Field Report 6 : Constance, la fille qui enflamme mes sens

Publié dans Field Reports par Eros le 12/07/2011

Constance la fille qui enflamme mes sens Field Report 6 : Constance, la fille qui enflamme mes sens

Il y a des choses qu’on sent, parfois.

Appelez ça l’instinct du chasseur, l’instinct du prédateur, ou simplement l’habilité du séducteur. Ce soir-là, j’étais invité à une pendaison de crémaillère chez une amie.

Nouvel appart, nouvelles têtes à rencontrer. Plein de gens de milieux divers et variés. Je me promène, je discute avec tout le monde, je suis ouvert à tout ce soir, je décide de ne pas draguer. Oui.

Je décide ouvertement de passer une soirée à m’intéresser aux mecs dans la maison, pour voir si je sais encore me comporter comme un humain normal. J’ai la sensation d’avoir passé ma vie à draguer. L’espèce masculine se compose pour moi de trois sortes :

A/ Ceux qui m’empêchent d’accéder à mon but, les AMOG (Alpha Male other group), les jaloux, les ennemis dont on peut se moquer s’ils décident de rentrer dans un rapport conflictuel.

B/ Ceux qui n’existent pas, les fantômes. Ne sont ni gentils, ni méchants, simplement ne pèsent pas vraiment dans une discussion, sont discrets. Les nice guys. Je les aime bien. J’aime bien leur filer un coup de main de temps à autre.

C/ Ceux qui m’aident et que j’aime aider à closer. Mes alliés, de deux sortes. Mes potes, ceux qui me veulent du bien, ceux qui aiment me voir faire n’importe quoi, draguer dans tous les sens pour que je raconte ensuite de belles histoires. Mes potes, mes collègues du club de pétanque, mes wingmen, on se connaît bien depuis le temps, on a appris à jouer ensemble.

L’autre sorte d’alliés, c’est celui que tu reconnais, celui qui est comme toi quand tu te retrouves dans un endroit inconnu. C’est un player comme moi, on sait jouer ensemble sans même se connaître.

Cet objectif en tête, mon verre de jus de fruit à la main, je me promène et tchatche de foot, de politique, de business, de téléréalité avec tous les mecs de la soirée, en tentant tout de même de faire rire les filles qui sont dans les groupes que j’infiltre.

Puis Constance arrive dans l’appartement. A ce moment-là, je ne la connais pas encore. Je l’entends arriver. Elle parle fort. Elle rit fort. Je me retourne parce que mon radar de chasseur me dit qu’il faut regarder cette présence féminine. Mes oreilles ne m’ont pas trompé.

HB8, brune, toute en formes, le genre de filles que j’aime bien voir toute nue. Ma tête est en ébullition, je ne réfléchis pas, je vais la voir directement.

« – Mademoiselle bonjour. Vous faites bien trop de bruit pour cet endroit, vous vous êtes crue chez vous, là ?
– Monsieur bonsoir, oh ça va lâchez-moi, c’est la fête oui ou non ?
– Oui, ok, c’est vraiment parce que vous sentez très bon. Ca vous sauve de la punition.
– Quelle punition ?
– Passer cinq minutes avec moi en tête à tête. Je vous laisse poser vos affaires, retrouvons-nous dans 5 minutes. »

Elle part poser ses affaires, discute avec une ou deux copines pendant que je continue de parler avec mes nouveaux potes puis vient me retrouver.

« – Alors monsieur le directeur ? Qu’est-ce que je risque si je ris trop fort ?
– Ecoutez, s’il n’y avait que moi, vous ne risqueriez rien. Une fille qui rit fort, jouit fort, et j’aime bien ça. Mais je pense que ça peut choquer les plus prudes ici.
– Vous n’y allez pas par quatre chemins, vous !
– Non, pourquoi ? Vous me plaisez. Ce n’est pas votre faute, ce n’est pas la mienne, c’est la chimie de nos peaux. Regardez. Je suis à la bonne taille, presque une tête de plus que vous. Parfait pour vous embrasser. Votre peau est toute douce, pas d’allergie à la mienne.
– Vous êtes vraiment cinglé ou vous le faites exprès ?
– Je suis vraiment fou de vous, j’ai vraiment envie de vous, mais pas tout de suite, venez, suivez-moi à côté. »

Nous changeons de pièce. Là, c’était il y a deux ans, Shakira « She wolf » passe sur la platine du DJ.

Ambiance assez chaude, les filles qui font les louves partout…

« – J’aime bien quand tu fais la louve… C’est assez animal je trouve… Ca me donne envie de… (tout ça, je lui susurre à l’oreille)
– Ca vous donne envie de ? (tout ça avec son regard coquin, sans me quitter des yeux)
– (Là je l’attrape fermement mais pas violemment par les cheveux et l’embrasse dans le cou) De vous embrasser dans le cou.


Si quelqu’un avait observé la scène qui a suivi, il vous aurait dit : « ils ne s’embrassaient pas, ils se parlaient DANS LA BOUCHE l’un de l’autre. Ils se parlaient de beaucoup trop près, mais sans s’embrasser ».

Puis complètement surexcité, je la pris par la main pour aller l’embrasser dans la pièce d’à côté. Avant de lui poser un ultimatum qui sentait le ONS à plein nez…

« Dans 10 minutes, il y a un taxi en bas pour moi. Pour nous. Je ne t’attends pas, mais je veux que tu viennes. A tout de suite ».

Je n’ai pas attendu sa réponse, j’ai dit au revoir à tout le monde en partant. Gros coup de bluff ! Le taxi que j’ai commandé est arrivé, elle arrive deux minutes après moi en bas et monte dans le taxi. Le reste de la nuit nous appartient…

Les enseignements de ce Field Report

L’isolation : les filles sont beaucoup plus stressées par le regard du reste du monde sur leurs activités ! Elles n’aiment pas déplaire. Elles doivent faire beaucoup plus attention que nous les mecs à leur réputation. Donc ne comptez pas sur elle pour vous embrasser fougueusement au milieu de tous ses copains et copines si elle vous connaît à peine.

Ca arrive rarement. La pression sociale qu’elle a sur les épaules l’empêchera généralement d’avoir ce genre de comportement. Isolez votre cible.

Intéressez-vous vraiment aux gens : j’ai vraiment écouté les gens ce soir-là. Avant qu’elle arrive. Je me suis intéressé à eux, à leurs jobs, à la musique qu’ils écoutaient. Je voulais savoir comment ils connaissaient la personne qui nous invitait. Ainsi en moins de deux heures, je pouvais passer d’un groupe à un autre à travers la maison pour discuter avec tout le monde.

Quand elle est arrivée, elle a senti que j’étais accepté, j’avais suffisamment de social proof lors de cette soirée pour qu’elle sente que j’étais un gars bien.

Je n’étais pas forcément le plus « mâle Alpha » de la soirée, certains étaient plus grands, plus beaux, parlaient plus fort, avaient probablement plus confiance en eux, avaient de meilleures situations professionnelles que moi, mais peu importe. Je me sentais bien dans mes baskets, et j’avais envie d’elle.

N’ayez pas peur d’oser l’ultimatum ! Là, le coup du taxi, c’est la première et seule fois de ma vie que je l’ai tenté. Parce que j’étais vraiment en confiance, parce que je sentais qu’elle était réceptive, et qu’elle en avait envie autant que moi. Et qu’au pire, je la reverrai plus tard, grâce à mes amis, grâce à Facebook.

La sexualisation. C’est essentiel. Vous ne pouvez pas faire sans sexualisation. Si vous vous entendez bien avec une fille, et qu’elle vous aime bien aussi, mais que vous ne tentez rien, que vous ne la touchez pas, que vous ne tentez pas de flirter avec elle, vous atterrirez invariablement dans la Friend zone. Etre gentil, c’est bien, être gentil et sexuel, c’est mieux, vous le savez !

Et vous, vous avez de bonnes techniques pour isoler vos targets?

EROS, votre serviteur

197 05 format pub Field Report 6 : Constance, la fille qui enflamme mes sens
197 Techniques de Séduction Avancées
Une formation intensive pour surmonter ses peurs, aborder les femmes, obtenir des numéros de téléphone, réussir ses premiers rendez-vous et sexualiser ses interactions avec les femmes.
Découvrez ce Guide >>

Téléchargez ces 3 guides Gratuits !
Recevez immédiatement :
  • Tension sexuelle, mode d'emploi (pdf)
  • Savoir parler aux femmes (pdf)
  • Vaincre sa peur d'aborder les femmes (mp3)

OUI, je veux tout télécharger !
37 COMMENTAIRES
  • EROS dit :

    @Faivre : je suis vraiment plombier.

    @Nicered : distance d’abord, puis ensuite tu pourras revenir, + mâle, – friend. FZ = le mal absolu !

    @El Caribou : très juste, très bien vu. Tout le monde sait que je suis un animal sexuel autour de moi, ce n’est pas un secret. Cette aura me sert parfois. Me dessert le reste du temps. Quand je mixe de nouveaux groupes avec mes amis, ça se passe bien. Le problème, c’est que je suis souvent obligé de faire venir du sang neuf…

    @Shivas : je crois que le mot est lâché « c’est dans ma nature ». En vieillissant, je m’assagirai peut-être… En attendant, « DON’T STOP THE PARTY » !

  • Kamiel dit :

    Joli FR. J’ai bien aime le fait que tu te sois interresse a tout le monde comme ca, pour etre honnete, ca te donne un cote un peu plus humain que pour les precedents FR (Qui etaient tout aussi bons !). Mais il faut reconnaitre que comme certaines personnes, je trouve que la maniere dont ce FR est raconte rend le tout un peu trop gros. Ce n’est pas que je ne te crois pas, mais je dirais que tu n’as pas assez insiste sur le BL pour rendre la scene un peu plus credible et un peu plus instructive. Je pense que rappeler l’attitude C&F que tu as du afficher pour la draguer aurait ete sympa.

    Et ensuite, personnellement, je ne cherche pas vraiment a isoler qund je drague en soiree. A vrai dire, je cherche tout le contraire. J’aime voir une sorte de bulle se creer avec mes « cibles » (Mon cote nice guy et ma jeunesse font que je deteste utiliser ce mot pour les filles ^^) alors que la place est bondee. J’ai l’impression que ca permet de rendre la drague plus efficace quand on parvient a se retrouver seuls. Comme si j’avais fait tout le boulot de flirt en isolement sans l’avoir isolee, et que jai juste a cueillir (a closer quand on s’eclipse). C’est plus soft, mais plus long que ta technique, c’est vrai. (:

    Ps : J’ecris sur un clavier americain, donc desole pour le manque d’accents. =)

  • Praem dit :

    Hhaha EROS vraiment excelent! c’est rare que sa marche ce type d’ultimatum, c’est vraiment bien jouer! Merci de faire partager ton aventure! C’est vraiment instructif! ^^

  • Nicered dit :

    Ok merci pour ces conseils; mais bon elle part dimanche elle revient qu’en septembre. En fait je l’ai connu en mars et au départ j’étais un peu indécis sur ce que je voulais avec elle. En fait c’est à partir du moment ou elle a été plus distante que j’ai voulu savoir si je lui plaisais vraiment, mais c’était déjà trop tard. En fait j’ai été trop distant, je n’ai pas assez montrer mes intentions.

  • El caribou dit :

    @ Shivas : Merci, oui t’as raison. Mais je pense que ça ira mieux quand je me mettrais au SPU, le fait de me dire « De toute façon je m’en fous de ce qu’elle pense, je la reverrais plus de toute ma vie » devrait m’aider à oser tout ça :)

    @ EROS : Merci au moins je suis fixé ^^. Mais en fait, quel âge as tu ?
    (Je sais que certains pensent que l’âge n’y fait rien mais y a quand même une différence dans le game entre une maman de 40 ans et une jeune de 20 ans… Pour la sexualisation par exemple)

  • Nicered dit :

    Je voudrais préciser autre chose : je ne suis pas sorti avec assez de filles en étant ado, alors que beaucoup voulaient. Auj les conséquences sont lourdes :
    j’ai 23 ans et pas d’expérience sexuelle, je sais que c’est quelque chose qu’on peut cacher mais voila, je sais que pour beaucoup de filles c’est un critère discriminant.

  • Warrior dit :

    rien à dire un éxcellent field report Eros, y a de la créativité dans ce que tu réponds à la fille, moi ça me fait souvent défault :s

  • tommy dit :

    Félicitation game tight comme disent nos amis ricains… Un game comme on aimerait tous en sortir…

    Ps. Toujours sympa le petit jeu de mot du titre des fr…

  • Johnny dit :

    Hey ! Je me disais que vous pouviez peu etre créer un article pour les wingman. Je pense que ce serai pratique. Car j’ai bien essayé de former des amis à moi mais ils ont toujours tendance à resté dans la seduction au lieu de m’aider. Ils pensent plus à leurs comptes qu’a celui qu’ils sont censé winger.
    Après, moi je dis sa, je ne dis rien, qui suis-je pour vous dire ce que vous devez faire ? Mais voila c’était juste une idée comme sa ! Merci d’avoir pris la peine de lire ! Ciao

  • Johnny dit :

    Même si sa n’a rien à voir avec cet article … Mais ne savais pas où exposer mon idée alors…

  • EROS dit :

    Noté Johnny !
    Lex, Maxx et Monsieur Jacques verront ça et vont bosser dessus je pense, c’est un sujet hyper-sensible, quand tes wingmen sont nuls, ou deviennent carrément tes adversaires…

  • Johnny dit :

    Sa marche ! Merci beaucoup ! Au pire si il n’y a pas assez de trucs à dire pour faire un article, vous pouvez y ajouter un petit peu de field report (rien de mieu pour comprendre) enfin bon c’est une idée comme sa !
    Encore merci de bprendre en compte les commentaire des lecteurs c’est très attentionné de votre part !

  • Pure_Player dit :

    Excellent… j’en ai lu des fields reports, mais là t’as eu le pure timing, t’as assuré grave. clap clap!
    Ton opener est epic. Rien que ça et l’affaire est quasi pliée à 50%. En plus c’est elle qui revient (75%…) , blabla plus que sophistiqué (au passage, chapeau l’artiste!) on est pas loin des 95%, kino de confirmation, on est à 100%. Sortie de scène ++ pour grapiller des points bonus ;) Bravo, tu l’as fais Tilter. RAS

    C’est du BON BOULOT EROS. J’aime.

  • limiri1 dit :

    Woooo le fou ! Superbe répartie ! Quelle audace ! C’est beau !

    En plus c’est vraiment bien écrit.

    Merci pour ces Field Report, ça booste la motivation !! =D

    P.S: dernière isolation, je crois que c’était un zouk bien serré où un pote nous a plus ou moins heurté, ce qui m’a tout naturellement permit de m’éloigner un peu… un peu plus… dans le couloir… et Kiss Close tout naturel ! =p

  • Jay dit :

    Yeeees man !! Chapeau bas ! Bien raconte en plus (meme si c’est vrai que tu aurais pu rajouter quelques details pour rendre la scene plus credible au yeux de certains)…

    Pour ce qui est des details d’ailleurs : quand tu l’as aborde, elle etait toute seule ou tu as du aborder en plein milieu du groupe ? Non parce que ton opener (que je trouve genial et par ailleurs) reste assez ose pour un groupe entier (a moins que tout le monde soit de bonne humeur et qu’il n’y ait personne pour te lancer « non mais il se prend pour qui lui ! »).

    Puis, autre chose qui m’a un peu surpris au debut : tu l’as toujours vouvoyee ? Tu me diras, ton vouvoiement est justifie (par l’opener) et compense par tout ce que tu lui dis, mais n’est-ce pas se mettre une distance pour la suite normalement ? (j’imagine que c’etait un vouvoiement genre « je me prend pas au serieux » aussi…)

    En tout cas, merci pour ce superbe FR ! De quoi etre motive !

    P.S.: tu devrais integrer la partie Taxi au reste ;)
    (et desole pour les accents mais je suis a l’etranger)

  • Al Bundy dit :

    Comme dit Al Pacino dans l’associé du diable.. tu a été humaniste (socialiser)
    et tu as été diabolique a la fin..

    Sympas ce FR :)

1 2

POSTEZ VOTRE COMMENTAIRE




(Ne sera pas publiée)


  • Téléchargez ces 3 guides Gratuits !
    Recevez immédiatement :
    • Tension sexuelle, mode d'emploi (pdf)
    • Savoir parler aux femmes (pdf)
    • Vaincre sa peur d'aborder les femmes (mp3)

    OUI, je veux tout télécharger !
    • Près de 100 missions et exercices pour prendre confiance en vous et apprendre à draguer : c’est l’équivalent de 31 jours de coaching en séduction intensif pour le prix d’une entrée en boîte !
    • 267 techniques simples et efficaces pour rendre votre copine accro au sexe ou collectionner les 's*xfriends'.
    • Comment séduire LA fille que vous convoitez. Un guide pour sortir de la friendzone, séduire une collègue, une camarade...
    • Découvrez la version Française du bestseller de Swinggcat, apprenez enfin à maîtriser les Prizing, et devenez celui que les femmes voient comme LE mec à conquérir à tout prix !
    • Le nouveau chef d’œuvre de Mystery en Version Française ! Sûrement le livre le plus complet sur l’attraction et les techniques de drague.
    Découvrez tous les guides


    • Maîtrisez l'Inner Game de la Séduction : éliminez vos peurs et devenez l'homme confiant, solide, détendu, que toutes les femmes recherchent...
    • Dans Mission 06, vous allez découvrir comment aborder et séduire naturellement les femmes dans toutes les situations de la vie quotidienne ! Arrêtez de gâcher des occasions quand vous croisez des jolies femmes !
    • « Certains hommes sortent systématiquement avec les plus jolies filles sans JAMAIS avoir à les aborder dans la rue, en boîte ou en soirée ! Voici leur secret… »
    • Comment Arrêter De Vous Faire Rejeter Par Les Femmes… Et Coucher Systématiquement Avec Des Filles Que Vous Pensiez Inaccessibles, Grâce A La Méthode Gambler !