sans doute diffèrente pour chacun d’entre nous. Si on prétendait avoir les clés, ce ne serait plus du développement personnel mais une secte ;) Nous on essaye de trouver des pistes de rélfexion mais ça reste à vous de faire le boulot et de construire la vie qui vous rendra le plus heureux :)

  • DefLeppard dit :

    Article que je trouve excellent !

    Un point m’a particulièrement intéressé Sylvain c’est lorsque tu parles de l’attitude d’un mec qui demande aux autres comment être Alpha. C’est même la base du concept. Ce gars là ne sera jamais un Alpha car pour ça, c’est une question de volonté/personnalité. Les Alpha qu’on a tous en tête sont souvent un brin badass et rock’n’roll. Prenons en exemple un mec qui voudrait être un Alpha comme Depp. Depp est un Alpha, le gars ne sera qu’une copie.
    C’est une attitude qu’on retrouve souvent chez les mouvements marqués par une forte identité comme le Metal. Les gens qui passent le temps à être le plus « true » possible sont souvent vu comme des posers, c’est un peu la même pour les Alpha.

    J’ai un ami comme ça, il a demandé à des alpha comment se fringuer et se comporter afin de leur ressembler. Le truc c’est qu’il imite d’autres personnes ce qui fait que personne ne le considère comme un leader, c’est con car c’est un type génial avec des tonnes de qualités.

    En conclusion, soyez vous-mêmes. L’Alpha « type » que j’ai rencontré à la fac faisait ma taille (1m69), ne se fringuait pas spécialement bien et n’avait pas un physique plus avantageux que la moyenne. C’était pourtant le gars le plus charismatique et le meilleur séducteur que j’ai jamais fréquenté. Il se foutait de l’avis des autres et faisait ce qui lui plaisait.
    Si vous tapez « devenir un leader » sur Internet, il y a de bonnes chances pour ne jamais en devenir un selon moi.

    • AL dit :

      Def,

      « Ce gars là ne sera jamais un Alpha car pour ça, c’est une question de volonté/personnalité. »

      T’es donc en train de dire que ça ne sert à rien de venir sur ADS si on n’est pas déjà un Alpha parce qu’on ne pourra jamais en devenir un ? ;)

      Evidemment, je ne suis pas d’accord avec toi. La volonté, c’est essentiel. Donc, « chercher comment faire », c’est avoir la volonté de changer. Donc, c’est la première pierre à l’édifice. L’erreur, c’est de penser que ça se fait du jour au lendemain. Non, c’est du travail, de la pratique, et ça prend des années (et c’est d’autant plus long que tu commences tard). Le yoga m’a changé, vraiment. Et actuellement, y a un mec d’une cinquantaine d’années, qui vient régulièrement depuis plusieurs mois et qui change aussi beaucoup, presque à vue d’oeil (démarche, langage corporel, posture… même son style vestimentaire évolue). Alors c’est pas encore un alpha (et je ne sais pas si il le deviendra), mais il gagne en assurance et en confiance en lui. Donc on peut changer, on peut évoluer, et s’améliorer, si on le souhaite et qu’on choisi les bons outils.

      « un mec qui voudrait être un Alpha comme Depp. Depp est un Alpha, le gars ne sera qu’une copie. »

      A voir sur la durée quand même. Les Alphas américains finissent assez mal en général (Elvis, Marlon Brando, Mickey Rourke…), donc chercher à leur ressembler…

      « L’Alpha « type » que j’ai rencontré à la fac faisait ma taille (1m69), ne se fringuait pas spécialement bien et n’avait pas un physique plus avantageux que la moyenne. C’était pourtant le gars le plus charismatique et le meilleur séducteur que j’ai jamais fréquenté »

      A voir sur la durée, dans 10, 20 et 30 ans, s’il se maintient. Certaines personnes avec des facilités se reposent souvent sur leurs acquis et laissent la nature leur reprendre ce qu’elle leur avait accordé à la naissance ^^;;;

      Ce qui me gène, moi, dans cet article, c’est de limiter les groupes à Alpha et Beta. J’avais eu le même problème avec le livre de Sonya Rhodes (« Femme Alpha recherche homme idéal »). La vie est plus complexe que ça, et les modèles plus nombreux. En outre, la position de beta n’est pas forcément moins enviable que celle d’alpha, d’autant qu’il faut des beta pour faire tourner le monde (s’il n’y avait que des meneurs sans personne à mener, on crèverait vite de faim). Et puis le mot « bêta », est vachement connoté en français, du coup, ça me fait vraiment bizarre à la lecture…

    • DefLeppard dit :

      Je me suis mal expliqué je pense.
      Je trouve la démarche d’aller sur ADS très bien, ce qui me gêne dans l’attitude de certains qui veulent vraiment devenir Alpha, c’est qu’ils ne sont pas naturels, copient sans réfléchir. Et pour moi ça ce n’est pas avoir une attitude alpha. C’est le genre de mecs qui te demandera si c’est la bonne façon de faire au moindre geste, tout sauf charismatique.
      En fait je pense qu’il faut prendre les conseils et les adapter à soi-même, pas reproduire bêtement à l’identique.

      Pour mon pote Alpha c’est justement parce qu’il n’a pas de facilité de base que je le considère comme un Alpha. Si c’était un canon qui attirait les filles au premier coup d’oeil je ne l’aurais pas considéré comme tel.

      Je suis totalement d’accord avec toi pour les « groupes », déjà parce que l’immense majorité des gens se situe entre les deux, en général cela varie en fonction des circonstances, des gens avec qui on se trouve…
      Et puis ouais, quand je lis bêta je pense direct à un gros benêt ahah

      PS : On m’appelle Al dans la vie de tous les jours, c’est toujours bizarre quand je lis tes posts, j’ai l’impression de développer un dédoublement de la personnalité x)

    • AL dit :

      Def,

      Je comprends mieux ce que tu veux dire. En fait, je pense que ce qui te gêne, ce sont les comportements intermédiaires. Mais le mimétisme est une technique d’apprentissage. Chez certains, ça passe mieux que d’autres. Par exemple, je me suis reconnu dans un passage de l’article de Sylvain. Quand il dit qu’il ressemblait à un chat quand il essayait de se tenir droit et de bomber le torse. Quand j’ai commencé le yoga, il m’a fallu un temps d’adaptation pour réapprendre à me tenir droit sans être vouté. Et il y a eu toute une période où je ne me sentais pas à l’aise, pas « moi ». J’avais l’impression de trop en faire, de surjouer, de forcer (de me prendre pour un coq, quoi). Une forme de « syndrome de l’imposteur ». Est-ce que ma perception était juste ? Fausse ? J’en sais rien. Mais les choses se sont équilibrées avec le temps (ma posture + mon ressenti). Donc, je crois que dans ta vision critique, tu devrais prendre en compte la question du temps d’adaptation avant de formuler ton jugement. Quant à la volonté de « devenir un Alpha », ma foi, c’est un objectif comme un autre…

      Après, il y a aussi effectivement la façon dont on perçoit le contenu des articles, comment on les comprend et comment on les mets en pratique. Je n’ai aucun mal à croire que tout le monde n’y arrive pas, ou pas de la même façon, ou au même rythme.

      PS : Et ton nom de famille, du coup, c’est Pha ? ;)

    • Sylvain dit :

      Le syndrome de l’imposteur, c’est comme ça que Mystery a frisé la dépression… Donc fake it til you make it mais toujours avec une grosse démarche de développement personnel derrière…La clé est là. Tu peux faker pour avoir des résultats mais à force de progresser, tu n’auras plus besoin de faker :)

  • Johnny Lawrence dit :

    @ Sylvain: ce n’est ni un compliment ni un NEG. De toute façon tu t’en fous, t’es un Alpha (du moins je suppose par ton article). La chose c’est que « […] elle est différente pour chacun d’entre nous », ceci étant posé, pourquoi un article qui nous apprend à devenir ALPHA? Cela implique qu’un modèle ALPHA existe, et cet article est un moyen pour l’atteindre. De ce fait, il n’est pas si différent pour chacun d’entre nous. Il existe bel et bien un «ALPHA STANDARD ».

    Ce que Je veux dire, c’est soit il ya un état ALPHA, donc atteignable et LE moyen existe, soit c’est «différent pour chacun d’entre nous », ce qui implique que personne ne fait autorité, et ne peut nous dire voici comment en devenir Un.

    L’alphattitude peut se résumer dans cet extrait de ‘‘RAP Comme Ca Me Chante’’ sur E=2MC de Soprano et R.E.D.K : « Je RAP comme ca me chante, chante comme ca me RAP […] Je suis sorti de vos rangs, Je refuse les cases ». C’est une sorte de « rébellion claustrophobique » qui n’accepte pas l’enfermement. Quelle qu’elle soit. La seule définition qui sied à l’ALPHA, c’est celle qu’il s’est lui-même définie.

    • Hashtag dit :

      Bien entendu qu’elle est propre à chacun d’entre nous mais on cherche ici les traits communs qu’on retrouve chez les personnes qui se comportent en « bêta » dans quasiment toutes les situations de leur vie. Si tu t’amuses à relire les titres de l’article tu verras qu’il est plus question de faire disparaître ces comportements nocifs en séduction que d’une unique manière de devenir un « alpha » (d’ailleurs je ne connais personne qui s’appelle réellement comme ça dans la vie).

    • Johnny Lawrence dit :

      Je vois que tu ne connais pas ALPHA Blondy! Mdr

      Je ne pense pas qu’on puisse être Alpha partout, comme c’est dit quelque part dans l’article. Peu importe ton niveau d’aisance sociale, il ya une quelconque situation dans laquelle tu ne seras pas le Centre d’Attention. On ne peut tout maitriser.
      Donc forcement on se retrouvera surement en suiveur ou dans l’ombre à un quelconque moment de sa vie. Le jugement spontané et contextuel sera : ce type est un BETA. Alors que dans un autre contexte on brille de mille feux. On mène la danse, MAKE THINGS HAPPEN. Un vrai ALPHA.

    • AL dit :

       » il ya une quelconque situation dans laquelle tu ne seras pas le Centre d’Attention. On ne peut tout maitriser.
      Donc forcement on se retrouvera surement en suiveur ou dans l’ombre à un quelconque moment de sa vie. Le jugement spontané et contextuel sera : ce type est un BETA. »

      Les gens normaux ne se posent pas la question de savoir qui est alpha, beta, gamma, omega ou zeta. ^^;;; Ceci étant dit, avoir un bon leadership, c’est aussi savoir bien s’entourer et utiliser les ressources à sa disposition. Oui, on ne peut pas tout savoir ni tout maitriser, mais savoir le reconnaitre (humilité) est un plus, qu’on peut transformer en passant le relai à une personne compétente (réseau social). C’est une autre façon d’apporter une solution à un problème.
      (après, se préoccuper de ce genre de choses, de ce que pensent les gens, de marquer des points, de briller devant les autres, tout ça tout ça, ça peut vite tourner au concours de bite)

    • Johnny Lawrence dit :

      C’est sur ! Les gens normaux se foutent de l’alphabet grec (à moins qu’ils soient grecs).
      On n’est pas toujours le marionnettiste du ‘‘PUPPET SHOW’’. Il arrive qu’on soit juste derrière les rideaux, invisible, dans l’ombre, sans être le grand manie-tout.

      L’histoire du monde n’est que ce concours de bite ! Personne n’ose le dire haut et fort, mais tout le monde le murmure.

    • Hashtag dit :

      Oui +1 pour Alpha Blondy !

      Ce que je ne comprends pas c’est pourquoi tu vois les choses comme : « soit il y a un état alpha atteignable soit c’est différent pour chacun d’entre nous ». Les deux notions ne me semblent pas exclusives l’une envers l’autre.

    • Johnny Lawrence dit :

      @SHTAG
      Si c’est un état atteignable, cela voudrait dire que c’est Standardisé et Objective. Donc il existe un stricte chemin d’y parvenir. Soit tu suis la bonne voie ou pas. Alors que si c’est « différent pour chacun d’entre nous » chacun le voit avec sa propre perception, c’est subjective. Pas de définition. Pas de ceci est ALPHA et cela non! Il n’ya pas moyen de le rater vu que c’est moi qui le définit.

    • Hashtag dit :

      Mais ça à beau être ta perception de l’alpha, ça n’en reste pas moins la perception d’un individu au sein d’une communauté, alors il faut bien qu’on trouve des points communs à toutes nos perceptions, si personnelles soient elles, pour être en mesure de calibrer par rapport à un certain standard (que tu es tout à fait libre de rejeter/désapprouver).

  • Mister.tgv dit :

    Salut à tous.
    Je me reconnais dans la plupart des points mentionnés dans l’article mais a un point supérieur.

    Toute ma scolarité, on ne m’a donné aucune chance de m’intégrer, toujours très seul.
    Même quand j’ai vraiment besoin d’aide, je ne demande pas. Je privilégie toujours les endroits les moins conviviaux. Par exemple jamais le covoiturage. Toujours le train ou bus en m’enfermant dans mon portable ou PC

    Les filles en France, quelle horreur…
    -Bonjour je…
    -Non tu es moche
    -Je cherche juste la gare du RER.
    C’est un exemple qui me renferme davantage.
    Je mate mais ça ira pas plus loin en me disant que j’ai aucune chance.

    J’adore visiter l’Europe mais je fais tout pour ne parler qu’en cas de besoin. (Mac do, guichets de gare, office de tourisme )

    Mes collègues de travail, je les évite au maximum.

    Par contre, dans les jeux vidéos, aucun mal car je suis caché derrière mon écran et mon pseudo.

    Je sais qu’il y a 1000 fois pire que moi.
    Mais je me sens vide, blasé, j’ai l’impression de faire des efforts a sens unique car au moindre petit regain de confiance, y a toujours un con pour me balayer.

    • Madhuri dit :

      La fille qui t’envoie chier quand tu cherches la gare, c’est du vécu ? Si oui, je dirais que t’as pas eu de bol cette fois-là, parce que franchement, toutes les filles ne répondent pas comme ça quand on leur adresse la parole dans la rue ! Surtout que dans ton exemple, a priori c’est pas de la drague donc y a aucune raison de t’envoyer promener.

      Je comprends que ce qu’on a vécu à l’école marque durablement notre perception des relations humaines (j’en fais un peu les frais moi aussi), mais je peux t’assurer que les gens serviables et compréhensifs existent et ne sont pas si rares que ça. Mais si tu évites tout le monde, tu ne les verras sans doute pas =/
      Après, je sais que se construire une confiance en soi quand elle est au plus bas, c’est pas facile, et je sais pas trop quoi te conseiller à ce niveau-là…

    • Algerino dit :

      Quand je vous dit… qu’il n’y a que le physique qui compte.

      Bonjour je…
      Non tu es moche…

      Tout est dit.

    • Lenal'airderien dit :

      Algerino,

      « Je vous dis qu’il y a que le physique »???

      Comment tu peux sortir un truc pareil…

      ….Et les hommes sont tous des salauds… Voilà tout le monde est content.

      Regarde autour de toi , les gens qui ont un physique avantageux ne cours pas les rues…Quand tu n’as pas le soit disant physique en plus c’est purement « subjectif » …Une femme te diras il est bien lui et moi je le trouverais moche … . Partons du principe que je n’ai pas le physique adéquate pour draguer ce que je doute dans ce cas , je développe d’autres qualités pour palier à mon physique soit disant « ingrat » , à moins d’avoir une infirmité repoussante , je vois pas trop!!!

      .Les gens se situent dans la moyenne pour le physique…

      Je suis une fille et que peux t’assurer que

      « Tu es moche  » existe en version féminine comme masculine…

    • Algerino dit :

      Je n’ai jamais prétendu le contraire !! J’essaie juste d’apporter un brin d’honnêteté dans ce monde :D

    • Sylvain dit :

      La diffèrence, c’est que la laideur féminine n’est pas une entrave à une vie sexuelle florissante. Pour un mec, ca demande plus d’efforts. mais c’est bien pour cela qu’il y a des articles sur la séduction. Pour que tout le monde obtienne les meilleurs résultats possibles en exploitant le maximum de ses capacités :)

    • Haricot dit :

      Bonsoir,

      la laideur féminine, n’est pas une entrave à la vie sexuelle florissante. C’est phrase s’avère capitale pour moi. Il est plus facile pour une femme d’avoir des partenaires qu’un homme, à physique équivalent.

      Bonne soirée,

      Haricot

    • Sylvain dit :

      Mais bon, ce n’est pas spécialement une découverte ça! Les femmes ont un accés au sexe plus facile, ce n’est pas une opinion, c’est une statistique :)

    • Mister.tgv dit :

      Salut.
      Oui. On m’a déjà envoyé chier pour un renseignement anodin (chemin, heure…) et un nombre Incalculable de fois.

      Même sans rien dire, j’arrive à entendre des choses sur moi. Genre la meuf que je croise avec ses copines.
      -Regardez moi cette dégaine, quelle horreur.

      Oui du vécu 100%.

      Un jour j’ai jeté un oeil sur une fille. Jolie mais pas bombe atomique, elle m’a grillé et incendié… c’était pas un regard de pervers, je tiens a dire.

      Vous savez, je dis pas tout.
      Mais c’est dur pour moi de draguer, recontrer des gens qui n’ont pas la même passion que moi (les Trains).
      Je meux avoir des points communs avec une fille, lui vouloir du bien, non, le physique primera.

      Les femmes préfère les beaux mecs qui les tapent, les trompent… que revoir leurs exigences.

    • Lenal'airderien dit :

      Mister tgv,

      Des gens qui sont mal luné qui t’envoies « chier » quand tu demandes un renseignement cela arrive , mais bon c’est pas à chaque fois , je dirai même que c’est rare…

      Si tu mets les ingrédients suivants dans ta démarche :

      -Bonjour avec un sourire
      -Pourriez-vous s’il vous plait m’aider….?

      Effet positif garantie…

      Tu t’y prends comment … ?

      Pour la question du physique nous avons compris que les beaux gosses tombaient de la « meuf » comme des mouches d’après vos écrits.

      Si j’ai bien compris votre argument , Vous n’êtes pas regardant sur le physique et êtes prêt à sortir avec des moches , c’est ce que je comprends…ALLELUIA!!!

    • Mister.tgv dit :

      J’essaye de rester neutre en m’adressant à une personne pour un renseignement anodin.
      Bon grace à mon merveilleux Galaxy S6, je n’ai plus à parler et risquer un vent.

      Je confirme que niveau physique, je ne suis pas difficile, mais j’ai quand même quelques critères.

    • Sylvain dit :

      Hello Mister TGV,

      Je sais que cela peut etre très difficile! Je t’invite à jeter un oeil à mon précedent article. Tu y trouveras des exercices pour t’aider à aller vers les inconnues. Essaye d’oublier la séduction et juste de t’ouvrir un petit peu aux autres.

      Il peut arriver de se faire bacher méchamment mais ce n’est pas forcement la majorité des cas. Tu verras qu’au fur et à mesure de petites expériences positives se produiront :)

    • Mister.tgv dit :

      Merci pour tes encouragements Sylvain !

  • Algerino dit :

    « Pour la question du physique nous avons compris que les beaux gosses tombaient de la « meuf » comme des mouches d’après vos écrits ».

    Ce n’est pas d’après nos écrits. C’est la réalité des choses. Penser le contraire c’est faire preuve d’une assez mauvaise foi. En même temps, quoi de plus normal que de vouloir de quelqu’un de beau ?

    Pourquoi le penser est une chose et le dire tout haut relève du scandale ?

    Quant à sortir avec des moches… ma foi, moi je ne regarde que le physique chez une nana et tu le sais très bien d’après nos précédents échanges !!!

    En somme, je suis comme 99% des gens. Tout va bien dans le meilleur des mondes :)

  • Florent dit :

    Salut,
    Tout d’abord merci beaucoup pour cet article qui m’a donné une petite claque pour le réveiller comme il le faut.
    J’étais un homme alpha puis étant dans une relation depuis bientôt 5 ans (et oui..) je suis devenu ce mec bêta qui est déprimant et un brin dépressif ! Je suis devenu ce Saez aux cheveux gras qui commencent à tomber et au ventre qui pousse par manque d’exercices physiques ! En fait je me suis oublié, j’ai refoulé ma nature pour devenir presque un monsieur tout le monde ! Cependant grâce à votre article je suis ce lionceau qui va travailler son mental et son corps pour redevenir ce qu’il était. Encore merci ! Alpha me voilà

    • Sylvain dit :

      Hello Florent,

      Parfait si mon article te donne envie d’agir et de retrouver celui que tu aimerais être. Petite nuance et c’est là qu’il faut faire preuve de discernement : malgré ses cheveux gras et le fait qu’il est gras comme une moine bonze, Saez est tout sauf un béta… ;)

  • Luc dit :

    Tout ceci est tres caricatural quand meme…
    Concernant le resto ce qui arrive souvent, c’est pas que le mec sait pas se decider, c’est que la nana fait la difficile et par apres si tu lui a pas demandé elle se plaint
    car elle aime pas la bouffe asiatique ou autre par exemple. et comme les femmes communiquent differamment de nous, indirectement, c’est pas toujours facile de se comprendre.

    Concernant le physique, il faut dire qu’avec les nouveaux trucs style tinder il y a plus que ca qui compte (la photo). je crois que dans la drague a l’ancienne (dans le reel) il n’y a pas que le physique oui

    Quant au boulot, vous pouvez pas etre male alpha car il y a deja une hierarchie (parfois tres imposante) quand vous arrivez

    prendre des risques, j’en ai pris beaucoup dans ma vie (professionnellement par exemple) et je le regrette car ca rapporte pas en general sauf peut-etre en drague ou on peut oser beaucoup de choses (en tout cas si on est jeune et pas moche)

    • petruc dit :

      Salut Luc,

      Alors c’est a toi de detecter leur signes d’intérêt et c’est a toi d inverser les roles du prinzing. Car les filles toujours se positionne dans cette mode. Peu importe l’intérêt qu’elle a pour toi, c est toujours a toi de faire le premier pas or tu peux le faire mais en meme lui faire comprendre ca subtilement. Théoriquement c’est facile mais en pratique c’est trop délicat. Pour cela il faut être un alpha, c’est très important. sur cet article tu as un peu les ingredient mais le résultat prend assez de temps et surtout de pratique, pratique, pratique dans tout les niveau rester active sur ses objectives perso et en meme temps analyse des situations au tac, au bar, en bus et dans la rue, ca doit comme un jeu et j’adore une phrase que j’ai appris dans le livre de John alexandre. Faut prendre toujours les femme pour le fun, le plaisir, jamais au sérieux. ce qui est plutôt sérieux ce sont tes objectives. tes rêves, toi et tes parents. Fait le meme constat de quelqu’un que tu connais et tu verra comment il profite et comment ca relève la réalité des choses.

    • Lenal'airderien dit :

      Je vais du principe qu’un homme ou une femme intéressé te le fait savoir…

      Toutes les techniques « Alpha » « beta » « gamma » est un plus si vous avez un interlocuteur(ce) intéressé(e)…

      Par contre elle ne changeront rien si vous avez en face de vous quelqu’un qui ne souhaite rien pour x raisons…

      La question qu’on peut se poser pourquoi se faire des noeuds dans le cerveau pour rien…Il faut passer à autre chose

      Quand on se pose un milliard de questions c’est que c’est mort .

    • Sylvain dit :

      Hello Luc,

      C’est sur que ce n’est pas toujours facile. Quelques pistes de réflexion.
      -Le screening : pour connaitre les gouts d’une fille et lui faire une proposition qui vous plaira à tous les 2, il faut beaucoup communiquer. Apprends à la connaitre et tu sauras éviter ce qu’elle n’aime pas. Quand tu la connais pas trop, bon tu prends le parti de lui faire découvrir ton monde, si ça ne lui plait pas, c’est peut etre que vous n’etes pas compatibles.

      -Pour le boulot, il existe des hiérarchies si tu restes dans le salariat oui. Après tu peux créer, avoir des projets diffèrents, essayer d’etre indépendant. Si tu veux etre le maitre à bord de la façon dont tu gagnes ta vie, il y a toujours une façon :)

    • Luc dit :

      @sylvain

      je suis d’accord avec toi mais dans certains secteurs tu n’a que le salariat en grande entreprise par dessus le marché pour diverses raison, Meme freelance c’est quasi impossible. Il faut quand meme avouer que ecole de commerce ou d’inge ca destine a bosser en grande entreprise
      se reconvertir c’est parfois possible mais il faut un marché porteur et passer un certain age je deconseille

      @
      l’attirance physique ca joue pour les femmes comme pour nous (je sais pas pourquoi on occulte ca) et meme genetique (sujet tres peu abordé). deployer son « game » si pas d’attirance a la base (ou fille pas dispo, pas interessée par des reoncontres) ca servira pas a grand chose

    • Sylvain dit :

      Alors perso, je suis diplomé d’école de commerce et je suis freelance…Je construis mon parcours petit à petit. l’important est de faire le premier pas. Après comme tu l’as compris, mon métier, c’est le web, alors c’est peut etre plus facile d’etre freelance, de mettre en place du télétravail etc… Mais je te conseille la lecture de la Semaine de 4 heures de Tim Ferriss, un must read pour les gens qui ont ce genre de questionnement ;)

      Je vais répéter une nouvelle fois ce que je pense et qui au final est assez en accord avec toi : le physique, ca te donne le droit d’ouvrir la bouche. C’est comme les éliminatoires avant la coupe du monde.

      Apres, attirance génétique? que veux tu dire?

  • marek dit :

    Tout ça est un vrai problème la phobie sociale j’en ai toujours eu..
    Un passé tumultueux..
    je suis en LTR depuis qqes mois, ma cop veut me présenter à ses parents..
    Mais je repousse, repousse la date de peur que ça se passe mal ..une attitude de looser sûrement..si vous aviez un conseil à me donner.

    • Seki dit :

      T’as déjà séduit leur fille c’est le principal !
      C’est pas un entretien d’embauche, soit toi même, intéresse toi à eux comme ils vont s’intéresser à toi.
      Reste poli, hésite pas à donner un coup de main (pour débarrasser la table par exemple..) etc..

    • marek dit :

      Merci Seki ta réponse me fait chaud au coeur, je manque un peu de confiance en moi.
      C’est pour ça que je stresse un peu.
      Je devais initialement voir les parents de ma LTR puis finalement ma LTR m’annonce que tte sa famille sera présente (je l’ai un peu mal pris qu’elle me le dise qu’au dernier moment).

    • Seki dit :

      Au moins c’est fait !
      Pour qu’elle te présente toute sa famille c’est que votre histoire est sérieuse pour elle et qu’elle te fait confiance :)
      C’est une bonne chose je trouve !

    • Sylvain dit :

      Hello Marek,

      Oui pour les repas de famille, sonde un peu mais je pense que le pire serait de rester dans son coin et de ne pas parler. Donc, ces gens vont vouloir savoir un peu plus qui tu es. Parle de toi. Ecoute leurs questions, reste ouvert et tout devrait bien se passer. Inutile de se mettre une pression monstre :)

  • PoLo29 dit :

    Une question, comment ne pas créer un décalage entre vouloir s’affirmer en tant qu’Alpha (donc essayer de le devenir) et le devenir sans essayer de l’être ?

    • Sylvain dit :

      Hello Polo,

      Je ne pense pas qu’etre alpha soit un bon objectif posé en tant que tel. Pose toi plutot des objectifs personnels et c’est en les suivant que tu deviendras alpha.

      On parle toujours des acteurs etc. Mais pense à Al Pacino. SOn but, ca devait etre de devenir un bon acteur et de travailler pour ça. Pas de devenir un alpha. La discussion autour de l’article le prouve. Etre un alpha en tant que tel, ca ne veut pas dire grand chose. Crée la vie qui te rend heureux sans penser à devenir alpha et c’est comme ça que tu finiras par le devenir :)

  • Haricot dit :

    Bonsoir,

    on reconnaît aisément la patte de Sylvain pour cet article, il est de très bonne facture.

    J’ai quelques interrogations à soumettre à la communauté.

    L’Alpha est suivi par le Beta, traditionnellement. Si, on fait le choix de ne pas suivre l’Alpha est on quoi (je n’aime pas ranger les individus dans des cases)? Pourquoi suivrait-on l’Alpha? On peut choisir de s’affranchir de la meute.

    Autre chose, je rejoins Luc dans son commentaire, les femmes se plaignent que les hommes ne prennent pas assez les choses en main et n’imposent pas leurs choix. L’expérience de couple et le fait de travailler dans un environnement féminin m’ont appris que ça amène à des conflits inutiles et chronophages qui prennent parfois des conséquences et une échelle inattendues.
    J’ai demandé à pas mal de femmes pourquoi voulaient-elles que l’homme s’affirme davantage dans le couple? Elles m’ont répondu à l’unisson, même si on a déjà fait notre choix, c’est pour que l’homme donne tout de même son avis et avoir la satisfaction d’être avec une personne qui tient tête.
    Pourquoi dépenser de l’énergie pour une fin déjà actée? Combien de fois on m’a demandé mon avis pour un resto ou la couleur d’une déco. Je donne mon avis avec un solide argumentaire et finalement, je me rends compte qu’il importe peu… Ou alors, si je l’impose c’est un conflit qui tourne très vite court pour ma part, à quoi bon essayer de réconcilier deux antagonismes? Je ne me prends pas la tête à savoir si je vais manger japonais ou indien ou encore pour la couleur d’une peinture, il y a des choses plus importantes que de telles broutilles…

    Autre chose, peut-on être Alpha et ne pas attirer les femmes? La question peut paraître naïve, mais, prenons l’exemple des moines ou des personnes ayant un mode de vie atypique. On peut prendre sa vie en main sans que cela ne corresponde à la norme sociale ambiante. S’affirmer est une prise de risque qui m’a ostracisée plus jeune. Prendre des risques n’est pas sans conséquences et je trouve que les femmes aiment les prises de risques uniquement si cela ne cela ne leurs porte pas préjudice. L’archétype de l’Alpha qui nous est systématiquement proposé correspond aux attentes sociétales (médias).

    Bonne soirée,

    Haricot

    • Sylvain dit :

      Salut Haricot,

      Comment vas tu? Merci pour le compliment ! ;)

      Pour répondre aux questions, je dirai :
      – Que les loups solitaires sont rares. S’affranchir de la meute? Je ne vois pas beaucoup de gens qui vivent en autarcie complète à l’écart de la civilisation. Donc sois tu es suivi, soit à un moment donné tu suis quelqu’un, soit les 2 alternativement en fonction des circonstances de ta vie.

      -C’est justement cette dynamique que les femmes recherchent. un mec qui leur tiennent tête et qui soit capable d’avoir une opinion. Quand c’est un détail, accepte son choix tout en lui signifiant ton désaccord. Par contre, choisis tes guerres, si c’est quelque chose d’important pour toi, ne céde pas! Et tu verras que la fille peut souvent faire des concessions.

      Elle attend d’être recadrée. je suis comme toi, je n’aime pas le conflit. j’ai souvent laisser pisser, jusqu’au moment ou je me suis rendu compte que c’etait une maniere de communiquer, une façon de montrer que tu n’étais pas qu’une guimauve. Ne sois pas toujours en désaccord avec elle mais quand ça compte, tiens lui tête!

      Etre alpha, c’est avant tout etre heureux. Alors peut on etre heureux durablement sans les femmes? Sans doute que oui mais il est dommage de faire ce chox là et de passer à coté ;) Apres on doit bien reconnaitre que les moines et les marginaux de tout poil suivent effectivement leur voie et que ca n’attire pas forcèment les femmes.

    • Haricot dit :

      Bonsoir Sylvain,

      tout va pour le mieux merci, le printemps est là et je vais me remettre à des routines en crossfit/calisthénic et toi tu prépares un futur article?

      Pour le premier point, je comprends, un équilibre selon les fluctuations que l’on mène ou l’on suit.

      Je suis d’accord concernant le second point, seulement tenir aux femmes sur des sujets à dormir debout ne me stimule pas du tout. Pire, j’ai l’impression qu’elles s’appesantissent sur des sujets futiles, lorsqu’on est en couple, plutôt que d’aller à l’essentiel.

      Je suis embarrassé quand tu dis qu’elle attend d’être recadrée, je ne suis ni son père, ni un éducateur. Non pas que je sois réfractaire au conflit, mais seulement pour des sujets en valant la peine. Le choix du restaurant est rédhibitoire surtout avoir la soupe à la grimace pendant le repas. J’ai l’impression de l’infantiliser si j’agis de la sorte.

      Pour ce dernier point, ça confirme ce que je pressentais depuis pas mal de temps, seul un certain type d’Alpha plaît aux femmes. Ce lui mis systématiquement par les médias.

      Bonne soirée,

      Haricot

    • Sylvain dit :

      Salut Haricot,

      On prépare toujours de nouveaux articles ;) Super pour le crossfit :)

      En couple, il y a souvent des disputes sur des futilités. Apprends à ne pas rentrer dans ce jeu là et à lui faire dire son vrai probleme. Souvent, le vrai souci n’est pas le sujet de la dispute mais quelque chose de plus conceptuel : qu’elle se sent pas écoutée, pas comprise, pas considérée…En bref, qu’elle veut etre rassurée… A toi de ne pas foncer bille en tête et de s’écharper sur des choses sans intérêt.

      Malheureusement, fréquenter une femme, c’est avoir un petit peu tous ces roles là à la fois. Les femmes sont indépendantes mais dés qu’elles sont en couple, remarque comme elles redeviennent des enfants qu’il faut engueuler…

    • Haricot dit :

      Salut Sylvain,

      Je n’avais pas remarqué que mon précédent post n’avait pas de sens, il manque des mots, je m’excuse pour tous ceux l’ayant lu…

      Le crossfit, c’est génial, avez-vous déjà fait un article traitant du sujet? Il existe des routines de 30 minutes uniquement au poids du corps permettant une remise en forme assez rapide.

      Je vois pour les embrouilles, j’ai tendance à être dans une bulle intellectuelle, j’évince et fais abstraction de tout ce qu’il y a autour de moi. J’ai du chemin à parcourir concernant la psychologie féminine.

      Ton dernier paragraphe me semble contradictoire avec ce que les femmes revendiquent mais, pour la prochaine, j’essaierai d’être plus directif.

      Bonne soirée,

      Haricot

    • Sylvain dit :

      Salut Haricot,

      effectivement, c’est super le crossfit. Nous avons un article dessus quelque part. Tu peux le retrouver avec le moteur de recherche. Bientot on va etre aussi en forme que Rich Froning ;)

      Pour le reste, reste concentré sur ce que font les femmes. Pas sur ce qu’elles disent :)

1 2

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)