Devenir adulte, ça veut dire quoi ?
(Et pourquoi c’est important pour séduire…)

Publié dans Inner game par
ArtDeSeduire.Com

devenir un homme e1422440131864 Devenir adulte, ça veut dire quoi ?<br/>(Et pourquoi cest important pour séduire...)

 « Mais arrête de faire le gamin ! », « Sois un homme, arrête de te plaindre… » Combien de fois on entend des reproches comme ceux-là quand on est un homme ?

Devenir un homme, c’est quand ? L’âge d’homme, c’est à quelle heure ? Quand j’étais gamin, il y a un tas de trucs sur lesquels mes parents et mes profs ne m’ont pas briefé, ce qui m’a conduit à un paquet d’erreurs dans la vie…

Je me pose un tas de questions en ce moment, et je voulais vous faire profiter de ma réflexion sur les responsabilités d’un homme.  J’ai recensé 5 leçons que j’aurais bien aimé apprendre plus jeune.

Je vieillis, j’ai plus de trente ans, j’ai un jeune frère et une sœur et suis désormais tonton d’une petite merveille depuis plus d’un an. Je réfléchis beaucoup à ce rôle d’aîné, de modèle, et parfois je me demande si le Sélim de 15 ans aurait pu prendre des leçons du Sélim de 30 ans.

Si on m’avait donné ces 5 leçons plus tôt, j’aurais peut-être évité quelques erreurs de parcours… Devenir adulte avant de devenir père, une nécessité ? On réfléchit, on vous livre quelques pistes pour plaire aux femmes et devenir qui vous êtes !

 Vous ne devez aucune explication à qui que ce soit

« On va le faire à ma manière ». « My way or the highway » chantait Limp Bizkit. Mais si seulement on m’avait prévenu, plus jeune, qu’être un homme libre et responsable, ce serait aussi compliqué

Si on m’avait dit « Garçon, tu traces ta route, tu fais ta vie ! » Tonton David avait bien essayé d’insuffler cet air de rebellion dans ma tête avec son « Chacun sa route, chacun son chemin », mais je me suis perdu pendant quelques années avec le troupeau.

À devoir expliquer pourquoi je n’aimais pas la finance. À devoir expliquer pourquoi je séchais les cours d’analyse financière le vendredi matin… L’explication, avec le recul, est simple : ça ne me plaisait pas, je n’en avais rien à faire. Je savais que ce n’était pas ma vie, que je rêvais derrière un bureau avec une plume et un cahier…

J’ai encore T.I. et Rihanna en tête qui résonnent : « Just live your life » !

Pas besoin d’expliquer ni de justifier vos cheveux roses, votre look gothique, pas besoin de la validation des autres pour vos rêves, vos espoirs, vos ambitions.

J’ai passé beaucoup trop de temps à prendre en compte ce que les autres pensaient de moi. Plus de 25 ans à essayer de plaire à tout le monde et à me fondre dans le moule. À rentrer dans le rang… pour quoi ? pour qui exactement ?

Et un jour, une ex m’a dit en me quittant : « Mais fais ta vie bordel, sois un homme ! » Les Américains appellent ça un wake-up call, un appel au réveil, à l’action. Sur le coup, c’est une gifle qui pique, mais qu’est-ce que l’effet est bénéfique !

Depuis, je vis pour faire ce que j’ai envie de faire. Mes journées sont arrangées autour de ces projets, autour de MES projets. Ma vie, planifiée autour de cet axe.

Dans cette vie-là, certains trouvent naturellement leur place parce qu’ils ont une influence positive sur moi et me font du bien, les autres, les rageux, les jaloux, les tristes sires, les trolls : poubelle.

Être un homme, ce n’est pas éviter les embûches, éviter ce qu’on n’aime pas, mais au contraire tout faire pour aller sur le chemin qui nous plaît ! C’est avoir le courage de demander ce qui nous plaît, c’est admettre qu’on peut se planter.

Mais un peu comme William Wallace (vivre libre ou mourir), aujourd’hui je ne peux que vous inciter à essayer, à vous lancer, à essayer encore et encore même si vous échouez plutôt que de regretter ce que vous n’aurez pas entrepris.

  • Abordez cette fille.
  • Faites ce tour du monde.
  • Rasez-vous le crâne
  • Faites-vous tatouer
  • Reprenez des cours de danse ou de piano

Décidez de votre vie, mettez le GPS là où vous voulez aller, ne laissez plus le volant à qui que ce soit !

 Demain se prépare aujourd’hui

En mettant un coup d’œil dans le rétroviseur, je me rends compte que j’ai perdu un temps fou à glander. Vraiment…

On dit souvent que notre futur a de fortes chances de ressembler à notre passé, il est donc de votre devoir dès aujourd’hui de modeler ce futur !

Quand on écoute les seniors, que nous disent-ils ? Qu’ils auraient voulu passer plus de temps avec leur famille. Qu’ils auraient dû manger plus sainement plus tôt. Qu’ils auraient dû faire plus de sport. Qu’ils auraient aimé écrire un bouquin.

N’attendez pas de souffrir pour vous reprendre en main. Soignez-vous. Aimez-vous. Bichonnez-vous. Lâchez les burgers à outrance. Arrêtez de vous enfiler shot sur shot en soirée si vous voulez être productif le lendemain.

Soyez cohérent avec vous-même : oubliez un instant la pression de vos potes au restaurant ou au bar, et menez votre vie comme bon vous semble ! Le succès se prépare, il n’est pas le fruit du hasard !

(Un peu comme quand vous voulez séduire une femme, tout n’est pas qu’une question de hasard, il y a parfois un peu de préparation !)

 Ne baissez pas les bras : persévérez, encore et toujours

C’est un des points qui me tient le plus à cœur dans cette liste, quand j’y réfléchis : je vois trop de jeunes qui baissent les bras après un revers de fortune.

Ils n’ont pas réussi à aborder cette fille correctement, ils n’ont pas réussi à intégrer l’école de leurs rêves, ils ont pris une porte au nez lors d’un entretien d’embauche : ça arrive… mais ce n’est pas une excuse pour abandonner !

« Jeune homme lève-toi bats-toi, l’avenir appartient, à celui qui s’impose et qui ne baisse pas les bras

Même si t’en as assez, plus tu dors sur toi-même, et plus il est difficile de te relever » auraient déclaré les philosophes Neg’Marrons.

Ayez le courage de tenter des choses, même si vous vous plantez. Ça ne marchera peut-être pas du premier coup. Mais vous en connaissez beaucoup, des gens qui ont atteint le succès dès la première tentative ?

[Prenez le temps de relire l’article Persévérance et séduction]

 Acceptez le fait de ne pas pouvoir tout contrôler

Les meilleurs, les modèles, les exemples vont souvent vous dire qu’ils n’attendent pas que ça tombe du ciel : ils créent leur propre chance.

Mais malgré tous les efforts qu’ils peuvent déployer, parfois, un grain de sable peut venir enrayer la machine. Pour un homme, il est très dur d’admettre qu’au fond, on ne maîtrise rien.

Demain en traversant la rue, je peux me faire exploser la main par une voiture et ne plus jamais pouvoir taper aussi vite au clavier. Ce serait tragique, surtout pour vous, je me remettrai à faire des vidéos sur Youtube !

Pour être plus sérieux : en vieillissant, on se dit souvent qu’on maîtrise de plus en plus, qu’on contrôle les choses. Mon cul… On ne contrôle pas son environnement. On ne contrôle pas les réactions des autres.

La seule chose que vous pouvez espérer contrôler (et encore), c’est votre réaction, c’est votre comportement. Vous êtes responsable de vos réactions aux événements, pas des événements en eux-mêmes.

C’est seulement en comprenant ce principe que vous pourrez changer : avant de changer les choses, il faut réussir à se changer soi-même, et c’est bel et bien la partie la plus dure…

Quand vous serez au fond du trou, quand vous subirez des « accidents de la vie », n’oubliez pas que vous êtes le seul à pouvoir réagir, que vous êtes le seul à pouvoir décider de remonter en selle.

Un rappel que j’utilise souvent : ne perdez pas votre temps à penser à ce que vous ne pouvez pas changer ! (typiquement, ce que j’utilise pour les complexes physiques)

 Apprendre à pardonner

Dans le parcours de l’élévation d’un homme, c’est probablement l’étape la plus compliquée quand on a été élevé comme moi dans l’idée d’une justice. « Œil pour œil… »

J’ai longtemps cru que le pardon était une faiblesse, réservée à ceux qui n’avaient pas les moyens de se faire justice (j’ai fait partie longtemps de la #TeamRageux avant de me calmer).

Si aujourd’hui je repère mieux les embrouilleurs et les arnaqueurs, c’est parce que par le passé, j’ai été bien exploité, arnaqué par un ou deux gars à qui j’en ai voulu pendant longtemps. Je passais du temps à préparer des plans pour me venger. Je dépensais une énergie folle pour quoi ? Pour essayer de leur faire payer ma crédulité… Un temps fou consacré non pas à mes projets, non pas à la paix, mais passé à vouloir faire du mal…

Pas vraiment brillant comme stratégie, je l’admets aujourd’hui. Puis je me suis rendu compte qu’en vieillissant, on repérait plus facilement les connards, ces gens qui souffrent, qui aimeraient bien être aimés, mais qui ne savent que manipuler et faire souffrir. J’ai pitié pour eux. J’ai presque envie de leur faire un câlin tellement leur vie est naze…

Les ennemis d’hier : pas de temps à leur consacrer. Mettez votre temps et votre énergie dans vos amis, vos alliés, votre famille pour une vie plus paisible, ce à quoi on aspire tous au fond.

Tout ce temps que j’ai perdu à échafauder des plans diaboliques pour me venger ne reviendra pas : c’est du temps gâché à jamais.

En termes d’état d’esprit, vous remarquerez que les gens en colère le restent souvent très longtemps, tant qu’ils se considèrent comme des victimes, ils subissent, ils n’ont pas encore compris qu’ils pouvaient diriger leur vie…

Gentlemen, à très bientôt !

Sélim, coach en séduction

banner parler aux femmes Devenir adulte, ça veut dire quoi ?<br/>(Et pourquoi cest important pour séduire...)
banner parler aux femmes Devenir adulte, ça veut dire quoi ?<br/>(Et pourquoi cest important pour séduire...)
Banner 50phrases Devenir adulte, ça veut dire quoi ?<br/>(Et pourquoi cest important pour séduire...)
Banner 50phrases Devenir adulte, ça veut dire quoi ?<br/>(Et pourquoi cest important pour séduire...)
Bann TechniqueAstucieuse v2 Devenir adulte, ça veut dire quoi ?<br/>(Et pourquoi cest important pour séduire...)
Bann TechniqueAstucieuse v2 Devenir adulte, ça veut dire quoi ?<br/>(Et pourquoi cest important pour séduire...)
99 COMMENTAIRES
  • powel dit :

    bien joué la référence a malcolm !

  • florian dit :

    Je pense qu’on met trop l’accent sur le fait d’être d’abord séduisant et non pas sur le fait d’être un homme avant tout.
    Je ne dis pas que la théorie de la séduction est biaisée, mais n’importe qui peut lire ces articles, de l’ado au quadra en passant par l’introverti, le timide, le divorcé, le complexé, le dragueur (déjà!)…

    Ce que je pense, c’est que malgré tout, le fait de lire ces articles nous forge dans notre imaginaire un idéal de nous, un idéal de notre propre archétype du séducteur complètement stéréotypé et qui de fait ne correspond pas à nous-m^rmr.
    Malheureusement les choses sont parfois prises au premier degré, et certains imaginent que pour être séduisant il faut être hyper social, beau gosse, riche, manipulateur, moins gros, charismatique…

    Bref ils se sont pas en soi en tant que séducteur mais dans l’idéalisation ce qu’il pourrait être et qui est donc faussé.
    Un introverti peut très bien séduire, un handicapé aussi, un mec de la classe ouvrière ou un autre efféminé le peut.

    Ce que je veux dire c’est que autant la théorie de la séduction est bonne, il faut avant tout faire un travail sur soi, et apprendre à s’accepter comme on est en cernant sa personnalité, ses forces et faiblesses, ses goûts, ses passions / centres d’intérêts et ses motivations dans la vie.
    C’est là qu’on devient adulte, c’est quand on se responsabilise et qu’on sorte de cet idéal du soi (« ah si j’étais riche ! », « ah si j’avais pas un si gros nez ! », « ah si j’avais pas peur des femmes ! »…) pour devenir soi.
    Et c’est là, qu’on devient réellement séduisant. Et c’est là que votre théorie de la séduction peut être utile. (si on l’adapte à sa propre personnalité).

    Dans mon cas, je suis un solitaire introverti trop exigeant envers moi-même et qui avait peur du contact social. Du coup je respecte mes besoins physiologique (besoin de calme, gérer la peur de la foule) et petit à petit je me suis imposé avec mon sourire, mon dévouement au travail (sans être trop con), mon autodérision et un look plus branché.
    Et en séduction, je suis joueur à ma manière. Pas question d’appliquer une quelconque méthode comme Mystery, j’applique MA méthode, ce qui me correspond le mieux (taquinerie, pas de recherche de validation, grain de folie…).

    Mais bon, chacun son style ;)

    • Sélim dit :

      Hello l’ami, j’ai sauté directement à la dernière ligne pour dire : OUI. Et heureusement.
      A chacun son style. Ca plaît à différent style de filles. Il suffit de relire l’Art de la Séduction de Robert Greene pour voir les différents profils de séducteurs !
      On est toujours à la recherche d’auteurs différents, avec des sensibilités différentes : il n’y a pas qu’une seule vérité !

  • anos dit :

    Très bel et bon article ;-) devrait être lu en premier par tous les nouveaux lecteurs d’ADS

  • Sam dit :

    Salut,

    Quand on a été une grosse « victime » au lycée (entre 2010 et 2013),quand la fille qui m’aimait était sur moi puis qui s’est mise a me rabaisser violemment avec d’autres garcons,quand on s’est fait agresser gratuitement (meme si j’ai obtenu reparation),comment ne pas pouvoir avancer sereinement sans avoir l’envie de se venger?J’ai bien un gros projet qui me tient a coeur mais bon ca me suffit pas a calmer ma haine et ma rancoeur,je reste souvent bloqué par ca.

    Merci.

    • Sélim dit :

      Hello Sam, mets-toi à un sport de combat, un art martial, tu apprendras à canaliser ta violence.
      Et pour de vrai : ne perds pas ton temps sur le passé, pense plutôt à préparer ton futur !

  • yannick dit :

    Oui, vous êtes surement tous des hommes, pardon des Hommes, mais quand je lis toujours les mêmes poncifs sur les gens « toxiques » (quelle belle société où des gens malheureux sont considérés ainsi, sublime!) et le Sélim que dit-il: »poubelle »,leur vie est naze!

    Et après tu parles de maturité?

    La compassion, l’empathie ne fait pas partie de ce monde gagnants;la pensée américaine dans toute sa splendeur.

    Deux choses:

    le « quand on veut, on peut » cette vision volontariste de la vie n’est pas vérité absolue.
    Le cerveau a peut-être d’immenses pouvoirs, mais déjà tous les cerveaux ne se ressemblent pas, ni les vies.

    Quelqu’un de dépressif (pas déprimé,dépressif) se voit tous les jours entendre ce genre psychologie de comptoir, le fameux « coup de pied au cul ».
    Il serait peut-être temps de se mettre à la page ou de voir un neurologue, un dépressif est malade.

    Je ne trouve pas ça évident de dire à un cancéreux, « mets-toi un coup de pied au cul, t’es quelqu’un de toxique! »

    C’était mon coup de gueule.

    Bien à vous. :)

    • Sélim dit :

      Un livre qui devrait te plaire, à chercher, je ne sais pas s’il est déjà traduit en français.
      SUr les pièges du développement personnel, et son pouvoir culpabilisant sur les autres. Surtout sur les malades.
      Une couverture noire et jaune, avec un smiley. (c’est le bordel dans ma bibliothèque, impossible de mettre la main dessus…)

  • Strife dit :

    Hello la team ADS !

    J’écris parceque je me sens plutôt perdu. J’ai essayé de séduire une fille il y a pas mal de temps ( 1 an ), et vu que j’ai foiré et que je m’en suis voulu, j’ai fais à partir de ce moment une OI plutôt hardcore ( j’ai complètement laissé de côté mes valeurs ). J’ai par la suite eu droit à des épreuves très violentes ( des problèmes d’argent et des problèmes familiaux ). Et depuis, même si je dépasse mes limites en faisant de nouvelles activités, en faisant du Ninjutsu et en devenant coach de sport improvisé dans ma cité universitaire par exemple, j’arrive vraiment plus à retrouver mon charisme et ma confiance en moi – même. Mes vibes sont super moyennes, avec les filles ça marche plus du tout. Je pense ne pas avoir de difficultés pour aborder, ça marche souvent bien au début, voir pendant un petit moment, mais j’arrive plus à être intéressant. Je suis devenu beaucoup moins drôle.
    Pour ce qui est des études, je sais pas du tout ce que je veux faire l’année prochaine. Je doute et j’ai maintenant du mal à me faire respecter.
    J’ai vraiment une très grosse envie de retrouver mon charisme et de redevenir maître de ma vie, mais je sais pas du tout quoi faire.
    Help !

    • Sylvain dit :

      Salut Strife,

      Tu es au bon endroit pour remonter la pente. Nous sommes là pour t’accompagner dans ton évolution. La clé est de rester occupé pour ne pas gamberger. Le sport, c’est très bien ! A toi d’aller plus loin, de développer ta vie sociale et de faire de nouvelles rencontres, de lire, d’apprendre de nouvelles choses. Sors de ta zone de confort. Explore. Je t’invite à parcourir le site et à utiliser notre moteur de recherche pour aller plus loin dans la maitrise des outils du séducteur. Fais des tests. Le chemin pour devenir plus séduisant est long et sinueux mais il en vaut la peine ;)

  • Dean dit :

    Bonjour,très intéressant l’article et merci pour les conseils,j’en ai vraiment besoin dans ma situation actuelle.J’apprécie beaucoup le témoignage venant d’un aîné comme vous.Je suis étudiant âgé de 22 ans, il y a 3 mois ma copine m’a larguer après que j’ai su qu’elle m’a tromper avec un autre,j’étais dans une depression totale (presque pire) et en ce moment je commence à voir le bout du tunnel :) .Je me suis fait un bilan dans tout les domaines de ma vie passée « En mettant un coup d’œil dans le
    rétroviseur, je me rends compte que
    j’ai perdu un temps fou à glander.
    Vraiment… » eh oui,j’étais dépassé,surtout dans ma vie de couple.Mais en ce moment,ayant lu et relu votre article,JE VEUX MOI AUSSI VIVRE MA PROPRE VIE ET TENIR LE VOLANT,ÉCRIRE MA PROPRE HISTOIRE,je vais essayer de pardonner mon ex copine et ne plus accorder la moindre énergie à vouloir me venger.Souhaiter moi bonne chance ! ;)
    Merci.

    • Sélim dit :

      On te souhaite bonne chance alors DEAN !
      All the best !

    • Sylvain dit :

      Hello Dean,

      Bravo pour cette prise de conscience! La plus belle revanche que tu puisses t’offrir, c’est effectivement d’oublier cette histoire et d’être heureux et bien dans ta peau dans la vie que tu te construis. Tu es au bon endroit pour remonter la pente. Développe ta vie sociale, lance toi dans les choses qui te plaisent et les résultats suivront. Bonne chance et à tres vite :)

  • KPO dit :

    Salut Selim,
    la première fois que je suis tombé sur ce site je me disais que le genre de personnes qui écrivent sur ce site n’ont rien a voir avec moi; que je ne fais pas parti de ce « monde », que ne n’avions pas les même ambitions.
    Mais peu à peu j’ai compris que finalement nous cherchions la même chose.

    Une phrase m’a fait tiqué car j’ai longtemps ressenti la même chose, j’essayai de justifier le fait d’avoir laisser tomber mon ancien métier dans l’informatique pour partir faire ce que je voulais c’est à dire de la musique et devenir prof de guitare.

    Oh combien j’ai tenté me justifier, je me sentait coupable… Pendant 27 ans! j’ai fait ce que l’on attendais de moi, travailler à l’école, faire des études scientifique avoir un « bon » travail. Résultat, je me suis retrouvé a faire un boulot que je détestait, qui en 4 années m’a mis au fond du gouffre.
    Voilà aujourd’hui ça fait 5 ans que j’ai mis tout ça a la poubelle. Le chemin est dur mais en relisant un journal perso vieux de 3 ans je me rends compte des progrés que j’ai accompli sur moi même.

    Certes, c’est pas encore gagné, je viens d’ailleurs de me prendre un bon rateau par une fille qui pourtant montrait de forts signes d’intêret.
    A 33 ans je ne suis pas encore un homme… Et oui il y a encore du chemin, ce petit rappel me fait prendre conscience que j’ai encore des progrés a faire. Mais je compte perseverer dans ma voix aussi dure soit-elle car c’est ça que j’aime!

    Je vais reprendre un nouveau journal et me faire une nouvelle cure de « moi » :p.

    Bravo à toi selim, et bonne continuation sur ton chemin.

    • Sylvain dit :

      Merci KPO ! Nous sommes contents d’avoir pu t’aider. En effet, il est toujours plus difficile de poursuivre ses rêves que de suivre le chemin ennuyeux que les autres ou le hasard ont tracé pour toi! C’est maintenant qu’il faut être fort et surtout assumer tes décisions :)

1 2 3

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)