Les 7 pires idées reçues que les femmes ont sur les hommes

Publié dans Inner game par Sélim

Clichés hommes femmes Les 7 pires idées reçues que les femmes ont sur les hommes

Les stéréotypes, les clichés sur les hommes et les femmes : ils nous font souvent rire, dans les spectacles comiques, mais à force, ils contribuent aussi à l’enfermement des uns et des autres dans certains rôles.

Au final, en discutant avec tout le monde, ces clichés font souvent plus de mal que de bien, surtout chez les plus jeunes, qui pensent qu’il faut absolument se conformer à ces clichés.

Des hommes mariés, des mecs en couple, des dragueurs et des filles m’ont aidé à préparer la liste des 7 stéréotypes les plus répandus sur les hommes… dont vous n’êtes pourtant pas forcé de tenir compte !

Ces clichés nous renvoient toujours à cette question qu’on se pose tous : qu’est-ce que c’est, être un homme ?

On a bien des idées comportementales, on a bien quelques idées sur ce que veulent les femmes chez un homme, mais est-ce qu’on a le droit de « dévier » de la norme ? Est-ce qu’on est un homme quand on s’écarte trop de ces idées préconçues ? Est-ce que Billy Elliott a un comportement masculin quand il refuse de boxer et préfère aller danser ?

Les femmes, et nous aussi, nous devrions arrêter de colporter ces 7 clichés sur les hommes !

 Cliché 1 : les hommes sont tous sales

hommes sont sales Les 7 pires idées reçues que les femmes ont sur les hommes

Messieurs, je dois vous avouer que je suis le premier à laisser s’empiler les bouquins dans ma chambre, sur la table ou les fringues sur une chaise. Après une rupture, si je décide de ne pas sortir du week-end, il peut arriver que je garde le même Tshirt pendant deux jours, la flemme, à quoi bon…

Mais vous ne trouverez pas la moindre poubelle qui déborde, pas le moindre mouton sous le lit ni la moindre trace dans la douche ou dans les toilettes : je suis intolérant sur la propreté (et heureusement, mon coloc aussi.)

Nous aimons bien que tout brille, l’appart, et nous aussi ! Le meilleur compliment quand une fille visite votre demeure : « On dirait un musée », « Vous avez fait venir la femme de ménage juste avant, non ? »

Verdict : le cliché de l’ado qui ne se lave pas, qui reste dans sa crasse est rarement vrai, mais il devrait l’être encore moins chez le gentleman que vous êtes !

 Stéréotype 2 : les hommes n’écoutent jamais

hommes ecoutent pas Les 7 pires idées reçues que les femmes ont sur les hommes

Je l’ai vu de mes yeux, et entendu dans la bouche des filles : visiblement, nous les hommes, nous aurions un grand problème d’écoute.

Nous ne retiendrons pas ce que les femmes nous disent : « Mais si chéri, je te l’ai dit la semaine dernière… », nous n’accorderions pas assez d’attention à ce qu’elles veulent partager avec nous.

L’écoute au sein d’un couple ou pendant la phase de séduction est primordiale : c’est aussi à ça qu’une femme juge l’implication d’un homme dans son (futur) couple. Si elle sent que vous ne l’écoutez pas, si elle sent que vous la négligez, ça ne va pas marcher…

En quoi est-ce un stéréotype ? Je ne compte plus le nombre de copines qui chantent les louanges de leur mec prévenant, attentionné, qui se souvient de tout ce qu’elles disent. La capacité d’écoute des hommes en progression ?

Verdict : ce cliché ne tient pas complètement la route non plus. La plupart des hommes se soucient vraiment de ce que ressentent et disent les femmes qui les entourent. Fini le cliché de l’homme des cavernes…

 Stéréotype 3 : les hommes et la mode, c’est comme l’eau et l’huile

hommes et la mode Les 7 pires idées reçues que les femmes ont sur les hommes

À grands coups de baggy et de sweat à capuche (coupable ! j’avoue…), nous avons fait croire aux femmes pendant des années que les hommes ne savaient pas s’habiller et n’entravaient que dalle à la mode, à la fashion, aux grands couturiers.

Or, depuis les années 1980, le marché du luxe et du prêt-à-porter pour hommes s’est développé à vitesse grand V et de plus en plus de créateurs se consacrent à l’art de bien habiller l’homme.

Résultat : de plus en plus de magazines sur la mode masculine, de plus en plus de blogs mode homme, comme ceux de nos amis BonneGueule et BeWhatYouWear.

Verdict : « les mecs ne savent pas s’habiller », ça ne tient plus la route. Les hommes qui ne veulent pas faire d’effort se rendent coupables en connaissance de cause, ils pourraient très bien s’habiller s’ils le voulaient…

Ne soyez pas ce mec qui se néglige sous prétexte qu’un homme, ça ne doit pas être aussi soigné qu’une femme…

 Cliché 4 : les hommes ne laissent pas parler leur cœur

emotions hommes Les 7 pires idées reçues que les femmes ont sur les hommes

Alors comme ça, les hommes cacheraient leurs émotions ? Les hommes refuseraient d’écouter leur cœur et réprimeraient leurs sentiments ?

« Boys don’t cry », c’est du passé ! Aujourd’hui plus que jamais, l’écoute de soi, la connaissance de soi et de ses émotions permettent aux hommes de s’épanouir davantage, seul ou en couple.

Se taire, ça n’a jamais été une bonne solution, et masquer ou réprimer des émotions n’a jamais conduit à des relations constructives. Les nouveaux hommes le savent et l’acceptent… même s’ils se cachent parfois pour pleurer (mais en même temps, Titanic c’est vraiment triste, OK ? ne me jugez pas ! )

Verdict : les hommes qui n’écoutent pas leurs émotions et ne se laissent diriger que par leur raison et leurs devoirs, ça existent encore ailleurs que dans les films ?

 Stéréotype 5 : les hommes ne savent pas communiquer

hommes communiquent pas 2 Les 7 pires idées reçues que les femmes ont sur les hommesCe cliché sur les hommes est presque la suite logique du cliché précédent. Le mythe de l’homme de Cro-Magnon a la vie dure…

S’exprimer quand ça va mal, partager ses joies et ses peines, l’homme moderne sait faire tout cela ! Bon, pour défendre ceux qui parmi vous ne communiquent pas toujours bien, il arrive que le soir, en rentrant fatigué du travail, on puisse manquer un peu d’énergie pour raconter sa journée et partager le positif avec sa chérie…

Côté célibataires, on peut parfois leur reprocher de mal formuler leurs envies avec les femmes, on peut  reprocher à certains hommes leur côté trop direct, alors que d’autres n’arrivent pas à sexualiser assez et restent indéfiniment bloqués dans la Friend Zone !

Au final, si vous éprouvez des difficultés à communiquer, je ne peux que vous conseiller de régler les problèmes les uns après les autres. Ne les laissez pas s’accumuler. Ne devenez pas cette cocotte-minute qui va finir par exploser !

Verdict : les hommes savent communiquer… et peuvent apprendre à mieux communiquer. La communication, comme son nom l’indique, implique au moins deux partenaires.

Loin de moi l’idée d’innocenter les hommes, mais certaines études prouvent que les femmes ont besoin de communiquer PLUS que les hommes, elles ont un stock de mots plus importants à utiliser au quotidien.

Il faut surtout apprendre et accepter les différences entre les sexes pour une communication plus harmonieuse. Les hommes ne communiquent pas PLUS MAL que les femmes, ils communiquent simplement de manière différente.

À ce sujet, si vous souhaitez maîtriser toutes les techniques pour communiquer efficacement avec les femmes et avoir une conversation qui ne s’arrête jamais, découvrez immédiatement la formation Conversations Captivantes !

 Cliché 6 : tous les hommes aiment le sport

hommes mauvais en sport Les 7 pires idées reçues que les femmes ont sur les hommes

J’ai rencontré des hommes très séduisants mais pas du tout sportifs. Cultivés, intelligents, mais pas du genre à se mettre devant un PSG-OM avec des bières.

Je connais des amis prêts à rater un quart de finale de Coupe du Monde pour aller boire un verre avec une fille ou bosser sur un projet.

Le cliché trop répandu du mec fan de sport qui passe le week-end le cul dans le canapé devant Canal+, BeIn et FranceTV a fait long feu.

Vous pouvez être un homme sans aimer les ambiances radio bière foot, rassurez-vous !

Verdict : les échecs, les fléchettes, et le poker, ça peut compenser, mais être fan de sport n’est pas nécessairement dans le kit du gentleman à la naissance !

 Cliché 7 : les hommes ne pensent qu’au sexe  

hommes sexe Les 7 pires idées reçues que les femmes ont sur les hommes

Parmi les phrases que j’ai le plus entendues dans la bouche des femmes, « Vous les mecs, vous ne pensez qu’au cul. »

Faux, faux et archi-faux. On pense aussi au visage, aux seins, aux jambes…

Et plus sérieusement ? On pense aussi énormément à notre travail, à nos loisirs, et à la relation de qualité et de confiance qu’on a envie d’avoir avec une fille qui ne sera pas juste un coup d’un soir mais une vraie partenaire.

Certes, le sexe compte dans la qualité d’une relation, mais sans tout le reste, le sexe demeurerait bien triste.

Verdict : non, mesdames, nous ne pensons pas qu’au sexe. Messieurs, à vous de leur prouver !

 Conclusion : tous ces clichés sur les hommes sonnent faux…

conclusion Les 7 pires idées reçues que les femmes ont sur les hommes

Pour conclure cet article, j’aimerais souligner un point important : tous les hommes ne sont pas les mêmes. Votre meilleur ami, votre frère, votre père sont différents de vous et, malgré l’estime que vous leur portez, vous n’arrivez pas à leur ressembler ? Ce n’est pas grave !

La virilité s’incarne en tellement de choses, d’attitudes, de gestes, d’intérêts et de passion que vous n’êtes pas obligé de vous conformer à tous les stéréotypes qu’on vous balance en permanence.

On a notre part de responsabilité, on utilise souvent les images de James Bond, de Jay Z, de Brad Pitt : on les aime bien, ils sont motivants, mais ce qui compte pour votre développement personnel, c’est la progression, pas la perfection !

Soyez l’homme que vous avez envie d’être ! Et si vous en avez marre du rugby ou du foot, vous pouvez vous mettre à la danse ou à la couture avec notre bénédiction !

Et vous, quel cliché vous énerve le plus ? Quel est le truc « pas très masculin » que vous faites et dont vous avez un peu honte ?

Sélim, coach viril (sauf devant Titanic)

banner parler aux femmes Les 7 pires idées reçues que les femmes ont sur les hommes
banner parler aux femmes Les 7 pires idées reçues que les femmes ont sur les hommes
Banner 50phrases Les 7 pires idées reçues que les femmes ont sur les hommes
Banner 50phrases Les 7 pires idées reçues que les femmes ont sur les hommes
Bann SexTalk 3 Les 7 pires idées reçues que les femmes ont sur les hommes
Bann SexTalk 3 Les 7 pires idées reçues que les femmes ont sur les hommes
Bann 16erreurs 1 Les 7 pires idées reçues que les femmes ont sur les hommes
Bann 16erreurs 1 Les 7 pires idées reçues que les femmes ont sur les hommes
Bann SMS1erRDV 1 Les 7 pires idées reçues que les femmes ont sur les hommes
Bann SMS1erRDV 1 Les 7 pires idées reçues que les femmes ont sur les hommes
Bann TechniqueAstucieuse v2 Les 7 pires idées reçues que les femmes ont sur les hommes
Bann TechniqueAstucieuse v2 Les 7 pires idées reçues que les femmes ont sur les hommes
30 COMMENTAIRES
  • Monsieur N'Honore Pas Madame dit :

    JE SUIS UN DRAGUEUR ET J’AI TOUJOURS UN PLAN CUL SOUS LE COUDE.
    J’ai beau affirmer le contraire, les filles me croient pas. Du coup impossible d’avoir une copine. Le pire, cc’est qu’elles sont souvent méchantes en plus… genre je suis le salopard ennemi N°1

  • La poupée qui dit non dit :

    Yesss Sélim se met aux gifs !

  • Stratocasseur dit :

    Et au passage, voilà un sujet facile à aborder en soirée. Juste à la seconde qui suit le moment où un de tes potes sort (pour la 6ème fois) « Comme ma b*te ! » de manière inopinée dans la conversation.

    Sélim, tu te les procure où/comment, tous ces GIFs ? (mention spéciale à la numéro 5, que j’ai dû voir 50 fois au bas mot)

    Sinon, dans les « trucs » peu masculins chez moi, c’est le temps que je passe à me sécher et me brosser (dééééélicatement) les cheveux, vu qu’ils sont longs. Le truc comique s’est avéré lorsque pour la première fois, un gars m’avait bousculé et a eu le réflexe de dire « pardon madem… » avant de voir mon visage, et ma barbe. Point positif: Les filles sont toutes folles de ma crinière.

  • Paulo-Chon dit :

    Le 6, ça fait des années que je regarde plus la télé, et surtout pas pour du foot ou du rugby une bière à la main^^

    Team Yoga (sans honte, c’est cool le yoga)

    • Sélim dit :

      Complètement d’accord avec toi pour le yoga.
      Pas que je pratique, non, mais que je vois les résultats que ça donne.
      Bluffant !

  • workouter dit :

    Bonjour la team ads!
    J’ai un problème je suis trop beau ! Je m’explique, on me le dit souvent mais ça ne me sert à rien. Je crois que c’est plus un handicap qu’autre chose car à chaque fois que je suis presque sur le point de sortir avec une jolie demoiseselle, j’échoue! Peut être qu’elle ne me font pas confiance alors qu’elle pourrait le faire! Je leur fais peur.
    Donc je suis perdu…
    Ps: Je suis au lycée, j’ai 15 ans et je ne suis pas du tout orgueilleux

  • Nighter dit :

    J’adore les fringues de marques, je ne joue pas aux jeux vidéos et je ne fume pas, c’est mon petit pêché… J’ai une penderie plus remplie que chacune de mes copines. Jean, polo manche courte/longue, cravate, costume… La dessus je suis pire qu’une fille.

  • Gentle Guy dit :

    Personnellement, je pense franchement que les hommes ne pensent qu’au sexe.
    Le sexe reste la finalité sous-jacente de tous nos comportements.

    – « Pourquoi prenons-nous soin de nous ? » – Pour mettre les filles en confiance et optimiser nos chances de coucher avec elles !
    – « Pourquoi faisons-nous attention à notre apparence vestimentaire ? » – Pour être plus attirant et multiplier nos chances de coucher avec elles !
    -« Pourquoi écoutons-nous les filles ? » – Pour mieux les comprendre dans le but d’optimiser nos opportunités de les b@i$€r !
    -« Pourquoi savons-nous communiquer et laissons-nous parler notre coeur ? » – Pour influencer les filles de passer la nuit dans notre lit !

    Finalement, pour les hommes, tout est lié au sexe. Je pense donc que le cliché 7 n’est pas faux.

    • masterrahl dit :

      Mouais : « « Pourquoi prenons-nous soin de nous ? » – Pour mettre les filles en confiance et optimiser nos chances de coucher avec elles ! »
      –> Si t’as un minimum d’amour propre aussi.

      De plus on peut retourner ton argument pour les filles aussi: Oui les filles sont un facteur prédominant mais pas le seul, et qui dis fille ne dis pas QUE sexe.

    • Detroit Diesel dit :

      Si tu ne pense que « Séduction », forcément… Enfin je dirais que tu ne pense qu’au résultat et ce peu importe la fille en face.

      « Pourquoi prenons-nous soins de nous ? » : Pour se sentir bien dans nos baskets ? Pour avoir une bonne image de nous même et ne pas se regarder chaque matin avec une tignasse, du bide et une peau crado ?

      « Pourquoi faisons-nous attention à notre apparence vestimentaire ? » Toujours pour se sentir bien dans sa peau. C’est pour moi, pas pour les autres que je m’habille bien. J’ai mon style que j’adore, qui n’attirera de toute façon pas tout le monde et c’est tant mieux. Je ne m’habille pas bien ou mieux dans le but de choper. Si on me trouve plus attirant parce que je m’habile bien, c’est cool ! La première personne que je veux séduire dans ma vie, c’est moi !

      « Pourquoi écoutons-nous les filles ? » Non, toujours pas dans le but unique de baiser, baiser et encore baiser. J’aime avoir le point de vue d’une femme, sur des tas de choses. J’aime savoir ce qu’elles pensent d’un sujet que j’ai l’habitude de ne voir qu’avec un avis masculin. J’aime avoir un point de vue féminin, ça change de mes potes qui, eux, ne parlent que de cul et ne cherchent que ça. L’échange, apprendre de l’autre, etc…

      « Pourquoi savons-nous communiquer et laissons-nous parler notre coeur ? » Non, non et encore non. Je n’ai pas une bite à la place du cerveau, je ne pense pas qu’a baiser. Quand je parle de quelque chose que j’aime, qui me tiens à coeur, ça se voit, j’ai les joues rouge, les yeux qui brillent, J’y met tellement de conviction… Ce n’est pas dans le but de baiser encore une fois, juste de m’exprimer sur un sujet qui me tient à coeur.

      J’ai beau parler avec tout un tas de filles, ce n’est pas toujours dans l’optique de baiser.
      J’ai déjà refusé de coucher avec des filles que j’ai séduis malgré moi, je n’essaye pas de coucher avec tout le monde mais j’ai des critères qui sont importants pour moi. Si la fille en face ne m’intéresse pas sexuellement mais uniquement spirituellement, peu importe que elle de son coté me trouve beau, cool, attirant et à envie de coucher avec moi, je lui dirais non.

  • Jason dit :

    BURT REYNOLDS !

  • Gram dit :

    Bonsoir,
    merci pour cet article – une petite précision : il me semble que le Billy Elliot évoqué ne prenne qu’un seul ‘t’ à la fin !
    Cordialement

  • GP dit :

    Bonsoir,

    Personnellement j’ai deux questions à propos de cet article. D’abord, est-ce grave à notre époque d’avoir une conception un peu « génération X » du masculin, je veux dire sans le côté métrosexuel ? Je ne suis pas du tout misogyne ou homme des cavernes, mais j’avoue avoir du mal malgré mon jeune âge et donc la génération à laquelle j’appartiens avec la tendance dominante de l’Homme qui utilise beaucoup de cosmétiques, de crèmes pour la peau, …, sans être particulièrement pour ma part négligé.

    Autre question en rapport avec le cliché n°6 : si bien sûr il faut éviter de parler de supportérisme quand on drague (le fameux triptyque Politique, Religion, Sport), est-ce qu’on peut parler de sa pratique du sport ? Ca peut paraître bizarre comme question, mais mon truc à moi c’est le cyclisme, et je me rends compte que c’est perçu, comparé à d’autres choses comme le jogging, comme pas très sexy, et plus hardcore qu’autre chose quand je parle des distances que je peux faire. J’ai parfois l’impression que, sans être un grand pratiquant, c’est souvent vu par certaines comme un peu « freak », pour faire référence à ton article d’il y a quelque temps.

    Bonne soirée et désolé pour le pavé.

    • Johnny dit :

      Salut GP,

      Les clichés et encore les clichés… Je suis entouré personnellement de cyclistes, mais ce sport fait l’objet de préjugés qui détériorent l’image de cette pratique. Surtout que les compétiteurs et passionnés passent beaucoup de temps à bricoler et bichonner leurs vélos, ils peuvent rouler plusieurs heures par jour, ils s’enferment dans le garage le dimanche pour nettoyer leur vélo, ils roulent le dimanche matin de bonheur, ils vont jusqu’à s’épiler tout ou partie du corps (jambes etc…) et consommer des produits spéciaux. La tenue de compétiteur peut ne pas plaire à tout le monde non plus. Donc malgré les performances que tu a réalisé, dans le cadre de la séduction, à mon avis il vaut mieux que tu t’identifies par rapport à tous ces points là si tu présentes cette discipline dans une discussion (en dehors des conversations que tu peux entretenir avec d’autres cyclistes).

      Le VTT renvoie, à priori, une image bien plus virile.

      Ciao

    • GP dit :

      Merci pour ta réponse ! Ca confirme bien ce que je me disais, c’était pas juste une impression de ma part. C’est plutôt dommage quand même, mais je pense que ça peut faire peur à plus d’une parce que ça s’approche presque d’un mode de vie vu l’investissement que ça peut engendrer au quotidien.

    • Johnny dit :

      Hey, mes potes cyclistes plaisent quand même aux femmes, don’t worry GP ! C’est bien vu d’entretenir son corps et de se dépenser. Mais jusqu’à quel point ? En tant que mec je trouve bizarre les hommes qui s’épilent (surtout les jambes) mais s’il y a une bonne raison… Une fois en couple de toutes manières il faudra faire des concessions avec ses passe-temps.

  • Asator dit :

    pour du vrai sport : Béhourd. Remerciez moi après. Des bisous.

  • Huapec dit :

    « les hommes qui n’écoutent pas leurs émotions et ne se laissent diriger que par les raisons et leurs devoirs, ça existe ailleurs que dans les films ? »

    Oui, et ça existera toujours. Tout du moins tant qu’on vivra dans une société avec des règles et normes sociales telles que celles que nous avons.

    Bien que ce soit plus qu’un frein à la séduction, j’avoue que j’ai un peu de mal avec le dédain qu’il y a dans cette phrase.
    Vous, ADS, toi, Sélim, vous mettez l’accent sur l’inner-game, sur le fait d’avoir des buts et des objectifs dans la vie, et là, tu descends la raison et le devoir.

    Je me rappel d’un article où l’on devait se fixer des objectifs, mettre sur écrit les choses que l’on veut faire durant notre vie, mais absolument PAS les femmes, car elles ne sont pas un moteur à notre vie, mais une partie de notre vie.

    Du coup je me sens un peu déboussolé, parce que, notamment grâce à vous, j’ai des objectifs que je veux atteindre et que j’atteindrais, mais ils nécessitent de la détermination, ils nécessitent de faire preuve de raison, et d’une part de devoir.
    Au final, je me demande si mon déboussolement ne vient pas du fait que suivant les articles, ils nous faillent choisir entre être un homme meilleur, ou un meilleur séducteur. Les deux sont-ils impossible ? ( Comme le gars semble se poser maintenant en ce qui me concerne ).

    Je te remercie par avance pour ta réponse

    Continuez comme ça ( globalement :P )

  • Alfy dit :

    Si certains clichés ont la vie dure, c’est qu’il y a une grosse part de vérité non?
    L’article est instructif, néanmoins, n’est ce pas pour ces clichés, ces sois disant défauts que les femmes aiment les hommes?
    L’homme à évolué depuis ces 30 dernières années. En bien je pense. Il participe plus à la vie du ménage et ne se contente plus de ramener un salaire.
    A mon avis, et ceci n’est que mon avis, je pense qu’il faut garder un peu de ce qui fait de nous des hommes de cro-magnon comme tu le dis si bien.
    A vouloir trop plaire, trop en faire, pas sûr que ces dames aient encore de l’attirance pour nous.
    A trop vouloir gommer nos aspérités, n’y perdrions pas notre âme?
    Se bonifier oui, mais le risque n’est il pas de devenir fade?

    Alfy en perpétuels changements

    • Madhuri dit :

      Il y a effectivement une part de vérité, ou du moins une origine explicable dans le cas des clichés, mais il y a aussi beaucoup d’idées complètement fausses rajoutées par-dessus. En fait, il y a différents cas :
      -une différence réelle entre deux groupes, mais qu’on amplifie exagérément : par exemple, les femmes portent les bébés dans leur ventre et peuvent les allaiter (fait incontestable), donc on en conclut qu’elles auraient un instinct maternel, qu’elles voudraient toutes des enfants, qu’elles seraient par nature douées avec les enfants…alors qu’en vrai, c’est loin d’être toujours le cas
      -une explication historique : bon là j’ai pas d’exemple en tête qui pourrait concerner les différences hommes-femmes, mais si on prend le cliché du Juif banquier qui pense qu’à l’argent, il faut savoir qu’au Moyen-Âge, en France, les Juifs n’avaient le droit ni de cultiver la terre, ni de porter les armes. Sachant que la plupart des gens à l’époque étaient soit paysans, soit soldats, ça limitait pas mal les métiers disponibles, donc les Juifs devenaient commerçants ou banquiers, et transmettaient ensuite leur banque ou leur boutique à leurs enfants, d’où les dynasties de banquiers juifs même des siècles après.
      -une explication sociale : longtemps, on a considéré que les femmes étaient moins intelligentes et plus naïves que les hommes, mais on faisait tout pour les maintenir dans l’ignorance parce qu’on trouvait ça mignon.

      Le truc, c’est que les clichés perdurent même quand leur explication d’origine n’est plus d’actualité, et bien souvent ils s’auto-entretiennent parce que les gens se conforment à certains clichés les concernant. Et puis dans certains cas, le simple fait de s’imaginer que tel groupe serait comme ci ou comme ça fait qu’on remarque davantage quand un membre du groupe en question valide le cliché. Si une fille se comporte d’une façon qu’on attribue aux filles, on dira que c’est « bien la preuve que les filles sont comme ça », même si à côté de ça d’autres filles se comportent différemment.

  • Matthieu dit :

    Bon, je n’ai pas spécialement envie de savoir en quoi la cousine de la copine de ta collègue est une connasse. Alors c’est sûr, je t’écouterai calmement en parler, te regardant droit dans les yeux à coup de « Mmh », « Sérieux? », « Elle abuse !! »…
    Mais ne compte absolument pas sur moi pour en avoir le moindre souvenir deux semaines après. -.-

  • Gero dit :

    Merde alors je suis un stereotype incarne …. ;D

  • WhyNot dit :

    #6 : Je plaide coupable ! je mate et je fais surtout énormément de sport ;)

  • Presto dit :

    L’idée reçue que les hommes ne pensent qu’au sexe est aussi réductrice que penser que toutes les filles sont frigides et ne font que nous niaiser.

    La vérité se trouve au milieu.

    La moitié des gars ne pensent pas tout le temps au sexe, et la moitié des filles ne sont pas frigides. Sic!

  • Taha dit :

    J’incarne le sixième stéréotype,je joue deux matchs de foot par semaines et je regarde presque l’intégralité de la premier league le weekend,sans parler de la champions league & co,muscu,jogging,ma semaine et bien chargée et ma copine ne dirait pas le contraire,pour l’anecdote,on ne s’est pas parlé pendant deux semaines à cause du dernier barça atletico,elle m’a dit qu’elle était seule et que je dois venir chez elle,j’ai dit que si t’as pas bein sport c’est pas la peine,elle m’a suggéré d’aller sucer neymar …

    • Sélim dit :

      Haha.
      Bien envoyé de la part de ta copine.
      Au moins, tu as de la chance d’avoir une copine avec un cerveau !
      Allez, quelques efforts ;)

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)