Comment rester Confiant et Motivé malgré les râteaux ?

Publié dans Inner game par
ArtDeSeduire.Com

comment rester motive confiant rateau Comment rester Confiant et Motivé malgré les râteaux ?

Aujourd’hui on répond à la question d’un lecteur, Liltut : « Comment rester motivé malgré les échecs avec les femmes, comment gérer l’échec ? »

Ce n’est jamais une situation facile, de se manger un ou plusieurs râteaux, que l’on débute dans le game ou qu’on soit déjà un player confirmé…

Ça touche toujours notre égo, et on se demande comment gérer ce foirage en règle…

Echec mais pas mat, je vous révèle les pistes pour garder la tête haute après quelques échecs avec les femmes.

La patience. Voilà ce qui manque le plus souvent aux apprentis séducteurs que je rencontre lors des sessions de coaching en séduction. Ils veulent tous du remède miracle, de la formule magique pour séduire illico… Comme si c’était aussi simple…

Généralement, le besoin de recourir à un coaching en séduction vient du fait que vous n’arrivez pas à analyser ce qui pose problème. C’est le plus dur. Pour tout le monde. Prendre du recul par rapport à notre propre situation, c’est vraiment compliqué.

Et s’il y a bien une situation qui requiert patience et recul, c’est bien l’échec. Vous ne savez pas pourquoi, mais plusieurs filles vous ont rejeté…

Pour le débutant, c’est dur, mais compréhensible : c’est un nouveau domaine. Pour celui qui a déjà été en couple, qui a déjà séduit, l’échec est un peu plus dur à encaisser.

J’ai une bonne et une mauvaise nouvelle pour vous… on va commencer par la mauvaise !

Echecs à répétition : vous êtes responsable

Voilà les risques du développement personnel à l’excès : dans notre volonté de bien faire les choses, le développement personnel doit nous aider à améliorer notre vie, doit nous rendre maître de notre destin…

Pour le résumer grossièrement, ça donnerait « Quand on veut, on peut ! »… Donc si vous êtes convaincu que vous êtes le seul maître à bord, du jour de votre naissance jusqu’à celui de votre mort, vous ne pourrez vous en prendre qu’à vous-même, vous êtes responsable des râteaux que vous prenez…

Heureusement, pour vous tranquilliser un peu, la séduction est une danse qui se danse à deux au minimum… La fille est responsable, autant que vous.

N’oubliez pas aussi l’environnement et les parasites qui viennent perturber votre message de séduction : le bruit, ses amies jalouses, les AMOGS, la fatigue, l’alcool, etc… sans oublier le facteur chance !

L’échec à répétition est dur à avaler. Une scène marquante, dans Suits saison 2 si ma mémoire est bonne : Rachel veut rentrer à Harvard. Elle a un bon dossier. Mais bon ne suffit pas. Elle reste en dessous du niveau attendu.

La séduction, c’est un peu pareil… Ce n’est pas un examen comme le bac, qu’on peut réussir en ayant la moyenne. On est plus dans une situation de concours, où les meilleures universités recrutent les meilleurs éléments…

Vous l’aurez donc compris : l’échec auquel vous faites face n’est pas uniquement de votre faute, mais on va voir ensemble comment y remédier.

Etape 1 : le feedback constructif

Vos potes ne vous aident pas vraiment pour séduire en soirée ? Vous êtes seul et vous ne voyez pas ce qui cloche ? La solution la plus osée, la plus compliquée, mais celle qui vous en apprendra le plus consiste à demander aux filles qui vous ont éconduit de vous expliquer pourquoi.

Exemple 1 :

Vous l’avez draguée, elle vous a dit non, demandez-lui pourquoi (gentiment, avec le sourire, genre « OK, j’ai capté, je ne suis pas ton genre et ce n’est pas grave… c’est juste qu’en ce moment je les collectionne les râteaux et j’aimerais comprendre ce que je pourrais changer en moi… »)

Exemple 2 :

Après un premier et deuxième rendez-vous, elle vous explique que ça n’ira pas plus loin entre vous. Profitez de sa présence pour lui demander ce qui a pu la gêner, lui faire perdre l’intérêt qu’elle avait pour vous au début.

Veillez à la mettre à l’aise pour qu’elle puisse se livrer franchement, sans rien craindre de votre part. (« Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur. »)

Enchaîner les râteaux, ça peut arriver, ce n’est pas dramatique, mais n’en tirer aucune conclusion, c’est vraiment dommage. Vous n’osez pas lui demander ce qui vous a valu votre carton rouge pour ne pas paraître bête et vulnérable ?

Allons ! Vous n’avez déjà plus rien à perdre ! Osez, maintenant que la partie est perdue. Ce que vous ne voyez probablement pas : vous ne sortirez probablement pas avec elle, mais elle a peut-être des copines à qui vous pourriez correspondre…

Apprenez à penser à long terme !

Etape 2 : patience et longueur de temps…

  • Vous êtes lycéen dans une petite ville et vous ne pouvez pas vous griller en SPU ?
  • Vous êtes étudiant en prépa et vous sortez une fois tous les deux mois ?
  • Vous êtes en déplacement professionnel pendant un an en mission dans un trou perdu et pas une fille à l’horizon ?
  • Vous venez d’avoir un accident qui vous a laissé sur le carreau et vous allez devoir boire de la soupe à la paille pendant trois mois ?

Patientez, attendez votre heure… Vous n’êtes clairement pas dans un environnement favorable à la rencontre, pas propice à la séduction. Alors en attendant, vous allez pouvoir travailler d’autres points.

Vous allez pouvoir bosser plus en cours ou au boulot, vous allez pouvoir réfléchir à des projets perso, vous allez pouvoir vous investir à fond dans des tucs qui vous plaisent, pourquoi pas vous muscler, apprendre un instrument de musique, finir des classiques de la littérature russe, plier GTA V en une semaine.

La séduction n’est pas toute la vie. Si vous devez rester concentré pendant une période donnée sur un objectif, ne laissez pas l’amour des filles vous déconcentrer !

Anecdote : quand on parle de patience, je repense à Bruce Lee et 50 Cent…

Blessé au dos, Bruce Lee a dû passer plus de six mois au lit pour revenir dans le game. Il en a profité pour lire TOUT ce qu’il trouvait sur les arts martiaux, mettre au point la technique ultime et revenir plus chaud que jamais !

50 Cent, lui, révélait dans la 50ème Loi qu’après s’être fait troué par 9 balles, il avait des projets de grande envergure, se voyait déjà comme un big boss mais restait bloqué au niveau de sous-fifre… Frustrant, mais l’occasion de faire ses armes et tester sa détermination en attendant son heure…

La persévérance en séduction, ça paye aussi !

Trouver le point de bascule

Vous avez eu les feedbacks nécessaires, vous avez patienté et lu un maximum d’articles sur Artdeseduire, et vous comprenez qu’il y a du boulot. Si vous continuez d’agir comme vous avez toujours agi, vous obtiendrez les résultats que vous avez toujours obtenus.

Ça y est, vous êtes prêt à changer.

Mais personne ne vous demande de changer de manière radicale ! Personne ne vous demande de mentir ! Ce sont des petits changements qui vont faire la différence et vous transformer en gentleman séducteur ! Avez-vous pensé à :

On a tous des phases où on manque de confiance en soi, où on traverse une mauvaise passe

Confessions : cet été, un pote proche, un bon player a été victime d’une malédiction. A la suite d’une rupture difficile, il a perdu confiance en lui, et ça, les filles le sentent, ça sent le mec needy à 2 kilomètres…

Alors je lui ai administré le traitement de choc : Shock Value. (Rien à voir avec les albums de Timbaland). De la valeur, de la valeur, rien que de la valeur ! Explications…

Ne soyez plus l’étudiant, soyez Harvard

Dans votre tête, je veux du Prizing pur : vous êtes le prix ! On se bat pour vous. Vous décidez. Vous valez cher sur le marché du célibat ! Vous êtes l’homme recherché ! C’est cet état d’esprit, le Méta-Cadre en Quatre Volets que développe Swinggcat dans Real World Seduction !

C’est avec cet état d’esprit qu’il faut que vous sortiez ! Vous êtes le Prix, vous êtes le trophée, les filles se battent pour vous parce que vous leur apportez beaucoup !

Tout comme l’exemple tiré de Suits : ne soyez plus Rachel, soyez Harvard ! Qu’on se batte pour être admis dans votre cercle social !

Vous allez me dire que ça prend du temps, et vous aurez raison… Mais ce qui vaut la peine est difficile à atteindre, rien de facile ne se fait en une journée…

Pour mettre en place cette structure qui vous donnera de la Valeur aux yeux des filles, il faudra travailler. Et vous poser sans cesse cette question : « Quels sont mes points forts ? Comment je peux apporter de la valeur aux autres, en particulier aux filles ? »

Et vous, comment vous faites pour sortir la tête de l’eau quand vous enchaînez les contre-performances avec les filles ?

Sélim, maître en motivation

banner parler aux femmes Comment rester Confiant et Motivé malgré les râteaux ?
banner parler aux femmes Comment rester Confiant et Motivé malgré les râteaux ?
Banner 50phrases Comment rester Confiant et Motivé malgré les râteaux ?
Banner 50phrases Comment rester Confiant et Motivé malgré les râteaux ?
Bann TechniqueAstucieuse v2 Comment rester Confiant et Motivé malgré les râteaux ?
Bann TechniqueAstucieuse v2 Comment rester Confiant et Motivé malgré les râteaux ?
110 COMMENTAIRES
  • Adrix dit :

    Salut! Je suis un lycéen de 16 ans, j’ai tenté ma chance avec une fille que j’aimais mais c’était pas réciproque. Je l’avais rencontrée l’année dernière, elle était dans ma classe. Au début, je ne portais pas du tout mon attention sur elle, je la trouvais banale. J’ai sympathisé avec la plus part des personnes de ma classe au cours de l’année, puis, il se trouve qu’on s’est retrouvés dans le même « groupe » d’amis. J’ai commencé à porter mon attention sur elle lorsqu’un soir en pleine semaine de cours, alors qu’on ne se parlait pas par sms d’habitude, elle m’a envoyé un message disant: « j’arrive pas à dormir, je te dérange pas? ». On a parler au moins deux bonnes heureux cette nuit là. Ensuite on a commencé à discuter de plus en plus au lycée, on a fait pas mal de sorties ensemble avec d’autres amis. J’ai organisé une petite fête chez moi, tout le monde a dormis à la belle étoile et on a dormis en « position calin » ou en « cuillère » et là je me suis dit qu’elle serait pas restée dans les bras de n’importe qui. Bref, peu de temps après je l’invite au ciné, on regarde le film, ensuite on va manger et sur le parking où on attendait nos parents, j’ai pris mon courage à deux mains et je lui ai demandé si elle voulait qu’on sorte ensemble. Elle m’a regardé d’un air gênée et m’a dit: »c’est pas que tu me plais pas, t’es un garçon super mais… non ». Je n’ai aucune idée de pourquoi ça n’a pas marché on s’entendait très bien et on est toujours amis d’ailleurs. Pensez vous que c’est fichu et qu’il faut passer à autre chose?

    • Sélim dit :

      Hello Adrix,
      Tout est super dans cette histoire, sauf cette demande, très lycéenne en effet.
      Quand tu vieillis, tu ne demandes pas, tu ne tends pas le bâton pour te faire battre.
      Tu t’approches lentement d’elle pour l’embrasser, et elle choisit ou non de répondre favorablement à ces avances.
      Là, tu dévoiles ton jeu trop facilement, il n’y a plus aucun challenge si tu verbalises tout trop vite…
      A mon avis, ça sent le roussi cette histoire. Tu peux t’éloigner, et voir si elle se rapproche de toi.

    • Adrix dit :

      Ok, je vais essayer merci beaucoup. Mais m’éloigner cet à dire ne pas lui parler du tout ou simplement lui dire bonjour comme d’habitude et ne pas rester dans ce « groupe » d’amis?

  • Mika dit :

    Bonjour,
    Mon cas est à mon humble avis impossible a régler, en effet j’ai 40 ans, et n’ai jamais connu la vie de couple, que des râteaux depuis mon plus jeunes âge. J’ai essayé le coaching, les soirées entre amis, le speed dating, les sites de rencontres et j’en oublie surement.
    Mais un constat amer, je ne plait pas, jamais eu un rendez vous galant, jamais une femme n’a jeté de regard sur moi, jamais de réponses positives, et oui, 40 encore vierge, par moment j’ai l’impression que ce film est une interprétation de ma vie, à la différence que pour moi aucun happy end.

    • Lepine dit :

      pareil que toi 100% d’échec et 0% de réussite , si t’es moches, gros et que tu cumules les deux t’es foutu. La beauté intérieure mon cul c’est dans les films. Fais comme moi tu les ignores ça fait moins mal et tu gardes ton fric. Si t’es dans la norme tu t’y prends comme un manche mais t’as quand même une chance. Courage

    • Sylvain dit :

      Quand c’est comme ça, il faut savoir commencer par un objectif très petit pour retrouver (un peu confiance). Ex : aborder un ou une inconnue dans la journée sans arrière pensées de séduction. Si nécessaire, si vous vous sentez « moche et gros », travaillez sur d’autres points : faites du sport, améliorez votre physique, votre garde-robe. Ce n’est pas la garantie d’un résultat mais la première marche d’une amélioration personnelle !

      Courage!

1 2 3

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)