Field Report 37 : Chantal, La Fille De Chez Total

Publié dans Field Reports par Invité

chantal total field report Field Report 37 : Chantal, La Fille De Chez Total

Face à un Eros actuellement drogué à Tinder et ses histoires trop mécaniques, trop répétitives, un homme résiste encore et toujours à la rencontre en ligne.

Nightwing a décidé de partager sa plus belle histoire estivale pour vous enseigner l’Art de Séduire en Toutes Circonstances. Même dans une station essence. « Vous ne viendrez plus chez nous par hasard »… A lire par tous ceux qui croient encore aux rencontres inattendues (ou aux coups de foudre !)

Nightwing au clavier, c’est parti !

Par une chaude soirée du mois d’août, veille de mon départ en vacances en Thaïlande, je m’en allais tranquillement mettre de l’essence pour éviter de remettre au lendemain cette corvée et me soumettre à ses probables contrariétés.

Je m’apprêtais à sortir, négligé, quand par une inspiration subite il me vint à l’esprit qu’on n’était jamais à l’abri de quoi que ce soit, du genre une belle rencontre, là, ce soir.

Je me changeais donc pour une tenue un peu plus correcte, assortie d’un coup de peigne et de parfum. Me voilà donc tranquillement en train de faire le plein quand arrive une voiture.

Premier contact et première erreur : la première impression, ça joue à fond !

Après quelques hésitations la conductrice en sort, me dit qu’elle n’a pas sa carte bleue sur elle, et me demande si je veux bien lui permettre de mettre de l’essence avec ma carte en échange de liquide.

Je fais mine de réfléchir une seconde (on est jamais trop prudent, mais le risque me semblait minime et la fille digne de confiance en plus d’être fort jolie) et j’accepte avec une indifférence feinte (le sourire qui lui laisse entendre que j’accepte parce qu’elle me plaît, bad move).

Je lui dis de se mettre de l’autre côté le temps de finir mon plein. À ce moment-là, je sais que tous les éléments sont en ma faveur (elle m’aborde, je lui rends service, j’ai l’opportunité de lui parler pendant qu’elle met de l’essence) mais qu’il faudra être pertinent vite puisqu’il n’y aura pas de seconde chance.

Le plan est donc simple : la faire rire et valoriser cette rencontre exceptionnelle pour créer une connivence entre nous : à moi les private jokes !

Mon plein terminé, je me dirige vers elle et je reste très formel et très factuel pour commencer (« Diesel ? Essence ?, Pour quel montant ?… »), puis je lui dis que c’est contrariant d’oublier sa carte, que ça m’est déjà arrivé bla bla (comme au lycée : reformuler les termes du sujet et étoffer pour lui permettre d’entrer dans la conversation en douceur. Poser des questions à une inconnue d’emblée à 22h dans une station-service, c’est trop agressif).

Elle me raconte donc toutes les péripéties qui l’ont menées jusqu’ici, et je lui réponds que son histoire est un bon alibi pour aller rencontrer de beaux garçons à la station-service.

Elle rit, je lui souris, on continue à échanger sur des sujets de conversation sympas, sur la même veine bien plus légère et quand elle termine je lui dis que c’est une rencontre tellement improbable et qu’elle a l’air vraiment chouette, elle acquiesce et me rend le compliment, je lui demande son facebook (je pars en vacances son numéro m’est inutile) le note et lui dit qu’à mon retour nous irons boire un verre en bonne et due forme puisque nous étions désormais liés pour l’éternité par le pacte Total (humour de circonstances).

Une fois rentré à la maison, je me rends compte qu’elle m’a immédiatement accepté, ce qui est plutôt bon signe (sans être un signe d’intérêt, on peut parler d’indicateur d’intérêt, plus subtil).

Je lui envoie un message directement pour lui demander si elle est bien rentrée et rappelant à quel point cette petite interaction était agréable et inattendue, je précise que j’aurais très peu accès à internet.

 
Bann SMS1erRDV 1 Field Report 37 : Chantal, La Fille De Chez Total

Comment maintenir l’intérêt d’une fille pendant 3 semaines sans lui parler ?

Sachant que je ne vais pas la voir avant 3 semaines au moins, deux possibilités s’offrent à moi :

  • Maintenir un contact constant pour créer une tension sexuelle et une attente importante, le risque étant de trop en faire ou pas assez et de tuer toute velléité de son côté
  • Ne pas lui donner de nouvelles jusqu’à mon retour pour garder un effet de surprise maximal, le risque étant de disparaître de son radar, 3 semaines dans la vie d’une jolie fille apportent leur lot de chacals / prétendants / concurrents

J’opte pour la seconde solution, je pense lui avoir fait une bonne impression, notre rencontre est mémorable et puis je ne mets jamais rien sur mon fb :elle ne pourra pas me reprocher de ne pas lui parler.

J’avoue que je sais très bien que je prends des risques mais je m’en fous : que je la revoie ou pas, ce soir, c’était chouette, et j’ai suffisamment confiance en moi pour me dire : « Si elle ne répond pas quand je rentre, c’est elle qui perd un truc, pas moi… »

Car j’ai bien entendu prévu de faire des rencontres pendant les vacances. Loin des yeux, loin du cœur…

Comment relancer la communication après un silence radio de 3 semaines ?

De retour de vacances et je lui écris un message très succinct:

« Hello Chantal, comment vas-tu ?
Je suis de retour, ça te dirait de boire un verre demain soir ? »

Ainsi je suis poli, et direct, je ne reparle ni de la station, pas de « on devait », ou de « tu te rappelles », le fait d’aller boire un verre ensemble était acquis, il faut donc le présenter comme tel, donner une date précise permet d’affiner et de rentrer dans le vif du sujet en évitant de passer trop de temps à tourner autour du pot.

Si elle ne peut pas elle proposera sûrement un autre jour d’elle-même, si elle refuse et n’en propose pas vous pouvez toujours relancer mais c’est déjà une marque de désintérêt.

Quand elle me propose d’aller boire un verre en bas de chez elle, je ris comme un gamin… Vous savez déjà comment ça se finit. Et comme dirait Eros : « Le reste de la nuit nous appartient »

Les enseignements de ce field report

T’as le look, coco

De l’importance d’être présentable. Les opportunités se nichent aux endroits et aux moments les plus inattendus, ce serait bête de les rater parce qu’on a préféré économiser 10 minutes dans son jogging pourri. Suit up !

Profitez de la situation et des circonstances

De l’importance de bien amener les choses. Pas de précipitation ni dans le body language ni dans les échanges, 10 minutes pour créer un momentum c’est très simple quand la situation est aussi spéciale, la vie a fait le travail à votre place, sachez juste le mettre en valeur.

La générosité : l’arme du gentleman moderne

De l’importance d’être humble. Rendre service à quelqu’un c’est bien, penser que ça vous donne droit à quoi que ce soit c’est une lourde erreur, jouez sur vos qualités par sur votre position de force. Un peu comme quand vous aidez une fille à porter sa valise dans le train, ça ne vous donne pas le droit de la saouler pendant tout le trajet si elle n’est pas intéressée.

Maîtrisez votre personnage

De l’importance d’être cohérent. Dans ce genre de situation où il y a un temps de latence avant le premier date, il est important d’envoyer une image de soi la plus cohérente possible.

Particulièrement si vous n’avez que FB comme lien, elle analysera votre page, ce que vous faites, ce que vous dites et le confrontera à ce que vous lui dites.

Privilégiez l’option « lui parler un peu moins » qu’un peu trop, le mystère est un atout précieux, mieux vaut qu’elle ne se forge pas d’image précise de vous avant le premier rdv plutôt qu’elle ait une image qui vous desserve.

Et vous, comment auriez-vous joué la période d’éloignement ? Plutôt #TeamBlabla ou #TeamSilence ?

 

Nightwing, un mec chanceux qui faisait le plein au milieu de la nuit.

Bann SMS1erRDV 1 Field Report 37 : Chantal, La Fille De Chez Total

6 COMMENTAIRES
  • Stratocasseur dit :

    La période d’éloignement fait qu’il est assez compliqué de maintenir l’intérêt de la personne si longtemps, à mon sens. La situation de la rencontre à plutôt fait que tu as su susciter déjà fort à la station. Donc à ce moment-là, hormis dans le cas où une personne aurait pris ta place entre temps, ton absence a été peut-être un boost pour son envie de te revoir. Et pan, en plein dedans, elle t’invite chez elle.

    Je ne sais pas si j’aurais pu maintenir le silence si longtemps, mais il me semble que dans ta situation, ta solution était la meilleure.

    • Sylvain dit :

      C’est le cercle vertueux de l’abondance. Il n’a pas peur de la perdre. Il sait qu’il fera de nouvelles rencontres en vacances. On opte donc pour la solution la moins consommatrice de temps et d’énergie. Et qui en plus permet de ne pas avoir l’air needy :)

  • Sam dit :

    Bonjour la communauté! Bon FR très intéressant !

    Pour ma part je veux vous faire part de mon histoire qui est très particulière…

    J’ai rencontré une fille (HB9) vendredi dernier. C’est une amie qui me l’a présenté en boite. Durant la soirée, j’ai KC et puis on s’est dit qu’on rentrerait ensemble en fin de soirée. (Très bon feeling et plein de compliments de sa part)

    Sauf qu’entre temps, il y a eu du changement… Au fur et à mesure de la soirée, elle enchaînait les verres à forte vitesse jusqu’à en devenir très ivre. Elle est même devenue inconsciente et elle dormait dans la voiture
    Je l’ai quand même ramener chez moi car je me suis dis que sinon le lendemain elle m’aura complètement zappé. (même si il n’y a pas FC).

    Arrivée chez moi, elle a passée un bon bout de temps aux toilettes pour vomir et elle était toujours très mal. Je l’ai donc fait dormir dans mon canapé.
    Le lendemain on a bien discuté, on a parlé de la soirée. Elle était désolé pour son état et elle se rappelé qu’on s’était embrassé. Ensuite je l’ai ramené chez mon amie, elle a pris mon numéro, on s’est embrassé et elle m’a dit qu’elle aimerait me revoir pour une soirée sobre cette fois.

    Le soir même, elle m’envoie un premier message pour me dire qu’elle était encore mal. Et je me suis rendu compte qu’elle avait oublié ses talons chez moi (elle avait d’autres chaussures pour rentrer); Je lui ai donc dis qu’elle pouvait me dire quand je pouvais passé pour que je lui ramène. Elle m’a dis qu’elle revenait le lendemain pour venir les chercher. J’ai relancé le lendemain mais elle n’a pas répondu à mon message.

    Depuis ce jour, je n’ai toujours pas de nouvelles. Je ne comprends pas pourquoi… Je pense ne pas avoir fait d’erreurs.

    Qu’est ce que vous en pensez?
    Peut être que je n’aurai peut être pas dû la ramener chez moi au risque de perdre son intérêt dès le lendemain?

    • Sylvain dit :

      hello Sam,

      Dans ton cas, ce n’est sans doute pas de ta faute. La fille doit avoir un peu honte de son comportement. Finir completement bourrée, la tete dans les toilettes, pour une première rencontre, ce n’est pas forcement l’image la plus glamour possible. Donc je serai toi, je commencerai par la déculpabiliser la dessus. Tu peux la relancer avec humour en la taquinant un peu.  » Salut, maintenant que je t’ai vu la tete dans les toilettes, on est intimes. j’aurai le droit de roter apres ma bière. Bon avant de te demander en mariage, j’aimerais quand meme toujours en savoir plus sur toi. Tu peux venir récupérer tes escarpins et prendre un verre (de coca!) tel jour telle heure. ;)

      Et là tu vois bien ce que ca donne. mais je pense que c’est une bonne piste! Tiens moi au courant de tout ça !

    • Sam dit :

      Merci pour ta réponse Sylvain. C’est une très bonne idée !

      Mais est ce qu’elle ne va pas pensé que je suis un mec qui est trop facile et qui accepte tout ? Du fait que je montre que son comportement ne m’a pas dérangé..
      Je peux peut-être rajouté : Je te laisse une seconde chance de faire une meilleure impression ;)

  • Sylvain dit :

    Hello,

    Hum non je ne pense pas. APrès tout, vous n’etes pas ensemble donc elle peut se bourrer la gueule sans que tu n’aies à la juger. Pour le message, je ne mettrai que ça. Et quand tu la revois, tu sondes un peu genre  » ca t’arrive souvent? » etc Mais là je ne pense pas que cela ne fasse needy. Il ne faut pas voir du needy partout. Si ca se passe bien on calibrera plus tard quand tu lui diras « oui j’ai l’impression que tu es une clubbeuse » etc. pour l’instant, ‘important c’est de gamer et de la déculpabiliser :)

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)