Comment être moins Collant : 4 conseils anti-dépendance !

Publié dans Inner game par Sélim

arretez dêtre collant550 Comment être moins Collant : 4 conseils anti dépendance !

« Il est trop collant », « il est trop relou », « il n’a pas d’ami, il n’a pas de vie ou quoi ? ». Voilà un peu ce que les filles me racontent quand elles parlent des mecs needy, qui en font des tonnes pour les voir, pour obtenir un RDV avec elles.

Une fille, ça s’approche avec délicatesse… Et aujourd’hui je vous révèle pourquoi elles n’aiment pas les mecs trop COLLANTS. Une vidéo à voir ABSOLUMENT si vous ne réussissez que rarement à revoir les filles qui vous plaisent !

banner parler aux femmes Comment être moins Collant : 4 conseils anti dépendance !
banner parler aux femmes Comment être moins Collant : 4 conseils anti dépendance !
Banner 50phrases Comment être moins Collant : 4 conseils anti dépendance !
Banner 50phrases Comment être moins Collant : 4 conseils anti dépendance !
Bann SexTalk 3 Comment être moins Collant : 4 conseils anti dépendance !
Bann SexTalk 3 Comment être moins Collant : 4 conseils anti dépendance !
Bann 16erreurs 1 Comment être moins Collant : 4 conseils anti dépendance !
Bann 16erreurs 1 Comment être moins Collant : 4 conseils anti dépendance !
Bann SMS1erRDV 1 Comment être moins Collant : 4 conseils anti dépendance !
Bann SMS1erRDV 1 Comment être moins Collant : 4 conseils anti dépendance !
Bann TechniqueAstucieuse v2 Comment être moins Collant : 4 conseils anti dépendance !
Bann TechniqueAstucieuse v2 Comment être moins Collant : 4 conseils anti dépendance !

Transcription

Vous en avez marre de vivre dans la frustration et de toujours attendre après les filles ? Vous avez l’impression que rien ne tourne jamais comme vous le voulez avec les filles et qu’elles jouent avec vous ? Vous êtes toujours en demande et pensez que seule une fille pourra vous sauver de votre vie ?

Bienvenue sur Artdeseduire TV, je suis Sélim, votre coach en séduction, et aujourd’hui je vais vous donner les clefs pour vous débarrasser de ce comportement de boulet trop collant avec les filles !

Qu’est-ce que ça veut dire être un boulet ? Etre un boulet, c’est commencer à flipper quand elle ne répond pas à votre texto dans les 15 secondes. Etre needy, c’est envoyer deux textos pour s’assurer que le premier est bien passé. Etre collant, c’est envoyer un message sur facebook pour demander si elle a bien reçu vos textos.

Etre collant, c’est avoir besoin d’être rassuré en permanence sur les intentions de l’autre.

Attention, il y a les dragueurs collants, et il y a aussi les mecs en couple qui sont des boulets. Le mec needy en couple a besoin de l’approbation de sa compagne en permanence, c’est sa bouffée d’air pur, c’est son oxygène, c’est son guide. Le mec collant en couple fait uniquement les choses pour plaire à sa copine, n’a pas de personnalité. Le mec needy peut aussi être jaloux et vouloir contrôler tout ce que fait sa copine, ses sorties, sa manière de s’habiller parce que c’est un abruti qui n’a pas confiance en lui. En n’ayant pas confiance en lui, il va accélérer sa chute : à force de répéter à sa copine « mais tu vas me quitter, je ne suis pas assez bien pour toi », à force de la saouler pour savoir où elle va et avec qui, il va vraiment finir par la précipiter dans les bras d’un autre.

Le mec collant en couple a besoin que sa copine lui rappelle en permanence qu’elle l’aime, qu’ils ont un avenir ensemble et qu’elle ne le quittera jamais. Le mec pot de colle, dès que sa copine part, il attend qu’elle revienne pour revivre. Ce n’est pas un comportement amoureux ADULTE, là…

Il suffit que sa copine soit en réunion ou oublie son téléphone, ou que pour une raison ou une autre ne puisse pas répondre à un texto dans l’heure pour qu’il se mette à flipper et à agir comme un débile (salve de textos, messages à répétition sur le répondeur…)

Vous le comprenez, le mec collant en couple n’est pas un modèle d’équilibre mental.

De son côté, Le célibataire needy est un mec qui a besoin d’attention quelle que soit la situation. Avant d’être invité à une soirée, il va vous saouler pour être sûr d’être bien invité. Une fois invité, il va vous gonfler avec des questions de gamins de 12 ans du genre « y’aura qui ? Tu me laisses pas seul, hein ? » Le mec needy n’a pas vraiment confiance en lui et va pomper l’énergie des autres.

Ce vrai boulet est souvent dans la parano : « tu crois qu’elle ne me répond pas parce qu’elle a trouvé un autre mec ? Non mais de toute façon, personne ne m’aime, je suis sûr que je fais peur aux filles. Je lui ai envoyé trop tôt ce texto. Trop tard ? J’en ai trop envoyé ? »

Le mec needy passe son temps à se plaindre des autres, et à aggraver toutes les situations, à tout surinterpréter.

ALORS COMMENT ON ARRETE D’ETRE TROP COLLANT ? comment on se comporte comme un mec viril et non pas un gamin, avec une attitude puérile déplorable ?

NEED, en anglais, c’est avoir besoin… Là, être needy, être un boulet, être trop collant, c’est un peu plus ETRE DANS LE BESOIN, ne pas se suffire à soi-même. Et c’est de là que part la solution. Arrêter d’être needy est une question de confiance en soi. Le mec trop collant, par exemple, est incapable de passer du temps tout seul, il a toujours besoin des autres autour de lui parce qu’il ne se supporte pas…

Les autres vous apprécieront si vous arrêtez d’en faire trop, d’en faire des caisses. Typiquement, arrêtez de trouver GENIAL tout ce que la fille que vous voulez fait. Arrêtez de valider tout ce qu’elle dit, même quand c’est nul. Arrêtez de vouloir être toujours avec elle, comme un pot de colle.

Ce n’est pas en vous comportant comme un valet, comme un gentil toutou qui obéit que vous allez recevoir son affection, son amitié ou son amour. Il n’y a rien de pire qu’un mec needy qui veut à tout prix calquer ses goûts sur ceux de la femme qu’il convoite. C’est faible comme attitude : le caméléon n’est pas attirant, elles ne retiendront qu’un message : ce type est prêt à tout pour plaire, il n’a AUCUNE PERSONNALITE.

De la même manière, le mec trop collant a tendance à TOUT LACHER, à CHAMBOULER son emploi du temps pour enfin voir la fille qu’il désire. SURTOUT PAS ! très mauvaise idée ! Encore une fois, ça renvoie un message négatif à la fille : il est en mousse, je le modèle comme je veux, au fond je le vois quand je veux, il est à ma disposition. C’est Pas le meilleur des moyens pour démarrer une relation. Donc NON, parfois vous n’êtes pas dispo parce que vous avez vos impératifs, vos RDV, vos deadlines. Rencontrer un mec intéressant, ça se mérite… Plus vous développerez votre vie et un lifestyle inétressant, moins vous aurez besoin des autres… Et dans le même temps, plus vous travaillerez sur vous et votre lifestyle, plus les autres vous apprécieront !

Entre deux rendez-vous, si elle ne vous rappelle pas ? Pas la peine de lui envoyer des textos du genre « Déjà trois jours depuis notre merveilleux RDV », ou pire, des « Tu me manques… un peu… envie de te revoir… » C’est trop pour un premier RDV, ça fait vraiment needy PASSIF. Soyez actif, et proposez-lui un RDV intéressant ! Une activité ! Musée, promenade, concert, dégustation d’un nouveau cocktail de votre création ! Moins vous serez collant avec cette fille, plus ce sera elle qui reviendra si elle est intéressée…

Enfin, le dernier truc à éviter pour être moins collant, c’est de mettre la charrue avant les bœufs. Typiquement, l’exemple caricatural, c’est le fait de parler du prénom de vos enfants au premier RDV, c’est le fait de lui proposer des vacances ensemble alors que vous la connaissez à peine.

En gros, ce que je veux vous dire, c’est qu’à chaque fois que vous AVEZ le BESOIN, que vous ressentez l’urgence d’envoyer un texto NEEDY à une fille pour lui dire que vous la kiffez, qu’elle vous manque, que vous adoreriez la revoir, demandez-vous ce que ferait un mec qui a confiance en lui. Demandez-vous si ça ne renvoie PAS  une image de mec TROP COLLANT. La réponse, vous la connaissez : le mec qui a confiance en lui proposerait un RDV intéressant, pour la faire rentrer dans SON MONDE à lui…

Encore faut-il avoir fait ce travail de définition de votre monde avant… Etre moins collant, c’est aussi se débarrasser du besoin de validation permanent des autres…

Sélim

banner parler aux femmes Comment être moins Collant : 4 conseils anti dépendance !
banner parler aux femmes Comment être moins Collant : 4 conseils anti dépendance !
Banner 50phrases Comment être moins Collant : 4 conseils anti dépendance !
Banner 50phrases Comment être moins Collant : 4 conseils anti dépendance !
Bann SexTalk 3 Comment être moins Collant : 4 conseils anti dépendance !
Bann SexTalk 3 Comment être moins Collant : 4 conseils anti dépendance !
Bann 16erreurs 1 Comment être moins Collant : 4 conseils anti dépendance !
Bann 16erreurs 1 Comment être moins Collant : 4 conseils anti dépendance !
Bann SMS1erRDV 1 Comment être moins Collant : 4 conseils anti dépendance !
Bann SMS1erRDV 1 Comment être moins Collant : 4 conseils anti dépendance !
Bann TechniqueAstucieuse v2 Comment être moins Collant : 4 conseils anti dépendance !
Bann TechniqueAstucieuse v2 Comment être moins Collant : 4 conseils anti dépendance !
46 COMMENTAIRES
  • Alana dit :

    Communauté Bonjour,

    Je ne peux qu’approuver cet article.

    Et je viens de mettre un terme à ma relation naissante pour cette raison, donc ça tombe vraiment à pic.

    Je vais vous avouer que je plains quand même ces hommes needy, qui n’ont pas confiance en eux. C’est un vrai problème de fond, on voudrait les aider à se sentir mieux (car souvent, ces mecs là ont des qualités rares et que les femmes recherchent !) mais ils se grillent tous seuls. Rapidement et maladroitement.

    Un homme needy se repère très vite…et il nous met une pression de fou sans même se rendre compte. Pour une femme, la fuite sera effectivement la seule solution parce qu’en théorie, personne n’aime faire du mal aux autres et à terme, la blessure est inévitable quand un homme est trop collant : on va le fuir, le remballer, bref tous les prétextes sont bons pour recouvrer un temps soit peu sa liberté.

    Ce n’est pas parce qu’on ne répond pas à une flopée de messages (aussi peu inintéressants les uns que les autres, rappelons-le, « T’as fait quoi aujourd’hui ? » en période de séduction, on peut trouver mieux comme conversation…) ne signifie rien. On peut être occupée, on peut avoir des impératifs, des loisirs. Mais souvent,le mec collant va se monter tout un film.

    Pourquoi les femmes le fuient-il ? Eh bien simplement parce qu’on se sent harcelées. J’ai pour ma part à mon actif des hommes qui même après trois ans de rupture de liens, continuent d’être collants, de s’imaginer des choses et c’est invivable. Juste parce que on a eu un jour le malheur de donner son numéro à quelqu’un qui ne sait pas se gérer ni gérer ses émotions. Ils sont étouffants.

    Carence affective ? Parents ou système scolaire trop castrateurs ? Je serai curieuse de connaître les causes de ces attitudes…

    • Hosuaby dit :

      Bonjour, Alana. Quelles sont de telles qualités rares que les femmes recherchent et que les hommes needy possèdent ?

    • Alana dit :

      Bonjour Hosuaby,

      Les qualités dont je parle sont à mon sens :

      – La capacité d’écoute,
      – La gentillesse,
      – L’empathie,
      – La disponibilité.
      – Le respect.

      Voilà pour ce qui me vient à l’esprit. Ca peut sembler logique pour tout le monde vu d’ici, mais je te garantis qu’en dépit de ce qu’on peut croire, peu de personnes ont vraiment ces qualités. Avec le temps, l’apprentissage du Game et à force de rencontrer des hommes qui pour la plupart PENSENT tout connaitre de la séduction, j’en viens à repérer les erreurs que font certains, les domaines où ils se plantent complètement.

      L’avantage, chez les Needy, c’estqu’ils sont TROP naturels et que leur manque de calibration et d’équilibre se ressent inexorablement. Certains prennent même les filles qu’ils rencontrent pour leur psy, leur pote et oublient que séduire est un jeu et non pas une banale sortie entre bons camarades.

      De l’autre côté, certains dits « Players » se concentrent tellement sur la finalité de leur interaction avec une femme (la mettre dans leur lit) qu’ils se plantent aussi en inhibant ces traits de caractère…
      En tout cas, ceux que j’ai connu, c’était ça. Un « non » quand il s’agit de coucher, et Monsieur faisait le museau pour la soirée.
      Et c’est pas mieux non plus !

      Bref, on en revient toujours au même point finalement : le travail sur soi, encore et toujours ;)

    • Chuck_du77 dit :

      Je suis d’accord avec vous. Un mec collant au bout d’un moment ca soule. Pour ce qui est des causes je pense que vous avez raison la carence affective peut jouer. Ensuite je pense également que dans notre pays beaucoup de choses dans notre éducation sont à revoir : le fait de dire à un enfant qu’un homme ne doit pas pleurer, le système scolaire qui ne laisse pas de place aux particularités de chacun, les dessins animés dans lesquels on montre un homme pas du tout alfa. Après je pense que c’est aussi lié à l’histoire de chacun. Un mec collant qui s’est soigné avec le temps.

    • Sélim dit :

      Hello Alana !
      Carence affective souvent, en effet.
      On cherche tous l’amour, on cherche tous à être validé, à être aimé.
      Certains comprennent plus vite que d’autres que l’oxygène est nécessaire pour la longévité d’une relation. D’autres ne le comprennent que trop tard, ou jamais…

    • AL dit :

      Je peux te poser une question indiscrète, Alana ?

      Tes parents formaient quel type de couple ?

    • Alana dit :

      Hey salut Al ! :)

      Pour répondre à ta question, mes parents ont formé un couple catastrophique. Je leur ai récemment demandé pourquoi ils étaient restés ensemble 20 ans alors que je les ai vu s’engueuler pendant toute mon enfance et toute mon adolescence.
      Réponse : « On a pas voulu se séparer parce que tes frères et toi étiez là ».

      La vérité, c’est que ma mère n’a jamais aimé mon père (elle me l’a dit). Ils n’avaient rien en commun, ne partageaient rien. On partait pas en vacances, on faisait aucune activité de famille. On se faisait royalement chier le dimanche, à tel point que lorsque j’ai rencontré la famille de mon premier grand amour, j’ai jamais pu être aussi proches d’eux comme ils espéraient puisque chez nous, c’était chacun pour sa gueule et on pouvait tous crever la bouche ouverte, c’était pas grave.
      Les dernières années du couple de mes parents étaient tellement merdiques, que ça a donné des clans à la maison : certains prenaient parti pour le père, certains pour la mère.
      Un déséquilibre conséquent et c’était du grand n’importe quoi.
      Ils ne se parlaient quasiment plus pendant environ 5 ans et c’était moi qui faisais les commissions de conversation l’un pour l’autre.

      Certains enfants sont traumatisés par le divorce de leurs parents mais dans mon cas, je peux te le dire : j’étais tellement contente de retrouver enfin une ambiance normale que j’ai organisé une fête pour l’occasion.

      C’est peut-être ce qui explique pourquoi j’arrive jamais à me poser, finalement !

      Tu es étudiant en psy, non ? (ou bien j’ai mal compris)… Peut-être auras-tu une explication sur le sujet ?

  • Kévin_Esp dit :

    Bonjour la team

    Super article, je rajouterais qu’un comportement tel qu’il est décrit dans l’article amène le player en situation de One-Itis… Afin d’éviter ce genre de désagréments, je conseillerais, d’une part de toujours s’octroyer un à deux jours dans la semaine pour faire une activité qui vous tiens à cœur qu’en déplaise à la demoiselle, et d’autre part de parler avec d’autres filles même pour une relation amicale.
    Plus notre emploi du temps est bien rempli, moins on cogite ; le plus grand ennemi de l’homme c’est l’homme lui même !

    Merci encore pour cet article-rappel de lutte contre le needisme

    • Sélim dit :

      La lutte contre le needisme, pour certains, est permanente.
      Bill Gates disait qu’IBM était toujours à 6 mois de la faillite;
      Je vais dire que même un mec confiant est toujours à 3 râteaux du needisme !
      S’occuper l’esprit, ça aide toujours !
      Merci kévin_Esp !

    • thierry dit :

      c est vrai qu il faut se suffire à sois meme,et j avais cet énorme défaut,il y a quelques années..je l ai corrigé en grande partie,mais le problème est toujours un peu le meme,on à l impression qu on est toujours à coté des intentions de la demoiselle, ou que finalement blanc c est noir et ainsi de suite.

  • Sevola dit :

    Bonjour,

    Tout d’abord je me permets de rajouter que cet article est tout aussi valable pour les femmes !

    Le problème que j’ai vu chez beaucoup de gens, c’est qu’ils ne voyaient que ce que le couple/le-la partenaire pourrait leur apporter, et pas ce que EUX pouvaient donner. La première question à se poser est, à mon avis, non pas « qu’est ce que je veux chez mon/ma partenaire » mais plutôt « qu’est ce que j’ai à offrir ? Pourquoi quelqu’un déciderait-il de s’engager/coucher avec moi ? » Tant que t’as pas la réponse à cette question, je ne vois pas comment tu peux séduire…

    J’ai l’impression qu’ensuite, on attire beaucoup plus facilement des personnes qui nous correspondent et avec qui on peut faire quelque chose.

    Un grand maître m’a dit un jour (non en fait c’était l’épicier du coin (c’est pas une blague)), après m’avoir demandé si j’étais amoureuse (je devais avoir 16 ans), que « aimer c’est donner, et que pour aimer il faut avoir, alors construis toi toi-même ». Au début j’avais pas trop compris et je trouvais que j’étais très bien, mais après quelques années et le double de claques je m’en suis souvenue et ça m’a beaucoup aidée à construire des relations saines et heureuses. Je n’aime pas beaucoup les grandes vérités, mais je trouve celle-ci vraiment très sage et en discutant autour de moi, j’ai remarqué que beaucoup de gens ne raisonnaient pas du tout comme ça, donc ça peut valoir la peine de la partager =)

    Sur ce, je vous souhaite à tous et à toutes une bonne journée, et une belle continuation !

    Sevola

    • Sélim dit :

      Me voilà scotché. Merci beaucoup pour ce témoignage d’une grande maturité.
      « aimer c’est donner, et que pour aimer il faut avoir, alors construis toi toi-même » : c’est bon, on peut fermer Artdeseduire, tu as tout dit.
      Merci beaucoup Sevola !

    • thierry dit :

      oui c est une trés belle phrase..mais si on donne tout et que la personne en face n a pas de réciprocité… ce sont des efforts dans le vide tout simplement…

    • Kheldar dit :

      Se demander ce qu’on peut offrir aux gens, avant de choisir ce qu’on recherche chez les autres.
      (Ça me fait penser à la citation de J.F.K. « Ne vous demandez pas ce que votre pays peut faire pour vous, mais plutôt ce que vous pouvez faire pour votre pays ».)

      Je n’avais jamais vraiment abordé le problème sous cet angle. Je fais déjà assez le difficile, il faut bien que je commence par savoir pourquoi. « Parce que je le mérite. Je mérite une fille bien parce que je suis un mec bien » répondis-je, quand on me posa cette question. Qu’est-ce qu’une fille bien, pour commencer ? Et un mec bien, c’est quoi au juste ? Est-ce que je mérite vraiment d’être aussi exigeant ? D’avoir une fille aussi géniale à mes côtés ? Je ne vois pas pourquoi je n’y aurait pas droit. Mais je ne vois pas non plus pourquoi j’y aurait droit. Je vais me pencher un peu là dessus.

      Se connaître soi-même, pour savoir ce que l’on doit rechercher, et ce que l’on doit/peut apporter en échange.

    • Thierry dit :

      On a tous une vision un peu différente, de l engagement,mais dans le cas d une vraie histoire,il est vrai ,que le question que peut se poser la personne en face serait « pourquoi irais je avec cette personne? » et justement il faut lui proposer un parcours de vie,un horizon , des reves aussi; beaucoup de choses,mais il faut quand meme on se pose la question aussi,un retour on va dire;ne pas tout offrir,quoique.;finalement non..il ne faut rien attendre.. c est plus sincére.

    • Sylvain dit :

      Hello,

      La clé est déjà d’être heureux avec soi même ! A partir de là , les autres ne peuvent que vous apporter dans votre vie. Sinon, vous pouvez choisir de ne pas les laisser en faire partie. Après, une fois en couple, il est normal d’avoir des attentes comme celle de trouver une fille qui corresponde à ton univers et le rendra encore plus agréable :)

    • Sylvain dit :

      Hello,

      Connais toi toi meme c’est la clé de tout! L’art de la guerre de sun tsu : « Qui connaît l’autre et se connaît lui-même, peut livrer cent batailles sans jamais être en péril » :)

  • Blabla dit :

    Coucou tous le monde!

    Effectivement, je me retrouve un peu dans le côté needy « en soirée » (sans le côté chiant lors de la soirée). Mais en faisant des efforts^lors des dites soireés (et l’aide de l’alcool ^^ ») je me suis rendu compte que les gens ne mordaient pas et tenté d’inclure les inconnus en général (si sa peut servir aux gens dans ce cas là). Après j’avoue que je préfère toujours m’entendre avec deux ou trois personnes en soirées, sa me rassure d’avoir une « assurance » et la preuve social qu’ils apportent.

    Pour l’anecdote, je me rappellerais toujours d’une après midi avec des ami(e)s, ou la « bombe » du groupe (pas si jolie que ça à mes yeux, mais « adulé » par tous) est venu me parler sans raison au bout d’un moment alors que je l’ai pas callé de l’après midi (de base à faire sa belle, sa m’énervé ^^). Pourtant je suis loin d’être beau, mais mon snobisme a du l’intriguer.

    Sinon, vous parlez beaucoup du fait de ne pas être needy a juste titre. Mais au delà du côté manque de confiance en soi, je pense que l’un des problème c’est qu’on ne comprend pas vraiment comment sa se passe de l’autre côté du téléphone. Je me rappel d’un article rédigé par une de vos rédactrice qui abordé le sujet, mais c’était plus une narration qu’une explication. Pourriez vous faire un/des articles(s) qui iraient dans ce sens?
    Car vous parlez beaucoup du jeux de notre équipe, et peu du jeux de l’équipe adverse ^^

    Merci pour tous en tout cas! :)

    • Sélim dit :

      Hello Blabla !
      Comprendre ce qui se passe dans la team en face, qui joue au même grand jeu global avec nous, et pas contre nous, c’est compliqué :) Il y a certaines ressemblances, des schémas qui se répètent, mais rien ne vaut l’expérience, et les conversations avec les filles !

      Tae care l’ami !

  • retribution dit :

    je viens d’apprendre la définition du mot needisme mais c’est surtout que la définition que vous nous en faite ça défini plus le fait d’étre amoureux ..il y a un moment ou un autre dans la relation on va commencer à étre pot de colle si on tient à la fille surtout si vous vivez avec cette personne . après avoir lu le témoignage d’alana et ton article ça remet plus ou moins en cause tous ce que je pensai de la notion de couple . du coup je dois apprendre à gerer mes émotions pour éviter d’étouffer ma future et batir le couple avec des bases plus saine .

    • Thierry dit :

      en fait surtout

      -continuer d etre sociable,ne pas tout lacher pour la personne(erreur récurrente)
      -essayer d établir de bonnes relations avec les amis de la personns(si c est possible bien sur)
      -arreter d etre paranoiaque dés qu elle parle avec un ou d autres garçons, c est la sociabilité ,c est comme ça;et de son coté il faut parler avec d autres filles,parler n engage à rien

      -si l histoire doit finir..elle se finira ,quoiqu on fasse;supplier ,ou etre dans le besoin rejoins la fameuse phrase « fuis moi je te suis,suis moi je te fuis »

    • thierry dit :

      et aussi ne pas etre en demande constante, etre amoureux c est trés beau,mais on est pas à la recherche d une drogue,dont on ne pourrait plus se passer,c est le compliqué à gerer,mais il faut le faire.

    • Sélim dit :

      Hello Retribution !
      Non, être amoureux n’est pas être collant, n’est pas être jaloux.
      Ca, c’est des définitions de psychopathes instables, pas encore mûrs, qui n’ont pas confiance en eux. La vie n’est pas une comédie romantique, on n’est pas obligé de vivre les feux de l’amour en permanence !
      Le couple, c’est des compromis au quotidien…

  • Hosuaby dit :

    Mais qui n’était pas un « mec collant »?! Je pense qu’on a tous passé par cette case avec une fille qui nous plaît au moins une fois dans la vie. Pour ma part, j’ai effrayé la fille que j’aimais vraiment et voulais séduire et raté ma chance d’être avec elle. Si je n’était pas aussi needy il y a 3 ans… ma vie serait peut être différente.
    Contre needisme, le remède c’est lifestyle. Quand tu vis ta passion et suis tes objectifs tu va bien réfléchir entre consacrer une heure de ton temps à une fille que tu viens de rencontrer ou au projet qui te passionne.
    Pour ma part, je me suis bien occupé de ma carrière. Cela ma permit d’avoir un travail qui me plaît vraiment et un bon revenu. J’ai plus d’envie de perdre mon temps pour harceler la fille qui ne montre pas de signes d’intérêt.

  • Mathieu dit :

    Bonsoir,
    Dis-moi, Sélim, est-ce que tu voudrais bien m’accorder une minute pour répondre à une question existentielle (hors-sujets)?
    Au fil des articles et des vidéos que tu as réalisés, j’ai eu l’occasion de réapprendre le genre humain tel que je le concevais. Dis autrement: as-tu vraiment vécu les exemples que tu utilises (surtout les Mauvais à vrai dire), ou bien est-ce que tu disposes d’une imagination diabolique pour ce genre de choses? (On m’a proposé d’attraper Alzheimer alors je veux préciser ce genre de détails avant de refuser..)
    Merci d’avance pour ta réponse

    • Sélim dit :

      Hello Mathieu !
      J’ai malheureusement vécu tous les râteaux que je raconte, toutes les sales histoires que je partage.
      Il peut nous arriver d’emprunter des histoires à des potes, mais on ne partage que des histoires vraies. Le mensonge ne sert à rien : il n’est pas réaliste, il ne fait progresser personne.
      Bon dimanche, l’ami !

  • Kheldar dit :

    Je ne suis ni needy, ni collant.

    Au moins ça c’est fait :)

  • Kolokolko dit :

    Yo la team ADS!
    J’ai un petit problème et c’est à vous que je peux en parler!
    Alors voilà ça fait 1 an et demi que je suis avec ma copine et depuis la rentrée on se voit que le week-end (changement d’établissement)..
    Étant de nature assez jalouse, ça empoisonne ma vie et mon couple..
    Je suis toujours en mode stress car je sais pas ce qu’elle fait la bas, avec qui elle est, si elle se rapproche de quelqu’un.. J’ai toujours peur qu’elle me mente, pourtant elle me rassure quand même mais je la crois pas..
    J’essaye de lui faire confiance mais c’est chaud!
    Elle doit faire une soirée avec son école et ça me fait grave chier, je lui ai pété un câble dessus car j’ai pas envie qu’elle me trompe ou quoi la bas.
    Ça me pourrie la vie mon comportement et ça me bouffe, auriez vous des conseils a me donner pour que je puisse changer ça svp? Merci à vous!

    • Sylvain dit :

      Hello Kolokolko,

      Effectivement, la jalousie est souvent dur à vivre. Dis toi que ce n’est pas vraiment pas la chose à faire et que cela ne doit pas être agréable pour elle. Une astuce pour chasser la jalousie : il faut comprendre qu’à priori ce ne sont pas les plus jaloux qui sont les moins cocus…Donc la jalousie n’a aucune influence sur le fait d’être trompé ou pas. En d’autres termes, si elle doit te tromper elle le fera que tu sois jaloux ou pas. Puis a quoi bon faire une crise? De toute façon, tu n’es pas avec elle sur place, donc si tu es trop pénible, tout ce que tu vas gagner c’est qu’elle va commencer à mentir. Courage!!

    • Kolokolko dit :

      Merci pour ta réponse ça me remonte le moral et ça me fait comprendre la chose!
      Celendant j’ai une autre question: je lui ai dis que je ne voulais pas de contact avec un certain gars, mais ça ne l’empêche pas d’aller vers lui, de lui parler etc.. Je dois en conclure quoi? Qu’elle s’en tape de ce que j’lui dis? Que j’ai des attentes trop strictes et que je devrais être plus cool?

    • Kheldar dit :

      Hello,

      Explique lui déjà pourquoi tu n’aimes pas ce gars là. C’est en fonction de sa réponse à elle, de sa réaction, et de la raison pour laquelle tu n’aimes pas ce type.
      Si par exemple, ce type a la fâcheuse tendance à piquer les copines des autres (et en particuliers les tiennes), et que ta copine actuelle s’en balance complètement, qu’elle continue à la voir et à parler avec lui, alors là tu auras du soucis à te faire.
      Personnellement, dans un cas comme celui-là, je ne laisse pas beaucoup de choix à la fille, je lui balance un ultimatum : ou elle arrête de faire copain-copain avec lui, ou alors tu mets un terme à ta relation avec elle.

      Bon ce n’est qu’un exemple. On ne sait pas pourquoi tu n’aimes pas ce type. À toi de définir ce que tu es prêt à accepter ou pas :)

    • Sylvain dit :

      Hello Kolokolko,

      Là c’est un peu délicat. Moi à la base je n’aurai rien dit et j’aurai fait jouer la jalousie, c’est à dire que j’aurai mis en avant les filles qui gravitent autour de moi pour mettre un coup de pression. Et là j’aurai observé sa réaction.

      Mais là, tu as dit clairement que tu ne voulais pas qu’elle ait trop de contact avec ce mec. Si elle n’en fait pas cas, je serai toi, je sévirai. En gros comme dit Kheldar une rupture. Meme pas d’ultimatum, juste  » tu te payes ma tête, merci au revoir, ce n’est pas ce que j’attends d’une relation de couple. » Après si tu veux quand meme rester avec malgré ça, développer la jalousie de son coté est une bonne piste :)

  • el caribou dit :

    Tiens, ceinture BwYw ? ^^ Très jolie !

    Bonne vidéo revenant sur les basiques en tout cas :)

  • Tuni dit :

    Salut,
    Comment se rattraper si on a été trop collant au début?
    Merci…

    • Sylvain dit :

      Hello Tuni,

      Je dirai tout simplement en prenant de la distance. Ne sois pas needy. Mais qu’est ce que tu entends par trop collant au début? Qu’est ce que tu as fait exactement?

    • Tuni dit :

      Salut, Sylvain!
      Bèh c’est simple! J’ai un peu montré que j’étais trop needy, j’ai beaucoup trop parlé de moi alors qu’elle n’avait pas encore posé les quetions.Je l’appelais un peu trop…Bref tu comprends.
      Finalement elle est distante et ne montre plus d’intérêt…
      Merci…

  • abdel dit :

    salut a tous.
    j ai un sérieux soucis. je me reconnais dans ces différents types de personnages si dessus. j ai perdu confiance en ma copine depuis qu on est plus dans la même ville et xa me pourrit la vie. je suis la a vouloir tout sacoir de xe qu elle fait de ou elle est. hier on s est gueulé parce qu elle a fait quelques minutes sans me repondre. j arrive plus a la croire meme ce qu elle dit je vérifie je pose tellement de questions. elle m a dit clairement que je l emmerde et que je l enerve. depuis hier nuit plus de message alors qu on se disait minimum bonjour chaque matin. je sais pas est ce qu il faut arrêter ou bien corriger. je suis perdu

    • Sylvain dit :

      Hello Abdel,

      Essaye de prendre du recul et de te poser les bonnes questions. Est ce que tu as de vraies bonnes raisons de te poser des questions sur elle ou est ce que c’est de la parano? Si vraiment tu penses qu’elle te trompe ou que tu ne peux pas avoir confiance, tu la quittes. Si c’est de la parano, a toi de travailler sur toi et sur ton inner game. Rappelle toi que tu es le prix et que c’est elle qui devrait avoir peur de te perdre. A toi de faire le point la dessus et quand tu seras au clair, on discutera d’une stratégie ;) Tiens moi au courant

  • Serge dit :

    Salut,
    Comment et jusqu’à quand faut-il « prendre la distance »?
    Merci

    • Sylvain dit :

      Salut Serge,

      Tout dépend de la relation que tu as avec la fille? Quel est le probleme exactement? la réponse évidente c’est de ne plus la contacter jusqu’a ce qu’elle le fasse. Apres si tu donnes plus de précisions, j’aurai sans doute d’autres conseils :)

  • Lisa dit :

    @Sélim @Selova : je plussoie et dirai même plus « Aimes – toi toi même et prends ta vie en main (car perso ne ne le fera à ta place ;)) ». Après l enfance puis l adolescence jouent un rôle primordial. .

  • Henrix dit :

    En clair pour plaire à une femme sur la durée il faut en avoir rien à faire d’elle.
    Plus tu vas être gentil, attentionné, un peu « collant », plus elle va fuir. C’est bien connu tout ça! Du coup avec moi c’est soit tout soit rien! Quand je donne tout j’en fais des tonnes j’en fais trop et je finis par devenir un needy de base donc je fais fuir la femme. Quand je donne rien que je fais le mec absent qui s’en fout, comme par magie la femme va être amoureuse.

    En clair, celles que je n’aime pas veulent de moi mais celles que j’aime ne me veulent pas. Je suis donc condamné à rester célibataire ou à me mettre avec quelqu’un dont je me fiche! C’est là toute la tristesse de la chose…

    • Lisa dit :

      Voir la vie en noir ou blanc n’a jamais réussi à personne dans la vie…

      J’dis ça j’dis rien….

    • Thierry dit :

      oui mais ça ne régle pas le probléme de tout voir en gris…ça ne fait que le déplacer.. c est tout

    • Thierry dit :

      Je connais trés bien..et encore c est pire,perso il n y a meme pas de filles qui veulent de moi et qui ne me plaisent pas…alors tu voix Henrix..tu n es pas encore en enfer..

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)